AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Bal de Noël 2013 || All.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mer 8 Jan - 23:02




Ce soir, amusons nous et oublions le reste

Salle de Bal, Event} Elle venait à peine d’arriver dans le petit groupe de Nu Zeta et Maeko s’occupa directement de répondre à sa question après lui avoir fait la bise. Ainsi donc, ces danseurs étaient improvisés. Les pauvres fut la seule pensée qu’elle eut pour eux.

« C’est gentil, j’aime beaucoup ta tenue également. »

En entendant la question que la Chinoise lui posa, la Vénézuélienne lui fit les gros yeux durant une fraction de seconde avant de peser soigneusement ses mots. Comment pouvait-elle dire qu’elle n’avait pas trouvé de cavalier et qu’elle n’avait surtout, pas pris la peine d’en chercher un ? Elle préférait venir seule plutôt que d’être affublée d’un blaireau toute la soirée pour ne pas passer pour une quiche. Seulement, elle préférait être seule et n’avait besoin de personne pour se distraire. Allez le dire sans blesser des gens …

« Hum, ça pourrait aller mieux et non, pas de cavalier pour moi cette année. Je préfère être avec mes chers frères et sœurs de confrérie ! »

D’un certain côté c’était vrai, elle préférait encore être avec eux plutôt qu’avec des personnes qui l’insupporteraient encore plus. D’ailleurs, Maeko devrait être contente, elle essayait de se montrer gentille avec plus de monde pour une fois car l’Asiatique lui reprochait parfois son comportement trop … rustre avec les autres. Anaeli savait faire des efforts, surtout quand cela l’arrangeait et si cela faisait plaisir à sa seule véritable amie ici, tout le monde était content.

Quelques secondes après, un véritable défilé eut lieu. Une blonde arriva , parla avec Maeko avant de repartir aussi vite qu’elle était arrivée, un autre asiatique se ramena, une autre blonde et Ana finit par cesser de prêter attention à tous ces allers et venues. Cela l’ennuyait profondément. Mais MAeko semblait vouloir continuer sa noble quête de la sociabiliser avec le plus de monde possible et lui présenta la première blonde qui était accompagné de ce cher Sergueï, membre de leur confrérie.

« Je suis ravie de connaître Zen. Depuis le temps que je rêvais de rencontrer la copine de Sergueï. »

Elle esquissa même un léger sourire, comme si elle était vraiment sincère et ravie de la rencontrer mais en réalité, cela lui était plus qu’égal. En réalité, la jeune femme semblait même saturer. Trop d’attention d’un coup, trop d’envie de la part de Maeko de l’intégrer à trop de monde en une seule fois. Elle n’avait pas besoin d’aide pour se faire des amis, elle savait très bien le faire comme une grande. Elle n’avait pas besoin de chaperon non plus. Elle était grande et savait se débrouiller seule.

« C’est gentil mais je passe mon tour…. Saluez ….Hunter pour moi. »

Pouah. Un peu plus et elle allait finir par se rendre malade avec autant de faux semblants. Elle laissa Maeko retourner à ses occupations avant de partir sans un mot chercher un verre. Elle sentait d’avance que cette soirée n’allait pas l’amuser. Elle resta là quelques instants, préférant demeurer seule un moment. Les musiques passèrent, défilèrent et aucune animation particulière ne se fit intéressante, mis à part le couple dansant sur un tango … à un bal de Noël. Il n’y avait rien de plus surprenant et surtout, ridicule.

La Vénézuélienne allait se décider à partir quand soudain, elle vit quelque chose de plutôt intéressant et cette attraction n’était autre qu’un charmant Mikah qui avait eu la très mauvaise idée de l’énerver un jour. Un sourire se dessina sur son visage. Finalement, elle allait certainement pouvoir tirer quelque chose de bon de cette soirée …

Désolée si j'ai oublié des gens dans ma réponse :/

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 9 Jan - 0:40

I wanna run away. And never come back.

Je sentis une main parcourir mon dos et je sursauta. Je me retourna brusquement pour voir le visage de Matthew qui me fit sentir mieux. Je ne peux pas passer une journée avec lui sans que ça finisse en engueulade pour un rien. On s'entend presque sur rien, autant sur le meilleur film de l'histoire de l'humanité, autant sur la religion ou la politique. Normalement, on devrait ne pas être capable de se supporter et se fuir constamment, mais au contraire, c'est se qui le rend attachant. C'est ce qui crée notre lien et le garde bien fort parce que je ne pourrais pas survivre sans lui plus que quelques semaines. À vraie dire, sans lui, la vie serait beaucoup moins excitante. La plupart des gens abandonnent après un débat de quelques minutes à mes côtés, mais Matt, lui, n'abandonne jamais. Il est comme un défi que j'aime relever. Je le gratifia d'un sourire en guise de salutation. Je le regardais s'éloigner en espérant qu'il n'est pas vu mes larmes ou ma détresse. Je n'avais pas envie qu'on vienne me poser des questions ou qu'on me demande si je vais bien avec ce regard pleins de compassion. Je ne voulais pas qu'on me prenne dans ses bras comme si j'étais un enfant qui était tombé en jouant à la marelle parce que je ne suis plus une enfant. Je déteste pleurer et surtout en public pour toutes ses raisons. J'imagine que c'est pourquoi je suis devenue une SM aussi. J'aime mieux qu'on me pense antipathique et folle que sensible. Être sensible c'est laissé voir au monde tes faiblesses.

La réponse de Sasha à ma réplique sanglante me coupa le souffle. Je ne m'attendais pas à ça, loin de là. J'imagine que je le voyais me prendre la main et m'embrasser pour m'empêcher d'en dire plus. En fait, c'est se que j'aurais au fond de moi voulu, mais j'en avais assez d'être mené en bateau par tout se que je croisais dans la vie. Même si tout au fond, je voulais lui pardonner, j'en était incapable. J'avais beau vouloir essayé, dès que je venais pour prononcer un mot pour lui faire part de mes vraies sentiments, mon cerveau se bloquait. Comme si mon corps m'envoyait le signal de ne pas prendre la chance d'avoir mal à nouveau, comme s'il voulait me rappelé la honte que j'avais ressenti. Oui, je restais planté là, la bouche entre-ouverte à le fixer.

La brunette du nom de Kendall fit la bise à Sasha en lui chuchotant quelque chose à l'oreille, me faisant défiger au même moment. Je regarda la scène, un peu perplexe avant de lancer un ricanement à peine audible un peu pour moi même, comme pour remercier mon cerveau de ne pas m'avoir fait ridiculisé en pardonnant Sasha. Je profita du fait que la jeune fille avait son attention pour le fuir. Je fis quelques pas, allant me réfugier peut-être trois mètres plus loin dans l'ombre. Je n'avais pas envie qu'on vienne me parler ou encore moins me consoler à moins que se soit pour me ramener chez moi. J'avais gâcher toute ma vie, toujours prise entre la drogue et la prostitution, je ne voulais même plus me regarder dans un miroir… J'en avais assez… Mes doigts pitonnaient à fière allure sur mon téléphone. Mes mains tremblaient quand je déposa le téléphone sur mon oreille et une larme coula sur ma joue. "Gare de Miami, bonjour!" Ma voix tremblaient légèrement et j'avala lentement ma salive. "Eum… Oui, est-ce qu'il ya a un t…train qui va à New York, le plus tôt po…possible?" D'un coup, j'échappa mon cellulaire et la voix de la femme me parut si lointaine… "Merde…" chuchotais-je avant de me pencher pour le ramasser. La femme avait raccroché… J'allais rappelé quand la voix de Sasha me fit retourner brusquement. Je rangea mon téléphone dans ma poche, essayant de retenir une autre larme. "Qu'est-ce qui se passe?" Je me mis à hausser le ton d'un coup. "Il se passe que depuis deux ans, ma vie est de la pure merde! Il se passe que mon meilleur ami m'a embrassé avait de me dire de passer à autre chose alors que j'étais amoureuse de lui, il se passe que mon ex petit-ami m'a trompé avec une de ses salopes roses bonbons et que je viens encore de me faire voler celui que j'aime par une de ces pétasses!" J'essuya les larmes sur mes joues du revers de la main. "Il se passe que je suis devenue la salope de Wynwoodhs et que je suis une vraie blague dans cette école!" Mes larmes coulaient à flot, j'avais terriblement honte, mais honnêtement, ça faisait du bien de dire tout se que je ressentais pour une fois. Ma voix était maintenant beaucoup moins forte, presque un chuchotement. "Et il se passe que je veux juste rentrer chez moi…"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 9 Jan - 22:59




Bal de Noël

""



« Il ne va pas tarder à me rejoindre… »

Grace connaissait donc le frère de cette jeune femme. Et elle l'attendait, j'en était presque envieux, mais bon, ce n'était pas dans mon caractère d'être jaloux, même pour Grace, je ne savais pas vraiment éprouver ce sentiment.

J'avouais alors à la blondinette qui cherchait son frère que j'étais bien heureux de ne pas être son frère, car je la trouvais tout à fait ravisante, et ça, personne ne pouvait dire le contraire.

"Oh, crois moi, je suis aussi heureuse que toi que tu ne le sois pas."

Je jouais donc de mon charme, en lui baissant ma main, j'espérais que cela ferrait réagir Grace, que ça lui fasse quelque chose.

« Oui, c'est vraiment regrettable... »

Regrettable ? Je ne savais pas comment prendre cette phrase, mais je supposais qu'elle disait ça ironiquement, une femme ne pouvait pas aimer qu'on la délaisse tout à coup comme ça, personne ne pouvait aimer ça d'ailleurs.

La jeune blondinette me prit ensuite le bras et nous partîmes vers la sortie, je me retournais alors vers Grace une dernière fois lui faisant un clin d'oeil.

« Ne sois pas jalouse »Dis-je un peu fort, pour que cela arrive jusqu'à ses oreilles. J'espérais bien qu'elle l'était, cela aurait voulu dire qu'elle ne restait pas indifférente à ce que je faisais pour la charmer.

"Alors, où tu m'emmènes?"

Je n'en savais rien du tout, je restais donc silencieux, mais il fallait que je profite de cette fille un peu, je n'allais pas gâcher une ci belle opportunité. Nous partîmes ensuite dehors, je la guidais jusqu'à la cours de récréation, je cherchais du regard un endroit où nous pouvions s'asseoir, tout en s'isolant, je vis alors un banc, à l'angle d'un coin qui servait d'extrémité au parc, je prenais la main de cette nouvelle rencontre, pour l’amener jusqu'à là bas. Elle me suivit, et nous nous assîmes.

« Bon, je me présente, je suis Logan Barthélémy Owens et toi ? »Commençais-je, mais attitudes de beaux parleurs allaient être utiles avec cette fille, je la contemplais d'haut en bas, pour me faire une idée de ce que j'allais avoir ce soir dans mon lit, car oui, je comptais bien coucher avec.

« Tu es vraiment ravisante »Complimentais-je Liloo en lui touchant une seconde fois la main, jouant avec le bout de ses doigts.

Je me baissais alors, pour arracher délicatement une fleure, pour lui glisser derrière l'oreille, comme je venais de faire avec Grace, je manquais peut-être de créativité, mais qui allait le savoir ? Puis mes doigts qui étaient placés derrière son oreille se glissèrent délicatement dans ses cheveux, ensuite je rapprochais mon visage d'elle pour m'apprêter à déposer mes lèvres contre les siennes. Quelle allait-être sa réaction ? J'étais persuadé qu'elle allait répondre à mon baiser, mais les femmes sont imprévisibles, je restais donc toujours méfiant, car j'étais allé très vite.



Codage par Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Ven 10 Jan - 19:39

Bal de Noël



Je venais tout juste de quitter Ty – qui semblait avoir plus ou moins compris, mais comme il devait être encore plus con que moi, rien n’était moins sûr – et Matthew lorsqu’une brune me rattrapa juste avant que je ne rentre dans la salle.

« Tu ne te souviens vraiment pas de moi !? » me demanda-t-elle, ce qui me fit l’observer avec un peu plus d’attention, par les fentes trop petites à mon goût de mon masque.

Elle avait du me voir lorsque je faisais la leçon à notre nouvelle recrue.

« Euh… » hésitai-je en passant une main dans mon cou, tout en réfléchissant.

Elle était plutôt jolie. Pas vraiment mon style habituel, mais bon je ne pouvais pas non plus nier le fait que c’était une belle fille. Un peu comme la pauvre Hunter, que j’avais été contraint d’abandonner à cause de cette andouille de Ty. Bref, je ne me souvenais pas d’elle, mais comme je me tapais un peu près n’importe quoi quand j’étais bourré, c’était peut-être normal.

« En fait, non » finis-je par reconnaître en haussant les épaules. « Désolé, je devais être bourré. Enfin, si ça peut te rassurer, t’es plus jolie à regarder que la plupart des nanas que j’me tape en soirée ».

Je lui fis un grand sourire, avant de me rendre compte qu’elle ne devait pas le voir à cause du masque. Je pensais que c’était une ex, cette fille, ce pourquoi je lui avais répondu cela, sans me rendre compte qu’il s’agissait de la gamine plus ou moins adoptée par des bons amis de mes parents, au Michigan. Bref, toute une histoire ! C’est alors que Ty – encore lui – nous rejoint, en posant une main sur le mur non loin de la brune.

« Kenny ? J'aurais à te parler tout à l'heure » lui dit-il en la fixant avec un air possessif qui ne laissait pas de doute sur la relation qu’ils entretenaient.

« … Dur » commentai-je en me retenant d’éclater de rire : je pensais qu’il mangeait mes restes, en fait. « Allez, j’ai plus intéressant à faire, adios les tourtereaux ».

Je les laissai tous les deux, sans demander mon reste, et me dirigeai d’un pas assuré vers la salle de bal. Je cherchai Scarlett et la trouvai rapidement près de la porte. Je m’approchai donc d’elle pour lui proposer une danse, en lui tendant simplement la main. Je l’avoue, j’avais un peu le cœur qui battait à l’idée de me prendre un vent, mais je gardai ma main tendue en attendant une réaction de sa part. Elle me sourit finalement, légèrement, et posa enfin sa main dans la mienne. Satisfait, je l’entrainai vers la piste de danse sans lâcher sa main. Une fois au milieu des autres couples, je me tournai vers elle et l’attirai contre moi, en posant une main dans le bas de son dos. Elle posa sa main libre sur mon épaule et laissa l’autre nichée dans ma paume.

« Il me semblait t'avoir vu avec une cavalière tout à l'heure, ça va aller si tu la laisses seule ? »

Sous mon masque, je souris, avant de me rappeler qu’elle ne m’avait peut-être pas reconnu et que cela ne voulait donc pas forcément dire charrette. Même si, des mecs comme moi, il n’y en avait pas mille. En fait, il y avait Maddox qui rivalisait. Je me consolais en me disant qu’elle avait du coucher avec cette tête de bite uniquement parce qu’il avait un peu près une carrure aussi large que la mienne – mais plus petite quand même, hein –. Sans répondre tout de suite, je cherchai Hunter des yeux… et je finis par la repérer, toujours près du bar, en compagnie de l’espèce de Viking qui servait de copain à une amie de mon colocataire. Tiens, d’ailleurs, il était où, lui ?!

« Elle n’est pas seule » répondis-je à Scarlett, en essayant de changer un peu ma voix – et en me sentant pour le coup vraiment très con –.

Je n’ajoutai rien de plus, préférant tourner au rythme de la musique avec mon ex dans les bras. J’observais son visage, qui était toujours aussi beau… si pas plus qu’avant. A la fin de la chanson, j’hésitai à la lâcher. Je n’en avais pas du tout envie. Je gardai donc ma main dans son dos pour faire durer le plaisir, et me penchai un peu à son oreille.

« Qu’est-ce qu’une belle fille comme toi fait sans cavalier ? » lui demandai-je en essayant de rester crédible avec une voix un peu plus grave que d’habitude.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Sam 11 Jan - 6:26



Bal de Noel 2013


"Ki & Rubi & all"



.

fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 5:14

Bal de Noël



La Rho Kappa était en train de prier pour que son meilleur ami se matérialise devant elle, comme par magie… et c’est ce qu’il fit ! Elle n’avait eu que le temps de se servir un verre de ponch, et Adrian était là, debout face à elle, en costume… et accompagné d’une petite blonde toute mignonne que Rose ne connaissait pas. Sa première idée fut que c’était encore une greluche quelconque avec qui le Pi Sigma s’amusait, alors qu’il sortait avec Liloo. Ainsi, elle fronça légèrement un sourcil en posant son regard froid comme l’acier sur Bloom. Son meilleur ami la rappela à l’ordre en lui parlant, elle se désintéressa donc de l’Alpha Psi pour regarder le jeune homme.

« Rose ! Pardon j'suis en retard mais je suis sorti hier, je suis rentré ce matin, je me suis réveillé il y a deux heures et je me suis endormi dans la douche. Bref je suis là, tout va bien et toi t'es vraiment magnifique ! Elle te va super bien cette robe » lui dit-il, ce qui arracha un léger sourire à la jeune femme.

« Merci…
- Je te présente Bloom, ma cousine. Je lui avais promis qu'elle irait au bal. Bloom je te présente Rose, ma meilleure amie. Alors ça fait quoi ce premier bal, jeune demoiselle ? »

A l’entente du mot « cousine », Rose afficha un air surpris, puis son visage changea pour laisser place à une expression soulagée. Elle se tourna donc à nouveau vers Bloom et, cette fois, lui sourit. Ce n’était pas une autre connasse assez bête pour se faire avoir par Tarik – en songeant cela, elle eut envie de se mettre une gifle étant donné que c’était exactement ce qu’elle avait été avec Matthew – mais tout simplement sa cousine !

« Sa cousine ! Pardon, je t’ai prise pour quelqu’un d’autre… enchantée de faire ta connaissance, Bloom » lui dit-elle en essayant de garder le sourire – ce qui n’était pas gagné vu la pensée qu’elle venait d’avoir par rapport à son ex –.

Pensée qui la ramena ainsi à se demander si Matt’ était réellement en train de regretter l’époque où ils sortaient ensemble, ou si c’était encore une entourloupe organisée pour elle ne savait qu’elle raison. Il avait l’air si sérieux… si sincère ! La jolie blonde mourrait d’envie de se laisser convaincre, c’en était désespérant. Rose essaya de chasser cette pensée de son esprit, elle se concentra donc sur la réponse de la cousine d’Adrian.

« T’as pas vu Liloo ? » demanda alors une voix que Rose ne connaissait pas.

Elle se retourna vers le nouveau venu, qui parlait à Tarik. Normal, il devait se dire qu’il était avec sa copine… ou au moins venu avec elle. Mais non, visiblement. Le Pi Sigma répondit au grand brun qu’il venait d’arriver. Ce dernier quitta donc le petit groupe, et Adrian se retourna vers sa meilleure amie.

« Comme je t'ai cherchée pendant auuuuuuuuu moins 20 minutes, j'ai droit à une autre tête que celle que t'es en train de tirer, non ? Qu'est-ce qui se passe ? Ah je sais t'as remarqué que j'étais sexy dans mon costume et tu te dis que tu ne pourras pas t'empêcher de me sauter dessus, c'est ça ? ... Non sérieux, qu'est-ce qu'il y a ? »

Rose se rendit compte qu’elle l’avait à peine salué, et qu’effectivement elle s’était contentée du minimum syndical depuis qu’il l’avait rejointe – alors qu’en fait, elle était vraiment heureuse de le voir –. La jeune femme fit attention de ne pas renverser son verre et se rapprocha de son meilleur ami pour poser un bisou sur sa joue.

« Pardon, excuse-moi… » lui dit-elle, en reprenant sa position initiale. « C’est juste que je viens de croiser Matthew, il voulait me parler… »

La jolie blonde lança ensuite un regard à Bloom, puis sourit à son ami.

« Mais je te raconterai plus tard ! » éluda-t-elle, en enchainant directement, « Je suis vraiment contente de te voir, tu as sorti le grand jeu ! Vous êtes beaux, tous les deux. Voir même, piouh, carrément sexy ! Vous avez ça dans les gènes, ça se sent tout de suite ».

La blondinette désigna ensuite le bar, près duquel ils se trouvaient tous les trois.

« Vous voulez un verre ? A moins que vous ne préfèreriez danser ? Bon, ce sont des slows, mais je peux me trouver un cavalier facilement, je suppose ! Et tu dois bien offrir une danse à cette charmante demoiselle, non ? » babilla-t-elle, comme pour détourner l’attention de tout le monde de Matthew – la sienne y comprit –. « Enfin, je ne sais pas ! Tu as peut-être un cavalier, Bloom ? Tu étais sur scène, tout à l’heure… non ? Où est la personne qui t’a achetée ? On peut la chercher, si tu veux ! »

Plus elle parlait, et plus elle accélérait son débit de paroles. La sportive s’en rendit compte, elle en avait presque perdu son souffle. Elle sourit, crispée, et porta sa coupe à ses lèvres pour se calmer un peu. Il n’était pas question qu’elle gâche son bal de Noël pour Matthew ! Une fois son verre vide, elle le mit sur le bar et posa une main sur sa hanche.

« On devrait demander au DJ autre chose que des slows, sérieusement ! Plein de gens font tapisserie ! »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 13:38

Bal de Noël

J'étais toujours installée près de la porte lorsque j'avais entendu une discussion dehors et une des voix qui m'était familière. Je m'étais alors rendu compte que c'était la voix de mon ex, j'avais alors regardé ce qu'il faisait et avait simplement vu l'homme au masque blanc avec une fille. J'avais alors fait le rapprochement entre l'homme au masque et Trevor. Je m'étais remise dans ma première position, dos au mur à fixer la foule, encore surprise de ce que je venais de réaliser. Peu de temps après, je vis Trevor, portant toujours son masque, se mettre devant moi et me tendre la main.

Voulait-il m'inviter à danser ? J'avais du mal à le croire, mais bon, je n'étais pas censé savoir que c'était lui, peut-être en profitait-il... Je posais mon verre et lui sourit avant de poser ma main sur la sienne, le suivant ensuite sur la piste de danse. Une fois sur celle-ci, il me colla à lui et posa sa main dans le bas de mon dos. Moi j'allais poser une main sur son épaule et laissais l'autre dans sa main. On commença alors à danser et je lui fis remarquer que je l'avais vu avec une cavalière plus tôt dans la soirée, avant de lui demander si ça irait si il la laissait toute seule. Il ne me répondit pas tout de suite, mais finit par me dire qu'elle n'était pas seule. Ça me rassura un peu et je lui souris de nouveau.

Je failli rire en entendant sa réponse, je ne savais pas si c'était le masque qui faisait ça ou lui qui changeait volontairement sa voix, mais c'était assez drôle. Ensuite, nous n'échangèrent plus aucun mot, dansant simplement et en silence. Quand la musique s'arrêta, on 'arrêta également et Trey me garda contre lui. Je le regardais donc dans les yeux, puisque c'était la seule chose de son visage que je pouvais voir. Il se pencha ensuite vers moi et me demanda, en me murmurant à l'oreille, pourquoi est-ce que je n'avais pas de cavalier. Je souris de nouveau, amusée par la voix qu'il prenait.

« J'attendais quelqu'un... et j'espérais qu'il viendrait me proposer une danse, mais je ne l'ai pas vu, je suppose qu'il n'est pas venu. »

J'espérais qu'il comprendrait que je parlais de lui puisque je faisais comme si je ne l'avais pas reconnu, pour qu'il ne se sente pas gêné ou autre. J'étais toujours dans ses bras, et l'on était toujours sur la piste de danse, je me sentais bien contre lui, mais il ne fallait pas que je me laisse trop allé, après tout, je n'étais pas censé savoir qu'il s'agissait de lui.

« Tu m'offres à boire ? »

Je me dégageais de son étreinte et lui prit la main avant d'aller vers le buffet. Ça me gênait de me comporter ainsi avec lui alors que nous n'étions plus ensemble. Si quelqu'un qui savait que c'était lui le voyait, il aurait des ennuis... Arrivé au niveau du buffet, je lâchais sa main et me mit face au buffet, le laissant me servir, je pris le verre et sourit avant de trinquer.

« Merci de m'avoir sauvé de l'ennui » Lui dis-je en souriant.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 26


MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 14:49





Bal de Noël 2013


Minuit approche, il reste 5 minutes aux chefs pour quitter la salle. L'ambiance se crée petit à petit, les flocons continuent à tomber, mais de moins en moins. Les slows ont laissé place à un tout autre genre de musique, vous savez, cette musique qu'on entend lors des soirées, la « musique de jeune », comme diraient nos prédécesseurs. Certains sont assis au bar, d'autres discutent et enfin, il y a ceux qui ne se lassent pas de danser. Sans que personne ne s'y attend, l'éclairage disparait de plus en plus pour laisser place à une ambiance sombre. Vous voyez à peine vos voisins, vous discernez un ou deux traits de leur visage, sans plus et une voix froide et grave s'élève :

Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chronos pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël.

Un spot éclairant le chemin que devaient emprunter les chefs, se dessinait jusqu'aux escaliers menant à la sortie. Dans la limousine, les chefs pouvaient enlever leur masque. Une fois tous à l'intérieur, cette dernière pris la route. Sans savoir ce qu'ils avaient à faire ni même où ils allaient, les chefs se regardaient tous les uns les autres. La voiture s'arrêtait une dizaine de minutes plus tard devant l'école. Leur mission ? Eux seuls le savent, chers invités. En effet, c'est ici que s'arrête pour vous, le mystère de ces 7 personnes masquées, mais sachez une chose, c'est seulement à cet instant qu'ils vont entrer dans la danse.


box games
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 18:23






Bal de Noël 2013


TLiam



Ils dansaient tous. On pourrait croire comme ça que tout le monde état heureux. Ce soir là, je n'y croyais pas une seconde. Surtout là, maintenant, que j'étais seule et avais tout le loisir d'y réfléchir. Un réveillon ne dure qu'une soirée, il fait illusion, nous donne une excuse pour pouvoir s'amuser et oublier, au moins pour un soir, tous les tracas du quotidien et qui sait, pour certains d'entre nous, plus encore...

Quant à moi, j'avais pu échapper, le temps d'une danse, d'une gorgée et d'un baiser... Mon sentiment de solitude. Bien sûr, j'avais des amis. Une famille aussi, malgré la distance. Mais, si j'étais honnête avec moi-même... Je manquais d'amour, celui avec un grand A, vous savez les filles, même si en tentant de se persuader que le prince charmant n'existe, on a quand même envie de le voir débarquer sur son grand cheval blanc. Mais ce bref épisode avec l'homme au masque, je vais éviter de me faire des films, à l'avenir. Je suis bien trop naïve.

Et paf ! De nouveau mise de côté, faisant tapisserie ou alcoolique au comptoir, comme c'était classe. Mais je fus vite rejointe, et à ma grande surprise, par un sympathique jeune homme de ma confrérie. Celui qu'on surnomme assez souvent le Viking. Liam.

A ce merveilleux, familial et très joyeux Noël.
Hm ouais, pareil.

Sur tant d'enthousiasme sur l'échec cuisant qu'était ce bal, nous nous replongions dans nos verres respectifs avant que la question qui fâche ne me tombe sur le coin de la tronche.

Qu’est-ce que tu fais toute seule ?
Haha. Justement la question que je ne voulais pas entendre. Disons que je suis une petite idiote qui s'est laissée embrasser par un inconnu masqué après une danse et qui s'est retrouvée sur le banc de touche tout aussi vite. Oui, je crois que ça résume bien la situation. Et toi, pourquoi tu as l'air d'aller mal au point de me suivre dans la boisson ?

Alors que je tentais de lui raconter ma petite mésaventure le plus brièvement possible afin de ne pas jouer les chieuses qui se lamentent une heure sur leur sort, je posais ma cape sur un tabouret qui traînait dans le coin. Et là, une fois suffisamment découverte, et alors que j'étais prête à écouter l'histoire de mon pote, je m'apercevais que je n'avais pas juste perdu ma dignité mais aussi...

Oh mais... Mais j'y crois pas ! Il m'a volé mon collier ce bâtard !

C'était à ce moment précis que la voix du début de la soirée choisissait son moment pour se faire à nouveau entendre tout en nous plongeant dans une semi obscurité.

"Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chronos pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël."

Les lumières de nouveau allumées, la musique battant cette fois-ci son plein avec des chansons rythmées, je savais qu'il était trop tard pour rattraper l'enfoiré qui m'avait chouré le collier de ma grand mère. Ou même pour lui demander des comptes.

Je hais ce bal. Bref, je suis toute ouïe. Raconte moi.



- EDIT : Hunter quitte le bal dans le post où Liam quitte le bal -

©Kali'


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 21:38

Bal de Noël



Danser en silence avec Scarlett, sans rien dire et simplement profiter de sa présence, me convenait très bien. Je m’imprégnais de son odeur, ma main dans le bas de son dos se souvenait de la sensation de sa peau nue… et la présence du masque sur mon visage me permettait de me faire passer pour quelqu’un d’autre l’espace d’un instant. Je ne savais finalement pas si elle m’avait reconnu ou non, étant donné qu’elle me parlait comme si j’étais un véritable inconnu. Mais la belle allemande était intelligente. Bien plus que moi, et cela ne m’aurait pas étonné qu’elle joue le jeu juste pour… non, en fait, je ne savais pas pourquoi elle aurait eu envie de faire ça. Si ce n’est par plaisir. Mais je préférais ne pas y penser. Perdu dans l’océan azur de ses prunelles, je souriais bêtement sous mon masque en oubliant le temps d’une soirée la nouvelle règle instaurée par Emeric chez les Rho Kappa. Il devait avoir eu vent de mon histoire avec Scarlett, et je supposais – sans véritablement oser lui demander – que c’était sa façon à lui de m’avertir des limites à ne pas franchir. Je me sentais tiraillé entre lui – et les Rho Kappa – et mes sentiments pour Scarlett. Pour le moment, je préférais reporter le moment où je devrais réellement y penser. Mon masque me protégeait pour ce soir, et même si on me reconnaissait j’étais officiellement en mission, ce soir. Je pouvais faire passer ce rapprochement sur le compte des choses que j’avais à faire pour le bien de la Confrérie. C’était un peu tordu et je n’avais pas l’habitude des entourloupes pareilles, j’espérais donc que mon meilleur ami n’aurait pas vent de cette danse. Bref, à la fin de la danse, je me penchai pour demander à Scarlett pourquoi elle était seule, ce soir.

« J'attendais quelqu'un... et j'espérais qu'il viendrait me proposer une danse, mais je ne l'ai pas vu, je suppose qu'il n'est pas venu » me répondit-elle en me souriant.

Je tiquai, sous mon masque. Elle attendait quelqu’un ? Qui, exactement ! Maddox, sans doute. Serrant les mâchoires, et trop idiot pour comprendre qu’elle parlait de moi avec subtilité, je fis un effort considérable pour ne pas la lâcher et partir comme un voleur. Elle ne devait vraiment pas m’avoir reconnu. Je ne répondis rien, et elle se dégagea de mon étreinte pour me demander si je lui offrais à boire. Je savais que je devais refuser, surtout que ce n’était visiblement pas avec moi qu’elle avait envie de passer son temps. Sauf qu’elle me prit la main et m’entraina vers le bar. Je me laissai donc faire comme un automate, en enroulant mes doigts autour de sa paume. Une fois devant le buffet, Scarlett me lâcha la main et je retins un grognement excédé. J’allais vraiment finir par épouser Nina, si ça continuait. Elle me l’avait proposé par texto un peu plus tôt, sans doute quand elle m’avait vu choper cet idiot de Ty pour l’entrainer hors de la salle. Elle avait du se dire que Mellors et moi, on lui avait cassé la gueule dans les règles de l’art. Même pas, j’aurais peut-être du mais il m’avait fait pitié. Je pensais à cela, tout en demandant deux verres au barman. Le souci, dans mon plan infaillible, c’est que Nina avait beau être une bombe sexuelle – encore plus dans sa robe sexy comme j’en avais rarement vues – ce n’était qu’une amie, rien de plus. Je tendis son verre à Scarlett, qui elle était plus que cela, et elle le leva pour trinquer.

« Merci de m'avoir sauvée de l'ennui » me dit-elle, un doux sourire aux lèvres.

« Je t’en prie… même si je suppose que tu ne serais pas restée seule bien longtemps ».

Mon regard venait de se poser sur Maddox, il m’avait fallut un moment pour le reconnaître mais c’était bien lui. Il s’était rasé, et coupé les cheveux. Il avait déjà l’air beaucoup moins pouilleux, ce qui avait le don de m’énerver. Je glissai la paille que j’avais demandée au serveur sous mon masque, et aspirai une gorgée conséquente de la boisson sans alcool qu’il osait nous servir sous prétexte qu’on était mineurs. J’aurais bien repris du ponch, mais la belle Hunter squattait toujours là-bas et j’avais peur qu’elle se soit rendue compte de la disparition de son collier. Bref, je restai encore un moment avec mon ex, partagé entre l’envie de lui dire que c’était moi et celle de l’abandonner pour voir si elle irait rejoindre Maddox ou pas.
Cinq minutes avant que minuit ne sonne, toutes les lumières se coupèrent. Je ne distinguais presque plus Scarlett, alors qu’elle était à côté de moi – normal, les immenses rideaux de la salle de bal étaient tirés –. La voix qui nous avait invités à rejoindre la piste de danse se refit entendre dans le micro.

« Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chrono pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël ».

Cendrillon, ramène ton cul et plus vite que ça. Message reçu 5 sur 5, connasse. Et comme si ça ne suffisait pas, des lumières s’allumèrent, nous indiquant le chemin vers la sortie. Je soupirai, me tournai vers Scarlett et pris sa main pour l’attirer un peu à moi.

« Merci pour la soirée… joyeux Noël, Scarlett » lui glissai-je, avant de me diriger tout droit vers la sortie.

Sur le chemin lumineux, je rattrapai Nina et passai mon bras autour de ses épaules, tandis que nous sortions de la salle sous le regard des autres élèves.

« Alors… mission réussie, chérie ? On le consomme, ce mariage, hm ? Vite fait avant que les autres se pointent ! » lui glissai-je, en faisant référence à notre petit échange de SMS durant la soirée.

Nina et moi gagnâmes la limousine en premier, et je lui tins la portière pour la laisser passer – et lui mater le cul au passage, ça aurait été dommage de ne pas en profiter –. Une fois bien cachés derrière les vitres teintées, je retirai le masque et le balançai sur le côté. Je sortis ensuite le bijou d’Hunter de ma poche et l’observai avec attention.

« Je me demande bien à quoi c’truc va servir » m’interrogeai-je tout haut, tout en le remettant avec prudence dans ma poche.

Les autres Chefs revinrent un à un dans la Limousine, et une fois au complet, le véhicule de mit en marche… pour faire un tour de Miami et finalement nous ramener au lycée ! Les Chefs et moi, nous savions très bien où nous avions rendez-vous… et un Joyeux Noël !

• Trevor quitte le bal •

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 22:51


Bal de Noël

Je venais d'inviter Maddox à danser, juste pour l'envie de danser avec lui et pour énerver Joyce. Je me mettais près de lui, commençant à danser en sa compagnie. Alors que l'on dansait, je lui reprochais de s'être rasé, selon moi, ça ne lui allait pas du tout. Il me dit qu'il avait eu envie de changer de tête et je comprit par le regard qu'il lança en direction de Liam qu'il n'avait pas envie de lui ressembler, je soupirais donc exaspérée, je ne cherchais pas à en savoir et changeais de sujet en lui disant qu'il était en bonne compagnie ce soir. Il me répondit que c'était une amie avant de me demander si elle ne me plaisait pas. Il avait touché juste, je ne pouvais pas supporter Joyce.

« C'est ça. Elle et moi sommes en désaccord. Enfin, je ne la supporte pas et inversement » Lui dis-je en souriant.

On continuait ensuite de danser calmement et sans rien dire jusqu'à ce que je lui fasse de nouveau une remarque sur le fait qu'il se soit rasé. Il me répondit alors que c'était une crise identitaire avant de m'expliquer la première raison qui l'avait poussé à se laisser pousser la barbe. J'hochais alors la tête pour lui signifier que j'avais compris. Quand la danse se termina, je le raccompagnai jusqu'à la pouffiasse avant de lui dire que je le rappellerais. Je partis ensuite en direction du buffet pour boire un coup et en profiter pour proposer une danse à mon autre meilleur ami. En arrivant, je pris un verre de ponch et tourna ensuite mon regard autour de moi. Il y avait Liam avec Hunter, une fille de ma confrérie, pas très loin. Je me dirigeais donc vers eux pour demander une danse à Liam, mais je n'eus même pas le temps de les saluer, la voix du début de fit entendre, nous prévenant qu'il ne restait que cinq minutes avant minuit et que donc les sept personnes masquées avaient cinq minutes pour repartir.

Je soupirais et bu mon verre d'une traite avant de rejoindre les autres chefs qui marchaient déjà sur le chemin de lumière qui avait été fait pour nous. Je regrettais de ne pas avoir eu le temps de danser avec Liam, mais au moins, j'avais pu danser avec Madd et énerver, je l'espérais, Joyce. Une fois sortie de la salle, j'allais dans la limousine avec les autres. Je fus à peine à l'intérieur que je retirais mon masque et soupirais une nouvelle fois.

« J'ai l'impression d'être Cendrillon, c'est énervant »

En fait j'avais surtout l'impression d'être une gamine avec son couvre-feu à minuit et ça m'énervait encore plus. Quand tous les chefs furent dans la voiture, elle démarra. Je ne faisais pas attention au chemin que prenait la voiture, après tout, je savais déjà, comme toutes les personnes ici, où on nous emmenait.

-Mahina quitte le bal.-

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Dim 12 Jan - 23:24

Bal de Noël

Ma danse avec Trevor venait de s'achever. Il me demanda alors ce que je faisais toute seule, sans cavalier. Je lui répondis donc que j'étais venue avec l'espoir de voir quelqu'un, et que cette personne m'inviterait à danser, mais qu'apparemment, elle n'était pas venue. Bien-sûr, je parlais de lui, comme je faisais semblant de ne pas l'avoir reconnu, mais je n'aurais su dire si il avait deviné ou non, après tout, je ne pouvais pas voir son visage et donc ses réactions.

Je ne tardais cependant pas à quitter la chaleur de ses bras, lui demandant si il m'offrait à boire. Je lui pris ensuite la main et le mena jusqu'au buffet. Une fois là-bas, je le laissais commander et lâchais sa main. Quand les verres lui furent donnés, il m'en donna un et je le remerciais avant de le lever vers lui pour trinquer. Je le remerciais alors de m'avoir sauvé de l'ennui qui était en train de m'envahir quand il était venu me proposer de danser. Il me répondit alors que selon lui, je ne serais pas resté seule longtemps. Je bus une gorgée avant de lui répondre.

« Je pense que si, car il n'y a qu'une personne avec qui j'aurais accepté de danser. » Dis-je en souriant.

Peu de temps après, une voix ce fit entendre, c'était celle qui avait demandé aux personnes masquées et à sept autres personne d'ouvrir le bal, plus tôt dans la soirée. La voix prévint qu'il était minuit moins cinq et qu'il ne restait plus que cinq minutes aux personnes masquées pour quitter le bal. Je tournais alors mon regard vers Trevor, il allait devoir partir... Je n'avais pas envie de me retrouver seule, j'allais donc sûrement partir peu de temps après lui.

Je me mis à regretter qu'il soit venu me voir si tard, on aurait pu passer plus de temps ensemble si il était venu plus tôt... Mais bon, peut-être que c'était le destin, on était fait pour rester ensemble peu de temps. Je sentis Trevor me prendre la main et me tirer vers lui. Je ne fis rien pour résister et en l'entendant me souhaiter un joyeux Noël en m'appelant par mon prénom, je souris doucement.

« Joyeux Noël Meine Liebe » Lui dis-je avant qu'il s'éloigne.

Je ne savais pas si il m'avait entendu, sûrement, après tout, quand je lui avais dit, il était encore prêt. Au moins, il saurait que je l'avais reconnu. Je le regardais sortir de la pièce et bientôt, toutes les personnes masquées furent sorties. Je finis lentement mon verre avant de me diriger vers la sortie. Je n'avais plus rien à faire au bal. J'étais venue pour Trevor, je l'avais vu, je lui avais parlé et j'avais même dansé avec lui. Je n'avais donc plus rien à faire ici.

Je finis donc mon verre, posa le gobelet sur la table puis partit vers la sortie. Une fois dehors, le froid me ramena à la réalité, j'avais oublié de prendre une veste... Mais quelle idiote ! Je me mis à marcher rapidement vers ma confrérie en espérant ne pas tomber malade à cause des quelques mètres que j'aurais parcourus dans le froid sans manteau.

-Scarlett quitte le bal.-

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Lun 13 Jan - 10:31

Tout le monde à des ex. C'est un fait. Ouais, même moi j'ai des ex. Enfin des c'est un bien grand mot. Et puis Trey ne fat pas partie de mon tableau de chasse. Et moi encore moins du sien. Pourtant quand je n'était encore qu'une gamine je rêvais secrètement de devenir l'unique amour de Trey. Mais, ça c'était avant. D'ailleurs voir Ty s' éclipsé doucement me brise le coeur. Bah ouais, c'est lui mon chéri. J'imagine même pas ce qu'il peut penser. Je suis vraiment la reine des gaffes. Les gourdes en tout genre ces pour ma pomme. Faut vraiment que je rattrape le coup. Mais là tout de suite faut que je sois certaine que j'hallucine pas. C'est d'ailleurs pour cette seule raison que je suis toujours ici. De plantons à attendre la réponse du pseudo vielle ami.

Nan, mais j'y crois pas. Une gonzesse qu'il se serait taper en soirée. C'est tout ce qu'il vient. Il est bien loin le rêve de gamine. La blague, il est devenu imbuvable. Le genre de mec que j'envoie bouler.

"Je ne suis pas le genre de pouf que tu tape en soirée quand t'es bourré. Moi je ne me fait pas sauter part n'importe qui. " Je fait une pause et reprend de plus belle. "Nan, en fait je me suis gourer de personne. Il est bien loin le mec que j'ai crus reconnaître. Et une dernière chose, si ont se serait vraiment retrouver dans le même lit, tu t'en rappellerais."
Ty s' acoude au mur balance une phrase assasine. Ce n'est jamais bon quand ton mec tu dis faut qu'on parle. Et bien entendu, y en a un à qui sa fait marrer. "Toi c'est bon. N'en rajoute pas" Je balance ça en regardant Trey. Cool la soirée d'anniversaire. "Ouais ces ça bonne soirée."

Quelques minutes après être sorti Ty reviens près de moi. "On peut, peut être resté encore un petit peu avant de s' éclipsé en douce." Je lui souris tendrement. Et là, il me tend un gros paquet super bien emballé et tout. Je savais qu'il ne pouvais pas avoir oublié mon anniversaire. Mais même si ça aurait été le cas, je lui aurait pardonné parce que cette soirée vaut tout les cadeaux du monde.
Je le regarde les yeux empli d'étoiles. Sourire aux lèvres et ouvre le paquet. J'y découvre à l'intérieur de magnifique escarpins, un sublime robe et j'en passe. Je ne peux m'empêcher de sauter dans les bras de mon chéri. "Merci, c'est juste parfait. "

Nous retournons à la salle de bal. Tous les deux personnellement j'évite tous regard excepté celui de Ty.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Lun 13 Jan - 22:35

Bal de Noël



Visiblement, Hunter était du même avis que moi : ce n’était pas le Réveillon de ses rêves. Tant d’enthousiasme de notre part faisait vraiment de la peine à voir. Dire que la soirée commençait si bien, je me demandais comment ça avait pu tourner à la merde aussi rapidement. Je posai la question directement à ma consoeur, lui demandant comment ça se faisait qu’elle se retrouvait toute seule au bar. A sa tête, je compris que le sujet aurait été préférable s’il n’avait jamais été abordé.

« Haha. Justement la question que je ne voulais pas entendre. Disons que je suis une petite idiote qui s'est laissée embrasser par un inconnu masqué après une danse et qui s'est retrouvée sur le banc de touche tout aussi vite. Oui, je crois que ça résume bien la situation. Et toi, pourquoi tu as l'air d'aller mal au point de me suivre dans la boisson ? » me répondit-elle, ce qui m’étonna vraiment de sa part.

Jamais je ne l’avais vue comme une fille à se laisser embrasser par le premier venu – masqué, encore pire –, mais je ne fis aucun commentaire là-dessus. Après tout, elle avait sans doute ses raisons et chacun était libre de faire ce qu’il voulait. De plus, ce n’était certainement pas moi qui allais la juger là-dessus. Quant à sa question… ou plutôt, celle qu’elle me retournait : je haussai les épaules en jetant un coup d’œil à la porte d’entrée. J’avais le vague espoir de voir revenir Victory, mais je savais très bien au fond de moi que cela ne resterait qu’un espoir, et qu’elle ne reviendrait pas. Je l’avais compris à son regard.

« Disons qu’on est deux sur le banc de touche… » lui répondis-je en me resservant un peu de ponch – bon, okay, tout un verre –. « Ma copine s’est fait embrasser par un de ses potes devant un peu près la moitié de Wynwood, et elle s’est cassée en pleurant et en me disant qu’elle m’expliquerait ».

J’essayais de faire le mec qui n’en avait rien à faire, mais je n’arrivais même pas à me convaincre moi-même. Hops, je sifflai une gorgée de ponch. Je pensais à ce qu’il se trouvait dans ma poche, à savoir : quelques pétards que je destinais à la vente mais que, finalement… j’allais garder pour moi. Hunter enleva son manteau, et je l’observai faire du coin de l’œil. Une idée fit un passage éclair dans ma tête, mais elle fut vite remplacée par le visage en larmes de Victory. J’en aurais presque été désespéré de ne pas être un de ces connards sans scrupules, mais clairement, je n’arrivais pas à envisager de me… consoler. Ah, vraiment, je n’aimais pas ce terme. C’était infâme. Odieux. Même pas tentant, je n’aurais plus pu me regarder dans un miroir par la suite si j’avais trompé ma copine. Officiellement, nous étions toujours ensemble… non ? En fait, je n’en savais trop rien, mais ce n’était pas une raison valable pour passer outre un de mes principes les plus ancrés.

« Oh mais... Mais j'y crois pas ! Il m'a volé mon collier ce bâtard ! » s’exclama alors la Nu Zeta, ce qui me fit froncer un sourcil.

« Qui ça ? »

Elle n’eut pas le temps de me répondre que la pièce se plongea dans le noir le plus total. Il y eut une annonce, et les 7 invités masqués furent conviés à quitter la salle pour rejoindre leur limo. Ils ne s’ennuyaient pas, eux. Une fois les lumières rallumées, la musique changea. Les slows lancinants laissèrent place à des chansons plus actuelles et plusieurs élèves qui jusque là faisaient tapisserie s’empressèrent de rejoindre la piste pour se défouler un peu. Pour ma part, il n’était pas question que je me joigne à eux pour remuer d’un pied sur l’autre comme un con. J’avais déjà l’air idiot en costume, je considérais que j’avais assez donné comme ça.

« Je hais ce bal. Bref, je suis toute ouïe. Raconte moi » me dit alors ma camarade, en se retournant vers moi.

« Okay, mais on va dehors. La musique commence déjà à me casser les oreilles » lui dis-je en enfonçant mes mains dans mes poches. « Ou alors, on rentre à la Confrérie. Je suis sûr que la véranda sera toujours plus accueillante qu’ici, et ça nous évitera de nous geler le cul sur le balcon ».

Hunter accepta ma proposition de quitter cet endroit, mais manifesta d’abord le désir d’aller prévenir Maeko. J’hochai la tête et la suivis à travers la foule, à la recherche du couple d’asiatiques. Quand nous les trouvâmes, ils étaient visiblement… en pleine dispute. Je n’osais pas trop les interrompre, je fis juste un signe discret de la main à Nobu pour lui signaler qu’on partait. Il opina du chef, et Hunter et moi nous éloignâmes donc d’eux pour finalement rejoindre le Bâtiment des Nu Zeta. Je n’avais pas vu Mahina, ni parlé à Maddox. Pour la première, c’était dommage… mais concernant le second, je crois que c’était beaucoup mieux ainsi dans la mesure où cela m’éviterait de me jeter sur lui pour me défouler un coup. En chemin vers la Confrérie, je tirai un joint de ma poche et l’allumai une fois celui-ci coincé entre mes lèvres. La vraie soirée pouvait commencer.


• Liam quitte le bal •

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 1:28


Bal de Noël 2013

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft Tout le monde


Les deux tourtereaux continuaient toujours à se disputer et pourtant, je n'avais toujours pas envie d'y faire attention. Ces histoires ne me regardaient pas et ne m'intéressaient pas, j'avais largement assez à faire de ce côté-là pour en plus m'occuper des histoires de coeur de Dwight. Je fixais la piste de danse lorsque le genre de musique changeait radicalement. Evidemment, lorsque mes yeux se posaient sur ce Roh Kappa pathétique, j'étais plus étonnée. Lorsqu'il se mit à danser un tango avec sa copine, je me retenais de rire. Pour le coup, je plaignais les RK et surtout Trey. Lui et Emeric étaient loin d'être sauvés avec cet énergumène. Je tournais la tête le temps d'une seconde quand mon regard suivait le chef adjoint des Roh Kappa. Un sourire satisfait et malicieux se dessinait sur mon visage, appréhendant sa réaction face à cette scène. Accompagné de River, Ils éjectèrent Ty de la salle d'une façon qui ne pouvait me faire plus plaisir. Le spectacle terminé, je fus interpellée par un bruit de gifle juste à côté de moi. Je regardais Dwight et Leahna d'un air étonné, n'ayant rien compris de ce qu'il venait de se passer. Elle était violente... ou pas. Dwight ne l'avait pas volée, mais à sa place j'me serais juste contentée de partir. La jeune Sigma Mu s'adressait à moi sans même me regarder, fixant toujours le Pi Sigma. Suite à sa remarque, je posais mon regard sur Nathan. J'avais pas vraiment envie de répondre à ce genre de remarque parce que je ne me sentais pas concernée. J'avais pas choisi Dwight pour remplacer Nathan, j'avais même pas envie de le remplacer donc que Dwight soit connard ou non, ça m'était égal. Ca n'empêchait pas que Nathan pouvait l'être, lui aussi, s'il le voulait. Elle attrapait ensuite Nathan et s'éloignait alors que Dwight s'adressait à moi. Dans un sens, c'était pas trop tôt. Depuis qu'on était là, il n'avait parlé qu'à la Sigma mu, à part peut-être me poser une ou deux questions. Ma mère pouvait bien faire tout un sermon pour me demander d'aller au bal avec lui, tiens. Au final, on s'en serait bien passé, il venait de s'afficher avec une Sigma Mu, quant à moi j'avais rempli ma part du contrat. Dwight m'annonçait ensuite qu'il quittait le bal, ne préférant pas rester ici plus longtemps, voulant m'épargner son humeur massacrante et me faisant aussi remarquer la présence d'Orlando. Je tournais la tête vers l'italien et un grand sourire s'affichait sur mon visage.

T'inquiète je comprends, bonne soirée quand même.

J'approchais d'Orlando et me plantais devant lui. Ca faisait plusieurs mois qu'on ne s'était pas vu et le voir là me donnait un sentiment de soulagement. J'avais espéré à plusieurs reprise qu'on m'annonce son retour, j'avais espéré lors de son départ qu'à la rentrée, il serait dans les couloirs de Wynwood et à ma grande déception, rien, pas d'Orly nulle part. J'avais demandé à Nathan s'il était revenu dans la confrérie et lorsqu'il m'avait répondu que non, le manque de tous les moments passés avec lui à faire tout et n'importe quoi avait pris un peu plus d'ampleur chaque jour. Un manque que Nathan pouvait soulager, mais pas combler totalement. Derrière mon masque en or, je l'observais en souriant, il n'avait pas vraiment changé, il dégageait toujours la même classe et prestance.

J'ai de longs cheveux bruns, sans mes talons je fais 1m63, je suis souriante à chaque fois que je te vois, je suis la plus jolie fille de Wynwood et... toi et moi on a souvent imaginé qu'on était les rois du monde. Devine qui je suis ?

Quand le Pi sigma finit par trouver mon identité, je ne pouvais m'empêcher de m'approcher de lui et de l’étreindre, après tout ce temps j'étais plus qu'heureuse de le voir enfin de retour. Pendant plus d'une demi heure, j'avais voulu me retrouver là, à ce moment, j'avais espéré qu'il allait rester là et ne pas disparaitre à nouveau. Je remerciais Rose intérieurement de l'avoir harponné, de lui avoir fait perdre du temps, de l'avoir occuper et donné une raison de rester un peu plus dans cette salle. J'attrapais la main de l'italien et l'attirais vers la piste de danse en ajoutant:

J'ai envie de danser et je suis sûre que tu meurs d'envie de danser avec moi après tout ce temps..Non ?

Entourés d'autres couple en train de danser sur le rythme lent de la musique, je profitais du moment, comme si j'avais peur de pas pouvoir le faire pleinement au cas où il déciderait de repartir.

C'est cool que tu sois revenu, j'y croyais plus trop, même si je l'espérais. T'es juste de passage ou ... Tu comptes rester un moment ? Si tu me dis que t'es de passage, je te réserve au moins 48 heures rien que pour moi et tu peux pas dire non.

D'un coup, la musique se stoppait et les lumière s'éteignaient petit à petit, je me stoppais également et cette voix que je redoutais au fond de moi nous annonçait qu'on avait 5 minutes pour quitter la salle. Déçue, je m'excusais auprès de l'italien.

Orly je suis désolée je dois.... y aller j'ai un truc à faire je t'expliquerai mais si tu veux retrouve moi dans une heure devant l'école. Désolée, vraiment.

Je grimaçais et puis, déçue, je quittais la piste pour rejoindre ce chemin lumineux qu'un spot dessinait sur le sol. Un bras s'enroulant autour de mon cou me faisait tourner la tête. Je souriais en voyant Trey, passant mon bras autour de sa taille, on continuait en direction de la sortie devant les regards de tous les invités.

Alors… mission réussie, chérie ? On le consomme, ce mariage, hm ? Vite fait avant que les autres se pointent !
Evidemment, mission réussie ! Si tu continues à me faire rêver comme ça, je te nomme dieu vivant de ma confrérie et j'en fais ton harem  je marquais une pause et repris: Arrête, tu ne pourras plus t'en passer après ! Tu me voudras partout et tout le temps et t'encadreras cette magnifique robe que tu mettras au mur de ta chambre terminais-je en souriant malicieusement

Enfin, on arrivait à hauteur de la limousine. Trey m'invitait à monter en premier et une fois à l'intérieur, nous enlevions notre masque. Je passais une main dans mes cheveux pour les remettre en place, me regardant dans un des miroirs servant de décoration à l'intérieur du véhicule. Il s'interrogeait sur l'objet qu'il avait du intercepter auprès de sa cavalière.

Alors ta cavalière ? Satisfait ?


A mon tour, je sortais le mouchoir de Sasha que j'avais planqué dans mon bustier, l'agitant devant les yeux du Roh Kappa en souriant. Je me rendais compte que même ce mouchoir me faisait repenser à Nathan. Je regardais dans le vide pendant plusieurs secondes avant de demander d'un ton plus sérieux :

Tu crois que Na...

Je stoppais net lorsque la portière s'ouvrait à nouveau, voyant les autres chefs débarquer à leur tour. Je regardais à nouveau Trey et terminais :

non rien, laisse tomber.

La voiture démarrait et on était prêt à terminer notre soirée... ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 4:05

« Comment j’ai trouvé l’ouverture ? Géniale, mais totalement imprévue. Je vois que tu as su te débrouiller pour que Jewel ne te reconnaisse pas. »

« Mouais, c'était l'enfer. »

« Bah à la base j’étais censée venir avec Blu, mais j’ignore si elle est venue. Et toi ? » 

Je savais que Blu et Sasha commençaient à entretenir une relation, mais n'avais pas encore donné aucun commentaire là-dessus. Malgré ma façon de penser qui n'était pas totalement d'accord avec ça, je me disais que c'était mon ex de toute façon, alors elle pouvait accomplir ce que bon lui semblait. 

« Avec Leahna. D'ailleurs, faut que je la cherche. Je te reparle plus tard. »

J'avais quitté mon meilleur ami afin de continuer mes recherches. J'avais croisé Tarik en cours de route et nous nous étions salués. J'avais caché la surprise que j'avais de le voir sans son Diego qu'il suivait comme un petit toutou.  J'avais enfin fini par trouver ma partenaire quelques minutes plus tard, en compagnie de Dwight et Nina. J'avais feint l'indifférence devant eux, attendant impatiemment de déguerpir loin d'ici. Malgré tout, je n'avais nullement hésité une seconde afin de le réjouir un peu plus de ma présence. J'étais très content de le voir et lui aussi apparemment, vu le regard qu'il me lança lorsque mes bras se placèrent autour de ma partenaire de ce soir. Un grand sourire se dessina sur mon visage lorsque les douces lèvres de la Sigma Mu se déposèrent sur ma joue. J'avais l'habitude de ce geste, mais étais encore plus heureux qu'elle le fasse devant ce connard. 

Matthew passa rapidement pour me passer le bonjour. Même avec mon masque, il avait fini par me reconnaitre. Je commençais à croire que ce machin sur mon visage ne me servait guère. Avant de partir, il prit tout de même le temps de me complimenter sur ma tenue de la soirée. C'était vrai que les couleurs de Noël pouvaient aussi représenter sa propre confrérie.

Je portai de nouveau mon attention au petit groupe. J'eus un pincement au cœur au moment où mon regard croisa celui de l'Eta Iota. Mes yeux se baissèrent. Elle me manquait tellement. Mes pensées furent interrompues  lorsqu'une voix que je ne connaissais que trop bien se fit entendre. Ty. Il me salua vaguement avant de chuchoter quelques mots à mon ex. Je fronçai les sourcils, me demandant bien ce que ce boulet avait à lui dire. Ce fut sans étonnement que je vis l'ancien Pi Sigma se faire sèchement remballer. Je laissai sortir un rire silencieux, observant l'adolescent s'en aller au loin. Leahna plaça une main sur mon dos. Sa présence me faisait le plus grand bien, je ne pouvais même pas imaginer comment la soirée se serait déroulée sans elle. 

Contre toute attente, la musique lente disparue pour laisser place à un son complètement différent. Un point d'interrogation apparu sur mon visage alors que j'harponnai  la salle du regard. Impossible de manquer le goujat qui se montrait en spectacle devant tout le monde en dansant du tango. Il y avait des jours comme celui-ci où j'étais extrêmement reconnaissant que Ty ait quitté ma confrérie. À présent, je n'avais plus à avoir honte de son comportement, mais Emeric et Trey allaient commencer à s'arracher les cheveux à cause de lui. Parlant de ce dernier, le Rho Kappa arriva avec quelqu'un d'autre et tous deux stoppèrent ce délire ridicule en faisant sortir de la salle le boulet de force en l'empoignant par le bras. Je souris, il n'avait donc pas pris de temps pour le remettre à sa place. C'était la meilleure chose qui était arrivée ce soir. 

« Non McCon j'ai fini avec elle, donc je t'en prie, faites vous plaisir. Je vais suivre les conseils de Leahna, passer la soirée avec ma cavalière par EX-emple. »

Mon plaisir fut rapidement anéanti. Je resserrai un peu plus mon emprise sur Leahna, fou de rage à l'intérieur de moi. Ce n'était pas l'envie d'en coller une à Dwight qui me manquait, seulement ma réaction aurait été jugée comme étant pathétique. De toute façon, c'était ça son but, me faire chier. N'ayant plus la force et l'envie de lutter contre eux, je m'apprêtais à partir avec ma partenaire quand tout à coup, elle s'éloigna de moi, se pointa devant Dwight et le gifla. Surpris par la tournure des événements, je passai une main sur mon visage, me mordant les lèvres. Voyant le visage du Pi Sigma, j'étais à deux doigts d'éclater de rire. À la suite du commentaire de la blondinette, mes yeux se posèrent instinctivement sur l'Eta Iota. Je me doutais bien que j'aurais dû détourner le regard, mais n'y arrivais tout simplement pas. Je n'avais aucune idée de ce qui se passait dans ma tête en ce moment, toutefois mes lèvres formèrent un sourire. Oui, j'étais en train de sourire à mon ex. Un sourire innocent, qui signifiait tant de choses. 

« T'es sexy ce soir. » lui dis-je presque dans un murmure. 

Je me donnai mentalement une gifle. Leahna prit ma main et juste avant de partir, je m'adressai une dernière fois à Dwight. 

« Mets de la glace, ça devrait faire moins mal. »

Une fois loin d'eux, je pouvais enfin respirer. Je déposai un baiser dans les cheveux de la Sigma Mu alors qu'elle me proposait le prochain déroulement de la soirée. 

« Je te dois bien une danse, juste pour que puisses admirer mes talents de danseur. Et merci pour le compliment ! »

Je collai mon corps contre le sien pour le temps d'une danse. Je ne dansais pas comme un pied, mais n'étais pas super doué non plus. La valse était loin d'être une activité que je pratiquais souvent. Je repensais encore et encore à ce que je venais d'accomplir il y a quelques minutes, m'haïssant de plus en plus. Pourquoi avais-je agis de la sorte ? Je lui avais moi-même dit de complètement couper les liens entre nous deux, mais voilà que j'en venais à la complimenter sur sa tenue, sans oublier ce stupide sourire. J'espérais que Nina ne commence pas à se faire des idées. Malgré le fait d'être dévasté par notre séparation, ma raison me priait de m'éloigner de mon ex. Elle souffrirait moins si je n'étais pas à ses côtés.  

Notre danse fut rapidement interrompu par les lumières qui commencèrent à perdre leur éclat. Une voix que je reconnaissais retentit dans les hauts-parleurs. 

« Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chronos pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël. »

Je lâchai un soupir de découragement. Finalement, ma soirée avait vraiment été chiante. Heureusement que Lea était là. Je me sentais mal de l'abandonner, mais ne pouvais pas ignorer mon rôle de chef. 

« Je suis désolé, Lea, mais je dois vraiment y aller. »

Je souris à la jeune fille avant de la prendre une dernière fois dans mes bras.

« ]Merci pour tout, je sais pas ce que j'aurais fait sans toi. Je t'appelle dès que j'en aurais fini avec tout ça. »

Je la quittai, puis suivis le chemin éclairé qui menait à la sortie. Sur ce coup-là, on aurait quand même dû être plus discret. Je croisai Adam et me rendis compte que j'avais carrément oublier celui que j'avais gagné lors des enchères. 

« Yop, Adam. Je t'ai complément oublié ce soir, dommage, je comptais t'utiliser. Mais pas grave, je me reprendrais une prochaine fois. »

Je lui donnai deux grosses tapes dans le dos, me demandant comment une personne pouvait s'habiller de la sorte. J'entrai dans la limousine avec les mêmes personnes qu'à mon arrivé dans ce bal, impatient de découvrir ce que le futur nous réservait.



Mise en page un jouuuur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 9:24

Interactions : Sienna et Adam.


C'est le cœur lourd que je laissais partir Isaac dehors. Certes j'étais contente qu'il m'écoute, mais une partie de moi était outré de l'avoir blessé, c'était mon impression. J'avais hâte que tout ça se finisse et que je puisse enfin avoir cette fameuse discussion. Habituellement, je détestais ça, les confrontations, il n'y avait rien de pire. Enfin les confrontations avec les gens qui m'importent. Revenant dans la salle de bal, la chaleur caresse mes épaules et je retrouve du regard, le petit gorupe, Matt, Grace, Aiden et Arizona. Je salue du regard Aiden et Ari, l'autre groupe étant plus occupé visiblement. Serait-ce ma faute. Honnêtement, je m'en foutais. La copine de Matt me devenait de plus en plus méprisable, mais c'était un sentiment que je préférais taire au profit de mon meilleur ami. Elle avait tout d'une Eta Iota, mais il ne semblait guère s'en rendre compte. Je passais finalement le groupe, pour retrouver enfin Sienna en compagnie d'Adam. Aucun mal à le reconnaître, puis lui et moi, étions masqué et que vu sa dégaine et sa coupe de cheveux, je savais bien qui il était. Nous nous étions presque jamais parlé, mais souvent croisé à cause de nos postes respectif. Je souris à celui-ci et j'attrape Sienna dans mes bras. « Je suis désoléééééé » J'embrasse sa joue et ignore sa mine boudeuse d'un sourire narquois.

« Je me suis faite kidnapper par le grand méchant loup. Mais une fois dompté, il m'a laissé lui échappé ».

Car c'était bien le cas, si il ne l'avait pas voulu, je serais déjà dehors avec lui, à l'heure qu'il est. Je vois Sienna se demander de qui j'étais en train de parler. Je pousse un soupire et du bout des lèvres je mime le prénom d'Isaac. Non ce n'était pas Kaegan, et je savais que l'Alpha Psi, était dans l'équipe de mon copain actuel et non de l'autre envahisseur de ma vie. Je me tourne vers notre ami masqué, peut-être un peu distrait. « Comment tu vas Adam ? Je sais que Sienna voulait nous présenté, mais au final, on se connaît un peu non » Dis-je en voulant prendre un ton plus guilleret. J'étais boulversé par les mots d'Isaac, il me hantait. Si sur le moment, ils m'avaient mise en colère, maintenant, ils résonnaient dans ma tête comme un glas culpabilisant. « Bon alors, Sienna ne fait que de me parler de toi ! J'en deviens jalouse tu sais ! »Un sourire complice en direction de ma meilleure amie, le regard suivant l'idée.

« Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chrono pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël ». 

Je me retourne vers la piste de danse en soufflant agacé. Décidément, ils ne me laisseront pas apprécier cette soirée comme il le faudrait. Je regarde Sienna, encore plus désolée que tout à l'heure. « Excuse moi vraiment ! En plus je dois te voler ton compagnon de route ! Mais le devoir m'appelle. Je reviens dès que possible » Je me tourne vers Adam. « Tu m'accompagnes ? » Lui souris-je en lui attrapant le bras pour traverser la salle. J'embrasse encore Sienna sur la joue, tout en tenant Adam, je le laisse lui dire au revoir ou à tout à l'heure, je ne sais pas ce qu'il compte faire. Puis nous partons direction la limousine. Je passe à côté du pot de fleur où j'avais planqué ma trouvaille. Pardon Antonio, pour ça, mais cas de force majeur, les Sigma Mu passait avant les inconnus ! Je fourrais les clés dans la poche et discrètement, tout en regagnant la limousine, je me penche vers Adam. « Ils t'ont fait voler quelque chose à toi aussi ? » Chuchotais-je. Sur le chemin, nous croisons Nathan, qui fait le reste avec nous. Les enchères, je souris en repensant à mon baiser avec Sienna. C'était marrant de la surprendre.

Nous montons dans la grande voiture, ou se trouvait déjà les autres. Je souris à Nathan et vient m'asseoir à côté de lui. Je jette un regard rapide sur Nina et Trey. Pas la peine de m'y attarder
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 13:09

Tout le monde
Bal de Noël 2013


Le bal de Noël. Dans un premier temps, je ne savais pas trop si j'avais vraiment envie de me rendre à ce bal, mais je savais que ma décision n'allait pas être objective, qu'elle n'allait pas être prise au bon moment et que peut-être que finalement j'allais regretter. J'avais dans l'idée de partir, de retourner à New-York et de continuer ma vie de DJ là-bas. J'étais faite pour ça, c'était ma passion, mon business, c'était ce que je faisais de mieux et ce que j'aimais faire le plus. Je pouvais passer des heures sur mes platines, je pouvais passer des heures dans des boites de nuit et des heures à écouter le même genre de musique. Peut-être que finalement j'avais fait l'erreur de ne me centrer que sur ça. Je n'avais pas pris le temps de découvrir d'autres personnes, je n'avais pas pris le temps de profiter de la chance qui s'offrait à moi de me retrouver à Miami, j'avais pensé à moi et à ma passion et maintenant, dans le tiroir de mon bureau se trouvait un billet aller simple. J'allais partir sans tout ça, j'allais avoir des regrets, mais j'allais partir et continuer ce que j'entreprenais avant.

Finalement, après mûres réflexion, j'avais accepter de rejoindre Soma à ce bal, trainant dans les boutiques toute l'après-midi à la recherche d'une jolie robe à enfiler, j'avais fini par trouver mon bonheur : une robe vert pomme aux couleurs de ma confrérie. Elle était simple et pourtant elle me plaisait. J'étais sceptique sur ce que me disait la vendeuse, comme quoi elle faisait ressortir mes yeux verts... Heureusement que la robe était un coup de coeur, parce que jusqu'à preuve du contraire, mes yeux étaient bleus.... Le reste de l'après-midi, je l'avais passé à faire mon sac et régler les derniers détails avant mon départ. J'avais préféré rejoindre Soma sur place et finalement, je me retrouvais à la bourre, comme presque à chaque fois. L'heure défilait et je ne savais que faire de mes cheveux, après une bonne heure d'hésitation, j'avais fini par en faire une demi queue et les onduler un peu sur les pointes. C'était simple et élégant. J'avais près d'une demi heure de retard quand enfin la voiture s'arrêtait face à l'entrée de la salle. J'avançais jusqu'à l'endroit où se déroulait le bal et fus surprise par le décor. Je ne m'attendais pas à ça, tout était de glace, de la fausse neige tombait du plafond. L'ensemble jetait un froid et pourtant c'était harmonieux et plaisant à regarder. Je balayais la salle du regard, cherchant un visage connu ou mieux, Soma et déambulais entre les personnes, m'excusant par la même occasion.

La musique variait entre le tango et la valse pour ensuite laisser place à des slows. A force d'observer, je remarquais tantôt des personnes masquées, tantôt pas. J'avançais près du bar et reconnu Bloom qui était jolie comme tout. Je m'avançais vers l'Alpha Psi et la saluait.

- "Tu es toute mignonne Bloom, ta robe te va merveilleusement bien. Comment tu vas ?"

Après deux trois mots échangé avec la jeune fille qui elle, était accompagnée d'autres personnes totalement inconnues au bataillon, je lui lançais un sourire et m'éclipsais en leur souhaitant une bonne soirée. J'avançais vers l'asiatique que j'avais sous les yeux depuis plusieurs minutes qui lui, était accompagné d'une autre blonde. Je posais ma main sur l'épaule du Roh Kappa pour le prévenir de ma présence et m'excusais d'une voix calme :

- "Désolée, je suis... en retard."

J'observais le costume qu'avais choisi Soma pour ce bal, il lui allait plutôt bien, ça changeait de le voir habillé plus classique. Je lui lançais un sourire et ajoutais :

- "Et bien monsieur, t'as la classe. Ca te va bien !"
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 18:19

« Il se passe que depuis deux ans, ma vie est de la pure merde! Il se passe que mon meilleur ami m'a embrassé avait de me dire de passer à autre chose alors que j'étais amoureuse de lui, il se passe que mon ex petit-ami m'a trompé avec une de ses salopes roses bonbons et que je viens encore de me faire voler celui que j'aime par une de ces pétasses! »

Alors c’était donc ça. Mes suppositions s’étaient avérées vraies, et elle m’avait bel et bien vu en compagnie de Nina, ou la cavalière masquée, et donc évidemment, de son côté, les idées avaient fusées, et je passais pour le mec qui la trompait à la première occasion venue. En même temps, je ne pouvais pas lui en vouloir, j’étais issu de la confrérie des Pi Sigma, les traitres, les coureurs de jupons. Comment pouvais-je lui en vouloir pour ça, alors que notre réputation nous précède ? En mal, en tout cas.

Par contre, alors que j’aurais très bien pu m’en foutre, ça me blessait qu’elle pense ainsi, qu’elle juge bien trop vite, et qu’elle finisse par me racataloguer comme la mauviette infidèle, alors que j’avais fais pas mal d’efforts pour lui prouver, que je n’étais pas que ce mec dégueulasse qui matte le premier décolleté qui vient. Je pensais qu’après tout ça, elle aurait bien plus confiance que ça, et pourtant il n’en était rien. Elle n’avait pas du tout confiance.

Au lieu de la comprendre, ou même de compatir, j’étais quelque peu agacé de voir qu’elle ne m’accordait aucun crédit, et qu’elle pensait plus facile de me faire porter le chapeau plutôt que de me croire. Ouais, j’étais un putain de menteur, mais pour une fois que j’étais honnête.

« Alors c’est donc ça, je danse avec une autre et je te trompe ? Je dois avouer que je suis un peu blessé de voir à quel point tu ne m’accordes pas confiance. » Je marquais une pause. « J’imagine que t’expliquer ce que je faisais avec elle ne servirait à rien, puisque tu n’as pas l’air disposé à me croire, mais je te jure, que c’était pas pure obligation, et non de ma propre volonté. Alors maintenant si tu t’imagines que je te trompe, merci, oui je te remercie pour ta confiance. »

Quelque peu remonté, je ne pouvais pas non plus créer une énorme prise de bec, parce que ma simple préoccupation avait été de me réconcilier avec, mais à croire que les disputes sont de rigueur, puisque nous ne passons pas un seul moment sans se lancer des piques. Moi qui pensais que ce serait bien plus simple une fois en couple, je me rends compte que quand nous étions rien que des sex friends, c’était bien plus simple et jamais nous ne nous prenions la tête. L’amour, quel bordel. Et dire que je suis tombé dedans les deux pieds joints, moi qui m’étais promis que cette bêtise ne m’arriverait jamais.

Mais comme à tous, une exception se présente, et elle l’a été. Parce que c’était la fille qui avait du caractère, qui savait s’amuser, avec qui je pouvais être moi-même. Bref, une fille différente, et c’était ça, qui m’avait plu, bien plus que toutes autres filles bien gaulées. Alors non, même si ce n’était pas représentatif de ma confrérie, je ne pensais pas à laisser passer ça, parce que même si j’avais cet esprit dragueur, je savais au fond de moi que je ne serais pas un Pi Sigma à vie, alors il fallait que je me fasse à l’idée, qu’une croisera mon chemin et changera ma vie.

Blu était un peu comme ça, elle arrivait à me changer, ce qui était déjà un miracle.

« Il se passe que je suis devenue la salope de Wynwoodhs et que je suis une vraie blague dans cette école! »
« Alors là, je t’arrête tout de suite. Il t’es arrivé des choses, pas forcément bonnes, je te l’accorde, mais tu as toujours su te relever, et retrouver le sourire, et ça, Blu, ça c’est pas donné à tout le monde, et je t’admire pour ta force, alors non, je t’interdis de dire ça. Les gens qui le pensent, ne sont que des imbéciles, qui ne comprennent rien, parce que pour moi, tu n’es pas une salope, d’accord ? Alors les autres, on s’en fout, c’est ça que je voulais te faire comprendre au marché de Noël. Les gens peuvent bien penser ce qu’ils veulent, l’important c’est toi, comment tu te sens, ce que tu as envie de faire. » Je lui tenais la main, fermement, pour pas qu’elle m’échappe, tout en la regardant dans les yeux.

« Et il se passe que je veux juste rentrer chez moi… »
« Ecoute, quoique j’ai pu faire, je suis vraiment désolé, et te blesser n’était pas mon intention, il faut que tu me crois. Je ne sais pas quoi faire pour que tu me croies, ou même que tu me pardonnes… »

Main dans la main, je la regardais, pas trop sur de ce que je faisais. C’était ma première relation « sérieuse », mais tout partait en couille, et j’étais on ne peut plus maladroit. C’était donc dans l’appréhension que j’attendais sa réponse, en espérant, qu’elle ne me file pas entre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mar 14 Jan - 19:17



❝Tout le monde

Bal de Noel

Leahna avait dû encaisser toutes les critiques et les conneries que lui avait débité Dwight. C'était stupide et pourtant il pétait littéralement un câble au point d'en être vraiment méchant ou blessant. La première chose qui était venu à l'esprit de la Sigma Mu, c'était uniquement mettre fin à cette discussion en le giflant. Elle n'avait même pas regretté son geste, ce n'était même pas parti tout seul c'était réfléchi et voulu. Il avait été trop loin la concernant, il avait été trop loin avec Nathan et il était hors de question qu'ils continuent comme ça. Au moins, cette gifle marquait la fin de tout les concernant et c'était peut-être pas plus mal. Nathan ne réagissait pas à ses attaques et c'était un bon point pour lui aux yeux de la SM. Il agissait mûrement contrairement à Dwight. Elle avait terminé en adressant une remarque à Nina avec la crainte qu'elle prenne la défense de Dwight, mais rien, elle n'avait pas réagit à part peut-être échangé un regard avec son ex. Ca aussi, elle avait trouvé ça noble de la part de l'Eta. Elle avait préféré rester en dehors de ça et ne pas prendre parti.

Alors qu'elle mitraillait Dwight du regard, Nathan s'approchait de son ex pour lui murmurer quelque chose à l'oreille ce qui faisait sourire Leahna. Elle repensait à la discussion qu'ils avaient eu dans la chambre de Nathan concernant l'Eta Iota et elle était contente de voir qu'il n'était plus totalement fermé à son ex et de toute façon, ses dires disaient l'inverse du sourire qu'il avait face à elle. Leahna entrainait Nathan avec elle pour s'éloigner de Dwight et ce dernier lui donnait un conseil ce qui la faisait froncer les sourcils.

- "Il mérite pas tes conseils c'est qu'un connard de première zone"

Loin de Nina et Dwight, Nathan déposait un baiser dans les cheveux de la Sigma mu en ajoutant qu'il lui devait bien une danse. Elle le regardait en souriant lorsqu'il parlait de ses talents de danseur. Elle s'approchait de lui pour commencer cette danse le regardant tantôt lui, tantôt les gens qui les entouraient. Une dizaine de minutes plus tard, les lumières se coupèrent et la musique également, laissant place à une voix annonçant la suite de la soirée.

« Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chronos pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël. »

Nathan soupirait alors que Leahna comprenait qu'il allait devoir l'abandonner là. Elle le regardait alors qu'il lui annonçait son départ. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, c'était pas vraiment comme s'il avait le choix.

- "T'inquiète pas, ca fait partie des risques quand on propose à un chef de nous accompagner au bal"

Leahna lui rendait son sourire ainsi que son étreindre et le regardait s'éloigner comme le faisaient les autres. Nina passait à son tour à côté d'elle sans même se retourner. La sigma mu quittait la piste de danse et se dirigeait vers la sortie, elle n'avait pas l'intention de rester ici avec la soirée qu'elle venait de passer malgré le sauvetage minime de Nathan. Dehors, elle appelait un taxi, demandant à être ce qu'il l'a reconduise à sa confrérie. Dans la voiture, elle attrapait son portable pensant avoir un quelconque texto, mais non, pas un. Pas même un texto de Dwight pour s'excuser. C'était donc vraiment la fin.

❝ Fin du bal pour Leahna ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mer 15 Jan - 12:23




Bal de Noël


Tout le monde


Même si je ne vais pas l’admettre, je suis heureuse que ce soit Maddox qui m’ait fait sortir ce soir. Il est le seul à savoir ce qu’il se passe pour moi en ce moment. Et il ne me regarde pas différemment pour autant. Je crois que s’il avait changé de comportement avec moi, je n’aurais pas accepté. Je n’aime pas qu’on me regarde avec pitié. C’est bien pour ça que je n’en ai parlé à personne. Lui, il le sait parce qu’il l’a découvert. Je n’ai donc pas vraiment eu le choix. Je crois que je ne lui aurais pas dit sinon. Les secrets sont faits pour le rester.
Toujours est-il qu’il le sait, et que nous sommes au bal de Noël ensemble. Je ne l’ai jamais vu dans un costume avant. Ni même dans des vêtements « classes ». Il n’est pas du genre à porter des chemises ou des trucs dans le genre pour se donner un look bourgeois. Non, lui, ce qu’il préfère, ce sont ses jeans troués et son cuir. Ce qui lui va plutôt bien. Aujourd’hui, je le vois métamorphosé. Plus de barbe, les cheveux courts, le costume. Il a fait un énorme effort de présentation, alors que tout à l’heure aux enchères, il était toujours le Maddox que je connais. Tout ça m’intrigue, j’ai envie de savoir pourquoi il a fait ça. Peut-être parce qu’il ne veut plus être le même ? Il veut changer un peu. Depuis Halloween, je sais que tout ne va pas forcément bien. Il a perdu son frère. Il l’a perdu de la manière la plus atroce qu’il soit.

Une voix sur laquelle on ne peut mettre de visage se met à parler, invitant certaines personnes à se rendre au milieu de la piste de danse. Je me demande ce qu’ils font ici. Toujours est-il que peu de temps après que la première danse ait commencé, Maddox m’invite à danser avec lui. Ça m’étonne un peu, mais j’accepte avec plaisir. Il s’excuse de ne pas savoir danser, ce qui me fait sourire. En même temps, je le vois mal aller prendre des cours de danse juste pour le bal de Noël. Je lui réponds en riant qu’il me devra une faveur à chaque fois qu’il me marchera sur les pieds. Ce à quoi il me répond par l’affirmative. Je le guide enfin pour danser, et il s’en tire pas trop mal, bien que légèrement maladroit. Ça lui donne du charme, moi je trouve ça drôle.

Une fois la première danse terminée, je le traîne derrière moi pour aller me prendre quelque chose à boire voire à manger. Maddox me surprend carrément en me disant qu’il me suivrait jusqu’au bout du monde. Je ris franchement, et un sourire ne me quitte pas. Il se fout clairement de moi. Là, tout de suite, j’ai oublié tous mes soucis. Tout ce que j’ai vécu petite, ado, tout ce que je vis. Tout, sauf cette soirée, et à Maddox qui est plus qu’adorable. Même s’il se moque. Arrivés au buffet, je lui demande s’il veut quelque chose. Un grand gaillard comme lui, ça doit manger, non ? Il me répond qu’il s’en fiche. Je lui tends alors un verre contenant la même chose que le mien. D’habitude, quand je vais à une soirée, je ne me contente pas d’un vulgaire soda. Sauf que là, de une il n’y a que ça, de deux je n’ai pas tellement le droit de boire de l’alcool. Ça serait stupide. Vous me direz, j’ai toujours vécu stupidement. Mais bon. Je me détourne de mon ami pour regarder ce qu’il y a de bon à manger, sans me départir de mon sourire. Je le sens se pencher au-dessus de moi.

- Tu vois que c'était pas si terrible que ça de sourire Madisson.

Je tourne juste un peu la tête pour le voir en périphérie. Il s’est éloigné, anticipant certainement ma réaction.

- Vous devez faire erreur sur la personne, moi c’est Joyce.

Oui, la Madisson de ce soir-là ne savait pas sourire. La Joyce que je suis, pas forcément plus. C’est grâce à ce soir, à cette situation, à lui. La première fois, je ne le connaissais pas, j’étais de très mauvaise humeur et je venais d’avoir l’une des peurs de ma vie. Alors non, la Madisson que j’avais prétendu être ne pouvait pas lui sourire. Depuis, je vais mieux en allant pire. Ou alors, je vais pire en allant mieux, ça dépend des points de vue. Je me retourne à nouveau pour prendre un autre petit truc à manger quand une voix féminine me parvient aux oreilles. Une vois familière. Interloquée, je lui fais face pour savoir qui c’est. C’est une des masqués. Mais pas de doute, je connais sa voix. Elle l’invite à danser et me promets de me rendre mon cavalier après. Je les regarde s’éloigner tous les deux, perplexe. Mais qui est-ce ? Je la fixe, je la scanne, même. Elle a les cheveux bruns, elle est grande et mince. Peut-être qu’en m’aidant des autres masqués ? Je tente de repérer les autres masqués dans la salle. Je sais qu’il y a Lila dans le lot. Ils sont sept. Qu’est-ce qui relie Lila à six autres personnes ? La jeune femme est sortie du coma il y a peu de temps, elle semble s’en être plutôt bien remise. Encore heureux qu’elle avait son adjoint pour s’occuper de la confrérie, puisqu’elle est chef des Sigma Mu. Mais oui, c’est ça ! Sept, comme le nombre de confrérie qu’il y a à Wynwood. Alors, qui est-elle, celle-là ? Je connais tous les chefs, de près ou de loin. Adam chez les Alpha, Nathan chez les Pi, un certain Raphaël chez les Khi, Trey chez les Rho. Et en filles, il y a Salma chez les Eta, Lila chez les Sigma … et Mahina chez les Nu. Mahina Taymour. Alors c’est elle. Je les regarde discuter pendant leur danse. Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien se dire ? Je ne savais pas qu’il la connaissait, et surtout assez bien pour qu’elle lui réclame une danse dès le début de la soirée. Une pointe de jalousie m’irrite. Ce n’est pas tant parce que je n’aime pas qu’il soit parti avec une autre quelques minutes, mais parce que cette autre est l’une des filles que je supporte le moins au lycée. Entre elle et moi, c’est physique, on ne s’aime pas. On se déteste. Elle a cru qu’elle allait pouvoir se cacher derrière son masque pour me faire chier sans qu’il n’y ait de représailles ? C’est raté sale garce, ma vengeance arrivera un jour ou l’autre. J’ai comme envie de faire une scène pour qu’elle retire ses sales pattes de sur lui, mais ça n’aurait aucun effet à part me ridiculiser devant tout le monde. Et puis, il n’est que mon ami, il peut bien faire ce qu’il veut. Oui, il peut faire tout ce qu’il veut, avec tout le monde, sauf avec elle.
La danse se termine et il revient vers moi, tout content de lui. Oui, c’est bien, elle te tripote devant moi sans aucune gêne, et toi, t’es content ? Bon, du calme, lui il ne sait pas. Mahina, elle, elle le sait. Elle m’a forcément reconnue. Elle sait que je la hais, et elle me hait tout autant. Je suis certaine qu’elle en a fait exprès. Elle veut me faire sortir de mes gonds ? Non, je ne vais pas rentrer dans son jeu. Mais je ne peux pas m’empêcher d’être vexée. Maddox file à côté de moi et s’intéresse immédiatement au buffet, ce que je trouve étrange. En même temps, vu la tête que je fais, il a dû comprendre que quelque chose n’allait pas. Je le fixe toujours intensément. Comme si mes pensées pouvaient lui faire comprendre que cette danse ne m’avait pas plu.

- Kôa ?

Ah oui, il a vraiment remarqué que je faisais à moitié la gueule, même si ce n’est pas directement à lui. Je lui réponds un peu plus sèche que je ne le voudrais.

- Rien. Je ne savais pas que vous vous connaissiez.

Je ne lui donne pas de nom. Elle est masquée pour une bonne raison. Et puis, on ne sait jamais, je me suis peut-être trompée. Je vais entamer une autre phrase quand des cris me parviennent. Un jeune homme est en train de faire une crise de jalousie à sa copine qui est partie danser avec un autre. Et dire que j’ai failli faire la même chose. Je n’ai pas envie d’entendre ce qu’il a à dire. Mais je sais que ça va faire très mal, vu comment il pousse l’autre mec. Il se retourne vers sa cavalière et se met à lui parler méchamment. Elle, elle ne dit rien, tétanisée. Je suis bien contente de ne rien avoir dit. Enfin, je n’avais pas mon mot à dire. Je n’ai pas envie d’être voyeuse ce soir, ça ne m’intéresse pas, je suis venue pour passer une bonne soirée. Alors que je vais lâcher un commentaire sur le fait qu’ils n’allaient certainement pas rentrer chez eux en bons termes, un souvenir me revient en mémoire.
Ils y a un peu moins d’un an et demi. Je suis moi aussi à un bal. Robe provocante, talons très hauts. Je ne suis pas la reine du bal, mais je suis facilement l’une de ses dauphines. Nick est là, lui aussi. J’ai dansé avec lui, mais pas que. Ce soir, j’ai embrassé langoureusement deux autres mecs pour gagner un pari. Stupide. Comme tout ce que j’ai pu faire dans ma vie. Je ne vois pas le regard jaloux que jette Nick sur ces mecs. Je ne vois pas la douleur briller dans ses yeux, bientôt remplacée par la folie. Tout ce que je vois, c’est ce pari et cette vie idiote que je mène. Et les bières que j’ai bues en douce avec eux. Je ne suis pas bourrée, mais je ne suis pas sobre. Je suis fatiguée, très fatiguée. Mais personne ne peut me ramener pour l’instant, Nick refuse de s’absenter du bal pour me déposer. Tant pis, je vais rentrer à pied ou faire du stop. Dehors, un léger vent vivifiant. Quelques pas. Un bruit de moteur. Des phares braqués sur moi. Puis le début de la fin. Ma déchéance. Je suis totalement coupée de la scène qui se déroule sous mes yeux, puisque mon cerveau me rejoue ma propre soirée de drame. Et c’est quand la musique reprend et que les murmures s’élèvent que je reviens enfin à la surface. Tout ça, je ne m’en souvenais plus vraiment. C’est mon premier bal depuis mon accident. J’ai les larmes aux yeux, mais j’arrive à les contenir. Non non, je ne vais pas pleurer. Maddison ne pleurerait pas, elle, alors pourquoi Joyce le ferait ?

Je me mets à bouger un peu, légèrement mal à l’aise, et tentant de chasser les dernières bribes de souvenirs. Il fait trop chaud ici.

- Je vais aux toilettes, je reviens tout de suite.

Je lui souris pour cacher mon malaise et me dirige d’un pas lent vers les toilettes. Je me maîtrise pour ne pas trembler. Je ne me laisserai pas faire. Je ne veux pas être contrôlée par le passé. Par chance, il n’y a personne quand je rentre dans les toilettes. Je m’arrête devant un miroir pour me regarder. Non, ça ne gâchera pas ma soirée. Je fixe mon regard à travers mon reflet. Je ne le lâche pas. Il ne me faut qu’une poignée de seconde pour retrouver la maîtrise de moi-même. Au final, ça n’était pas si grave que ça. J’étais juste un peu déstabilisée, revivre mes souvenirs nouvellement retrouvés m’arrive de moins en moins souvent. Je respire un bon coup tout en regrettant de ne pas pouvoir me passer de l’eau sur le visage. J’entends le son étouffé de la musique qui change à nouveau, pour laisser place à un tango. Tiens, étrange. Ce n’est pas du tout le genre de musique qui passe dans un bal de lycée. Plutôt à une réunion des anciens. J’entre-ouvre la porte pour regarder la réaction des gens. Et ce que je vois m’étonne. Tout le monde s’est poussé de la piste de danse et seul un couple danse. Je ne suis pas capable de savoir si ce sont des personnes que je connais d’où je suis. Intriguée mais pas suicidaire, je garde mon poste le temps de la danse. Ce n’est qu’une fois que la musique change à nouveau que je sors de ma cachette pour rejoindre Maddox. Oublié ce que je viens de revoir.

- Tu viens, on retourne danser ?

Bon, il n’aime peut-être pas danser, mais ça va, là c’est pas une danse à deux.


HRP : Sorry, j’ai pas eu la foi de lire les RPs suivant, et je trouvais ça assez long, et j’avais envie de finir ma réponse pendant que j’étais motivée.
fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mer 15 Jan - 13:10

Ty était venu et parti aussi vite qu’un courant d’air. Il avait parlé si vite, s’était présenté et hop il était de nouveau ailleurs. Cela n’étonnait plus la chinoise, habituée par tant de rapidité et de précipitations de la part du jeune homme. Imprévisible était le bon mot, parfait même pour le décrire. On ne savait jamais ce qu’il avait prévu, ce qui lui arriverait, et ce qui vous arriverait par la même occasion. Et Li avait pu goûter à toute cette surprise dont il était le roi. De part ses frasques inattendues, ses mauvaises nouvelles, ou encore ses talents cachés. Li avait toujours été à cent à l’heure avec lui, changeant d’émotions en émotions, d’endroits en endroits. Ty était ce mec qui vous réservait des surprises sans même qu’on puisse s’y attendre.

« Oui, il n’est pas bien méchant, je pense que vous vous entendrez à merveille, et puis tu ne risques pas de t’ennuyer avec lui, crois-moi. »

Li disait ça en connaissance de cause, puisque Ty était ce mec hyperactif, qui ne pouvait pas tenir en place, il devait toujours faire quelque chose, bouger, s’amuser, alors Mikah ne pouvait que l’apprécier. Li qui était bien moins festive, et plus posée et réfléchie avait eu du mal à suivre au début, mais au final elle s’entendait à merveille avec le jeune PS.

Vint le moment de danser, et Li angoissait et redoutait ce moment. Mais elle avait décidé de se lancer, puisqu’elle voyait bien que Mikah en avait envie, et elle ne pouvait pas le laisser poireauter au bar alors que bon nombre de leurs camarades se trémoussaient sur la piste. Réajustant son nœud papillon, Li serra le nœud de son chignon, et tous deux partirent en direction de la piste.

Li ne savait pas comment on s’y prenait pour ce genre de danse, c’était déjà beaucoup moins pêchu et rythmé que lors de son baptême en boîte, cela convenait davantage à une soirée calme, posée, un bal en somme. Du coup, au milieu des gens, elle observait tout autour d’elle et prenait exemple sur ses confrères, avant de poser sa main sur l’épaule de son partenaire et tenir la main de Mikah de sa frêle et tremblante main.

Ce ne devait pas être aussi terrible que ça, se disait-elle. Après tout, ce n’est pas parce qu’elle excellait en cours, qu’elle n’avait pas le droit de galérer en danse. Et puis elle savait qu’elle pouvait compter sur Mikah quoiqu’il arrive, et qu’il serait le premier à l’aider à se sentir mieux.

Alors qu’ils commençaient à danser, suivant le rythme de la chanson, Li, curieuse et pour combler le blanc qui s’était installé, lui posa une question.

« Alors cette soirée, elle te plait ? »

Banale question, si Li avait les mains de libre, elle se les cognerait contre son front, pour se punir de sa stupidité.

« Tu vois, je t’avais dis, qu’ils ne faisaient pas dans la demi-mesure. »

Et c’était le cas de le dire. Quiconque serait époustouflé par ce décor magique, même cet imbécile de Sasha qui ne pensait qu’à son cul et celui des meufs.

« Je me demande ce sera quoi le prochain événement. » Li n’aimait pas beaucoup les blancs, ces silences embarrassants. Parfois ils pouvaient être agréable, mais Li voulait palier son manque d’adresse en danse par une conversation intéressante, qui ferait peut-être oublier son piètre talent en danse. « Peut-être feront-ils quelque chose pour la Saint-Valentin, en tout cas, j’espère que ce sera aussi beau que pour ce bal. »

Saint-Valentin, une fête que Li n’avait jamais fêté qu’en rêve. Jamais de petits copains, donc jamais de garçons venant lui faire une jolie déclaration d’amour, avec un splendide bouquet de roses en main. Jamais. Et pourtant, elle aurait voulu que cela arrive, comme dans ces feuilletons à l’eau de rose qui la faisait rêver.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Mer 15 Jan - 18:50

Avec Li

- Oui, il n’est pas bien méchant, je pense que vous vous entendrez à merveille, et puis tu ne risques pas de t’ennuyer avec lui, crois-moi.

Je n'en avais pas l'impression non plus. Il était classe d'extérieur déjà. Il aimait la danse, il avait passé du temps dans mon pays natal, il était beau gosse, apparemment gentil. Pourquoi devrais-je craindre quelque chose ? En plus, j'avais l'avis de Li qui n'était pas mal non plus. Je pensais comme elle, je pense bien m'entendre avec lui et j'avais hâte de mieux le connaître d'ailleurs. J'aurais tout mon temps les jours à venir. Enfin, nous étions prêt à partir en piste. Moi, j'étais ravi, Li, je me le demandais. Nous prenions place quelque part sur la piste et nous avions la chance d'avoir une musique encore calme, ce qui pourra aidé Li pour ses débuts.

Je souris en voyant Li regarder autour d'elle pour savoir comment faire. Moi évidemment, je n'avais nul besoin de leçon mais j'attendais pour voir comment elle allait s'y prendre. Elle mis ensuite sa main sur mon épaule et je tendis la mienne pour la joindre à la sienne. Je la sentais chaude mais tremblante et resserra légèrement mes doigts sur elle pour lui inspirait confiance. Nous entamions ainsi notre danse. Doucement comme elle était, c'était bien plus facile pour Li et puis de toute manière, elle n'avait rien à craindre, c'était à l'homme de conduire les danses.


- Alors cette soirée, elle te plait ?

- Oh génial !

Répondis-je sur le champ, ravi. C'était mon premier évènement depuis que j'étais ici et ce n'était pas raté ! Même si j'avais passé la soirée seule, ça m'aurait comblé mais en plus, là, il y avait Li, comment ne pas aimé cette soirée ? Je l'adorais !

- J'espère que tu en pense autant que moi.


- Tu vois, je t’avais dis, qu’ils ne faisaient pas dans la demi-mesure.

- Non tu as raison. C'est vraiment incroyable de faire tout ça pour les élèves. C'est tellement beau, tellement réussit. Toutes vos fêtes sont-elles aussi magnifique ?

- Je me demande ce sera quoi le prochain évènement. Peut-être feront-ils quelque chose pour la Saint-Valentin, en tout cas, j’espère que ce sera aussi beau que pour ce bal.

- Ca je ne sais pas. Vu que je ne connais pas encore vraiment vos moeurs.

Qui ne devaient pas tant que ça différées de l'Australie cela dit. Mais ici, c'était le rêve américain comme on disait, on fêtait tout ! La Saint Valentin ? Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de la fêter. Je vous laisse deviner pourquoi. Je n'étais pas malheureux pour autant à cause de ça. Même si j'avais un compagnon, pour moi ce serait de l'amour tout les jours et pas seulement lors d'une fête commerciale.


- Personnellement je ne m'intéresse pas trop à cette fête. Je la trouve inutile, pas toi ? Je trouve ça un peu idiot d'attendre un jour précis pour être "encore plus amoureux" de notre moitié. Cela dit, une fête ici pour ça, pourquoi pas. Je suis sûr que s'ils en font une, ça sera tout aussi grandiose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 16 Jan - 12:56

Interactions : Sienna, Lila & rapidement Nathan et Raphaël

Je suis toujours installé sur ma chaise, à maudire ma venue ici. De toute évidence, ce n’était pas la meilleure idée du monde. Comme si j’avais eu le choix ! Le pire je crois, c’est que je suis seul. Déjà, en temps normal, ce n’est pas facile d’approcher les autres, ou même qu’eux viennent me voir, mais avec ce foutu masque sur la tête, c’est franchement pas gagné. La seule jeune fille qui a été gentille avec moi ce soir, et qui m’a parlé, s’est heurté au secret de mon identité. Après tout, c’est sans doute mieux comme ça. Un peu perdu dans mes pensées, je n’entends pas une fois familière hurler. Albatros, c’est moi. Chouette cendrée, c’est Sienna. Heureusement pour nous deux, je suis repérable hyper facilement quand on me connait bien et la jeune fille s’approche de moi.

- Ha t'es là toi ?!

Je lève mes yeux noirs vers elle et souris, même si elle ne peut pas le voir à cause de ce masque. Quelle idée aussi de prendre un truc intégral ! La merde pour boire un verre, la merde pour sourire, la merde pour tout, sauf pour se cacher. Tant pis, elle devra se contenter d’une lueur qui se rallume dans mon regard.

- Tiens moi ça, tu m'as l'air d'avoir besoin d'un petit remontant.

- Tu peux pas savoir à quel point ! je lui soupire.

Je saisis les deux verres qu’elle me tend et la regarde faire, suspicieux. Elle sort une petite bouteille que je reconnais comme étant de l’alcool et en met dans nos verres. Je souris malgré moi. J’avoue que se contenter de jus d’orange ce soir, ce n’est pas ce que tout le monde espère. Elle range sa bouteille dans son sac et je lui retends son verre, un seule me suffit amplement, j’avais déjà commencé à profiter, même si j’avais bu un truc sans alcool.

- T'en fais une tête pour un réveillon de Noël.

Encore un sourire de ma part, mais tout petit. Ça se voit tant que ça ? Bon c’est vrai qu’avachi sur ma chaise, tout seul, l’air morose, je ne suis pas le plus joyeux des danseurs ce soir.

- T’as raison. Mais t’es là maintenant, alors tout va mieux. T’es magnifique au passage, Aaron t’a laissé sortir comme ça ? Moi à sa place, j’aurais peur qu’on te vole !

Le compliment, je le pense. Mais Aaron, je m’en fous un peu. Je n’apprécie pas ce mec, et c’est bien pour elle que je fais des efforts. Je sais qu’ils partent en vacances et je dois garder le chien de Sienna le temps qu’elle revienne. J’espère simplement que ça se passera bien et que je ne récupérerais pas mon amie dans le même état qu’après la fête des Sigma Mu. Le téléphone de l’Alpha se met alors à vibrer et elle y répond. Je me demande comment elle peut entendre dans un bruit pareil. Et puis elle répond un truc avec une voix paniquée, même si je n’en saisis pas le quart. Elle finit par ajouter plus sérieusement que nous sommes près du bar. Je suppose alors que quelqu’un doit venir nous rejoindre, même si je ne sais pas encore qui. J’attends donc qu’elle range son portable pour lui parler.

- Tu rameutes du monde ? Je suis pas de très bonne compagnie ce soir, t’es sûre que ton ami va pas regretter de nous rejoindre ?

En fait, je ne pense même pas vraiment lui avoir dit qu’avec Cheyenne, ça ne va pas. Ça attendra bien son retour, je ne veux pas lui gâcher ses vacances avec mes problèmes. Je vais rester au calme quelques jours, m’occuper de Macaron comme il faut et me charger de retrouver le sourire même si je n’ai aucune idée de comment.

- Toi, à ton retour, je te kidnapperai, d’accord ?

Une manière de lui dire que j’ai besoin de passer du temps avec sans lui dire « non mais si on le fait pas, le saute par ma fenêtre ». Bien sûr, je ne le ferai jamais, mais ça résume à peu près mon état d’esprit du moment.
Nous discutons un peu mais n’avons pas l’occasion de le faire énormément avant qu’effectivement, quelqu’un vienne nous rejoindre. Une blonde, tatouée et masquée, qui embrasse Sienna en s’excusant. Je la reconnais tout de suite, Lila, la chef des Sigma Mu. En même temps, comment pourrait-on passer à côté d’elle ? Je n’écoute pas vraiment ce qu’elle lui dit après, jugeant que ce n’est pas mes affaires. Et puis de toute façon, je suis de nouveau perdu dans mes pensées en la voyant toute joyeuse et en me disant que moi, je ne le suis pas. Je ne suis pas jaloux, je l’envie juste un peu de savoir s’amuser ce soir. Mon prénom est prononcé, ça me sort de mon esprit.

- Comment tu vas Adam ? Je sais que Sienna voulait nous présenté, mais au final, on se connaît un peu non.

- Ca peut aller. Mais toi, t’as l’air en pleine forme dis-moi ! C’est donc toi qu’on attend alors, désolé Sienna mais oui, on se connait déjà un peu.

Vous avez vu, je fais des efforts ! Mais je la connais vraiment très peu en fait. Je sais juste qu’elle n’est pas du genre à se prendre la tête, qu’elle est un peu folle dans son genre, mais ça ne me dérange pas plus que ça. Moi, je la trouve sympathique et pleine d’énergie, un peu tout ce qui me manque en ce moment.

- Bon alors, Sienna ne fait que de me parler de toi ! J'en deviens jalouse tu sais !

Jalouse ? Aha, elle m’a bien regardé ? Il n’y a pas de quoi être jaloux de moi. Moi aussi j’ai souvent entendu parler d’elle et je sais qu’elle l’a achetée aux enchères cet après-midi. Je ne suis pas contre discuter un peu pour la connaître mieux.

- Tu sais que je pourrais être jaloux aussi ? Mais que veux-tu, Sienna a choisi les deux meilleurs, on y peut rien !

Bien sûr, je ne le pense pas vraiment, pas me concernant. Encore une fois, nous n’avons pas l’occasion de discuter plus que ça, une annonce se fait attendre dans la salle. Bonsoir à tous, j'espère que la soirée vous plait, que vous passez une joyeuse veille de Noël et j'espère que certains d'entre vous en ont bien profité. J'interromps votre petite fête pour rappeler à nos 7 masqués qu'ils ont 5 minutes, top chrono pour quitter le bal et rejoindre la limousine qui les attend dehors. Quant à vous, chers invités, je vous souhaite une excellente soirée et un joyeux Noël. La soirée est, semble-t-il, déjà terminée pour nous. Moi qui viens tout juste de trouver de la compagnie ! C’est surtout injuste pour Sienna qui va se retrouver toute seule.

- Excuse moi vraiment ! En plus je dois te voler ton compagnon de route ! Mais le devoir m'appelle. Je reviens dès que possible. Tu m'accompagnes ?

- Bien sûr, charmante demoiselle, une limousine nous attend.

Je me force à sourire alors que nous disons au revoir à Sienna. Logiquement, je peux revenir après, mais sans mon masque, sauf que je ne sais pas encore ce que je compte faire. Nous nous éloignons alors vers la sortie. Le véhicule nous attend bien dehors. Je ne m’y attends pas vraiment mais Lila me pose une question.

- Ils t'ont fait voler quelque chose à toi aussi ?

Je la regarde, surpris. Après tout, oui, ce n’est pas étonnant. Si moi j’avais dû dérober un objet, nous avions dû tous le faire.

- Oui. J’ai dû prendre le bracelet d’une jeune fille qui n’avait rien demandé. Mais comme tu sais, mes Alpha sont plus importants que le reste. Ça a pas été trop difficile ?

Je me demande si les autres ont réussi. Nous sommes presque arrivés quand je sens qu’on me tape dans le dos et que j’entends une voix que j’aurais préféré ne pas entendre. Celle de Nathan, le chef des Pi Sigma, que je n’apprécie pas vraiment. En même temps, je ne le connais pas, mais ça me suffit amplement.

- Yop, Adam. Je t'ai complément oublié ce soir, dommage, je comptais t'utiliser. Mais pas grave, je me reprendrais une prochaine fois.

- Ca, j’en doute pas.

Ce n’est qu’un murmure entre mes lèvres. Sur ce coup-là, j’ai pas eu de chance, c’est Nathan qui m’a gagné aux enchères, et je sens déjà qu’il va m’en faire baver. Mais tant pis, c’est le jeu, et quand je pense à notre voyage prévu avec les Khi Omikron, ça m’aide à me dire que ce n’est qu’un mauvais petit moment à passer pour un grand moment de joie. Nous montons enfin dans la limousine et je quitte Lila pour aller m’installer avec Raphaël. C’est le seul chef avec qui je m’entends je crois, et qui ne me déteste pas hormis Lila et Mahina, que je ne connais pas. Bon, c’est parti pour la suite. Je me tourne vers le chef des Khi.

- Alors, bonne soirée ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   Jeu 16 Jan - 19:32

J’étais vraiment content de la voir là. Je ne m’y attendais pas vraiment. Déjà parce qu’elle était encore marquée par les récents évènements, tant physiquement que mentalement. Et puis c’était une prof, aussi. Peu de profs allaient aux bals, sauf pour y surveiller les élèves. Sauf que non, elle était bien là, devant moi. Elle était ravissante. La voir ici, sourire, resplendissante me réchauffait le cœur. Le premier pas était toujours le plus difficile. Maintenant qu’elle l’avait fait, elle allait pouvoir se remettre encore plus rapidement. Les élèves autour de nous pouvaient la reconnaître voire me reconnaître moi. Tous les chefs savaient à quoi je ressemblais. Et s’ils nous dénonçaient ? Non, je savais que certains ne le feraient pas. Ce n’était pas leurs affaires. Mais malgré tout, je savais que l’un d’entre eux en était capable. Nathan McCoy. J’espérais qu’il aurait assez de jugeote pour se dire qu’il n’avait pas à le faire.
Pour le moment, je fixais Dany, le sourire aux lèvres. Elle ne le voyait pas, mais elle pouvait facilement le deviner grâce à sa simple présence et à mes yeux qui brillaient. Elle aussi souriait. Elle n’était venue que pour moi. Du moins, je l’espérais. Elle tenait deux coupes dans les mains, et elle venait de me les proposer. Je décidai de jouer du fait que je portais un masque pour la taquiner un peu. D’ailleurs, elle en avait joué elle aussi. Je lui demandai d’abord si personne ne lui avait appris qu’elle devait se méfier des gens qu’elle ne connaissait pas. Ce à quoi elle me répondit qu’on avait oublié de lui apprendre. Elle posa ses coupes et s’grippa à mon cou. J’avais envie de l’embrasser, et maintenant, ce masque commençait à me gêner. J’ajoutais, à voix plus basse, qu’on ne savait pas ce qu’un inconnu pouvait faire.

- Je demande à voir ! Permettez ?

Son rire m’avait tellement manqué. A cet instant-là, je savais parfaitement ce qu’elle allait faire. Je la connaissais comme si j’avais toujours vécu avec elle maintenant. Enfin presque. Elle me lâche légèrement pour me débarrasser de ce qui dissimulait mon visage. Elle le déplaça juste, veillant à ce que mon visage reste non reconnaissable et m’embrassa. Voilà, ça c’était une excellente idée ! Je répondis à son baiser avec passion, mais en me retenant un peu, conscient que nous n’étions pas seuls. Nous étions en train de jouer à un jeu très dangereux. Très très dangereux. Mais en même temps, c’était aussi ça qui était bon, non ? J’avais totalement pardonné ses mensonges à Dany. J’avais tellement eu peur de la perdre. Je ne voulais plus me disputer avec elle pour des raisons aussi futiles. J’avais envie de profiter de la chance qu’elle était pour moi. Elle était prof et moi élève ? Tant pis ! C’était le genre de choses qui arrivaient. Surtout que nous n’y étions pour rien. Je ne savais pas qu’elle était prof ici quand je l’ai rencontrée, et elle n’avait pas voulu en arriver là. Mais on ne choisit pas de tomber amoureux. Et nous n’avions pas eu le choix. Aucun de nous ne s’en était rendu compte, mais c’était arrivé comme ça. Alors non, je ne voulais pas me cacher, pas ce soir. J’étais masqué, et seulement une poignée de gens savaient que c’était moi derrière ce masque. Et cette poignée de gens n’allaient pas passer toute la soirée à me fixer pour savoir qui j’embrasse. Et puis, Dany était une prof de musique. Autrement dit, une matière optionnelle. Donc tout le monde ne savait pas qui elle était. Ma chère et tendre stoppa le baiser assez rapidement, alors que je m’enflammais déjà. Je la laissai replacer le masque sur mon visage.

- Ca me démangeait ... Alors, qu'est-ce que tu fais masqué petit chef ?

Je l’observai attraper l’une des deux coupes qu’elle avait posé pour pouvoir m’embrasser sans être gênée. Je ne pouvais malheureusement pas faire de même, puisque mon masque m’en empêchait. J’aurais vraiment dû en prendre un qui ne couvrait pas la bouche, ça aurait été pratique pour bien des choses …

- Si je te le disais, ça ne serait plus un mystère … Peut-être que si tu es sage …

Mes yeux étaient toujours plantés dans les siens. Je n’avais pas l’intention de lui révéler ce que je faisais comme ça, puisque je n’en avais pas le droit. Je m’en voulais énormément. J’avais été méchant et injuste avec elle pour des mensonges, et je ne faisais pas mieux. Sauf que moi, j’y étais obligé. Et ça me déplaisait. Surtout que j’avais dû voler quelque chose à Ayase. Le fait que je la connaissais rendait la chose encore plus difficile.

- En tout cas ça fait ... Presque du bien de revenir ...
- Ca fait du bien de te voir ici. Tu sais que je voterais bien pour toi comme reine du bal ?

Je lui lançai un petit sourire mutin. La musique continuait à emplir la pièce et les gens retournaient danser après avoir dit bonjour à leurs amis ou après être passés par le buffet. Je l’observai finir sa coupe et quand elle la posa sur la table, je lui tendis une main, paume vers le haut pour qu’elle y dépose la sienne. Quand elle le fit, je m’inclinai légèrement.

- Pardonnez-moi ma Reine si je ne suis qu’un simple roturier, mais votre splendeur m’a éblouit. Accepteriez-vous de partager cette danse avec moi ?

Et sans attendre de réponse de sa part, je refermai mes doigts sur les siens et la tirai délicatement contre moi. Je plaçai ma main dans son dos, me penchant légèrement au-dessus d’elle pour sentir sa délicieuse odeur. Tout aurait été parfait s’il n’y avait pas eu les trois quarts de l’école autour de nous. Je dansai ainsi avec elle pendant un petit moment quand des cris retentirent pas très loin de nous. Je tournai la tête pour savoir ce qu’il se passait. A première vue, c’était une crise de jalousie. Et à seconde vue aussi. Un jeune homme aux cheveux bruns était en train d’en pousser un autre, brun aussi, pour le séparer d’une blonde avec une robe de princesse. C’est quand il se tourna vers elle que je le reconnus : c’était Kevin. Kevin, l’ex de Dany. Je le connaissais très peu, mais j’en savais suffisamment pour savoir que je ne l’aimais pas. Il était déjà en train d’injurier sa pauvre copine qui ne savait pas quoi lui répondre. J’avais arrêté de danser, et je tenais Dany par le bras. Je reculai d’un pas en l’entraînant doucement avec moi. Quand son dos toucha ma poitrine, je passai une main sur sa taille et ma tête dans son cou.

- Est-ce qu’il a toujours été aussi excessif ou c’est à cause d’elle ? Lui demandai-je à demi-mot.

Je laissai la scène se dérouler sous mes yeux sans ajouter de commentaire. Au fond de moi, j’étais bien content que ce tocard se ridiculise devant tout le monde. Et ça m’emmerdais en même temps. Je connaissais suffisamment la prof de musique pour savoir qu’elle allait vouloir discuter avec lui pour lui remonter le moral –ou le calmer, vu l’état dans lequel il était en train de se mettre. Une fois qu’il eut fini de crier à tout va, la jeune fille à qui il s’adressait s’enfuit en courant et je la regardai partir. Kevin sortit à son tour et j’entendis à nouveau la musique. Je refis face à ma cavalière pour l’inviter à danser de nouveau avec moi, quand la musique changea encore pour devenir un tango. Les gens se poussèrent pour rester en périphérie de la salle et Dany et moi en fîmes de même. Je ne connaissais pas les deux jeunes gens qui dansaient là. Une fois qu’ils eurent fini, la musique reprit normalement –pour de bon, cette fois-ci- et je retournai sur la piste de danse accompagné de Dany.
La soirée se déroula comme ça. Je dansai avec celle que j’aimais, heureux qu’elle soit là. Puis minuit arriva bientôt et une voix retentit à nouveau. Elle nous invita, nous les masqués, à nous rendre dans la limousine qui nous attendait dehors. Dany comprit rapidement que je devais filer. Je l’entraînai avec moi vers les vestiaires et une fois à côté de la porte, un peu moins éclairés par les lumières de la salle, je soulevai mon masque légèrement pour pouvoir l’embrasser.

- Désolé, mais Cendrillon doit rentrer chez elle avant minuit. Je reviens dès que je peux.

J’entrai dans le vestiaire en laissant la porte entrouverte et sans allumer la lumière, afin de dissimuler le sac d’Ayase sous ma veste sans que ma chère et tendre ne me voit. Une fois que ce fut bon, je sortis aussi rapidement que j’étais rentré. Elle était toujours là, à côté de la porte. Je passai ma main droite sur sa joue en murmurant un « Je t’aime » du bout des lèvres. Sans me précipiter mais sans prendre trop de temps, je sortis de là et montai dans la limousine à temps. La pression sur mes épaules s’accentua à nouveau. Le cœur tambourinant, j’observai la salle par la fenêtre.

- Alors, bonne soirée ?

Je tournai la tête pour savoir qui me parlait. Adam, le chef des Alpha Psi, me fixait. J’avais passé une bonne partie de mon après-midi avec lui, pour les enchères. Et avec l’argent que nous avions récolté, nous allions organisé une petite sortie en montagne, pour faire un peu de ski. Alors j’allais le revoir et passer à nouveau du temps avec lui. Adam était quelqu’un de très étrange, mais je l’appréciais. Lui, il ne se forçait pas à « rentrer dans le moule ». Il ne contrôlait pas chacune de ses émotions pour paraître ce qu’il n’était pas. Certes, il pouvait avoir des coups de colère, j’en avais déjà entendu parler, mais il n’était pas vraiment méchant. Il était juste différent.

- Excellente, sauf la partie « piquer quelque chose à quelqu’un que je connais. ». C’est le prix à payer pour protéger sa confrérie …

Je retirai mon masque et passai une main dans mes cheveux. Ça faisait du bien d’être normal. De ne pas me cacher derrière un visage qui n’était pas le mien. Je lui souris faiblement.

- J’ai eu la surprise de voir ma copine alors que je l’attendais pas, ça a effacé le début de soirée un peu … bizarre. Et toi, ta soirée ?

Ça me faisait bizarre de parler de Dany comme ma « copine » à un autre élève. Parce que ma relation avec elle était interdite. Mais après tout, peut-être qu’il savait déjà de qui je parlais ? Le soir d’Halloween, j’avais déjà fait une erreur devant une poignée de personnes. Gabriel savait que j’aimais la Coréenne et même s’il ne le voyait pas du bon œil au début, je savais qu’il ne trahirait jamais mon secret. Mais d’autres avaient pu ébruiter la chose. A croire que ça n’était pas encore remonté aux oreilles de la direction ou qu’ils faisaient comme si ça n’était pas le cas. Personne ne m’avait encore rien dit, et je n’allais pas m’en plaindre.
La voiture avançais toujours, et je pressai ma main contre le sac d’Ayase dissimulé sous ma veste. J’espérais qu’elle n’avait pas mis trop de choses importantes dans ce sac. Sinon, j’emportais une partie de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bal de Noël 2013 || All.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël 2013 || All.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Classement : Saison 2012-2013 (avant shootout)
» REPECHAGE 2013
» CALGARY 2013
» NEW YORK RANGERS 2013
» 11-12-2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Event de Noël 2013-
Sauter vers: