AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Sam 16 Nov - 22:57

« Et bien, ça pourrait être pire. J’veux dire, c’est pas tous les jours qu’on se retrouve coincé avec un bel inconnu dans un manège… »

Je lâchai un rire en guise de réponse. Ah les compliments à n’en plus finir. Elles me les faisaient tous. Je n’avais pas à me plaindre, moi aussi je couvrais la personne de compliments lorsque je désirais la draguer. C’était le classique. Seulement, si cette inconnue désirait m’avoir, son plaisir n’allait pas être satisfait. On n’aurait facilement pu craquer sur cette fille, cependant je connaissais une personne beaucoup plus intéressante qu’elle. Lorsque l’on rencontrait la perfection, les autres nous semblaient si banals. Enfin, mon but n’était pas de me taper des filles, mais plutôt de quitter ce manège coincé en plein ciel. C’était tout de même long, trente minutes.

« Mais bon, il aurait été plus intéressant, et plus intime, de se retrouver coincés dans un ascenseur, tu crois pas ? »

C’était une fille persistante, j’aimais bien. Je décidai de jouer le jeu avec elle. Flirter avec quelqu’un pouvait nous faire passer le temps plus rapidement.

« C’est sûr que je n’imagine pas faire ça en plein air. Quoique… Ça serait intéressant. » répondis-je sur un ton coquin à la jolie brune, suivi d’un clin d’oeil espiègle.

Je tapai du pied au rythme des secondes, pressé de revenir sur terre. J’attrapai mon téléphone dans ma poche pour expliquer la situation à mes compagnons. Certains aussi se trouvaient coincé dans le manège.

« OH MY GOD NATHAN, JE TE VOIS ! »

D’un oeil interrogateur, je cherchai d’où provenait la voix. Mon regard tomba sur un gars qui se trouvait à plusieurs mètres de moi. Mais quel con, ce mec.

« TES YEUX SERVENT À QUOI SINON ? »

J’arrêtai de crier, car sinon ma voix allait devoir payer cher. Je reportai de nouveau mon intention vers l’inconnue.

« Désolé, je connais trop de personnes bizarres. »

Elle sourit avant d’enfin me donner son prénom. Salma. Ce n’était pas un nom commun. Enfin, je m’en foutais.

« Joli nom. »

Je l'avais dit, mais ne le pensait peut-être pas. Lors des vingt-cinq minutes passées dans le manège, nous parlâmes un peu de tout et de rien. C’était quand même une fille intéressante. Je suggérai de garder contact, on ne laissait pas filer une personne comme elle lorsqu'elle n'avait pas la trouille des montagnes russes. Eh oui, même moi avais remarqué ce fait. J’étais même assez curieux de savoir comme la jeune fille se comportait au lit. Bref, Salma et moi étions si concentrés dans notre conversation que nous avions à peine remarquer que le trente minutes s’approchaient rapidement de sa fin.

« Mesdames et messieurs. Le problème lié au manège est maintenant réglé. Dans quelques minutes, vous allez pouvoir rejoindre vos proches. Nous nous excusons de l’inconvénient que cela a pu vous causer. »

Je lâchai un soupir de soulagement avant de poser un regard sur la jolie brune.

« C’est la fin à ce que je vois. »

Enfin, ce n'était pas vraiment la fin, car nous allions forcément nous revoir une nouvelle fois, et cela serait sûrement dans des conditions plus favorables.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Ven 4 Oct - 1:49

Une demi-heure. Une demi-heure entière à devoir attendre la suite du cauchemar, assise dans une saleté de train qui n'était que le bras-armé du diable, ou les prémices d'une mort presque certaine. Bon ok, Salma exagérait peut-être. Mais le fait est qu'à cette heure-ci, elle aurait tout donné pour ne pas être ici. N'importe où ailleurs, mais pas ici. La jeune mexicaine aurait vendu son âme au diable, simplement pour pouvoir se retrouver dans une autre situation, quitte à ce que ce soit de se retrouver enfermée dans une bibliothèque rempli de Khi moches et ennuyeux, ou même avec Rubi dans un espace si petit que les fesses de l'Êta Iota compresserait le corps de Salma contre un mur.

Seulement voilà, dans le monde réel, il n'en était pas ainsi. Salma devait se contenter de patienter, et d'attendre gentiment que l'attraction redémarre, pour que son cauchemar s'arrête deux minutes plus tard.

- On va apparemment devoir rester longtemps, alors et si on faisait connaissance ? Je m'appelle Nathan.

La belle mexicaine sursauta en entendant cette voix. Elle avait totalement oublié la présence du beau jeune homme qui se trouvait à côté d'elle.

Merde, ça va vraiment pas là, Sasa...

Effectivement, l'heure était grave. Ce Nathan se trouvait à côté d'elle et elle ne songeait qu'à sa terreur des manèges. Salma décida de se reprendre en main, et tenta vainement de se recoiffer, avant de tourner ses yeux bleus perçants vers le jeune homme.

- Et bien, ça pourrait être pire. J'veux dire, c'est pas tous les jours qu'on se retrouve coincé avec un bel inconnu dans un manège... lui répondit-elle, un sourire forcé sur les lèvres.

Salma le regarda plus attentivement. Elle sentit ses instincts de prédatrice reprendre le dessus. Non pas qu'elle voulait nécessairement se le faire dans les minutes qui suivent, mais elle appréciait flirter, ou du moins jouer de ses charmes auprès de gente masculine. Son sourire forcé se transforma en un sourire charmeur, presque félin.

- Mais bon, il aurait été plus intéressant, et plus intime, de se retrouver coincés dans un ascenseur, tu crois pas ? lui dit-elle d'une voix suave, accompagnée d'un clin d’œil équivoque.  

Les gens commençaient à crier au désespoir. Une jeune fille, située devant eux, fit même mine de descendre de l'attraction, rapidement rappelée à l'ordre par les agents de sécurité qui les surveillaient pendant que l'équipe technique se chargeait de "sauver" ce qu'il restait de l'attraction, ou plutôt de l'Enfer de Salma. Cette dernière avait conscience qu'elle s'était montrée ridicule en paniquant quelques instants plus tôt, mais elle espérait que son physique avantageux et sa tchatche la sauverait d'une humiliation de plus pour la journée.

- Moi, c'est Salma. Enchantée.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Mar 13 Aoû - 20:26


J'espérai ne pas être déçu avec ce manège supposément grandiose. Je n'avais jamais eu peur des manèges, même étant plus jeune. J'avais toujours voulu tous les tester. Les plus tordus surtout. J'aimais les sensations fortes, sentir l'adrénaline dans mes veines. J'avais souvent le besoin de la ressentir, c'était l'une de raisons de pourquoi je me fourrais toujours le nez dans des problèmes pas possibles. Et la plupart du temps, j'aimais cela. Étant un rebelle dans l'âme, j'étais le genre de gars qui adorait violer les règles. De toute façon, tout le monde était au courant, les règlements étaient faites pour ne pas être respectées.

J'avais empêché la jolie jeune fille de s'étaler sur le sol et de paraitre ridicule si cela avait été le cas. Il me semblait qu'elle faisait parti de notre groupe d'amis. Dans tous les cas, j'étais persuadé que l'adolescente en était presque malade de faire ce manège. Pourquoi y participer si elle ne le supportais pas ? D'un côté, c'était peut-être mon imagination qui me jouait des tours. Je lui jetai un bref coup d'oeil, faisant mon possible pour ne pas me moquer de ses réactions. « Tu peux toujours partir, tant qu'il est encore temps. »

Le manège débuta deux minutes après que nous nous étions installés sur les sièges. Je sentis l'excitation monter dans mon corps. L'attraction sera-t-elle meilleure que les autres ? Je l'espérais. Les roues s'enclenchèrent. L'appareil monta à pic, ce qui me plaqua sur mon siège. Je lançai un coup inquiet à la fille  qui m'accompagnait. Je sentais qu'elle allait regretter d'être restée. J'observai le trajet. Pour le moment, il n'y avait rien de spécial. Comme d'habitude, il y avait la lente montée au début pour éveiller nos sens, puis venait par la suite la descente infernale. Je levai les mains en lançant des cris d'excitation, impatient de la grande descente qui nous attendait.

« Non, ça ne va vraiment pa... AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! » En temps normal, je me serais moqué d'elle mais présentement, j'étais trop concentré sur le manège pour y prêter attention. Son cri strident me perça les oreilles. L'adolescente avait beau se trouver à côté de moi, j'avais l'impression qu'elle hurlait plus fort que tout le monde réuni. Des boucles, des tournures brusques, des pentes et des descentes se suivirent, tous aussi épiques l'un de l'autre. J'échappai des cris non de peur,  mais enfin d'augmenter l'excitation et le plaisir. Comme je l'espérais, cette attraction n'était pas terrible du tout. Même qu'elle était meilleure que toutes celles que j'avais une fois essayées.  Avec ce manège, je pouvais vraiment ressentir l'adrénaline.

Soudain, le manège s'arrêta net et tout le monde retient son souffle, dû à la surprise. Nous nous trouvâmes tout en haut de l'appareil, à des mètres du sol. Que se passait-il ? Cela était-il prévu ou était-ce un problème ? J'entendis craintes et protestations venant de la bouche de personnes des autres wagons. J'avais froncé les sourcils, cependant je trouvais tout de même cette surprise palpitante. J'étais incapable de m'inquiéter. Pour moi, ce n'était pas quelque chose de très important. Je restai bizarrement calme, comparé aux autres. Je sentis un mouvement à côté de moi. Je me retournai pour apercevoir la jeune fille me regardait avec des yeux apeurés. Je souris, essayant de la rassurer. « T'inquiètes, ça doit juste être un petit problème technique, rien de grave. »

« Mesdames et messieurs, nous avons le regret de vous annoncer qu'un problème technique est survenu. Nous devons donc interrompre l'attraction pour des raisons évidentes de sécurité. Une équipe technique viendra bientôt sur le terrain afin de réparer les dégâts. Nous nous excusons de le gêne occasionnée et ferons notre possible pour que ce problème soit réglé dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension. »

En plein dans le mile. Je soupirai, m'asseyant confortablement sur le siège. Je sentais grandement la panique de la jolie brune. La pauvre, elle devait être morte de trouilles à présent. Je m'interdis mentalement de rire.

« Bon, et bien l'équipe technique s'est effectivement déplacée et a constaté le problème. Nous sommes navrés de vous annoncer que les réparations prendront environs 30 minutes, nous vous remercions par avance de votre patience et de votre compréhension. »

Trente minutes ? Si long ? Mais j'allais m'ennuyer ! J'échappai un deuxième soupir. J'allais devoir trouver quelque chose pour m'occuper. J'observai l'inconnue qui était encore plus blanche qu'avant. « On va apparemment devoir rester longtemps, alors et si on faisait connaissance ? Je m'appelle Nathan. » La discussion était parfaite pour faire passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Mar 6 Aoû - 19:53

Fais attention, tu pourrais gâcher ton beau visage.

Salma, si elle n'était pas aussi stressée, aurait répondu au jeune homme par un simple clin d’œil, mais qu'elle avait l'art de rendre terriblement ambigu. Au lieu de cela, elle resta assise dans le wagon, s'accrochant au harnais comme à une bouée de sauvetage, le cœur battant à 100 à l'heure.

Ça va ? Tu es plutôt pâle...

Effectivement, Salma n'eu pas de peine à y croire, car elle se sentait réellement angoissée. Le wagon démarra alors et s'engagea dans cette longue montée propre aux montagnes russes. Cette montée qui permettait aux passagers de sentir l'euphorie et l'excitation les gagner, ayant une vue imprenable sur le parc. Celle-ci était si longue que le vertige occasionné ferait pâlir plus d'une attraction à sensation. La jeune mexicaine eu donc parfaitement le temps de se rendre compte de la descente qui les attendait. Une descente si raide qu'elle en était d'ailleurs plus proche de la chute libre. Son cœur, qu'elle pensait battre vite, s'accéléra encore un peu plus. Si elle avait été avec quelqu'un qu'elle connaissait et dont elle était proche, elle serait sûrement un peu plus rassurée et profiterait peut-être un peu plus de l'attraction. Les jeunes gens commençaient à crier, à s'encourager, ils semblaient avoir hâte. Salma ne pouvait pas les comprendre car pour le moment, elle avait les mains moites.

"Non, ça ne va vraiment pa... AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !" avait-elle commencé à répondre, avant de hurler à la mort en sentant leur wagon descendre violemment.

La jeune fille avait pensé fermé les yeux, mais l'action se déroula si vite qu'elle n'en eu pas le temps. L'air s'engouffra dans ses yeux et ses cheveux avec violence, en raison de la vitesse. Le premier looping apparu tout de suite après la "chute libre", puis un deuxième. Le train allait vraiment vite désormais, et il reprit de la hauteur sans aucun problème. Les secousses étaient violentes, et l'attraction à la hauteur des attentes de ces passagers, dont les cris se perdaient dans le boucan que faisait le train sur les rails.
Les différents loopings s'enchaînent, les descentes et les virages également, Salma ne pouvant même plus hurler, tant son souffle était coupé par la vitesse et sa terreur. Soudainement, le train pila, au beau milieu de l'attraction, coupant le souffle de chacune des personnes présentes. Des cris de protestation émergèrent des différents wagons, l'ambiance était à son comble. Salma, elle, se fit toute une série de film pour savoir la raison de cet arrêt.

Appeurée, elle se retourna vers le jeune homme si mignon qui se trouvait à côté d'elle. D'ordinaire, elle se serait arrangée les cheveux mais là, son problème se trouvait ailleurs. Lui, semblait s'amuser de la situation.

"Mesdames et messieurs, nous avons le regret de vous annoncer qu'un problème technique est survenu. Nous devons donc interrompre l'attraction pour des raisons évidentes de sécurité. Une équipe technique viendra bientôt sur le terrain afin de réparer les dégâts. Nous nous excusons de le gêne occasionnée et ferons notre possible pour que ce problème soit réglé dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension".

Salma paniqua soudain.

"Un problème technique ?" s'exclama-t-elle.

La plupart des gens protestaient, pressés de reprendre le court de l'attraction. Le train était arrêté avant une montée et pouvait être tracté jusqu'en haut de celle-ci, et l'attraction pourrait reprendre là où elle s'était arrêtée. Salma priait pour que cette dernière soit annulée et qu'ils puissent tous descendre en toute sécurité. En effet, l'attraction n'en était qu'à la moitié, et la jeune fille commençait à la trouver sérieusement longue. Les minutes passèrent, interminables, lorsqu'une nouvelle annonce survint :

"Bon, et bien l'équipe technique s'est effectivement déplacée et a constaté le problème. Nous sommes navrés de vous annoncer que les réparations prendront environs 30 minutes, nous vous remercions par avance de votre patience et votre compréhension".

Et merde...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Dim 4 Aoû - 0:25

9:02

J'ouvris lentement les yeux. Je tendis le bras pour éteindre le réveil avec un geste non sans brutalité. Malgré le temps que ce manège se répétait, je ne m'y habituerais jamais. J'aurais préféré un réveil plus en douceur. Comme par exemple une caresse, un baiser ou de douces paroles. D'une certaine fille. Un sourire se marqua sur mon visage à sa seule pensée. J'avais passé plusieurs jours à me réveiller aux côtés de la jeune fille. Être seul dans mon lit aujourd'hui était un peu triste. Son visage, ses cheveux, son regard, ses lèvres, sa voix, ses baisers, ses mains, son touché, son corps, ses caresses, son rire, tout me manquait chez elle. J'aimais ce côté de l'amour. C'était un sentiment chaleureux, réconfortant, que j'aimais accrocher. L'amour était le plus beau sentiment mais aussi le pire qui puisse exister.

Mon téléphone marquait 241 notifications. Comment avais-je pu avoir autant de messages en seulement une nuit ? C'était dur d'être populaire, on était toujours demandé. La plupart venait de groupies qui désiraient avoir des rendez-vous avec moi. Je ne voyais jamais une fille une deuxième fois. Une fois suffisait amplement.  Et puis de toute façon, je n'étais pas vraiment libre ces temps-ci. Je vis un message d'un ami qui m'invitait à une sortie au parc d'attraction. Il avait insisté sur le fait qu'on serait accompagné par de belles filles. Je souris. Je supposai que draguer un peu ne me ferait aucun mal. Juste de la séduction, rien de plus sérieux.

Je me levai péniblement de mon lit pour me diriger vers la salle de bain afin de prendre une douche. J'avais confirmé ma venue. Nous devions nous rencontrer à 10h30 devant le parc. J'avais un été chargé, j'avais tout le temps été à l'extérieur. J'avais un petit moment de répit aujourd'hui mais je n'avais pas pu refuser l'invitation. Pourquoi m'enfermer dans ma chambre alors que je pouvais m'amuser ?

9:57

Ma douche terminée, je pris la serviette puis secouai mes cheveux. J'étais plus sexy quand ils étaient un peu en pagaille. J'enfilai une chemise bleue marine et un pantalon beige. Je chaussai mes chaussures de couleur argentées, puis pris mes lunettes  de soleil sur la table. Chiko trainait dans mes pattes. Je savais qu'il voulait sortir, lui aussi, mais je ne pouvais pas l'emmener avec moi. Je m'accroupis afin de pouvoir lui parler. « À mon retour, je te réserve une promenade, promis. Maintenant, reste sage. » Je caressai sa grosse fourrure puis lui fis un câlin. Le chien fit un petit roucoulement avant de se coucher, un peu déçu. Je lui souris avant de prendre mes clés et de sortir du bâtiment. J'avais persuadé mes parents de m'acheter une nouvelle voiture. La dernière n'était pas très vieille mais je commençais à m'en lasser. Le nouveau engin était plus que formidable.

J'arrivai sur les lieux à 10h35. Tout le monde était déjà présent. Je payai mon billet puis nous entrâmes dans le grand parc d'attraction. J'adorais les sensations fortes. Je pouvais faire tous les manèges, préférant tester les plus tordus. Les premiers manèges étaient épatants mais rien de très extraordinaire. Nous décidâmes d'aller manger aux alentours de 12h30. Je regardai le plan du parc, cherchant d'autres manèges à essayer. J'en remarquai un qui semblait être de mon goût. « Elle vient d'ouvrir. Il paraît que c'est une vraie tuerie ! Une des plus hautes et des plus rapides des Etats-Unis. Les plus chauds viennent de loin, pour l'essayer. » Un garçon s'était exclamé derrière moi. Je vois, c'était le manège que je cherchais. Évidement, il avait peut-être un peu exagérer l'idée.Tout le monde semblait chaud pour le faire. « Parfait. Ça sera notre prochain manège. »

La ligne pour le manège était extrêmement longue. Je parlai tout le long avec des filles qui désiraient apparemment en apprendre plus sur moi. Elles n'arrêtaient pas de me lancer des compliments. Elles en bavaient sur moi, ça crevait les yeux. Je remarquai une jolie brune qui était un peu à l'écart des autres. L'adolescente me regarda à son tour. Je lui souris, elle fit de même. Pas mal comme fille, on devrait faire connaissance. 

Ce fut à notre groupe de monter sur l'attraction. Je devais trouver quelqu'un pour y aller. Je remarquai la jolie brune. Elle grimpa sur un wagon mais trébucha. Je m'empressa de l'attraper avant qu'elle ne tombe. « Fais attention, tu pourrais gâcher ton beau visage. » Je pouvais jurer de l'avoir senti trembler. Elle se dégagea de moi, je lui fis un sourire réconfortant. « M... Merci » Je décidai d'entrer dans le manège avec elle, cela pouvait être amusant. Je descendis le harnais le plus possible. Un monsieur de la sécurité vérifia que nous étions bien attacher. Je regardai la jeune fille à côté de moi. « Ça va ? Tu es plutôt pâle... »

Le manège avança tranquillement dans le tunnel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   Mar 30 Juil - 16:56

Aujourd'hui, c'était sortie au parc d'attraction. Salma appréhendait grandement cette sortie entre amis, car malgré ses apparences de jeune dévergondée avide de toute sorte de sensations, la jeune mexicaine n'appréciait que peu ce genre de sensations.

En effet, Salma appréciait les sensations fortes à partir du moment où elle gardait le contrôle. Or, dans un wagon, il n'y avait qu'à se laisser faire, et prier pour qu'il ne vous arrive rien de grave. Non, vraiment, Salma préférait plutôt avoir des sensations fortes dans un sport extrême, dans lequel le talent y est pour beaucoup niveau sécurité.

C'était donc avec une certaine appréhension que la jeune fille s'était réveillée ce matin-là. Elle s'était douchée, s'était sécher ses longs cheveux bruns et avait enfilé un jean slim bleu clair avec un haut très court blanc ainsi qu'une paire de basket blanche. Son maquillage était léger, un simple trait d'eye liner noir, du crayon, du mascara, un peu de rouge à lèvre et de blush. Elle attacha ses cheveux en une queue de cheval lisse haute.
Autant être confortable pour passer une telle journée.

La matinée se passa sans heurts. Les attractions n'étaient pas ce qu'il y avait de plus violent, et puis Salma avait tout de même une certaine tolérance. Mais après la pause du déjeuner, en début d'après-midi, ses amis décidèrent de tester la nouvelle attraction du parc.

" Elle vient d'ouvrir. Il paraît que c'est une vraie tuerie ! Une des plus hautes et des plus rapides des Etats-Unis. Les plus chauds viennent de loin, pour l'essayer. "

Salma leva les yeux au ciel. Elle priait intérieurement pour que son ami exagère, parce que maintenant, toute sorte d'image lui traversait l'esprit. Il avait attisé son imagination. Maintenant, elle envisageait de nombreuses situations dans lesquelles un problème technique surviendrait durant leur attraction, les faisant tous décéder un par un, un peu comme dans ce film, Destination Finale.
Elle se voyait comme le cobaye qui allait essayer la nouvelle attraction durant sa période test.

Pour ne rien arranger, elle eut le temps de se faire tous les films du monde, tant la queue était longue. Forcément, cette attraction était un événement. La queue démarrait tout d'abord dehors, sous l'attraction en elle-même.Salma sursauta lorsqu'elle vit - ou plutôt entendit - les wagons passer à la vitesse de l'éclair juste au-dessus d'elle, faisait un bruit pas possible en faisant trembler toute la structure, les passagers hurlant de peur ou de joie.

Salma se demandait comment elle allait survivre. La queue avait beau être longue, interminable, ça serait toujours trop rapide, pour elle. Pour se changer les idées, elle regarda la foule massée autour d'elle. Elle aimait observer, juger.

Tiens, en voilà une vraiment moche.

Tiens, celle-là, ça passe.

Lui, il ferait mieux d'faire un procès à sa mère, c'est pas humain d’infliger une telle tronche à son fils.


Bref, Salma redevenait une pétasse rapidement, ce qui lui faisait oublier son stress. Elle croisa le regard d'un beau blond, son regard de prédatrice resurgi et elle lui adressa un sourire, puisqu'il l'observait également.

Mais elle du se recentrer sur sa préoccupation première, car son tour arriva. Et là, un détail lui avait échappé : De puis ce matin, ils étaient en nombre impair. Ils s'étaient donc réparti les rôles, pour que chaque fois, une personne fasse un manège seule.

Et bien évidemment, à qui était-ce le tour ? Et bien c'était à la petite Salma de partir pour l'aventure, seule. Et bien sûr, sa fierté l'empêchait d'avouer à ses amis qu'elle était terrorisée. Tous semblait avoir hâte, riaient, se charriaient, en parlaient, alors que la jeune fille, elle, était pâle et avait les mains moites.

Sa paranoïa reprit de plus belle. Et si un boulon était entrain de se dévisser en ce moment-même ?  BOUM BOUM BOUM. Son wagon arriva. BOUM BOUM BOUM. Les grilles s'ouvrirent. BOUM BOUM BOUM. Elle devait grimper à l'intérieur.

Tremblante, elle voulu monter à sa place, mais elle glissa, dans sa panique. Heureusement, quelqu'un la rattrapa au vol par la taille. Salma se retourna, étonnée. Apparemment, elle ne serait pas seule. La queue était tellement conséquente qu'ils regroupaient ensemble les abandonnés. C'était le beau blond de tout à l'heure, sauf que là, Salma n'était pas d'humeur à s'en réjouir. Elle pensa surtout à quel point elle allait se taper la honte, en hurlant de panique avant, pendant, et même après l'attraction.

- M... Merci.  souffla-t-elle tout de même, incapable de sortir autre chose qu'un sourire crispé.

La jeune fille grimpa dans le wagon, coinça son sac à main en passant la lanière dans sa jambe. Elle abaissa le harnais au maximum, pour être sûre de ne pas glisser à l'intérieur. Les harnais se verrouillèrent, un des gars de la sécurité vint vérifier que tous étaient bien fixés, et lui adressa un sourire compatissant. Tremblante, elle fermait déjà les yeux et avait hâte que tout cela soit terminé.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Une simple promenade qui tourne au cauchemar
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» Une promenade qui tourne mal...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: