AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Life Skills - Soraya & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Life Skills - Soraya & Sasha   Lun 31 Mar - 19:25


Life Skills
Ninouuuuu :coeur2:



Mardi 1er Avril - Salle de musique.

D'après Eden, les profs ont bien complotés dans nos dos lors de leur super réunion, et grâce à l'idée de notre très cher prof de physique, Mr Hoffmann, nous avions du nous inscrire à un truc pourri qui constituait à former un binôme avec un autre élève pour s'occuper d'un faux gosse. La grosse blague. Tout ça pour faire comprendre aux filles que tomber enceinte engendre des responsabilités. MAIS EST-CE QUE JE SUIS UNE FILLE? NON. Alors pourquoi on m'embarque dans cette merde. Les gosses, je les hais, et ce bébé, même inhumain, ne tiendra pas deux minutes. S'il se met à chialer, je vous promets qu'il finira par traverser la fenêtre du salon.

Mon frère m'avait dis, qu'on aurait des nouvelles par le biais d'un papier glissé soigneusement dans notre casier. Formidable. Du coup, tous les jours je venais discrètement vérifier si on m'avait déposé ce fameux mot pour le bruler discretos. Mais quand je l'ai découvert ce matin, en le lisant attentivement, si je le brulais j'étais mort. Et Eden me passerait un horrible savon si j'osais ne pas suivre les règles, notamment en vue de l'importance de l'évènement.

Seulement, là j'avais envie de l'appeler, de hurler, de fracasser mon casier. Ils ont du le faire exprès, par pur sadisme. Me coller avec Soraya. Ca avait beau être la cousine de Nathan, je pouvais pas la voir en portrait. Sérieusement cette fille, elle est arrivé de je ne sais où, et elle essaie de faire comme si elle avait toujours été là, elle met Jewel à part, ce que je ne peux absolument pas supporter, et elle prend ses airs supérieurs, en pensant qu'elle est dans les droits de dire et faire ce qu'elle veut. Faux, mademoiselle.

Bref, c'est en trainant des pieds que je me suis rendue vers la salle de musique, salle où je n'ai jamais mis les pieds avant aujourd'hui, et où j'étais censé la retrouver. J'osais imaginer que le paquet cadeau nous attendait là-haut par la même occasion, enfin j'en savais rien. J'ouvris la porte, et rien qu'à voir sa tête, ça me donnait envie de partir et d'abandonner le projet, tant pis si le bébé crève.

_ Putain, c'est pas possible, sifflais-je entre mes dents. Pendant un mois, je vais devoir te coltiner, toi et ce bébé à la con. Si c'est un poisson d'avril, c'est vraiment pas drôle.

Je m'asseyais, loin d'elle, réticent à faire quoique ce soit, j'en avais aucunement envie, mais je voyais déjà mon frère me dire que j'ai pas le choix, que j'allais redoubler, patati patata, que de leçons qui me donnaient guère envie de m'y mettre.

_ Mais je suppose qu'on a pas le choix, qu'est-ce que madame propose? Lançais-je sur un ton cynique. Parce que niveau bébé, moi j'y connais rien, je suis sur je le porte, je vais le casser.

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Soraya & Sasha   Lun 31 Mar - 20:08

Sashette&Ninou ❥ Life Skills - Soraya & Sasha


Mardi 1er Avril - Salle de musique

J’avais reçu une feuille d’infos dans mon casier expliquant un nouveau projet qui allait commencer pendant le mois d’avril. En prenant connaissance de ce truc, j’avais directement regretté ma venue à Miami. Comme si j’avais que ça à faire, jouer à la poupée. Le problème ? C’était obligatoire. Je n’avais même pas pris la peine de lire la suite que la feuille s’était retrouvée en boulette, dans la première poubelle venue. De toute façon, si je ne me manifestais pas, ils allaient certainement m’oublier. J’étais nouvelle, ils allaient quand même pas s’emmerder à me répertorier dans un truc aussi minable, de toute façon mon dossier n’était pas en ordre. Le mois s’était terminé sans problème, et surtout sans plus aucune nouvelle de cette histoire et tant mieux.

Ce matin, en me rendant à mon casier, un mot y figurait. Je m’attendais encore à une connerie de la part de Matthew qui, depuis que je m’étais faite passer pour une pute auprès de ce « Ty », s’amusait constamment à tester mon sang froid. Je venais d’intégrer la confrérie des sportifs et Matt était devenu mon mentor, finalement je ne pouvais pas mieux tomber, du moins c’était ce que je pensais. Je lisais attentivement le mot quand mes yeux restaient fixés sur Sasha Cobb. Quoi ?! Comment ?! On parlait bien du cauchemar ambulant qui servait de meilleur pote à Nathan ?

« i Joder ! C’est pas vrai ! »

Encore une boulette de papier dans la poubelle. J’avais le choix entre lui poser un lapin et il se ferait surement un plaisir d’aller me balancer à son frère qui ruinerait ma scolarité, ou y aller et le tuer sur place. Peut-être que la deuxième option était la plus tentante. Je cherchais la salle de musique dans laquelle je n’avais jamais mis les pieds. En même temps, j’étais une brêle en musique, je m’en sortais beaucoup mieux en danse. Enervée, j’arrivais sur le lieu écrit sur le papier.

« Cobb, tu m’emmerdes. Tu peux pas faire comme si j’existais pas ? Genre t’y es pour rien à cette connerie ? Ton frère s’est dit « oh ben tiens, ils se détestent, mettons-les ensemble ! » Tu me prends pour une conne ou quoi ? Fallait le dire si tu voulais te retrouver avec moi pour jouer à la poupée, j’aurais pu t’apprendre des jeux d’adultes, si tu vois ce que je veux dire »


Je m’approchais de la boite dans laquelle se trouvaient le bébé et les instructions et m’accroupis devant. Le bébé super moche, en plus et repris :

« Vous avez un air de famille je trouve, vous êtes moches tous les deux »


Je déposais le bébé à côté puis pris le manuel à lire, c’était presque un livre entier racontant comment se s’occuper d’un bébé quand la poupée se mis à pleurer juste à côté de moi. Je pris le jouet et d’une voix imitant une gamine je le lançais au pi sigma

« Tiens, il veut son papa »

_ Mais je suppose qu'on a pas le choix, qu'est-ce que madame propose?


Je tournais la tête vers lui et avec un sourire sarcastique j’ajoutais :

« Je propooose… Tu t’occupes de ce truc lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi et moi j’fais mercredi et dimanche. Désolée, mais j’suis assez prise les autres jours, tu comprends ? » Terminais-je sur un ton cynique à mon tour. « Bon, ben bon amusement avec Robert, chéri »
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Soraya & Sasha   Mar 1 Avr - 18:47


Life Skills
Ninouuuuu :coeur2:



Mardi 1er Avril - Salle de musique.

Ah parce que maintenant c'est de ma faute si on est collé tous les deux ensemble pour ce travail de merde? Lui demandais-je, bien en colère. Mets-toi bien ça dans le crâne, je te supporte pas. Et je suis pas maso, j'aurais jamais demandé une chose pareille à mon frère, il a du le faire de son propre chef, et si je pouvais j'irais bien lui dire deux mots à ce sujet. Je m'arrêtais deux secondes. Parce que c'est bien facile de m'accuser, mais avant de porter des accusations, réfléchis, sers-toi de ta tête. Mais apparemment, ça relève de l'impossible, vu que t'es pas capable de comprendre que j'y suis pour rien.

Sa réaction m'avait mis hors de moi, j'étais bien remonté, et porter de tels jugement m'avait mis en pétard. Je faisais les cent pas dans la pièce, pour essayer de canaliser ma colère, et éviter son regard hautain. Depuis qu'elle était arrivée, il ne se passait pas un jour sans que je souhaite qu'elle retourne dans son pays. Parce qu'encore si j'avais pas à la supporter au lycée, ça irait, mais il fallait qu'elle soit dans ma classe, le pompon, sur la cerise, sur le gâteau.

Il y avait tout déjà dans la salle à notre disposition, le fameux bébé, et tout le matos pour s'en occuper, des instructions probablement. Soraya l'attrapa, l'examina et continua à me narguer.

C'est marrant, j'aurais plutôt dit qu'il ressemblait à rien, un peu comme toi en fait, lui crachais-je au visage.

Soraya commença à s'emparer du bouquin, alors que j'avais qu'une envie appeler Eden, lui demander de me changer de partenaire, quitte à me taper Jamie ou je ne sais quel autre énergumène de Wynwood, tant que je n'avais pas à rester avec elle. Puis le bébé se mit à chialer. Et pas un petit pleurs discret, une alarme le machin. Ce qui me donnait déjà passablement envie de prendre un marteau et de donner un coup dedans. Elle me le tendit "Tiens, il veut son papa".

Tu rigoles, je porte pas ce klaxon ambulant, dis-je en reposant le bébé sur la table, hurlant presque pour me faire entendre. Dans le bouquin y a pas un truc qui explique comment l'éteindre? Demandais-je.

Puis, alors que j'étais perdu, je fis l'effort de lui demander ce qu'elle proposait, et elle trouva rien de mieux à dire qu'elle s'en occuperait le mercredi et dimanche. Sale peste.

Alors là ma petite tu rêves. Si tu crois que j'ai rien de mieux à foutre que de m'occuper d'un morceau de plastique qui chiale, tu t'es mis le doigt dans l'oeil. Je m'asseyais sur une chaise. D'habitude, c'est les mères qui sont plus attentionnées avec leurs enfants, pourquoi tu le prendrais pas la semaine, et je m'en charge le week-end? Ah vu comme ça c'est moins drôle hein? Je crois que pour trancher, faudrait qu'on s'en occupe un jour sur deux, s'il survit jusqu'à demain.

HRP : Désolée Ninou, mais ça risque d'être comme ça pendant longtemps entre ces deux-là :P

©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Soraya & Sasha   Mer 16 Avr - 11:15

Sasha & Soraya
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...

Le fait de faire ce travail avec Cobb me tapait vraiment sur les nerfs. Déjà, c’était un truc totalement stupide, parce que j’étais certaine que le ¾ des élèves n’étaient pas capable d’élever un bébé en plastique, alors un vrai… Pourquoi faire ça uniquement alors que 2 ou 3 meufs ont été assez idiotes pour tomber enceinte. La pilule, ça existe même à Puerto Rico. C’était leur problème si elles étaient en cloque, pas le mien et c’était encore moins le mien avec celui de Sasha réuni. J’étais assise sur une table à côté de la boite dans lequel se trouvait le bébé initialement, et écoutait le Pi Sigma peter un câble :

Ah parce que maintenant c'est de ma faute si on est collé tous les deux ensemble pour ce travail de merde? Mets-toi bien ça dans le crâne, je te supporte pas. Et je suis pas maso, j'aurais jamais demandé une chose pareille à mon frère, il a du le faire de son propre chef, et si je pouvais j'irais bien lui dire deux mots à ce sujet.

J’arquais un sourcil. Il me faisait presque rire quand il pétait sa crise.

« On peut savoir ce qui t’empêche d’aller pleurer auprès de ton frère ? Tu sauverais plus d’un innocent et tu serais le héro du jour.. Ouaiiiis Vive baby Cobb ! » M’exclamais-je sur un ton sarcastique et d’un ton un peu plus calme je repris « T’y es peut-être pour rien mais t’es la solution à notre problème donc je te conseille de bouger tes fesses jusqu’au bureau de ton frère et lui dire que c’est totalement stupide et inutile. Il est hors de question que je passe ma vie avec toi. J’ai déjà Satan qui anime ma vie, j’ai pas besoin de Godzilla en plus »

Je regardais le pi sigma faire les aller et retour, levant les yeux aux ciel je lui demandais :

« Tu veux des rollers ? t’iras plus vite pour faire les deux extrémités de la pièce et avec un peu de chance tu te peteras la gueule, t’iras à l’hosto et moi j’serai tranquille parce que ton frère chéri nous aura disqualifiés. Qu’est-ce tu penses de ce plan ? » Ponctuais-je avec un sourire hypocrite. « Promis, je te ferai livrer des pissenlits pour te remettre »

Je lui lançais le bébé et continuais à feuilleter le livre d’explications

Tu rigoles, je porte pas ce klaxon ambulant

Je relevais la tête vers lui, blasée :

"Oh pardonnn j’avais oublié, monsieur est Pi Sigma, il doit faire attention à sa réputation."


Dans le bouquin y a pas un truc qui explique comment l'éteindre?

Je feuilletais le bouquin mais ne trouvait rien pour l’arrêter de pleurer

« Y’a rien, en même temps ça serait trop facile ! »

Je continuais à feuilleter et tombais sur la page répertoriant tous les pleurs du bébé et lisais à voix haute :

1- J'ai faim

La faim est souvent à l’origine des pleurs des bébés, et plus un bébé est jeune, plus il y a de chance qu’il ait faim.

Les premiers jours qui suivent la naissance de votre bébé, il vous faudra de toute façon probablement nourrir souvent votre enfant afin de favoriser la montée de votre lait maternel. Si vous lui donnez le biberon, il n’aura peut-être pas faim s’il a été nourri depuis moins de deux heures.
Votre bébé ne s’arrêtera peut-être pas de pleurer immédiatement, mais laissez-le manger s’il en a envie.


« Putain mais c’est n’importe quoi ce truc. Ils doivent bien se marrer les profs là ! »

Je jetais un coup d’œil dans la boite à côté de moi où se trouvait un biberon de poupée et le lançais à nouveau au Pi Sigma

« Testes ça pour voir »


On en venait au sujet délicat : qui s’en occupait quand ? Je lui avais proposé de le garder tous les jours de la semaine, sans non plus m’attendre à ce qu’il accepte.

Alors là ma petite tu rêves. Si tu crois que j'ai rien de mieux à foutre que de m'occuper d'un morceau de plastique qui chiale, tu t'es mis le doigt dans l'oeil.
"D'habitude, c'est les mères qui sont plus attentionnées avec leurs enfants, pourquoi tu le prendrais pas la semaine, et je m'en charge le week-end? Ah vu comme ça c'est moins drôle hein ?"
"Mais quel macho ! Peut-être parce que t’es un Pi Sigma et que tu vas m’enfumer parce que MONSIEUR aura ses soirées, non mais tu me prends pour une buse ou quoi ? Moi, la semaine j’ai des entrainements et si je le prends avec moi, j’peux te dire que soit il tombera du haut d’une falaise, soit il se fera troué par mon fleuret. Pourquoi vous ne faites pas une baby party ? Tous les Pi Sigma ramène leur bout de plastique comme ça moi j’ai la paix. "
"Je crois que pour trancher, faudrait qu'on s'en occupe un jour sur deux, s'il survit jusqu'à demain."
"Ok, ça marche, mais comme t’as déjà eu un contact avec, tu le gardes et moi j’me casse et on se retrouve demain pour l’échange. Satisfait Godzilla ?"


©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Life Skills - Soraya & Sasha   Mer 23 Avr - 0:21

HRP: Flemme de mettre le code.

Si c'était un cadeau qu'on venait de me faire, vous vous trompez. Me taper un mioche qui braille et Soraya qui braille aussi c'est pire que m'envoyer en enfer, là on m'oblige à creuser ma propre tombe et à me voir souffrir jusqu'aux obsèques. Du pur sadisme, et elle ose croire que j'ai pu en toucher un mot à Eden, qu'elle est folle. De plus, elle commençait à me taper sur le système, ça allait être joyeux tout ça.

Ce qui m'empêche d'aller pleurer chez mon frère? Tu t'entends parler? T'as cru que j'étais une de ces mauviettes qui pleure à tout va? Même si je suis contre cette décision, je suis pas un môme ridicule qui se sert de ce statut pour en profiter. Il est là depuis pas longtemps, et jusqu'à présent j'ai toujours su régler mes problèmes sans lui, alors tu vois ton baby Cobb tu te le gardes pour toi, parce que tes insultes elles volent pas haut, lui dis-je. Baby Cobb, Godzilla, énumérais-je, je m'attendais à mieux de ta part, franchement, ça c'est niveau primaire et encore, alors entre nous, ce serait plus à toi d'aller geindre dans ses jupes, et comme je n'ai pas envie de te faire plaisir j'irais pas arranger ce problème, tu te démerdes ma chère.

Sérieusement, nous deux ça allait pas être possible, mais j'allais pas lui faire ce plaisir de régler le problème, je ne capitulerais pas, et si elle voulait tant que ça changer ce binôme, elle avait qu'à aller le voir elle-même, ça m'était égal.

Ouah t'es ignoble à ce point? M'imaginer hospitalisé? Carrément. Bah faut croire que t'as pas trop de remords à imaginer tes proies dans un cercueil, c'est toujours bon à apprendre. Mais non, au pire t'y vas, ce sera toujours mieux que de gaspiller ta salive avec moi, je suis sourd comme un pot et têtu comme une mule, alors quand je dis que je veux pas, je veux pas. Alors vas-y traite moi de bébé capricieux, fais-toi plaisir, mais en attendant on a un autre bébé à s'occuper, et lui il ne parle pas, il hurle.

Elle vérifia alors dans le bouquin si y avait pas un bouton OFF, bien que j'en doute, mais en cas d'urgence y avait bien un interrupteur à ce truc non? Alors qu'elle farfouillait dans le livre, elle finit par m'en lire un passage à haute voix.

Ouais, ils doivent bien se marrer, mais en attendant tu viens de trouver la solution au problème, allez nourris-le qu'on en finisse, lui ordonnais-je. Je serais peut-être plus enclin à discuter quand ce machin aura fini de brailler.

Puis on en venait à la discussion de base, à croire que nous étions des parents divorcés pour savoir qui aurait la garde de l'enfant.

Macho, tout à fait, et comme je suis pas prêt à avoir un môme à mon âge, je le resterais encore longtemps, pas de bol, va falloir supporter un connard misogyne, lui dis-je avec un sourire sarcastique. Et tu peux le faire tomber d'une falaise j'en aurais rien à foutre, on remettra tout sur toi vu que ce sera tes entrainements, donc ça ne me pose aucun problème. Et bon, vu que t'es ok, je prends ce truc et je me casse, mais si demain tu te pointes pas, je te le fourre dans ton casier, je te préviens, dis-je en emportant le bébé, en bazardant les affaires et manuel dans mon sac. Alors que j'allais partir, je me retournais une dernière fois. Demain sans faute, ou tu vas me le payer.

Jour 1 Fini
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Life Skills - Soraya & Sasha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Life Skills - Soraya & Sasha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life Skills IRP
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Life Skills-
Sauter vers: