AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeMer 23 Jan - 15:13

La jeune femme avait écouté ce qui se disait autour d'elle, soulagée que cette histoire n'est pas l'air de rester et que les deux personnes avec elle semblaient passer à autre chose. En entendant la jeune asiatique à ses côtés lui demander si elle était également en dernière année de lycée, la japonaise hocha la tête pour affirmer puis sourit de nouveau

« Oui c'est ça, dans la classe B » Jugea-t-elle bon de préciser avant de se tourner vers l'homme. « Vous avez raison, mais bon, ça me joue souvent de mauvais tour, comme maintenant »

Elle rit alors un peu et le regarda aller jeter son gobelet désormais vide à la poubelle avant de se tourner vers sa compatriote d'Asie qui se présentait. Ayane inclina donc poliment la tête en souriant puis remit ses mains dans son dos décidant de se présenter à son tour, après tous, la jeune femme venait de lui demander ainsi qu'au géant avec elles leur nom, il était donc tout à fait normal qu'elle réponde.

« Enchanté Yang-san, moi c'est Ayane Ouma »

Elle avait l'habitude d'appeler les gens par leur nom de famille par politesse comme on le lui avait appris et même si elle savait que ce n'était pas comme ça dans ce pays, elle n'arrivait pas à s'en empêcher, c'était une habitude ancrée en elle depuis sa plus tendre enfance. Elle écouta enfin la dernière personne se présenter puis inclina de nouveau la tête avant de les regarder chacun leur tour, le moins qu'elle pouvait dire était que son premier contact avec des gens d'ici avait été assez agitée, mais elle se doutait qu'elle n'allait pas regretter et que ce serais surement bien plus amusant par la suite. C'est à ce moment-là qu'elle se rendit compte que peut-être qu'ils avaient tous les deux quelque chose à faire et qu'avec ce qu'il s'était passé, ils avaient été coupés. Bon, Lily avait dit qu'elle avait voulu lui venir en aide donc elle n'avait pas vraiment était coupée, quoi que, mais elle ignorait ce qu'avait prévu de faire le géant, oui ce serait son nouveau surnom, peut-être qu'il avait quelque chose de très important à faire ! Et que comme c'était un gars, bah il avait oublié... Elle les regarda donc tous les deux en souriant

« Vous aviez quelque chose de prévu ou pas ? »

En fait ça l'aurait arrangé qu'il n'est rien à faire, comme ça, elle aurait peut-être pu passer un peu de temps avec eux et apprendre un peu mieux à connaître des étudiants d'ici et c'était toujours plus amusant de passer du temps avec d'autres personnes avec qui l'on pouvait parler puis elle voulait à tout prit savoir d'où venais Lily, elle était la première asiatique qu'elle rencontrait ici alors elle était forcément folle de joie à l'idée de savoir qu'elle n'était pas seule, mais n'osait pas le lui demander, donc si elle passait un peu de temps en semble, elle pourrait essayer de glisser sa question dans une discussion en essayant d'être subtile.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeSam 12 Jan - 20:30

Joe • Ayase • Lily
« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. »

Lily observa la poupée asiatique. Elle s'en voulait sincèrement d'avoir été si distraite et d'avoir ainsi provoqué cette rencontre … tumultueuse qui aurait pourtant put se passer à merveille. Un sourire gêné naquit sur ses lèvres lorsqu'elle vit l'étrangère se courber mais ne dit rien, hochant simplement la tête d'un mouvement vif. La jeune fille n'avait jamais été très... politesse, ni excuse d'ailleurs. Évidemment, quand elle reconnaissait qu'elle avait tort, Lily courbé l'échine, mais tant que cela n'avait pas été prouvé par A + B que ce n'était pas elle qui avait raison, la Taïwanaise ne s'excusait pas. C'était sûrement ça qui l’embarrassait tant, toutes ces marques de politesse. Par chance, le Grudu prit la parole ce qui sortit l'adolescente de ses pensées. Certes, le café n'était pas quelque chose de rare mais c'était le geste qui comptait, pas l'objet. Intérieurement, Lily se promit de lui payer un café un jour, de l'apporter et de filer en vitesse si il le fallait... bien sur il fallait qu'elle sache qui il était avant de faire ça !

« Ce ne sont que des notes. »

Sa voix montrait clairement qu'elle n'affectionnait pas particulièrement ces cours et qu'ils étaient presque... indésirables. C'était une nouvelle vie pour elle et la jeune Yang n'était pas encore habituée, peut-être ne s'habituerait-elle jamais à cette vie si … tranquille. Voyant que la poupée ramassait ses affaires, la Taïwanaise s'abaissa à son tour et ramassa quelques feuilles et cahiers avant de se redresser avant de prendre le reste de son matériel scolaire que l'inconnue lui tendait.

« Je en dernière année au lycée, continua-t-elle en lui souriant avant de se retourner vers la poupée. Je suppose que tu es dans le même cas que moi n'est-ce-pas ? »

Elle rangea le tas qui commençait à peser sur ses bras, même si le quart des feuilles étaient un peu … caféinés. Tant pis, l'important était que ses cours soient lisibles. Le Grudu alla jeter son café à la poubelle et Lily ne put s'empêcher de se dire qu'il aurait fait un bon barbare, avec une hache à deux mains, une armure en peau et un air de conquérant. Ce qui clochait, c'était les cheveux. Trop court pour faire barbare. Quand il revint, elle décida qu'il était tant de mettre un nom à leur visage et se lança donc la première :

« Oh, je m'appelle Lily Yang et .. vous ? »

Elle avait un hésité sur le vous, craignant une réponse du genre : « Ça te regarde ? ». Oui, elle avait tendance à se faire des films.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeSam 12 Jan - 19:06



Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps.
Lily & Ayase





La jeune femme qui m'avait percuté prit alors la parole, essayant je pense, de calmer un peu le jeu avec la crevette. Elle laissa sa fin de phrase comme petite remontée de bretelles, mais je crois que je suis assez vieux maintenant, pour faire la différence entre le bien et le mal et que je n'avais pas à recevoir de leçon de morale de la part de qui que ce soit de ce monde. Je la laissais donc dire, sans lui répondre et de toute façon, la crevette ne tarda pas à comprendre son erreur. Elle s'excusa alors mille fois et opta pour, je pense, les excuses venant d'Asie. La façon de se courber en avant de cette façon et ce sourire gêné, j'avais l'impression de me retrouver dans mes vieux mangas d'enfance, ça me fit sourire. Me tournant alors vers les deux jeunes filles, je pris enfin la parole :

Ne t'en fais pas pour mon café, on ne peut pas dire que c'est une chose rare ici. J'en reprendrai un autre. J'espère juste que ça va aller avec tes notes, tu es à la Fac?

J'avais remarqué, avant que la crevette ne ramasse tout par terre, que ce qui était tombé au sol était des cours écris à la main, chose que l'on faisait à la Fac, mais cette fille était vraiment minuscule, elle devait avoir maximum 18 ans, donc, l'âge de mon frangin. Rah, ça me faisait vraiment bizarre de penser comme ça maintenant. De tout voir plus petit, moins bien -pas forcément cette fille- de tout voir en moins important ou moins glorieux. Miami n'allait pas être une ville pour moi et ça, je le savais déjà.

Et t'inquiète pas non plus, Crevette, des filles comme toi, il en faut et tu dois rester comme ça pour le jour où malheureusement, ça pourrait arriver à une autre.

Je lui souris aussi puis ramassa mon gobelet de café afin de le jeter dans la plus proche poubelle. Je dépassais ces deux ados d'au moins deux têtes, alors autant dire que je me sentais vraiment un géant en cet instant. Je trouvais même ça bizarre. J'avais la sensation de comprendre totalement Gandalf lorsqu'il était en compagnie de Sam et du porteur de l'anneau sacré. Ca me donnait envie de voir ce film tiens.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeJeu 10 Jan - 21:10

La jeune femme n'avait pas lâché l'homme face à elle du regard. C'est uniquement après quelques instants et le fait qu'elle se soit fait "disputée", qu'elle se rendit compte qu'il était plus vieux qu'elle, elle cligna alors plusieurs fois des yeux, prenant un air un peu surpris puis tourna son regard vers la jeune asiatique qui venait de parler. Elle ne se faisait pas agresser ? Elle s'excusait auprès de l'homme ? Elle réalisa alors qu'elle s'était encore imaginé des choses et se tourna entièrement vers la jeune femme, clignant toujours des paupières.

« Hontöni ? » Demanda-t-elle

Elle avait encore un peu de mal avec l'anglais et il lui arrivait de parler japonais quand elle était encore un peu chamboulée ou autre, comme là alors qu'elle demandait "Vraiment ?". Réalisant alors son erreur, elle se tourna vers l'homme en face en étant sérieuse, mais sans méchanceté cette fois-ci et s'inclina de manière à montrer à quel point elle était désolée. Elle fixait le sol, ses deux bras collés le long de son corps.

« Je suis désolée, j'ai cru que vous vous en preniez à elle ! » Se justifia-t-elle.


Elle resta quelques instants inclinée avant de se redresser et de passer une de ses mains à l'arrière de sa tête. Elle se mit alors à rire un peu nerveusement et surtout, elle se moquait de sa propre bêtise, ça lui arrivait vraiment trop souvent ce genre de choses et elle le déplorait. Elle se tourna ensuite vers l'asiatique et s'inclina également, elle lui devait aussi des excuses après tous.

« Je suis désolée, je n'aurais pas dû intervenir comme ça » Déclara-t-elle sérieusement avant de se redresser. « Et je tenais à vous remercier d'avoir voulu me venir en aide, c'est gentil de votre part » Ajouta-t-elle en souriant.

Elle regarda les deux personnes qui se tenaient face à elle et sourit, elle avait vraiment dû passer pour une folle, voire plus, mais elle n'avait pas prit mal le "Crevette" au contraire, ça l'amusait, elle le prenait comme une sorte de surnom, même si elle savait que ça n'en était pas un. Puis, elle n'allait pas prendre mal ceci après avoir agressé sans raison un homme en vérité innocent. Elle secoua donc la tête en entendant la jeune femme dire que c'était surement de trop.

« Non, il a raison, je n'aurais pas dû m'emporter ainsi et faire preuve de si peu de bonne manière. Le "crevette " était bien mérité » Dit-elle en souriant.

Elle s'accroupit ensuite et ramassa les affaires de sa compatriote asiatique, du moins elle remit dans le sac celles qui n'étaient pas mouillées par le café et lui tendit ensuite son sac en souriant. Elle attendit qu'elle l'ai prit avant de rassembler les affaires mouillées par le café. C'est le moins qu'elle pouvait faire pour tenter de se faire pardonner son impolitesse, elle avait vraiment honte et se trouvait toujours aussi idiote. Mais ça ne la changeait pas vraiment de d'habitude.

La jeune Japonaise ne savait plus trop quoi dire ni ou se mettre, la timidité revenait à la charge, mais elle ne devait pas se montrer timide, elle sourit donc et les regarda donc tous les deux, sans rien dire. Elle réfléchissait à quel sujet aborder pour changer de conversation, mais peut-être que ce serait mal prit venant d'elle. Elle se livrait à un véritable débat intérieur, tout en tentant de paraître toujours calme, un sourie gêné toujours affiché sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeJeu 10 Jan - 19:19

Joe • Ayase • Lily
« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. »

Par chance, elle n'avait rien. Certes, Lily ne pouvait pas en dire autant de ces cahiers qui s'étaient étalés sur le sol aux côtés d'un... café ? Boarf ! Ils étaient mieux sur le sol !Pendant un instant la jeune fille retourna la scène dans sa tête avec perplexité. Qui avait été distrait dans cette histoire ?
Ses yeux se posèrent sur la potentielle victime de maladresse. Un géant, c'était un géant aux larges épaules ou comme les surnommait Lily : un bon Grudu. Le genre de gars qui vous brise en mille morceaux en vous donnant une tape amicale dans le dos, qui peut vous écraser juste en vous prenant contre lui ou tout simplement qui vous arrache la main et vous casse un bras en vous saluant. Le genre de gars imposant qu'on ne veut pas froisser, devant lequel on veut s'échapper. L'adolescente se sentait soudainement minuscule, mais pas question de le montrer.
Il la regarda et sourit, certainement à cause du ridicule de la situation, ou plutôt de la position ridicule de Lily qui ressemblait sûrement à un moustique à côté de lui. Tandis qu'elle avait automatiquement posé une main contre son épaule à cause du choque, lui n'avait en aucun cas été ébranlé par ça et l'asiatique ne doutait aucunement que l'inconnu avait ressentit cette... turbulence comme une légère secousse, un petit frémissement. Au moins si elle voulait se casser le poignet contre quelqu'un, Lily savait qui chercher. La voix du jeune homme la sortit de son analyse pendant qu'elle fronçait les sourcils d'un air perplexe, ce qui lui donnait l'air de n'être pas totalement dans la réalité ( ou tout simplement de se sentir totalement perdu à cet instant précis ! )
« Ah euh... Oui.. »
Lily se retourna vers ses affaires, commença à se baisser avant de se relever afin de faire face à son interlocuteur.
« Désolé pour le choq... »

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que la personne qu'elle voulait aider vint l'aider, retournement de situation gênant ! Ça n'étonna pas l'étudiante lorsque, voulant la défendre, l'inconnue crut que Lily se faisait harceler par cet homme car, ayant des expressions du visage souvent trop songeur, les gens avaient tendance à croire que l'adolescente se faisait agresser par n'importe qui et qu'elle n'osait pas se défendre, mais si quelqu'un s'en était prit à elle, ça se saurait entendu... dans toute la ville !
Touchée par ce geste de solidarité, la jeune Yang allait répondre avec calme et gentillesse afin de dissiper les malentendus mais son faux agresseur prit la parole avant elle, la coupant dans son élan.
Outch... Il n'avait pas l'air d'apprécier le ton employé par l'inconnue asiatique. Ayant remarqué qu'il était plus vieux qu'elle, Lily espérait sincèrement que ce n'était pas un prof, un genre de génie, surdoué jusqu'au bout des orteils, grand professeur renommé et tout ce qui s'en suit, mais sa façon de parler ressemblait plus à un jeune adulte, certainement lui aussi étudiant, qu'à un professeur de renom.
Un soupire de soulagement s'échappa de ses fines lèvres et, espérant que personne ne l'ai remarqué ( ça aurait vraiment donné l'impression qu'elle était en train de se faire agresser quelques minutes auparavant et que la jeune asiatique venait la sauver ! ) Lily tenta de s'imposer entre les deux avant que ça ne finisse en hurlement et en potentielles insultes ( crevette était déjà un début ! ) , sauf si ils savaient garder leur calme. Sachant qu'elle avait tendance à s'emporter quand les choses dégénéraient, la Taïwanaise préféra calmer le jeu dès le début entre le Grudu et la fragile asiatique.
« En fait il ne s'en prenait pas à moi ! Je venais justement vous proposer de l'aide ... j'ai eu l'impression que vous aviez perdu votre chemin, moi aussi j'étais perdue au début... Enfin bon, je venais vers vous quand je lui suis malencontreusement rentrée dedans. Je vous remercie pour être venue.. c'est rare que quelqu'un vienne prendre le parti d'une personne qu'il ne connaît pas ! »

Elle accompagna ses dires d'un splendide sourire qui voulait dire : « pas taper, pas taper ! » avant de se retourner vers l'Homme.
« Je suis désolée … pour le café, je vous en achèterais un autre.. Mais je pense que le '' crevette '' était de trop, non ? »

Être gentille, aimable, calmer le jeu. C'était exactement ce qu'il fallait faire avant que le Grudu ne brise en mille morceaux la poupée, enfin c'était peut-être un homme avec des valeurs qui ne tapait pas les filles... Dans tout les cas, Lily ne voulait pas de dispute qui donne mal à la tête. Elle fourra son nez dans son écharpe en attendant la suite des événements.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeJeu 10 Jan - 16:27



Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps.
Lily & Ayase





Onze heures et j'avais finis mes cours pour le moment. Je n'avais qu'un seul cours de Politique étrangère, à 17 heures et ce, jusqu'à 19 heures. J'avais donc une bonne partie de la journée libre. Ce que j'avais prévu de faire? Aller voir Jeffrey, nous devions parler et ce, très vite. Nous n'avions plus beaucoup de temps avant que maman ne nous quitte, mais ce petit con n'avait pas l'air de le comprendre. Ou alors si et il en était mort de trouille, ce qui ne me choquait pas venant de lui. Ce n'était qu'un froussard, déjà étant petit, je devais toujours le protéger de tout. D'où est-ce que ça lui venait tout ça? Pourtant ni papa, ni maman ni moi n'étions comme ça. Peut-être le facteur... après tout, nous connaissions la fidélité de maman, ça ne m'étonnerait même pas qu'il soit le fils de Fedex ! Enfin si, parce que physiquement, on se ressemble.
Perdu dans mes pensées, je quittais la Fac d'un pas plutôt détendu. Je portais une simple chemise avec un gilet gris puis un jeans simple. J'étais assez classe et assez décontracte. Je n'avais plus l'habitude de porter autre chose qu'un costume, dans mon entreprise, je me devais d'être habillé avec un costard, chaque jour, j'étais le patron ! Mais aujourd'hui, tout avait changé.
Passant par le bâtiment où siégeaient les stand de nourriture rapide et de café, je pris le temps de m'en prendre un. Court, serré, noir et sans sucre. Et avec ceci, une petite patisserie. Une fois celle-ci engloutie, je quittais le bâtiment pour rejoindre le parking afin de prendre ma voiture et ainsi, rejoindre mon hôtel, à défaut d'avoir pu trouver mon appartement. J'aurai bien voulu que Jeffrey m'accompagne dans mes visites, qu'on fasse ça en famille et il aurait même pu venir vivre avec moi. Mais nos liens étaient ce qu'ils étaient aujourd'hui : nuls. Buvant mon café et tenant ma pochette sous le bras, j'avançais dans la cours de l'école, au travers des différents chemins, évitant les gamins de Wynwood High School. Et dire que j'avais 7 ans de différence avec les plus jeunes. Mon Dieu. Qu'est-ce qui m'a prit de tout quitter à New-York pour ce merdier? Oh et bien cette merde porte justement un nom, ou même trois à vrai dire : Jeffrey Marlon Williams. Mon abrutit de frangin qui est venu se pommer ici ! Bon sang !
Alors que je pensais à ma rage à l'évocation de mon installation en Floride, je ne me rendis pas compte que j'avais accéléré le pas et que je venais de me faire percuter. Sous le coup, mon café tomba à la renverse sur le sol. Bon ok, il n'y avait que mon bras qui avait bougé, étant donné que le choc provenait de mon coude. Je me retournais alors pour voir qui était le coupable, mais pas forcément d'un air méchant.

Oh.

Une crevette. La vision de cette toute petite fille -absolument ravissante au passage !- me fis sourire. Perdue sous tous ses vêtements, elle semblait encore plus miniature ! Je me tournais vers elle, qui me regardait de ses grands yeux perdus.

« Salut, ça va? »

Lui lançais-je alors. J'espérais qu'elle ne se soit quand même pas fait mal en me percutant, mais ça aurait pu être le cas ! Au moins, elle était restée accrochée sur ses deux pieds ! C'est à ce moment là que débarqua une furie encore plus petite que la première. Arrivant en gesticulant moitié dans tous les sens et m'aboyant dessus. OH OH OH on se calme microbe ! Non mais oh ! La gamine a 12 ans et commence à me parler comme ça, putain, ça c'est vraiment le lycée quoi. A mon âge, on n'intervient pas comme ça. Je fronce alors un sourcil et regarde les deux naines devant moi, elles doivent sûrement être amies, sinon l'autre ne serait pas venu se jeter sur moi et puis... elles sont asiatiques toutes les deux. Je regarde alors à la fois la première puis ensuite la seconde et je finis par répondre à celle qui était agressive comme un chien enragé :

« Premièrement, c'est pas une façon de parler aux gens. On dit bonjour. Ensuite, on peut demander comment ça va. Seulement après ça, on peut commencer les reproches et encore, quand c'est justifié ! Compris crevette? »

Bon ok , je jouais la carte du sale vieux macho de 22 ans, mais elle commençait sérieusement à me gonfler avec son doigt dirigé contre moi là. Aller hop, si je le voulais, je l’éjecterai bien loin de là moi tu verrai. Pff. Sale mioche !




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeJeu 10 Jan - 16:13

La jeune japonaise était arrivée depuis peu dans ce lycée et elle ne connaissait pas encore tout à fait les bâtiments, les lieux de vie commune et en réalité, tous les endroits importants. Elle s'était donc "perdue" et s'était retrouvée dans le parc au lieu de la bibliothèque. Elle laissa un léger soupir s'échapper d'entre ses lèvres alors qu'elle marchait dans une des allées du parc, elle était désespérée à cause d'elle-même.

Habillée d'un simple jean noir, qui commençait d'ailleurs à être plus délavé que noir, ainsi qu'une tunique verte foncée. Bien sûr elle était loin d'avoir froid, avec cette chaleur qu'il faisait quasiment continuellement, elle était loin des vents secs et des températures qu'elle avait pu connaître dans son village natale, même si c'était encore moins que pour ceux qui vivaient au Nord du Japon. Enfin, même si elle n'avait pas vraiment froid, elle préférait toujours être couverte, surement pas habitude. La jeune femme était donc en train de marcher tranquillement quand elle entendit quelqu'un ou quelque chose tomber.

Elle prit donc son courage à deux mains et alla vers eux d'un pas rapide et se mit à côté de la jeune asiatique qu'elle pensait en danger, fronçant les sourcils puis elle pointa le jeune homme du doigt, elle ne le connaissait pas, mais si il s'en prenait à la pauvre fille à côté d'elle, comme elle se l'imaginait, elle ne laisserait pas passer.

« Les garçons aiment s'en prendre aux filles ici ?! » Déclara-t-elle d'un ton sérieux et un peu sec.

Elle fixait le jeune homme face à elle sans flancher, elle était vraiment persuadée de ce qu'elle disait et devait sûrement passer pour une idiote... mais ça, elle n'y pensait pas pour le moment. Elle croisa les bras sous sa poitrine sans quitter l'homme du regard
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitimeMer 9 Jan - 22:19

Joe • Ayase • Lily
« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. »

Belle journée ? Non, ce n'était pas le cas. Lily était habituée au mauvais temps mais lorsque c'était à Miami, l'adolescente avait tendance à oublier qu'elle n'était pas vraiment « chez elle ». Ce monde ne lui appartenait pas et le contrôle qu'elle exerçait auparavant sur sa vie lui échappait désormais. Peut-importe. Certaines personnes pourraient dire que l'asiatique avait tout gagné, qu'elle avait une vie fabuleuse, une mère qui l'aimait, les moyens de s'en sortir. Mais ces personnes ne se souciaient que très peu de ce qui se passait en coulisse, ils se contentaient de regarder le spectacle et de se faire une opinion sur les rôles et non les acteurs. La brume d'un soupire venant d'un contact chaud-froid ramena l'étudiante à la réalité. Après un rapidement roulement d'épaules, un petit étirement et une remise en place de son écharpe, Lily reprit sa marche vers l'Université, ses vielles chaussures frottant ardemment le sol. Elle allait certainement bientôt trouer la semelle à force de traîner des pieds. Pendant que l'optique d'une nouvelle paire de chaussure trouée la ramenait dans un passé qui n'était pas si lointain, la Taïwanaise pénétra dans le parc du campus, la tête haute et le dos droit, essayant d'incarner à elle seule un esprit sûr et fort. Son sac en bandoulière avait beau appuyer horriblement sur son épaule par la faute des nombreux cours qu'elle avait, l'adolescente ne laissait rien transparaître et ne montrait nullement qu'elle se sentait mal à l'aise dans cet environnement qui n'était pas le sien.
Trop de luxe, trop de gosses de riche imbus d'eux même qui n'avaient rien accomplis dans la vie et qui avaient seulement eu la chance de naître dans la bonne famille afin de pouvoir profiter d'argent qui n'était finalement pas le leur. De plus, ils avaient tendance à profiter de cet argent de manière égoïste tout en essayant de montrer abusivement la puissance du pouvoir de l'or et ainsi exhiber leurs biens matériaux, souvent de collection qui valaient, réunis, au moins tout le budget d'une petite ville tandis que d'autres suaient et se donnaient corps et âmes afin d'obtenir ne serait-ce que le quart de ce que les riches avaient. Oui, Lily détestait les bourges. Elle avait ses raisons, certes elles n'étaient pas objectives étant donné que la jeune fille était directement concernée par cet égoïsme dont ils faisaient preuve, mais néanmoins existantes et justifiée … à ces yeux.
Depuis qu'elle était ici, la jeune Taïwanaise avait prit l'habitude de s'intéresser aux nouvelles têtes mais était tout de même réticente concernant le fait d'aller à leur rencontre, craignant justement de se retrouver face à une personne hautaine qu'elle aurait détesté dès le moment où celle-ci aurait mit en avant son immense richesse et son pouvoir. Évidemment, Lily l'aurait sûrement insulté, au risque de finir en prison ou expulsée de l'établissement car le « Papa » de la personne concernée aurait fait une crise en entendant que son précieux enfant avait été insulté par une gamine sans le sous.

Alors qu'elle intériorisait sa haine envers les bourges, l'étudiante aperçut une nouvelle élève et, bien qu'elle soit loin d'elle, Lily crut reconnaître une asiatique. La Taïwanaise avait toujours eu plus de facilité avec les étudiants étranger plutôt qu'avec ceux déjà américain, c'était certes psychologique mais c'était quelque chose qu'elle ne pouvait pas changer... non, qu'elle ne voulait pas changer. Elle vérifia un peu son état, bon elle était simplement vêtue : un jean foncé avec un pull assez long bordeaux et une écharpe noire, arrangea sa frange et, pensant qu'elle était peut-être perdue, accéléra le pas afin d'aller à sa rencontre avant de percuter quelqu'un. Bien qu'elle n'ai pas vu la personne en question, l'adolescente avait bien sentit à travers le choque qui fit tomber son sac sur le sol et s'étaler ses affaires que c'était un homme et qu'il était … imposant.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Empty
MessageSujet: Re: « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma   « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Le Royaume perdu d'Arnor
» La v2 de FoxyBB est sortie !
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: