AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Discorde pendant les fêtes (PV Blu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   Lun 16 Déc - 0:26

Dimanche. Nous étions dimanche, et j’avais passé une superbe journée la veille avec Trey, Adrian et Nathan. Le village de Noël était génial, et en ayant profité de tout ou presque, je m’étais mis en tête d’y inviter Blu, avec qui j’avais vraiment envie de passer du temps, d’autant plus que nous n’avions pas eu vraiment l’occasion depuis Halloween, les cours et tout. Nous étions dans la période de fête, Noël approchait à grands pas, et je voulais en profiter à ses côtés. En fait, je voulais profiter ce moment magique et féérique avec les personnes qui comptaient à mes yeux. Nathan hier, et Blu aujourd’hui, surtout que je savais que cela ne pouvait pas être en présence de mes parents. Encore une fois ils m’avaient blousé, et le Noël avec mes frères n’avait été que prétexte pour m’envoyer à New York tourner une pub. Seul point positif, j’avais fais la rencontre d’Ilyès, qui s’avérait être un élève de Wynwood, ce pourquoi j’étais heureux de me dire, que nous pourrions nous revoir à l’avenir.

Ce matin donc, je m’étais levé tardivement, profitant de mon lit douillet avant de sortir dans le froid hivernal, et avant de m’extirper définitivement de ce halo de chaleur, j’envoyais un message à Blu pour lui demander de nous rejoindre au village décoré, certainement une manière de faire rapport avec le ciel étoilé que je lui avais montré lors de notre première rencontre.

En attendant sa réponse, je posais mes pieds au sol et partis prendre une bonne douche bien chaude, avant de repartir illico presto dans ma chambre face à la penderie. Remplie essentiellement de vêtements chauds, je ne savais comment m’habiller. Finalement j’optais pour un pull, un bas marron, des bottines. Classique, simple, peu recherché, mais classe. Représentatif de ma personne. Malgré tout, je restais ce mec qui voulait garder une apparence respectable.

Après avoir dompté mes cheveux, j’enroulais une écharpe blanche autour de mon cou, et enfila ma veste brune, longue, à boutons, fin prêt.

J’avais donné rendez-vous donc au village décoré, et je sortais sagement de mon bâtiment de confrérie, tout sourire. Même après avoir posé les pieds dehors, sachant qu’il faisait particulièrement froid. J’avais entendu que les hivers à Miami étaient chauds, mais finalement, je n’étais pas déçu par la température, et la neige, car cela me rappelait mes hivers à Oxford, je n’étais ainsi pas dépaysé. Cela m’aurait fais tellement étrange de passer Noël en maillot au bord de la plage…

Le trajet était court, cinq minutes tout au plus, et j’en profitais pour observer les alentours, les quelques habitations décorées, les chants de Noël diffusés dans des hauts parleurs. C’était un climat chaleureux Noël, et malgré mon air bourru et rentre dedans, égoïste et salaud, j’étais un véritable enfant pendant cette période, car comme pour tout le monde, elle faisait renaître nostalgie, et bons souvenirs.

La buée qui se formait me rappelait mes délires étant petits, nous nous prenions pour des dragons, ou nous nous amusions à jouer les gens de la haute qui fumaient leur clope avec mes frères, c’était assez amusant, et je me surpris à sourire tout seul, en marchant à allure rapide pour ne pas congeler sur place.

Une fois arrivé à l’entrée du village décoré, j’étais tout autant émerveillé que la veille. Vraiment, ils avaient fais fort, et je n’avais jamais vu aussi beau en Angleterre. Les guirlandes, les illuminations, les décorations, c’était un monde du Père Noël reconstitué en un endroit, de quoi faire rêver les petits et les grands. Ceux-ci d’ailleurs essayaient de toucher de leurs petits doigts les statuettes, vite rappelés à l’ordre par leurs parents. Les enfants écarquillaient les yeux, et affichaient un sourire resplendissant. La seule chose qui sortait de leur bouche était le mot : Ouah. J’en aurais fais de même, si je n’avais pas dix-sept ans, et que j’avais passé l’âge de me comporter comme un enfant.

Après quelques minutes d’attente, je la vis arriver au loin, et je recommençais à sourire. Très vite, je m’avançais à sa rencontre, et l’embrassais sur la bouche en guise de bonjour.

« Tu vas bien ? » Lui demandais-je en premier lieu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   Lun 16 Déc - 13:52



Je me réveilla en sueur dans mon lit. En tournant la tête, je pus voir qu'il était seulement sept heures du matin. C'était la troisième fois que je me réveillais de cette manière cette nuit. Depuis la fusillade, j'avais de la difficulté à faire des nuits complètes. Je faisais toujours des cauchemars et un revenait plus souvent que les autres:

C'était la nuit, seule la lune m'éclairait et je marchais à travers les couloirs de l'école. Je suivais une douce musique qui m'intriguait. Cependant, elle était introuvable. Elle semblait toujours venir de plus loin. J'avançais très lentement pour ne pas faire de bruit afin de ne jamais perdre la musique des oreilles. Soudainement, la musique s'arrêtait d'un coup et je me mettais à courir pour aller je ne sais où. J'entrais dans une salle au hasard pour me cacher. Je remarquais alors que Trent était juste à côté de moi et que j'étais complètement nu. Je criais de toute mes forces, mais il souriait en chantant la petite musique puis il me tirait dessus et je me réveillais.

Je me réveillais à chaque fois traumatisé. Une fois même, j'avais appelé Sasha en pleurant pour tout lui raconter. Je n'aimais pas montrer aux gens ma faiblesse, mais dans un moment de panique, il était ma seul bouée de sauvetage. Je m'y étais accroché fermement et j'avais fait chambre à part de mon égo pour une fois. J'espérais que ces mauvais rêves partent le plus tôt possible sans quoi j'aurais de la misère à passé un bon temps des fêtes. Je crois que je suis amoureuse de ce type. Ouais, je crois... Il était mon sexfriend, surement un de mes meilleurs amis et puis voilà que je lui avouais mes sentiments pendant la fusillade et qu'en sortant, il me disait la même chose. Tout était aller très vite. Trop vite pour moi. J'avais peur d'être blessé à nouveau, de me sentir abandonné comme Nathan l'avait faire sur moi. Amoureuse et surtout d'un Pi Sigma était une chose que je m'étais interdite, mais je semblais même vouloir me rebeller contre moi-même. Nous avions donc fait un compromis; nous sommes ensemble, mais pas officiellement. De cette façon, je pourrais savoir s'il jouait avec moi ou non.

Quoi qu'il en soit, je ne tenta pas de me rendormir et me dirigea directement vers la douche. L'eau chaude qui coulait sur ma peau me fit le plus grand bien. Je soupira de plaisir en shampouinant ma chevelure. Je sortis de la douche, enroulant une serviette autour de mon corps. Je peigna et sécha mes cheveux, puis les coiffa en une tresse sur le côté. J'enfila un jean avec un t-shirt, mais je mis pardessus une chemise en jean, un manteau en mouton et tout pleins d'autres tissus. (ici) Alors que je prenais un chocolat chaud pour me réchauffer, mon téléphone sonna; un nouveau textos. Un sourire se forma sur mes lèvres alors que je pus voir qu'il venait de Sasha. Je l'ouvris en voyant qu'il m'invitait au village du Père-Noël. C'était une journée plutôt froide pour Miami et j'aimais bien cela. Un Noël avec de la neige était toujours un noël plus magique et ça me rappelait des souvenirs des fêtes à New York. Je me rappel toutes ces fois où j'avais préféré passer noël avec Ty qu'avec mes parents. Aujourd'hui, j'aurais mieux aimé ne pas avoir été aussi conne avec eux. À vrai dire, je n'ai pas vraiment de souvenirs mémorables de la période des fêtes. À chaque année, le souper finissait en chamaille même si tous les deux essayons de nous retenir pour ne pas engueler l'autre et finalement je fuguais chez Ty. Fuir. À croire que c'était tout se que j'étais capable de faire.

Je fourra quelques dollars dans ma poche au cas où et prit mon cellulaire avant de sortir dehors. Il y avait un vent doux et quelques flocons qui tombaient par terre. Je marcha quelques minutes avant d'être complètement illuminer par le village parfaitement décoré. C'était vraiment magnifique... J'aurais pu me croire de retour quand j'étais enfant et naïve, sentiment que je ne retrouvais presque jamais. Je continua d'avancer, un sourire aux lèvres lorsque je vus Sasha m'attendre à l'entrée. Il m'embrassa et je fis de même en le serrant dans mes bras. "Tu vas bien?" Subtilement, je regarda si il y avait des gens de l'école dans les parages, mais ceux ci ne semblaient pas s'être encore pointé le bout du nez alors j'entrelaça mes doigts dans les siens. C'est peut-être bébé comme réaction, mais je voulais être sûr que des rumeurs ne gâchent pas tout ou encore qu'on pense que je sois une autre de ses victimes. "Oui, quand même et toi?" Toutes ces lumières me rappelaient tous pleins d'étoiles comme la première fois où nous étions rencontrés et que je lui avais donné le défi de me séduire. "Ça fait pas trop longtemps que tu m'attends j'espère?"

Nous commencèrent à marcher dans le village, le souffle coupé par les décorations.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   Mar 17 Déc - 21:03

Discorde pendant les fêtes
feat. Blu <3
Le ciel était particulièrement dégagé, le soleil était là dans le ciel, mais la température ne suivait en rien ce temps serein. Il faisait froid, et sec, et mes mains devenaient rouge, la buée sortant de la bouche, et le nez qui commençait à prendre une teinte rouge également. J’essayais donc au mieux de me réfugier sous ma grosse écharpe en gardant mes mains fermement dans mes poches.

En attendant que Blu arrive, je regardais tout autour de moi. Comme les enfants j’étais émerveillé par les décorations de Noël, et sans cesse je me rappelais les fêtes quand j’étais encore à Oxford en compagnie de mes frères, puisque c’était généralement eux qui me sortaient, et non mes parents, bien trop occupés pour venir batifoler de stands en stands, ce n’était pas dans leur intérêt.

Quand je voyais ces petits accompagnés de leurs parents, au fond je les enviais, ils passaient du bon temps en famille, ce dont je n’ai jamais pu véritablement profiter.

J’en voyais qui couraient, surexcités, demandant à tout bout de champs « je veux ça », sous les rires chaleureux des parents, qui finissaient toujours par leur offrir une sucrerie, objet de convoitise de tout jeune enfant, qui servait à le calmer et à le garder de toute autre envie. Cette insouciance qui s’affichait sur leur visage, je voulais la retrouver, parce que de nos jours, nous ne l’étions plus, nous étions dans un monde de fous, et nous avons oublié comment véritablement passer du bon temps sans se soucier toujours de tout à droite à gauche, et ce village décoré, bien qu’habituel, simple, normal, servait à rendre l’espace d’un instant l’âme d’enfant qui sommeille en vous. C’est à la fois agréable, et terrible, puisque cela n’est pas éternel.

Après avoir embrassé Blu, celle-ci se blottit dans mes bras avant de regarder des coups d’œil furtifs de gauche à droite, pour s’assurer que personne ne nous voit. Il est vrai que nous avions convenus que notre relation reste pour le moment officieuse et donc techniquement non connue de tous, mais à dire vrai j’avais complètement oublié, parce que je voulais passer du bon temps avec elle, sans me soucier de ce que l’on pourrait raconter à ce sujet.

« Très bien, ce décor me met du baume au cœur. » Répondis-je avant que nous enlacions nos mains. « Non ne t’en fais pas, je suis arrivé il n’y a pas longtemps. »

Réponse à laquelle j’ajoutais un sourire, avant que nous partions en direction du village. Il y avait des chalets de toutes sortes, qui proposaient des boissons, de la nourriture, comme des crêpes, des gaufres, ou d’autres vendaient des jouets, des peluches ou tout autre chose typique d’un marché de Noël. Cependant, ce qui époustouflait le plus, c’était les décorations, qui brillaient comme de petites étincelles, et les statuettes animées, qui jouaient de petites musiques de Noël. L’ambiance, malgré le froid était chaleureuse, et me trouver là me faisait bien plus plaisir que je ne l’aurais pensé, et d’autant plus en présence de Blu.

« Tu veux quelque chose ? » Lui demandais-je alors que nous passions devant un petit stand qui proposait des crêpes et des boissons chaudes.

D’habitude, j’aurais tracé de long en large sans même m’arrêter ni regarder les stands, pour éviter d’avoir à me coltiner une fille, mais depuis que j’étais avec Blu tout était différent. Autant les autres filles, je faisais l’effort monumental de sortir avec, autant avec Blu c’était un véritable plaisir, c’était peut-être ce qui faisait toute la différence, et me faisait me rendre compte à quel point elle me rendait différent. Je pouvais trouver ça effrayant, mais j’étais agréablement surpris. Et tout ce qui m’importait au moment présent était de lui faire plaisir.

« A moins que tu veuilles continuer et aller voir plus loin ? C’est comme tu veux. »

Le tout agrémenté d’un sourire, et il fallait dire il était vraiment rare que je souris en présence de quelqu’un, et pourtant elle arrivait à m’en arracher si simplement, des sourires.

Debout là, en attendant sa réponse, je plaçais mon bras autour de sa taille, l’avoir contre mon corps me faisait un bien fou, elle m’avait manqué ces derniers temps, car nous n’avions pas eu l’occasion de vraiment pouvoir nous voir. Entre les cours, mes obligations envers mes parents et tout le reste, j’avais l’impression de ne jamais avoir le temps, et que cela faisait une éternité que l’on ne s’était pas vu.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   Dim 22 Déc - 21:40


Je ne me sentais pas nostalgique ou même plus qu'heureuse. Je n'essayais pas de cacher la peur qui me hantais depuis la fusillade de l'école. Je ne faisais pas tout pour prouver que Sasha m'appartenait parce que je savais que ce n'étais pas le cas. Je ne faisais pas de grands sourires pour montrer aux gens à quel point j'étais heureuse en ce moment parce que en réalité, se serait mentir. Qui irait bien après s'être fait tromper, serait devenu une toxico/pute et avait failli y passer dans une fusillade sans oublier deux séjours dans des centres de désintoxication et tout ça en moins d'un an? Personne je crois. Tout se que je pouvais dire c'était qu'en ce moment j'étais simplement bien. Avec Sasha, je n'avais plus à me soucier du comment ou du pourquoi, c'était juste naturel. Je n'avais ni chaud, ni froid et je n'aurais voulu quitter la chaleur que me procurait son corps pour rien au monde. Le réconfort de nos mains qui s'entrelaçaient me fit soupirer et je décida d'en oublier ceux qui pourraient lancés des rumeurs. Je voulais juste passer un bon moment avec lui et continuer à me sentir bien.

Il me mentionna qu'il ne m'attendait pas depuis très longtemps se qui, je dois l'avouer, me soulagea un peu. Je ne voulais pas être une de ces pouffiasses qui aiment laisser attendre leur rendez-vous pour se laisser désirer. Nous commencèrent à avancer tranquillement, prenant le temps de regarder chaque petite décoration, chaque petit détail. C'était comme retrouver une enfance où tous les malheurs disparaissaient et tout devenaient paisible. Je souris à un petit garçon qui passait à côté de nous. Sa mère lui tenait fermement la main pour être sûr qu'il ne pique pas une course pour aller jouer dans la neige. Je lui fis un clin d'oeil en continuant mon chemin. J'étais tout simplement ébloui. Je me retenais pour ne pas fredonner la musique de Noël que jouais les statuettes.

Sasha me demanda si je voulais quelque chose, je me retourna, un sourire aux lèvres vers les stands où on offrait toutes sortes de nourritures. Des boissons chaudes jusqu'aux crêpes au sirop, tous semblaient merveilleusement bons et sucrés. Je sentis son bras son bras venir entourer ma taille et je profitas de l'occasion pour me rapprocher encore plus de lui. J'aimais son odeur et tout se qu'il dégageait. Je me rappel à quel point je faisais tout pour ne pas lui adresser la parole lors de notre première rencontre. J'avais mit le son de la bagnole à fond pour être sûr de ne pas devoir faire la conversation et le seul effort que j'avais fait avait été de me mettre à la même table que lui durant le McDo. Aujourd'hui, je ne pourrais pas vraiment survivre sans lui à mes côtés pour me rappeler de m'accrocher à la vie et tout se qu'il y a autour. "Non merci, j'ai pas trop faim pour l'instant!" dis-je suivit d'un sourire, puis je déposa un baiser sur sa joue. Il y avait quelques flocons qui tombaient, déjà un peu plus que tout à l'heure. Nous continuèrent de marcher, mon regard suivant chaque petit flocon qui retrouvait ses confrères sur le sol froid. Encore quelques pas et puis je me détacha de Sasha en souriant. Je tourna sur moi même en essayant d'attraper des flocons. "Et pourquoi pas seulement jouer dans la neige comme dans le bon vieux temps?" Je pris une poignée de neige et la tira sur lui en riant. "Alors tu viens joués ou t'as trop peur?" dis-je encore une fois en riant et en continuant d'avancer, le regard plein de malice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   Ven 10 Jan - 16:12

C’était il y a de ça quelques années déjà, j’avais été, accompagné d’une de mes conquêtes de l’époque, au marché de Noël de Londres. Rien n’était plus beau à mes yeux que ce splendide mélange de petites lumières scintillantes, qui brillaient dans nos yeux émerveillés. J’avais été certes ébloui par la splendeur du marché, des décorations, de la mise en place, en somme de tout ce qui avait bien pu être préparé. Pendant au moins deux secondes, j’étais resté bouche bée. C’était mon premier marché de Noël. Du moins, celui dont je me souvienne clairement. Les parents avaient tellement peu le temps de m’y emmener, que c’étaient généralement à mes frères de s’en charger, et malheureusement je ne garde aucun souvenir intact de ce genre de virée en famille. Ce qui était fort dommage.

C’était certainement la raison pour laquelle j’étais si ébloui par tant de beauté, puisque c’était la première fois.

Alors que je tenais fermement Blu par la taille, je me remémorais que même malgré la joie qui émanait de moi, le sourire aux lèvres et les petites étincelles qui pétillaient dans mes yeux ce jour-là, je voulais partir de ce rendez-vous le plus vite possible, puisque je n’étais pas en très bonne compagnie. Mon ex de l’époque faisait parti de ces filles superficielles à qui il manquait clairement un cerveau. Une bimbo. Je sortais avec que pour son corps en même temps, parce qu’au moment où elle se mettait à parler, c’était la catastrophe.

C’était censé être pour moi un bon moment, prévu entre potes à la base, et je me retrouvais avec une quiche, qui ne cessait de me demander s’il faisait des stands de maquillage. Autant vous dire, que je regrette bien des choses. Comment avais-je pu sortir avec autant de nanas écervelées ? Je devais être désespéré, ça doit être ça.

Mais aujourd’hui, en ce jour où le soleil rayonne malgré la température basse, j’étais en compagnie de la bonne personne, la personne avec qui j’avais envie d’être, certainement. Du moins, je me sentais relativement bien, et je n’en étais pas plus malheureux, puisqu’au fond je pouvais enfin profiter de Noël, d’un vrai marché, et Blu était loin d’être cette meuf sans cervelle. Ce pourquoi, je ne pouvais qu’apprécier davantage les moments passés en sa présence.

Tout Pi Sigma me voyant avec une fille, une petite amie, me montrerait du doigt. Il était interdit de ressentir quoique ce soit pour une fille. Pourtant, j’avais succombé, bien que je me pose de nombreuses questions. Parce que Blu est une fille extraordinaire qui n’a pas eu tant de chances dans sa vie, et j’ai toujours voulu être là pour elle, malgré notre relation un peu hot, et c’est certainement pour ça que je tiens à elle et que je n’aime pas la voir souffrir.

Nous nous baladions, de stands en stands, et arrivés au stand de nourriture, elle refusa mon offre pour manger, et quelques secondes plus tard, le soleil se cachait derrière des nuages sombres et des flocons commencèrent à tomber. L’un d’eux vint percuter le bout de mon nez, qui devait être rouge comme Rudolph. J’avais légèrement froid, non, j’avais super froid. Mais je ne voulais pas le montrer, du moins, pas pour le moment.

La semelle craquait sur la neige encore fraîche, blanche, où personne n’avait encore posé le pied. Je regardais de temps à autre en arrière pour voir nos traces de pas être recouverts. Les flocons tombaient en abondance, et ceux-ci se coinçaient dans mon écharpe, de base noire, pour finir peu à peu blanche.

Blu s’éloigna, commençant à jouer avec les flocons, tentant de les rattraper. L’imitant, j’en « attrapais » un du bout du doigt, et alors que je voulus le lui montrer, il avait eu le temps de fondre, ce pourquoi j’affichais une petite moue.

« Oublier totalement qui nous sommes, et faire comme si nous étions toujours petits ? Je suis parfaitement d’accord. » Répondis-je alors à sa proposition.

Il était rare de pouvoir profiter d’une telle occasion pour sauter dans la neige, faire des anges, se lancer des boules, ou encore faire des bonhommes de neige. Il était loin le temps où on pouvait le faire sans éprouver aucune gêne. Tout ce qui émanait de nous à l’époque était de la joie de vivre, et nous respirions l’insouciance à pleins poumons.

Alors que mon regard était porté sur le ciel, presque invisible avec les flocons qui m’atterrissaient dans les yeux, je sentis quelque chose de froid et dur s’écraser contre moi. Elle voulait jouer à ça ? Une bataille ? Elle va l’avoir. Alors que je retirais la neige qui avait stagné dans mon cou, le refroidissant considérablement, je ramassais un petit paquet de neige et la malaxais pour former à peu près un cercle.

« Peur ? Moi ? Depuis quand j’ai peur ? » Lui lançais-je moqueur, comme si je me prenais vraiment pour le meilleur, bien je le sois indéniablement.

La boule en main, je visais dans sa direction, et pile au moment où elle devait entrer en collision avec son bras, un crétin se décida à passer, pressé, et se mit entre elle et moi, se mangeant ainsi la boule en pleine face. Apparemment mécontent à première vue, il s’éclipsa après une insulte. Il devait être si pressé qu’il n’avait pas le temps de sermonner deux jeunes. Jusqu’à son départ, j’avais tenté de contenir mon rire, mais c’était bel et bien impossible. Riant à gorge déployée, j’en profitais pour réitérer mon coup et faire atterrir la neige à nouveau sur l’un de ses bras. La guerre avait commencé. Mais entre nous, c’était purement compétitif, pour se narguer, se titiller, et nous aimions ça.

« Ne sois pas trop triste si tu viens à perdre. » Lui lançais-je suivi d’un clin d’œil. « Et moins un point si tu touches quelqu’un d’autre que moi. » ajoutais-je.

J’avais fais un bel exploit en assommant le bonhomme de toute à l’heure, alors autant en rire, et non en pleurer.

« Par contre, si tu arrives à viser quelqu’un en pleine tête, comme j’ai si bien réussi à le faire, je t’accorde une faveur. Alors ça te tente de jouer aux petits diablotins ? »

Nous étions jeunes, que diable, alors amusons-nous, sans prendre conscience de nos actes.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Discorde pendant les fêtes (PV Blu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discorde pendant les fêtes (PV Blu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤* Eris de ShasowSong, Déesse de la Discorde*¤
» Scénario troisième : " Éboueur ? Et pourquoi pas ramasser les poubelles pendant que vous y êtes ! "
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» [Terminé] Flambons-nous dans la mer, pendant que l'ennui n'y est pas...
» Eris, EX-Déesse de la Discorde et du Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Events passés :: Event de Noël 2013 :: Village décoré-
Sauter vers: