AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Sam 15 Jan - 21:11


    • feat HaydenfuckingChristensen
    Carte d'Identité


      Nom : Dawkins
      Prénom : Skyler, Adriel
      Âge/Date de naissance : 26 ans || Le 12 janvier 1984, à NYC.
      Poste : professeur de sport.
      Groupe : Personnel
      Riche, trop riche...







    Description du Physique
    c'est véritablement utile puisque c'est joli.


      « Je suis plutôt grand, je ne fais pas pour autant partie de ses personnes qui font une tête de plus que tous le monde ! Disons plutôt que je suis dans la moyenne des moyennes et cela me convient parfaitement ! Etre trop grand n'a rien de vraiment agréable donc je suis plutôt assez fier de ma taille ! Niveau corps que voulez-vous, je suis prof de sport donc le physique est vraiment très important pour moi, je ne vois donc pas de mal a dire que j'ai tous simplement un corps divin ! Tous le monde vous le dira alors pourquoi ne pas en faire autant cela vous évitera d'aller écouter ce que peuvent dire les autres. Mes cheveux, en ce moment, je suis plutôt court niveau cheveux bon, j'ai un peu honte de dire que j'ai eut ma période cheveux en bataille et d'une longueur que je ne décrirais même pas, pitié pour ses dames !
      Les yeux gris, pas commun ! Qui s’éclaircissent ou s’obscurcissent selon mon humeur. Un nez droit, des lèvres fines et souvent une petite barbe de deux jours que j’entretiens.

      Je suis prof de sport, donc tout de suite on pense au jogging Adidas, de tous les couleurs possibles et envisageables ! Et bien pas vraiment pour moi en tous cas. Non, je suis quelqu'un d'assez simple niveau vestimentaire même si parfois j'aime sortir le grand jeu quand par exemple j'ai un rendez-vous avec l'une des filles que je connais ! La veste noir, la cravate ou le nœud papillon, et parfois un chapeau melon, la totale !
      Mais sinon, j'aime bien un bon jean avec une veste plutôt simple qui parfois tire sur le sport certes mais qui ne fait pas prof de sport pour autant ! »

    Description du Caractère
    il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui.


      « Jeune homme, grand, musclé, sympa, recherche jeune femme intéressée.

      Non bien sûr je ne suis pas celui-ci. Je ne suis pas cette homme dont toute les femmes rêvent, pourtant croyez moi, certaines sont bien contentes de m’avoir… Et moi aussi. A première vue, je suis quelqu’un de maladroit, gringalet en fait, mais les apparences sont trompeuses. J’ai beau être assez maigre, je ne suis pas comme cela. Je suis quelque de très débrouillard, physiquement. Pour ce qui est de dans la vie en général, j’ai ma vie et je me fou de ce qu’on peut penser, cela me suffit. Malgré tout je ne dis rien au critiques, j’écoute, je prends note, même si je suis assez têtu à ce niveau, j’essaye de faire le plus d’effort possible. Je suis aussi quelqu’un de romantique, ayant de bonne manière, même si au contraire, je peux être quelqu’un de grossier dans mon attitude et mes faits et gestes. Mais on me dit souvent que je parle bien. Cela doit être du à l’éducation que papa-maman bobos, comme les gens les appellent, m’ont donné. Je suis donc assez spécial mais on s’habitue vite ! Avec les filles, malgré tout ces « coups d’un soir » que j’apprécie et qui sont devenu quotidiens dans ma vie, je suis quelqu’un d’extrêmement jaloux. Oui effectivement, si je fais tout ça c’est parce que je redoute l’Amour, le vrai en fait. Sincèrement pour l’instant je pense ne l’avoir jamais rencontré… Cela m’effraie. Je sais que si je sortais, je veux dire par là avec une seule et même fille, je ne pourrais pas m’empêcher d’avoir peur qu’elle fréquente d’autre garçon et imaginer le pire. Même le fait qu’elle soit proche d’un autre homme, son meilleur ami par exemple ou je ne sais quoi d’autre, j’aurais peur. Je suis très possessif dans le fond, mais c’est une partie de ma personnalité que je n’ai jamais vraiment eu à montrer et à développer aux yeux du monde. Alors pour l’instant je préfère m’en tenir à ma vie actuelle. Qui sait peut être que le cours des choses sera peut être changé ? En plus de tout ça on me dit souvent que j’ai des réactions de fille. Enfin mes amis évidemment. Il m’arrive d’être à la fois à fond, extraverti etc. puis de tomber dans un moment de « déprime » en moins de deux minutes. Tout ça est du à la nostalgie. Quelle nostalgie ? Bonne question. Je n’ai jamais pleuré, je ne suis pas sensible, seulement j’ai un esprit compliqué que personne ne connait vraiment à vrai dire, à part ma sœur. Je n’ai pas pour habitude de « me confier » ou tout autre chose, les gens ne suivrait pas. Alors je me contente d’être moi et de me poser tout un tas de questions inutiles. Pourtant, il est vrai que j’attends des autres, du moins il est facile d’avoir tout pour moi, et je me suis dis et décidément dis que pour les autres c’étaient pareil. Mais la vie n’est pas mon conte de fée de vie de riche. Et oui, c’est plus compliqué que ça en fait, alors j'apprend doucement de mes erreurs de réactions.

      modeste ♣ viril ♣ simple ♣ séducteur ♣ romantique ♣ attentionné ♣ mystérieux ▬ chiant ♣ lourd par moment ♣ ambitieux ♣ autoritaire ♣ indépendant ♣ froid avec certaines personnes. »

    Un peu plus ...


      Code : J'aime la confiture à la Fraise !
      Comment avez vous connu le forum ? DC de la HeathermagnificiousKingsley
      Une remarque ? ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Sam 15 Jan - 21:11

    Histoire
    « être homme, c'est précisément être responsable. C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde. »



    La vie n'est pas un long fleuve tranquille alors ferme la et rame !



    Dès le début, les choses n’étaient pas pareilles. Plus de cuir, plus de noir, plus de mystère, plus de tout, plus de mieux. On se retourne sur mon passage. Pourquoi ? J’ai changé. Changé dans un sens que j’aimais particulièrement. On admire, puis on réfléchit. Pourquoi est-il devenu comme ça ? Lui ? La vie n’est qu’une chose à prendre à la légère, comme beaucoup d’autre chose, alors pourquoi ne pas, être un autre homme ?


    « Fini tes légumes mon ange et tu auras le droit à cette belle petite voiture rouge que tu as vu hier ! »

    Inutile de dire que cette technique de chantage marchait à merveille pour notre petite frimousse de deux ans. Deux ans et déjà précoce. Skyler se laissait amadouer par l’argent de papa-maman. Il se fichait des conséquences, il avait un cadeau, il était content. Plus tard, ce fut lui, cet homme qui parfois utilisait le chantage pour parvenir à ses fins. Pour autant, ça ne l’empêcha pas de vivre sans rancune ou tout autre chose.

    « Alors Sky' ! Montre moi ce que t’as dans le ventre ! »

    Qui aurait cru qu’un collège privée pour garçon aurait un taux de bagarres si élevé ? Pas moi en tout cas. Pour autant, je ne me laissais pas impressionné. Du haut de mes un mètre cinquante seulement, pour onze ans, je m’avançais vers le gabarit de soixante kilos et de trois têtes de plus que moi. Je lui présentais alors mes poings fermés et lui donnait un coup dans le ventre, sachant pour autant que par la suite, j’aurais regretté, vu ce qu’il me réservait. Il l’avait senti passer pourtant. Peut être que ma force n’était pas aussi minable que ce qu’on pouvait s’imaginer ? Mais je préférais ne plus prendre de risque. Alors que l’armoire à glace s’approchait de moi, les yeux rouges de haine, j’arrêtais du mieux possible son prochain coup et lui donnait discrètement un chèque de cent euros.

    « Je ne veux pas d’ton argent p’tit minable ! »
    « Et avec un zéro de plus ? »
    « Dans ce cas là. C’est négociable, sale enflure. »

    La brute prit le chèque et partie en mimant d’une manière déplorable un demi-sourire amical.
    Ce fut ainsi pendant tout le collège. Mais à force, je me suis rendu compte que l’argent, pour la bagarre, ce n’était pas important. Surtout qu’au départ je dois me faire taper une fois pour comprendre que l’adversaire dit « je te demande de te battre ». Surtout qu’à force ils faisaient tous ça pour les chèques. Moi j’m’en fou, c’n’est pas mon argent mais bon, même... Non en fait avec le temps, j’ai découvert que se battre ne rimait à rien et que c’était même quelque chose de mal… C’est en fait aussi à cette époque que je suis devenu quelqu’un de calme et posé. Oui, difficile à croire. J’ai commencé à fumer. Fumer des cigarettes puis toute sortes d’autres herbes par la suite. Autant vous dire que cette période de ma vie m’a fait planer au maximum et que planer, c’est quelque chose que j’aime par-dessus tout en fait. Cela n'a pas du tout plu à ma sœur, elle m'avait passé un savon pour ça, mais n'en n'avait jamais parlé à mes parents. Je lui en suis très reconnaissant, par contre, elle me regarde d'un autre œil. Elle m'évite, me fuie du regard. Ça me brise le cœur, car je pensais qu'elle serait toujours là pour moi.



    « Allez aspire moi ça, c’est d’la bonne man ! »

    Il a suffit d’une drogue, d’une soirée, pour me faire complètement changer. Là c’est moi à seize ans. Je suis devenu plutôt beau. Plutôt musclé quand même, enfin, disons que j’arrive à avoir des bras plus gonflé que les brindilles que j’avais avant. Et je suis devenu un junkie. Pourquoi ? Pour le fun en fait et pour changer de la vie routinière. Je connais tous les méfaits de ce que je fais et surtout, de ce que je prend, mais peut m’importe, il faut vivre, n’est-ce pas ? Oui il faut vivre, ça je l’ai grandement découvert à cette soirée. La drogue, ça fait dire n’importe quoi vous savez.

    « Salut, ça te dirais de venir attrapez les étoiles avec moi ? »
    « Je prends la lune. »

    Comme des cons on est monté sur le toit et comme des cons on a sauter sur place en riant très fort. Elle était défoncée, au moins autant que moi. Ça pardonne peut être ce qu’il s’est passé après ? Je n’en sais rien, mais ce qui est sur, c’est que c’est elle, elle qui a tout changer. Enfin, l’une d’elle. Elle s’était approché de moi, m’avait regardé dans les yeux et m’avait poussé par terre. Elle se rendait pas compte de sa force, mais moi, j’avais rien sentis en même temps. Juste l’impression qu’on retrouve comme quand on descend dans un ascenseur. Pareil. Je m’étais mis à rire alors, elle avait fait de même, puis elle s’était assise sur mon bas ventre.

    « J’ai très envie de m’envoler là, tu vois là haut. Avec toi, même. On irait habiter ensemble et on volerait sur les étoiles genre, pendant toute une éternité. Ça serait genre, trop bien, non ? »
    « Ouais mais on peut pas voler sur les étoiles, y a des traineaux pour se déplacer dans l’ciel maintenant. »

    Elle s’allongea sur mon torse et rit.

    « Qu’est-ce que t’es bête ! Enfin tant pis t’as peut être raison qui sait.. »

    Un silence régna, nous sourions niaisement. Puis, la jeune fille commença à se tordre de douleur, je ne compris pas ce qu’il se passait. Ses mains se mirent à trembler, elle cherchait dans sa poche quelque chose.. Je me relevais, regardant la scène la bouche entr’ouverte, signe d’incompréhension totale. Puis, je l’a vis prendre une sorte de pilule étrange et différente de celle que j’avais déjà prise depuis le début de ma vie, mais peut importe. Elle laissa échapper des larmes par la suite et ferma les yeux si fort que les larmes ne coulèrent plus au bout de quelque seconde. Elle s’essuya le visage par la suite, ce qui fit couler son maquillage sur ses joues.

    « Bah alors qu’est-ce qui t’arrive ? Ça te plait plus de t’envoler ? »

    Elle ne répondit pas et resta silencieuse durant cinq minutes, je ne disais rien et bougeait la tête sans m’en rendre compte. Je voyais des choses étranges un peu partout. Peut que c’était même une illusion ce visage, qui pleurait. Mais je sentis alors quelque chose dans mon dos. Comme une force, un coup. Puis la jeune fille en face de moi sembla comprendre ce qu’il se passait dans ma tête. Peut être que je grimaçais de ce coup qui semblait être interminable ? Elle se repositionna sur moi, et m’allongea par terre, comme auparavant. Mais cette fois, elle ne se blottit pas tout contre moi. Elle m’embrassa, sans force, sans trop de force. Je caressais sa joue, d’une main fragile bizarrement et elle s’occupa de la suite de la soirée. Caressant mes cheveux, puis chaque partie de mon corps, pour la première fois de ma vie, j’avais eu une relation sexuelle. Et cette nuit là avait été si intense et sensuelle, que je me jurais de recommencer, un beau jour. Ce que je fit et que je continue de faire, au moins deux fois par semaine à vrai dire.

    Au début avec les filles, j’agissais mal. Oui passer seulement une heure avec et sortir un « alors on baise ? » ça donne beaucoup trop de râteaux. Non en fait, il faut donner aux femmes ce que veulent les femmes. Des compliments, des signes attentifs, gentils peut importe le temps que ça prend, après il faut simplement être tactile sans être grossier dès le début et en général ça marche mieux. Sachez une chose, je respecte les femmes, mais je veux aussi prendre mon pied donc, un remake des deux et tout est gagné.



    A part ça évidemment, j’ai du trouvé d’autres occupations intéressantes. Avec de l’argent on peut tout faire c’est vrai mais on ne peut pas tout acheter. Tiens, cette phrase on me l’a tellement souvent sortie ! Mais passons. C’est avec cette argent que je me paye des centaines de voyages, que je connais pas mal de pays et surtout que je fais ce que je souhaite. Je fais des études, pour être prof de sport. C'est c'que ma conseillé une fille avec qui j'ai couché une fois. « Tu devrais faire prof, t'es autoritaire et sympa... Les gosses ils t'adoreraient. » Sur le coup, je n'ai pas relevé. A quoi bon ? J’ai largement assez d’argent pour ça. Alors je me suis permis de faire quelque chose qui n’avait aucun rapport avec ça. Bon, sauf l’aspect matériel évidemment. Vous savez il y a ce truc, ce truc que tout le monde connait, qui s’appelle la musique. Effectivement depuis mon enfance, j’ai voulu apprendre la musique. Le piano tout d’abord, mais à l’époque on m’avait dit que mes doigts étaient trop petits. Je me suis donc mis à joué à la guitare avec un petit modèle. J’ai galéré, beaucoup galéré, mais c’était une des seules choses qui me faisait m’évader, alors je me donnais à fond et à onze ans j’arrivais à joué pas mal de solo de mes chansons préférés, je faisais des duo avec ma soeur. Par la suite j’ai continué à apprendre la guitare, et mon père m’a même fait rencontré Slash, Eric Clapton, Jimmy Page, Keith Richard et d‘autre. Bien sûr ce n’était qu’un pass VIP à chaque fois mais dans une vie, surtout la mienne, c’est inoubliable et exceptionnel. Puis j’ai voulu travaillé en plus le piano, puisque cette fois, mes doigts étaient assez grand aux goûts des professeurs. J’ai du suivre des cours de piano de morceaux classiques pure et de méthode. Autrement dit pas du tout le style de musique que j’écoutais en général. Mais cela m’avait rendu ouvert d’esprit et encore plus passionné qu’auparavant. C’est aussi une des choses qui m’a fait changer complètement et j’en suis fier. Alors pour compenser le travail que je n’ai pas je joue dans un groupe, pour m’évader et m’occuper, c’est revigorant...


    Je dépose mes valises devant l'établissement, immense qui se trouve devant moi. Je l'ai enfin eu ce boulot de prof, prof de sport. Ma mère et mon père ont fait une grimace quand je leur ai dis que j'avais réussi à passer l'examen. Maintenant, il porte plus d'attention à ma sœur, qui est atteinte d'un cancer. Elle laisse trois pauvres gosses derrière elle, et je n'ai même pas encore eu le temps de la voir...De toutes façons, une nouvelle aventure m'attend.



    histoire finie mais il reste les témoignages (a)




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Sam 15 Jan - 21:21

Je louperez plus mes cours de sport promis !! (a)
Bienvenu parmi nous !
J'ai envie de dire excellent choix d'avatar *_____*
Au plaisir de te recroiser en Rp ou au moins sur la CB :) Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Sam 15 Jan - 21:23

Ah oui très bon choix d'avatar ;) je dirais même très très très bon ... Bon je me tais !! Sur ce ...

Bienvenue 8)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Dim 16 Jan - 10:58

Pour pas changer, très bon choix d'avatar :P
Comme la Paige, moi non plus je ne louperais plus mes cours de sport :oops:

Et surtout, Bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Dim 16 Jan - 11:21

Bienvenido! Regardez je vais faire original: joli vava *o*, pour les cours de sport.... xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Dim 16 Jan - 13:14

OMG !! *O* (est-ce que cela traduit bien le fait que son avatar me plaît ? x) )

Les cours de sports vont me plaire cette année ;D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Dim 16 Jan - 15:28

MEEEEERCIIII

Ça fait plaisir de voir, qu'au moins j'aurais du monde dans mes cours :p

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Dim 16 Jan - 16:26

:O OMFG
Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Lun 17 Jan - 13:44

Gaïa • Meeeerci :alien:

Je crois que j'ai fini ! :cheers:
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 25


MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Lun 17 Jan - 17:40

    Hop, je valiiiide. Puisque tu es un Dc, tu sais ce que tu as à faire (oui j'ai la flemme de tout dire). Re bienvenue, j'vais te mettre ta couleur o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   Lun 17 Jan - 17:44

Merci Laceydechaussure 0/
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird
» Ismaël, pour vous servir !
» Présentation d'un chat que vous pouvez boire, mais que va-t-il se passer ? //à finir//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Gestion des personnages :: Vieilles présentations-
Sauter vers: