AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Visite surprise [PV les locataires de la chambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Sam 27 Avr - 1:24

Je me prends le coussin de Matt en pleine gueule et ça me fait retomber sur le matelas. Je lui rebalance de plus belle en entendant le mot « ma poule », namého ! Ranafoute, je me relève, j'attends qu'ils me répondent, je suis en train d'essayer de récupérer des morceaux de mémoires. Mes pensées sont interrompu par l'aveu de Aiden. Comment ça les deux ?

-QUOI ?????

Il en rajoute et le pire c'est que Matt aussi. Ma bouche ne forme plus qu'un grand « O » entre le frustré et outré. Non pas qu'ils l'ont fais, mais surtout de pas m'en souvenir. La où je capte qu'il se moque de moi, c'est quand j'entends Matt parler de moi dans un lit. C'est clair, il ne s'était rien passé.

-Bande de bâtards !

Je balance ma couette à Aiden, je penche pour choper l'oreille de celui-ci et l'envoyé dans la gueule de Matt.

-Et je suis sur que vous êtes nuls au lit de toute façon.

Je croise les bras, je me regarde, maintenant j'ai plus rien pour me couvrir. Je commence à pousser un soupire. « Rooof me dite pas que j'ai fais ça ! » Je me suis dessapé sans calculer où j'étais. Encore... Je vais finir violer un jour...

-Va lui dire MattY, j'accentuais sur le « y » pour l'emmerder. Ça au moins je m'en souviens. Comme ça, elle t'étranglera à ma place. Et moi par la même occasion, rajoutais-je après réflexion.

Je balaye du regard les vêtements, je regarde Aiden. Je le fixe un instant en silence. Et pourquoi il me parle de plan à trois ces deux-là. Mais putain qu'est-ce que j'ai dis. Pourquoi j'ai l'image très net des fesses à Aiden. Je me prends la tête entre les deux mains, j'ai mal au crâne, super mal. Je me penche et reprends la couette.

-Vas y, pas moyen que je quitte ce lit ! C'est mort, j'irais pas en cours et je vous maudis tout les deux ! Je dis ça sans vraiment de méchanceté, c'est ma façon d'être quand j'ai la gueule de bois.

Je retrace ma soirée pourtant, me voilà les yeux grands ouvert, d'une parce que Matt en mouvement dans la chambre m'empêche de me rendormir, et de deux parce que je crève de soif. Bon je suis sorti du bar, j'ai rigolé avec quelques copains d'un soir, je suis rentré à quatre pattes. J'ai un trou, je me vois plus du tout rentrer dans la chambre des deux oiseaux. Par contre je sais que je suis allée aux toilettes... J'écarquille les yeux. Je lèche mes lèvres à un certain souvenir. Je me retourne sans me reveillé. Je fixe de nouveau Aiden d'un air suspect. Je dirais rien devant Matt, mais je fais la moue. J'arrive pas à savoir ce qu'il s'est passé dans les toilettes, je me souviens l'avoir embrassé. Mais ma mémoire m'empêche d'aller plus loin. Je sais même pas si il a répondu, si il m'a rejeté. Je me recache sous la couette.

-Allez mourir ailleurs, et pleaaaase que quelqu'un me donne un verre d'eau !

Je suis charmante n'est-ce pas ? Ce matin, j'avais besoin de récupéré et c'est pas un cour de plus ou de moins qui allait changer ma moyenne. Je m'enfonce dans le lit, la couverture sur la tête, même la lumière est décidé à me faire chier, un foutu rayon de soleil en plein dans la tronche.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Ven 26 Avr - 22:16




••• Visite surprise •••



Depuis la minute où j'avais sombré dans mon lit lorsqu'Aiden et Lila ont quitté la chambre, j'étais dans un autre monde. Un monde rempli de rêves et parfois même de cauchemars. J'y étais seul mais je me sentais floter, je me sentais apaisé et tellement bien. Mon lit était agréablement doux et j'appréciais ce silence qui me berçait et me gardait bien au chaud dans ce rêve si fanta.....BIP BIP BIP BIP BIP Bip bip bip bip.. J'enfuis ma tête sous mon oreiller essayant d'atteindre le réveil, à l'aveugle, à une main, pour cesser ce bruit strident. En même temps, Lila grognait pour que, justement, j'éteigne ce truc. Je pris mon oreiller et l'envoyait droit sur la jeune femme avant de reposer ma tête sur mon matelas. J'avais encore besoin de dormir. Elle nous avait empêcher de dormir, il était hors de question que j'aille en cours. De toute façon, pour ce que j'y allais...

Je gardais mes yeux fermés tout en écoutant d'une oreille ce qu'elle racontait. Elle nous demandait d'abord une aspirine. J'avais pas... On était des hommes, on savait faire face à la gueule de bois... D'une voix endormie je répondais à Lila.

Sois un homme, ma poule.

J'adorais appeler Lila de cette façon sachant qu'elle allait probablement grogner aussi fort qu'Aiden quand il était de mauvaise humeur. Après ça, elle continuait dans ses questions. Qu'est-ce qu'on foutait dans sa chambre? Je me redressais un peu et regardais Aiden d'un air interrogateur. Aiden rentrait dans son jeu ce qui me faisait sourire.

Tu nous as avoué hier qu'un plan cul à trois c'était ton fantasme.. On s'est exécutés nous...Tu pourrais nous remercier d'avoir réalisé ton fantasme!

A chaque fois qu'Aiden en rajoutait une couche, je laissais entendre un rire complice. C'était vache mais après le réveil qu'elle nous avait infligé hier soir et la jambe qu'elle nous avait tenu toute la nuit, on lui arrivait pas encore à la cheville et puis, on l'aimait bien notre Lila.

Putain Lila t'es une charogne au lit en tout cas, mais c'était géant sérieux. On est déçus que tu ne t'en rappelles pas, on étaient si nuls que ça? La prochaine fois on demandera à Aaron de venir nous rejoindre, t'auras les trois plus beaux mecs de la confrérie rien que pour toi.

Je regardais de temps en temps Lila, de temps en temps Aiden. J'avais envie de voir la réaction de la blondinette. Je fis un clin d'oeil complice à Aiden histoire d'enfoncer un peu plus le clou. En même temps, il y avait une partie de vrai dans ce que j'allais dire, j'allais bel et bien aller voir comment se portait Grace aujourd'hui. Je sortais de mon lit et me dirigeais vers mon armoire pour y prendre des fringues.

Bon je m'active, j'ai mon autre demoiselle à aller voir, j'hésite encore à lui dire pour cette nuit. Tu crois que je devrais Lila?

Toujours en cherchant de quoi m'habiller après la douche, je souriais à Aiden et fixais à nouveau Lila.



© POLLO
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Ven 26 Avr - 0:23

Je sentais dans la façon que Lila avait de m'embrasser qu'elle avait une certaine expérience dans le domaine. Elle n'avait pas peur de prendre les devants, c'était une vraie allumeuse et pour un mec, il était difficile de résister face à ses baisers aussi sensuels. Je sentais son désir féroce alors qu'elle me mordait dans le coup, ce qui m'excitait d'autant plus. J'avais tout de même réussi à l'interrompre, et elle avait l'air déçu que je l'ai fait. Elle me dit que j'en savais assez sur elle pour savoir qu'elle le voulait... Peut-être, mais sur le coup, comme elle était bourrée, je ne pouvais pas deviner moi. Je ne comprenais pas les filles... Je ne savais pas comment elles réfléchissaient, mais pas comme nous les hommes en tout cas.

Bref, elle me dit oui, alors à présent je me fous pas mal du reste et du fait qu'elle ait bu. Moi aussi j'ai bu après tout. Bon, je ne suis pas aussi bourré qu'elle, mais quand même. Elle m'embrasse de nouveau, plus langoureusement cette fois. Je réponds aussitôt. Tous mes sens sont en alerte. Je l'embrasse, la caresse... C'est un peu étrange comme situation, mais j'y prends goût. Elle me met les mains sur ses fesses que je sens dénudées, en me demandant si j'en ai envie, moi. Quelle question ! Je crois que mon corps me trahis de toute façon...


« Ho que si ! »

Lui dis-je alors qu'elle me caresse sensuellement le torse comme une tigresse. Et je ne comptais pas m'en priver ! C'est bestial entre nous. Je n'ai aucun sentiments pour Lila, autre que de l'amitié je veux dire, mais il ne m'en a jamais fallu pour coucher avec les autres. En fait, la seule fille de qui j'étais tombé amoureux, je n'avais pas fait l'amour avec. Je distinguais bien ces deux choses, pour moi, l'amour et le sexe, c'était différent. Le sexe était bien mieux, bien moins compliqué. Et là, j'avais envie de Lila, alors je ne pensais plus à rien d'autre qu'à son corps et au mien qui brûlait de désir.

Je l'embrassai en la poussant pour la plaquer contre le mur, presque un peu trop brusquement, mais je n'avais jamais été délicat... Et là, je me rendis compte que j'y étais peut-être allé un peu fort. Lila ne m'embrassait plus. Je la dévisageai et vit qu'elle avait perdu connaissance. Merde ! Putain, quelle merde !!


« Lila, hey ho, Lila, tu m'entends? »

Je lui donné une légère tape sur la joue, mais rien n'y faisait, elle avait l'air de dormir profondément. Et moi, j'étais là, planté au milieu des chiottes. J'y était allé un peu trop fort... Je soupirai, essayant de retrouver mes esprits. J'étais à deux doigts de coucher avec Lila, et elle avait perdu connaissance... C'est fou l'effet que je faisais aux femmes ! Résigné, je la pris dans mes bras pour la porter de nouveau jusqu'à ma chambre où Matt dormait profondément sur son lit. Je déposai Lila dans le mien, comme c'était prévu, et moi, je me mis sur le matelas que mon Matty m'avait soigneusement installé.

« Bon ben bonne nuit hein ! »

Déclarai-je en éteignant la lampe, me sentant un peu seul.

***

Le réveil sonna le lendemain, et j'avais l'impression qu'il avait mal été réglé, car il me semblait qu'il était plus tôt que les autres jours. En même temps, avec la soirée que j'avais passé... J'entendis une voix de fille, celle de Lila, qui me fit presque sursauter sur le coup. 'Eteinds moi ca conasse'... Charmant. Je me demandais qui était la conasse d'entre Matt ou moi. En même temps, ce langage de Lila me faisait bien rire, avec les gens que j'avais connu, je n'étais plus choqué de rien.

Matt arrêta son réveil. Lila se demandait ce qu'elle faisait là. Et moi, j'émergeais lentement. Ma tête me paraissait lourde, j'avais quand même bien picolé hier soir. Lila demanda alors si elle avait couché avec l'un de nous deux, parce qu'elle s'en souvenait plus.


« Ah bon? Tu ne te souviens pas? »

Lui déclarai-je soudain plus éveillé.

« C'est pas avec l'un de nous que t'as couché... mais les deux ! »

Lui déclarai-je sérieusement, étant décidé à le lui faire croire. Je me tournai vers Matt l'air complice, pour voir s'il allait poursuivre dans ce sens ou non. Lila ne se rappelait-elle donc de rien?

« C'est vraiment dommage que tu ne t'en souviennes pas, c'était mémorable... »

J'en rajoutais une couche, rien que pour voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Jeu 25 Avr - 23:10

Comme je l'avais espéré, embrasser Aiden était réjouissant. J'appréciais sa manière de répondre à mon baiser, sa passion, sa façon virile de me tenir. Je m'étais laissé complètement allé, prenant les devant, essayant de le tenter pour de bon. En même temps, c'est pas comme si il en était insensible. Je me lèche les lèvres, je mordille son cou, goûte sa peau, mais il brise soudainement l'ambiance, me relâchant. Je recule d'un pas, la mine déçu, voilà qu'il hésite. J'ai du mal à comprendre sa question, c'est pas comme si c'était lui qui m'avait poussé à le vouloir. J'AVAIS pris les devants. Je soupire.

-T'en sais assez sur moi pour savoir que oui...

Je me rapproche de nouveau. J'encadre son visage de mes mains, je l'embrasse plus doucement. J'essaye de le pousser à me suivre. Honnêtement j'ai moins de scrupule que lui. Venait-il pas de se faire larguer ou un truc comme ça. J'ai chaud, vraiment chaud. Je viesn découvrir à nouveau ses lèvres de ma langue, je me recolle contre lui. Je prend même ses mains, que je colle effrontément sur mes fesses dénudé.

-T'en a pas envie toi ?

Je parcours son torse de longues caresses, je ne sais pas pourquoi ma tête me fait défaut, mes oreilles me brûlent, ma vue se trouble. Pourtant je suis bien là, j'ai envie d'aller pl...Hmm je sombre dans le noir, mon corps se dérobe, je perds conscience. Je crois que j'ai poussé trop loin d'abus de mélange et de cocktail. Maudit whisky, tu m'as fait raté un coup, sûrement orgasmique !

Quand j'ouvre les yeux, la lumière me meurtrie les yeux, le réveil tambourine dans mes oreilles et je sais absolument pas où je suis. Je me crois dans ma chambre, je m'enfonce la tête dans l'oreille, m'enfouis sous la couette en grognant.

-Éteins moi ça connasse !

Je croyais m'adresser à ma colocataire, avec qui on avait pris l'habitude de ce donner des noms d'oiseaux, par pur affection. Le bruit s'éteint, j'ai mal au crane, j'ai soif, et je vais mourir avec cette gueule de bois.J'arrête pas de grogner. Je me mets en position du fœtus dans mon lit. C'est drôle mais d'habitude il sent pas le parfum d'homme. J'ai mal au crane, ça race ! Je me redresse en poussant un drôle de rugissement.

-Raaaaaaah t'a pas une aspirine !!!

J'ai une tête affreuse, les yeux rouges, le mascara a coulé, je grimace comme pas permis, j'ai même l’oreiller imprimé sur ma joue. Mais ce qui me fait ouvrir les yeux, c'est les deux bel éphèbes devant moi... Je connais ces têtes. J'ai des brides de souvenirs qui commencent tout doucement à me revenir.

-Mais qu'est-ce que... Vous foutez quoi dans ma chambre...

Bon la dernière phrase, je l'avais dite en plaisantant, parce que je crois que je me souviens. Oh putain, mais pas de tout. J'ai envie de vomir, j'ai ma tête qui va imploser. Je me souviens d'être allé dans le lit de Matt, mais je suis dans le lit d'Aiden... Je me laisse retomber sur le matelas en soupirant. Soudain je me redresses, presque choquée !

-Attendez, me dites pas que j'ai couché avec l'un de vous et que je m'en souviens même plus !!!!!!

Oui, si j'ai couché avec Matt ou Aiden, j'ai intérêt à m'en souvenir. Quoi, c'est mes amis, je dois bien honorer ce souvenir !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Jeu 25 Avr - 18:24

Lorsque Matt me dit pour le plan à trois que je rêvais de ca, je lui répondis l'air navré:

« Oui, mais désolé Matty, tu n'es pas tout à fait mon genre... »

Je lui adressai un grand sourire complice. Je les préférais avec une paire de seins et de jolies fesses. Il devait savoir où je voulais en venir: si plan à trois il y avait avec moi, ce serait avec deux femmes, et non un autre homme... Je pense que la plupart des mecs pensaient ainsi.

Bref, j'avais accompagné Lila au toilette. Elle m'avait dit qu'elle m'aimait vraiment beaucoup. Le genre d'aveux qu'on dit une fois complétement bourré, sans vraiment le penser pour autant.


« Oui, oui, c'est ca, moi aussi Lila. »

Répondis-je en suivant son délire, comme si de toute façon elle n'allait pas se souvenir de ca. Et même si elle s'en souvenait, j'avais appris à apprécier la compagnie et le tempérament de la jeune femme, alors c'était pas un réel mensonge. Je détourne mon regard lorsque Lila fait son affaire. Moi, je m'occupe de faire le gais et je m'assure qu'elle ne tape pas un coma sur le trône. Mais ca n'a pas l'air d'être le cas, puisque bientôt, j'entends la chasse d'eau et elle revient vers moi en déclarant que c'est terminé. Je suis très heureux de le savoir, vraiment. Bon, plus sérieusement, la situation me fait toujours aussi rire. Si la sigma se voyait...

Elle me pousse légèrement pour passer et aller se laver les mains, moi, je la suis attentivement pour éviter qu'elle chute. Même si ca ne lui aurait pas fait mal sur le coup, le lendemain, elle allait se sentir fracassée et aurait des bleus partout dont elle ne connaitrait pas l'origine. Elle se penche pour boire, et moi... ben je matte son cul bien sur. Je suis un mec, c'est normal, non? Je vois pas ce que j'aurais pu regarder d'autre. Apparemment, Lila m'a calé. Elle n'a pas l'air de le prendre mal, au contraire, elle me demande si la vue me plait. Je me demande alors si cette mise en scène n'était pas calculée de sa part, mais je réponds tout de même:


« C'est pas mal, oui... »

Je lui adresse un sourire espiègle, me doutant bien qu'elle n'allait sans doute pas se satisfaire d'un simple 'pas mal'. Elle m'observe, me sourit et passe son bras autour de ma nuque. Décidément, elle est décidée à être proche de moi ce soir. C'est fou ce que l'alcool peut faire faire... Et moi, ben je me laisse faire, j'attends de voir, je trouve ca innocent. Pourquoi devrais-je la repousser? Nous ne faisons rien de mal. Enfin ca c'est ce que je croyais. Jusqu'à ce qu'elle se mette sur la pointe des pieds et m'attire à elle pour m'embrasser, et pas qu'un peu. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j'échange ce baiser alors que je n'avais jamais penser faire ca avec elle avant ce soir. Sur le coup, j'en ai envie moi aussi -mon état physique en atteste-, alors je ne réfléchis pas, je l'embrasse profondément, passionnément, intensément, mes bras viennent instinctivement trouver ses hanches pour caresser son corps de femme, là juste sous mes doigts, qui m'attire autant qu'il m'excite. Je sens sa cuisse effleurer mes parties, ce qui ne m'aide vraiment pas à me calmer.

La jeune femme descend ensuite, m'embrassant dans le cou, et là, je me rends compte de ce qu'elle s'apprête à faire. Je ferme les yeux, essayant d'y réfléchir quelques secondes, alors que je sens ses baisers dans mon cou qui éveille d'autant plus mon désir. C'est mal... Je suis en train de profiter d'elle. Avec la plus grande difficulté, j'enlève mes mains qui étaient descendues un peu trop bas. Avec tout le mal du monde, je m'adresse à elle:


« Attends... Attends Lila, t'es sure de toi là? »

Je ne suis pas ce sale type qui va abuser d'une femme qui est en état d'ivresse. Je ne veux pas être ce salaud, alors je me force à lui donner le temps d'y réfléchir une seconde, avant d'aller plus loin. Elle ne se rend peut-être pas compte de ce qu'elle fait... Moi je m'en rends compte. Je me rends compte aussi que je suis en manque, que j'ai besoin de le faire, qu'elle me rend faible et vulnérable. Mais je ne peux pas lui faire ca à elle, ce n'est pas comme si nous ne nous connaissions pas... Lila, je la connais depuis quelques temps déjà, je la respecte. C'est est une fille qui aime profiter de la vie et des hommes, j'en suis certain, mais je ne voudrais pas qu'elle le regrette ensuite et qu'elle me le reproche, on ne sait jamais. Je ne voudrais pas qu'à cause de ca, elle ne m'adresse plus la parole ou que les choses changent entre nous. Je ne sais même pas comment j'avais réussi à lui demander ca, mais j'étais content d'y être parvenu, de ne pas lui avoir sauté dessus en profitant de l'occasion. J'attendis sa réponse en essayant de capter son regard, qui avait franchement intérêt à être convaincant parce que si elle préférait s'arrêter là, j'allais avoir du mal à redescendre moi. En fait, je me retenais depuis le début, et là, je n'attendais que son feu vert pour agir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Jeu 25 Avr - 12:50

Ces gars là sont à la fois moqueur, mais c'est des perles. Je les emmerdes à deux heures du matin et même pas ils chassent à coup de pieds. Putain moi je les aurais déjà agressé physiquement. Je suis assise dans le couloir en train de me frotter la tête. Le mur c'est pas moelleux, mais alors pas du tout. Demain je vais avoir une bosse et je vais me demander ce que j'ai fais la veille. Déjà, vais-je me souvenir pourquoi j'ai atterris dans la chambre de Laurel et Hardy ? Et voilà mon prince charmant qui vient me ramasser sur le sol. Je m'accroche à lui comme un enfant de trois ans l'aurait fait et je lui souris.

-Toi je t'aime vraiment beaucoup, riais-je.

Je le laisse me conduire aux toilettes. Je le fixe avec un sourire niais et victorieux sur le visage. Ce qu'il me dit me fait rire. J'acquiesce de la tête. Je n'ai plus vraiment envie de vomir de toute façon. Je crois que j'ai bien trop entraîné mon foie depuis tout ces années de lycée. Edward par exemple m'a connu à mes débuts où j'étais chaos après trois verres. Il me repose gentiment sur le sol, j'entre dans la cabine, alors qu'il me tourne le dos. Je retire mon string sans gène, je suis trop à l'ouest pour être embarrassé. De toute façon je crois que je me suis déjà foutue à poil devant tout le monde une fois...

Je pousse un gémissement de soulagement quand je fais mon affaires, je m'étais retenue sans faire gaffe et c'était moins une. Bon ok c'est pas glamour la situation, mais j'aurai pu être un mec et avoir besoin d'Aiden pour me la tenir ! C'est arriver à un pote, il était tellement cuit qu'il s'était pratiquement fait dessus. Je m'essuie, je me relève pour remettre mon sous-vêtement. Je tire la chasse.

-Fini !!! M'exclamais-je.

Je le pousse sans brutalité sur le côté, pour me diriger vers les lavabos. Il me suit, je suspecte qu'il se préoccupé de mon équilibre. Je me lave les mains, je me penche pour boire au robinet. Ça fait du bien d'avoir de l'eau fraîche qui passe dans le gosier. C'est fou ce que l'alcool déshydrate. Quand je me relève, je prends Aiden sur le fait, il matait ostensiblement mon derrière. J’essuie, du revers de ma main, mes lèvres.

-La vue te plaît ?

Je me retourne, mes yeux sont plus brillant tout d'un coup. A mon tour de le détaillé. Mes yeux balaye son corps, dommage qu'il est mis un boxer, d'ailleurs comme si ça allait cacher cette bosse ! Je souris, je m'approche et passe mes bras autour de sa nuque. J'en ai envie alors je le fais. Je me rehausse sur la pointe de mes pieds, j'attire Aiden à moi, il est trop grand. Je viens l'embrasser, ouvrant mes lèvres pour rendre ce baiser bien plus profond qu'un simple bisous. Il passe ses bras autour de ma taille. Je me colle un peu plus contre lui, son corps est chaud. Je prolonge ce moment, car honnêtement c'est super. Je laisse échapper un soupire, j'appuie ma cuisse doucement contre sa bosse, je la sens frémir emprisonné dans son tissus. Alors que j'écarte mon visage de quelque centimètre mes yeux sont grands ouverts pour l'observer. Je lui souris, j'embrasse la commissure de ses lèvres, l'angle de sa mâchoire, je descends dans son coup pour y déposer des baisers humides. Mes mains se font exploratrices, je caresse son torse, faut dire qu'il est bien taillé, c'est agréable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Mer 24 Avr - 17:54




••• Visite surprise •••



Pendant qu'on se demandait ce qu'on allait faire d'elle, Lila rigolait toute seule. Je la regardais en train de se prendre un délire pour… Rien? Quoique si en fait, pour le "petit oiseau" d'Aiden. Je commence à rigoler tout en essayant de rester concentré, la fatigue n'aidant pas. J'avais ensuite sous-entendu que Lila serait totalement pour de dormir avec Aiden et plus si affinités. En même temps, je commençais à bien la connaitre cette jeune fille et c'était ça qui me plaisait chez elle. Au moins, on ne s'ennuyait pas avec elle. Aiden me demandait si j'avais bu? Je le regardais avec un grand sourire

Regarde ton état avant de sous-entendre que j'ai bu. Fin quoique là, t'as l'air de reprendre tes esprits mais taleur.. Un vrai ours! Non mais pour Lila je déconnais… Presque.


Je fis un clin d'œil à Aiden lorsque Lila le couvrait de baiser. Elle était contente que lui, au moins, veuille la garder là. Ce n'est pas qu'elle me dérangeait, mais sur le coup on avait pas d'idée où la mettre et à moins de lui faire signer un papier approuvant que c'était dans l'unique but de dormir pour le montrer à Grace le lendemain, il était hors de question qu'elle dorme avec moi et ce, même si Grace était au courant de ma relation importante avec Lila.

Je regardais Lila observer le T-shirt que je venais de lui lancer. En fait, on aurait presque dit qu'elle se demandait à quoi servait ce genre de vêtement. Elle avait l'air de trouver l'écriture marrante. Pourquoi pas, c'était surtout un T-shirt lambda. Après, si demain elle trouvait toujours ce qui était dessus, marrant, elle pourrait toujours le reprendre.. Mais j'en doutais.

La jeune Sigma nous complimentait tour à tour Aiden et moi en nous tenant par le cou. Je regardais Aiden d'un air désespéré me demandant si elle arriverait à dormir un jour. Elle nous confiait ensuite son fantasme. Plan à trois avec Aiden et moi. Je me mis à rire.. Je nous imaginais bien. Je pense qu'après, on ne se verrait plus jamais de la même façon. En tout cas, demain elle allait subir cet aveu. Je comptais bien la charrier sur ça quand elle serait sobre. La pauvre, si elle savait.

J'étais parti chercher le matelas pour Aiden et laissait Lila avec se dernier. Dans le couloir, un Sigma montait et me voyait me trimballer avec un matelas…

Hey Matt' ! Elle est jolie au moins? Vous ne vous emmerdez pas Aiden et toi!

Je souris au garçon en préservant l'identité de Lila et continuais mon chemin jusqu'à la chambre refermant la porte derrière moi. Aiden avait, grâce à Nina, pris l'habitude de m'appeler Matty. J'étais sûr que ça allait rester ça. Je le regardais en fronçant les sourcils et lui installait son matelas. Lila tentait en vain de mettre son T-shirt. Comme je le pensais, elle était tellement jetée qu'il ne lui est pas venu à l'idée de passer le t-shirt au-dessus de son soutien-gorge. Il a fallu qu'elle me le balance sur la tête. Je prends le soutien-gorge et lui relance pendant qu'elle était en train de se balader avec juste un string en enfilant le t-shirt. Allait-elle y arriver au moins?

Cool! Quand elle boit c'est presque journée porte ouverte Aiden!

Pendant que j'étais occupé à essayer de faire un semblant de lit pour Aiden, Lila sorti du lit et se torchait la figure au pied du matelas et ensuite quittait la chambre sans même que j'ai le temps de dire ouf. Si j'avais bien compris, elle avait besoin des toilettes et lorsqu'on entendait un bruit sourd. Je regardais Aiden d'un air inquiet. Ce dernier rejoignais Lila histoire qu'elle ne réveille pas tout le monde en dégringolant les escaliers, par exemple et lorsqu'il me rappelait le plan à trois je rigolais également.

Vas-y tu rêves de ça !

Aiden quittait la chambre lui aussi. Moi j'en avais terminé avec son matelas et je me hâtais de m'écrouler sur mon lit pour m'endormir quelques minutes plus tard.


© POLLO
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Dim 21 Avr - 23:42

Matt était amusé. Il me fit remarquer que j'avais besoin de me retrouver une meuf. C'était la dernière chose que je voulais. Coucher avec des filles, oui, sortir avec, non. Il me proposa de nous laisser tout deux, alors que lui irait dormir dans le salon. Il était sérieux là? C'était tentant, mais Lila était bourrée, je n'allais tout de même pas coucher avec elle alors qu'elle était dans cet état lamentable ! Matt me faisait remarquer que ce n'était pas elle que ca gênerait, mais tout de même, elle n'était pas un objet. J'avais moins de respect pour les femmes qu'avant, mais j'avais connu Lila alors que je sortais avec Marissa. Je l'appréciais bien cette fille, je ne tenais pas à faire n'importe quoi d'elle sans qu'elle ne m'y ait invité au préalable.

« T'es sur que tu n'as pas aussi forcé sur la bouteille pendant que je dormais? »

Lui demandais-je, faussement outré par sa proposition. Puis je me justifiai, me convaincant dans le même temps que c'était une mauvaise idée:

« Arrêtes, t'es pas sérieux, t'as vu son état? Je suis pas en manque au point de me faire des filles à la limite de l'inconscience... »

En disant ces paroles, j'essayais de m'en convaincre moi-même, essayant de calmer mes ardeurs face au décolleté de la sigma. Je parlais comme si Lila n'était pas là. De toute façon, elle ne devait pas tout capter. Mais elle avait apparemment calé que 'le petit oiseau voulait sortir', ce qui la faisait rire. Moi, je faisais comme si je n'avais rien entendu et qu'elle ne racontait que des conneries de bourrée. Je n'avais jamais abusé d'une femme soule ou droguée, j'y mettais un point d'honneur. J'avais déjà dérapé avec Lily-Rose concernant le fait que je ne violentais jamais les filles, je n'allais pas en plus dévier la dessus... Car je n'en étais pas fière. En ce moment, j'étais un peu perdu, mes repères s'étaient quelque peu ébranlés et parfois, je ne me reconnaissais plus. Lila me sauta dessus en me couvrant de baiser pour me remercier de plaider en sa faveur, quand à moi, je subissais sans rien pouvoir faire. Enfin, subir était un bien grand mot. Mais je n'étais pas habitué à un tel entreint et de tels signes d'affection.

Matt tendit à Lila l'un de ses T-shirt, apparemment, il ne voulait pas s'embêter à la rhabiller avec tous ces fringues bien compliquées de filles. Il lui fit remarquer que ca calmerait les ardeurs masculines dans la chambre. Avait-il calé mon excitation? Et était-il tenté, lui aussi, évoquant ses propres ardeurs par la même occasion? Lila essaya de tenir debout sans notre aide, puis nous repris dans ses bras, nous disant que nous étions beaux et qu'un de ses fantasmes aurait été de faire un plan à 3, qu'elle nous aurait proposé si Matt n'avait pas eu Grace. Je regardai Matt, prit de court, je ne m'étais pas attendu à un aveux de ce genre, mais qu'il y ait Grace ou non, je ne me voyais pas faire quoi que ce soit à 3 avec Matt... Enfin à l'heure qu'il était, il ne fallait pas prendre tout ce que disait la sigma au pied de la lettre.

J'adressai un sourire complice à Matt lorsqu'il proposa d'aller me chercher un matelas, sachant que le chef ne dirait rien. Non, évidemment, puisque le chef, c'était lui. Et enfreindre les règles n'avait jamais dérangé aucun sigma... J'étais heureux qu'il change rapidement de sujet suite à cette discussion de plan à 3, histoire que Lila n'insiste pas davantage. De toute façon, dans l'état où elle était, même si nous avions voulu de ce plan à 3, elle n'était pas dans les meilleures conditions pour nous montrer ses talents divers.


« Bonne idée ! »

Approuvais-je face à ce compromis qui arrangeait tout le monde -pour le matelas, pas pour le plan à 3 hein !. Matt alla ensuite chercher un matelas, quant à moi, j'enfilai un short assez large, parce que le simple caleçon que j'avais trouvé n'était pas ce qu'il y avait de mieux pour cacher ce que j'avais à cacher. Lila, seule avec moi profita de ce face à face pour venir dans mes bras et faire sa présentation, qui était bien sur inutile.

« Enchanté Lila... T'es vraiment bien atteinte hein Lila... »

Répondis-je amusé, entrant à moitié dans son jeu. Elle m'embrassa alors encore, en exagérant bien. Et moi, bien sur, je ne comptais pas luter davantage, j'arrivais déjà à me retenir pour ne pas la violer, alors il ne fallait pas trop m'en demander non plus. Puis mon coloc' revint, et installa le lit, avec une couette et le fameux coussin que j'avais utilisé précédemment. Matt était encore mieux qu'une mère pour moi. Quel beau lit il m'avait préparé là ! Je lui dis, amusé de cette situation:

« Merci Matty ! »

Qui sait combien de temps j'allais utiliser ce surnom pour le sigma... Je ne m'en lassai pas, c'était juste trop bon. Qu'est-ce que je l'aimais mon coloc', il était aux petits soins pour moi. Je me dirigeai vers mon nouveau lit, amusé par cette pensée, et mis en place le coussin. Puis je me tournai vers Lila, qui était seins nues sur mon lit. Je ne fut pas long à trouver son soutif, sur l'épaule de Matt... hahaha !! Est-ce lui qui lui a retiré sans que je n'ai le temps de voir ca? Lui qui me sortait l'excuse de Grace... Je rigole, mais je bug quelques instants sur la poitrine découverte de Lila, jusqu'à ce qu'elle disparaisse sous le T-shirt de Matt. Ce n'est vraiment pas ce qu'il fallait pour m'aider à redescendre... Sans parler de ses fesses divisées par son string lorsqu'elle se casse la figure en bas du lit en voulant aller au toilettes. Je me levai et m'adressai à Matt, alors que Lila faisait du bruit dans le couloir:

« Attends, j'y vais, elle va finir par réveiller toute la confrérie à ce rythme là ! »

Puis, en passant devant lui, je pensai à rajoutai:

« Un plan à 3, rien que ca! »

Je sortis de la chambre et trouvai Lila par terre. Apparemment, elle n'avait pas tenue debout bien longtemps. Je la pris directement en la portant entièrement, ce qui était facile vu son poids de plume, et je marchai vers les toilettes en disant plus pour moi que pour elle:

« Toi, tu vas aller bien sagement aux toilettes sans faire de bruit, je ne compte pas passer ma soirée à nettoyer tes conneries... »

Après tout, en tant que bourrée qui se respecte, elle pouvait très bien vomir soudainement. J'avais l'habitude de ce genre de situation, et même si j'étais un peu éméché moi aussi, je saurais prendre soin d'elle. Je nous fis entrer aux toilettes, la mit debout face à moi en ouvrant une porte de cabine.

« Bon, vas-y, fais ce que tu as à faire... »

Dis-je en m'apprêtant à regarder ailleurs, faisant le guet devant sa cabine. J'espèrais que nous avions été discret, je ne tenais pas à ce que quelqu'un vienne nous surprendre, surtout pour Lila. Bon, les sigmas étaient assez cool en général, mais la situation était déjà bien assez difficile à gérer comme ca.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Dim 21 Avr - 2:53

Je les vois, enfin non, je les entends débattre sur mon sujet. Je rigole comme une gogole quand je comprends que je fais de l'effet à Aiden. J'ai un rire diabolique et noyé d'alcool.

-Le petit oiseau, je crois qu'il veut sortir...

Je relève même pas que Matt est en train d'insinuer que je serais entièrement consentante. Parce que ça serait presque vrai ! Je sens mon esprit brumeux, mais j'entends Aiden plaider en ma faveur. Mon sourire s'élargit et je réagis aussitôt, incontrôlable, c'est comme s'il venait de me donner dix mille dollars cash.

-Merci, merci merci, dis-je en mitraillant sa joue de bisous.

Je lache un instant ma prise, pour regarder le t-shirt que Matt me tends. Je regarde le tissu, pourquoi c'est si fascinant ce qui est écrit dessus. Je gémis, je suis fatiguée.

-Hey... hey... J'suis.. dans l'salle vous savouez! Et... Et..., je me mets à souffler, je secoué de hoquet qui me coupe la parole.

Bah c'est vrai quoi, depuis tout à l'heure il arrête pas de parler comme si j'était une poupée endormie, je suis juste bien arrosée ! Je lache mes deux perchoirs et miracle je tiens sur mes deux jambes, par contre c'est pas cool, le sol arrête pas de bouger, je suis obligée de titubé. Bon je rattrape Matt par le cou.

-Rolalala Matt que t'es biooooo, tu le sais ça !!! Je tends le bras vers Aiden, toi aussi t'es trop boooww.  J'exulte un rire machiavélique mais court. Si Matt avait pas Grace, j'aurai... je vous aurai... bien proposé un plan à trois... C'est un putain de mes fantasmeuh dis-je en rigolant toujours aussi ridiculement, du fond de ma gorge.

J'ai toujours son fameux t-shirt dans les bras et mon ami me lâche pour m'abandonner dans les bras du beau brun. J'ai le droit à un face à face. Je lui fais un grand sourire et un « Salut toi ! Enchantée, moi c'est Lila », que je conclue d'un smack prolongé et bruyant « Mouuuuuuuuuuuaaaaah ! » Avant qu'on me repose dans le lit, dans lequel je me laisse tomber lourdement sans plus de cérémonie. Matt est gentiiiiiil, il est allé chercher un matelas. Tiens j'ai encore son t-shirt, je m'assoie, c'est plus facile. J'oublie un instant chez qui je me trouve et je fais ça dans l'ordre. On retire le soutiens gorge, je le balance dans la tête de Matt, et j'enfile son vêtement, j'ai l'impression d'être une montgolfière avec ça ! Je me laisse retomber sur le dos.

Je commence à perdre pieds, soudain une envie me réveille. Je me redresse sur le lit, aussi alerte qu'un suricate. « Oh putain ». Je balance ma couette au sol et me relève, dans ma hate je me prends les pieds dans le bout du matelas d'Aiden, et je ramasse sur le sol en gémissant un « ooorh ». Puis je me mets à marcher à quatre pattes.

-Toileeeeeeeeetteuh !

Oui oui, je donne ma lune stringé à vue, mais je sais visiblement plus marcher. Je suis obligé de serrer à mort les cuisses en plus. Je me mets à m’activai vers la sortie, heureusement leur chambre est pas très loin, je fuis les lieu en grognant.

-Maman, maman, maman.... Aïe !

Je me cogne la tête dans le couloir, j'ai oublié de regarder devant moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Dim 21 Avr - 0:19




••• Visite surprise •••



Je rigolais de voir la tournure de la soirée. Lila m'avait obéit comme un petit toutou et avait accouru vers le lit d'Aiden, qui était surement le mec le plus mal à l'aise qu'il soit quand une fille se collait à lui. Lorsqu'elle s'était couchée sur lui, ce dernier s'était glissé en dehors de son lit, à poil en plein milieu de la chambre. Personnellement, j'avais l'habitude et je savais qu'Aiden dormait nu. J'étais un mec et jusqu'à preuve du contraire, on avait la même anatomie à quelques centimètres près. L'homme m'affirmait qu'il ne voulait pas dormir avec elle dans cette tenue. Dans un sens, je rigolais mais dans un autre, j'avais un peu mal au coeur qu'aucun des deux ne veuillent dormir avec. Dans un sens, j'avais pas envie de subir les foudres divines de la jeune lambda et pour la raison que je savais, Aiden ne voulait pas non plus. Je savais que Marissa l'avait fait attendre et je savais que c'était dûr pour un mec de rester sans sexe. Pour nous, contrairement aux filles. C'était un besoin. De ce côté là, j'avais aucun souci avec Grace. De plus, Lila était ma meilleure amie et je savais que même si j'avais passé la nuit avec elle, il ne se serait jamais rien passé, mais par respect pour Grace j'avais pas envie de la garder collée à moi dans mon lit. Je regardais Aiden en me retenant de rigoler.

Faut vite qu'on te trouve une meuf toi, t'en as une là, plutôt pas mal. si tu veux, j'vous laisse et je vais dormir en bas dans le salon. Tu pourras assouvir tes envies comme tu veux. C'est pas elle que sa gènera.

'J'éclatais de rire lorsque Lila se mit à pincer les fesses nues du Sigma. Il venait seulement de se rendre compte qu'il était totalement nu en plein milieu de la pièce et que pour une fois, on était pas entre mecs. Aiden pris mon coussin qu'il mit devant et me tendait les vêtements de Lila. Moi? L'habiller? Ca va pas non? Je balançais les vêtements de la jeune fille dans un coin de la chambre et me dirigeais vers mon armoire. Je pris un T-shirt à moi. Mesurant pas loin d'1m90, je me doutais que le T-shirt allait servir de robe pour Lila. Je m'approchais de la blonde et lui lançait le T-shirt.

Lilachérie, Enfile ça histoire de calmer un peu les ardeurs masculines de cette pièce.

J'espérais que Lila n'avait pas le cerveau ravagé au point de pensé qu'elle devait virer ses sous-vêtements pour enfiler le t-shirt et qu'elle allait penser à le passer au-dessus. Mais j'avais un doute, elle est blonde. La jeune fille passait ses bras autour de nous et nous lançait plein de mots gentils. Elle nous couvrait de bisous.

La prochaine fois, dis moi de la filmer pour qu'elle se rende compte, le lendemain, de l'état dans lequel elle était. Elle est ravagée.

Aiden proposait qu'on la garde ici quitte à ce que lui, dorme par terre. Je regardais le sigma d'un air sceptique lorsqu'il enchainait en me disant que c'était la meilleure chose pour être sûre qu'elle arrête ses conneries. Je regardais mon coloc.

La pire chose qu'il peut lui arriver, c'est de se tromper de lit avec sa coloc. Puis sincèrement, je crois que si on la met sur son lit, elle pieute jusque demain midi.

Je repensais à ce que disait Aiden tout en essayant de soutenir Lila qui se laissait totalement aller. C'est vrai qu'une soirée comme celle-là, on en aura plus avant un moment. Je réfléchissais avant de prendre le bras de lila qui m'entourait et de faire en sorte qu'il entour aussi Aiden, comme une position de slow finalement.

Mec, t'es pas un chien, j'vais pas te laisser dormir à même le sol. Il y a des matelas dans la remise pour les nouvelles chambres, on va en prendre un. De toute façon, le chef ne risque pas de nous dire quoique ce soit.

Je regardais Aiden et lui fit un clin d'oeil. C'était l'avantage d'être chef. J'étais un peu maître à bord et abuser de mon pouvoir à passé 2h30 du matin, c'était pas un délit. De toute façon, même vis à vis d'Aaron qui était mon bras droit, j'étais loin de lui refuser quoique ce soit et ce dernier le savait et en profitait pleinement, mais c'était un de mes meilleurs potes tout comme Aiden. Je ne pouvais rien leur refuser. Je sortais de la chambre, torse nu et caleçon et me dirigeait vers la remise pour y prendre un matelas. Je traversais le couloir avec celui-ci sous le bras et l'installait au milieu de la chambre. J'allais chercher une couette qui se trouvait dans mon armoire. C'était une couette qu'on avait pris en plus, Aiden et moi justement pour des cas comme celui-là ou alors pour quand Marissa ou Grace venait. Je balançais la couette sur le matelas ainsi que mon coussin où Aiden avait coller sa..hum.. virilité, dessus.

Tiens, ça, tu peux l'avoir aussi.

Je débarrassais Lila d'Aiden, sachant qu'il n'était pas très à l'aise avec elle et la portait jusqu'au lit de ce dernier. Je regardais l'heure.. Il allait être 3h, demain on avait cours et on devait se lever à 6h30. Même si moi, j'allais pas trop en cours pour le moment, en fait, jamais. Aiden, lui, y allait et ça allait surement piquer.

© POLLO
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Sam 20 Avr - 20:42

Matt avait l'air amusé par la situation. Il est vrai que contrairement à mon attitude un peu choquée, je m'amusais également, surtout avec tout cet alcool dans mon sang. Mon coloc' me sortit ensuite l'excuse que nous n'avions que 2 lits, et que, comme lui avait Grace et que soudainement, il avait décidé d'être fidèle, il ne voulait pas de Lila. J'accusais un peu le coup... Après tout, peut-être que Lila dans mon lit n'était pas la chose la plus dérangeante qu'il m'était donné d'avoir... Le problème c'était que pour moi, dormir avec une femme sans rien faire, c'était quasi mission impossible. J'étais du genre impulsif, à suivre mes envies et mes pulsions sans me soucier des conséquences, et à moins qu'elle ne soit habillée avec une combinaison de ski -et encore !- ca allait être trop tentant pour moi, je ne pourrais pas résister longtemps. Déjà là, c'était bon que Matt se trouvait à côté, parce que je lui aurais peut-être déjà sauté dessus. Bon, calme toi Aiden, respire un bon coup. Il faut dire aussi qu'avec l'abstention que m'avait fait subir Marissa, j'étais en manque... C'était pas bien d'abuser d'une femme qui avait trop bu, mais franchement à ce moment, alors que je la regardais, j'en avais rien à foutre.

« Moi je peux pas dormir avec elle comme ca à côté, impossible. »

Répondis-je simplement. Je pense que Matt voyait où je voulais en venir, car c'était un mec lui aussi. L'autre solution était que Matt et moi dormions ensemble, pour laisser un lit à Lila, mais j'évitai de la proposer. Nous n'allions tout de même pas nous sacrifier pour une fille? Macho, moi? Disons que j'étais quelque peu faché avec la gente féminine ces derniers temps.

Mon coloc' alla vers Lila pour aider à la tenir debout. Il me dit de prendre ses vêtements pour la ramener chez -Aaron?- les filles. Je m'exécutai, reconsidérant bien les propositions qui s'offraient à nous. La garder ou la ramener... Je ne savais plus trop ce que je voulais faire. Je trouvais la situation amusante, Lila me faisait rire, elle avait du mal de parler, c'était presque dommage de ne pas profiter de son état pour s'amuser un peu avec elle. Et je ne parle pas forcément sexuellement, bande de goujats !

C'est alors que je sentis quelqu'un me pincer les fesses en disant qu'elles étaient pas mal... Je me doutais bien que ce n'était pas Matt -quoi que... ^^ Je me rendis seulement compte que j'étais totalement nu, alors que Lila éclatait de rire ! Merde ! Je pris l'oreiller de Matt et le plaçai devant mon intimité. Je n'étais pas vraiment pudique, mais tout même, un peu de tenue ! Mon regard se posa irrésistiblement sur le décolleté de Lila, attiré comme une mouche après du vinaigre. Je me rendis alors compte que j'étais en érection. Double merde ! Heureusement que j'avais l'oreiller ! Il fallait vraiment que je me calme !

Je me rapprochai d'eux, toujours avec l'oreiller, et tendis les vêtements de Lila à Matt. A lui de l'habiller, moi, il fallait que je m'occupe de m'habiller moi. J'étais à la recherche d'un caleçon, quand Lila passa son bras autour de ma nuque pour se tenir debout, faisant de grands discours d'amour nous concernant Matt et moi. Je ne pouvais pas m'écarter, car mes mains restaient agrippées à l'oreiller. Je le regardai en rigolant moi aussi. Elle était vraiment bien éméchée ! Elle nous embrassa tour à tour, et nous demanda de ne pas la ramener chez les filles... Comme elle nous prenait par les sentiments, je regardai Matt l'air interrogateur en lui disant:


« Bon, on peut peut-être trouver un moyen de s'arranger... Je peux dormir par terre au pire, ce serait pas la première fois... »

Je regardai ensuite Lila, essayant d'évaluer si elle allait être malade et nous taper un coma ici ou pas. C'était difficile de savoir. En tout cas, elle était bien bourrée.

« Je préfère qu'on la garde à l'oeil, on va quand même pas la laisser comme ca... On sait jamais quelles conneries elle pourrait faire... »

Il en relevait de leur responsabilité à présent ! L'avenir de Lila était entre nos mains, ou presque...

« Et si c'est le cas, je sais pas toi mais moi je veux voir ca ! »

Rajoutai-je avec un grand sourire aux lèvres. Je trouvai enfin mon caleçon par terre, je me détachai de l'emprise de Lila pour le remettre, puis je renvoyai l'oreiller de Matt sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Sam 20 Avr - 1:35

Je m'avachis sur Aiden et sens son corps chaud. Je gémis d'aise, cool, un radiateur. Pire qu'un lézard, je cherche toujours à me réchauffer. Mais ce con me pousse sur le côté, j'ai toujours le droit au moelleux de son lit et l'oreiller qui va avec comme ça. J'entends Matt qui rit, ça me fait sourire, parce qu'au fond de moi, je sais que j'en rajoute. J'adore faire rire, même si ça les emmerde aussi ! D'un coup mes yeux s'ouvre, j'ai la vision en plein sur la jolie lune d'Aiden. Je penche la tête, je redresse le buste alors que j'étais allongé sur le ventre.

Héé mec t'inquiète je t'ai pas demandé de coucher avec non plus mais jusqu'à preuve du contraire on a pas trois lits et je me vois mal dire à Grace qu'une meuf à dormi dans mon pieu en sous-vêtements. 

Et il sort d'où ce discours. Je relève la tête, elle tient même pas droit, et d'un voix nasillarde et balançante, j'essaye de m'exclamer.

-Avous, avez-vous...envisagiez..  De... de , je me mets à réfléchir en plein milieu de ma phrase, c'est dur d'être clair et crédible dans ces conditions. De simplement... Partagez vôtre lit, poureuh domireuh !

Terminais-je en un hoquet et retombant sur l'oreiller d'Aiden.

« Bon ben on fait quoi maintenant? On peut pas la ramener chez les filles comme ca si?... »

Euhhh Soit tu dors avec, soit on la ramène dans sa chambre.

Je les regarde, enfin surtout les fesses d'Aiden, désolé mais ça attire l’œil, et j'ai aucune honte à mater. Cependant, leur sollicitude, inexistante ! Matt s'approche, et m'aggripe le bras, j'essaye de me relever, mais j'ai aucune force, il me fait plus mal qu'autre chose. En sortant du lit, je peux pas m'en empêcher. Je tends la main pour attraper la fesse bien musclé d'Aiden et je palpe.

-hmmm mouaiii pas maaaal !

Dis-je d'un rire idiot. Regardant Matt. Soudain je le prends dans mes bras, me laissant pendre à son cou.

-Mattyyyyyyy hurlai-je soudainement guillerette. Combien ? Euh, je sais pas, un verre par personne présente je crois... Je sais plus, c'est pas moi qui payait... Je rigole à nouveau comme une gogolle.

Je m'accroche un peu plus à lui, j'ai la moitié du corps qui menace de retomber sur le sol, mais jambes ne soutiennent rien du tout.

-Si vous savez comment je vous aimes les garçons.

Je tends la main pour attraper Aiden aussi et l'attirer, je m'aide ainsi à me tenir debout, un bras autour de leur nuque.

-Mouah, mouah, j'embrasse leur joue la plus proche en faisant ce bruit. Je vous aiiiimeuh trop. Je veux mourir avec vous, je veux auprés de vous, et surtout, surtout …

Soudainement je m'arrête. Je sais pas ce que je voulais dire.

-Enfin bref... M'emmenez pas là-baaaaaas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Ven 19 Avr - 21:46




••• Visite surprise •••



J'avais quelque chose qui prenait de la place dans mon lit. Quelque chose qui me collait et qui m'avait même écraser le bras. C'était pas quelque chose, c'était quelqu'un et je connaissais ce quelqu'un c'était Lila. Pourquoi était-elle dans mon lit? C'était la question que je lui avais posée. La jeune femme avait résumé ça en quelques mots. Elle s'était déjà presque rendormie quand je me ramassais le coussin d'Aiden dans la figure. Je reportais mon attention sur Lila qui criait, elle aussi de fermer la lampe. Il était pas question que je ferme la lampe ni qu'elle reste dans mon lit. Je lui avais conseiller celui d'Aiden, il était aussi atteint qu'elle, ils auraient une belle nuit digne d'alcoolique au moins.

Je regardais Lila se diriger tant bien que mal vers le lit d'Aiden ce qui me faisait éclater de rire. Cette fille était monumentale et je savais qu'on se rappellerait de cette soirée encore longtemps. Pour le coup, je me disais que si Aaron était là, lui aussi, il rigolerait bien.

Lila t'es pathétique sérieux

Toujours en rigolant, je l'observais atteindre tant bien que mal le lit d'Aiden qui écoutait d'un oreille ce qu'il se passait. Je voyais bien qu'Aiden se foutait du surnom que me donnait Lila lorsqu'elle avait un coup dans le nez. C'était tout sauf viril comme surnom et c'était sans doute pour ça qu'elle le faisait. Je voyais Aiden qui me lançais un regard noir, je savais que depuis Marissa il avait du mal à agir avec les femmes, sauf que Lila était bourrée et que de toute façon, même s'il agissait maladroitement, elle ne s'en rappellerait même pas. Je m'assied sur mon lit et observe le spectacle avant de m'adresser à Aiden.

Héé mec t'inquiète je t'ai pas demandé de coucher avec non plus mais jusqu'à preuve du contraire on a pas trois lits et je me vois mal dire à Grace qu'une meuf à dormi dans mon pieu en sous-vêtements.

Je me recouchais dans mon lit, enfuyant ma tête dans l'oreiller quand Aiden me demandait ce qu'on allait faire, debout en plein milieu de la chambre, je tournais ma tête vers Aiden et me relevais.

Euhhh Soit tu dors avec, soit on la ramène dans sa chambre.

Je me doutais qu'Aiden serait contre la première idée. Je me levais de mon lit et me dirigeais vers celui de mon coloc, j'attrapais le bras de Lila et la prenais comme un sac à patate, sur l'épaule. Je me tournais vers Aiden afin de m'adresser à lui.

Prends ses fringues on va la remonter chez les filles.. Ou chez Aaron? Non, chez les filles... Putain Lila t'as bu combien de litres pour être aussi lourde en un soir!

Lila était une fille avec un corps svelt, de base mais la porter comme ça la rendait plus lourde....



© POLLO
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Mer 17 Avr - 0:18

Je me levai légérement de sorte à me trouver assis sur mon lit. J'avais entendu Matt parler à quelqu'un... J'étais tendu, tous mes sens en alerte. Il avait demandé à Lila ce qu'elle faisait dans son lit. Non, sans blague? J'observai le lit de Matt en face de moi, un peu éblouis par la lumière, puis je décelai effectivement une forme anormal dans son lit. Il y avait une autre personne avec lui, Lila apparement. Je soupirai, un peu lassé de tout cela. Matt et les femmes alors... Il faisait surement style qu'il n'était pas au courant de sa présence devant moi parce que je savais qu'il était avec Grace, mais je m'en fichais il pouvait faire ce que bon lui semble. Je préférais ne rien savoir et me rendormir, ce qui serait vraiment difficile maintenant que j'étais réveillé et sur mes gardes. Je soupirai, il fallait que ma tension redescende. Je m'apprêtai à me rallonger sur le dos, quand je reçu l'oreiller que je venais de lancer à Matt. Mon oreiller. Merci vieux, ce serait plus confortable pour me rendormir...

Allongé sur le côté, mes oreilles restaient attentives malgré tout mes efforts pour ne pas m'intéresser à la situation. J'entendis Matt parler de moi...


« Bourré? Moi? »

Déclarai-je l'air innocent, en me relevant aussitôt. J'avais envie de bouger, je ne tenais plus trop en place. Je ne dis rien de plus pour ma défense, car il est vrai que j'y étais allé un peu fort sur la bouteille ce soir... Mais avec la carrure que j'avais et mon rapport à l'alcool, je dormais souvent avant d'être malade. Quant au stade joyeux... Il ne durait jamais bien longtemps. Bon là, ce soir, j'avoue, j'étais réveillé et étrangement apte à faire toutes sortes de conneries, mais ca, pas besoin d'être bourré pour moi...

Matt avait proposé à Lila de venir dans mon lit. Non mais... Mais... Il était fou ou quoi? Qu'est-ce qu'il voulait que je fasse d'elle moi? Surtout si elle était bourée en plus...


« Elle a raison, c'est cruel Matt ! »

Dis-je en la faveur de Lila à sa suite, pour l'inciter à rester où elle était et pour que Matt chance d'avis. Mais cette dernière tomba au sol dans un bruit sourd. J'y crois pas, Matt l'a quand même pas foutu au dehors de son lit? Je n'ai à peine le temps de réaliser ce qui se passe que Lila accoure déjà vers moi en sous vêtements, se plaignant que 'Matty' -je souris à ce surnom- ne veut pas d'elle.

« Oui ben il n'assure pas là le Matty... »

Déclarai-je en envoyant un regard noir à Matt, faisant les gros yeux. Je suis sensé faire quoi moi? Il sait bien que je suis nul avec les femmes. Et en ce moment avec ce qui m'est arrivé avec Marissa... Ce n'est pas vraiment le moment. Quoi que peut-être bien que si finalement, en reconsidérant les choses...

La sigma vint au bout de mon lit, apparemment bien plus entamée que moi niveau alcool. Je la sens au bout de mes pieds. J'ai une jolie vue sur son décolleté... Heu... Non regarde ailleurs Aiden. Ca ne va pas du tout. Lila dit que ca tourne. Maintenant qu'elle le fait remarquer, c'est vrai que ca tourne, mais me concernant c'est pour une toute autre raison. Putain c'est pas vrai depuis quand les filles se ramènent en sous vêtements chez les gars? C'est trop cruel.

Lila essai tant bien que mal de s'asseoir, se coucher, je ne sais pas trop, mais elle finit par me tomber dessus. Sur moi. Moi qui n'aime pas qu'on me touche. Bon, une femme c'est pas pareil... Et là elle est bourrée... Et moi aussi un peu... Et ses seins tout prêt de moi... Hooo.... J'essaie de mon contrôler et je m'écarte d'elle, je ne sais par quelle volonté. Je sors de mon lit, la laissant allongée dans le vide. Je me tourne vers Matt, complétement nu car oui, je dors toujours tout nu quand je dors dans un lit, et je dis à mon coloc':


« Bon ben on fait quoi maintenant? On peut pas la ramener chez les filles comme ca si?... »

C'était plus son amie que la mienne après tout, il la connaissait bien plus que moi, alors c'était à lui de s'en occuper non? En plus, c'était lui le coureur de jupons, pas moi. Moi, je n'avais pas vu de femme en sous vêtement depuis ce qui me paraissait une éternité. La laisser là dans mon lit avec moi, ce n'était pas gérable du tout... Bon, je n'allais pas lâcher mon pote pour autant, bien sur, mais je ne savais pas vraiment quoi faire d'elle. Et elle était dans mon lit quoi ! Matt n'allait pas laisser faire ca quand même. Ou alors, j'allais lui piquer le sien, à voir...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Mar 16 Avr - 23:44

Moi qui voulait me faire discrète, je crois que je pouvais pas faire mieux ! L'autre qui beugle et me balance cette foutu lumière en pleine gueule. Raaaah ça me rends encore plus malade. Je suis vite interrompu dans mes gémissements de plainte par Aiden qui lui sort exactement la même chose. Bah il a tout gagné Matty !

Putain Lila Je pourrais savoir ce que tu fous dans mon lit à 2h du mat? 

C'est pas évident ?

-Je dors, chambre trop loin... Putain Matt éteins ça.

Je loupe complètement l'action ou mon ami se fait remercié à coup de coussin. Je lui en mettrai bien un aussi si j'étais pas si bien installé. En plus il a enlevé la couette, et ça fait un peu froid. Je tire sur la couette en grognant. Je passe mon autre main au niveau de mes fesses pour sortir la ficelle de mon string qui me rentrait dans « vous savez quoi ». Je sais je suis super élégante parfois ! Je me retourne péniblement vers lui et cette fichu lumière. J'ai les yeux à peine ouvert, je grimace comme une idiote à cause de l'ampoule dans ma tronche...

Au pire, comme vous êtes bourrés toutes les deux, tu pourrais au moins aller dans celui d'Aiden, tu te sentiras moins seule...

Aiden bourré ? Pourquoi ? Pourtant il était pas au bar avec moi... Je me frotte les yeux comme une gosse de quatre yeux, me rentrant presque les poings dans les orbites !

-T'es cruel Matt ! Tu refuse ton lit à une pauvre fille.

Je me tourne mais je me ramasse sur le dos en poussant un gémissant. Beuuuuh je me suis cogné la tête... Je m'assois sur le sol un instant, le sol tourne et tourne et tourne. J'essaye de me relever et j'ai autant d'élégance qu'un orang-outan, les fesses en l'air puis ensuite le buste qui se redresse.

-Aideeeeeeeeen, Matty veut pas de moaaaaa.

Oui je sais, quand je suis bourré je deviens, grave, chiante et pathétique. Vous savez, le genre de fille que sort « toi t'es mon meilleur ami, je t'aime tu sais ! » tout en vous caressant la tête comme s'il s'agissait d'un cocker. D'ailleurs Matty l'a expérimenté plusieurs fois. Je titube debout avant de me laisser m'écrouler sur le bout du lit à Aiden. Je suis complètement en travers du lit, je sens ses jambes appuyé sur mon estomac, j'ai ma tête dans le vide, les fesses à l'air...

-Wow... Ça tourne par ici !

Aiden pu l'alcool, sûrement autant que moi... Je me redresse pour essayer de m’asseoir.

-Aideeeeeeen

Dis-je en me laissant retomber sur lui...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Mar 16 Avr - 18:39




••• Visite surprise •••



J'avais passé une journée pas trop mal en soit: je m'étais occupé un peu de Grace, j'avais accueillis des nouveaux dans la confrérie, et j'avais essayé de changer un peu les idées d'Aiden avec ryan et Aaron dans l'après-midi. Pour une fois qu'Aaron avait pu se libéré à un autre moment qu'en soirée, on avait sauté sur l'occasion. On avait été manger entre mec, on avait discuté, on avait pris la voiture d'Aiden et on s'était même retrouvé à une fête foraine finalement. Qui disait fête foraine, disait "faire n'importe quoi". C'était l'endroit où on devait faire la fête non? C'était ce qu'on avait fait, à notre manière. J'étais reparti plus tôt que les autres pour retourner voir si la jeune lambda s'en sortait dans son handicap et si elle n'avait besoin de rien. Puis aussi pour combler un manque qui se faisait de plus en plus grand au fur et à mesure que le temps passait. Chose faite, j'étais retourné à la confrérie où j'y avais découvert Aiden dans un état critique. Je ne savais pas trop si Aaron, Ryan étaient dans le même état que lui où s'il s'était saoulé tout seul mais le résultat était le même finalement. J'avais laissé le Sigma émerger pendant un moment avant de monter dormir.

Vers 00h30 du matin, j'avais rejoins Aiden, il était toujours là, à réfléchir et méditer et surtout, désaouler, mais ne dormais pas. On avait essayé de discuter un peu avant que je ne prenne une douche et que je me glisse dans ma couette. Je me laissais emporter par les bras de Morphée tout comme Aiden finalement. Vers 2h du Matt, un bruit sourd vint perturber un peu mon sommeil. Imaginant que c'est dans mon rêve, je ne me réveille pas jusqu'au moment où, couché sur le ventre la tête enfuie dans mon oreillé, je sens qu'on m'écrase bras et en sursautant..

AIE!

Je sens une présence dans mon lit une personne. J'allume la lampe et y trouve Lila complètement bourrée, les yeux charbonneux. La jeune fille crie d'éteindre la lampe sous peine de réveiller Aiden, trop tard. L'autre Sigma grogne et m'envoie son coussin à la figure que je rattrape et garde pendant un momen. A genoux dans mon lit, la lampe toujours allumer je regarde Lila.

Putain Lila Je pourrais savoir ce que tu fous dans mon lit à 2h du mat?

En tant normal, j'adorais Lila. C'était de loin ma meilleure amie et c'était surement la raison pour laquelle j'étais aussi franc avec elle en plus du fait qu'elle venait de me sortir de mon sommeil en m'écrasant le bras. Je regardais la jeune fille exaspéré et relançais l'oreiller sur la tête d'Aiden en attendant qu'elle réponde.

Après un cours instant je reprenais

Au pire, comme vous êtes bourrés toutes les deux, tu pourrais au moins aller dans celui d'Aiden, tu te sentiras moins seule...
© POLLO
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Lun 15 Avr - 18:41

Cela faisait plusieurs semaines que je n'arrivais plus à dormir. Depuis que j'avais rompu avec Marissa plus exactement. Je n'avais jamais été un grand dormeur en temps normal, alors là, ce n'était même pas la peine d'essayer... Car si le jour, je faisais comme si cette histoire était loin derrière moi, la nuit... La nuit c'était une autre histoire. La nuit me faisait réfléchir et voir les choses différemment. Et les sentiments que j'avais eu pour Marissa étaient sincères et forts. Malgré la trahison qu'elle m'avait fait subir, sa tromperie avec un type dont elle m'avait caché le prénom, je ne pouvais l'oublier comme ca du jour au lendemain. Je le voulais pourtant, je pense que je le voulais vraiment. Mais je ne pouvais contrôler mes pensées.

Ce soir donc, j'avais comme la plupart des soir picolé durement une bouteille de scotch, histoire que ca m'évite de penser à tout ca et que je finisse par m'endormir comme une masse, chose que j'avais réussis à faire. Je devais dormir depuis une demi-heure environ, et je ronflais comme c'était pas permis, car quand on dors profondément, on ronfle, c'est bien connu. Pourtant, me concernant, mon sommeil n'était jamais profond. Car j'étais sans arrêt sur mes gardes. Et même bourré, j'avais ces réflexes d'avoir mes sens en alerte, ce qu'il avait bien fallu que je développe quand je vivais à la rue, car tout peut se passer à n'importe quel moment.

Dans ma chambre aussi apparemment, puisqu'une fille de ma confrérie, Lila, était rentrée et s'était mise à l'aise, c'est à dire en sous vêtements, pour rejoindre le lit de Matt, alors que je commençais à émerger, ne comprenant pas bien ce que j'entendais. C'est alors qu'une lumière jaillit, du côté du lit de Matt. Ma réaction ne se fit pas attendre. Tel un ours émergent de son hibernation, je grognai:


« Putain, Matt, qu'est-ce que tu fous? Éteints ca bordel ! »

Je pris la première chose qui me tomba sous la main, à savoir mon oreiller, et le lui lançai de toutes mes forces, ce qui n'était pas peu dire me concernant -mais j'étais encore à moitié endormis et je devais avoir un sacré taux d'alcoolémie dans le sang. Je n'étais donc pas des plus agréable en cet instant précis. Matt n'était pas très dérangeant en temps normal comme coloc', mais en cet instant, je maudissais le jour où il était arrivé dans ma chambre, même si dans le fond, je savais que c'était l'une des meilleures choses qui me soit arrivée à Wynwood. Je me recouchai, sans oreiller du coup, espérant retrouver le sommeil, mais maintenant, ca serait plus dure. Me restait-il de l'alcool? J'avais du finir la bouteille... Je n'avais pas entendu la voix de Lila dans le lit de ce dernier...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   Lun 15 Avr - 1:17

Je titube dans le batiment, j'ai un hoquet qui me secoue le corps. Les couloirs tournent vraiment trop vite, je n'avais même jamais remarqué à quel point les murs étaient si proche l'un de l'autre. Plus tôt dans la soirée, j'ai accompagnée une connaissance au bar. Il m'a payé plusieurs verre, puis c'est tout le reste du bar qui s'est amusé à me payer chacun leur tours un shooter par ci, un cocktail par là. Les mélanges et moi ça fait pas bon ménage. Je regarde mon portable pour voir l'heure qu'il est : 02:00 am. Merde, en pleine semaine, la matinée risque d'être difficile.

Je longe encore les couloirs, j'ai une sacré envie de vomir. J'ai des haut le cœur. Je m’appuie contre le mur un instant. J'ai des sueurs froide, je crois que j'ai un peu abusé sur les liquides éthyliques. Je lâche même un rot pas très distingués, bon on s'en fout, personne ne m'observe en même temps. Je me frotte les yeux, j'arriverai jamais jusqu'à cette satané chambre. Je m'aide des parois du couloir pour ramper jusqu'à la première porte. Je regarde le numéro atrocement flou de la porte. C'est celle de Matty et de Aiden., J'avale ma salive, je gobe un bonbon à la menthe pour essayer de lui épargner l'odeur. Car oui je peux plus faire un pas de plus ! J'ouvre la porte, je pense me faire discrète, mais je me cogne le genou contre l'encadrement de la porte. Je me fige sur place, à l'affut d'un mouvement. J'entends un grognement, Matty dort encore ouf ! Je regarde de l'autre côté de la chambre, vers Aiden. Il ronfle encore.

Maladroitement, je retire mes baskets, les balances derrière moi, mon jean, mes chaussettes, je manque de me casser la gueule et je me fige à nouveau. Un hoquet me secoue le corps encore une fois. Je gémis de dépit, putain je suis vraiment bourrée cette fois. Je retire mon t-shirt pour enfin me retrouvé en sous-vêtement. Je m'aperçois à la lumière de la lune dans un miroir, mon crayon et mon mascara ont coulés, j'ai l'air d'une folle. Vite, allons se coucher.

Tout doucement je m'approche du lit de Matt. Je l'observe dormir, il est mignon quand il dort, il a l'air innocent. Ça me fait ricané en silence. Je soulève délicatement la couette. Son lit et petit, mais tant pis, si je m'allonge pas, je vais m'évanouir. Je me glisse dans son lit. Dans ma tête c'est doucement, mais pour le coup je suis aussi douce qu'un éléphant, et je lui écrase le bras. J'entends un cri « Aïe » et un sursaut. Oh mon dieu arrête de bouger se lit, on se croirait en mer. Oh non pense pas au vague Lila. La lumière s'allume, je suis obligé de mettre ma main devant ma bouche j'ai envie de vomir. La lumière m'aveugle...

-Putain Matt, éteins ça, tu vas réveillé Aiden... Dis-je la voix vacillante.

Je grimace, l'ampoule m'explose les yeux, et je m'enterre sous sa couette, non je ne bougerai pas !!!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite surprise [PV les locataires de la chambre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite surprise [PV les locataires de la chambre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: