AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Empty
MessageSujet: Re: En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins   En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Icon_minitimeLun 24 Sep - 2:04

C'était déjà cela. Elle se réjouissait autant que moi de mon arrivée ici. Sarcastique.
Je la dévisageais. Elle n'avait pas changé. Rien en elle semblait avoir changée. Elle était toujours cette garce sur laquelle ma mère jetait sa pitié, sans voir ce que je vivais. Toujours. Je pouvais mettre fais torturer par une bande de salopes à l'école que ma mère ne voyait que les attrocités que ma ''cousine'' recevait. Et ce n'est que quand mon père est mort qu'elle a essayé de se rapprocher de moi. Trop tard. Les hypocrites, j'aime pas. J'évite. Comme la peste. Même chose. Ça gruge de l'intérieur avant de tuer. Dans d'attroces souffrances. Et la souffrance, je n'en voulais plus. J'étais venue ici pour tout changer. Pour commencer une nouvelle vie. Loin de l'ancienne. De mes anciens amis. De mes anciens ennemis. De mes anciens voisins. De mon ancienne famille. La seule famille qu'il me restait, elle était morte depuis longtemps. Mon père. Et maintenant, la famille que je me bâtissais, c'était mes nouveaux amis. De nouvelles connaissances. De nouvelles histoires. De nouvelles aventures. Partout du nouveau. Je ne pouvais repenser au passé sans ressortir le côté plus sombre qui y séjournait. Et puis la voilà, qui débarquait avec son physique de top-model. Et qui me balançait tous mes souvenirs en plein visage. « C'est plutôt moi qui devrais me posée cette question. Toi, qu'est-ce que tu fous ici ? » J'en restais bouche-bée. Elle était sérieuse ? Il semblait que oui. Son ton ferme me fit voir rouge. Elle se prenait pour qui ? Elle venait à peine de débarquer que déjà, elle foutait la merde. Dans ma vie. Déjà que ma mère essayait de reprendre contact avec moi et qu'elle m'envoyait chez la conseillère, il fallait que ma ''cousine'' débarque par la suite. C'était une blague. Ou un coup monté. Ou les deux. Mais je ne trouvais vraiment pas cela amusant. Je retenais ma main, serrant mon poing. De peur de voir ma main voler et gifler le visage de la Miss. Je ne pouvais pas faire cela. Pas avec les regards de certains qui ne se détachaient plus de nous. Je leur jetais d'ailleurs un regard noir avant de revenir sur les traits de Destiny. Destiny. Le prénom sonna creux dans mes pensées. Un rictus aux lèvres, je lui crachais ma réplique au visage : « Tu sais quoi ? J'en ai rien à foutre de ta venue ici. T'as juste à rester loin de moi. Parce que je te veux partout sauf ici. D'ailleurs, tu m'as toujours pas répondu. Qu'est-ce que tu viens foutre ici ? Parce que le hasard ne peut tout simplement pas t'avoir ramené ici. Tu dois être venue de ton propre gré. À moins que ce ne soit ton père qui t'envoit. » Je pris un malin plaisir à siffler cette dernière phrase. Et j'observais sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Empty
MessageSujet: Re: En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins   En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Icon_minitimeDim 23 Sep - 19:32

Mon estomac se noue, jusqu’à me donner la nausée, à la simple vue de cette hypocrite. Il faut toujours qu'elle vienne gâcher tout! Juste à la voir dans sa robe, trop moulante à mon goût, je me rappelle toutes les horreurs qu'elle m'a fait subir. Dont le jour où pour une fois, un beau gars vient me parler et s'intéresse à moi, j'apprends la journée suivante qu'elle l'avait langoureusement embrasser. Selon elle, c'était une coïncidence... Pfff! mon oeil. Non, mais elle ne pouvait pas me laisser une miette de bonheur? Non, il faut qu'elle avale tout rond! C'est une mangeuse d'homme cette fille, selon moi elle a déjà embrassé la moitié des gars de Wynwood! Elle n'hésitera pas à m'écraser comme une mouche et à me ridiculiser devant la totalité des élèves, et c'est ça qui me fait peur.

Je la fixe, le regard rempli de colère, quand d'un seul coup, nos regard se croisent. Son sourire illuminant s'éteint pour laisser place à un regard de feux, qui me transperce l'âme. Elle arrête sa route et commence à marcher d'un pas rapide et furieux vers-moi. J'entends ses pas résonner. Elle a son air parfait, comme toujours. Ses cheveux flottent, grâce à la vitesse à laquelle elle se dirige dans ma direction. Elle s'arrête tout près de moi et dans un sifflement elle me dit d'un ton brusque : « C'est quoi ce bordel ?! Qu'est-ce que tu fous ici ?! ». Je lui répond d'un ton ferme et rempli d'aigreur : « C'est plutôt moi qui devrais me posée cette question. Toi, qu'est-ce que tu fous ici ? ». Mon coeur bat à la chamade, le moment de confrontation est arrivé. Et attention tout le monde, ça ne sera pas joli.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Empty
MessageSujet: Re: En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins   En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Icon_minitimeMar 11 Sep - 2:03



Ariana & Destiny
© Never-Utopia

Cela faisait plus de 2 semaines que j'étais arrivée à Wynwood. Plus de 2 semaines que j'avais pu m'habituer à l'horaire, aux bâtiments et à la tonne de personnes qu'il y avait toujours dans les couloirs. Aujourd'hui, je m'étais levée un peu plus tard que t'habitudes, profitant des couvertures chaudes et douillettes en ce temps un peu plus frisquet. L'automne arrivait, et ça se sentait. Inspirant profondément, je repensais à la rencontre que j'avais fais hier. Rafael. Un charmant jeune homme. Qui pensait que j'étais la bonne. Je soupirais. Les histoires de garçons étaient toujours compliquées et je m'en voulais d'être tombée amoureuse de Trevor. Mais je n'y pouvais rien. Je me levais donc et regardais à travers la fenêtre le soleil qui brillait déjà, éclairant le jardin qu'il y avait à l'arrière de lycée. Je souriais et respirais profondément. J'irai en cours, ferai mes devoirs, puis partirai en boîte avec Elizabeth dans la soirée, si elle était disponible. Voici le plan que je préparais pour ma journée. Et je devais le faire le sourire aux lèvres.

Après une courte douche qui m'avait réveillé, j'avais enfilé une courte robe bain-de-soleil blanche que j'avais trouvé au fond de la penderie. Blanche et moulante. Elle faisait ressortir le bronzage que je m'étais perfectionnée tout au long de l'été. J'y rajoutais un long collier en argent au bout duquel pendant une clé et un petit coeur doré. Puis, j'avais rajouté des petits boutons d'or à mes oreilles avant d'enfiler des escarpins de la couleur de l'ivoire. Après avoir appliquer un peu de fard sur mes joues et un trait d'eye-liner, je regardais le résultat. Mes cheveux ondulaient naturellement jusqu'au milieu de mon dos et jurait avec le blanc de la robe. Et c'était magnifique. C'est donc ainsi que je passerais ma journée, dans cette tenue sexy, mais confortable. Je sortis de ma chambre et me rendis au hall, où j'espèrais trouver une connaissance avec qui parler avant de me rendre en cours.

Je sentais les yeux se tourner sur mon passage et je souris. Un soupir resplendissant. Pas un sourire simple. Un de ceux qui illuminaient mon visage. Lorsque mon regard s'arrêta sur une fille parmis la foule. Elle me disait vaguement quelque chose, avec ces yeux bleus et ces cheveux bruns. Ainsi que son allure de mannequin. Je sentis mon sourire se figer. Ce ne pouvait être réel. Elle ne pouvait être ici. Elle était supposée être dans le Maine, avec son père que ma mère n'avait jamais voulu me présenter. Des problèmes d'alcool, disait-elle. Alors, que faisait-elle ici ? Pourquoi elle, ici ? Destiny. Je sentis mes souvenirs remonter à la surface et une pointe de colère me pinça l'estomac. Je m'avançais vers elle rapidement, entendant mes talons claquer à chaque pas. Arrivée devant elle, je plantais mes yeux dans les siens et sifflais : « C'est quoi ce bordel ?! Qu'est-ce que tu fous ici ?! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Empty
MessageSujet: En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins   En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Icon_minitimeLun 10 Sep - 3:24

C’est mon premier jour à Wynwood. C’est ma chance, mon opportunité de pouvoir tout recommencer à zéro, de me sauver du Maine et de faire comme si mon passé n’avait jamais existé. J’y pense s’en arrêt depuis que j’ai eu ma bourse. Le jour où je l’ai eu, j’ai passé 2h à pleurer de joie comme un môme aux toilettes de mon ancien lycée, car j’ai su que tous mes problèmes allaient enfin se régler et que rien, n’y personne ne pourrait en changer les faits. C’était pour moi le plus grand soulagement. Je rêvais de m’évader et de foutre le camp de chez- moi, pour être libre et me sentir aimé. En fait, je ne faisais pas qu’y rêver, j’y pensais sérieusement. Je faisais des plans pour m’échapper, je n’ai jamais eu le cran de les mettre en action. Pourquoi? Eh bien, la peur. La peur de l’inconnu et de ce qui allait m’arriver par la suite. Alors, je ne l’ai jamais fait. Je suis restée chez-moi, à enfiler les gifles que mon père me donnait et à patienter, en me disant bien qu’un jour le destin allait tournée en ma faveur et que je pourrais enfin m’exprimer. Ce moment est arrivé, et je compte en profiter au maximum.

Après avoir passé par l'administration, je fais un tour dans ma chambre, autant pour déposer mes bagages que pour me changer. Je décide de mettre une simple paire de jeans usé avec un chandail ample de couleur turquoise que j’agrémente de mon collier doré, porte bonheur, en forme de croix. Je fais, ensuite, une visite complète de l’établissement. Mais, malheureusement je n’ai aucun guide. J’essaye donc de faire de mon mieux et de me retrouver dans cette jungle. Je décide de commencer par la base : Le Hall d’entrée. Je passe les lourdes et majestueuses portes de l’entrée principale pour y découvrir cet endroit à couper le souffle. Je n’ai jamais rien vu de tel, à vrai dire je n’ai pas vue grand-chose dans ma pitoyable vie. L’endroit est magnifique, lumineux et aéré. Selon-moi le Hall est le nombril de Wynwood, c’est par-là que tous les nombreux couloirs se rejoignent et que tout le monde se regroupe. J’aperçois immédiatement des gars que je trouve de mon goût. Plusieurs d’entre eux se retourne par le passage d’une fille blonde-chataine, avec les cheveux parfaitement placés et les yeux d’un bleu pétillant. Elle porte des vêtements de grandes marques qui soulignent très bien ses courbes. Avec, un corps de déesse et des jambes qui semble être infinies. Ce visage me dit drôlement quelque chose… Non, dites- moi que c’est un cauchemar! Cette fille au corps parfait... Je ne peux la connaître. Pourtant je la connais. Et la déteste. Ma cousine. Vous vous souvenez que j’ai dit que rien ni personne ne pourrait gâcher ce moments? Eh, bien… J’ai menti.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Empty
MessageSujet: Re: En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins   En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» L'arrivée d'Ariana...
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: