AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Bal de Noël 2013 || All.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 13:47

Si la belle avait l'impression que toute ses journées commençaient dans cette chambre d'hôtel, c'est bien parce que Yagarev avait le don d'animer ses journées dès le réveil. Que ce soit par ses railleries, son sale caractère d'ours mal léché, son stress d'avant conférence ou même parce qu'il essaye de s'imposer comme figure d'autorité. Ce matin de réveillon, c'était la demande pure et simple d'appeler ses parents, qu'elle avait violemment refuser en faisant passer l'Iphone en travers de la pièce. Si il y avait une personne à qui elle souhaiterait un bon noël, c'était à Sven, son grand frère. Ne parlons pas de Bjorn, qui se greffe comme un second père au lieu de la soutenir comme tout bon frère aîné. Mais Bjorn était à l'armé, qu'il aille rôtir, s'exclamait-elle dans des moments d’agacements. Elle n'en pensait évidemment pas un mot.

S'enfermant dans la chambre et laissant Yagarev dans la suite avec son whisky vingt ans d'âge. Elle se rappela qu'elle devait sortir ce soir. Le but étant de faire rappeler à son parrain ses pires craintes, elle attrapa sa plus belle guêpière, noir en dentelle, qui souligner la forme de ses hanches et relever cette poitrine, non loin d'être pauvre ou trop opulente. S’asseyant devant la coiffeuse qui faisait face à son lit, elle choisi méticuleusement ses outils pour rafraîchir son visage. Du fond de teint pour unifié sa peau blanche et sensible. Elle retraça même ses sourcils pour elle trop blonds et dont la forme était trop discrète. Un coup d'eyeliner, du mascara. Elle se leva, marchant sur la pointe des pieds comme si elle portait des talons, actionna la chaîne-hifi qui bordait le mur principal. « Under your spell » la mit de bonne humeur, se souvenant du beau Ryan Gosling dans le film d'où provenait la musique.

Dans une bâche en plastique noir, trônait sa robe pour le bal. Blanche, moulante, surmontée d'une ceinture noir et métal. Elle la sorti de son emballage et l'aplatit sur le lit, ne voulant pas l'enfiler tant que ses cheveux n'était pas près. Elle les humidifia rapidement et s'empara d'un immense rouleau à cheveux. Elle aurait aussi bien pu aller chez le coiffeur, mais c'était l'un de ses pêchés mignons, celui de prendre soin de son corps et de son allure. Sa tignasse blonde prit petit à petit forme, formant d'épaisse boucle, ondulant parfaitement sa chevelure dorée. Elle rajouta un peu de laque pour faire tenir sa coiffure et déjà on sonnait à la porte de la suite. Elle savait qui l'attendait et laissait Yagarev, contre qui elle boudait, faire l’accueil de Sergueï. S'il était son fiancé imposé, cela ne l'empêcherait pas de l'utilisé à son avantage. Ce n'était pas un mauvais bougre, elle le savait, elle ne lui en voulait pas particulièrement. Il lui fallait juste du temps. De toute manière, il avait trouvé grâce aux yeux de l'ukrainienne, seulement parce qu'il était lui aussi contre ce mariage.

Elle fit disparaître sa guêpière de dentelle sous sa robe blanche, prenant soin de ne pas frotter son visage contre le tissu, de peur de taché de fond de teint, le blanc éclatant de la robe. Quand elle daigna enfin sortir de la chambre, elle se pavana jusque devant les deux polonais, d'un sourire triomphant. Elle se pencha, exprès devant les deux, pour enfiler ses escarpins à talons aiguilles. Quand elle leva les yeux, elle vit l'air courroucé de Yagarev et son sourire s'étendit de plus belle. Alors que Sergueî la complimentait et embrassa sa joue, elle arqua un sourcil à l'attention de son parrain d'un air « Tu vois, je fais des efforts ». Elle sourit au jeune homme et passa ses mains sur ses épaules pour épousseté les fines particules que l'extérieur lui avait fait tomber dessus. « Tu n'es pas mal non plus... Pour un polonais » Termina-t-elle d'un sourire expiègle.

Zenoviya attrapa le bras de Sergueï et sortit en sa compagnie, atteignant la voiture, plus que modeste du jeune polonais. Elle ne fit aucun commentaire, elle n'en était pas là. Mais elle avouait intérieurement que sa corvette aurait peut-être plus à la fête s'il l'avait laissé faire. Mais hors de question qu'elle le laisse conduire. Et comme tout les polonais, un homme n'est jamais passager, elle le savait. Il n'y avait qu'à voir Yagarev pour ça. Arrivé devant Wynwood, le garçon lui offrit une rose. Le jaune. Un sourire moqueur qu'elle cacha aussitôt. Non pas qu'elle n'aimait pas le geste. Mais savait-il au moins la signification de tout ça ? Elle sortit de la voiture, arrachant une bonne partie de la tige, elle la glissa derrière son oreille, l’emmêlant à ses cheveux pour ajouter une touche fleural à sa coiffure. Elle revient prendre son bras pour entrer au bal.

-J'espère que tu m'offriras des rouges ou des roses quand nous serons mariés, plaisanta-t-elle. Car le jaune trahissent l'infidélité, ne put s'empêcher de rajouter Zen.

Quand elle entra, la surprise fut de mise. Ne s'attendant pas à de tel efforts sur le décors, c'est avec émerveillements qu'elle regarda autour d'elle. Sentant la chaleur de la pièce, elle ne put s'empêcher de penser aux soirs d'hiver à Kiev, nostalgie de son enfance, les soirs de neige étaient les plus beaux. Un sourire tendre vint sur ses lèvres et elle renferma aussitôt son ironie agressive qu'elle avait sortie depuis cette dispute avec Yagarev. La musique s'arrêta et ses yeux s'écarquillèrent pour chercher l'anomalie. Une voix inconnu au micro et le nom d'Hunter et de Soma l'interpelle. Elle cherche ses deux amis du regard et les voit monter sur le podium. Curieux, son cavalier se demande ce qu'il se passe. Elle relache le bras du polonais.

-Aucune idée, répond-t-elle en russe, par réflexe. Tu m'excuses un moment, je vais voir des amis et je reviens vers toi pour la première danse ?

Elle lui sourit et file en direction de la jeune chinoise qu'elle affectionnait tant. Derrière se trouvait un autre asiatique et un couple légèrement original. Si la petite brune avait l'air mignonne et discrete, l'autre viking, elle l'avait déjà repéré lors de ses nombreuses excursions dans la chambre de Maeko.

-Bonjour toi ! C'est ton cavalier ?, demanda-t-elle en regardant Nobu. Elle se penche à son oreille pour ne pas être entendue. « Très mignon en tout cas ». Elle fit un grand sourire et Zen ne put s'empêcher de lui faire un clin d'oeil. Elle regarda Sergueï du coin de l'oeil. « Attendez, je suis fête ! Je reviens ». Dans la confusion, elle avait encore fait une faute d'anglais, contre son gré. Elle attrapa son cavalier par le bras. « J'oublie toujours que mes amis sont aussi dans ta confrérie » Se confessa-t-elle en polonais. Avant de revenir devant le petit groupe, toujours accroché à Sergueï comme un faire valoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 16:17



Bal de Noël

Pour l’instant, tout se passe à merveille. Vraiment. Karen réussit toujours à obtenir ce qu’elle veut. Et ce qu’elle voulait en ce début d’après-midi s’appelle Antonio. Ce qu’elle a obtenu d’ailleurs. Cependant, il y a quand même un hic. Parce que Kevin a acheté une POUFIASSE BRIDEE. D’accord, elle ne lui a pas accordé un seul regard. Mais pas dans le but de l’ignorer ou de lui faire du mal, elle sait qu’il était là. Mais plutôt parce que sinon, elle allait se sentir coupable vis-à-vis de lui, d’acheter un homme, alors que franchement elle s’en fiche de ça. C’est la caméra qui l’intéresse, pas celui qui se trouve derrière. Enfin bon, comme elle déteste se sentir coupable et que ce n’est pas dans ses habitudes, elle a fait comme d’habitude, comme si le garçon n’existait pas. Ça a été dur mais elle s’en est sortie comme une reine. Surtout parce qu’elle sait qu’elle va le voir au bal du soir.
La demoiselle soupire. Pourquoi est-elle si pressée ? Pourquoi se sent-elle obligée d’être parfaite ? Enfin, elle l’est tout le temps, mais elle craint de ne pas l’être aux yeux de Kevin, qui est sans doute un peu plus exigeant que les autres hommes qui peuvent la regarder. Surtout que son jugement a de la valeur pour elle, même si elle déteste l’admettre. Ses cheveux, lissés dans l’après-midi, doivent passer sous le faire pour un brushing et de belles boucles. Attachés de manières à ce qu’on pense qu’ils soient courts, elle trouve cette coiffure belle et distinguée. Un peu de maquillage, plus marqué que d’ordinaire met son visage d’ange en valeur. Quand on sait ce qui se cache derrière tout ça … D’ailleurs, il n’y a pas que son visage qui est parfait, son corps aussi, qui ressemble à celui d’une déesse selon elle. Elle se doit donc de porter une robe de déesse, bleue et violette, mettant sa fine taille en valeur. Une jolie parure collier-bracelet-boucles d’oreilles pour compléter le tout, d’une valeur supérieur à tous les biens que la plupart des élèves qui seront là ce soir. Elle enfile ses chaussures qui vont lui permettre d’être plus grande, et surtout, de dépasser Kevin. Elle plonge son portable dans sa pochette et se parfume, avant de se regarder dans le miroir. Elle se juge alors enfin prête à sortir de sa chambre. Habitant à la confrérie, elle n’a pas beaucoup de chemin à faire et de toute façon, elle est loin d’être en retard. De sa démarche féline, elle descend les marches et emprunte le chemin de la salle de bal, qu’elle connait depuis l’après-midi. Elle fait quand même attention à ne pas se tordre une cheville sur la route, on ne sait jamais.

En arrivant devant la grande porte, elle hésite un instant. Elle est nerveuse, ça ne lui ressemble pas. Elle souffle doucement avant de rentrer. La décoration est … glaciale. Karen apprécie, la glace a toujours été son élément, même si son caractère tient plus du feu. De la fausse neige tombe du plafond. Tout un tas de monde s’active déjà. La jeune fille fait un rapide tour de la salle, espérant bien repérer un visage connu, et commence à sentir une boule se former en ne voyant pas celui de Kevin. Elle s’arrête, repassant au peigne fin toute la salle, tous les gens présents. Ce n’est que quand deux mains viennent se placer devant ses yeux qu’elle sent quelqu’un derrière elle.

- Devine qui c'est?

Ce n’est qu’un murmure à son oreille mais ça suffit pour faire rater un battement à son cœur. Elle sait tout de suite qui c’est. De toute façon, elle n’a prévu de voir personne d’autre, et aucune personne présente ne s’approcherait d’elle pour lui faire ça, à part son cousin. Sauf qu’elle sait que ce n’est pas lui, parce qu’elle l’a vu dans un coin, près du mur. Pas besoin de dire son prénom, de toute façon, ça ne peut être que lui. Elle sourit sans s’en rendre compte.

- Un instant, j’ai eu peur que tu sois pas là, beau gosse …

Le garçon se place devant elle pour lui faire face. Elle l’analyse de la tête au pied, essayant de garder un visage neutre. Pas besoin qu’il sache qu’elle est aussi contente de le voir. Comme d’habitude, il ne la déçoit pas. Bien habillé, elle a presque envie de lui sauter dessus pour l’embrasser. Mais ça, remarque, même avec une toile de jute, elle serait attirée ! Il sourit et elle trouve que ça lui va bien. Elle aime la façon dont il la regarde et pour une fois, elle décide de faire de même, de lui offrir un vrai sourire, pas des lèvres étirées à la manière d’une psychopathe.

-Ta robe est à couper le souffle princesse,  mais où est le prince qui doit t'accompagner?

Toute bonne princesse se doit d’avoir un prince. Mais elle n’est pas une princesse comme les autres. Donc elle n’attend pas le prince comme les autres. Encore une fois, elle s’en veut de l’avoir ignoré tout l’après-midi, parce qu’elle a peur d’une vengeance. Mais là, pour le coup, elle a changé de comportement, ce qui peut être assez déroutant.

- Merci, j’espérais bien qu’elle allait plaire.

Elle marque une petite pause, ne pouvant pas s’empêcher de rajouter un commentaire.

- Aucun prince n’est venu me demander, je suppose que je me retrouve seule ce soir.

Elle lui fait un petit sourire en coin, espérant lui faire comprendre qu’elle n’attend que ça, qu’un prince reste avec elle, et qu’elle pense qu’il est déjà arrivé et devant elle. Du coin de l’œil, elle voit son cousin, seul, et elle décide d’aller lui dire bonjour tout de suite, avant d’être trop occupée pour pouvoir le faire. Et surtout, pour pouvoir se calmer avant de sauter sauvagement sur le Kappa.

- Je reviens.

Elle lui plante un léger baiser sur le coin des lèvres et s’éclipse rapidement vers le Nu Zeta, ne regardant même pas derrière elle, faisant voler sa robe au passage. Elle arrive rapidement vers le garçon et l’embrasse sur la joue, lui souriant.

- Salut toi ! T’es tout seul ?

Elle ne connait pas encore Luke d’ailleurs, pas vraiment, même s’il vit et travaille à Miami. [Je laisse à Jamie le choix des présentations ou non] Cependant, elle n’a pas le temps de rester une éternité, elle n’a qu’une envie : retourner auprès de ce qui se rapproche plus d’un cavalier pour elle ce soir.

- Tu me réserves une danse, pas le choix ! Je te laisse, je retourne d’où je viens.

De la tête, elle montre le jeune homme, que Jamie ne doit pas connaître d’ailleurs. Au pire, s’il veut avoir plus de détails, il posera des questions. La jeune fille l’embrasse à nouveau avant de retourner auprès de Kevin, qu’elle n’a pas invité à la suivre. D’ailleurs, c’est aussi un peu de la provocation. Il ne sait pas que Jamie est son cousin, elle veut savoir comment il va réagir, même si elle se doute bien que ça ne va pas lui plaire. Elle ne s’est même pas rendu compte qu’au milieu, certains dansent, donc des personnes masquées.

- Tu m’offres un verre ?

Ça, ça veut dire « vas me chercher un verre, esclave » mais avec élégance. C’est Karen quoi. Pour l’encourager, elle lui fait un grand sourire. S’il veut plus, qu’il vienne chercher, elle ne le repoussera pas. Elle veut juste voir s’il a le courage de l’embrasser en public, même si tout le monde pourrait penser qu’ils sont ensemble à cause de ça. Elle se tourne vers le reste de la salle, repérant soudainement SON lot, SA proie en train de danser avec une jeune file qui ressemble fortement à sa chef, avec la coiffure, les tatouages et la manière de se tenir. Mais avec le masque, elle ne peut pas en être sûre.

- Qu’est-ce qu’ils font là ?

Remarque, elle s’en fiche, tant qu’elle peut accaparer Antonio dans la soirée. Elle sait qu’il ne l’aime pas et elle compte bien lui faire comprendre qu’elle ne compte pas le lâcher d’une semelle. Mais pour l’instant, autant rester là et se mettre dans l’ambiance avant de profiter de la soirée. La jeune fille regarde à nouveau Kevin, se demandant ce qu’il pense à cet instant. A vrai dire, elle n’a jamais été accompagnée à une soirée. Et quand ils sont allés à la patinoire et qu’il lui a demandé si elle serait là ce soir, elle a eu l’espoir fou qu’il lui demande d’y aller avec lui. Espoir déçu, bien entendu. Peut-être une des raisons qui l’ont poussée à ignorer le garçon en début d’après-midi.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 17:13

Manquant de romantisme ou de galanterie, j'avais proposé à Joyce de venir m'accompagner par sms. Rien de très malin j'avoue, mais j'étais pas le plus grand des orateurs. Et si j'admettais volontiers me montrer arrogant et moqueur avec elle. Dès qu'il fallait que je sois un peu plus délicat avec elle, étrangement je ne savais pas le faire. Notre première rencontre était électrique, j'avais beaucoup ris et j'en garde un très bon souvenir. Le premier jour de classe également était épique. Voir sa tête déconfite quand elle m'a vu et que je me suis rendu compte que de Madisson, se cachait en faite une Joyce haute en couleur. D'abord chez Eta Iota, je la voyais de plus en plus souvent, entre les cours et Haly, mon ex petite amie. Je n'étais pas fière de la façon dont j'ai traité Haly sur la fin. Avec Zane décédé, je ne pouvais assumer le rôle qui m'incombait, je ne voulais plus la voir, plus être heureux, je ne voulais plus qu'on m'approche. Elle a fui la ville et j'en suis certainement responsable. Haly avait ses démons, qu'elle devait fuir et dont j'aurai du l'en protéger. Un peu comme avec mon frère, j'avais échoué.

Je connaissais Joyce mieux maintenant. Même les détails les plus sordides. Malgré la peine que j'en ressentais, je savais qu'elle n'apprécierait jamais un changement de comportement de ma part. Maintenant à l'internat, je passais de temps en temps, vérifier comment elle allait, surtout quand elle refusait de répondre au téléphone. Cette chipie avait le don d'alerté mon ampoule d'alarme. Dans mon sms, j'avais usé d'une « faveur » qu'elle me devait depuis longtemps. « Salut jolie Madisson, m'accompagnerais-tu au bal ? Tu me dois encore une faveur pour t'avoir sauvé la vie l'été dernier:) » ok c'était pas malin, mais ça avait le mérite de marcher.

Devant le miroir de la salle de bain commune des Sigma Mu, j'hésitais. Une idée m'avait traversé la tête, mais très franchement, je commençais un peu à changer d'avis. Quand je voyais mon image, c'était celle d'un jeune biker, la barbe mal taillé, les cheveux légérement long, mal coiffé, retrousser vers l'arrière.  Ca me rappeler notre allure à Zane et moi à notre arrivé. A ce qu'on partageait depuis tout jeune. A cette envie inlassable de lui ressembler. Maintenant qu'il n'était plus, c'était Liam que je voyais dans le reflet. J'avais tellement peur qu'il prenne sa place, qu'il veuille la prendre, alors que je me rattachais comme un dingue au souvenir de mon grand frère. Il me manquait... On avait déjà réattribuer son appartement de service à un autre, j'avais espoir qu'il me revienne, pour construire mon mausolée à son image. Un coup de ciseau par-ci par là, de la mousse jusqu'au oreille, la quadruple lame rappe ma peau. Je vois la tonne de poils qui commencent à boucher le lavabo. Je me rince le visage. Passant ma main sur mon menton, l'impression m'est très étrange.

C'est la fin de l'après midi, voulant faire une surprise à Mahina et Joyce, j'avais garder secret mon projet de changer de tête. J'appelle la douce Harmony pour me venir en aide et malgré son étonnement, je lui prête des talents qu'on toute les filles. Couper les cheveux. Assis au milieu du salon des Sigma Mu, je m'asseois sur une chaise en regardant anxieux la jeune fille. « Si je suis moche, pas le droit de partir en courant ! » Plaisantais-je pour me détendre. Les mèches tombent, encore et encore, je soupire parfois et j'entends le métal de la paire de ciseaux qui crissent en s'ouvrant et se fermant. J'aurais du mettre de la musique. Debout devant moi, j'essaye de regarder ailleurs qu'au niveau de sa poitrine. C'est pas trop comme réaction...

Après avoir libéré la Nu Zeta pour qu'elle se prépare à son tour, je retourne dans ma chambre sans penser à me regarder d'abord. Retirant mes vêtements, la désagréable sensation des cheveux qui se coincent dans votre tenue m'agace. Je me secoue, retire tout les cheveux blonds de mon cou et de mes épaules. Je vais devant le miroir et c'est un choc énorme. J'ai l'air d'avoir 10 ans de moins, je me sens tout gamins, comme à mes quinze ans et que Zane avait déjà une barbe bien fournie. Je me gifle pour me réveiller et je retourne m'habiller. Un pantalon noir, des chaussettes noir, une chemise blanche, je me bats avec la cravate, que je le laisse de travers, c'est peine perdu ! J'enfile ma veste et arrive le moment d'enfilé ces horrible chaussure de ville, noir et vernis. Même à l'enterrement de Zane, j'ai pas fait autant d'effort. En même temps, je lui faisais plus honneur avec mon cuir qu'en étant habillé comme pingouin...

J'arrive devant l'internat, soulagé de ne pas avoir à gravir les marches des Eta iota encore une fois. Je crois que je m'étais assez remarqué par là-bas et Joyce valait beaucoup mieux qu'une réputation de fille pleine aux as. J'entre dans le bâtiment et je sors mon téléphone. Bracelet en fleur dans une boite en plastique, je me demande si c'est vraiment comme ça qu'on fait. Je me sens tellement con... Elle décroche enfin et sa voix me fait sourire immédiatement. « Room service, votre cavalier vous attends en bas des escaliers, doit-il venir vous porter ? » Je ris à a connerie et la demoiselle se fait attendre plusieurs minutes, sans doute pour me punir de l'avoir titiller.

Quand elle descend les escaliers, je suis soufflé. Je me souviens de la Joyce débraillé, de celle qui va en cours, même de la Joyce malade et fatiguée. Mais dans cette robe, j'oublie tout, son teint est parfait, la couleur ravive la particularité de ses yeux, sa coiffure est sublime, je n'avais jamais autant remarquer la classe qu'elle dégageait, me faisant passer pour un pleutre à côté d'elle. Je monte les dernière marche pour l'accompagner dans sa descente et je sors finalement la boite, fleurs que Scarlett m'a aidé à trouver la veille. « Joyce, tu es... Wow, tu es magnifique. » Je la trouvais très belle avant, maintenant c'est pire... Je lui passe la fleur autour du poignet, le blanc des pétales de l'orchidée contrastant avec sa tenue. Je bombe le torse et lui donne mon bras. La salle de bal n'étant pas très loin, nous y allons à pied. Nous attends à l'entrée, tout un cérémoniel dont je n'ai pas l'habitude, je regarde ma cavalière dans l'espoir qu'elle me soutienne. Nous entrons dans la salle et le décors est surprenant, mes yeux se posent sur les faux flocons qui envahissent les épaules de Joyce. Pourquoi est-elle si belle !

Pas longtemps, après notre arrivée et celle des autres, la salle se calme, un silence notoire. Le micro larsen et l'horrible souvenir de Trent me revient en mémoire. Mais c'est une voix bien plus mature qui s'annonce et appelle plusieurs candidats. J'arque un sourcil étonné en direction de Joyce. Ma fois pourquoi pas. Histoire de nous faire oublié l'horreur, jamais je ne pourrais, c'est en moi, comme tout ces tatouages que ce costumes bien trop cher pour moi, cache. La musique monte et les cavaliers mystères et les appelés se mettent à danser. Pour moi, il n'y avait aucune raison qui m'empêchait de les rejoindre, même si très honnêtement, j'étais mauvais danseur. TRES mauvais. J'attrape la main de Joyce et la tire contre moi, posant ma main avec précaution sur sa taille, gardant sa main droite dans la mienne. « Je préviens, je danse mal et je risque de te marcher sur les pieds ! Mais j'ai complètement oublié d'apprendre. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 18:25



A Wonderful Christmas Time !
Plus les minutes passaient et plus je trouvais la salle magnifique. Pu*ain, ils avaient mis la dose ! Entre les couleurs, la fausse neige, les sapins postés au fond de la salle, on se croirait dans un film. Bien que le bleu ne soit pas ma couleur favorite, la pièce était sublime décorée dans ces teintes. De plus, ces dernières correspondaient à l'hiver donc utiliser d'autres gammes aurait été totalement débile. Non, le rendement final était superbe. Bravo à ceux qui avaient habillés la salle de tout ça. Ils avaient dû en baver les pauvres. Bien qu'il soit du personnel, Luke n'avait pas été demandé pour aider à l'organisation du bal. Je pensais qu'il y avait suffisamment de personnes pour s'en occuper. Et puis, tant mieux dans un sens qu'il n'ait pas participé aux préparatifs de la soirée, il aurait pété quelque chose sinon. Je le connaissais. Tu lui foutais un truc dans les mains, il allait le casser ou bien casser quelque chose d'autre grâce à cet objet. Ça avait beau partir d'une bonne attention, il finissait toujours par détruire un truc. Mais bon... Il était gentil quand même donc on le pardonnait.

Alors que Luke continuait de dévaliser le buffet comme le goinfre qu'il était, je restais appuyé contre mon mur à observer la piste de danse silencieusement. Ceci attira l'attention du reste de la salle et tous les regards se tournèrent vers les couples masqués. Pourquoi des masques en fait ? Bonne question. J'ignorais si j'étais le seul à ne pas être au courant de la raison ou si les autres personnes qui m'entouraient étaient tout aussi dans le flou. Mais bon, ce n'était pas encore trop grave, on pouvait quand même profiter du spectacle. J'aurais pu rejoindre ma confrérie mais pour le moment, je n'avais pas vraiment envie. Je n'avais rien du tout contre eux, au contraire, c'est juste que je préférais rester dans mon coin. J'allais peut être les retrouver au cours de la soirée, on verra bien. Pendant que le petit groupe dansait devant nous, je jetais un coup d’œil sur les têtes présentes dans l'assemblée. Je ne connaissais que très peu d'entre elles. Je les avais croisées rapidement dans les couloirs ou pendant les cours mais rares étaient celles que je pouvais compter comme amies, ennemies ou même connaissances. Mon côté renfermé qui refaisait surface que voulez-vous...

Il y avait quand même beaucoup de jolies robes et de beaux costumes. Tout le monde s'était mis sur son trente et un dites-moi ! Les filles étaient toutes dans de très jolies robes et les garçons dans de très beaux costards et autres tenues habillées. Les bals avaient le don de transformer n'importe quelle fille en sublime princesse ainsi que n'importe quel garçon en beau gentleman. Les robes de ces demoiselles étaient quand même plus voyantes que les costumes de ces messieurs. Les coupes et les couleurs les rendaient plus... remarquables je dirais. Soudain, alors que je pensais avoir fait le tour des robes pour la soirée, je vis celle qui était de loin la plus belle du bal. Une magnifique silhouette bleue s'avança vers moi, surplombée d'un visage qui ferait flancher n'importe qui. Karen, ma cousine. Qu'elle était belle... Elle était belle de toute manière mais là... Pu*ain... Je ne pus qu'esquisser un minuscule sourire lorsqu'elle me déposa un bisou sur la joue. Malgré tout, je me décoinçai et lui répondis avec un sourire plus large.
- Euh oui, bonsoir. Oui je suis seul, le buffet est plus intéressant que moi pour l'instant, répondis-je en tournant légèrement la tête vers Luke qui continuait de grignoter. Pu*ain, tu es magnifique... finis-je par sortir en me passant la main derrière la tête.

Puis, ma " magnifique " cousine me laissa et retourna auprès d'un autre garçon. Oh ! Le fameux Kevin peut être ? Mon sourire ne me quitta pas jusqu'à ce qu'elle ait rejoint son cavalier. Elle m'imposa, avant de s'éloigner, une danse. Elle pouvait compter sur moi. De toute façon, si elle ne me l'avait pas dit, c'est moi qui serait venu la supplier de faire quelques pas de danse avec moi. Je lui répondis d'un hochement de tête avant qu'elle ne fasse demi-tour. Je savais que Luke n'y verra aucun inconvénient, surtout qu'il aimerait bien rencontrer Karen un jour. J'en parlerai à l'intéressée. J'espérais juste que son cavalier soit d'accord pour que l'on partage une danse durant la soirée. Bref. Me sentant terriblement seul, je rejoignis Luke au buffet et lui dis avec le sourire.
- Arrête de t'empiffrer sinon tu vas avoir mal au bide, dis-je à mon petit ami alors qu'autour de nous, les gens continuaient d'affluer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 21:44

Des débuts sur scènes difficiles, une nuit chaotique, la joie d'avoir Liam derrière moi, pour me supporter dans tout les moments. J'ai même eu honte de savoir qu'il s'était peut-être ruiné à m'acheter. Je ne m'attendais même pas à avoir d'autre acheteurs. Hunter que je ne connaissais absolument pas et encore moins le grand brun qui avait lever la main. Liam était tout ce qu'il comptait. Ce serait mentir que dire que j'avais espérait que Seb en fasse de même, mais vu ce qu'il m'avait dit la veille, je doute qu'il en ait quoi que ce soit à faire de moi à présent. Je l'effaçais de ma mémoire pour passer une après midi merveilleuse avec mon petit ami. Il me fait rire, me présente ses amis de la confrérie. Je me soutiens à sa grande main toute la journée, déjà en tenue pour le bal, comme une idiote, je n'avais pas compris qu'il fallait attendre. Je me sentais idiote maintenant.

J'avais laissé Liam partir pour se préparer à son tour et j'étais aller jusqu'à la salle accompagné de... Moi-même. Quand mon petit ami m'avait laissé à Wynwood, j'ai souris et je suis allez dans la confrérie des Rho Kappa. Le cœur battant, je m'attendais à me faire jeter au premier pas. Mais presque personne n'y était, ou alors trop occupé à se préparer. J'allais pour frapper à la porte de Sebastian, avant de me rappeler qu'il était en coloc avec l'ex de Scarlett et que j'avais aucunement envie de le voir. Trevor me faisait peur en un sens. Je suis retourné me cacher dans ma chambre pour me vider la tête et penser à Liam. Dessiner son visage, ses traits, ses mains, sa posture. C'était relaxant. Je passais plusieurs minutes à observer les dessins pensives. Si bien que quand l'heure fut arriver, je m'étais précipité dehors, jusqu'à la salle sans me laver les mains, les doigts encore plein de crayon et d'encre. Mes ongles peints faisaient pauvre mines devant le noir du fusain qui débordait sur mes doigts.

Rentrant dans la salle, le décors est... Un sourire étant mes lèvres, le décors est trop beau, j'ai les yeux qui brillent et je regrette presque de ne pas avoir emporter mes croquis avec moi. Je me balade un peu plus vers le fond, la tête dans les flocons, regardant les lumières, les tapisseries, le bleu, je me tournais et me retournais sur tout les détails. C'était tellement beau, j'avais envie d'hurler de joie. Très vite, une main sur mon épaule me fait sursauter et mon sourire revient dès que j'en reconnais le propriétaire. C'est Liam. Sa tenue... Mon sourire ne peut plus être plus grand, il est tellement beau. Il m'embrasse et je ferme les yeux pas reflexe, mon dieu, je ne suis pas habitué encore. Mes joues s'empourprent. « Je te l’ai déjà dit, mais cette robe te va à ravir… j’espère que je suis à la hauteur ? » Je baisse la tête, gênée et cachant mes tics nerveux, remettant quelques mèches derrière mon oreille. « Tu es vraiment classe ! Je suis vraiment flatée que tu ais fait ça pour moi. » Mes idées s'emmêlent et je me demande si ce que j'ai dit n'est pas maladroit. « Enfin tu l'es toujours hein ! C'est juste différent ! Mais j'adore aussi ». Je rougis jusqu'aux oreilles m'enfonçant, le suivant en me taisant, c'était mieux. On rejoint deux asiatiques et je pensais Mahina, mais elle n'était pas là. Nobu nous propose à boire et j'acquiesce de la tête, le laissant décider de la boisson. Je tenais la main de Liam avec fermeté, beaucoup d'inconnu, d'agitation, je n'avais pas peur, j'étais juste désorienté.

Maeko, nous dévisageait, je plisse les yeux sans comprendre et je lui fais un sourire timide et polis. Une annonce nous coupe court à nos discussion et le nom d'Antonio m'interpelle. Je regarde en direction du podium, curieuse et je le vois monter. Liam me demande si j'étais au courant. A l'évidence, non. Je secoue la tête négativement.

« Non, a sa tête je ne sais même pas s'il était au courant. De toute façon hier, j'ai du trop l'inquiéter pour qu'il m'en parle... »

Je me mords la langue, accaparé par la vision d'Antonio et de sa cavalière masqué, j'avais parler sans réfléchir à Liam. Je sentais les questions venir. Une autre fille nous rejoins et empêche mon petit ami de poser toute question. Aucune idée de son prénom, mais j'en déduis que c'est une Nu Zeta comme le reste des amis de Liam. Au moins, Maddox n'est pas là, la fête de noël m'avait suffit et je sentais la tensions entre ces deux-là jusque dans mes os. Je regarde du coin de l'oeil Liam. Il m'observe, se questionne, je le sais, je le sens. Je me mords la lèvre et je hausse les épaules. Je sais qu'il n'est pas envahisseur et parfois j'ai l'impression d'abuser de ce trait de caractère. Je me hisse sur la pointe de mes pieds, lui prenant un baiser bien chaste et tout à fait à mon image. « J'étais juste stressée à cause de cette après-midi. » Essayais-je de mentir. Mais je voulais avant tout fuir son regard qui d'habitude me rassure et m'apaise. Car la culpabilité chez moi, c'est à chaque instant, et je savais que je lui mentais. Maintenant, je ne sais pas pourquoi, mais je savais quelque part que si je me mettais à parler de Sebastian et de ce qu'il m'avait dire, il y avait quelque chose dans mon histoire de tordue. J'étais persuadée que mon ami d'enfance avait découvert mon secret et qu'il me haïssait comme moi je me haïssait moi-même pour ça.

-On danse ? C'est un slow ça devrait aller non ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 26 Déc - 23:07


Bal de Noël

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft All


Ce soir, c'est le grand soir. Il faut que je sois au top du top. Pour l'occasion j'avais été avec ma cavalière me choisir une tenue et j'en suis plutôt satisfait. Nous avions opté mutuellement pour quelque chose de classe et décontracté, mais que moi seul pourrait mettre suffisamment en valeur. C'est un bal, et donc on va danser, et si il y a bien une chose que j'aime, c'est la danse. Je vais pouvoir me lâcher un peu ce soir et je ne vais pas me prier. Je sais que je ne pourrais pas spécialement compter sur Nina, ma cavalière donc, pour danser jusqu'au bout de la nuit, mais je suppose que par convenance, elle acceptera au moins une danse. Histoire que nos familles soient contentes et que nous ayons remplie chacun nos rôles. Nous avions, surtout elle, été très catégorique quand au condition à remplir. On fait ce que l'on a à faire, et elle retourne à sa vie, et moi à la mienne. D'ailleurs, en acceptant la demande de Nina, j'avais mis de côté un point assez capital. Leahna ... Je sais qu'elle comprendra pourquoi je ne lui ai pas proposé d'être ma partenaire, mais elle par contre, pourquoi elle ne m'en a pas parlé ? Je sais qu'entre nous ce n'est pas ce qu'il y a de plus sérieux au monde, et ce n'est probablement pas plus mal, mais je trouvais ça dommage de ne pas profiter de ce moment ensemble. Je ne sais même pas si elle va au bal... D'ailleurs si elle y va je me demande qui aura assez de classe pour être son cavalier. Enfin j'ajustais légèrement ma chemise et une fois le tout fait je me regardais devant la glace, oui ma tenue du jour était impeccable. J'enlevais juste les lunettes puis mon chauffeur me déposait ensuite à l'école pour la réception. J'avais convenu ainsi avec Nina, nous nous rejoindrons donc sur place. Je sais que le bal est ouvert à tous, peut être que mes parents y ferons un saut, je prie le ciel pour que Dwayne ne vienne pas, sinon le connaissant il va draguer tout ce qui bouge et bonjour pour ma réputation. Après si il vient, on pourra flamber sur la piste ... C'est une idée agréable quand j'y repense.

Montant les marches qui me mène à la salle de réception je reste bouche bée et impressionné par les installations. Lumières, décoration, tout est présent pour faire de ce moment un instant inoubliable. C'est clair que l'ambiance est totalement différente d'il y a quelques mois, à croire que Halloween est loin derrière nous. M'approchant du bar je saluais quelques personnes au passage, je saisissais ensuite un verre de champagne et j'allais m'installer dans un coin, observant les convives. Je cherchais Leahna des yeux mais je ne la voyais toujours pas. Sirotant mon verre, je remarquais que de l'agitation se produisait, je m'approchais tranquillement et je voyais des gens masqués s'approcher. Une tête blonde à cheveux courts, vêtue d'une longue robe blanche ainsi que d'un masque s'approchait avec non loin une brunette vêtue d'une robe sexy. Pour la discrétion, Lila repassera, et manque de bol pour Nina, mais pour l'avoir maté sous toutes ses coutures, je reconnaîtrais son aura et sa silhouette entre mille. Je ne disais rien cependant, j'observais la scène et une voix se mit en route.

Elle expliqua que ses personnes masquées allaient ouvrir le bal avec ceux dont les noms ont été cité. Je ne connaissais que Soma dedans, c'était un partenaire du foot US, on était en très bons termes même si on était pas les meilleurs amis du monde. En revanche les non masqués ne pouvaient refuser l'invitation. Je comprends mieux pourquoi Nina m'avait donné rendez-vous ici. Je marchais donc vers le milieu de la piste pour me positionner correctement et bien voir l'action qui allait se dérouler quand en chemin je bousculais quelqu'un. Mon verre avait failli se renverser pour le coup. Je prenais la parole en posant mes yeux sur la personne, c'était une demoiselle, une brune.

"Excusez-moi pardon, je n'ai pas attention. Je n'ai pas sali votre robe au moins ?"

Je posais alors mes yeux pour détailler la jeune femme. Elle était donc brune, avec une longue chevelure, une silhouette bien faites avec des formes généreuses. Sa robe était magnifique, cela la mettait en valeur. Cependant je percutais quand mon regard croisa le sien. Je reconnaîtrais ce bleu profond entre mille. Comment j'ai fait pour ne pas m'apercevoir que c'était elle d'ailleurs ?

"Lea ? C'est bien toi ? Mais .. Tes cheveux ... Je ne t'avais même pas reconnu comme ça .. La honte... Pardon."

Oui honte à moi ... Je ne reconnais même plus ma petite amie ... Super le mec ! Je ne savais plus où me mettre pour le coup. Je regardais la jeune femme, le visage plein de surprise et totalement décontenancé je pris la parole.

"Tu ... Tu. Tu es superbe en tout cas, puis tes cheveux, ça te va très bien, ça fait ressortir tes yeux."

Lover à deux balles ... N'empêche que je le pensais et je ne disais pas ça pour me rattraper. Je la regardais puis instinctivement, tournant la tête de gauche à droite, comme cherchant quelque chose, je pris la parole.

"Je ne savais pas que tu viendrais ce soir... Tu .. je suppose que tu as un cavalier ... Je doute qu'une belle demoiselle comme toi n'ait pas un beau prince à son bras."

Comme je ne l'avais pas reconnu de suite, je n'avais pas osé l'embrasser pour lui dire bonjour. J'étais encore bien trop sous le choc de son changement. D'habitude c'est une frimousse blonde que j'ai l'habitude de voir mais la .. Wouah, je ne sais pas quoi dire en fait. Elle est tellement belle. La musique ayant démarré les danseurs s'étaient mis en scène. Je n'avais pas osé lui expliquer d'entrée pourquoi je ne l'avais pas invité au bal. J'attendais sa réponse pour pouvoir lui expliquer. Je sais qu'elle est très compréhensible comme fille, donc je suppose qu'elle comprendra que dans un sens j'ai été contraint d'accepter d'être avec Nina ce soir. Mais je ne veux pas qu'elle pense que je m'en fiche d'elle, ce n'est pas le cas du tout. Ce soir c'est simplement une convention familiale et un arrangement avec Nina pour faire plaisir à nos familles. Je fixais la brunette, ses yeux sont vraiment déstabilisants. Je crois que c'est ça qui me fait craquer chez elle, avec sa personnalité bien sur. Je ne m'occupais pas de Nina pour le coup, faisant mine que je ne l'avais pas reconnu sous son masque.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 0:05




Bal de Noël


Cela faisait quelques jours maintenant que j'étais à Miami, et le moins que l'on puisse dire c'est que ça a pas été de tout repos. Entre les cours, les retrouvailles avec ma famille et l'emménagement, autant dire que je n'ai pas eu une minute à moi. En parlant de ma petite famille, je dois dire que les retrouvailles ont été aussi mouvementé que ce à quoi je m'attendais. Mon petit frère est en colère, je le comprends, je l'aurais été moi aussi, mais il comprendra un jour, il n'a pas grandi qu'en taille après tout. Quand à ma petite soeur, je dois dire que j'ai eu l'air bien con quand on s'est retrouvé. Je ne l'ai pas reconnu pour simplifier la chose. Mais Dieu qu'elle est belle... C'est devenue une jeune femme magnifique, j'ai intérêt à être au taquet la concernant avec toutes ces rapaces qui vont tourner autour ... D'ailleurs avec le Bal de Noël j'ai entendu parler d'un certain Adrian. Je me demande c'est quel genre de mec celui-la. Je ne l'ai pas su par Matt bien sur, il ne faut pas croire que mon frère adoré et moi nous en sommes à nous faire des câlins, loin de la.

Pour le moment il tire encore la gueule, donc je le laisse dans son coin et quand il en aura marre il fera signe. De mon côté, je continue quand même à aller un peu vers lui, après tout si il est en colère, c'est ma faute. J'avais donc une part de responsabilité à assumer. Mais pas ce soir ! Ce soir c'est fiesta ! Je n'ai pas de cavalière, mais je m'en fous, je chasserais un peu sur place, je suis sur que ce campus regorge de jeune demoiselle qui ne demande qu'à faire ma connaissance ! Pour l'occasion je m'étais apprêté, ma barbe avait légèrement poussé, ce que je ne trouvais pas si moche au final. J'enfilais donc mon costume puis me rendait à la soirée. En chemin, je me disais qu'il était temps que je parle à Matthew de sa nouvelle condition. J'attends encore un peu pour qu'il évite de croire que je reviens ici pour l'acheter, mais j'ai pas envie de savoir mon frère dans la merde, ni obligé de trimer, alors que j'ai placé des millions sur son compte et que pendant que lui bosse comme un dingue, eux ils s'envoient en l'air sur son compte. Me direz vous c'est la première fois qu'on reprochera pas de faire des bébés ... Il en va de même pour Liloo. Je ne connais pas très bien sa situation actuelle et Soma n'a pas réussi à me renseigner plus que ça. Il va falloir que j'ai une petite discussion avec elle. J'arrivais donc aux abords de l'école après avoir garé ma voiture. Je me rendais à la salle de réception et une fois arrivée rien à redire. J'ai beau être habitué au grand standing et aux grandes réceptions, cette école n'y va pas de main morte.

Ils n'ont pas fait dans la sobriété et c'est clairement réussi. J'aime l'ambiance qui se soulève. Je déambule donc dans la foule, me prenant un verre de champ' au passage que je bois d'un air désinvolte. J'observe ensuite les personnes dans la salle, il y a du potentiel ... Mon attention se porte ensuite sur une voix qui explique que des personnes vont ouvrir le bal. Je m'approche car je ne voyais pas bien à cause de l'attroupement et c'est la que je vis des personnes masquées arriver. Des noms, surtout un, me fit tourner les yeux. On appelait Soma et apparemment il n'avait pas moyen de refuser... Le pauvre. Il ne m'avait pas encore vu, j'en profiterais pour aller le saluer tout à l'heure. En revanche je voyais Dwight, accompagné d'une belle brune. Je ne suis pas plus choqué que ça, je sais que les fils Young sont de vrais playboy, bien sur Dwight soit légèrement différent de son frère. Des bons gars en somme. Je me calais donc dans un coin, je cherchais Liloo et Matt des yeux mais je ne voyais personne pour le moment.

C'est donc pour cela que je décidais de suivre des yeux le début de l'ouverture du bal/ Mon attention se focalisa sur une petite brunette dont j'ignorais totalement le nom. Il fait dire qu'ici je ne connaissais personne. Elle dansait avec un mec vêtu d'une tenue rouge et blanche (Jewel ici). Le mec je m'en foutais un peu en fait. De ce que je comprenais de l'annonce précédente, ce n'était pas son cavalier, sinon le masque perdrait tout son charme, elle était donc peut-être seule. Intéressant. Je l'observe sous tout les angles, elle est vraiment mignonne. Oui ce mot lui va parfaitement. Une vraie petite princesse, une poupée que j'avais envie de serré dans mes bras. Pour le moment je n'avais pas d'autres pensées, mais je dois dire qu'elle m'attirait grandement, accepterait-elle une petite danse suite à cela ? Finalement, cette soirée ne risque pas d'être si mauvaise. Il ne me reste plus qu'à trouver mon ingrat de petit frère histoire de le titiller un peu, et vérifier que ma soeur n'est pas en mauvaise compagnie ...

Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 3:24



❝Tout le monde

Bal de Noel

C'était le jour-J et le bal de Noël approchait à grand pas. Leahna avait proposé à Nathan de l'accompagner d'une façon assez particulière. Elle aurait pu le proposer à Dwight, mais non, c'était pas à elle à inviter. Nath, c'était différent aux yeux de la Sigma Mu. Il était un ami très proche pour qui elle avait beaucoup de respect. Elle n'avait aucun secret et inversement et elle pouvait rester une vraie tombe comme Nathan pouvait l'être en retour.  Avec Dwight, c'était totalement différent, elle avait eu affaire à lui lors d'une séance au club des PS. Ils avaient trouvé un terrain d'entente et même réussis à se rapprocher. Dans un premier temps, Leah s'était demandé si Dwight comptait vraiment se rendre à cette soirée pour finalement conclure que non, sinon il l'aurait probablement invité elle, non ? Sans plus se poser de question, la blondinette s'empressait de se rendre dans les douches des SM. Le temps était écoulé, elle devait rincer ses cheveux. Un peu sceptique du rendu final, c'est en se regardant dans le miroir qu'un sourire satisfait s'affichait sur son visage. Elle avait réussi sa teinture et la couleur n'était pas trop foncée. Ca faisait même ressortir ses jolis yeux bleus, c'était parfait.  La jeune fille retournait en vitesse dans sa chambre et scrutait l'heure, il allait bientôt être temps de s'habiller, de se faire jolie et surtout, de profiter d'avoir la chambre pour elle toute seule, afin d'y étaler toutes ses fringues pour y trouver la robe qui la mettrait un minimum en valeur. Elle balançait tout par dessus sa jolie tête brune quand ses yeux se posèrent sur une robe noire dont elle avait totalement oublié l'existence. Le sourire sur son visage s'élargissait de plus en plus, laissant tout trainer en plein milieu de la chambre, elle enfilait sa robe. C'était parfait, il ne manquait plus que les chaussures, ses cheveux et un maquillage parfait. La jolie ex-blonde lançait un regard sur son réveil. Voyant l'heure qui défilait à une vitesse folle, elle s'empressait de prendre ses escarpins argentés allant parfaitement avec la robe moulante noire qu'elle portait, laissant également ses longs cheveux à mi-chemin entre l'ondulé et le lisse caresser le long de ses omoplates. Elle se regardait une dernière fois dans le miroir, réajustait sa robe et retouchait son makeup et sans se faire prier, se rendait à cette soirée où elle était sensée célébrer Noël avec quasiment toute son école.

Arrivée sur place, elle descendait de l'auto qui l'y emmenait et s'engouffrait furtivement à l'intérieur du hall, fuyant le froid le plus rapidement possible. Elle ne connaissait pas encore beaucoup de monde et Chloé n'avait pas l'air d'être présente pour lui tenir compagnie. L'ex blonde cherchait Nathan du regard, mais sans succès. Elle pénétrait dans la salle principale, là où tout allait se dérouler et observait avec des yeux scintillant autant que tout ce qui se trouvait autour d'elle. C'était magnifique, ça représentait l'hiver, on aurait même pu prendre cet endroit pour un espèce de royaume de glace. Des flocons tombaient, la Sigma mu tendait la main, analysant la fausse neige atterrir sur celle-ci avant de continuer sa visite. Elle se frayait un chemin dans la foule, elle n'était pas très grande et en l’occurrence, les gens avaient beaucoup de mal à y faire attention. Ne prenant pas la peine de s'excuser. Un homme avec un plateau rempli de verre de champagne s'approchait d'elle, lui proposant une coupe. Leah refusait d'un signe de tête et un léger sourire courtois. Elle continuait à se perdre dans la foule quand une voix annonçait le début du bal. Elle s'avançait devant, pour y voir plus claire. Au milieu de la piste de danse, 7 personnes étaient alignées. Leahna reconnaissait la petite Jewel ainsi que Sasha. Les autres, elle avait beau les dévisager de haut en bas, elle ne les connaissait ni d'Adam, ni d'Eve. 7 autres personnes masquées s’avancèrent également. Leahna les observait, ses yeux passèrent de l'un à l'autre. Elle crut reconnaitre sa propre chef de confrérie, qu'elle ne connaissait pas vraiment, mais pour qui elle éprouvait un certain respect. Elle s'était d'ailleurs promis d'aller lui adresser la parole et apprendre à la connaitre, un de ces 4. Ses yeux se posèrent ensuite sur un des masqués au costume rouge ce qui lui tirait un sourire. Elle était certaine qu'il s'agissait de son cavalier de ce soir qui était justement en train de valser avec sa jeune soeur. C'en serait presque mignon si on savait à quel point ils pouvaient s'insupporter réciproquement, ou du moins, surtout Nathan. Leahna croisait les bras, attendant que cette ouverture se termine. Elle tournait le visage vers les personnes se dirigeant sur cette piste pour rejoindre les masqués, quand son coeur manqua un battement. Ses yeux fixaient son coloc. Ce dernier avait recoupé ses cheveux, ne ressemblant plus à un homme de croc-magnons, elle était certaine d'avoir déjà vu cette tête quelque part. Elle le fixait, lui et personne d'autres persuadée que ses souvenirs allaient lui revenir quand un corps étranger la bouscula. Elle se retournait, prête à mordre la personne qui venait de la brusquer quand ses yeux se posèrent sur Dwight. Elle ne savait pas vraiment comment prendre cette nouvelle vision, mais bizarrement, elle ne le prenait pas bien. Il était là et pourtant il ne lui avait parlé de rien, il ne l'avait même pas invité. Le Pi Sigma s'excusait alors qu'elle, restait silencieuse à le regarder froidement. Son esprit était embrumé entre la présence clandestine du garçon à cette soirée et le nouveau look de son coloc qui lui disait vaguement quelque chose.

- « Lea ? C'est bien toi ? Mais .. Tes cheveux ... Je ne t'avais même pas reconnu comme ça .. La honte... Pardon. »
« Euh, nan je suis la soeur imaginaire de Leahna sauf que moi je suis brune, enchantée »

La Sigma Mu le regardait alors qu'il la complimentait sur sa nouvelle couleur de cheveux. Elle ne savait pas trop quoi répondre, prenant mal le fait qu'il se retrouve là sans même l'avoir prévenue. Gardant ses bras croisés, regardant tantôt Nathan, tantôt Maddox.

- « Je ne savais pas que tu viendrais ce soir... Tu .. je suppose que tu as un cavalier ... Je doute qu'une belle demoiselle comme toi n'ait pas un beau prince à son bras. »

Etait-ce maintenant que je devais lui faire une montagne de reproches concernant cette non-invitation ou alors je devais passer au dessus en prétextant le soir de Noël ?

- « Etant donné que tu n'as pas pris la peine de m'inviter, oui j'ai un cavalier, j'attends qu'il termine sa valse, là. Et toi on peut savoir si elle est blonde ou brune ou c'est secret défense ? »

❝ citation. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 5:15



Bal de Noel 2013


"Ki & Rubi & all"



.


fiche par century sex.





Joyeux noël Rubi j'espère qu'avec ces indices tu découvriras le secret de Ki x) Si un truc va pas ect tu me dis et puis la réponse de Nobu tu peux la faire à travers le post de Rubi si c'est plus simple pour toi.  :smile1:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 12:48


Bal de Noël

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft All


Je ne suis pas avec Leah depuis très longtemps, je peux même dire que notre relation est toute jeune, et donc très fragile. Comme je l'ai dit et répété je ne me prends pas la tête nous concernant, mais je suis quand même sérieux pour elle et surtout très respectueux. Oui je la respecte, car bien que notre relation soit récente, je la connais depuis quelque temps. C'est elle qui m'a tiré de mon trou noir, surtout sentimentalement parlant. Elle m'a redonné confiance en moi, elle m'a extirpé de ce trou que Tea avait initié et que Nina avait creusé bien plus profondément. Rien que pour ça, je la mets sur un piédestal qu'aucune n'atteindra jamais, mais je ne rampe pas non plus, faut pas rêver. Elle a un statut privilégié mais c'est fini le bon vieux temps où je me donnais à deux cent pour cents pour une fille, je n'ai rien en retour derrière à part de la déception. Je me donnerais quand je jugerais que Leahna est vraiment la bonne. Ce dont je suis certain, c'est qu'elle est en bonne voie. En parlant de déception, c'est que je croise dans son regard, ce bleu pénétrant. Il me foudroie sur place et je crois que là, je vais passer un très, très mauvais quart d'heure. Rien qu'au ton de sa voix je vois que mademoiselle n'est pas contente du tout de me voir ici ce soir. Après je peux comprendre sa colère dans un sens, c'était à moi de l'inviter ce soir au bal, pas à elle, mais merde à bas les conventions sociales, elle pouvait le faire aussi ! Et c'est moi qui dit ça ... Hallucinant. Surtout quand on sait que je suis avec ma cavalière par pure convention sociale et pas vraiment par choix. Elle me lance donc cette remarque concernant sa soeur imaginaire. Le tout bourré d'ironie. J'aime pas ça. Je sens déjà que mes nerfs montent car elle se fout de moi ouvertement. Après je l'ai pas volé, je suis même pas foutu de reconnaître ma copine, autant la jouer profil bas pour le coup. Quoique ... Non en fait. Je faisais un sourire à la ... Brunette. Décidément je vais devoir m'habituer puis je prenais la parole sur un ton désinvolte et ironique, histoire d'entrer dans son jeu.

"Enchanté sœur imaginaire de Leah, ça tombe bien, j'ai un frère jumeau, histoire que ça reste dans la famille... Intéressée ?"

Après ça je lui faisais tout de même un sourire, je sais que ça changerait rien car là elle est fâchée et elle a toutes les raisons de l'être, mais je n'ai pas encore pu me justifier. Je sais que peu de choses justifieront ça, car même ma première danse je ne l'ai pas avec elle. Je pourrais, mais comme je l'ai dit ce soir j'ai un rôle, Nina aussi, on doit au moins le jouer pendant la première heure du bal, histoire de faire plaisir à ceux qui ont besoin de voir ce qu'ils veulent voir. Je regardais ma brunette, elle venait de croiser ses bras ... Mauvais signe.. Très mauvais signe. J'allais me faire monter en l'air dans les minutes qui allaient suivre, c'était certain. Et j'ai beau faire une tête de plus qu'elle, je sais pas pourquoi, je préfère ne pas m'attirer sa colère. C'est une femme de caractère, un peu comme Nina, mais en moins ... Chiante. Oui le mot chiante pour Nina est parfait. Je suis donc les beaux yeux de la Sigma mu et je croise dans mon regard Maddox. Je sais qu'elle s'entend bien avec lui. D'ailleurs ce gros lard de Viking adopte un look pour le moins changeant. Je ne peux pas le nier, d'ordinaire il fait rustre, homme des cavernes, mais la il fait beaucoup plus classe. Entre lui et moi c'est pas l'amour fou, faut dire que je couchais plus que régulièrement avec son ex, et maintenant je sors avec Leah, et je sais qu'ils sont proches. Mais à quel point d'ailleurs ? Bof je continue donc à suivre le regard de Leahna et la mon attention se porte sur la piste de danse. Principalement sur le mec au costard rouge bien flash. Je vois bien Cobb aussi, mais je ne pense pas que ce soit lui. De toute façon j'avais reconnu Bieberman dans son costume de pingouin. J'espère juste pour elle que c'est pas lui son cavalier, sinon ça va chier ...

"Je ne t'ai pas invité parce que j'avais des raisons de ne pas le faire Leah. Tout du moins, je ne pouvais pas t'inviter. Toi par contre, j'pensais pas que t'étais le genre de fille de base qui attend sagement dans son coin que son mec l'invite. Tu apprendras avec moi qu'il y a toujours une raison derrière mon silence. Et si j'ai rien dit, c'est justement en prévision de ce genre de discutions. Même si la j'ai tort t'avoir rien dit je l'avoue."

J'avais dit ça d'un ton froid et catégorique, savoir que Nathan était probablement son cavalier me gavait au lpus haut point. Parce que si c'est le cas je sais qu'il va forcément me pourrir ma soirée, et je pourrais pas compter sur la complicité de Nina pour lui faire péter un cable, c'est pas son genre, et le voir agir comme il pourrait le faire, ça va l'énerver et elle va se barrer. C'est même sur ça, elle avait déjà pas envie d'être présente. D'un coup cette soirée virait à la corvée.

"C'est une brune, la masquée qui valse la bas, en robe noire courte. Celle qui est légèrement basanée."

Lui montrant d'un geste de tête Nina, je continuais sur ma lancée d'un ton moins froid et plus calme ce coup ci.

"Ecoute Leah, si je ne t'ai pas invité, c'est parce que ce soir je joue un rôle. Je suis le cavalier de Nina par pure convention sociale. Pour faire plaisir à nos parents, par caprice de leur part. Je n'ai pas le choix. J'ai une condition, une image à véhiculer, et Nina aussi. Elle est venue me trouver pour me parler de ça. C'est juste du tape à l’œil pour nous ce soir. Elle comme moi on ne veut pas, on aurait préféré être avec la personne qu'on ai."

Je me stoppais net. Buguant sur un mot qui allait sortir seul et dont les conséquences auraient pu être énorme. Surtout pour moi. Je reprenais alors rapidement.

"J'aurais préféré venir avec toi ce soir. Me montrer avec toi. Je veux passer cette soirée avec toi, faire ma première danse avec toi, mais je ne peux pas. A cause de mon nom. Je t'expliquerais Leah. Je te dirais tout, tout ce que tu ne sais pas sur moi, mais pas maintenant. Ce soir s'il te plaît, retiens juste que je suis le fils d'un grand PDG, Nina aussi, que ce bal est ouvert à tous et que nos parents ont besoin de montrer la bonne entente, la réputation et l'équilibre de nos famille. C'est du business, autant pour moi que Nina. Il n'y a rien de plus que ça. Je suis bien trop fier de toi et de la fille que tu es pour ne pas vouloir venir à ce bal avec toi. Je n'ai juste pas eu le choix."

Je stoppais mon monologue la. La valse n'allait pas tarder à se terminer. Je posais une ultime question en regardant la piste de danse. On sentait au ton de ma voix que j'étais énervé rien qu'à l'idée d'y penser.

"Rassure moi ... C'est quand même pas Nathan ton cavalier ?"

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 17:16


Bal de Noël
❝ Le retour du fils Vetràio ❞

L’Italien était revenu sur le sol américain depuis quelques jours seulement. Il avait manqué la rentrée mais ce n’était qu’un détail. Après tout, quand on effectue sa Senior Year pour la troisième fois, ce ne sont pas quelques mois de cours en plus ou en moins qui vont véritablement changer la donne.

Orlando n’avait pas changé, il était toujours le même au niveau du comportement et de son état d’esprit, mis à part sur un très léger point, les études. Il avait prévu de se rendre en cours tous les jours, même si ce n’était que pour assister à une seule heure. Un début d’assiduité forcé, mais un début tout de même. Durant cet été et la période précédant son retour de l’autre côté de l’Atlantique, il avait compris à quel point son père était sérieux et surtout, qu’il ne pouvait se permettre de le décevoir une fois de plus. L’Italien avait pris conscience qu’il fallait qu’il arrête de ternir le nom de son père, non pas pour sa réputation à lui, mais pour qu’Orlando puisse se faire une réputation plus prestigieuse. Il n’avait pas le choix, s’il voulait conserver sa place dans la haute société, il fallait qu’il s’en montre digne. Il savait à présent que le nom de son père ne ferait pas tout, même s’il en faisait déjà beaucoup. Il devait se faire son nom par ses propres moyens pour ne pas être vu comme « le fils de » à chacun de ses passages, ou pour ne pas être connu non plus comme le fils en échec scolaire. Il pouvait avoir son diplôme et il l’aurait.

Il avait mis du temps avant de revenir, pour la simple et bonne raison qu’il avait été obligé de faire ses preuves en Italie avant de revenir. Devant ses résultats plus que catastrophique, Wynwood avait tout d’abord refusé de le reprendre, malgré les demandes de son père. Après de longues heures au téléphone et une somme d’argent plutôt conséquente à la clef, un arrangement avait été trouvé. Si Orlando réussissait son premier trimestre en Italie, il pourrait être réintégrer sans problèmes et terminer son année en ces murs. Tout était entre ses mains. Orlando était loin d’être stupide et c’est sans grande surprise pour lui qu’il parvint à valider son premier trimestre, travaillant suffisamment pour y parvenir. Ce qu’il voulait le plus au monde, c’était retourner à Miami et il s’était donné les moyens pour y arriver.

Ce soir, c’était le Bal de Noël et même s’il détestait les soirées organisées par le lycée, il voulait y participer pour marquer son retour en ces lieux. L’Italien prit soin de se parer de l’un de ses plus élégants costumes, provenant de son père évidemment. Il mit pour cette fête une noire avec quelques rayures, un pantalon tout aussi noir et une veste d’un bleu nuit qui permettait de rehausser la couleur de sa chemise. Ses cheveux avaient été rasés sur les côtés, sans pour autant que cela ne soit trop court selon ses critères.

Une fois prêt, il se mit au volant de sa Zonda Absolute de chez Pagani pour se rendre à l’endroit où avait lieu le bal. Sur le siège passager, un immense coffret et un plus petit, contenant les cadeaux qu’il ferait à Nina pour cette soirée. C’était l’une des raisons pour lesquelles il avait tant voulu revenir ici, c’était pour elle principalement, qu’il avait accepté de travailler. Il espérait que ces présents lui feraient plaisir, même s’il doutait du contraire. Une fois arrivé sur place, il gara sa voiture et descendit, l’examinant sous toutes ses coutures avant de la laisser seule au milieu des décharges sur roues qui peuplaient en grande majorité le parking.

Il se passa la main dans les cheveux pour être sûr qu’ils aient le pli qu’il voulait avant d’entrer dans la salle. La fête avait déjà commencée et des couples dansaient déjà. Certains étaient masqués, d’autres non. L’Italien fouilla dans sa minuscule mémoire mais il ne se souvint nullement qu’il était mentionné que c’était une soirée déguisée. Mettant ce détail de côté, il avança lentement dans la salle, se mêlant avec un dégoût masqué aux jeunes qui commençaient à s’amuser. Fréquenter autant de personnes aussi différentes de lui le rebutait profondément, mais il devait faire un effort, juste pour ce soir.

Il ne voyait Nina nulle part et se demandait si la belle Êta Iota serait présente ce soir, ou juste, si elle avait reçu son message. Il décida de patienter quelques instants, observant en silence les convives, à la recherche de têtes connues, ou tout simplement de cibles potentielles. Le prédateur qu’il était n’était pas mort, loin de là.

© Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 27 Déc - 23:21


Noël 2012
Je venais totalement de me faire rejeter du revers de la main. Je m'étais pointé à ce fameux bal de Noël que l'école avait organisé en espérant d'y voir quelqu'un que je connaissais. Chose difficile comme j'étais à Miami seulement depuis le début de l'année scolaire, mais qui ne tente rien n'a rien. J'avais mit une jolie robe et j'avais prit le temps de vaguer mes cheveux au point tel que lorsque je me regardais dans le miroir, je ne reconnaissais plus la fille rebelle qui portait un chandail rock avec des jean troué. Quand j'étais arrivée là-bas, j'avais seulement reconnu Edward. Le type donc j'avais parfois peur d'être amoureuse et comme il était certainement mon meilleur ami, c'était étrange. Je m'étais avancé vers lui et contrairement à mon habitude, avait décidé de faire le premier pas pour engager la discussion. Sans même m'avoir laissé finir, il m'avait dit qu'il était occupé pour l'instant avec cette pétasse à la peau claire et aux cheveux bruns foncés. Humilié, je m'étais éclipsé vers le bar et avait calé quelques verres de vodka avant d'évaluer la situation et de simplement m'évader. J'avais enlevé mes talons hauts et les avaient laissés sur le bar, rentrant à pied au bâtiment des Pi Sigma. Traversant la rue sans regarder des deux côtés, j'avais faillit me faire frapper par un taxi. Je lui avais crié d'aller se faire foutre et j'avais continué ma route jusqu'à ma chambre comme si de rien n'était. Après quelques essaies, j'avais réussit à introduire la clé dans a serrure et j'avais fermé lourdement la porte derrière moi. Aucun bruit. Tout le monde avait prit l'avion pour rejoindre leur famille, était au bal du lycée ou simplement entrain de fêter dans des bars et restaurants. J'enleva ma robe et mes sous-vêtements, sauta dans la douche et y resta au moins une heure et dû vraiment me motiver pour en sortir. À quoi ça servait d'essayer? J'avais essayé à New York, au centre militaire et même ici pour à chaque fois me retrouver seule et saoule dans un coin la veille de Noël. Je ne me rappel même plus de dernier Noël que j'ai passé avec mes parents ou même avec des gens. J'enfila une paire de boxer et un chandail blanc surement cinq fois ma grandeur. Ouvrant le réfrigérateur, je saisis une bierre en bouteille et l'ouvrit. Le bouchon revola je ne sais où et quelques goutes se déversa sur le plancher. Je soupira en les essuyant avec mon pied et me cala dans mon sofa et partit pour la treizième fois la première saison de gossip girl. On peut être loin de se douter que je suis le genre de fille qui écoute cette émission et personne ne le sait à part mon meilleur ami Ty donc je n'ai toujours pas de nouvelle depuis mon départ de New York… J'avais vu cette série des dizaines de fois et j'aimais la recommencer encore et encore. Je buvais ma bierre à grosse gorgé, toujours prête à savoir si Blair était enceinte ou non malgré que je savais déjà la réponse. Je pris une deuxième bierre une fois à la moitié de la saison et finit par m'endormir. Surement un des pires Noël que j'ai jamais eu.

Noël 2013
Encore une fois cette année, l'école organise un grand bal. Quelques jours auparavant, j'étais sûr d'y aller, mais depuis mon engueulade avec Sasha sur le fait qu'on affiche publiquement notre couple ou non et ça avait fini que nous nous étions pas reparlé. Je détestais être en froid avec lui… En plus, demain, nous prenions l'avion ensemble pour aller rendre visite à mes parents. Tout ça m'angoissant beaucoup trop, j'avais abandonné l'idée d'y aller. Seulement en pantoufle et en chemise de nuit, je jeta un regard à l'horloge sur le mur; encore 30 minutes et ça allait commencer. Je soupira en faisant un chignon sur le dessus de la tête. Voulant opter pour les chips au fromage plutôt qu'à une bierre afin de ne pas répéter le Noël alcolisé et seule de l'année précédente, je me pencha pour saisir le bol en métal placé dans l'armoire sous l'évier. En me mettant à genoux, je remarqua un vieux bouchon de bierre caché derrière une pile de bol. Un sourire s'étala sur mes lèvres; le bouchon de l'an dernier. Au même moment, je sentis mon téléphone vibrer. Pensant que c'était un appel de mes parents pour me souhaite joyeux Noël, je me dépêcha, mais découvrit rapidement qu'il s'agissait d'un SMS de Sasha. Je soupira. Y'en avait assez de m'apitoyer sur moi-même et d'avoir peur. Je courus à ma chambre, sortit ma robe de sa housse et l'enfila en moins de deux. Je mis des talons aiguilles noirs, mais ne pris pas le sac à main qu'y allait avec. Je brossa mes cheveux et mis du shampoing sec. Je me coiffa rapidement et sortit directement. Trouvant finalement un taxi, j'entra dans la magnifique salle avec une quinzaine de minutes de retard -avec les photos et tout-. Je fus ébloui par le décor qui avait du leur prendre un temps énorme avec la fausse neige et tout… Je remarqua que des gens avaient déjà commencer à danser ensemble. Certains étaient masqué, d'autres non. C'est alors que je remarqua qu'un des non masqué était Sasha. LE CONNARD. Moi qui pensait aller m'excuser et tout ce tralala. Il avait pas tardé à trouver un nouveau jouet de service… Les pensés tournaient rapidement dans ma tête, mon coeur battait trop vite et les larmes me montaient aux yeux. J'avais soudainement le tournis et je me mis à regarder partout autour de moi à la recherche d'une bouée de secoure autre que l'alcool. Une main sous la poitrine où était placé mon tatouage, je tentais de respirer normalement et de ne pas vouloir aller me noyer dans la drogue une fois de plus. Mes yeux passaient d'une personne à l'autre, mes ongles se plantant dans un de mes bras. Au loin, je vus Ty, mon meilleur ami. Un éclair d'espoir illumina la pupille de mes yeux. Je me foutais qu'il était avec une fille ou non. Je le pris dans mes bras en le serrant très fort. "J'en peux plus… Fais mon rentrer à New York Ty…"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 3:19

Bal de Noël 2013

J'étais couché sur mon lit avec dans l'idée de garder cette position le reste de la soirée. J'avais pas vraiment envie d'aller à ce bal, jusqu'à ce que Trey me motive. Il avait toujours les bons arguments sauf peut-être en ce qui concernait Zack, et encore. Les mains croisées derrière la nuque, je réfléchissais. J'essayais de me concentrer sur ce que je ressentais vraiment au plus profond de moi. Un manque probablement. Le fait de ne plus voir Zack tous les jours, bien vivant, me manquait. Pourtant, objectivement il se « reposait » à l'hôpital. C'était comme ça que ma mère avait voulu m'aider en me disant que mon cousin que je prenais comme mon frère se reposait. Le problème de ce genre de repos, c'est qu'on était pas sûr du temps que ça va prendre et même si son coma l'aidait à se régénérer, j'aurais préféré le savoir bien vivant tous les jours où j'allais le voir, lui raconter mes conneries habituelles et retrouver la complicité qu'on avait avant qu'il ne décide de s'endormir pour plusieurs mois. Voilà à quoi je ne cessais de penser depuis plus d'un mois. Il avait beau être un khi, la famille passait avant, selon moi et ce même si j'avais beaucoup de respect pour Trey. A mes yeux, Zack n'était pas « un khi » il était comme mon meilleur ami en plus de mon cousin. Mes yeux se posèrent sur le réveil de ma table de nuit, 19h, je devais vraiment me décider. J'y vais à ce bal ? J'y vais pas ? Inconsciemment et dans un élan d'énergie, je me levais et me dirigeais vers les douches. Je passais une bonne dizaine de minutes sous le jet d'eau, pensant sans cesse à ce bal et finalement, le visage d'une brunette aux longs cheveux frayait son chemin jusque dans mon esprit. Son absence dans ma vie était presque tout aussi invivable que celle de Zack, mais c'était pas pour les mêmes raisons. J'avais joué au con, j'avais préféré faire comme si elle ne m'avait jamais rien dit, tout ça pour un égo d'homme, une envie de frivoler, une envie de m'amuser. Ma relation avec elle était fusionnel et pourtant tellement destructrice. Je me voilais la face, du moins j'essayais, mais la vérité, seule Zack la connaissait. A l'heure d'aujourd'hui, la voir roucouler dans les bras d'un Goliath me blessait vraiment. Zack m'aurait sans doute dit « ben t'avais qu'à te bouger mon vieux » et peut-être qu'après il serait compatissant. Revoir son sourire le jour de mon retour de Grèce, ces moments qu'on passait à trois, les fois où je la croisais dans le couloir, tout ça ne cessait de tourner dans ma tête, à en devenir dingue. Je sentais l'eau ruisseler sur ma peau, j'avais l'impression que tout ça allait me réveiller et qu'en fait, je me rendrais compte que je me trouvais uniquement dans un mauvais rêve.

Sortant de la cabine de douche, je me sentais rempli de désillusion. C'était donc pas un rêve, c'était bien réel. J'encaissais l'absence de Zack et de Vicky dans ma vie. J'espérais que Zack sorte bientôt quant à elle, c'était plus compliqué. Les textos qu'elle m'avait envoyé la veille m'avait touché au point de me blesser. Je lui en voulais, mais je m'en voulais surtout à moi. J'avais été con, terriblement. J'avais osé pensé qu'elle attendrait, sans rien savoir de ce que je voulais vraiment la concernant. Qui pouvait penser une chose aussi horrible d'une fille aussi adorable que Vicky ? Qui pouvait oser la manipuler comme ça ? C'était fait inconsciemment. J'avais cru la protéger de mes attentes au niveau des filles et finalement, je l'avais manipuler comme un pantin. En début d'après-midi, j'avais accompagné mon coloc à cette vente aux enchères organisées par les Khi omikron et les Alpha. J'étais resté dans le fond de la salle, ne voulant pas participer à ça ni de près, ni de loin. Vicky m'avait envouté avec sa musique et la voir là, à chanter sa chanson m'avait fait mal. La voir se faire acheter par toujours le même garçon, m'avait blessé au point que finalement, j'avais prévenu Trey qu'on se reverrait dans la soirée et avais quitté les lieux sans même me retourner une dernière fois. Le bonheur qu'ils vivaient à deux me faisait mal. Cette journée m'avait finalement apporté plus de réponse à mes questions que je ne l'imaginais. Je m'étais enfin rendu compte qu'il était peut-être temps de mettre les choses à plat avec l'Alpha psi, ou peut-être pas. Finalement, si j'étais un mec si bien que ça, peut-être que je devrais la laisser tranquille avec son Liam ? Peut-être qu'il arriverait mieux que moi à lui apporter le bonheur qu'elle mérite ? J'étais totalement perdu dans mes pensées. Tantôt, j'avais envie de tout lui déballer, d'être franc avec elle, de lui révéler tout de A jusqu'à Z, tantôt je voulais juste qu'elle poursuive sa vie heureuse parce que je ne sais même pas si je suis le genre de mec à pouvoir lui donner ce qu'elle mérite. Je tentais de dégager ces pensées de mon esprit et me dirigeait dans la chambre où j'enfilais un costume noir avec une chemise grise en dessous, faisant même l'effort de mettre la cravate sachant pertinemment qu'elle resterait nouée 1 heure, peut-être même deux, mais pas plus. Enfin prêt, je descendais jusqu'à ma voiture pour me rendre au lieu tant attendu par la plupart des lycéens.

J'entrais dans la salle et devant moi se dressait un tableau spectaculaire. L'endroit était magnifiquement bien décoré, faisant un gros clin d'oeil à l'hiver qu'on n'avait pas vraiment dehors. J'avançais, déambulant entre diverses personnes quand une voix se faisait entendre expliquant le déroulement de la soirée. Apparemment, 7 personnes devaient se mettre au centre. Dans les 7, à part Soma, j'en connaissais aucune. Ensuite, 7 autres personnes masquées s'approchaient, je les observais un à un et n'eus aucun problème à reconnaitre Trevor. Je souriais de le voir danser, masqué et croisais les bras sur mon torse quand mes yeux se posèrent sur la vision interdite : Vicky et son copain. Mon sourire s'effaçait automatiquement. Ne voulant pas en voir plus, je m'écartais et allait m'adosser contre un mur attrapant une coupe de champagne au passage, attendant que le roh kappa finisse sa danse.

Dégustant calmement mon verre, je fus surpris de voir Vicky s'approcher de moi. J'observais l'alpha Psi. Elle était tellement jolie, tellement rayonnante que j'aurais voulu la serrer dans mes bras, mais la seule chose dont j'étais capable de faire, c'était fixer mon verre avant de la fixer elle.

- "Tu es venu finalement, je suis contente. Je sais que tu me détestes, mais on pourrait danser une dernière fois ?

Que devais-je répondre à ça ? Une partie de moi, voulait lui dire d'aller voir ailleurs, mais le côté blessé me suppliait d'accepter. Je réfléchissais un moment, déposais mon verre sur la table à côté de moi et répondait :

- "Ok j'accepte."

Je me redressais et l'accompagnait jusqu'à la piste de danse, lui tendant la main pour m'accompagner dans ce dernier slow. Une fois proche d'elle, je ne pouvais me résigner à lui demander calmement:

- "Pourquoi tu m'infliges ça, Vicky?"

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 5:13



Bal de noël.



All & Harmony

.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 12:23


Bal de Noël

En arrivant au bal, j'étais allé me mettre dans un coin, Nobu me croisa et me salua, je lu souris donc et pencha la tête en avant pour le saluer également. Il m'avait sûrement reconnu grâce à ma robe qu'il m'avait aidé à choisir. Peu de temps après, nous fumes appelé avec d'autres personnes. Je rejoignais alors les autres personnes masquées. On s'avança et chacun d'entre nous alla chercher son cavalier ou sa cavalière. Moi, je me dirigeais vers Soma. On alla ensuite se mettre en position pour danser et je lui demandais si il avait prévu quelque chose pour ce soir. Il me répondit qu'il aurait préféré donner cette première danse à une fille qui devait l'accompagner, mais qu'il supposait que je n'avais pas eu mon mot à dire. Pour ça, il avait raison.

« C'est vrai, aucun de nous n'a eu son mot à dire je crois »

Je lui souris légèrement et même si il disait que je n'avais pas choisi, je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir un peu de le piquer à une fille que je ne connaissais pas. Pendant que l'on dansait, mon regard parcouru la salle et je vis Joyce avec quelqu'un qui me semblait familier, il me fallut un peu de temps pour réaliser que c'était Maddox. Je n'en revenais pas de son nouveau look. Je du revenir à mon cavalier lorsqu'il me dit qu'il n'avait sûrement pas le droit de savoir mon identité. J'hochai la tête.

« En effet, tu ne peux pas savoir. Il faut bien que l'on garde une part de mystère » Dis-je en plaisantant.

Mon regard se posa sur sa broche l'espace d'un instant avant de remonter sur le visage du jeune homme. Je posais ma main au niveau de son torse tout en continuant, de danser, il fallait que je trouve quelque chose pour détourner son attention. Je finis par trouver et prit donc une mine désolée.

« Je suis désolée, tu n'es pas tombé sur la meilleure des cavalières. Je ne sais pas très bien danser »

Comme pour appuyer mes dires, au mouvement suivant, mon pied glissa sur le sien et l'écrasa. Je m'excusais donc. J'avais déjà décroché la broche en espérant qu'il n'ait rien sentit. Mais il ne regardait pas vers ma main ni rien donc il n'avait pas dû s'en rendre compte, à mon plus grand soulagement. Je laissais passer quelques pas avant de marcher de nouveau sur ses pieds, sans toucher la broche cette fois, ça ne servait à rien que je la prenne maintenant, je n'avais nulle part où la mettre. Je m'excusais de nouveau et répétais l'opération une fois ou deux avant la fin de la chanson et la dernière fois sur l'un des derniers pas. À ce moment-là, je prenais la broche avant de m'inclinait à la fin de la danse en souriant.

« Merci pour cette danse. J'espère ne pas avoir trop torturé tes pieds »

Je souris avant de m'éclipser. Je partais vers le bar, la broche dans la main. Je soupirais en souriant, j'avais réussi, il restait plus qu'à espérer qu'il ne s'en rendrait pas compte et que je pourrais rester un peu plus pour aller danser avec Madd et Liam.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 14:11

Bal de Noël



Ashlyn sourit et s’empara du verre que Rose lui tendait, en la remerciant. Les jeunes femmes trinquèrent, sans préciser à quoi. Mais dans l’esprit de la blondinette, c’était « à cette soirée, à moi, à l’amusement ». Elle n’avait pas envie de se lamenter sur son sort. En tout cas, plus maintenant. Rose demanda à son Ancienne Chef avec qui elle comptait danser, ce soir.

« Hum, je ne sais pas, je n’y ai pas trop réfléchi à vrai dire » lui répondit la demoiselle, pensive.

Le regard acier de Rose se promena sur la foule. Il y avait de quoi faire. De beaux hommes en costume, un peu partout. Ils se fondaient tous un peu près dans le même moule, sauf… un jeune homme masqué ! Il portait un costume rouge sang qui était vraiment original, contrairement à la marée de gris, bleu marine et noir qui se mouvaient dans la salle. Un peu plus loin, un costume blanc… quand Rose reconnut Kevin, son pseudo colocataire… elle détourna purement et simplement le regard. Ils ne s’étaient pas parlé depuis un très long moment, et c’était sans doute mieux ainsi. En tout cas, pour ce soir. Elle se chargerait de reprendre le contact avec lui lorsqu’elle emménagerait à nouveau chez les Rho Kappa, le mois prochain.

« En tout cas, ce n’est pas le choix qui manque, ici… » fit remarquer Rose, un léger sourire aux lèvres.

La sportive avait envie de s’amuser, de draguer qui sait ! En tout cas, elle ne voulait pas rester seule toute la nuit, c’était une chose certaine.

« Avec Soma peut-être, s’il trouve quelques secondes à m’accorder, ou alors avec Trevor, si jamais je le trouve. Quant à toi jeune Gazelle, qui sera ton cavalier ? » finit par répondre Ashlyn à sa consoeur.

« Tiens, c’est vrai ça, je n’ai pas encore vu Trey, c’est étonnant » marmonna-t-elle, en le cherchant du regard en vain. « Pour ma part, je ne sais pas… tiens, pourquoi pas ce beau jeune homme, là-bas ? »

Elle désigna du menton un beau brun, non loin d’elles. Rose ne le connaissait pas, même pas de vue. Mais il était plutôt à son goût, ce qui était suffisant à ses yeux pour l’approcher. Le seul hic ? Son pantalon de costume, un peu matelassé, qui avait des airs de pyjama selon la jeune femme. Quant à sa veste rayée, elle dégageait une aura de luxe qui plut à la jeune femme. La Rho Kappa se tourna vers sa nouvelle amie et lui sourit.

« Que dirais-tu d’un petit défi ? » commença-t-elle par lui proposer.

Elle qui était sportive, elle ne refusait jamais une proposition pareille et elle espérait qu’Ashlyn avait le même esprit de compétition qu’elle.

« A la fin de la soirée, on se retrouve et on voit laquelle de nous deux a volé le plus de baisers, ce soir ? »

Justement, la première danse se terminait et les notes de la seconde s’élevaient. Après avoir obtenu la réponse de sa consoeur, Rose s’éloigna vers le beau brun qu’elle avait repéré un peu plus tôt. Sa démarche était élégante, elle avait en elle toute l’assurance d’une femme de la haute société. Peut-être était-ce du à son expérience dans le mannequinat… toujours est-il que Rose savait se servir de cet atout quand le moment était opportun.

« Bonsoir » glissa-t-elle au jeune homme en s’approchant de lui, un sourire contenu aux lèvres. « Je n’ai pas de cavalier ce soir, et apparemment vous non plus ».

Le vouvoyer, parce que c’était ce qu’on lui avait appris à faire, c’était dans son éducation. Certes, ils étaient au lycée… mais Rose ne doutait pas une seconde qu’elle avait affaire à quelqu’un d’aisé qui apprécierait sans doute ce petit détail.

« M’inviteriez-vous à danser ? » demanda-t-elle ensuite, en plongeant son regard gris acier dans celui du jeune homme.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 15:11

Bal de Noël



A la Confrérie, je sautillais partout comme une puce excitée. La salle de bain était prise d’assaut par les filles, mais je n’en avais rien à faire. Je voulais ma place devant le grand miroir, coûte que coûte ! J’en aurais presque retrouvé mes habitudes de garce. Pourquoi ? Parce que ce soir, j’avais rendez-vous avec Ki. A cette pensée, les battements de mon cœur s’accélérèrent. Je n’en revenais toujours pas du début d’après-midi que j’avais passé, à la vente aux enchères. Non seulement, j’avais remporté « le lot » que je voulais. Façon de parler… j’avais juste payé plus cher que les autres pour avoir la personne qui faisait battre mon cœur. J’aurais pu encore monter plus haut dans les enchères, pour lui. Surtout avec la prestation qu’il avait faite, j’en avais encore des frissons rien que d’y repenser. Sans parler de son discours. Mais quand, en descendant de la scène, le coréen m’avait proposé de l’accompagner au bal, cela avait été la cerise sur le gâteau. Sa proposition avait balayé le sentiment que j’avais ressenti en l’entendant crier un prénom qui n’était pas le mien… je ne l’avais pourtant pas oublié, mais je ne savais pas si j’étais en droit de lui demander qui était « Jun ».  Bref, je n’avais pu que lui dire oui en essayant de ne pas tomber dans les pommes comme une stupide adolescente – que j’étais, du reste –. Et ma joie d’être sa cavalière l’avait emportée sur tout le reste.

Je mentirais si je disais que je n’avais pas espéré qu’il me propose de l’accompagner. J’avais même déjà prévu ma robe, au cas où. En la sortant de sa housse, un sourire étira mes lèvres. Elle était magnifique, rouge vif, et je n’avais pas encore eu le temps de la porter. Après ma douche, je l’enfilai donc et partis me préparer avec les autres. Un peu de maquillage, une coiffure de lionne – alors que face à Ki, je n’avais rien de cet animal majestueux mais plutôt tout de ses proies – et une paire de chaussures à talons. Ainsi, je serais presque aussi grande que lui. J’étais prête. Du moins, physiquement… parce que pour le reste, j’avais juste l’impression de ne pas vraiment être dans ma tête, comme en plein rêve.

Je débarquai avec un peu de retard dans la salle de bal, avec quelques autres Eta Iota. Mais rapidement, nous nous séparâmes. Et pour cause : Ki s’approchait de moi, un sourire aux lèvres. Comme à chaque fois que je me retrouvais en sa présence, je sentis mon cœur exploser dans ma poitrine, mes joues se colorer et mes paumes transpirer de stress. Il était resplendissant dans son costume, et je notai les détails de sa chemise, qui la rendait tout aussi originale que lui. Une fois à ma hauteur, il s’inclina, ce qui me fit sourire un peu plus encore. Alors qu’il se redressait, ses paroles à la vente me revinrent en tête… « Notre relation n'a pas été toujours très gaie mais tu m'es précieuse. Vraiment ». Je rougis en croisant son regard. Cette certitude – parce que bien entendu, je le croyais, j’en mourais tellement d’envie – me rendait euphorique et stressée à la fois.

« Bonsoir » murmurai-je presque, éblouie par sa présence.

« Je suis honoré d'être votre cavalier ce soir même si je doute être à la hauteur.  Vous m'avez acheté et je répondrai à tous vos désirs et caprices mademoiselle du mieux que je pourrai. Je vous appartiens » me répondit-il sur un ton formel qui me fit rire.

L’ancienne Rubi aurait été tellement ravie d’entendre cela, mais sans doute beaucoup moins que la nouvelle ! Et pas pour les mêmes raisons. Elle aurait apprécié de savoir que ses désirs étaient des ordres… alors que maintenant, mon cœur loupa une trentaine de battements – ce qui faillit me faire faire une crise cardiaque – à sa dernière phrase.

« C’est moi qui suis honorée » lui répondis-je en m’inclinant très légèrement à mon tour. « Tout cela est tellement… irréel ».

Je parlais de lui, bien entendu. Ou plutôt, de lui et moi. Je n’avais même pas encore pris le temps d’observer les décors de la salle, je ne doutais pas qu’ils devaient être magnifique mais Ki les éclipsait par sa simple présence.

« Tu es vraiment  charmante et ta robe te va à merveille. Cependant, il manque un détail pour que ça soit parfait » me dit alors le coréen, en sortant de derrière son dos un magnifique lys.

J’aimais les fleurs blanches. Les orchidées étaient mes fleurs préférées, mais les lys étaient eux aussi magnifiques. Surtout que celui-ci comportait des petites touches de rose, une couleur que j’appréciais beaucoup, ce n’était un secret pour personne. Cette petite attention de sa part me toucha énormément, et je lui souris en hochant la tête lorsqu’il me demanda si je permettais. Ki s’approcha de moi, je me sentis électrifiée de le voir si proche. Sa main effleura ma joue tandis qu’il positionnait la magnifique fleur dans mes cheveux, et je me sentis rougir de plaisir.

« Maintenant tu es parfaite, magnifique. Ce genre de fleur te correspond parfaitement, bien plus qu'une stupide rose » me dit-il en reculant d’un pas.

J’aurais aimé le garder près de moi, me lover contre lui et passer la soirée collée à lui, mais ne rêvons pas non plus. Je lui souris, timide.

« Merci, Ki… mais venant de toi, même une stupide rose serait devenue la plus belle des fleurs, tu sais ? » lui dis-je, en baissant un peu les yeux sur le bout de mes chaussures. « Et laisse-moi te retourner le compliment, tu es… tout simplement parfait ».

Quelle mièvrerie, heureusement que Salma n’était pas dans les parages.

« Si tu comptais y aller avec un autre homme, je t'autoriserai à m'abandonner mais uniquement si tu m'offres une danse.
- Oh non, sûrement pas ! Je t’offre toutes les danses que tu veux, Ki, je suis ravie d’être ici avec toi, ce soir » m’empressai-je de lui répondre.

Une voix s’éleva alors, annonçant que la soirée allait commencer par une danse de quelques personnes qui ne pouvaient la refuser. J’entendis le nom de notre amie commune, à Ki et moi, Ayase. J’étais curieuse de voir comment elle serait habillée, ce soir. Il y avait aussi Sasha – le meilleur ami de Nathan –, Jewel – sa sœur et une de mes amies également – et Soma – de l’équipe de foot US –. Du beau monde, en d’autres termes.

« On se rapproche ? » me proposa Ki, en me tendant son bras.

Je le pris et lui souris, nous nous mîmes tous les deux en route vers les danseurs et je sentis la fierté m’envahir de la pointe de mes orteils jusqu’à la racine de mes cheveux. C’était moi qui était à son bras, et pas une autre ! Quelle satisfaction, c’en était presque malsain.

« Avec plaisir, jeune homme. J’ai hâte de voir Ayase, elle doit être jolie à croquer en robe de bal » approuvai-je tandis que nous marchions.

Nous arrivâmes en bordure de cercle, et Ki s’approcha du jeune homme asiatique du parking, le soir d’Halloween. Il était très élégant, lui aussi… mais ce n’était rien à côté du coréen, évidemment.

« Bonsoir Nobu, très élégant comme toujours. Où est ta cavalière ? » lui demanda-t-il, poliment comme à son habitude.

« Bonsoir » dis-je au jeune homme lorsque nos regards se croisèrent.

Je détournai ensuite les yeux pour les poser sur les couples qui dansaient, devant nous, au centre de l’attention… mais néanmoins, je restai attentive à la réponse du nippon.

« Ki ! Quelle élégance. Elle est ici… je te présente Maeko ».

Malgré moi, je reportai mon attention sur lui pour voir la jeune femme, vêtue d’une magnifique robe noire et rouge. Je souris à cette dernière et remarquai le Viking et sa copine, derrière. Sa copine ! Vicky, à couper le souffle dans une magnifique robe orange. Je lâchai un instant Ki, à regrets, en m’excusant rapidement, et allai saluer mon amie Alpha Psi du Cooking Club.

« Vicky, tu es magnifique ! » lui dis-je, une fois à sa hauteur.

Je l’embrassai sur la joue, quand nous fûmes rejoints par une jeune femme tatouée et un grand brun très chic mais visiblement pas très à l’aise dans son costume. Je leur souris, puis m’éloignai pour venir reprendre le bras de Ki, qui parlait encore avec Nobu… en je ne sais pas quelle langue, ils avaient l’air de se faire des messe-basses. La chanson d’ouverture, quant à elle, venait de se terminer.

« Que diriez-vous d’aller saluer Ayase ? » proposai-je à Ki et Nobu, en voyant que cette dernière se retrouvait à présent toute seule.

Je savais qu’elle était aussi amie avec Nobu, ce pourquoi je l’avais intégré à ma proposition… incluant donc sa cavalière par la même occasion. Je vis que le japonais lançait un regard à cette dernière, comme s’il attendait son approbation. Je souris à Ki, et me rapprochai de lui d’un pas imperceptible. Nous nous mîmes ensuite en marche pour rejoindre la petite Ayase, et je fus la première à la prendre dans mes bras pour la saluer.

« Aya, je ne t’avais jamais vue dans une robe de ce genre, cela te va tellement bien » la complimentai-je avec sincérité, en me détachant d’elle pour laisser les autres la saluer. « Ce n’était pas trop dur d’ouvrir le bal ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 16:28

Bal de Noël



Mes camarades Chefs s’étaient tous rapprochés de leur partenaire, à mon instar. A travers les fentes de mon masque, j’observais le visage de Hunter. C’était une jolie fille, à n’en point douter. Elle portait une robe rose un peu noeu-nœud, ses cheveux libéraient sa nuque – aka l’endroit le plus sexy chez une femme – et, niché au creux de son cou, se balançait un petit pendentif rouge sang, vieillot. Une fois à sa hauteur, je lui tendis la main et attendis qu’elle pose la sienne dessus pour pouvoir entamer une valse lente sur le thème de Noël. Rien de bien compliqué, heureusement… il suffirait de faire attention à ne pas lui marcher sur les pieds. Je la vis se tourner vers moi, mais je ne parvins pas à juger son expression, qui était impénétrable.

« J'espère que tu n'as pas peur d'un peu de honte, je ne suis pas la meilleure danseuse qui soit » m’informa-t-elle.

Elle sourit à la brune derrière elle, puis se rapprocha de moi et consentit enfin à prendre la main que je lui tendais. Je posai l’autre sur sa hanche, à un endroit jugé très raisonnable, et entamai un mouvement lent et vaguement rotatif, qui ressemblait à ce que je supposais être un slow. Au moins, j’étais dans le rythme, elle n’avait qu’à me suivre.

« Crois-tu que si je m’en inquiétais, je me baladerais avec un masque ridicule sur le visage ? » lui glissai-je à l’oreille, pour répondre à sa question.

Je restai un instant silencieux, les yeux portés sur la foule qui nous observait. Je ne perdais pas mon objectif de vue, mais je doutais que mener ma mission devant tous les regards qui étaient braqués sur nous était très judicieux. N’importe qui aurait pu me remarquer, je préférais attendre que la danse soit terminée. En promenant mon regard sur les autres élèves, je repérai mon Puceau. J’étais content de le voir, vu son état en ce moment j’avais fini par douter qu’il viendrait à ce bal. Scarlett, quant à elle, était toujours seule. Tant mieux… Non pas que je voulais qu’elle s’ennuie, mais je comptais bien lui demander une danse et je n’avais pas envie d’avoir à dégager un mec qui lui tournerait un peu trop autour. Au bout d’un instant de silence, je baissai les yeux sur ma partenaire.

« Tu ne te débrouilles pas si mal, Hunter » lui dis-je, un léger sourire invisible – merci le masque – aux lèvres. « J’espère que tu as un cavalier qui t’attend, que quelqu’un d’autre puisse profiter de ta ravissante présence ».

Mais non, je ne la draguais pas. Je me la jouais juste homme mystérieux, quoi. Un petit délire personnel, qui me fit sourire une fois de plus. Cela faisait tellement longtemps – pour moi – que je n’avais pas dragué ! Et longtemps aussi que je n’avais pas emmené une demoiselle sous ma couette, mais ça… c’était à cause d’une jolie allemande, qui avait eu la mauvaise idée de me voler une chose que je m’étais pourtant promis de ne plus donner à personne.
La chanson arriva finalement à son terme, et je relâchai Hunter pour ensuite m’incliner légèrement devant elle. Son joli pendentif rouge ornait toujours sa chaste poitrine. Je ne savais pas si elle avait prévu quelque chose pour la suite de la soirée, mais je me lançai tout de même pour lui proposer de poursuivre un petit moment la nuit avec moi.

« Me laisserais-tu t’offrir un verre, pour te remercier de m’avoir accordé cette danse ? Et cette fois-ci… tu as le choix ».

Dernière précision utile, puisque d’après l’annonce au micro cela n’avait pas été le cas pour la danse.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 18:47


Bal de Noël
❝ Le retour du fils Vetràio ❞

L’Italien se demandait pourquoi il était là, pourquoi il n’avait pas donné rendez vous à Nina après le bal tout simplement pour l’emmener passer la fin de la soirée sur son yacht, ou alors l’emmener aussi loin qu’elle voudrait, au volant de sa Pagani. Cependant, il n’avait rien fait de tout cela, trop fainéant pour se donner la peine de penser à une destination, ou trop peu imaginatif pour y avoir pensé avant.

Orlando continua de regarder les adolescents présents, avant de voir qu’une sublime créature s’avançait vers lui, d’un air déterminé. La belle blonde avait une démarche assurée et maitrisée qui évoquait vaguement quelque chose à l’Européen, sans pour autant qu’il ne puisse mettre un mot sur l’idée fugace qui lui était arrivé.

La robe noire qui dénudait certaines parties de la peau de la jeune femme la mettait en valeur, sans pour autant être indécente. Cette fille avait une classe indéniable et elle ne pouvait pas être issue de la Basse-Société, elle ne pouvait qu’être de son monde, c’était certain. C’est pour cela que son regard ne se fit pas hautain et inaccessible, qu’il ne la regarda pas comme si elle était de basse extraction et que par conséquent, elle n’avait pas le droit de poser les yeux sur lui.

Lorsqu’elle s’adressa à lui, il constata avec une certaine satisfaction que la jeune femme correspondait totalement au portrait qu’il avait eu le temps de se faire d’elle durant son approche. Il observa de ses yeux couleur glace le visage de la douce inconnue et un très fin sourire souleva le coin de ses lèvres. Elle était véritablement charmante.

«  Vous semblez très observatrice. Je n’ai effectivement pas de cavalière et c’est peut-être mieux ainsi. Cela me permettra de m’occuper entièrement de vous car il serait criminel de laisser une sublime personne telle que vous sans partenaire. »

Il saisit délicatement le verre que tenait encore la jeune femme avant de le poser sur une table derrière eux. Il se retourna vers la jeune blonde avant de s’incliner légèrement.

« Si vous voulez bien de ma compagnie, je me ferai un plaisir de vous faire danser, en attendant que vous ne trouviez un autre cavalier. »

En temps normal, jamais il n’aurait terminé ainsi sa phrase, offrant la possibilité à la demoiselle de partir dès qu’elle le souhaiterait, pour trouver un meilleur cavalier que lui, même s’il savait fort bien qu’il était impossible de trouver mieux que l’Italien qu’il était. Seulement, ce soir, il était tout de même venu avec un but et non pas pour s’amuser uniquement. Il avait un engagement à tenir envers Nina, même si elle n’avait pas pris la peine de lui répondre.

Saisissant la main droite de sa cavalière, il la guida vers les danseurs avant de poser sa main libre sur sa hanche, commençant à danser lentement sur une de ces vieilles danses d’antan, attendant de voir si sa partenaire suivait sans trop s’emmêler les pinceaux. Danser la valse qui était une des danses les plus connues et les plus pratiquées dans ce genre d’évènements n’était pas forcément une chose simple et Orlando voulait avant tout que ce petit bout de femme passe un bon moment, plutôt que de vouloir tenter de l’impressionner par ses talents de cavalier, après tout, qui se servait de la danse aujourd’hui pour séduire ?

« Comment se fait-il que vous soyez venue seule ce soir ? Je ne puis concevoir que personne ne vous ai proposé de vous accompagner ici, à moins que cela ne soit un choix ? »

Il cherchait à comprendre comment elle avait réussi à se débrouiller pour finir seule ce soir, étant obligée de quérir un peu d’attention là où il y en avait. Perdu dans sa réflexion, l’Italien en oublia même qu’il n’avait pas vu Nina, enfin, temporairement.

© Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 28 Déc - 20:12

Nina m’avait gagné. Elle avait enchéri sur moi et pour mon plus grand bonheur, elle m’avait gagné. D’un côté, j’étais rassuré que ce soit elle, et d’un autre côté, je me demandais ce qu’il se serait passé si ça avait été quelqu’un d’autre. Je ne connaissais pas tous les gens qui avaient voulu m’acheter. A vrai dire, je ne connaissais que Nina. Les autres, juste de vue voire de nom, mais ça n’allait pas plus loin. Je me demandais ce qu’elle allait faire de moi. Elle m’avait déjà quand elle voulait. Elle avait peut-être tout simplement souhaité me sauver des griffes des autres personnes ? En tous cas, ça me faisait plaisir. J’allais pouvoir passer du temps avec elle et lui changer les idées. Parce qu’avec tout ce qu’il s’était passé depuis Halloween, on ne pouvait pas dire que nous vivions dans un monde tout rose, elle comme moi.

J’enfilai le costume que j’avais choisi. Contrairement à d’autres, être habillé ainsi ne me dérangeait pas, même si je devais être en public. Si j’avais suivi les conseils de mon frère pour m’habiller de manière un peu plus décontracté, j’aimais toujours me voir habillé de manière un peu plus adulte. Peut-être parce que j’avais envie d’être adulte, complètement adulte. Les jeunes de mon âge étaient hypocrites et n’hésitaient pas à faire souffrir pour servir leur propre intérêt. Ma tenue me vieillissait et ça ne me dérangeait absolument pas. Mon frère était prêt alors qu’il me restait mes chaussures à enfiler. Je n’allais pas retoucher ma coiffure, je jugeais que tout était comme il fallait. Mon frère m’annonça qu’il partait et je lui répondis qu’un se rejoignait une fois dans la salle.
Je récupérai mon masque bien à l’abri dans un tiroir et ne tardai pas à descendre pour monter dans la limousine qui m’attendait en bas. J’avais dit à mon frère que j’allais le rejoindre dans la soirée, mais dans le fond, je savais que ce n’était pas ce que j’allais faire. J’allais rester masqué tout le long du bal et j’allais éviter de me mêler aux autres pour ne pas être reconnu. Je n’y allais pas pour m’amuser ou passer une bonne soirée, mais parce que mes responsabilités voulaient que je sois obligé d’y aller. Alors, j’allais faire ce que j’avais à faire, et après, j’allais m’en aller. Je voulais voir Dany, m’assurer qu’elle allait bien. Je la couvais trop, la faisant parfois passer avant mon propre frère ou avant moi-même. J’avais mal à chaque fois que je me souvenais de ce qui lui était arrivé. J’avais l’impression que c’était de ma faute parce que je n’avais pas su la protéger. Alors que c’était faux. Je n’aurais rien pu faire, de toute façon.

Je descendis de la limousine quand elle nous déposa devant la grande salle où se tenait le bal. Nous ? Les autres chefs de confréries et moi. Tous dissimulés sous des masques, nous entrâmes dans la salle. Je découvris alors la magnifique décoration qui avait été faite. Des petits flocons de neige tombaient comme par magie du plafond. Le buffet avait été installé sur une grande table. Le Cooking Club avait assuré la plupart des choses qu’il présentait. C’était aussi une de mes occupations du moment. J’avais été plutôt pris depuis les dernières semaines. Depuis ce fameux jour d’horreur, je devais m’occuper l’esprit et le corps pour ne plus penser à ce qu’il s’était passé, ni en rêver. Je rentrais épuisé le soir, tard, et j’allais me coucher tout de suite. Je me levais tôt pour partir faire tout ce que j’avais à faire. J’étais en train de me fatiguer, et je le ressentais. J’avais espoir qu’après ce bal, une partie de ma pression allait m’abandonner.
Je ne profitai pas longtemps de la salle sublime car une voix appela certaines personnes au centre. Les masqués et leurs cavaliers. C’était à mon tour d’entrer en action. J’étais masque, certes, mais je savais que certaines personnes allaient me reconnaître. Mon frère le premier. Sienna, si elle venait. Et ma cavalière. Je la connaissais grâce au Cokking Club, et nous n’étions pas les meilleurs amis du monde, mais Ayase était observatrice. Si elle ne me reconnaissait pas en me voyant, elle me grillerait bien dans la soirée. J’espérais que la suite allait bien se passer. Je m’en voulais déjà.

Je m’avançai alors vers les autres, puis tendis une main à Ayase. Elle positionna son sac sur ses épaules à l’aide d’une lanière. Mince, première difficulté. Tant pis, j’avais le reste de la soirée pour réfléchir à une solution. Quand tout le monde eu trouvé son partenaire d’une danse, la musique emplit la pièce et je commençai à danser, accompagné de la jeune Japonaise. Je n’étais pas très bon en danse, et j’étais mal à l’aise. Elle me scrutait, j’en étais certain. En même temps, qui n’aurait pas été curieux de savoir avec qui il dansait ? Ils étaient sept à ne rien avoir demandé. Peut-être même qu’ils étaient comme moi, ils auraient préféré rester chez eux. Ça n’allait durer que quelques minutes pour eux. Quelques minutes avant la liberté. Et dans le fond, ce n’était qu’une danse, non ? Si seulement …

- Tu es ravissante ce soir. Lui dis-je en souriant sous mon masque. Je suis désolé de t’enlever à ton cavalier ainsi, mais je te promets de te rendre à lui dès la fin de cette danse.

Elle allait forcément comprendre que je la connaissais, mais je préférais ça. Au moins, elle savait qu’elle ne craignait rien, je n’étais pas hostile. Je n’étais pas très bon danseur, et plutôt maladroit ce soir. Pauvre Ayase. Et je pouvais tenter de faire tous les sourires désolés que je pouvais, de toute façon, elle ne les voyait pas. Et au bout d’interminables heures, la dernière note retentit enfin. Elle était de nouveau libre. Moi, je l’étais pour un temps. Je me courbai pour la saluer et gardai l’une de ses mains dans la mienne pour y déposer un baiser.

- Ce fut un plaisir de danser avec toi. Je te souhaite une bonne soirée.

J’étais là par pure obligation, ou presque, mais il n’en restait pas moins que je pensais ce que je lui disais. Je lui souhaitais de passer une bonne soirée, après tout, c’était Noël. La soirée devait être magique, en principe. Les autres couples si dispersèrent et je m’approchai du buffet pour goûter à ce que nous avions fait. La première partie était faite. Mais ce n’était pas encore fini.



HRP : Pardon pour les fautes, pour les erreurs, pour les choses que j'ai zappé venant des autres personnes. J'ai pas eu le courage de tout lire  :hide: 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 29 Déc - 2:43




Bal de Noël 2013


Ca devait faire une heure que ma mère me prenait la tête. Elle avait voulu avec mon père que je change d'école et si je l'écoutais, je ne participais plus jamais à rien. Je lui avais annoncé le bal de Noël, contente de pouvoir enfin aller à mon premier bal, mais sans crier gare, elle m'avait littéralement fait comprendre que je n'y participerai pas. J'avais froncé les sourcils, j'étais montée dans ma chambre en claquant la porte derrière moi. J'avais ensuite composé le numéro de Nina pour lui expliquer la situation, mais elle était tout sauf objective. Ca s'entendait dans sa voix que le bal était plus une corvée qu'autre chose pour elle et donc, elle s'était juste tenue à me dire « tant pis ça sera pour une autre fois, te prends pas la tête ». Sans même répondre quoique ce soit, j'avais coupé court à la conversation et raccroché. Que ma mère le veuille ou non, j'irais à ce bal.

J'avais réfléchi une partie de l'après-midi à comment m'y rendre quand finalement, la situation me sautait aux yeux. Je composais le numéro de portable de mon père, lui demandant si je pouvais passer deux trois jours chez lui, sachant pertinemment qu'il serait beaucoup plus laxiste que ma mère. Ce dernier avait accepté, en me disant que j'étais la bienvenue. Ca par contre, ça restait à voir, il n'y avait qu'à voir la tête que Nath' tirait à chaque fois qu'il me voyait. Je préparais mon sac en vitesse et prévenais ma mère que j'allais me rendre chez mon paternel. Râlant, ma mère accepta en sachant très bien qu'elle ne pouvait pas m'interdire de voir mon père. Après tout, c'était aussi de sa faute si elle ne voulait plus qu'il vienne à la maison et indirectement, ça serait aussi de sa faute si je lui désobéissais ouvertement.

Sur place, mon père était attablé à son bureau où il travaillait sur des plans, pour son travail. Je me positionnais juste devant sa table de dessin et m'informais « Pa', tu sais qu'il y a un bal ce soir, à l'école ? C'est le bal de Noël. » Mon père, sans même relevé la tête me répondais sur un ton concentré « J'ai entendu dire oui, ton frère y va je crois » Je roulais les yeux au ciel. Il pouvait pas dire « Nathan » comme tout le monde ? A croire qu'en répétant à longueur de journée qu'il était mon frère ça allait nous aider à nous entendre. Il était bien trop méchant, je voulais pas d'un frère comme lui. « Tu crois que je peux y aller aussi ? » Mon père relevait la tête et me regardait en souriant, limite il se moquait de ma question « Evidemment, mais tu ne restes pas plus tard que Nathan, quand il repart tu repars avec » Mon visage se décomposait en mille morceaux. Il était hors de question que je retourne avec lui, mais si j'en parlais à mon père, il allait se mettre du côté de ma maman donc, d'un sourire hypocrite je répondais « Mais bien sûr ».

Je remontais dans la chambre qui m'était destinée, se trouvant en face de celle de Nathan et avec un fond musicale, je préparais ma tenue de ce soir, la porte entre ouverte, assise sur le sol de la chambre. De temps en temps, j'entendais les voix graves de Nathan et Trevor, mais n'y prêtais pas attention. J'étais pas vraiment étonné qu'ils se préparent ensemble, même si je m'attendais plutôt à Sasha. Songeant doucement à m'apprêter pour cette soirée, je me dirigeais vers la salle de bain pour y prendre une douche et revenais dans la chambre, claquant la porte derrière moi d'un léger coup de pied. J'enfilais une robe fuchsia et attachais mes cheveux d'un élastique. Je prenais mon temps pour me maquiller, enfiler mes chaussures et ma gourmette à mon poignet.  Une fois prête et ne voulant pas m'y rendre avec Nathan et Trey, je demandais à mon papa de m'y conduire.

Sur place, ça grouillait de monde. Je saluais les quelques personnes que je connaissais et me rendais dans la salle où tout était magnifiquement décoré. On avait l'impression de se trouver sur un plateau de film congelé. J'avançais doucement, observant le buffet, la piste de danse, la neige qui tombait quand dans un craquement de micro, une voix se faisait entendre :

« Bienvenue au bal de Noël, chers Wynwoodiens ! Profitez bien de cette soirée, elle a été organisée rien que pour vous ! Maintenant, pour l’ouverture du bal, j’inviterai nos sept mystérieuses personnes masquées ainsi que leur partenaire pour cette ouverture, c'est-à-dire Sasha Cobb, Jewel McCoy, Soma Akane, Hunter Wise, Harmony Winfrey, Antonio Galardi et Ayase Ouma de s'aligner au milieu de salle, pour que leur danse puisse commencer. Malheureusement, ils ne sont pas en mesure de refuser cette invitation. Allez, que le bal commence ! »

Sur le moment, je ne réalisais pas vraiment ce que je devais faire. Pourquoi moi ? Je regardais les autres nommé s'avancer sur cette piste et concluais que je devais en faire autant. Me trouver là, devant tout le monde me stressait un peu et c'était rien comparé à ce qui suivait. 7 personnes masquées s'approchèrent d'un pas plein d'assurance. Un garçon avec un costume rouge et un masque assorti se positionnait devant moi. Sur le moment, je crus reconnaitre mon propre frère, mais c'était plutôt difficile à dire et de toute façon, Nathan n'aurait accepté ça pour rien au monde. L'inconnu me tendait sa main que j'attrapais avant de commencer à valser. J'observais les gens autour de nous, je reconnaissais Sasha avec une brune au teint halé ressemblant fort à Nina. Un grand masqué qui me faisait penser à Trey et d'autres que je ne connaissais absolument pas. Je levais les yeux vers mon cavalier et lui demandais calmement :

"Pourquoi j'ai été choisie ?"

Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 29 Déc - 2:49


Bal de Noël 2013

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft Tout le monde


La musique s'élançait dans la salle et je me déplaçais sur la piste de danse en synchro avec Sasha. Le but du jeu était qu'il ne me reconnaisse pas et pourtant, j'étais certaine que plusieurs personnes dans la salle arriveraient sans aucun problème à me repérer. De toute façon, il fallait être stupide pour ne pas griller que les 7 masqués représentaient chacun une confrérie. J'osais pas trop élever la voix non plus et pourtant, avec le bruit de la musique, le Pi Sigma ne me comprenait pas. D'ailleurs, il me demandait subtilement de répéter. Il avait l'air d'avoir compris que je devais passer toute la soirée avec lui. Je me collais à lui pour atteindre le creux de son oreille, posant ma main sur le haut de son torse, à hauteur de la poche de sa veste et tout en lui parlant, j'attrapais le mouchoir blanc de Sasha et le tenais fermement dans la paume de ma main située derrière la nuque du PS

Non, justement. C'est juste le temps d'une danse après je te libère

Je me laissais entrainée par la musique avec mon cavalier d'une danse quand sa voix résonnait à nouveau. Il avait l'air de se demander quoi, de se demander pourquoi lui et pas un autre et au final, c'était une question à laquelle j'avais aucune réponse. J'étais que co-chef, je devais seulement me contenter de remplacer Sasa et j'y connaissais pas grand chose, c'était une première pour moi donc je me contentais juste de suivre le mouvement. D'une voix calme et proche de son oreille je répondais:

Sincèrement, je ne sais pas et même si je le savais je crois que je ne pourrais pas t'en parler. Je suis un peu comme toi, j'ai pas le choix.

Je regardais ce qu'il se passait autour de moi au fur et à mesure que le décor défilait sous mes yeux, je voyais Trey, puis Raphaël et parfois Nathan sur qui mon regard se posait plus longuement. D'habitude, Jewel enviait ma relation avec son frère et au final, c'était moi qui lui enviais son instant avec lui, là, maintenant. Par moment, je me disais qu'il fallait vraiment que je passe à autre chose, que je tire un trait et pourtant, rien que de penser à cette idée de tout effacer comme s'il ne s'était jamais rien passé dessinait une moue triste en-dessous de mon masque. J'aurais voulu murmurer à l'oreille de Sasha à quel point Nathan me manquait et à quel point c'était dur. J'aurais voulu le supplier d'être l'homme de la situation et d'arranger les choses, mais mon statut de co-chef m'en empêchait. Je changeait donc la direction de mon regard, balayant la salle au rythme de la danse quand une silhouette que je connaissais trop bien se dessinait en une fraction de seconde, j'avais pas eu le temps de voir, je tournais la tête en direction de ce visage. J'avais l'impression que mon coeur allait louper un battement et que mon inconscient savait de qui il s'agissait, pourtant je voulais être sûre et certaine que le garçon que je venais voir, debout dans la salle infligeant sa présence comme personne. Au fur et à mesure que je changeais de côté, je tournais mon visage afin de le suivre du regard. J'avais l'impression de rêver debout et pourtant, j'étais belle et bien frustrée par cette vision. Je voulais que cette musique s'arrête, je voulais quitter la piste de danse et rejoindre Orlando que je n'avais plus vu depuis plusieurs moi. J'essayais comme je pouvais de le garder dans mon champ de vision pour m'assurer qu'il n'allait pas partir à nouveau quand finalement, la musique changeait. Je m'écartais de Sasha, la main contenant le mouchoir derrière mon dos et lui souriais:

Merci pour la danse. Je te rends à ta demoiselle de ce soir. Passe une bonne soirée !


Je me retournais, enfuyant discrètement le mouchoir dans mon bustier et quittais la piste assez rapidement dans le but de rejoindre l'italien. Sur mon chemin, je croisais Raphaël près du buffet. Je m'approchais du Khi, satisfaite d'avoir réussi à l'avoir aux enchères.

Ca va Raphaël? T'es tout en beauté. Je te le redis mais, félicitations pour ton interprétation tout à l'heure, c'était vraiment bien. Alors, qui est ta cavalière de ce soir?

Je continuais à discuter deux trois minutes avec lui avant de reprendre.

Je suis désolée, mais il faut absolument que j'aille retrouver quelqu'un que j'ai plus vu depuis...

Ma voix se bloquait quand mes yeux se posèrent sur Orlando en train de danser avec Rose. Au moins, j'étais sûre qu'il n'allait pas s'enfuir à nouveau et le voir là me redonnait une bouffée d'énergie. Un sourire s'affichait sur mon visage, heureuse de voir qu'il était de retour et déjà en plein action. Je posais à nouveau mon attention sur Raphaël.

Bref, faut que j'aille rejoindre mon cavalier. On se voit plus tard? Réserve-moi une danse pour fêter mon achat de cette après-midi!

Je longeais le long de la salle et commençais à chercher après Dwight quand je le trouvais avec Leahna, une sigma mu que je ne portais pas vraiment dans mon coeur. Ils étaient en grande discussion.

Je me tape l'incruste, mais faites pas attention à moi


J'écoutais même pas leur discussion, trop occupée à guetter la fin de la deuxième danse pour retrouver l'homme que j'avais toujours pris pour mon égal, mon alter-ego.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 29 Déc - 13:12






Bal de Noël 2013


Tout le monde / Trevor



Chaque soir, je n'avais qu'une hâte : enfiler de grosses chaussettes, me blottir sous un plaid et regarder des dessins animés en buvant un bon chocolat chaud saupoudré de cannelle et d'éclats de sucre d'orge. Un petit rituel que j'avais quand je vivais encore chez ma grand mère qui, elle, se plaisait à remplir les placards de provisions typiques de ces fêtes. J'aimais également à l'aider aux préparations de gâteaux tels que les bonhommes en pain d'épices. Ce genre d'activités comblait pas mal mes restrictions en matière de sorties.

Ce n'est que bien plus tard que je découvrais ma deuxième fête favorite : Halloween. Avant de vivre en Irlande, je n'avais connu cette célébration que comme celle où les enfants sonnaient à la porte réclamer des bonbons. Ma grand mère était la reine pour remplir les stocks mais les décorations en citrouille, ça ne lui disait rien. Ne parlons même pas des invitations que j'ai reçues pour faire la fiesta chez des amis du collège. Hors de question pour la petite Huntie.

Ce n'est donc que l'an dernier, à Dublin, que je pouvais assister à ma première sauterie, si on puis dire. Les irlandais sont assez forts pour mettre une bonne ambiance dans une soirée mais à Halloween, tous les effets étaient de mise. Malheureusement, je n'en ai pas tellement profité comparé aux autres filles, pour la plupart soit accompagnées, soit assez à l'aise pour trouver quelqu'un avant la fin de la nuit. Moi, je ne connaissais pratiquement personne et n'osais vraiment pas m'imposer sur la piste de danse. J'arrivais à me bouger un peu lorsque la musique s'y prêtait mais, jamais très loin des murs ou du comptoir.

Tout ça pour dire qu'avant Halloween 2012, on n'aura jamais vu Hunter Wise se dandiner en public. Et alors que je pensais y échapper en travaillant le soir d'Halloween cette année, je n'avais eu le temps de dire ouf que je recevais cette fameuse invitation mystère au bal de Noël 2013. Une soirée dansante le 24 Décembre ? Je n'y aurais jamais pensé. Pour moi, c'est un soir à passer en famille même si, avec l'internat, grand nombre d'entre nous ne pouvait pas rejoindre les leurs. Chose que je regrettais amèrement. Mais, je savais que je n'avais pas les moyens de les voir avant cet été.

Du coup, avec tout ça, le moment de danser mon premier slow, c'était carrément l'angoisse même si je faisais tout pour ne rien laisser transparaître. Les autres filles semblaient tellement plus jolies, plus gracieuses, plus sûres d'elles surtout. Il fallait que je semble au moins à moitié autant en confiance pour ne pas paraître ridicule face au jeune homme dont je ne voyais aucune expression à travers ce gros morceau de porcelaine ? Plâtre ? Visage de Michael Myers ?

Crois-tu que si je m’en inquiétais, je me baladerais avec un masque ridicule sur le visage ?
Pas faux.

Il prenait au moins ma maladresse pour de l'humour, enfin, je préférais encore voir ça ainsi. Je peinais à le fixer, son masque ne me mettait vraiment pas à l'aise. Je cherchais des têtes familières dans le décor. Maeko était bien évidemment avec Nobu. Je n'arrivais pas à cerner ce type mais malgré ça, j'admirais sa détermination, peu de types auraient été jusqu'à changer de confrérie pour une fille, il devait y tenir. D'après la belle, ils se connaissaient déjà avant de venir à Miami. J'imagine qu'à côté de ça, changer de bâtiment, ça devait être du gâteau.

Un peu plus loin, je repérais Zenoviya et Sergueï. À ce moment, je regrettais presque de ne pas être à la place de Zeno, son partenaire était plutôt craquant ce soir. Enfin, pas que je sois fan du style costard cravate, je trouve même ces étrangle-cous immondes et tout juste bons à servir de corde en cas de situation désespérée. Non mais, ça doit être l'éclairage des lustres qui m'éblouit ou la jalousie qui débarque à force de voir tous ces couples danser. Mais, j'en oublierais presque mon cavalier imposé. Après tout, il est de plutôt bonne compagnie.

Tu ne te débrouilles pas si mal, Hunter.
Merci. J'ai un bon guide aussi.

Je lui souriais, sincèrement, jusqu'à ce que je me fasse surprendre par ce qu'il me disait ensuite.

J’espère que tu as un cavalier qui t’attend, que quelqu’un d’autre puisse profiter de ta ravissante présence.
Un cavalier ? Oh. Euh... Non. Je rejoindrai des amis après. Enfin, si ils ne sont pas trop occupés avec leurs partenaires.

Je laissais échapper un petit rire nerveux mais assez court pour ne pas avoir l'air d'une folle. Puis, vint la fin de la chanson, et donc de la première danse. Je pensais que l'inconnu serait pressé de retrouver une jolie demoiselle ou des potes. Mais, à ma plus grande surprise, il me proposait de rester un peu.

Me laisserais-tu t’offrir un verre, pour te remercier de m’avoir accordé cette danse ? Et cette fois-ci… tu as le choix.
Oui, avec plaisir. Tu crois qu'ils ont autre chose que du coca ?

On parcourait le buffet alors que le mystérieux jeune homme gardait son masque. Mon stress laissait de plus en plus place à la curiosité, ce n'était pas tant son visage qui m'intéressait mais plutôt savoir qui il était. Bon, au vu de sa silhouette, ce n'était pas quelqu'un de mon entourage, il avait plutôt l'air du type sportif populaire. Un Rho Kappa peut-être. Ou même un Pi Sigma, pas mal d'entre eux font également un peu de sport. Bref, le genre de gars tellement près des projecteurs qu'ils doivent prendre les filles comme moi pour des bizarreries.
Profitons de ce moment, c'est Noël.

Sinon, je peux au moins connaître ton nom, Michael Myers ?

Ok, je n'avais pas pu m'empêcher de laisser ce surnom pourri sortir de ma bouche. Et je sens que même avec son prénom, le surnom restera gravé.

©Kali'


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 29 Déc - 16:06

Leahna O. Montgomery a écrit:


❝Tout le monde

Bal de Noel

L'expression qui s'affichait sur le visage de Dwight exprimait sa surprise quant à la couleur de cheveux de la jeune Sigma Mu. Elle ne trouvait pas ça si raté que ça, elle, pourquoi faire une tête pareille ? Dans un sens, Leah était contente de le voir là, mais aussi énervée. Il ne lui avait pas parlé de ce bal, il ne l'avait pas invité elle préfèrent peut-être une autre. Peut-être même avait-il honte de se montrer avec, après tout elle était Sigma mu, elle était ex-droguée, bien qu'il n'était pas sensé être au courant. Les Pi Sigma, était plus souvent intéressés par les Eta Iota. Ces filles faisant attention à leur physique 25 fois par jours, cassant le miroir à force de se regarder dedans et le pire, c'est que la plupart d'entre elles savaient à quel point elles étaient les plus jolies du lycée. Leahna ne se laissait pas aller physiquement, mais elle n'en était pas à ce stade là. Elle ne se regardait pas 50 fois dans le miroir, elle ne passait pas son temps en mini-jupe/décolleté, elle achetait et enfilait ce qui lui plaisait et surtout ce qui lui allait, comme cette robe noire, par exemple. C'était pas une robe très originale, elle n'était pas rose, pleine de strass et n'avait pas de traine de deux mètres. Elle était même assez sobre et pourtant, c'est la seule qui avait vraiment plus à la jeune fille. "Enchanté sœur imaginaire de Leah, ça tombe bien, j'ai un frère jumeau, histoire que ça reste dans la famille... Intéressée ?"Dwight se lançait dans l'humour, tout comme elle l'avait fait un peu plus tôt, tirant un sourire sur le visage de la Sigma Mu. Elle aurait pu s'énerver suite à cette phrase, mais elle ne s'arrêtait pas à ce genre de détails, elle préférait continuer l'humour pour continuer le jeu qu'elle avait lancé. « Ben vas savoir, peut-être que lui m'aurait invitée à ce bal. J'ai peut-être plus de chance avec ton frère jumeau, non ? ». Leahna reprenait son sérieux, ne quittant pas le Pi Sigma du regard. Il commençait ses explications et moi, j'écoutais presque en souriant tellement c'était à mon sens, des bêtes excuses. "Je ne t'ai pas invité parce que j'avais des raisons de ne pas le faire Leah. Tout du moins, je ne pouvais pas t'inviter. Toi par contre, j'pensais pas que t'étais le genre de fille de base qui attend sagement dans son coin que son mec l'invite. Tu apprendras avec moi qu'il y a toujours une raison derrière mon silence. Et si j'ai rien dit, c'est justement en prévision de ce genre de discutions. Même si la j'ai tort t'avoir rien dit je l'avoue." Il ne savait rien d'elle et en fait, ce genre n'était pas le genre d'endroit qui l'intéressait. En général, elle privilégiait les soirées et pourtant, elle avait belle et bien proposé à Nathan de s'y rendre avec elle. Elle sautait sur l'occasion pour passer la soirée avec un de ses meilleurs amis, peut-être même voulait-elle l'aider à lui changer les idées. « Tu ne sais rien de moi, Dwight et je ne sais rien de toi alors évite de penser des choses me concernant, parce que tu risquerais de déchanter en apprenant qui je suis vraiment. J'espère pour toi que tes raisons valent le coup » C'était loin d'être des menaces et j'étais pas non plus en train de lui dire qu'il devait avoir peur de moi, mais tout le monde savait qu'il avait été longuement attaché à la jolie Nina. J'étais loin d'avoir son passif ni même son vécu. Je ne faisais pas de mannequinat, je n'étais pas chef ni même capitaine, je n'étais pas la plus populaire et j'avais un passé plutôt pathétique.

Dwight lui montrait qui était sa cavalière et justement, il ne fallait pas connaitre la demoiselle pour la reconnaitre. Elle tournait le visage vers le jeune homme et réagissait « Evidemment, j'aurais pu m'en douter. Si tu m'avais dit Nina Palmer directement, j'aurais su de qui tu parlais » Leah gardait ses bras croisés alors que Dwight se justifiait : "Ecoute Leah, si je ne t'ai pas invité, c'est parce que ce soir je joue un rôle. Je suis le cavalier de Nina par pure convention sociale. Pour faire plaisir à nos parents, par caprice de leur part. Je n'ai pas le choix. J'ai une condition, une image à véhiculer, et Nina aussi. Elle est venue me trouver pour me parler de ça. C'est juste du tape à l’œil pour nous ce soir. Elle comme moi on ne veut pas, on aurait préféré être avec la personne qu'on ai." Un rire s'échappait de la gorge de la Sigma Mu. A ses yeux, il aurait pu trouver mieux comme excuse. Elle ne vivait pas vraiment dans le même monde que Dwight, ses parents était friqué à elle aussi, certes mais elle n'avait aucun problème socialement parlant. Elle ne devait pas jouer de jeu pour une image à tenir. Elle ne pouvait pas comprendre et elle n'essayait même pas tellement à ses yeux c'était probablement les excuses les plus débiles qu'elle n'avait jamais entendue « Admettons que ce soit vrai, tu sais pas dire non à tes parents ? Tu sais pas lui dire non, à Nina ? A moins que ce soit votre truc à vous, de vous faire manipuler comme des marionnettes. Arrête de te fatiguer Dwight, ça sert à rien de toute façon c'est trop tard, je compte bien passer la soirée avec mon cavalier » Montrant l'Eta d'un signe de tête à son tour, elle concluait « fais-en de même » Dwight continuait dans un monologue et surtout ses justifications quand au final, il me posait la question ultime  "Rassure moi ... C'est quand même pas Nathan ton cavalier ?" Je souriais, mais au final c'était pas le genre de question que je prenais gentiment. J'étais proche de Nathan et on savait tous les deux qu'il n'y aurait jamais rien entre nous. Je savais assez de choses sur lui, pour garder un jugement positif sur le chef des Pi Sigma « C'est quoi ton problème avec Nathan, hormis Nina ? Et si, c'est bien lui. D'ailleurs, contrairement à toi, c'est un choix personnel et c'est même moi qui lui ai proposé de m'y accompagner. Tu vois, finalement je ne suis pas ce genre de fille qui attend patiemment qu'on l'invite »

Nina s'approchait, toujours pimpante et fidèle à elle-même. Je la regardais de haut en bas et préférait ne rien lui dire par respect pour Nathan. C'était comme ça que j'agissais depuis le début, contrairement à elle.

« Je me tape l'incruste, mais faites pas attention à moi »
« De toute façon, on avait terminé, je te rends ton cavalier »

❝ citation. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 29 Déc - 20:30

Bal De Noël.

Aujourd'hui c'est le fameux soir de Noël. Le grand soir de mon anniversaire. Ce fameux soir que ma belle famille attend avec impatiente chaque année. Mais cette année pas de grand dîner, pas de grande et mortel cérémonie totalement ringarde et ennuyeuse à souhait. Non, cette année j'ai pris le les devant. Cette année le lycée que mes adorables parents ont choisi pour mon nouveau départ organise un bal. Un somptueux et merveilleux bal de Noël. Et mieux encore j'ai étés invitée par mon chéri. Je ne pouvais pas refuser. Et puis je préfère vachement plus passer le soir de Noël et par la même occasion celui de mon anniversaire avec mon n'amoureux. Qu'avec ma grande famille. En plus ça fait économiser beaucoup de billet d'avion du coup. Bien qu'ils viendront quand même, la famille ... Et les traditions en Espagne son sacrée.

Bon ce n'est pas tout ça, mais faudrait peut-être que je me décide à aller me préparer. En d'autres termes, que je me bouge quoi. Aussi non je serais toujours en petite tenue à l'heure du bal. En plus faut que je sois absolument éblouissante, renversante, magnifique quoi. Pourquoi ?! Ben quel question, déjà pour mon n'amoureux. Et puis parce que je suis la petite nouvelle et que j'aime montrer mes atouts. J'aime être belle, ben ouais je suis une fille quand même.

Je commence par la salle de bain, une bonne douche bien chaude plus tard. Je suis de retour dans ma chambre vêtue d'une simple serviette. Ma robe est déposée sur mon lit, comme prévus. Et on dit merci à qui, à maman. Si l'on ne me remarque pas encore avec cette robe, je ne sais pas ce que je dois faire. Nan, je déconne. Mes chaussures eux son disposée près de la porte. Des chaussures à talon aiguillent, le cauchemar quoi. Nan, mais qu'est-ce qui ma pris, des talons pour une soirée entière. C'est carrément l'enfer là. Je ne me donne pas la moitié de la soirée avant de me retrouver à pied nu. Sans rire, je vous jure. Je prends les paris si vous voulez. Bon Maintenant la partie que j'aime le moins, le maquillage. Il me faut toujours un temps fous pour cette étape obligatoire. Sérieux qui a inventé le maquillage. Après avoir fini ce supplice, il me faut dix minutes pour choisir ma coiffure. Et dix minutes de plus pour me coiffer.

Vain le moment tant attendu d'enfiler ma robe. Elle est juste parfaite. Bon j'oublie ma pochette sur mon bureau comme d'habitude. J'attrape mes chaussures au vole et sort de ma chambre. Ty est devant la porte de la villa. Ma mère le fait entrer dans le hall en m'attendant. Juste avant de descendre les escaliers de marbres, ouais ma famille à un faible pour ce type de villa trop grande. J'enfile mes chaussures, le supplice commence. Ty est un vrai prince quand y veux. Et il mérite d'avoir une princesse au moins pour un soir à ces côtés.

On arrive au lycée dans les temps. Mon chéri viens m'ouvrir la porte, comme je vous l'aie dit un vrai prince. Qui mérite une belle princesse au moins une soirée. Vous ne trouvez pas !? Je sors donc de la belle voiture et pris le bras de mon amoureux. Sourire aux lèvres, ouais je suis heureuse ce soir. Ce qui ne m'est plus arrivée depuis un bail. Mes yeux scintillent à la vue de la magnifique décoration qui a dû leur prendre un temps monstre. Cette année a été longue, pénible comme les deux précédentes. Mais cette année elle fini en beauté. Pour ce soir j'ai décidé d'oublier ou du moins d'essayer de pas pensée que dans quelques semaines ça sera l'anniversaire de la mort de Federico.

Tiens un photographe. Cheese ! Une photo souvenir c'est toujours bien. Autant immortaliser ce moment. Toujours agrippé au bras de mon chéri, je ne sais qui annonce les jeunes qui ouvriront le bal. Mystère. Mais ce n'est pas aussi mystérieux que la meuf qui arrive de nul par et saute littéralement dans les bras de Ty. Limite elle m'expulse et m'envoie dans le décore. Ok reste calme Kendall. Respire. Et surtout sourit, sourit Kendall. « J'en peux plus... Fais mon rentrer à New York Ty... »

Hein, rentrer à New-York. Elle blague là ?! Sans déconné, dites-moi qu'elle rigole. Et puis c'est qui cette fille ?! Nan, mais genre je dois me faire du souci ou juste le prendre mal. Déjà je ne vais pas m'énerver. Je vais fermer ma grande gueule en attendant la réponse de Ty. C'est la meilleure solution. Et puis mon sale caractère n'entachera pas cette soirée magnifique en perspective.

« Hee ... Salut ... »


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël 2013 || All.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Event de Noël 2013-
Sauter vers: