AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une courte matinée (pv. Soma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Jeu 10 Jan - 16:04

(Désolée c'est pas très long mais j'étais pas très inspirée)

Lorsque je présenta Soma à Ash', j'observais sa réaction, comme d'habitude, elle détaillait ce dernier du regard ce qui me fit sourire. Ash était fatiguée et ça se voyait, je pense d'ailleurs que même Soma pouvait le remarquer.

Quand elle me répondit qu'elle ne dormait pas bien en ce moment, je remarquais qu'elle voulait qu'on en parle mais que c'était sans doute trop personnel pour en parler là au beau milieu d'un couloir c'est pourquoi je la regarda avec complicité, en espérant qu'elle comprenne que je passerai la voir dans la soirée pour qu'elle m'explique ce qui l'empêche à ce point de dormir, ou sans doute qui l'empêche de dormir.

Ensuite, Soma énonça sa confrérie, Ash' était soudain l'une des plus heureuse, elle qui cherchait LE membre qui manquait, elle passait d'ailleurs beaucoup de temps à me parler de ça, c'était peut-être donc un soulagement pour moi aussi.

Au moins Ash, tu pourras me parler d'autre chose vu que t'as enfin trouver ton membre !

Je la regarde avec un grand sourire tout en continuant la route qu'on menait pour le cours.

Arrivée dans le couloir ou se trouvait notre local, une foule d'étudiant attendait le prof', je m'adossait contre le mur également ,mes cours dans les bras et je jetai un coup d'oeil à Soma et ensuite à Ash' lorsqu'elle lui souhaitait la bienvenue. Je l'accompagnais d'un sourire et lorsque le professeur s'approchait, ma mine changeait directement. J'avais pas envie d'aller en cours, rien qu'à voir le prof ça me déprimait. J'avais juste envie de tourner les talons et de retourner m’enfuir dans ma couette. J'observais les étudiants qui s'entassait dans l'entrée. Comment pouvaient ils se bousculer pour suivre ce cours.

Je lançais un regard dégouté à Soma afin de lui exprimer ma démotivation à assister à ce cours avec ce vieux grincheux de prof.

Bonne torture à tous...

Je me redressa et suivait la foule, en douceur pour entrer dans le local tout en le balayant du regard et en me passant la main dans les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Dim 6 Jan - 23:03

Pourquoi faut-il courir ?



Je comprenais mieux à présent pourquoi je n’avais jamais entendu parler de lui, elle venait à peine de le rencontrer, il était nouveau et il avait des difficultés en maths ce qui était tout à fait normal parce qu’honnêtement, les maths c’était tout simplement un enfer cette année. Mon attention se porta à nouveau vers le dénommé Soma qui semblait être bien joyeux aujourd’hui, ça changeait des nouveaux apeurés qui tiraient une tête de trois pieds de long.

En parlant de tête, je pensais que la fatigue ne se voyait pas à ce point là mais cela n’échappa pas à Cristina qui me le fit remarquer. Je me suis tournée vers elle avant d’hausser les épaules, comme si ce n'était qu'un détail sans importance alors que je voulais absolument tout lui raconter.

« J’ai un peu de mal à dormir en ce moment mais rien de grave. Pour ma cheville ça va aussi mais si quelqu’un connait un remède miracle pour me la soigner instantanément, je suis preneuse ! »

En réalité, j’étais si fatiguée que cela ne me surprendrait même pas si je piquais du nez en plein cours et ma cheville me faisait de plus en plus mal, mais il était hors de question que je mette des béquilles. Il ne fallait pas pousser non plus, il faudrait tout simplement que je pense à me ménager et àprendre mes médicaments en rentrant, si j’en avais encore le courage.

Soma avait attendu que Cristina termine pour se présenter plus en détail, me regardant dans les yeux au passage. Je n’ai pas détourné le regard, l’écoutant avec attention avant de sourire, réellement heureuse. Finalement, je n’allais pas avoir besoin de le chercher bien longtemps ce nouveau membre.

« A mon avis, on ne pourra que bien s’entendre Soma Akane, car je suis également des Rho Kappa, je suis même l’adjointe du chef, Emeric Kürschner. »

J’ai fait une petite révérence également avant de lui serrer la main. Il portait tout comme moi le bracelet des Rho Kappa, signe représentatif de notre confrérie qui était le seul à être aussi visible. Finalement, cette journée qui avait si mal commencée se poursuivait plutôt bien. Je venais de rencontrer le nouveau membre de notre confrérie et il me semblait plus que sympathique.

Cependant, nous n’avons pas réellement eu le temps de faire plus ample connaissance car il était temps de se rendre en cours. Soma avait l’air de s’inquiéter pour moi mais ce n’était pas la peine, j’en avais vu bien d’autres.

« Ne t’en fais pas pour moi, je ne suis pas un poids mort tout de même. Je peux vous suivre sans problèmes. »

Je risquais effectivement de les ralentir mais j’allais tout faire pour que cela n’arrive pas. En plus, notre prof était bien souvent en retard lui aussi et il n’allait pas nous faire une remarque sous prétexte que nous avions une petite minute de retard. Enfin, je l’espérais.

Notre salle de cours n’était pas loin de la bibliothèque, heureusement, nous sommes arrivés juste à temps et la classe n’était pas encore entrée. Deux garçons chahutaient dans le couloir comme d’habitude, c’était toujours les mêmes. Près des escaliers, j'ai vu celui qui ne cessait d'occuper mon esprit et mon cœur depuis que je l'avais rencontré mais je n'ai pas eu le temps d'aller le voir car l'enseignant arriva et rétablit immédiatement le calme dans le couloir. Je me suis retournée vers Soma avant de lui montrer d'un ample mouvement le troupeau d'élèves.

« Bienvenue en Senior Year B Soma, et surtout, bon courage. On peut se prendre une table à quatre si tu veux, comme ça tu ne seras pas seul pour ta première journée parmi les fous. »

J'ai regardé Cristina, me doutant que cela ne la dérangerait certainement pas. Si ça avait été le cas, elle aurait cherché à se débarrasser de lui avant et ne elle n'aurait pas voulu que les rejoigne tous les deux. Même si j'avais très envie de lui parler, je pouvais très bien attendre la fin des cours pour cela et pour le moment, Soma était le plus important.


B-NET
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Dim 6 Jan - 16:28

Toujours posé avec la belle blonde je me délectais de sa beauté tout en continuant notre conversation. Elle avait accepté que je l'accompagne en cours et je la remerciais gracieusement. Pour le reste elle me proposait d'attendre une amie à elle, une certaine Ashlyn. Si elle est aussi canon que Cristina, je pense que l'attente vaut le coup d'oeil. Pour le reste je n'étais pas spécialement pressé puis je n'avais pas trop le choix non plus vu que je ne connaissais pas encore l'école. De toute façon la question ne se posait pas nous avions encore du temps devant nous.

"Aucun souci, attendons ton amie je ne suis pas pressé ! Au passage si un jour tu vas à New-York, contacte moi je te servirais de guide ! Je connais très bien la ville !"

Ce serait aussi l'occasion de passer un bon moment avec elle, et d'autres aussi pourquoi pas, ce serait cool une sortie sur New-york avec les gens d'ici, on s'éclaterait bien. Bref je vis Cristina tirer une chaise et s'assoir, pour ma part je restais debout, les fesses poser contre la table pour me caler. Je continuais à discuter avec la petite blonde, car oui comparé à moi elle n'était pas très grande, elle me demandait quel sport je faisais. Excellente question ! De plus mademoiselle était observatrice vu qu'elle faisait allusion à ma confrérie, les RK ! Une qualité vient s'ajouter en plus à la beauté et l'intelligence de ma camarade. Je pense que son profil est plus qu'intéressant. Bref sourire colgate je repris la parole.

"Tu es observatrice, un bon point pour toi. Je n'ai pas encore eu l'occasion de rencontrer beaucoup de monde depuis que je suis la. Il faut dire que ça fait quoi, deux jours concrètement que je viens et avec toute la paperasse plus les cours à rattraper, le sport pour le moment c'est un peu mis de côté. Sinon je pratique le soccer et le Muay-Thaï. Mais le nom de Boxe Thaïlandaise te parlera plus. Ce sont mes principales activités ! Sinon comme tout Américain qui se respecte je joue au Football aussi ! Et toi Cristina une activité particulière ?"

J'avais remarqué que la jeune fille avait l'air stressé, elle tripotait ses cheveux et regardait souvent sa montre. Mes soupçons se confirmèrent quand elle me fit part de sa crainte de me mettre en retard. Sourire aux lèvres ma voix, toujours aussi calme essaya de la rassurer.

" Ne t'en fais pas, si on arrive en retard, et bien nous arrivons en retard et c'est tout. Surtout si ton amie est blessée il est inutile de nous presser. Y'a pas mort d'homme si on arrive cinq minutes en retard. Il ne faudrait pas qu'elle se blesse de nouveau."

Suite à mes propos la porte de la bibliothèque s'ouvrit, et la je vis apparaitre une autre blonde. Décidément contrairement à chez moi, le blond domine sur le noir ici. Je ne vais pas m'en plaindre, surtout que la jeune fille qui s'approchait était superbe ! A croire que ce lycée était un repère de bombasse ! Bref je laissais mes ardeurs se refroidirent automatiquement, je n'étais pas la pour ça. La jeune fille, Ashlyn de son prénom puisque Cristina me l'avait dit, semblait être quelqu'un de jovial et d'ouvert, tant mieux cela est rassurant. Cristina fit donc les présentations, j'en profitait pour regarder Ashlyn dans les yeux, c'est une manie que j'ai de toujours plonger mes ébènes dans les yeux de mon interlocuteur. Une fois que Cristina eut terminer de parler, j'enchainais, toujours le sourire aux lèvres.

" Ravi de faire ta connaissance Ashlyn. Comme Cristina l'a dit, je m'appelle Soma, Soma Akane, j'arrive de New-York et elle m'a filé un coup de main pour me remettre à jour. Confrérie Rho Kappa ! Sportif à mes heures perdus comme tu t'en doutes, j'espère qu'on s'entendra bien !"

Les yeux pétillants je m'inclinais légèrement, en bon Japonais que je suis puis je lui tendis la main pour la saluer, à l'Américaine ! Cristina proposa ensuite que nous partions pour nous rendre en cours. Je ramassais mes affaires et mettait mon sac sur mon épaule, puis je reprenais la parole d'une voix douce.

"Prenons notre temps quand même, ce serait dommage que Ashlyn se blesse de nouveau. Pour le reste je m'en remet à vous les filles !"

Je suivais donc la mouvement, en prenant garde de ne pas aller trop vite bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Ven 4 Jan - 16:00


Une courte matinée


(Carrie Underwood) ▽ Who are you? Who leads me through the desert and the dry you're in my thoughts, you know my mind
J'étais toujours dans la bibliothèque accompagnée de Soma, j'étais un peu gênée de le faire attendre. Tout ce que j'espérais c'était qu'Ash' serait à l'heure pour ne pas le mettre en retard. Mon sort, je m'en foutais un peu, j'arrivais toujours en retard! Alors un jour de plus ou de moins c'était pareil. Mais les nouveaux aimaient rarement se faire remarquer avec des retards dès le début. Dans le pire des cas, on pouvait toujours dire qu'Ash' étant un peu handicapée, il fallait l'aider à monter les marches pour arriver dans le local. Elle n'était pas SI handicapée que ça, mais ce n'était pas un prof en médecine donc qu'est-ce qu'il en savait ?

Je chipotais avec la pointes de mes cheveux, c'était toujours ce que je faisais quand j'étais inquiète ou stressée. Ensuite Je jetai un coup d'œil à ma montre, il était quelque chose comme 12h50, là il fallait qu'elle apparaisse comme par magie. Elle pouvait le faire, c'était dans son genre d'épater les gens comme ça. Je me tournai vers Soma et je vis qu'il portait le bracelet des Roh Khappa. C'était la même confrérie qu'Ash' justement !

T'as déjà rencontré beaucoup de personne de ta confrérie? Tu fais quel sport en particulier?

Toujours aussi stressée par le temps qui filait et Ash qui n'arrivait pas, j'essayais de rassurer Soma comme je pouvais...

Tu sais, elle devrait arriver, normalement on ne sera pas en retard! Au pire on dira au prof qu'on a du l'aider à monter les escaliers. Elle s'est blessée en forêt. Mais ça devrait aller!

D'un coup, la porte de la bibliothèque s'entrouvre et une jeune boiteuse aux longs cheveux blonds fit son apparition. Elle se dirigeait vers nous et s'excusa du retard. Je me mis debout et m'approche d'elle pour lui dire bonjour. Seulement après, elle salua également Soma.

Soma, je te présente Ashlyn, ma meilleure amie et Ash', je te présente Soma, un jeune homme que je connais depuis… (Je regardais ma montre)… 2 petites heures.

Je leur souris à chacun avant de reprendre..

Soma est nouveau et il avait du mal avec le devoir de math qu'on doit rendre donc je l'ai un peu aidé. Je lui ai aussi donné mon cours de math comme ça il pourra se remettre en ordre.

Je me tournai vers Ash' afin de lui adresser un regard complice accompagné d'un sourire.

Dis-donc, tu as dormi de la nuit toi? Tu as une petite mine! Et ta cheville comment ça va?

Ensuite je jetais un regard vers mes deux interlocuteurs..

On se met en route? Sinon on n'arrivera pas à l'heure.


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Ven 4 Jan - 2:34

Je voulais te voir ...



J’ai soupiré, totalement désespérée avant de sortir de mon lit. La nuit ne m’avait pas réellement été agréable, au contraire. Je n’ai cessé de faire des cauchemars qui avaient fini par m’éveiller vers quatre heure du matin. Depuis cet instant, je n’ai pu me rendormir, car même avec toute la bonne volonté du monde, ma cheville me faisait trop souffrir pour que je puisse seulement espérer me rendormir. Assise dans mon lit, je n’avais pas grand-chose à faire, à part me souvenir et penser. En temps normal, j’aurais passé le reste de la nuit et la matinée à m’entraîner et à faire du sport, mais avec ma cheville, c’était presque impossible. Tout ce que j’aimais faire m’était tout simplement enlevé et ce pour encore deux semaines.

Je suis restée allongée à ne rien faire durant des heures. Il était bien trop tôt pour envoyer un message à Jared où pour l’appeler. De plus, qu’est-ce que j’aurais fait à part lui dire que j’avais bêtement fait un cauchemar ? J’allais nous priver tous les deux de sommeil et ce n’était pas réellement la meilleure chose à faire. Il en était de même pour Cristina, je n’avais décidément pas grand-chose à faire à part regarder le plafond de ma chambre.

Lorsqu’il fut à peu près sept heure, je suis enfin sortie de mon lit, me décidant à occuper ma matinée le plus utilement possible, c’est-à-dire en entreprenant un grand nettoyage de ma chambre. Après un tri plutôt conséquent de toutes mes affaires, il devait être dans les alentours de dix heure et je suis allée prendre une douche bien méritée. Après quelques tours dans la confrérie, je suis retournée m’enfermer dans ma chambre, n’ayant pas particulièrement envie de parler avec des gens. J’ai regardé mon portable, comme si j’attendais un message de Dieu en personne avant de le laisser retomber sur mon lit, m’affalant dessus par la même occasion. J’ai jeté un regard noir à l’objet qui trainait au sol, cette fichue attelle qui soulageait certes ma cheville mais qui me dérangeait au plus haut point. Je ne supportais plus cet objet et pourtant, j’allais encore devoir la porter pendant deux semaines.

Depuis que je m’étais fait cette fichue entorse, j’avais la nette impression de commencer à devenir folle. Si seulement j’avais su qu’en allant en forêt avec April cette catastrophe se serait produite, je crois bien que je n’y serai pas allée et qu’inévitablement, son passage au rang d’initié aurait été fait à un autre endroit. Cependant, ce qui était fait ne pouvait pas être changé et revenir sans cesse dessus ne changerait rien. Me relevant une nouvelle fois, je me suis dirigée vers mon bureau et j’ai allumé mon ordinateur portable pour regarder quelques dossiers photos datant d’évènements antérieurs à ma vie ici. Des photos des écuries, de compétitions et d’amies restées au Canada. Le temps semblait défiler bien plus vite ainsi et je ne l’ai réalisé que lorsque j’ai reçu un sms qui brisa le silence de la pièce.

J’ai éteint l’ordinateur avant de regarder ce fameux message, me rendant compte que c’était Christina qui me demandait de la rejoindre à la bibliothèque avant d’aller en cours. Enfilant rapidement mon attelle noire, je n’ai même pas voulu me regarder dans un miroir. Après tout je savais déjà ce que j’allais voir, ma chevelure blonde serait coiffée en un soigneux chignon duquel s’échapperait uniquement ma mèche, mes yeux seraient soulignés par des cernes encore visible malgré mes efforts pour les masquer. J’aurais également vu un des chemisiers que j’avais acheté à Paris ainsi qu’un jean slim accompagné d’une paire de chaussures non montantes pour que je ne sois pas plus dérangée avec l’attelle.

Je me suis donc sortie de ma chambre, attrapant au passage mon sac de cours avant de me diriger vers la bibliothèque le plus rapidement possible. En marchant, j’ai pensé au nouveau membre de la confrérie que je n’avais pas encore rencontré. Je n’avais même pas fait attention à tout ce qu’on m’avait dit sur lui, trop occupée à me plaindre sur mon propre sort mais une fois les cours terminés, j’étais bien décidée à aller à sa rencontre.

Lorsque je suis enfin arrivée dans la bibliothèque, j’ai cherché du regard Cristina avant de la trouver et de me diriger vers elle. J’étais tellement agacée envers ma propre lenteur et mon allure de boiteuse que je n’ai même pas fait attention à la personne avec laquelle elle se trouvait.

« Cristina ! Je suis enfin là, désolée du retard »

J’ai attendu que la jeune femme se lève pour la prendre dans mes bras avant de lui faire la bise. C’est seulement à ce moment-là que je me suis rendue compte qu’elle n’était pas seule mais en compagnie d’un garçon que je ne connaissais pas.

« Oh, désolée d’être arrivée comme une furie, je ne savais pas que Cris ne serait pas seule. Tu nous présentes ? »

Un sourire presque joyeux aux lèvres, j’ai regardé tour à tour ma meilleure amie et l’inconnu. D’origine asiatique, il avait son propre style qui lui allait plutôt bien il fallait le reconnaître. J’étais impatiente de savoir qui il était et surtout, comment ces deux-là se connaissaient car je n’en avais jamais entendu parler.
B-NET
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Jeu 3 Jan - 19:37

Soma, lui, venait de New-York. J'étais étonnée parce que je pensais qu'il venait tout droit d'Asie et qu'il était là en immersion ou un truc comme ça. Ca n'aurait pas été le premier. En plus, New-york j'y avais jamais mis les pieds, j'adorais trop Seattle avec son Space Needle ainsi que ses ferry boat. Après, tout le monde rêve de Madison Avenue ou encore la 50e avenue pleine de magasins. Bref New-York était aussi un rêve. J'avais visité Paris avec Ashlyn pour le nouvel an, c'était d'ailleurs une chouette expérience. On y avait dépenser énormément d'argent en fringues et on s'était bien amusées, peut-etre que la prochaine destination sera New-York.

Olalala New-York, ville de mes rêves ! Je n'y ai jamais mis les pieds. J'irai peut-être aux prochaines vacances, qui sait.

L'heure des cours approchait et mon interlocuteur avait la crainte de se perdre dans l'école. C'est vrai que c'était grand et pour s'y retrouver avec tous les locaux c'était pas gagner, peut-etre même qu'il fallait un plan de l'école sauf qu'ici, il n'en fournissait pas, peut-etre qu'ils attendait des anciens élèves qu'ils aident les nouveaux...Quoiqu'il en soit, Soma me demandait de m'accompagner pour aller en cours. Je le regarde avant de lui répondre en souriant..

Pas de soucis ne t'en fais pas, ça ne me dérange pas.

Après ça, je pris mon téléphone et pianotait sur les touches pour prévenir Ash' de l'endroit ou je me trouvais. Comme tous les jours, on se retrouvait afin d'aller en cours ensemble. Sur le trajet du local, on avait toujours pas mal de choses à se dire, ça nous dispensait de parler pendant les cours, c'était pas plus mal, quoique malgré ça, on arrivait quand même à papoter, certes à voix basses.

Ca te dérange si on attend Ashlyn avant d'y aller? Je viens de lui envoyer un texto pour la prévenir, elle ne devrait pas tarder à nous rejoindre. En plus, je pourrai te la présenter.

Je tire une chaise dans le but de m'assoir et d'attendre la jeune demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Jeu 3 Jan - 17:43

Ma sauveuse se prénommait donc Cristina. Intéressant. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouvais que cela collait plutôt bien au personnage que j'avais face à moi. La belle blonde entamait donc la conversation avec moi sans que cela ne la dérange, et je pu bénéficier de sa poignée de main en réponse à la mienne. Sa main était plus petite, bien plus petite que la mienne. Logique me direz-vous les femmes ont souvent des mains plus petites que nous les hommes. Je me délectais de la présence de la demoiselle, elle était agréable, l'aura qui émanait de son corps était enivrant et dégageait cette douce impression de sérénité mêlé à un soupçons de fougue que je ne saurais expliquer. Je suppose que le temps me permettra d'en apprendre plus sur elle, et je l'espère. Pour le reste, mes affaires rangées, je laissais mes ébènes pétillants d'une pointe d'intérêt pour la jeune fille la regarder, et mon sourire candide illustrait lui aussi mon ressenti.

Une fois qu'elle eut fini de parler, je rassemblais mes idées pour bien tout mettre en ordre. Elle était donc de Seattle, je n'avais pas eu l'occasion de visiter la ville durant mon court séjour la bas, il faut dire que je n'y avais été que pour un match et c'est pas mes entraineurs qui nous auraient laissé quartier libre ... Je me souviens juste que c'était très beau et moins bruyant que mon New-York. Puis le potentiel féminin était plus qu'élevé .. Mais la je m’égare ... Ou pas quand je vois la beauté de Cristina, je me dis que j'ai bien fait de venir ici ! Prévenante et sympathique je commençais à trouver "chaussure à mon pied" comme dirait la jeune fille. A cela ma voix s'éleva, toujours aussi douce et légère.

"Ravi de faire ta connaissance Cristina, le plaisir est pour moi. Tu es donc de Seattle ? Je n'ai eu que rarement l'occasion d'y aller et je n'ai pas pu visiter, dommage le coin à l'air sympa. Pour ma part j'arrive de New-York, autant te dire que le changement est radicale comparé à la bas ! Mais pour te citer, je pense pouvoir trouver chaussure à mon pied, si ce n'est pas déjà le cas."

Laissant cette phrase en suspends, je lui laissais libre choix d'en déduire ce qu'elle voulait, si elle voulait en déduire quelque chose naturellement. L'heure tournait et nous devions bientôt nous rendre en cours, c'est d'ailleurs ce que Cristina me fit savoir. Je regardais alors mon portable et effectivement il était bientôt temps d'aller poser nos fesses sur nos chaises. Je lui faisais un sourire et je repris tranquillement sur le même ton qu'auparavant.

"Effectivement j'ai cours aussi à 13h, d'ailleurs ça te dérange si je t'accompagne ? Je ne sais pas du tout ou est la salle, je manque encore de repère ici. Si cela ne te dérange pas bien sur."

Sourire d'ange j'attentais sa réponse, toujours en prenant plaisir à la regarder, sans pour autant trop la fixer, ça pourrait être déstabilisant, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Mar 1 Jan - 20:16

Le jeune garçon avait l'air ravi, voir même soulagé que je lui apporte mon aide. J'espère qu'il avait bien saisi tout ce que je lui avais expliqué, de plus je lui avais passé mes cours, au pire s'il ne comprenait pas il y avait toujours mon cours. Après ça, je pense que je ne pouvais plus grand-chose pour lui, je n'avais pas assez de savoir-faire pour enseigner une matière.

En échange de mes notes, le jeune étudiant me proposait son aide pour quoique ce soit d'autre, je n'avais, pour le moment, pas besoin d'aide, je m'en sortais à bon compte même si parfois mes points étaient un peu razmoket, j'étais satisfaite tant que je validais mon année.

C'est gentil, mais t'en fais pas pour le moment j'arrive à m'en sortir, mais je m'en souviendrai

Une chose que je devais retenir avec ce jeune homme, c'était de ne pas le fixer parce qu'apparemment, il était du genre à fixer droit dans les yeux également, chose qui me mettait mal à l'aise. Par la suite, je détournais les yeux en attendant qu'il me réponde. J'étais curieuse, je voulais savoir ce qu'il ressentait de tomber comme un cheveu dans la soupe dans une école, une classe et peut-être même un pays. Personnellement, encaisser les trois j'aurais du mal, d'autant plus que pour s'intégrer comme ça, ce n'est pas toujours gagner et d'après ses dires, effectivement, ce n'était pas simple de débarquer en plein milieu de l'année. Après, je suppose qu'il a une bonne raison.

Je ne dirais pas que tout le monde est aimable, comme partout il y a des gentilles personnes comme des moins bonnes mais si tu choisis bien tes amis tu ne devrais pas avoir de problème.. je pense, en tout cas t'es courageux.

A peine j'eu terminer ma phrase qu'il enchaina.. Je levai à nouveau les yeux vers mon interlocuteur avant de répondre avec un léger sourire

Depuis le début de l'année. J'étais à Seattle avant mais pour terminer mon cursus j'ai dû venir ici et j'étais un peu sceptique mais ça va finalement je trouve chaussure à mon pied, je me plais bien ici.

Vient ensuite le moment des présentations, il se prénommait Soma, j'avais jamais entendu ce prénom, c'était un prénom assez calme et doux à l'oreille, et ça donnait aussi une image d'un personnage assez calme, après les prénoms ne disent pas tout, finalement c'était peut-être tout le contraire. J'attrapais sa main avant de me présenter à mon tour.

Enchantée, moi c'est Cristina.


Je lui souris sans même lui lâcher la main, le jeune homme avait des mains étrangement douce, c'était rare chez un garçon, eux qui ont souvent les mains rugueuse…

Je lui lâchais enfin la main avant d'enchainer…

Tu as aussi cours à 13h? je suppose?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Sam 29 Déc - 17:16

J'aimais pas demander ce genre de chose et déranger les camarades. Bon la c'était une jolie fille, donc au pire même si elle me rembard j'aurais pu me rincer l’œil, mais cela serait quand même gênant au niveau de mon étude. Je regardais la jeune fille avec un sourire et elle ne tarda pas à me répondre. Je fus agréablement surpris de l'entendre répondre à la positive, cela me soulageait d'un poids. Non pas que je sois stressé pour mes études au contraire je m'en fous un peu, rien ne presse, mais je n'aime pas faire mauvaise impression au début, et comme je viens d'arriver dans la classe, je veux que le prof ait une bonne image de moi. J'affichais donc un large sourire et ma voix s'éleva, enjoué.

"Ah merci beaucoup, tu me sauves la vie ! Encore désolé de te déranger dans ton travail."

Je la regardais ranger ses affaires et ensemble on se dirigeait vers ma table. J'en profitais pour jeter deux trois coups d’œils en coin, quoi de mal à reluquer une belle demoiselle ? Mes yeux se délectaient de cette beauté typiquement Américaine à première vue. Une fois à ma table, nous commencions le travail, la jeune fille m'avait laissé ses notes, ses explications étaient simples et précises, de ce fait je pu comprendre et terminer l'exercice. Au moins c'était une bonne chose de faite. Elle me laissa même son cours pour que je puisse rattraper mon retard. Décidément en plus d'être jolie, elle était généreuse et aimable, un très bon point pour la jeune blonde.

"Merci beaucoup pour tes notes, effectivement je comprends mieux grâce à toi, je te les rends dès que j'ai pu les rattraper, je ferais vite. Surtout si tu as besoin de quoique ce soit à l'occasion, n'hésites pas à me demander, je t'aiderais avec grand plaisir, c'est la moindre des choses"

La conversation se suivait, je pensais ce que je disais, je lui était redevable, et vu que nous sommes dans la même classe j'aurais bien l'occasion de lui rendre la pareille à un moment. La jeune fille me fixait, je plongeais mes ébènes dans ses yeux, puis elle me posa une question. Excellente question même. Effectivement, c'est toujours très compliqué d'arriver en cours d'année comme ça, surtout quand on ne connait pas bien la ville ni les étudiants. Ma voix s'éleva, toujours en la fixant droit dans les yeux.

"Je t'avoue que ce n'est pas toujours évident, je ne connais encore personne ici, donc côté relationnel c'est encore le calme plat, je pense que le temps fera le reste. Surtout si les gens sont aussi gentil et serviable que toi, je pense me plaire ici. Mais c'est vrai qu'arriver comme ça pour l'adaptation c'est pas top."

Sourire jusqu'aux lèvres je continuais tranquillement sur le même ton.

"Et toi tu es ici depuis longtemps ?"

Je lui fis un nouveau sourire, puis comme dans un léger sursaut, je reprenais la parole.

"Ah ! Je parle je parle, mais je ne me suis même pas présenté à ma sauveuse. Je m'appelle Soma, Soma Akane, ravi de te rencontrer"

Je lui tendais alors la main afin de la saluer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Sam 29 Déc - 10:31

Je venais à peine d'arriver à la bibliothèque que j'en avais déjà marre de me trouver là. J'aurais préféré aller en ville, faire du shopping ou bêtement faire un tour. Ou encore faire du sport, rien de tel que le sport avant de commencer une après-midi de cours. En plus, la bibliothèque aussi calme soit-elle était aussi très vide, deux trois étudiants, pas plus. Comme quoi j'étais vraiment tombée sur la tête d'être venue ici de si bon matin... Surtout qu'en général je bossais mes cours avec Ashlyn, c'était beaucoup plus amusant qu'être ici, toute seule.

Je jeta un coup d'oeil à ma montre, ça va il ne me restait plus qu'une petite demi heure, c'est parti alors ! Je me remis à ma littérature sans vraiment faire attention au reste du monde quand je fut interpellée par un jeune garçon. Je le connaissais de vue, je l'avais déjà vu. Apparemment, on est dans la même classe et maintenant qu'il le dit, c'est vrai que je l'ai déjà croisé en cours. J'écoutais ce qu'il me disait attentivement et apparemment il avait des problèmes avec le travail en math qu'on avait reçu au début de la semaine. Je ne l'avais pas encore fait mais à première vue j'avais trouvé ça facile mais apparemment, ce jeune garçon est arrivé au début de l'année, je comprends mieux pourquoi il a du mal avec ces exercices.

Euh ben oui si tu veux !

Mon interlocuteur avait l'air un peu embarassé... Timide peut-etre? il chipotait aux cable de son Mp3, son bonnet, tout ça était signe de stress non?

Non t'en fais pas, de toute façon je suis arrivée un peu trop à la bourre j'aurai pas eu le temps de tout finir, je ferai ça une autre fois avec une copine

Je rassemblais mes cours et passait mes bras autour, mon sac et avança pour me rendre à la table du jeune homme. C'était plus pratique pour donner des explications, surtout dans une bibliothèque. Je m'assied et commença à lui expliquer ce qu'il ne comprenais pas. Quand j'eu terminé, je lui glissa mon cours de math dont j'avais bien pris le temps de toute détailler et tout expliquer pour qu'il puisse se remettre à niveau.

Je te passe mon cours, t'as qu'à te remettre en ordre ou photocopier, je pense qu'il pourrait t'aider, je passe beaucoup de temps à expliquer toutes les étapes, informations utiles,... En général, les gens s'y retrouve mieux, et moi aussi

Je fixa mon interlocuteur, je remarqua seulement qu'il était asiatique et malgré que les asiatiques n'étaient, en général, pas mon genre, celui ci était assez mignon et charmant. Je lui souris avant d'enchainer.

C'est pas trop dur d'arriver en cours d'année comme ça?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   Ven 28 Déc - 23:37

La couette, qu'est ce que je l'aime ma couette .. Et si je devais pas me mettre au boulot pour les cours, je serais resté avec elle pour une matinée de sommeil bien mérité. La veille j'avais été courir et faire ma muscu habituelle, mais j'ai encore trop forcé, du coup ce matin le réveil est rude. Pour y remédier, une bonne douche, bouillante naturellement. J'en profite pour faire ma besogne du jour, à savoir me raser, je traine un peu sous l'eau puis je file m'habiller. Il est 9h30 quand j'enfile mon jean, ma paire de montante et ma veste ou plutot mon teddy noir et blanc, assortit à mes chaussures. Comme j'avais une flemme légendaire et que j'étais en embrouille avec mes cheveux, je décidais de simplement enfiler un bonnet, plongeant, typiquement asiatique. Ouais j'aime bien rappeler mes origines même si ça se voit ... Surement mon côté nationaliste !

Il était donc 10h maintenant quand je préparais mon sac de cours, je prenais tout ce dont j'avais besoin, il fallait que je rattrape les cours vu que je suis arrivé après les autres... Je déteste ça .. Arrivée en cours d'année, on se tape bien l'affiche en arrivant dans la classe, avec de la chance on se fait vite des amis, pour le moment on ne peut pas dire que j'ai eu beaucoup l'occasion de discuter avec tout le monde, mais je pense que cela viendra avec le temps. Pour l'instant l'objectif du jour c'était me remettre à niveau, j'avais pas mal de boulot et même si j'ai su rattrapé tout ce qui était lettres histoire ou encore les cours de langue, les maths et moi c'était décidément le divorce !

Mon sac prêt, je prenais mon écharpe à grosse maille noire, j'ajustais mes lunettes, une touche de parfum et mes bracelets aux poignets je sortais avec mon casque sur la tête direction l'école. En arrivant, je ne passe pas inaperçu, je lance des sourires à des gens de ma classe, sans pour autant leur parler, je le ferais plus tard, la le temps presse, déjà 10h30 quand je pousse la salle de la bibliothèque. Je m'installe avec toutes mes affaires, ôte mon écharpe et je me met au boulot. Une demie heure passe, puis quarante cinq minutes, et la je craque, je ne comprenais plus rien ... Je lève les yeux vers le plafond et adossé sur ma chaise je contemple le reste de la bibliothèque.

J'aime beaucoup les livres je dois l'avouer, et la je n'avais qu'une envie c'était me saisir de l'un d'entre eux et le dévorer plutôt que faire mes maths. Je ne pigeais plus rien vu que je n'avais pas le cours concernant la partie que j'avais abordé. Je poussais un soupir et redressais mes lunettes quand la j’aperçus une chevelure blonde, distingué qui était à une des tables. Je la regardais de plus près, et la il me semblait reconnait une camarade de classe. Dans ma tête ça n'a fait qu'un tour, je me lève et m'approche de la jeune fille qui était en pleine besogne elle aussi. Ma voix s'éleva, douce et calme, affichant par la même occasion un sourire colgate, mes ébènes fixèrent la belle blonde.

"Bonjour, excuse moi de te déranger ... J'ai souvenir qu'on est dans la même classe ... 'Fin je viens juste d'arriver donc on se connait pas encore, tu pourrais m'aider s'il te plait j'ai une galère ?"

Je lui fis un sourire puis je reprenais histoire qu'elle comprenne ce que je voulais dire, j'essayais de ne pas trop la fixer de près, mais elle était plus bien faite, des yeux magnifiques, un style distingué, ouais je valide. Bref ce n'était pas le moment de parler de ce genre de chose, je posais ma main sur mon bonnet comme pour montrer une gène puis je repris.

"Je ne peux pas faire la dernière partie du devoir de math vu que j'ai loupé les cours précédents, et j'ai pas encore pu rattraper tout les cours, si tu peux, tu pourrais m'aider ? Si tu ne peux pas car tu dois travailler je comprendrais et je ferais avec."

En même temps j'aurais pas trop le choix, je continuais à fixer la jeune fille à travers mes lunettes, je baissais la tête vu que je suis assez grand, histoire de pouvoir regarder la jeune fille dans les yeux. Tripotant le câble de mon casque j’espérais qu'elle ne me mette pas un vent ... Sinon ça serait la crise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Une courte matinée (pv. Soma)   Ven 28 Déc - 23:01

Aujourd'hui j'avais cours l'après-midi. Enfin une journée ou je pourrais faire la grâce mat' ! Du moins, en partie. En effet, j'avais prévu d'aller à la biblio' fin de matinée pour travailler sur mes cours de littérature, j'avais pas mal de retard à rattraper, de plus la bibliothèque est plus tranquille comme endroit donc autant faire une pierre deux coups et surtout mettre toutes les chances de mon côté pour réussir mon année.

Il devait être 10h15 quand mon réveil sonna, quel bruit strident ! Je me leva avec beaucoup de difficultés et me dirigeais vers la salle de bain pour y prendre une douche bien chaude. Peut-être que ça permettrait à mes jolis petits neurones blonds de se mettre en action ! En général c'est le cas, sauf quand il est 6h du matin... Bref, je sortis de la douche, me brossa les dents, enfila une jupe en jeans, des bas, un pull avec une encolure bateau et attachais mes cheveux en queue haute pour terminer.
Un peu de make up très discret et hop! c'était parfait à mon goût! Je pris mes cours, mon sac, ferma la porte derrière moi et j'étais partie pour la fac et de bonne humeur... Pour une fois.

Arrivée sur place, je souriais à deux trois connaissances, je disais bonjour à d'autres que je connaissais un peu plus et je me dirigeais vers la bibliothèque. En marchant dans le couloir je jeta un oeil sur ma montre, il était 11h passé, il ne me restait même pas une heure pour m'avancer, décidément, monsieur temps n'était pas du tout un de mes meilleurs amis. Il fallait que je me donne pendant ces trois-quarts d'heure sinon j'avancerai jamais dans mes cours... Quoiqu'en fait je pouvais toujours demander les notes d'Ash' pour avoir plus de facilités mais dépendre des gens n'étaient pas ce que je préférais. J'étais en âge d'assumer mes actes et donc ici, mes retards à répétitions.

Arrivée devant la porte de la bibliothèque, je poussa cette dernière et m'infiltra au beau milieu de la grande salle remplie de livre. Qu'est-ce que j'aimais cette ambiance livresque. C'était un vrai paradis pour une personne qui admirait la littérature autant que moi. Je m'enfonçait dans la bibliothèque et repéra une table, au fond. J'y déposa mes cours et je me mis à travailler comme beaucoup d'autres élèves ici présent.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une courte matinée (pv. Soma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une courte matinée (pv. Soma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une courte matinée (pv. Soma)
» Tyrolienne et courte echelle
» Récit des rêveries d'une courte vie. Histoire de Gabriel Denroth, ou Eto Hachiro.
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: