L'université de Wynwood vous accueille, vous et vos secrets...
 

Partagez | 
 

 Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Sam 5 Jan - 0:23

"Monsieur Martin vous n'êtes pas assez attentif. Monsieur Martin arrêtez de draguer votre camarade. Monsieur Martin concentrez vous s'il vous plaît. Monsieur Martin Travaillez. Monsieur Martin arrêtez de bavarder. Monsieur Martin vous êtes virez !"

Voici les remarques que j'avais dû supporter toute la journée, et voici ce que les professeurs ont supportés toute la journée. Mais eux c'est leur métier, moi c'est une obligation de venir ici, je n'ai pas le choix malheureusement.

J'ai fini les cours à 16 heures, c'est tôt mais pas assez. J'étais habillé avec un treillis militaire, des rangers, et un tee shirt à l’effigie d'un de mes groupes préférés, Rammstein. Je rentre chez moi à l'hôtel et je vois une tonne de linge que je dois laver en effet j'ai trop de fringue et étant donné que je vis à l'hôtel je suis censé avoir une femme de ménage qui fait tout ce qu'elle faut après tout j'ai payé le suppléant, mais aujourd'hui c'est jeudi et c'est le jour de repos. Je prends alors un gros sac qui sert généralement pour faire les courses et je retourne au lycée pour laver tout ça, je ne supporte pas le bordel, oui pour un homme c'est bizarre mais je n'aime pas ça et je ne vais pas supporter de voir des affaires traîner jusqu'à demain.

Une fois arrivé au lycée je trouve pour une fois assez rapidement ce que je cherche c'est à dire la laverie car il y a un panneau dans le hall d'entrée.

Il y a une dizaine de machine à laver et moi je ne sais pas m'en servir, en effet quand j'habitais en France, c'est ma mère qui s'occupait de toutes les corvées ménagères je ne sais donc pas faire une machine. Je décide alors de l'appeler, quand je lui demande ce dont j'a besoin ça l'a fais rire, évidemment, elle me dit qu'il faut simplement séparer le blanc du reste, mettre le linge dans la machine et une pastille de je sais pas quoi et faire tourner. Je lui raccroche alors et je m'exécute. Je dois attendre là, seul, il n'y a personne. Je ne peux même pas aller fumer une clope car je n'ai pas envie qu'on vole mes fringues de marque. Je m’assoies alors sur un banc, les bras croisés, et j'attend.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Sam 5 Jan - 20:12

Quatrième Jeudi d'Octobre


    Seize heures trente, l'heure du crime en ce jeudi. Charlott venait de sortir de cours. Elle était pressée et pour cause elle avait rendez vous avec Nawel pour une virée Shopping super importante. Elles avaient une super soirée costumée sur le thème d'Halloween et elles devaient trouver de quoi se transformer en sortie, en déesse déchue ou en vampire. Elle avait promis à son amie de ne pas trop tarder et de la rejoindre devant le starbuck ! D'ailleurs la jeune fille rêvait précisément d'un cappuccino frappé avec des morceaux de cookie et de la crème fouettée au dessus. Le cours de français étant terminé, la brunette rangea ses affaires dans son sac avec rapidité pour sortir avant tout le monde. La cloche du lycée sonna et Charlott pour une fois fut la première à sortir de la salle non sans oublier de saluer le professeur en sortant.

    Charlott fut si rapide qu'elle ne fit pas attention à ceux qui traversaient le couloir notamment ceux qui sortaient d'une autre salle de classe et la collision fut.. inévitable. Seize heure trente, Charlott, petite bourgeoise héritière venait de se faire asperger dans les règles de l'art par le gobelet qu'une petite freshmen year avait à la main. Sentant le liquide froid sur sa poitrine la jeune fille inspira avec force pour se calmer et ne pas exploser la gamine qui se confondait en excuse. Charlott baissa les yeux sur son chemisier blanc, trempé et à présent qui devoiler une grande partir de l'anatomie de la jeune fille.

    - J'espère que c'est de l'eau !!!

    Apeurée, la jeune fille acquiesça rapidement et fila. La jeune fille ne pouvait ni rester comme ça dans les couloirs ni rejoindre Nawel comme ça et encore moins traverser la ville jusqu’à l’hôtel ainsi. Donc, seule possibilité résidait en la laverie du lycée, où Charlott n'avait jamais mit les pieds mais heureusement elle savait plus ou moins où c'était. En courant presque et en gardant son sac à main pour cacher son chemisier elle rejoignit la laverie où elle espérait ne trouver personne.

    Personne.. A Wynwood.. C'était beau de rêver. La jeune fille déboula la bas et tomba nez à nez avec.. un gars tatoué de partout et habillé en militaire. La Waldorf grimaça et se mordit les lèvres. Elle avait pas de tee shirt de rechange, rien le temps de mettre son chemisier dans le sèche linge. La jeune fille fut obligée de poser son sac pour jeter un coup d'oeil sur son vetement. Franchement, elle aurait pu être en soutif ça aurait été la même. Résignée la blondinette s'approcha d'un sèche linge l'ouvrit et retira son chemisier en s'adressant au jeune homme :

    - Je ne veux aucun commentaire..


    Sur ses mots elle balança son habit dans le sèche linge et en soutif rose clair la referma en s'attendant à ce que la machine se lance. Mais rien. Du tout. Des boutons insolents la contemplaient en se moquant d'elle. Comment pourrait elle faire fonctionner un sèche linge, elle utilisait à peine le micro onde.

    - Tu sais comment fonctionne ce truc ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Dim 6 Jan - 0:47

Que faire quand on est seul dans une laverie ? Absolument rien. C'est d'un ennui mortel croyez-moi. Wynwood à beau être l'école la plus réputée de Miami, ce n'est pas le cas de sa laverie. De plus, je n'ai même pas pensé à prendre des écouteurs pour écouter de la musique pour faire passer le temps. Mais au bout d'un quart d'heure à rien faire, j'entend la porte s'ouvrir, par pitié que ça soit quelqu'un que je connais et qui me fera passer le temps, mais la personne qui arrive en furie dans la laverie dépasse tout ce que j'aurais pu imaginer à cet instant précis, une jolie brunette, con chemisier mouillé, moulant et mettant en avant ses plus beaux atouts. Je n'ose même pas lui dire bonjour je la regarde, sans vouloir passer pour un pervers avec un regard trop insistant je baisse celui-ci vers ma machine. Je lui jette un coup d'oeil elle est en train d'enlever son chemisier, on se croirait dans un film. Elle doit sûrement avoir remarqué mon regard et elle me dit de ne faire aucun commentaire ce qui me fait sourire, et bien elle a du caractère la demoiselle.

Non non, pas besoin. Lui dis-je avec un petit rire sans arrêter de la regarder.

Et bien, cette jeune femme risque d'être une bonne distraction, surtout quand elle me pose une question que je me posais il y a même pas une demie heure. Comment fonctionne la machine ?

Je la regarde, à vrai dire je ne sais pas trop comment ça fonctionne, surtout pour un seul chemisier, pour ne pas passer pour un débile je m'approche de la machine et j'appuies sur le premier bouton qui m'a l'air le moins suspect. Une fois chose faite, je retourne m'asseoir où j'étais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Lun 7 Jan - 20:08

    Charlott avait plutôt un joli corps mais pour elle ça restait très dérangeant d'être en soutient gorge devant un parfait inconnu dont l'apparence était plus que douteuse en passant. Jamais elle n'aurait croisé un gars habillé et tatoue comme ça a Constant, le lycée privée et ultra select de l'upper east side à New York. Mais bon pour le coup elle avait malheureusement pas le choix. Donc, elle se sacrifia pour son moment de shopping. Elle interdit le jeune homme de tout commentaire ce qu'il accepta avec un petit sourire moqueur. La jeune fille se mordit la lèvre pour ne pas se fâcher. C'était pas parce qu'elle lui avait interdit les commentaires qu'elle autorisait par conséquent les regards douteux. La brune lui lança son regard noir genre "continue je t'écrabouille sur place" et regarda ensuite le sèche linge.

    Pleins de boutons. Des lumières. Des températures en degrés, des noms de tissus.. Ah ! Ça elle savait ! La jeune fille tourna le bouton jusqu’à ce que la petite lumière satin/soie s'allume puis.. resta perplexe. Non franchement ça pouvait pas se faire tout seul de reste ? Mais où étaient les dames de services qui font tout à l'hôtel.. La brune du se résoudre à demander l'aide du jeune homme qui était là aussi. Il s'approcha toujours avec ce petit sourire narquois et appuya sur un bouton. Il ne se passa rien, au début, et finalement la machine commença à tourner. La june fille soupira et a contre cœur lança :

    - Merci..

    La jeune fille s'appuya sur la machine. Voila. Maintenant il fallait attendre. La pire attente de sa vie, la plus gênante et humiliante. La jeune fille s'appuya sur la machine et croisa les bras sur sa poitrine en essayant de façon classe et discrète de cacher sa poitrine mais bien sur ce n'était pas possible si simplement. La jeune fille agacée souffla, laissa tomber ses bras pour attraper son iPhone dans la poche de son jeans et envoyer un message de Nawel pour lui signifier son retard. Le jeune homme est retourné s'assoir mais continue de regarder la jeune fille qui finalement se lance :

    - Écoute, je suis pas du genre pudique d'habitude, mais franchement là c'est gênant.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Lun 7 Jan - 22:05

La brunette me remercie alors et pas dans la joie et la bonne humeur, ce n'était pas vraiment de bon coeur qu'elle me remercia de lui avoir porté mon aide quand elle me l'avait demandé.

Elle avait l'air désespéré, sûrement car elle n'avait pas l'habitude d'être dans ce genre de situation, ça devait être le genre de fille à papa qui se croit tout permis et qui ne connait rien de la vie. En tout cas c'est ce qu'elle dégage vu comme elle a l'air énervée alors que des chemisiers comme celui qu'elle a tâché elle doit pouvoir sans payer par centaine.

Même si je n'ai pas l'allure, je suis le fils d'une riche famille héritière d'une entreprise de textile mais même si je suis un enfant gâté, je n'ai jamais été capricieux. C'est bien une de mes seules qualités.

Je continuais à regarder la jeune femme, d'un car c'était la seule personne dans la pièce et de deux car quand une femme est à moitié déshabillée devant un homme en général il ne peut pas se retenir, et elle le remarqua rapidement en lui disant "Écoute, je suis pas du genre pudique d'habitude, mais franchement là c'est gênant.", elle me faisait rire, décidément ça n'a pas l'air d'être son jour. Pour une fois je décide alors d'être gentil et de lui répondre simplement :

Oui tu as raison, je vais regarder le mur ça sera plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Mar 8 Jan - 20:32

    Si la jeune fille avait défendu au brun de la mater, elle ne se gênait pas. En même temps lui était habillé. Mal mais habillé quand même. Donc elle estimait avoir le droit et ne se gênait pas. Charlott qui craquait pour les gars en chemise qui font bon chic bon genre et qui sont rasés avec justesse, elle avait face à elle le type même de garçon qui ne l'attirait pas physiquement. Il était pourtant bien battit et pas trop mal dans la fond mais les tatouages qui s'alignaient sur sa peau et sa façon de s'habiller comme un junkie donnait une très mauvaise image selon la brunette. Quel gâchis..

    La jeune fille jeta un coup d'œil à la machine à sécher derrière elle et n'avait qu'une hâte, qu'elle s'arrête et lui rende sa chemisette. Charlott lu sur son iPhone la réponse de Nawel qui heureusement était elle aussi en retard à cause de son prof qui visiblement ne voulait pas les lâcher tant que la personne qui lui aurait lancé une boule de papier journal ne se désignerait pas. Bon, ça donnait un peu de temps a la blondinette.

    Le jeune homme que la brune avait réprimandé répondit quelle avait raison et qu'il ferait bien de regarder le mur parce que cela serait davantage interessant pourtant il ne changea pas la direction de son regard et Charlott hésita entre réclamer la procédure exécutoire de cette idée ou bien manifester son agacement quant aux dire du jeune homme. Comment ça plus intéressant ? Comment un mur pouvait être plus intéressant qu'elle ? Et cela valait habillée ou non ! La jeune fille fit la moue avant de répondre :

    - Qu'est ce que tu attends pour arrêter de me mater alors ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Mar 8 Jan - 22:48

La jeune femme qui était devant moi était sûrement une Eta lota, c'était même sûr j'en mettrais ma main à couper ! Classe, distinguée mais aussi avec une dose de malice qui se cachait derrière son regard, autant que le narcissisme qui ressort dans sa façon de parler.

Quand je lui dis que je préfère regarder le mur sans pour autant m'exécuter, elle fait la moue. Aah Mademoiselle n'aime pas ne pas être le centre du monde ? Ça m'aurait étonné ! Elle me répond en me demandant pourquoi je n'arrête pas de la mater pour autant, je lui souris, et tout en continuant à la regarder je lui dis :

Disons que tu es la seule personne dans cette pièce et à moitié habillé donc je ne vais pas regarder ailleurs !

Je jette ensuite un coup d'oeil à ma machine, il reste encore quelques minutes d'après ce que je comprend. Moi regard se retourne sur la jolie brune, puis je le dirige ensuite sur ma droite en direction du mur et je dis à mon interlocutrice :

Mais je vais regarder ailleurs pour ne pas vous gêner Mademoiselle la Saint ni touche !

Décidément, j'aurais préféré être seul ça aurait été plus intéressant même si au départ en voyant la jeune fille arrivée en furie je pensais qu'on allait rire, mais Dieu en avait décidé autrement pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Dim 27 Jan - 17:55

    L'avantage de Wynwood comparé a Constance, c'était que c'était un très grand lycée et qu'on y rencontrait toujours du monde, surtout quand on venait d'arriver comme Charlott. De plus, les gens ne la connaissait pas et elle pouvait leur montrer le visage qu'elle voulait sans problème. Charlott peste ? Garce ? Ou alors appréciable et angélique ? Intéressée ? Carrément coquine ? Elle faisait ce qu'elle voulait, elle n'avait pas de réputation derrière elle, tout ce qu'elle devait faire, c'était assurer la réputation qui allait advenir. Franchement, pour une manipulatrice comme Charlott ça n'avait pas grande chose de difficile. La jeune fille avait donc décidé d'en jouer aujourd'hui avec le jeune homme assis dans la laverie. Après tout, sa machine ne se terminerait que dans un quart d'heure et franchement, en un quart d'heure il pouvait se passer pleins de choses.

    Il faisait le malin. Prétendait qu'il allait tourner la tête, puis ne le faisait pas en soulignant le fait qu'il était seule et que puisqu'elle était un soutient gorge il n'avait pas vraiment envie de tourner la tête, bref, apparemment il s’emmêlait un peu les pinceaux. La jeune fille eut un regard amusé, posa une main sur sa hanche nue avant de demander avec un brin d'ironie :

    - Tu as un peu de mal avec l'idée de contradiction toi non ?


    Bon, ça c'était la Charlott peste. Parce que oui, elle se moquait de lui. M'enfin ce n'était pas non plus méchant. D'ailleurs elle allait vite se rattraper. Elle voulait jouer. Elle se cambra son un peu plus en jouant de sa hanche ou elle avait posé une main puis ajouta :

    - Vous êtes assez ennuyeux enfaite les Sudites. A New York il y aurait déjà eut au moins.. Mhm.. Quatre événements tous aussi répréhensibles que dangereusement attirants.


    Un petit sourire coquin s'installa sur les lèvres de la jeune fille. Elle était attirante, elle la savait. Maintenant, la question était, est ce que le jeune homme était joueur au point d'enfreindre une bonne dizaine de regles du règlement là où n'importe qui pouvait les surprendre.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Mer 6 Fév - 22:30

Pour moi il y a deux sortes de filles : Les allumeuses, et les timides. Les allumeuses sont le genre à tout de suite vous agicher sans même connaître votre prénom et les timides sont pour moi celle qui ont l'air plutôt coquine mais qui au final sont plutôt ennuyante voir touchante.

Mais celle qui était en face de moi, je n'arrivais pas trop à la cerner. Elle était limite en furie quand elle était arrivé dans la pièce, puis paniquée de ne pas réussir à faire marcher la machine à laver, puis gêné de me voir la regarder alors qu'elle est à moitié déshabillée devant moi et maintenant, après m'avoir demandé si j'avais un peu de mal avec l'idée de contradiction ce qui me laissa échapper un petit rire d'amusement, je n'ai même pas eu le temps de répondre quand elle se cambra face à moi, main sur la hanche, une pose sexy qui mettait sa magnifique silhouette en valeur.

"Vous êtes assez ennuyeux enfaite les Sudites. A New York il y aurait déjà eut au moins.. Mhm.. Quatre événements tous aussi répréhensibles que dangereusement attirants."

Décidément elle avait de l'humour. Son sourire était suspect. Je n'arrivais pas trop à la cerner voir pas du tout. Pourquoi ce revirement de situation ? Elle voulait jouer ?

En ce qui me concerne je ne suis pas d'ici mais de Paris.

Je me lève alors de la place où j'étais assise pour m'accouder à un mur à environs 3 mètres d'elle et dire :

Et pourrais tu m'expliquer ces 4 évènements ? Ou me les démontrer ? Ca intéresse un pauvre touriste comme moi.

J'avais hâte d'entendre sa réponse pour mieux cerner le petit jeu auquel elle avait l'air de vouloir jouer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 7 Fév - 9:51

    Charlott n'était pas une allumeuse en tant que tel. Enfin.. Pas tout a fait. Elle tenait énormément a sa réputation de jeune héritière distinguée et elle jouait bien la comédie mais a côté de ça elle n'était pas coincée du tout. La petite brune aimait bien s'amuser et ce dans tout les sens du terme. Seulement des fois la jolie princesse s'amusait mais elle devait sans arrêt surveiller des arrières et s'arranger pour que ses intérêts passent avant tout et que son image ne soit pas fendillée par les quelques frasques qu'elle s'autorisait. En l'occurence la jeune fille n'était pas contre l'idée d'allumer le Sigma face a elle pourtant elle n'avait rien contre lui, rien pour être sûre qu'il ne soit pas trop bavard. Quoi qu'il n'avait pas l'air d'être quelqu'un de très loquace et c'est bien pour cela que la sage Charlott cambra doucement sa hanche et y posa sa main, se donnant un petit air sexy et aguicheur. Au pire si quelqu'un rentrait elle pouvait toujours dire que le jeune homme essayait de la violer non ? Comment ça c'était pas crédible ? Mais si ! Cha était une parfaite comédienne ne vous en faite pas pour la Êta.

    Sa petite phrase sur les Sudistes était malheureusement tombée a l'eau. Mince.. Pour un frenchy il n'avait pas trop l'accent a couper au couteau. Dommage, Charlott trouvait l'accent français très.. Très excitant. Elle fit une petite moue agacée qui n'enlevait rien a son charme. Elle connaissait des français moins tendus que celui la. La jeune fille ne se priva pas de le lui dire d'ailleurs.

    - C'est encore pire dans ce cas. N'avez vos pas la réputation d'êtres des tombeurs vous les français ? Je suis déçue.

    Finalement peut être qu'elle n'irait pas passer ses vacances en côté d'azur mais plutôt dans les caraïbes ou sur la côté ouest. Elle était ennuyée finalement. Elle pensait que le jeune Sigma serait bien plus amusant. Il était ennuyeux finalement. Ou.. Pas. Le jeune homme tout en continuant de la regarder avec attention se leva et s'appuya sur un mur a quelques mètres d'elle mais beaucoup plus proche que si quand il était assis. La brunette se tourna vers lui pour lui faire face et il demanda a quoi elle pensait. Si rien ne se vit sur le visage de la jeune fille, un grand sourire naquit en elle. Un profond sentiment de victoire proche. Elle s'avança d'un pas perchée sur ses talons. Puis deux. Puis jusqu'à être a un petit mètre du brun. Elle déclara finalement :

    - Je suis persuadée qu'un français puisse être capable de m'en faire vivre d'autres.

    Un sourire en coin s'étirant finalement sur les lèvres de la jeune fille. Il voulait jouer ? Ils allaient jouer !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 7 Fév - 17:51

C'est encore pire dans ce cas. N'avez vous pas la réputation d'être des tombeurs vous les français ? Je suis déçue.

Elle est déçue alors ? Mmh... Le genre de réflexion qu'elle vient de faire j'appelle ça un cliché, mais pour mon cas j'appelle plutôt ça une réalité. Certes je suis plutôt du genre dragueur, toujours à courir à droite à gauche et à batifoler dès que j'en ai l'occasion. Mais je ne saute pas sur tout ce qui bouge, je ne suis pas un mort de faim non plus. Après cette réflexion qui m'avait bien fait rire je ne pus m'empêcher de dire à la jeune femme :

Et vous les filles de riches ? N'avez vous pas la réputation de bien vous tenir et de ne pas vous déshabillez devant n'importe qui ?

Je faisais bien sûr allusion au fait qu'elle était en soutien-gorge devant moi.

"Un français pouvait lui en faire vivre d'autres" disait-elle. Mes pas s'approchèrent d'elle, écrasant le mètre qui me séparait de son corps, un sourire toujours accroché à mes fines lèvres. Mon torse se colla alors contre le sien qui était presque entièrement dévêtit, mes yeux de braise fixèrent les siens et je dis à l'Américaine :

Et dîtes moi, quel genre de chose voulez-vous vivre dans un endroit pareil avec un Français ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 7 Fév - 18:23

    Oh ça c'était petit. Très petit de la part du jeune homme que de se servir de ses origines pour la refroidir. Le visage aguicheur de la petite brune se transforma en moue agacée. C'était n'importe quoi.. C'était pas parce qu'elle portait des Louboutin et que sa ceinture était griffée Dior que c'était une bourge.. Bon d'accord. Ca voulait dire beaucoup de choses mais quand même hein ! Ca voulait pas dire qu'elle était une petite prude, vierge et grenouille de bénitier de surcroit. Boon.. c'était ce qu'elle voulait bien faire croire à tout le lycée parce qu'elle aimait sa réputation de fille modèle. Mais pour une fois qu'elle montrait sa vraie face à quelqu'un il la prennait pour une usurpatrice. Pf. Ils comprenaient rien les garçons.

    Mais la jeune fille se reprit aussitôt. Elle regarda le jeune homme de haut en bas comme pour le jauger. Bon clairement il était bien foutu. Des épaules comme elle aimait tout ça. C'était tout aussi évident que ce n'était pas le genre de gars avec qui elle officialiserait quoi que ce soit. Hé oui ! Elle allait pas présenter à ses parents ultra-réac un gars qui avait fait plus de tatouages que elle de séance d'UV. Ca parait logique. Néanmoins rien ne l'empêcher de s'amuser un peu avec lui.

    - C'était un cas de force majeur. Et puis les filles riches nous sommes aussi altruistes et philanthrope, nous aimons donner un peu de couleur et de douceur aux démunis !


    La brunette eut un sourire mesquin. Elle faisait allusion au fait que le jeune homme soir majoritairement habillé de noir. Elle avait sûrement touché quelque-chose puisque le brun s'avança vers elle, établissant au néant la séparation entre leurs deux corps et lui demanda ce qu'elle voulait qu'un français lui face découvrir. La jeune fille eut un sourire amusé. Il entrait dans le jeu exactement comme elle le pensait. En même temps tout garçon hétéro normalement constitué l'aurait fait non ? Bien sur que oui. La jeune fille était en tout cas ravie de le voir prendre son rôle de français à coeur. L'honneur de la nation hein ? La brune lui répondit toujours avec un ton de grande conspiratrice :

    - Les spécialités de chez vous bien sûr. Et comme entrée je dirais sans hésiter votre fameux french-kiss. Qu'en dis tu ?


    Etait il prêt a se mouiller à ce point ou le brun serait il plus sage que la jeune héritière Waldorf ? Elle ne savait trop quoi en penser mais elle esperait que ce petit jeu continuerais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 14:28

"Aux démunis" dit-elle ? Hahaha. Quelle blague ! Si seulement la jeune femme savait que j'étais peut-être même aussi riche qu'elle et ses deux parents réunis, elle regretterait de s'être vanté comme ça. Mais je n'étais pas du tout le genre d'homme à me vanter de ma fortune où dire à quel point j'étais riche. C'est pour ça que je gardais cette information sur moi même. De toute façon ce n'étais pas ma préoccupation première, en ce moment, tout ce qui m'intéresse c'est la jolie héritière.

La jeune femme dit qu'elle voulait connaître une spécialité des français, le fameux "French-Kiss", un sourire reste scotché à mon visage, mes lèvres se rapproches des miennes, "Qu'en dis-tu" me dit-elle ? J'en dis que je veux bien lui apprendre ce qu'elle voudra. Je ne dis rien, je préfère mieux lui faire comprendre tout simplement ce que j'en pense en approchant mes lèvres des siennes, je les effleure et entre-ouvre ma bouche pour lui faire découvrir ce fameux baiser, ma langue entre dans sa bouche pour caresser la sienne avec douceur. Ses lèvres sont douces et sucrées, peut-être le goût de son gloss, ce baiser, est-ce vraiment ce qu'elle souhaitait ?

Au bout de quelques secondes à embrasser la jeune femme je retire ma bouche de la sienne, lui fais un sourire et lui demande :

Alors, qu'en dis tu ?

Je rajoute ensuite après avoir attendu sa réponse :

Au fait, moi c'est Daniel.

Se revirement de situation par rapport au tout début de notre rencontre était assez soudain, comment une femme si classe et distinguée pouvait-elle être attiré par un type comme moi ? Certes je sais que je suis un bel homme, mais je ne pense pas que le style tatouage, treillis, rangers soit son genre d'homme. Bien que des fois, je sais m'habiller très classe, mais pour des journées comme ça où j'ai la flème d'aller au lycée je n'y pense pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 15:19

    Le fameux french kiss. LE baiser le plus classe et le plus connu au monde. Que pouvait une jeune américaine pure souche réclamer a un français bien battit qui la draguait et la matait ouvertement depuis plusieurs minutes. La jeune fille était bien tentée par l'expérience. Oui, Charlott avait et chérissait cette image de jeune fille modèle, pure et chaste, mais franchement, il lui arrivait souvent de craquer. Surtout que pour le coup, les gens étaient en cours ou en dehors du campus et personne ne risquait de les surprendre dans le fond. Elle pouvait mettre un mouchoir sur ses principes pour un petit moment, le temps que sa chemise sèche, et tester un peu les joies physiques avec un frenchy non ? Bien sûr qu'elle pouvait le faire. Elle eut un sourire en coin et laissa le brun se pencher vers elle et lui rouler un patin digne de ce nom.

    Rien a voir avec les baisers que pratiquaient les américains. Chez elles, les gens s'embrassait avec les lèvres exclusivement. Ou jouait, on mordillait, on s'amusait avec les levres de son partenaire. Ouvrir la bouche et laisser sa langue s'entremêler avec celle du Sigma fut une expérience très plaisante pour la brunette qui s'approcha un peu plus du jeune homme jusqu'a coller sa poitrine menue contre le torse du brun. Le baiser dura plusieurs secondes pendant laquelle la jeune fille testa plusieurs mouvements avec sa langue. Il recula, la jeune fille fit de même et elle leva les yeux vers le jeune homme pendant de son sourire en coin réapparaissait. Ce qu'elle en disait ? C'était carrément canon..

    - C'est pas trop mal, mais je ne suis pas convaincue.


    Mentit elle éhontément. Elle jouait la carte de la provocation. Ne l'avez vous pas encore comprit ? Finalement le brun se présenta. La jeune fille rit doucement et répondit à son tour :

    - Eleanor.

    Encore une fois elle mentait sans difficulté. Enfin, pas tout à fait puisque Eleanor était son second prénom. Elle préférait garder son identité secrète pour l'instant mais ne voulait pas non plus que le jeune homme se méfie, voila comment la jeune fille écarta le problème. Elle passa une main dans ses cheveux brun puis resta silencieuse toujours avec ce petit regard tendancieux. Elle avait envie de s'amuser mais jusqu’à quel point c'était le cas pour le jeune homme ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 15:39

La fille de riche me dit alors ne pas être convaincue, difficile ? Juste un peu. En général aucunes filles ne pouvaient me résister après mon fameux baiser. Un regard perplexe s'afficha sur mon visage quand elle me dit ceci. Elle me dit ensuite s'appeler Eleanor, joli prénom.
Elle passa ensuite une main dans mes cheveux à moitié rasé à blanc en me regardant toujours avec un regard tendancieux qui en disait long sur ces intentions, et beh dis donc pour une fille qui n'était pas complètement convaincue elle avait l'air de vouloir aller vachement plus loin que ça.

Mes mains se raprochèrent de sa taille fine pour agriper celle-ci. Mes lèvres se dirigèrent vers son cou, un parfum doux qui me disait quelque chose, puis ma bouche se posa sur ce cou et embrassa celui-ci, je remonte alors mes lèvres vers son oreille pour lui demander :

Et qu'est-ce qu'il faudrait faire pour vous satisfaire Mademoiselle Eleanor ?

J'avais hâte de savoir sa réponse, hâte de savoir jusqu'où elle voulait encore aller dans cet endroit qui n'était pas habituel pour ce genre d'expérience.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 15:56

    Son anonymat préservé, la jeune fille était rassurée si bien qu'elle mourrait d'envie de jouer d'avantage et pour ça quoi de plus amusant que de mettre les capacité de séduction du jeune homme en doute. Dire que ses baisers n'étaient pas si terrible que ça c'était toucher l'amour propre du jeune homme et lui donner envie de lui montrer qu'il n'avait rien de "pas terrible" ou de "banal". Et cela marchait. Bien sûr, Charlott le savait, cela marchait absolument avec tout le monde et c'était pour ça que c'était génial. Son petit sourire en disait long sur sa satisfaction personnelle et elle s'amusa a passer une main dans les cheveux du Sigma pour replacer des mèches rebelles. Encore un petit geste qui attisa le jeune homme parfaitement puisque le brun posa ses mains sur la taille de la jeune fille.

    Ce geste en disait long. Il disait tout simplement que notre Charlott nationale avait gagné. En quelques secondes comment tenir un jeune homme sous la main ? Faites comme Charlott. La jeune fille apprécia ce rapprochement et laissa un peu sa tête en arrière tandis qu'il glissait son visage et ses lèvres conter la carotide de la petite héritière. Elle se mordit la lèvre doucement tandis que la bouche du Sigma se pressait contre son oreille et lui demandait ce qu'il devait faire pour la satisfaire. La réponse de la jeune fille était toute prête, absolument pas besoin de reflechir à quoi que ce soit.

    - Ne peut on pas améliorer ce baiser ?

    Charlott le sent impatient et cela la ravie. Il était visiblement près a satisfaire tout les caprices de la jeune heritière issue de la jeunesse dorée de Manhattan !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 16:53

La jeune femme me répondit qu'elle voulait que j'améliore ce baiser. Et bien sûr j'allais le faire et d'autant de façon qu'elle le désirait. A cette heure-ci personne ne nous surprendrait et même si c'était le cas, je n'avais pas de réputation à tenir, mais je doutais que ça sois le cas pour la belle. Un sourire s'afficha encore sur mes lèvres qui en disait long sur ce que je voulais lui faire découvrir, je passe alors mes mains sous mon tee-shirt pour jeter celui-ci au delà de la pièce, je suis à présent torse nu devant elle, mon torse tatoué se rapproche d'elle et je me colle alors contre le corps de Eleanor, le contact de sa peau chaude et la mienne me fait frissonner et mes lèvres viennent à nouveau se coller contre les siennes, plus sauvagement et avec un peu plus de fougue cette fois. Ma langue s'entortille pour resserrer mes lèvres sur les siennes. Je détache cette emprise pour me décoller d'elle et passer mes mains doucement dans son dos en caressant celui-ci puis je descendis mes mains jusqu'à ses fesses pour les agripper plus fermement.
Un sourire encore plus dessiné s'affiche sur mes lèvres quand je constate que la Demoiselle est extrêmement bien foutue et que j'ai hâte d'en voir encore plus.

La force de mon corps pousse le sien un peu plus vers un des murs de la laverie et mes lèvres retournent embrasser celle de la ravissante Eleanor, mes mains s'enlèvent à ce moment de ses fesses pour revenir vers son cou et continuer à l'embrasser toujours aussi sauvagement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 21:28

    Le message était passé. Plutôt bien passé même. Elle lui proposait un moment de jeux tendancieux et comme tout bon représentant de la gente masculine il marchait. Il courait même ! La jeune fille était ravie et d'autant plus lorsque le brun attrapa le bas de son tee-shirt pour le retirer et le balancer un peu plus loin. La jeune fille pinça les lèvres en matant exagérément le corps du beau brun qu'il avait devant elle. Non, Charlott n'avait pas l'habitude des gars tatoués, donc les cheveux n'étaient pas a la même taille sur tout le crane et qui portait des écarteurs aux oreilles mais ça ne l'empêchait pas de trouver ça excitant pour un soir non ? Enfin, en l’occurrence une après midi. C'était absolument le genre de garçon que l'entourage de la brunette ne voudrait pas la voir approcher. Et l'interdit avait quelque-chose de particulièrement attirant.

    En plus de cela le jeune homme était loin d'être dégueu. Non franchement il était même carrément bien foutu si bien que les yeux de Charlott se posèrent rapidement sur les abdominaux du jeune homme et le V qui descendait sous sa ceinture. Elle n'a pas le temps de le regarder autant qu'elle le désirait puisque de nouveau le jeune homme se colla a elle. Le contact des deux corps était très appréciable et une sensation de plaisir parcourut la peau de la jolie jeune fille. Elle se mordit les lèvres et quelques secondes plus tard celles ci s’entremêlaient avec celles du séduisant Sigma. Le baiser était aréable quoi que Charlott ne le trouva pas assez fougueux sur le coup mais quand le jeune homme glissa ses mains sur ses fesses de la brunette la jeune fille se serra d'avantage contre lui, frottant son soutient gorge contre le torse nu du brun et rendant le baiser plus sauvage. Elle voulait s'amuser et voir un peu comment c'était de se faire un français rebelle.

    La jeune fille attrapa le jeune homme dernière sa nuque et le tira vers elle et recula doucement vers une machine a laver qui ne fonctionnait pas. La brunette glissa ses mains de la nuque du brun jusqu'a ses pectoraux puis tout le buste du jeune homme. Ses mains parcouraient de torse du jeune homme avec une certaine avidité si bien qu'elle se surprit même à glisser ses mains très bas sur le buste du jeune homme. Elle mourrait d'envie d'aller plus loin, elle désirait assez intensément ce corps si différent de ceux qui l'attirait d'habitude. Elle romp le baiser un instant pour souffler :

    - Ça devient plus intéressant..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 21:42

La jeune femme se laissa faire encore et encore, elle recula un peu plus vers une machine à laver qui n'était pas en marche pour ensuite me dire que c'était déjà plus intéressant, je lui dis alors, un sourire coquin aux lèvres:

Et encore, t'as pas tout vu...

Moi, prétentieux ? Jamais ! Non, non, non. Juste un peu sûr de moi c'est tout, mais la confiance en sois c'est primordial. Mes lèvres viennent se reposer sur celle de Eleanor comme si elles étaient déjà en manque de cette douceur après cette courte interruption. Mes baisers ce faisaient de plus en plus sauvage, j'étais excité comme une puce comme on dit ! Je posa mes mains sur les hanches de la jeune femme pour la porter et l'asseoir sur la machine à laver qui était en inactivité. Mes mains caressaient tout le corps de la belle, descendant de sa nuque jusqu'à ses superbes fesses, elles vinrent ensuite en bas de son ventre pour descendre la fermeture éclair du jean de la jeune femme. J'avais envie d'elle là tout de suite, je ne pouvais plus me défaire de cette idée. Ce moment dont je n'osais pas espérer il y a encore même pas une heure. Jamais je n'aurais imaginé nos deux corps s'entrelacer comme ça et pour tout vous avouer, je ne regrette pas du tout ce moment charnel et plein de fougue qui s'annonçait en perspective.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Jeu 14 Fév - 22:33

    Elle n'avait pas tout vu. Elle n'avait pas tout vu.. Mais elle ne demandait que ça de voir la jeune héritière. D'ailleurs un sourire engageant naquit sur les lèvres de la jeune fille qui rattrapa par les suite les lèvres du brun avec une fébrilité telle qu'elle avait l'impression de manquer d'air lorsque le brun n'avait pas sa langue enroulait autour de la sienne. La jeune femme était toute contre le jeune homme qui l'embrassait avec fougue et sensualité. Elle avait envie de découvrir un peu plus cette peau tatouée, connaitre un peu plus ces muscles tendus contre son corps. Leur envie s'intensifiait et leurs baisers également. Ils étaient plus.. bestiaux. Plus sauvages. Plus excitants.

    La jeune fille se sentit soulevée au sol et finalement atterrir les fesses sur une machine à laver non en marche. La brunette était ravie parce que c'était exactement ce qu'elle voulait du jeune homme. Bien sur ce moment prenait des scène de vieux films pornos mais c'était ça qui était interessant. Elle passa ses jambes autour du buste du beau brun et l'attira encore a lui pour continuer ce baiser sauvage tandis que les mains de la lycéenne devenaient de plus en plus baladeuses et audacieuses. Elle sentit les mains du jeune homme se glisser sur ses hanches et finalement ouvrir le bouton et la bringuette de la jeune fille. Les mains qui effleurèrent ces parties de son corps firent frissonner la jeune fille qui se mordit la lèvre.

    Bizarrement elle n'osait pas elle retirer les vêtements du jeune homme. Pourquoi ? Elle ne savait pas. De toute façon il avait retiré son tee shirt de lui même alors il allait très certainement retiré le reste pour que la lycéenne puisse largement en profiter. Pourtant les mains de la brune glissaient vers le bas des abdos du brun. Il lui arrivait même qu'elle glissa un doigt dans le boxer du brun et qu'elle le fasse coquinement claquer. Elle avait un regard envieux. Elle continuait de rouler de nombreux patins au français en attendant sagement que le jeune homme lui montre ce qu'il savait faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Mar 19 Fév - 20:09

Ce moment était vraiment très excitant, un endroit pareil pour faire l'amour, quoi de mieux pour se faire surprendre à n'importe quel moment ? Je ne suis pas exhibitionniste mais j'avoue que cette petite pensée de pouvoir se faire surprendre d'une minute à l'autre rendait le moment encore plus excitant.

Eleanor me rendait fou, complètement fou d'elle et de son corps que je voulais tout à moi. Je ne pouvais me décoller de son corps, mes doigts valsaient sur son corps et un fois que j'avais descendu la fermeture de son jean, je descendis celui-ci pour découvrir la jeune femme en sous-vêtement. Waw, il y a des choses vraiment merveilleuses qui se cachent sous les marques de Luxe que porte les jolies héritières.

T'es parfaite. Lui murmurai-je.

Mes mains descendirent le long de ses côtes, elle était si mince, elle avait l'air si fragile et pourtant si sexy. Mes mains descendirent encore et encore jusqu'à ses haches puis ses cuisses pour les caresser. Tout mon corps tremblait tellement j'avais hâte d'être en elle, de l'avoir rien que pour moi cet après-midi. Je descendis rapidement la fermeture de mes rangers, j'enleva mon treillis et reporta toute mon attention sur cette sublime créature. Décidément cette situation était vraiment plus qu'excitante. Mon sexe commençait à se durcir rapidement et la jolie brunette s'amusait avec ça en jouant avec l'élastique de mon caleçon. Ma langue continuait à titiller la sienne et à mordiller sa lèvre inférieure tout en caressant ses hanches et ses cuisses parfaitement proportionnées.

Puis entre deux baisers je ne pu m'empêcher de lui dire.

J'ai envie de toi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Sam 23 Fév - 22:17

    Dans la laverie, la température venait de monter de plusieurs degrés. Et ce n'était pas parce qu'on avait mit en marche des sèches linges. C'était parce qu'une petite brunette, assise sur une machine à laver, avait éhontément aguiché un jeune homme dont les hormones guidaient les gestes. Et bien sûr, comme toute jeune fille, la jeune héritière était particulièrement flattée par cette attention et pour ne rien gâcher, le jeune Sigma avait un corps tout à fait désirable si bien que la jeune fille lui avait laissé le droit de lui rouler de mémorables patins, l'assoir sur la machine à laver et la caresser.

    Tududu.. Mais qu'arrivait il là a notre chaste, notre pure et notre si parfaite mademoiselle Waldorf ? Comment se faisait elle qu'elle laisse de côté plusieurs années de perfectitude ? Juste pour les beaux yeux d'un jeune homme dont elle avait déjà oublié le nom et qui ne connaissait même pas vraiment le sien ? Certainement pas. D'ailleurs Charlott n'avait guère l'intention d'être décadente ce jour là ! Et pour cause, dès le moment ou le jeune homme lui défit son pantalon pour le descendre la jeune fille croisa ses chevilles. Elle poursuivit le baiser un instant, laissa même le jeune homme la caresser un peu. Puis remonta ses deux mains sur les épaules du brun et sans ménagement le repoussa.

    Le baiser rompu, la jeune fille remonta son pantalon et en ferma le bouton en un instant avant de se laisser glisser au sol. La jeune fille recoiffa rapidement ses cheveux pour se donner un air ordonné et finalement jeta un coup d'oeil au Sigma. Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille :

    - Désolée, mais tu devrais savoir que les américaines ne sont pas toutes aussi décadentes que sur le vieux continent !


    Une sonnerie retentit, celui du lave linge. Timing parfait ! La brunette ouvrit la machine, attrapa sa chemise et l'enfila avec dextérité et tandis qu'elle refermait les boutons la jeune fille ajouta :

    - Enfin, de toute façon, il parait que vous savez être patient quand il faut.

    Sur ce la jeune fille mit le dernier bouton, lança un clin d’œil au français et attrapa son sac avant de sortir de la laverie ni vu ni connu. N'avait elle pas un rendez vous shopping avec Nawel ? Oh que si, et Charlott ne laisserait jamais passer un tel moment de complicité avec sa soeur de confrérie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Mar 26 Fév - 12:27

Il faisait chaud, très chaud dans la laverie en compagnie de cette jolie héritière. Cette situation inattendue faisait grimper les degrés du thermomètre. Je continuais à l'embrasser, caresser ses hanches et remonter jusqu'à sa taille, toujours aussi sauvagement. Et il faisait tellement chaud qu'au bout de quelques minutes je ne compris pas quand la jeune femme me repoussa soudainement, la raison reprendrait-elle le dessus sur celle-ci ?

"Désolée, mais tu devrais savoir que les américaines ne sont pas toutes aussi décadentes que sur le vieux continent !" me dit-elle juste avant que son sèche linge ne sonne. J’eus un air étonné, puis un sourire se dessina sur mes lèvres, j'avais très bien compris son petit jeu, elle voulait jouer avec son potentiel de séduction, elle avait réussit et elle en était contente apparemment.

Je ne dis rien, attendant une réaction de sa part, elle enfila son chemisier propre et rajouta "Enfin, de toute façon, il parait que vous savez être patient quand il faut."

Un petit rire se dégagea de ma gorge et je dis :

Il paraît ouais...

Est-ce qu'elle envisageait de jouer encore avec moi longtemps ? Je ne savais pas quoi d'autre lui dire, je savais qu'on se reverrait. Elle avait de la chance d'être tombée sur moi, elle aurait fait la même chose avec un type qu'elle ne connaissait pas en soirée ou autre, l'histoire aurait pu mal tourner et finir par un drame.Mais une chose est sûre, en la regardant partir, j'avais hâte de revoir la jeune femme et savoir la suite de cette histoire qui s'annonçait très drôle vu les circonstances.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott   Aujourd'hui à 8:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment elle marche la machine à laver maman ? Ft Charlott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment bien se servir d'une machine a laver ?
» La dictature en marche
» Comment surfer anonymement
» SSD VS HDD
» Shootout !!! TRES IMPORTANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: OUR MEMORIES :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: