AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]   Mer 25 Déc - 3:47

Un Paradoxe Tristement Vrai.



Je m'étais paraît d'un grand manteau noir et d'une écharpe blanche par dessus ma chemise clair et mon pantalon foncé. L'hiver était bien là, étendant son long voile blanc et froid sur toute la ville. C'était magnifique, je n'avais jamais vraiment vu cette pâleur immaculée. La neige de Paris est plus grise que blanche il faut bien l'admettre et, à dire vrai, ce n'est pas avec ma famille que j'allais partir en vacances d'hiver. D'ailleurs je ne suis jamais parti en vacances, que ce soit l'été ou l'hiver. Mon débarquement ici était donc plein de ressources. C'est pour cette raison que je me suis décidé à sortir de mon trou pendant ces vacances de Noël. C'était l'occasion de redécouvrir cette fête qui n'a jamais accompagné de très bon souvenirs pour moi, bien loin de là. Fermant la porte derrière moi, je me presse vers la sortie de l'établissement. J'avais un petit sourire sur les lèvres, bien agréable à voir sur mon visage d'habitude si terne. Moi qui m'étais fait si discret, voilà que tout un tas de gens se retournait sur moi d'un air à dire "Il a quoi ce type ?". J'avais la tête de l'ahuri, de l'idiot qui découvrait un nouveau monde - et c'était un peu ça. C'était limite si je ne gambadais pas comme un gamin qui va à son premier jour d'école. Je chantonnais "Petit Papa Noël" en meumemant. Chanson française que je n'avais pour le coup jamais vraiment chanté mais que je connaissais par cœur à force de l'avoir entendu.

Le village de Noël, mon objectif. Ce charmant village tout décoré de magnifiques illuminations. Des lumières qui font pétiller mes yeux bleu azur. Je regarde autour de moi, je suis comme charmé par ses décorations toutes plus étonnantes les unes que les autres. Les Champs-Elysées, la Tour Eiffel et leurs décorations lumineuses c'était bien beau, mais à force ça lasse. Ici, c'était nouveau pour moi. J'étais ébloui par tout ce qu'il y avait à voir. À gauche, à droite, en haut, en bas, il y en avait dans tous les sens, de toutes les sortes. Émerveillé comme le gamin que j'étais, je faisais des tours sur moi-même, agitant mes iris océanes de partout. Mes pupilles se posaient sur tout et n'importe quoi, complètement déroutées et envieuses à la fois. J'étais heureux, gai. Les gens qui m'apercevaient dans la foule souriaient. Pas par méchanceté pour une fois, non, par simple plaisir de voir un garçon étrange jubiler devant la magie de noël. Un éclat d'innocence qu'ils ont peut-être perdu mais qu'ils retrouvent ou qu'ils recherchent au fond d'eux en me voyant ainsi passer pour quelqu'un de bizarre. Il m'arrive même à un moment de m'accroupir par terre pour venir caresser la neige, douce volupté blanche qui fond une fois sur ma grande main brûlante d'envie. Je souris toujours, satisfait. Puis je me calme doucement, reprenant un peu de sérieux.

Je rentre dans un bar, histoire de prendre un petit café pour me réchauffer. J'achète quelques châtaignes que le commerçant vend pour l'occasion et je me pose tranquillement derrière une table, profitant pleinement de mes vacances. Faisant doucement tourner ma cuillère dans le café, j'observe le dépôt de mousse à la surface, soupirant d'aisance et de bien être. Mais soudain, un petit crissement vient perturber ma tranquillité. Une petite télévision dans un coin du plafond en était l'auteure. Je détourne les yeux de ma tasse, les posant sur le flash info qui était en train d'être diffusé. C'était une annonce tragique sur les incidents intervenus dernièrement. Des bagarres, des suicides, des accidents de voitures sous alcoolémie ou parce que le fautif a oublié ses chaînes... La présentatrice commente "N'oublions pas ces familles qui passeront leurs fêtes avec le manque d'un être cher, soutenons-les. Soutenons aussi les médecins et le personnel médical qui sauvent des vies en cette période de fin d'année. Faîtes donc attention, à vous et à votre entourage. En vous souhaitant une bonne journée, je rends l'antenne." S'en est suivi un spot publicitaire sur la sécurité routière, une pub qui montrait deux amis qui discutent devant une voiture après une fin de soirée alcoolisée. Ça disait qu'il ne fallait pas laisser partir les gens qui avaient bu. À la suite, on voyait un tragique accident de voiture impliquant un jeune enfant et sa mère ainsi que l'un des deux protagonistes du début. La vidéo était très bien réalisée, ce fut terrible pour moi. J'étais véritablement choqué. Je finis mon café et mes châtaignes, laisse largement trop d'argent pour l'addition et sors du bar. Je titube, tout pâle sur la chaussée, rejoignant la vitrine d'en face pour m'y appuyer. J'observe alors des marionnettes animées qui présentent une scène joyeuse en famille. Je souris tristement, mon hypersensibilité me perdra un jour...

« Comme Noël est étrange... Cette période de l'année est si joyeuse et si triste à la fois. Quand je pense qu'il y a des familles qui sont en train de rirent gaiement devant un feu de cheminée et d'autres qui pleurent devant un cercueil de bois... C'est tragique mais pourquoi tout ça a l'air si fatal ? »
Me demandais-je d'un français tremblant. Je me parlais à moi-même tout en fixant les patins mécaniques pour me rassurer.

sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]   Mer 25 Déc - 11:40

Don't be sad



Assise sur le rebord de ma fenêtre, je regardais le ciel. Non, je n’allais pas sauter, je voulais juste me sentir plus proche du vide, plus libre. Je ne savais pas quoi faire aujourd’hui, j’avais déjà passé ma matinée à m’entraîner, à faire du sport et à présent, je n’avais plus qu’une envie, sortir, me promener et prendre l’air. Où aller ? Au cinéma ? Seule, ce n’était pas tellement amusant. Faire les magasins relèverai du suicide, aller dans un quelconque endroit pour visiter serait également une mauvaise idée, l’Aquarium, le Zoo et tous les autres espaces touristiques seraient blindés de monde. Quitte à choisir un endroit, autant aller dans celui qui disparaîtrait à la fin des fêtes, le Village de Noël.

Je suis descendue de ma fenêtre, pour retourner dans ma chambre, je me suis préparée assez rapidement, enfilant une petite robe m’arrivant à mi-cuisse, des bottines et une veste légère. Je n’ai pas mis de collants aujourd’hui, les températures étaient encore bien clémentes pour cette saison, au Canada, on descendait déjà sous le zéro, atteignant des températures que les habitants de Miami devaient considérer comme mythiques.

Prenant un sac léger qui j’ai mis négligemment sur mon épaule, avant de sortir de la pièce. J’ai salué deux ou trois membres de la Confrérie avant d’en sortir, direction le Village.

Une fois sur place, je me suis baladée dans les rues, regardant ce que les commerçants avaient à proposer, les écoutant embobiner les touristes, se faire une marge incroyable sur le dos de cette fête mais tout le monde se prêtait au jeu après tout. Entre les chalets, je n’ai vu aucun visage connu, seulement des visages illuminés par l’approche de Noël, par le temps qui semblait se prêter lui aussi au jeu et par le contexte tout simplement.

En continuant ma progression dans le Village éphémère, je me suis arrêtée devant un magasin où des petites marionnettes représentant une famille représentaient l’animation phare de la boutique. Quelques secondes après, un homme attiré lui aussi par ces petits êtres s’appuya sur la vitrine, l’air bien peu joyeux pour cette période de l’année. Les mots qu’il prononça et que je pensais m’être destiné me rendirent légèrement perplexe, avant que je ne comprenne qu’il parlait plutôt pour lui et dans une langue qui ne m’était pas si étrangère que ça.

« C’est bien rare de ne pas entendre de l’américain par ici. Excusez mon français un peu … rouillé. »

Préférant reprendre en américain et non pas le français que je ne maitrisais pas assez à mon goût, je me suis permise de l’interroger un peu plus, même si je ne le connaissais absolument pas.

«  Vous n’êtes pas québécois vous, ça s’entend. Français peut-être ? »

Je ne comprenais pas qu’on puisse se montrer si pessimiste en vue de Noël, cet inconnu avait-il un souci avec cette fête, quelque chose qui le rongeait et qui le rendait malheureux, quand tous ne songeaient qu’à s’amuser ?


B-NET
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]   Mer 25 Déc - 23:14

Oreilles Indiscrètes et Langue Familière.



Appuyé contre cette vitrine, je ruminais tristement sur la dure loi de la réalité, un paradoxe tragique qui me mettais hors de moi. Impuissant face à l'immensité de la chose, voilà comment je me sentais sur l'instant. Je ne pouvais rien faire, moi, fébrile petit homme sur cette grande planète. L'espace de quelques secondes j'au eu l'impression que les spots publicitaires de prévention ne changeaient pas vraiment ces horribles accidents. J'avais une vision bien pessimiste du monde. J'eus un petit rictus sur les lèvres, histoire de me moquer un peu de moi. Je secoue la tête vivement, reprenant mes esprits. C'est en me redressant qu'une voix féminine se fit entendre juste à côté de moi, me disant qu'il était peu commun de croiser quelqu'un qui préfère sa langue natale plutôt que la locale. C'est fou, je suis tellement renfermé sur moi que je n'avais même pas fait attention à la présence de sa porteuse. Je me tourne donc vers la propriétaire de cette voix et la regarde quelques secondes. Soudain, une mine surprise s'afficha sur mon visage. Je venais tout juste de percuter qu'elle c'était adressée à moi en parlant Français, elle s'excusait même de son langage un peu rouillé. Un petit silence se fit, le temps que je comprenne clairement la situation. Cette jeune femme avait donc entendu ma très charmante réflexion. Très sérieusement, je devrais arrêter de penser tout haut, vraiment.

« Oh excusez-moi, je ne pensais pas que... Qu'on m'entendrait parler... Tout seul. Du moins, je... Je pensais que personne ne comprendrait.
Elle reprit en m'affirmant qu'elle avait deviné que je n'étais pas québécois car je n'avais pas d'accents.
- Vous n’êtes pas québécois vous, ça s’entend. Français peut-être ?
- C'est exact, je suis d'origine Française. Je suis venu ici pour les études... »


Je m'étais promptement redressé, droit sur mes deux jambes comme le garçon trop bien éduqué que j'étais, même de mon mètre 90. Je lui faisais face sans jamais vraiment la regarder dans les yeux, toujours aussi introverti. J'étais affreusement gêné qu'elle ait pu m'entendre dire de telles choses, s'en était glauque. Mais le mal était fait, on ne peut pas revenir en arrière. Je mordillais ma lèvre inférieure, fixant le sol neigeux. La seule envie qui me venait était de triturer la neige de la pointe du pied, mais je me retins pour éviter de passer pour une grosse andouille. Je laisse sans le vouloir un gros blanc dans la conversation, m'éclaircissant la gorge pour meubler le silence. Je commence alors à emmêler mes doigts entre eux, mordillant toujours ma lèvre. Soudain, une question anodine me vient à l'esprit, je redresse donc doucement mon visage, posant mes perles bleues océanes sur son visage angélique et chaleureux.

« Euh... Si je puis me permettre, c'est si rare que ça d'entendre du Français ici ? »
Demandais-je, pas vraiment sûr de moi, curieux de savoir à quel point je peux me sentir seul en temps que Français pure souche.

sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]   Jeu 26 Déc - 14:04

Don't be sad



J’avais effectivement dérangé l’inconnu dans ses pensées audibles de tous mais je ne m’en voulais pas. Il n'avait pas l’air particulièrement heureux et je voulais lui redonner un soupçon de sourire, même si ce n’était que pour quelques heures.

Le fait qu’il soit là pour les études me fit immédiatement réagir et cela se vit sur mon visage. Wynwood ? pensais-je silencieusement. A tous les coups, il était lui aussi un étudiant de ce campus de bourges. A présent droit comme un I, il était légèrement plus grand que moi, me forçant à lever les yeux pour pouvoir le regarder. Je voyais qu’il n’osait pas me regarder directement, peut-être parce que je lui faisais peur ? A moins qu’il ne soit extrêmement mal à l’aise de me parler.

J’attendais, pour voir s’il voulait poursuivre la conversation ou tout simplement s’arrêter là. Il choisit la première possibilité, m’interrogeant sur les français fréquentant cette grande ville.

« Rare je ne sais pas, mais en tout cas je n’en entends pas tellement. Après, je ne suis là que depuis l’année dernière donc je n’ai pas un regard global sur cette question. »

Je savais qu’il y avait plusieurs européens à WHS, en plus de la communauté assez importante d’asiatiques mais je ne savais pas s’il y avait beaucoup de français ou non. Pour ce qui était de la ville en elle-même, à part des américain, je n’avais pas vu énormément d’étrangers, mis à part au club.

«  Dis-moi, je change complètement de sujet et tu n’es pas obligé de me répondre si ça te dérange, mais, pourquoi cette vision si pessimiste de Noël ? Tu es contre cette fête ? »

La question brûlait mes lèvres et je n’ai pu m’empêcher de la poser. Je comprenais que certains n’aiment pas Noël, qu’ils puissent même détester cette fête pour d’autres mais j’étais d’un naturel assez curieux et je voulais connaître le fin mot de cette histoire. Bon, on ne se connaissait absolument pas mais ce n’était pas une raison, parole de Spencer !

Spoiler:
 
B-NET
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Pensée Perdue en Temps de Neige... [PV : Ashlyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Event de Noël 2013 :: Village décoré-
Sauter vers: