AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Homophobe & Homosexuel font un enfant.. ♠ [ft. McCoy Jr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Homophobe & Homosexuel font un enfant.. ♠ [ft. McCoy Jr]   Mer 2 Avr - 21:36


Jeune papa sans prétention,
ft. Nathan McCoy

C'est fou de constater à quelle point une journée peut virer de la perfection au cauchemar en l'espace que quelques petites secondes. "Un truc change et tout est dépeuplé" lui avait dit un de ses potes de Paris, défoncé à un mélange de beuh et de poudre, mais, pour aujourd'hui, il nous faudra prendre cette citation pour argent comptant, à défaut d'avoir la bonne. Pour Evan, cette journée correspondait tout à fait à cet état d'esprit et à cet adage. C'était un mardi 1er avril comme tant d'autres, a priori, aux quatre coins des campus vous pouviez voir toutes sortes de bêtises, que ce soit des gags préparés, des faux biscuits dont la crème avait été remplacée par du dentifrice ou alors tout simplement une bande d'étudiants déguisés en dieu savait quelles horreurs et qui confondaient simplement April Fools avec Halloween.

Mais, le jeune Clarks était trop heureux de s'être levé aujourd'hui pour être dérangé par ce genre de bêtises. Une blague l'avait d'ailleurs plutôt amusé, une espèce de rumeur qu'il avait entendu à plusieurs reprises au cours de la journée. D'après ces gens, le "Conseil des Profs" aurait attribué à certains étudiants la tâche de s'occuper d'un bébé pendant la totalité du mois d'avril. La première fois qu'il avait entendu ça, il s'était dit que ce hoax n'était pas le meilleur qu'il ait entendu de sa vie, puis, à mesure qu'il l'entendait de la bouche de personnes différentes, il ne pouvait plus contenir son rire en pensant aux pauvres âmes qui allaient s'enterrer pendant un mois entier avec une faux mioche dont il faut subvenir à tous les besoins.

De par son passé et sa relation père/fils foireuse, Evan était sûr et certain de ne jamais vouloir d'enfant. D'une part, à cause de son homosexualité, ça lui paraît trop étrange d'élever un gosse qui aura alors "deux papas", mais surtout car, au fond de lui, il a peur, peur de ne pas être assez fort et courageux pour s'engager à élever quelqu'un et s'en occuper jusqu'à sa mort. Si son père l'a abandonné, lui, alors il se pourrait que le schéma se répète et c'était quelque chose que Clarks ne parvenait pas à se dire, jamais il ne se pardonnerait d'abandonner un enfant qu'il s'était engagé à chérir, à aimer et à élever. Et puis, au delà de ça, franchement, Evan ne considérait pas que la finalité de toute vie était d'avoir une femme, deux enfants, un chien, une belle maison et une jolie voiture. Non, pour lui, la finalité de sa vie, ce serait de pouvoir un jour regarder derrière lui et se dire qu'il ne regrette rien, que s'il devait reprendre la même route, il n'en changerait aucun virage. Autant vous dire que, du haut de ses 18 ans, c'était assez mal parti pour le moment.

Le petit britannique s'était levé du bon pied ce matin, sachant que Carry l'avait réservé pour la matinée, il était supposé passer la chercher, elle avait quelque chose à lui dire qui semblait assez important. Sorti du lit facilement, vite préparé et apprêté, il l'avait rejoint avant de partir en direction du cinéma de quartier le plus proche. En fait, il s'était avéré qu'elle n'avait rien à lui dire mais qu'elle voulait absolument aller voir le nouveau blockbuster avec Bradley Cooper. Evan n'étant pas homme à cracher dans la soupe, il trouva le piège assez drôle et lui pardonna sans même lui en vouloir. Le film n'était pas trop mal mais les beaux yeux de Bradley rattrapait le tout dans tous les cas.

C'est donc le sourire aux lèvres, après avoir déposée Carry à sa résidence, que Clarks arriva devant son casier. Il ne s'en servait pratiquement jamais si ce n'est pour poser ses bouquins qu'il utilisait à la même fréquence. Pourtant, aujourd'hui, il avait besoin de son bouquin d'anglais pour bosser un peu sur son option. Quand il ouvrit le loquet en métal, un papier s'échappa de l'espace du casier et tomba au niveau de ses pieds. Evan n'eut pas besoin de le ramasser pour savoir de quoi il en retournait, après tout, il s'était assez moqué, au cours de la journée, des personnes qu'il avait imaginé dans cette situation, pour pâlir instantanément à la vue du bout de papier blanc. Mais ce qu'il allait lire était sur le point de retirer le couteau qu'il avait dans la plaie et de laisser le sang fuir définitivement toute parcelle de son corps.

"Cher Evan Clarks,
Te voilà inscrit pour le Life Skills. Le nom de ton binôme est Nathan McCoy. Tu pourras le retrouver au Laboratoire dans les salles de classes.
Votre but sera de vous occuper d'un bébé pendant un mois, et c'est non négociable. Le travail compte pour la moyenne du mois. Aucune contestation possible.
Le conseil des profs.
"

McCoy. McCoy. McCoy. Le nom résonnait dans son crâne comme le son d'un marteau sur une enclume. Ça devait être une sombre farce, sérieusement, de tous les étudiants de Wynwood, s'il y en avait un avec lequel Evan aurait souhaité passer le moins de temps possible, c'était Nathan. Même depuis son entrée dans la confrérie, il ne l'avait croisé qu'une seule fois, le regard que ce dernier lui avait lancé avait suffit à lui glacer le sang. Et là, on lui imposait sa compagnie pendant un mois. Le jeune londonien était à deux doigts de perdre conscience, il s'adossa au casier et tenta de reprendre consistance.

Il eut besoin de fumer plusieurs cigarettes avant d'avoir la force de se rendre jusqu'au laboratoire. Il poussa la porte, se rassura quand il vit que la pièce était encore vide, espérant inconsciemment que McCoy, au vu de son caractère de cochon déciderait de zapper l'exercice et, de ce fait, l'annuler pour lui aussi. Mais il ne lui restait plus qu'à attendre pour en avoir le coeur net.



© Cacadum
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Homophobe & Homosexuel font un enfant.. ♠ [ft. McCoy Jr]   Sam 12 Avr - 23:42


L'homophobe & L'homosexuel
L

e calendrier marquait le 1er Avril. À partir de maintenant, les farces de mauvais goûts allaient fuser de partout. En toute franchise, j’aimais me plier au jeu de temps en temps, mais ne me faisais pas passer pour un ridicule pour autant. De toute façon, je trouvais stupide d’attendre un jour précis pour se moquer de notre entourage. Ça perdait tout son intérêt, étant donné que les gens s’y attendaient la plupart du temps.

Ce jour-là, je m’étais miraculeusement réveillé sans que mon réveil-matin n’ait à hurler. Par contre, je restai allongé sur mon lit, saisissant mon téléphone étant resté à côté de mon oreiller durant toute la nuit. Quelques minutes plus tard, remarquant que ma petite-amie commençait à se réveiller, je me retournai pour me placer face à elle, puis enroulai mes bras autour de son corps. Alors qu’elle s’extirpait de son sommeil, la jeune fille ne fit aucun mouvement pour se dégager. Je profitai du moment pour refermer les yeux, espérant que par chance, je réussirais à sombrer une nouvelle fois. Le sommeil ne m’était pas venu facilement la nuit dernière. À une heure du matin, j’essayais toujours de m’assoupir. Pourtant, il était rare que l’insomnie prenne le dessus sur moi. Je devais toujours être perturbé par le dîner organisé par ma mère. Il avait eu pour but de présenter Nina à maman, pourtant je m’étais dit que le repas allait partir en vrille avant même d’avoir mis les pieds dans la demeure. En premier lieu, mon père s'était invité sans que je sois au courant. Isobel avait demandé le divorce et m'en avait informé, sauf que, ironie du sort, son mari n'était pas au courant à ce moment-là. L'ambiance avait été loin d'être à son meilleur. L'Eta Iota avait été la victime dans cette histoire. Cela avait été un désastre. Sa première rencontre avec mes parents avait dû la marquer à vie.

« Nath, laisse-moi partir sinon je vais être en retard et toi aussi. »

Nina venait de réaliser un mouvement brusque en espérant pouvoir se dégager - en vain - de mon emprise.

« Mais on s'en fouuuut. » marmonnai-je d'une voix somnolente.

« Nath, j'ai autant envie que toi de faire la grâce-matinée, mais j'ai une journée chargée, aujourd'hui. S'il te plaît ? »

J'essayai d'imiter les expressions faciales d'un chien battu, mais décidément, Nora était plus douée à ce sujet. Malgré tout, je reçus un baiser de la part de ma prisonnière. Cette fois-ci, elle réussit facilement à se dégager. Alors qu’elle traversait la porte de la salle de bain, je reportais mon attention sur mon actualité Facebook.

D’après la rumeur qui circulait de bouche à oreille ces derniers jours, le conseil des professeurs avait pour but de nous sensibiliser à propos de la maternité chez les jeunes adolescentes et ce, en nous confiant un bébé en plastique pour un laps de temps. Je n’y croyais pas vraiment, me disant que c’était ridicule d’imposer cette activité aux élèves. Aux dernières nouvelles, je n’étais nullement une femme et n’étais pas prêt à tomber enceinte de sitôt. Alors si jamais un life skills était vraiment organisé, il ne me compterait pas dans ses participants.

« Cher Nathan McCoy,

Te voilà inscrit pour le Life Skills. Le nom de ton binôme est Evan Clarks. Tu pourras le retrouver au Laboratoire dans les salles de classes.
Votre but sera de vous occuper d'un bébé pendant un mois, et c'est non négociable. Le travail compte pour la moyenne du mois. Aucune contestation possible.

Le conseil des profs
. »

Un de mes sourcils s'arqua à la vue du message couvrant une partie de mon casier. Cela faisait un peu moins de dix minutes que j'étais arrivé au lycée et avais remarqué que tout le monde avait ce petit papier scotché à leur casier. Je lâchai un rire, refusant de croire cette sottise. S'occuper d'un bébé, ok, mais depuis quand étais-je perçu comme étant un homosexuel ? C'était ridicule. Je n'avais pas encore eu de problème avec le Pi Sigma, seulement, le fait de devoir réaliser ce genre de projet avec lui me dégoûtait. Toutefois, c'était peut-être une farce typique du 1er Avril, alors je ne me mis pas dans tous mes états. Il était plus sûr de confirmer auprès du directeur lui-même.

Alors que mes talons se dirigeaient vers son bureau, Eden croisa justement ma route. J'agitai le papier devant son visage.

« C'est sérieux ou... »

« T'as intérêt à prendre ça très au sérieux, même. J'espère pour toi que ta note sera assez satisfaisante. »

« Dans ce cas, y a un problème avec mon - »

« Je t'assure qu'il n'y a aucun problème, Nathan. »

Monsieur Cobb commençait déjà à s'éloigner de moi.

« Mais - »

« Il n'y a pas de mais qui tienne. »

L'homme poursuivit son chemin et un soupir de frustration s'échappa de ma bouche. Je détestais me faire imposer des choses comme cela, surtout celles qui allaient certainement me faire chier.

Le Life Skills venait à peine de commencer que j'étais déjà démotivé. Ce fut d'un pas lent que je me traînais jusqu'au lieu du rendez-vous. Evan se trouvait dans le laboratoire et son odeur était forte et désagréable.

« Putain, t'essaye de mourir du cancer ou quoi ? »

Par la suite, je m'avançai un peu plus dans la pièce avant de m'appuyer contre un comptoir. Le bébé en plastique était là, reposant dans une boîte en carton. Avais-je vraiment l'air de quelqu'un qui aimait jouer aux poupées ?

« J'espère que t'as l'esprit maternel, parce qu'il est hors de question que je touche à ça. De toute façon entre nous deux, t'es le plus efféminé, alors c'est toi qui s'en occupe, d'accord ? Voilà, c'est réglé. Un commentaire à dire ? »

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
 
Homophobe & Homosexuel font un enfant.. ♠ [ft. McCoy Jr]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Que font les autorités haitiennes ?
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Life Skills-
Sauter vers: