AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]   Sam 27 Nov - 17:45

Une visite au musée ! Franchement, il n'y avait que des prof' d'arts plastiques pour inventer des sorties de classes pareilles ! D'ailleurs, Dag se demandait encore pourquoi la conseillère d'orientation l'avait obligé choisir cette option ! Il n'avait aucun talent artistique à part celui de défiler sur les podiums, si l'on pouvait considérer çà comme un don ! Au pire des cas, il pourrait peut-être une fois se porter volontaire pour servir de modèle pour un cours de peinture ou autre... Cela ne le dérangeait absolument pas de se montrer nu devant une classe, enfin, à condition d'être rémunéré, il ne ferait pas çà gratuitement !

Bref ! Il se trouvait là, debout devant une masse informe qui était censée représenter la liberté... Le Suédois avait beau fixer la sculpture en question, il ne voyait rien en elle qui ressemblait de près ou de loin à une quelconque idée de liberté... Tout ce que le jeune homme constatait, c'était qu'il était entouré d'une foule indéfinissable et que cela lui déplaisait au plus au point... Les gens, ses camarades de classe, se pressaient autour de cette foutue œuvre d'art et Dag avait été happé par la population présente sans qu'il ne demande rien... Ah ce qu'il pouvait détester les lieux emplis de monde.. Lui, ce qu'il appréciait, c'était la solitude et un bon livre accompagné d'un thé au coin du feu. Voilà de quoi il rêvait en l'instant... Miami avait beau être une ville très attractive pour la plupart de ses visiteurs, l'étudiant regrettait parfois son pays d'origine moins peuplé, moins commercial, moins grandiose... Plus chez lui quoi...

Soupirant, il prit son mal en patience et suivit encore le guide durant deux bonnes heures qui parurent interminables entre les explications de ce dernier, les "ah" "oh" "wouah" de ses camarades et l'extase de son professeur qui n'hésitait pas à en rajouter une couche quand l'autre se taisait...

Lorsqu'ils rentrèrent enfin au Lycée, Dag fût soulagé de sortir du bus et de voir les élèves s'éparpiller autour de lui.. Seigneur, il avait grand besoin de prendre l'air et de se retrouver seul ! Mais d'abord, un petit encas ! Faisant demi tour, il remonta la rue qui menait au centre ville, bifurqua à droite et trouva un snack qui vendait des sandwichs américains. Son repas payé, il alla s'installer sur un banc près de la plage qui se vidait peu à peu à l'approche du crépuscule... Dégustant son sandwich, le jeune homme se demanda soudain comment la vie aurait été s'il n'avait pas quitté la Suède.. Aurait-il pu continuer à défiler et à poser pour des photographes après l'incident ? Sans doute que non.. Et c'est bien pour cela qu'il était ici, loin de tout... Ses beaux parents avaient certainement eut raison de l'envoyer aux Etats-Unis.. Pour une fois, ils avaient pensé un peu à leur fils adoptif, quoique leur réputation étant en jeu, ils avaient dû réfléchir aux répercutions sur leur imagel avant le bien être de Dag...

Chiffonnant sa serviette, le jeune homme la jeta dans une poubelle juste après s'être essuyé la bouche et les mains. Il chassa ses idées noires de son esprit et reprit le chemin de Wynwood. N'ayant aucune envie de se retrouver avec sa colocataire, simplement parce qu'il ne voulait pas discuter, il monta les escaliers menant au toit... C'était la première fois qu'il y allait et il avait espéré qu'il soit désert...

Poussant la porte en métal, cette dernière grinça en se refermant. Le suédois se dirigea vers un muret sur lequel il voulu s'installer.. Lorsque soudain, une tête émergea de ce dernier. Surpris, le jeune homme sursauta avant de reconnaître Jessy Heartbeat... Non... Mais que faisait-elle là ce soir ? Lui qui pensait être tranquille, c'était raté ! Pas qu'il détestait la jeune femme, mais elle lui rappelait son ancienne vie, celle où il était connu des photographe et des stylistes et il n'avait aucune envie de la voir ressurgir ici, à Miami...

Elle le salua en ce mettant sur la pointe des pieds et Dag, lui rendant son sourire, répliqua :


- Hey Jessy ! Je dois avouer que je ne m'attendais pas à te trouver là ! Comment tu vas ? Toujours à courir entre les podiums et les séances photos ?

Il savait oh combien la jeune femme était passionnée par son job et l'admirait pour cela malgré tout... Ils avaient posé plusieurs fois ensemble et se connaissaient depuis un bon moment même si les discutions restaient plutôt polies et peu approfondies... Ils se connaissaient sans se connaitre vraiment finalement, mais le suédois appréciait assez la jolie blonde... Elle lui avait d'ailleurs promis de garder secret sa notoriété européenne, l'Amérique étant un nouveau départ pour le jeune homme..

- Je suis étonné de te voir ici... Tu n'as pas une quelconque séance photo avec un illustre photographe ou une petite session essayage avec une styliste en vogue ? Ah ce que je suis heureux d'avoir décroché de tout ce stress permanent... Tu n'as pas envie de tout plaquer parfois, d'être libre de t'habiller comme tu veux et de manger ce que tu souhaites ?

Évidemment, Dag avait gardé sa ligne et tentait d'entretenir son corps toujours et encore, c'était plus fort que lui... Il avait grandit ainsi et il était difficile de se défaire de ses vieilles habitudes..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]   Mar 23 Nov - 14:14

Un coup de fil. Encore un parmi tant d'autre. Seulement ceux là étaient toujours de la même personne agaçante. Mon " coach ". Quelques fois il pouvait être charmant mais à d'autres moments, à savoir maintenant, il était terriblement affligeant...
Cela faisait déjà plus d'une semaine qu'il me harcelait d'appels pour avoir une réponse pour une prochaine séance photo. Malheureusement pour lui, les clichés que j'avais réussis à dégoter de ce photographe était franchement " banals ". J'avais horreur de ca. J'ai toujours voulu que mes clichés dégage une onde d'originalité. Alors pourquoi s'escrimait-il a se que je pose pour ce sois disant « très bon photographe » que je ne connaissais d'ailleurs pas.
De plus, ce n'était pas tout, il me fallait un partenaire pour cette séance. Cela faisait bien plusieurs années que se ne m'était pas arrivé. C'est pourquoi, même si je finissais pas accepter son offre je ne voudras pas n'importe quel partenaire. C'est d'ailleurs à cette pensée que Dag Larson me traversa l'esprit. J'avais participé avec lui à de nombreuses séances photo et on s'était croisé à plusieurs reprises lors de défilés. Il était particulièrement talentueux et j'aimais beaucoup travailler avec lui. C'était d'ailleurs le dernier avec qui j'avais fais une séance photo. Depuis je signais toujours en solo' . Après tout, cela ne servait à rien que je pense à lui. Jamais il n'accepterait de reprendre du service et encore moi pour moi et pour un photo graphe de bas étage.
Un soupir s'échappa de mes lèvres alors que je montais avec peine sur les toits en ruminant sur ces quelques petits soucis professionnel.

Une fois arrivé sur les toits, une légère brise chaude souleva ma chevelure blonde. Le soleil déclinant éclairant d'une couleur douçâtre mon teint de cire. Il faisait bon d'être ici à cette heure là.
C'était un peu comme un coins de paradis. Tout particulièrement lorsque j'étais « perturbé ». Cet endroit me permettait de me détendre loin de l'agitation habituelle de l'école.
Je me dirigeais donc à mon petit coin habituelle. C'était un pans de mur qui sortait du sol, face au coucher de soleil. Ce n'était pas très esthétique vu d'en bas mais je trouvais cet endroit splendide.
J'étais enfin assise contre ce mur, les jambes regroupé contre ma poitrine, enlacés par mes bras.
Je regardais ce paysage si simple mais tellement beau. Quand soudainement, j'entendis la porte menant au toit se fermer avec un grincement à vous hérisser les poils sur tout le corps.
Qui pourrait bien venir à cette heure ci sur les toits? D'habitude j'étais toujours seule. Je me releva donc lentement , pour finir par me retrouver nez à nez avec Dag Larson.


" Hey Dag' , quelle coïncidence! "

Dis-je , un sourire éclatant sur les lèvres.
Je me percha sur la pointe des pieds pour lui dire bonjour. Il faut dire que j'avais beau ne pas être bien petite, lui ne l'était pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Quand la solitude se fait oublier !
» Lorsque la solitude se fait sentir.. [+16]
» QUE FAIT L'ETAT?
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: