AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   Lun 12 Nov - 15:42

Felindra et Trevor
Jeux de mains, jeux de vilains

Trevor, donc, se retourna légèrement pour jeter un dernier coup d’œil à la petite brune qui n’avait pas hésité une seule seconde à lui en coller une. Il croisa son regard, et y décela une lueur qu’il interpréta comme étant de la malice. Fronçant un sourcil interrogateur, le brun se tourna vers ses amis et les suivit, tout en se demandant si c’était la confrontation – ou sa réplique de merde – qui mettait la jeune femme de si bonne humeur.

Hé bien, non. Ce n’était pas ça. Et Trevor comprit rapidement ce qui l’avait tant amusée quand il sentit une main claquer sur ses fesses. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, les étirant jusqu’à creuser deux petites fossettes dans ses joues halées par le soleil. Le Capitaine des Cannonballs s’arrêta et lança un coup d’œil à ses potes, qui avançaient sans faire attention à lui. Bah ! Il les rejoindrait à l’école, de toute façon. Cette décision mentale prise, le jeune homme se retourna lentement pour faire face à la claqueuse de cul. Ainsi, elle s’était donc vengée… et lui, aurait-il droit de se venger pour la gifle ? Hm… Non, Riley le lui avait interdit. A croire qu’elle avait peur que son meilleur ami développe des sentiments pour toutes les filles sur qui il tapait, haha.

Quand il fut tout à fait retourné, le jeune homme toisa la brunette, un sourire accroché aux lèvres. Son air narquois était un peu plus boosté de confiance que quand il s’était fait gifler, tout simplement parce que claquer le cul de quelqu’un, c’était en quelques sortes le draguer. En tout cas, aux yeux du Capitaine de l’équipe de foot US. Et par conséquent, si elle lui claquait le cul, elle le draguait, donc elle le trouvait mignon. Ou même sexy, parce qu’après tout, il était torse nu, et il y avait de quoi mater. Surtout depuis la rentrée académique en fac de sport ! Il constata rapidement que la jeune fille aussi souriait.

S’approchant d’un pas, puis deux, Trevor finit par se poster juste devant elle. Il amena sa main droite vers le menton de la demoiselle et le lui attrapa sans autre forme de procès. Relevant son visage fort charmant vers le sien, le jeune homme railla : « On t’a déjà dit que c’était pas la manière la plus efficace pour draguer, poupée ? ». Sourire, et il poursuivit : « D’habitude, on récolte plutôt des gifles… mais il faut croire que c’est ton jour de chance ». Suite à cette réplique, il fit un clin d’œil à la petite brune, avant d’avancer ses lèvres vers les siennes, et de lui plaquer un smack.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   Ven 9 Nov - 3:03

Les six garçons restaient un moment – si je puis me permettre – sur le cul. Aucun d'eux ne savaient quoi dire et c'était plutôt affligeant, pas pour elle, mais pour eux. A la grande surprise générale, enfin du moins la sienne, ses potes aussi cons qu'ils soient, se foutaient bien gros de la gueule de leur fidèle ami. Le seul en vrai qui avait eu les couilles de claquer les jolies fesses de la jolie brune au regard Azur. Seulement, alors que les manifestations de ses amis fusaient l'un d'entre eux sortait le mot qu'il ne fallait pas prononcer à 'égard de la brunette, du moins devant elle. « Connasse » avait-il sortit en parlant d'elle. La jeune femme défronça alors immédiatement les sourcils, amusée et venait lentement se poster pile devant le nez de l'abruti qui avait eu la bonne idée de l'insulter, sans raison. Son visage était à quelque centimètres du sien, mais elle était prête à reculer, sans que ça ne se voit, à tout moment s'il jamais il avait eu la mauvaise idée de l'embrasser. Elle dit alors alors un sourire niais, le trouvant complètement ridicule. Et avec une voix qui se tenait à son discours ironique. Comme pour s'adresser à un bébé qui nous attendrit, ce qui était bien sûr loin d'être le cas avec ce gars-là.

« Qu'est-ce que t'as toi, hein ? T'es jaloux ? Tu veux la même?Demande à un de tes amis gays de te la mettre, mais si jamais ils veulent pas, moi, ce sera sans hésiter ! Connard, comme tu dis si bien. »


Et puis c'est alors que l'autre abruti de service qui avait marché dans le jeu de ses potes répliquait à son attaque. C'est toi qui devrait te faire soigner. Nan mais franchement, c'était quoi cette réplique ? Une mauvaise blague ? N'importe quoi, c'était un 'C'est celui qui dit qu'il y est' avec la bonne voix enfantine qui allait avec qui datait de l'école primaire. Même son ami qui était à côté de lui trouvait ça pitoyable. Oui, pitoyable, c'était le mot. Mais cette réplique fut doucement rire la jeune fille tellement le niveau était bas et que son côté mure et lui aussi au plus bas, du moins, si jamais il avait un. Parce que là, c'était pas gagné. Et puis, finalement le gang décidait de partir, laissant leurs pote plus ou moins en chien. Mais après, la jeune femme vu qu'il allait partir. Elle attendait ce moment, elle n'allait pas partir avant eux pour la simple et bonne raison qu'elle avait une idée en tête. Seulement le jeune homme avec sa serviette sur l'épaule se méfiait, peut-être avait-il peur d'elle ? Alors, ça ce serait le meilleur tiens ! Mais finalement il finit par se retourner et partir mais tellement il était lent, elle put lui en mettre une belle sur ses fesses. Tiens, prends ça ! Vengeance, elle ne savait pas ce qu'il allait faire, mais allait lui tenir tête, non mais, il manquerait plus que ça encore qu'un mec juste parce qu'il est beau grand et musclé pourrait tout se permettre. Il faut dire que toutes ces années avait forgé un mauvais caractère à la jeune femme mais au moins elle ne se laissait pas faire.

Pendant qu'il était retourné, la jeune femme en profitait pour mater ses jolies petites fesses. Les siennes non plus n'était pas trop mal. Alors pourquoi ne pas en profiter non ? La jeune femme avait le sourire, elle était fière et contente de ce qu'elle venait de faire et du fait qu'elle ne ce soit pas laissée faire. De toute façon, avec elle, il aurait fallu se lever tôt parce qu'elle n'est pas du tout naïve et innocente qu'on peut le croire,sauf quand elle a peur, mais ça c'est différent, il fallait vraiment un contexte particulier pour lui faire peur dans des cas comme celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   Ven 9 Nov - 2:32

Felindra et Trevor
Jeux de mains, jeux de vilains

Dans la seconde qui suivit le magnifique bruit de claque qu’avait fait la main de Trevor sur les fesses de petite brune, un son similaire retentit… à cela près que, cette fois, c’était la main de la demoiselle qui avait atterri sur la joue de Trevor. Les six sportifs arrêtèrent de rire quelques secondes, interloqués. Le Capitaine des Cannonballs aussi, bien évidemment : il ne s’était pas attendu à se ramasser une claque, bien loin de là. Et pourtant, il aurait sans doute dû s’y attendre… après tout, la réaction de l’agressée avait été des plus normales. Le brun croisa le regard de la jeune fille, qui semblait très remontée. Ses yeux lançaient des éclairs, tant à lui qu’à ses 5 amis, qui avaient osé rire d’elle et de son malheur.

Là, elle aurait pu s’en aller. Faire demi-tour, se draper dans sa dignité et choquer les six garçons, marquer leurs esprits… Sauf qu’elle choisit de rester là, et de les engueuler en prime. Une grande première, en tout cas pour Trevor, qui n’en revenait pas de voir une fille avec autant de – pardonnez l’expression – couilles. « Tu t'es pris pour qui, toi ! Tu t'es cru au Zoo ou quoi ? Tu es complètement fou ! Va te faire soigner mon pauvre ! Et tes abrutis d'amis avec ! » s’exclama-t-elle, le visage dur. D’ailleurs, c’était dommage, parce que sans ses sourcils froncés de la sorte, Trevor était sûr et certain qu’elle avait un visage qui valait le détour, même si un peu rondouillard. Mais en prenant de l’âge, celui-ci s’affinerait sans doute, et elle serait alors un vrai canon de beauté. A tout casser, il lui donnait 15, 16 ans. Jamais il ne se serait douté qu’elle avait déjà 18 ans !

Les garçons restèrent un instant interdits, tous les six… jusqu’à ce que Sojiro, l’asiatique de l’équipe, réagisse en premier. Il siffla, comme s’il était impressionné, puis déclara simplement, avec son fort accent : « Dur ». « La baigne qu’elle t’a miiis ! » enchaina Duncan, repris aussitôt par Diego : « T’as la trace sur ta joue, vieux ». Et Emeric, toujours plein de bonnes idées : « A ta place, je me laisserais pas faire par cette connasse ». Forcément, une fois la surprise passée, Trevor se sentit obligé de faire face à la demoiselle. Le jeune homme se frotta la mâchoire et fit semblant de la remettre en place, mais en réalité il réfléchissait à un truc à balancer à la nana. Le brun perdait de sa belle assurance, dans ce genre de situation. Autant, si cela avait été un mec, il aurait tout de suite réagi en ripostant bien sévère… là, c’était une fille. Et Riley, sa meilleure amie, lui avait fait promettre qu’il ne frapperait plus jamais une femme. Parce que bien sûr, il l’avait déjà fait. Il avait baffé Riley, justement. Et c’est ainsi qu’ils étaient devenus amis, pour la petite anecdote. Malheureusement, la violence est le langage de ceux qui n’ont rien à dire… et en l’occurrence, là, tout de suite, il ne savait pas quoi répliquer. Si bien que tous ses potes étaient pendus à ses lèvres… peut-être que c’était le cas de la brunette, aussi, qui sait ? Mais il resta de longues secondes muet comme une carpe.

« C’est toi qui devrais te faire soigner » finit-il par répliquer, au bout d’interminables secondes. Minable. Complètement minable. D’ailleurs, Emer’ se chargea bien de le lui faire remarquer en lui claquant l’arrière du crâne d’une tape de la paume. « Hé ! » s’exclama le brun en se tournant vers son traitre d’ami, qui lança aux 4 autres : « Allez, on s’taille ». « Bande de lâcheurs ! » se plaignit Trevor en les voyant s’éloigner. Il voulut ensuite les suivre… mais lança tout de même un regard à la petite brune… Juste au cas où !


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   Ven 9 Nov - 2:05

La jeune femme était allée se promener en ce vendredi, elle avait passé la journée à traîner dans Miami, et le soir quand elle rentrait elle était exténuée. Elle avait passé toute la journée et elle n'avait rien acheté, alors, que d'habitude elle achetait toujours quelque chose, même si ça ne servait à rien. Maintenant, il devait être dix-huit heures et la rue qu'elle traversait était bondée. Munie d'un jean et d'un petit pull qui lui collait au corps, étant donné qu'il ne faisait pas trop froid aujourd'hui, la jeune femme affrontait le monde et jouait des coudes pour s'échapper de ce monde fou. Avant d'enfin en finir avec ce monde, elle jouait d'un dernier coup de coude et elle était bien contente d'avoir tournée dans une autre rue moins bondée mais dans la quelle elle voyait au bout un espèce de gang de six zigotos et elle n'en connaissait pas un. Elle n'aimait pas voir ce type de gars, elle n'aimait pas non plus et encore moins passer devant eux. Mais ce n'est pas comme ci la jeune Lambda n'avait pas de caractère et se laissait faire.

Elle était à mi-chemin d'eux, et ne sachant pas s'ils étaient plutôt bad boys ou voleurs, elle préférait ranger son portable, après tout ça ne lui coûtait rien et on ne sait jamais, valait mieux prévenir que guérir. Alors elle le mettait dans sa poche de gauche et elle regardait droit devant elle et ne pus s'empêcher de les regarder comme pour savoir ce qu'ils allaient faire parce qu'elle savait pertinemment qu'ils allaient faire quelque chose et ne pas la laisser en paix. Et puis elle vit l'un deux faire un geste plus ou moins vulgaire, question de point de vue, comme pour prouver qu'il avait quelque chose entre les jambes. Mais, pas d'idées à se faire, le contraire était sûrement la vérité, parce que, ceux qui en ont vraiment, ils ne s'en vantent pas, ils en ont rien à faire, ils sachent qu'eux, ils ont quelques, alors que sinon, ils se sentent à part, rejetés ou je ne sais quoi qui fait qu'ils osent obligés de s'en vanter.

Et puis finalement, les six se retournèrent d'un coup vers elle, la regardant, comme pour l'évaluer. Vous voyez, elle s'en doutait, et quand elle se retrouvait à leur hauteur, ils se mettaient en file à l'indienne contre le mur. Ils étaient décidément bizarres ces six là. Et puis, sans qu'elle ne puisse s'y attendre. C'était le dernier qui agissait. Un grand brun. Il lui claqua d'un coup le fesses et la jeune fille montait d'un coup en colère. Non mais, pour qui ce prenait-il encore, celui !? Il s'est sans doute trompé d'endroit, ici c'est la rue pas le zoo ! Et fit un demi tour dans le seconde qui suivait l'attaque et lui colla une énorme baigne qui laissait la marque de sa main sur la joue du grand à la serviette. Ses amis se stoppaient nette de rire. Qu'avaient-ils eux aussi ? Elle les regardait vraiment énervée et méchamment, peut-être que ça ne servait à rien mais s'était plus fort qu'elle !

« Tu t'es pris pour qui, toi ! Tu t'es cru au Zoo ou quoi ? Tu es complètement fou ! Va te faire soigner mon pauvre ! Et tes abrutis d'amis avec ! »


Elle était en rogne et elle se retenait pour ne pas en coller une à chacun des idiots qu'elle tenait en face d'elle. Non mais c'était quoi ça encore, un pari ? Les jeunes était de plus en plus con. Elle en avait connu des trucs comme ça, mais une claque au cul, jamais. Et dommage, parce qu'elle aurait pu l'anticiper sinon. Mais là, non, elle n'avait rien vu venir, enfin ou presque parce qu'elle avait vu le coup mais pas le quel disons.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   Ven 9 Nov - 1:00

Felindra et Trevor
Jeux de mains, jeux de vilains

Chez nous, humains, beaucoup de choses peuvent créer des désaccords, des disputes, des mécontentements. Oui, parce qu’humains, cela regroupe les hommes et les femmes. Retirez de cette équation la première partie, et déclarez ensuite : « Un jeune homme de 19 ans devant ses potes, c’est le dernier des crétins ». Hé bien, voilà ! Nous sommes toutes d’accord. Et ce n’est certainement pas Felindra Eisley qui dira le contraire.

Voilà ce qui arriva à la malheureuse jeune femme, par un bel après-midi de fin de saison.

Trevor Seyton et ses amis de l’équipe des Cannonballs se trouvaient sur la plage, ce vendredi-là. Ils avaient amené des serviettes de plage, leurs maillots et lunettes de soleil… et de la bière, aka le kit de survie du parfait petit playboy. Les jeunes gens avaient passé leur après-midi à profiter des derniers beaux jours avant l’hiver – qui n’en était pas vraiment un, surtout en comparaison de ceux à Détroit. Jusque-là, tout va bien. Deux casiers de bières de 24 bouteilles chacun, divisés par 6 joueurs, par contre, complique notre histoire. Cela fait qu’ils en ont plus ou moins 8 dans le nez chacun. Plus ou moins, parce qu’il y en a toujours qui boivent plus que d’autres évidemment. Tre’ faisait partie de ceux-là. Normal, avec son passé de militaire, doublé d’un jeune délinquant. L’alcool, ce n’était pas une première, pour lui.

Ainsi, quand ils quittèrent la plage, leurs serviettes jetées sur leurs épaules, et les casiers vides en mains, ils étaient tous d’excellente humeur. Tre’ et Emeric, son ami allemand, marchaient devant. Ils étaient en plein discussion pour savoir quelle était la technique de drague la plus efficace, et ils n’étaient pas vraiment d’accord sur le sujet. Bien sûr, le Capitaine des Cannonballs savait que son ami avait plus de femmes épinglées à son tableau de chasse que lui. Mais ses approches semblaient… surréalistes à Trevor. En effet, l’adjoint de la Confrérie des sportifs, les Rho Kappa, soutenait qu’il fallait y aller cash, avec les femmes. Leur faire comprendre ce qu’on veut, et comment on le veut. « Vieuuuux, protesta le jeune homme, c’est comme si tu me disais que claquer le cul de la première nana qui passe était effic… burp ! efficace ! ». « Pas forcément ce cash là… mais ça pourrait être marrant. Dunc’, tu veux voir Tre’ claquer le cul d’une nana en rue ? » lança-t-il au blond qui marchait devant eux en compagnie de Sojiro. Ils se retournèrent tous les deux, et l’asiatique fit un sourire amusé à son équipier : « Pas capable ». « ‘Faudrait déjà que t’aies des couilles, Seyton ! » ajouta un autre, ce qui provoqua l’hilarité générale. « Bien sûr que j’ai des putain d’couilles, les mecs, hahaha » répondit l’intéressé en s’attrapant l’entre-jambe, dans un geste absolument vulgaire et ridicule, d’un point de vue purement féminin. « Tiens, mate la belle brune qui arrive, droit d’vant ! » rebondit l’allemand. Tous les 6 fixèrent ensuite leurs yeux sur la petite brune en question, qui dut se demander ce qu’il lui arrivait.

Les adolescents s’arrêtèrent pour la laisser passer, et se poussèrent sur le côté, en file indienne, contre un mur. Ils la regardèrent s’approcher de Trevor, qui était dernier de la file… et qui lui balança la main aux fesses dès qu’elle l’eut croisé. Bam, une belle fessée, prends ça ! Et tous les 6 éclatèrent de rire. Sauf qu’ils n’avaient pas prévu que la jolie brune ne se laisserait pas faire aussi facilement…


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra
» Jeux de mains, jeux de vilains
» Lavaj a sèk !
» Aillant-Récréa'jeux - club de jeux de société
» Jeux d'argent, jeux de forbans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: