AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎   Mar 11 Mar - 17:55

Zona me répondit qu'elle était juste occupé et qu'elle ne pouvait pas venir, c'est tout. Occupé à quoi au juste? A ses devoirs? J'essayais de relativiser les choses, de me dire que c'était bien qu'elle soit plus sérieuse, mais j'avais toutes les peines du monde à ne pas être parano. J'étais de nature méfiant, et son attitude distante ne m'aidait en rien. Lorsqu'elle me répondit qu'elle allait bien, je n'étais même pas certain que ce soit vraiment le cas. Après tout, n'essayait-elle pas de me préserver? Ou d'éviter que je m'inquiète pour 'rien'. J'affichai une moue pas très convaincu.

La discussion bascula ensuite sur Alma. Zona me disait qu'elle avait l'air de bien le vivre, car elle la voyait tous les matins en cours et elle avait la gueule de bois.

« Peut-être, mais c'est Alma... tu la connais aussi bien que moi, non? »

Si ce n'est plus. Alma n'était pas du genre à dire que ca n'allait pas, elle faisait semblant, mentait même s'il le fallait, était dans le dénis, comme à la mort de son frère... Ses cuites à répétition n'était surement pas une preuve de son bien être, au contraire. Quand on se bourre la gueule, c'est qu'on a un soucis non? Quand j'étais alcoolique en tout cas, c'était ca. Mais tout le monde ne fonctionne pas comme moi. Après tout, peut-être que je me suis fais des idées. A moins que Zona soit dans le dénis elle aussi.

Quand je lui avouai qu'elle me manquait, elle m'embrassa, et me répondit qu'elle n'était pas si loin que ca, et qu'ainsi, nous pourrions mieux profiter du temps que nous passerions ensemble. Une fois de plus, je n'étais pas vraiment convaincu. Et surtout, ce temps qu'elle pouvait passer à s'occuper sans moi m'inquiétait. Zona était une femme magnifique, du genre à se faire draguer à chaque coin de rue. J'avais peur de la perdre, ou qu'il lui arrive quelque chose et que je ne sois pas là pour la protéger. Je ne répondis donc rien à sa remarque, embêté.

Quand je proposai de faire une activité ensemble, Zona envoya un sms, j'espérai qu'elle annulait son jet ski avec ce fameux Simon. Elle me demanda alors ce que je voulais faire.

« Je ne sais pas, n'importe quoi ! »

Du moment que j'étais avec elle, ca me convenait.

« On pourrait profiter du beau temps, aller au bord de la mer... »

Alors que je lui proposais la première idée qui me traversait la tête, je pensais à sa proposition de rester ici, dans ma chambre, pour lui apprendre à compter? Que voulait-elle dire par là? Me reprochait-elle que nous n'ayons pas d'autres activités, dans cette chambre? Avec son passé, j'en doutais... J'étais arrivé juste à temps ce fameux soir où elle avait bien faillis se faire violer. Sachant cela, je ne voulais pas la brusquer sur ce plan, j'attendais que ca vienne d'elle, et j'étais nul pour décrypter les signaux des femmes. Nous étions ensemble depuis 9 mois à présent, peut-être était-il temps de passer au niveau supérieur? Peut-être que c'était ca le problème dans le fond? J'étais en manque, j'avais très envie d'elle, mais je savais que c'était sa première fois, et je savais aussi qu'il m'arrivait d'être brusque... Je ne voulais pas tout faire foirer, une fois de plus. Et était-elle prête?

Alors que j'étais dans mes pensées, Zona m'avoua qu'elle ne reviendrait pas chez les SM, comme ca, de but en blanc. Ca me fit comme une décharge électrique.

« Tu... Quoi? »

Je n'étais pas sur d'avoir bien saisi, mais si ! Zona allait rester chez les lambdas ! Comment c'était possible? Je ne comprenais déjà pas qu'elle parte provisoirement, mais là... Je me pinçai les lèvres, agacé. C'était sa décision, et je ne voulais pas l'empêcher d'agir comme elle le sentait. Elle avait peur de replonger, ca pouvait se comprendre, mais j'avais cru qu'avec moi à ses côtés, elle serait assez forte. Il fallait croire que non.

« T'es sure de ta décision? T'as bien réfléchis? »

Et moi dans tout ca, y avait-elle songé? Je me sentais touché. Une fois de plus la situation m'échappait, et j'étais impuissant. Zona me filait entre les doigts. Je posais ces questions, mais je connaissais déjà ses réponses. Si elle m'annonçait ca aujourd'hui, c'était qu'elle avait eu tout le temps d'y penser, et elle avait pris sa décision, seule, sans me concerter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎   Jeu 6 Mar - 11:49

J'étais perdue dans mes ressentis lorsque je me retrouvais chez les Sigma Mu. Tantôt je me rendais compte à quel point l'ambiance plus « confrérie » me manquait, mais tantôt, je ressentais parfois un sentiment d'insécurité de part mon passé. J'essayai de longer les murs, ne voulant pas avoir d'explication à donner à qui que ce soit à part Alma et Aiden. Je leur avais expliqué pourquoi j'étais partie et maintenant j'allais devoir leur expliquer pourquoi je ne reviendrai pas. Alma pourrait peut-être comprendre et relativiser alors qu'Aiden le prendrait surement mal, lui, mais finirait peut-être par comprendre ? J'en étais même pas certaine. Je surpris le Sigma mu à m'ouvrir torse nu et après l'avoir embrassé j'ajoutai en souriant :

« T'as l'habitude d'ouvrir comme ça à tout le monde ou ça m'est juste destiné ? Bien que tu ne pouvais pas savoir que j'allais venir... » ponctuais-je avec un regard suspect.

J'avais expliqué à Aiden la raison de ma venue pensant qu'il allait sourire ne serait-ce qu'un peu, mais à la place de ça, il relevait uniquement le fait que j'étais là à cause ou grâce à son coloc. Je laissai échapper un soupir en me dirigeant vers le bureau sur lequel je m'installai, déposant mes cours à côté

« Non j'ai pas besoin de Matt pour ça, mais j'étais en train de travailler sur mes cours quand il m'a dégagée de ma chambre... C'est tout. C'est pas que je ne voulais pas venir ou que j'ai besoin d'un prétexte pour venir, mais j'étais juste occupée, ça va pas plus loin »


Je passai une main dans ma nuque, comme si je voulais dénouer des noeuds qui venaient soudainement d'apparaitre, tentant de faire abstraction des soupirs d'Aiden. Je relevai les yeux vers lui quand il répondit à ma question. Il venait donc d'aller courir, ceci expliquait sans doute sa tenue. Je baissai à nouveau les yeux puis les relevai lorsqu'il me demandait comment j'allais. J'attendis plusieurs secondes avant de répondre dans un soupir à mon tour :

« Ca va. »

Je lui avais expliqué qu'on s'ennuyait un peu chez les lambdas, et c'était vrai. Quand je ne travaillais pas à la plage, j'avais pas grand chose à faire à part du shopping quand Grace ne devait pas bosser ses cours ou voir Matthew ou quand celui-ci ne me virait pas de ma chambre. On m'avait proposé d'intégrer les Cheers, chose que j'avais immédiatement refusé, m'imaginant une seconde en train de remuer les pompom. C'était pas du tout pour moi, en plus je trouvais ça tellement ringard... Les tenues étaient certes jolies, mais c'était la seule chose qui était plus ou moins potable, quoi que le mauve me faisait faire 3 pas en arrière. Parfois, j'allais passer mon temps avec Dwight et son frère, quand ils n'étaient pas en train de batifoler à gauche à droite, bien que Dwight avait réussi à se caser sérieusement, avec une Sigma Mu en plus. J'avais pas encore pris le temps de m'intéresser à elle ou encore à apprendre à la connaitre, mais je ne trouvais pas ça très intéressant, sauf si Dwight me le demandait, alors sans doute que je ferais l'effort. Aiden s'approcha et m'incitait à revenir. Devais-je saisir la perche qu'il me tendait pour lui annoncer que je ne comptais pas revenir ici ? Je tournai la tête lorsqu'il me parla d'Alma, je la voyais en cours tous les jours, bien qu'on n'avait pas pris les mêmes options.

« Alma je la vois tous les jours en cours, du moins tous les matins. Elle a l'air de bien le vivre et de bien s'amuser. Elle a presque tout le temps la gueule de bois »

Lorsque le Sigma mu me fit remarquer que je lui manquais, je m'approchai de lui pour l'embrasser à nouveau. Lui aussi il me manquait, c'était totalement différent depuis que j'avais changé de confrérie. Avant j'avais l'habitude de le voir tous les matins avant d'aller en cours et maintenant, je le voyais quand je le croisais à la fac, si je prenais le temps d'y passer. Avant je le croisais parfois juste 5 minutes par-ci, 5 minutes par-là dans la journée alors que maintenant, il y a des jours où je ne le vois pas, mais j'essayais de relativiser en me disant que c'était mieux pour moi. Chez les Sigma mu, j'étais entourée de gens comme moi, avant et j'avais bien trop peur de retomber dans mes travers, peut-être qu'au fond j'étais pas si forte que je ne le pensais.

« Je ne suis pas loin Aiden, je suis à peine de l'autre côté du campus. Peut-être que ça nous fera du bien aussi. On se voit moins et on en profitera mieux quand on se verra ? »


Je lui expliquai mon programme, j'avais prévu de faire du jet ski avec Simon. D'ailleurs, il me l'avait gentiment proposé et comme je n'avais rien de très précis à faire, j'avais accepté volontiers en me disant que de toute façon ça ne prendrait pas toute la journée, que ça prendrait une heure, peut-être deux et qu'après j'aurais pu revenir pour voir le Sigma Mu. Cependant, il ne releva pas mon dit planning et me proposait un tout autre programme que je ne pouvais pas refuser non plus. J'acquiesçai un léger sourire en le regardant. Je plongeai ma main dans la poche de mon jean pour en sortir mon portable et pianotai sur le clavier, annulant mon programme avec Simon. Je déposai le portable sur mes cours, juste à côté de moi et ensuite, posai mon attention sur Aiden

« Bon, ben tu veux faire quoi ? Aller se balader ? Aller boire un verre ? Aller manger quelque chose ou rester enfermer dans ta chambre et m'apprendre à compter ? » terminai-je avec un sourire malicieux.

Aiden me répondit qu'Alma ne restait plus trop dans sa chambre, me rappelant que la SM n'aimait pas la solitude. D'une voix plus embêtée j'enchainai

« Aiden, j'essaie vraiment de faire de mon mieux pour te voir toi et pour la voir elle. Je me doute que c'est pas simple pour elle, mais regarde là encore je voulais passer la voir avant... »

Je marquai une pause puis repris avec beaucoup moins d'assurance

« Je ne reviendrai pas chez les SM... Je.. ne veux pas redevenir celle que j'étais quand Jack est mort et quand toi t'es parti... Pourtant la tentation ici elle est beaucoup trop grande. Rien que la chef a fait une ou deux overdose en même pas 6 mois... »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎   Lun 10 Fév - 18:28

J'étais allé courir une bonne heure pour me détendre un peu. J'avais ensuite pris une douche glacée, puis j'étais retourné dans ma chambre. Matt était partis entre temps, je ne sais où. Surement avait-il rejoint sa copine, Grace, qui devait se trouver dans la même chambre que la mienne, Zona. Cette dernière avait changé de confrérie depuis quelques mois maintenant, elle m'avait dit que, suite à la fusillade, elle avait besoin de prendre du recul par rapport à tout ca, réfléchir, se retrouver... C'était provisoire. Je n'attendais qu'une chose: qu'elle revienne chez les SM, avec moi et Alma. J'avais un peu de mal à comprendre son choix.

Car depuis ce changement de confrérie, je la voyais beaucoup moins qu'avant, et ca me manquait. Apparemment, de son côté, ca ne semblait pas la déranger. Le pire, c'était que je n'avais aucune idée de ce qui se passait chez les lambdas, et ca me rendait fou. J'essayais de lui faire confiance, vraiment, mais après la tromperie que j'avais subis lorsque j'étais avec Marissa, ma méfiance -ma peur de la perdre- prenait sans cesse le dessus. Et ces derniers temps, j'avais l'impression que plus les jours passaient, plus Zona s'éloignait de moi. Je la sentais m'échapper, me glisser entre les doigts, sans savoir quoi faire pour le retenir. Alors je me répétais qu'il fallait que je prenne mon mal en patience, que ce n'était qu'une question de temps, qu'elle reviendrait et que tout recommencerait comme avant.

Quelqu'un frappa à ma porte alors que j'enfilais un short. Torse nu, j'allai ouvrir. C'était Zona. Elle m'embrassa, puis entra dans ma chambre. Elle m'expliqua que Matt était avec Grace, et qu'il lui avait dit de venir dans sa chambre, sachant que j'y serais.

« Depuis quand tu as besoin de Matt pour venir me voir? »

C'était sortis tout seul. Car oui, j'étais impulsif, je ne tournais pas ma langue 10 fois dans ma bouche avant de parler. Je n'était pas quelqu'un de réfléchis. Et j'éprouvais trop de rancœur qu'il fallait que j'extériorise. Heureusement, j'aimais trop Zona pour lui adresser cela sur un ton énervé. Ma voix était neutre, c'était un constat. Ne pensait-elle pas à venir me voir d'elle même? Ne lui manquais-je pas? Si Matt ne l'avait pas virée de sa chambre pour roucouler avec Grace -ce que j'étais sur qu'il allait faire, contrairement à nous- serait-elle venu?

Je poussai presque inaudible. Puis répondis à sa question.

« Ca va. Je viens d'aller courir un peu... »

Je ne m'apprêtais donc pas à sortir tout de suite. Ma copine alla s'asseoir au bureau de mon colloc'.

« Et toi, ca va? »

Je ne lui demandais pas cela par obligation, ni machinalement. Je m'inquiétais vraiment pour elle et pour son état. J'étais soucieux de son bien être, je voulais tout faire pour la rendre heureuse, seulement, je m'y prenais mal. Elle me confia alors qu'elle s'ennuyait chez les lambdas. Je saisis aussitôt la perche qu'elle me tendait.

« Dans ce cas, revient chez les SM. Alma n'attend que ca... »

Je m'étais rapproché d'elle. Je baissai les yeux un instant, puis les relevai vers elle et murmurai:

« Et moi aussi. Tu me manques tu sais... »

Elle me parla ensuite de son programme: faire du jet ski avec un certain Simon. C'était qui celui la encore? Un nouveau apparemment. Pourquoi ne préférait-elle pas faire du jet ski avec moi, son copain? Je ne pense pas être quelqu'un de possessif, mais pourquoi j'ai cette impression avec elle? Je crois que je ne comprendrai jamais les femmes.

« Pourquoi on ne passerait pas plutôt l'après midi ensemble, rien que tout les deux? »

*comme un couple normal *

Je ne lui demandais pas la lune tout de même. Elle me dit ensuite qu'elle avait voulu voir Alma, mais qu'elle n'avait pas répondu.

« C'est pas vraiment étonnant... Elle ne reste quasiment plus dans sa chambre depuis que tu es partie, elle n'a jamais aimé la solitude tu sais bien... »

Devrais-je lui préciser que souvent, elle venait dormir dans ma chambre? Je ne pense pas que cela soit nécessaire. Sans rien vouloir lui cacher, mais je ne veux pas que Matt ait des problèmes à cause de cela... et moi non plus je n'en veux pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎   Sam 8 Fév - 20:03

J'étais sagement couchée sur mon lit en train de faire mes exercices de math. J'avais pas envie de les repousser à plus tard, j'avais d'autres trucs de prévus. Je tournais la tête de temps en temps vers ma cousine qui était elle aussi occupée de son côté et puis me replongeais dans mes math. J'arrivais pas vraiment à me concentrer. Tantôt je regardais par la fenêtre, tantôt je répondais aux textos que je recevais où je trouvais toujours un prétexte pour descendre dans la salle où la plupart des lambdas se retrouvaient pour discuter, faire connaissance où encore faire une pause. Il y avait beaucoup de nouveaux qui attendaient d'être dans une confrérie alors que moi il y a trois mois que je venais de la quitter. Quand mon pic de concentration était au plus haut, quelqu'un frappa à la porte. Je me relevais et me dirigeais vers la porte pour aller ouvrir quand je vis le copain de Grace juste derrière. Je m'écartais pour le laisser entrer et puis me tournais vers ma cousine qui me regardait en souriant. Le Sigma Mu me regardais avant de me demander :

 T'as quelque chose de prévu là ? 


Je réfléchissais, voyant très bien où il voulait en venir.

A part mes math, non... 

Matthew se dirigeait vers mon lit pour y prendre mes exos de math et me les tendais

Je te prête ma chambre chez les SM tu peux y faire tout ce que tu veux, en plus comme je suis gentil, j'y ai même laissé ton mec dedans 

Je fronçais les sourcils puis regardais Grace en me disant qu'elle lui dirait peut-être quelque chose et finalement, sortait comme il me l'avait si « gentiment » demandé, mes cours dans les bras. J'allais m'asseoir sur les marches de l'escalier pour enfiler mes chaussures et puis reprenais mes cours avant de descendre et de sortir. Dehors le beau temps était au rendez-vous. Mon livre et mes cours de math dans les bras, les cheveux au vent je marchais vers la confrérie des Sigma Mu. Comme si j'allais faire des Math si Aiden est là, tiens. J'arrivais déjà pas à bossé quand j'ai un Khi à côté de moi. Depuis que j'étais à l'internat, on se voyait un peu moins. Il participait à la vie de sa confrérie en plus de ses cours, moi je me trouvais de nouveaux intérêts et de nouveaux liens. Par exemple, j'avais prévu d'aller faire du jet ski avec Simon dans l'après-midi. J'attendais juste le feu vert du garçon. J'avais aussi rencontré un mexicain en cours avec Alma, Santo. Je l'avais vu à plusieurs reprises à l'internat, mais depuis peu on ne le voyait plus. Sans doute avait-il rejoint une confrérie ? En avançant dans la rue jusqu'à mon ancienne confrérie, je me disais que je devais aussi annoncer à Aiden que je comptais rester à l'internat avec Grace, plutôt que de retourner chez les SM... et ce définitivement. Je me doutais que la nouvelle n'allait pas lui plaire, mais rien que de retourner dans cette confrérie me faisait prendre conscience que j'étais peut-être pas vraiment guérie de mes vieux démons. Dans ce bâtiment, la drogue circulait comme le make up chez les Eta. C'était loin d'être un sujet tabou alors que pour moi c'en était bel et bien un. Rien que la chef était une vraie toxico.

Dans la salle commune, à mon entrée, je forçais un sourire un peu mal à l'aise de revenir comme ça chez les rouges. Certains jouaient à la console, d'autres au billard. Je cherchais Aiden du regard, mais sans succès. J'allais voir dans le jardin où des SM prenaient le soleil et profitaient de la piscine mais non plus. Une voix m'interpellait.

Tiens, une revenante !

Je fronçais les sourcils et demandait au SM

Aiden il est dans sa chambre ?


Tu le vois quelque part ? Non. Donc je suppose ouais, ou il est sorti. T'as qu'à aller voir, t'as pas besoin d'aide pour retrouver sa chambre je suppose...

Je grimaçais un sourire hypocrite à mon interlocuteur avant de me diriger vers les escaliers puis vers la chambre de Matt et Aiden. J'hésitais un instant puis avant de frapper, passais à celle d'Alma, ou mon ancienne chambre. Je voulais aller voir comment elle allait, tant que j'étais là, mais personne ne répondait. Peut-être qu'elle dormait. Je regardais la clenche, hésitant à entrer comme ça, sans prévenir, comme je le faisais avant. J'étais plus une SM, c'était plus ma chambre et j'avais pas à le faire. Je ôtais cette idée de ma tête et retournais vers celle d'Aiden et frappais à la porte, j'attendais que le SM vienne m'ouvrir et m'en approchais pour l'embrasser.

Ton espèce de coloc m'a virée de ma chambre et il m'a dit de venir faire mes math dans sa chambre avec toi comme cadeau à la clé. Gentil non ? Comment tu vas ? T'allais partir ?

Je lançais mon bouquin de math sur le lit de son coloc, faisant ce que je voulais comme il me l'avait gentiment conseillé et allais même m'asseoir sur son bureau, faisant un peu la moue.

J'ai rien à faire, je m'ennuie... Il se passe rien dans cet internat. Quoiqu'on y rencontre plein de gens... Normalement cette aprem j'vais faire du jet ski avec Simon ! C'est un nouveau de l'internat. D'ailleurs je le vois bien chez les SM ! Ou les PS à la limite...

Je regardais les cours de Matt qui se trouvaient sur son bureau et puis posais à nouveau mon attention sur le SM..

J'ai voulu aller dire bonjour à Alma, mais elle n'est pas là... Ou elle dort je sais pas, mais elle a pas répondu.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
» « Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire »
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» Elise ~ Ne répond pas au passé lorsqu'il t'appelle, il n'a rien de nouveau à te dire
» Lorsque l'on fait appelle à de la magie... Il y a toujours un prix à payer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: