AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Empty
MessageSujet: Re: Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]   Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Icon_minitimeMar 4 Sep - 4:05

Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Tumblr_lq7pt64dhR1qaw9pdo2_500


Gin’ eu l’air ravie de voir Maeko entrer dans le magasin et la sortir de là. Il fallait dire que d’après ce que Maeko savait; la fameuse Jennifer qu’elles venaient de quitter n’était pas des plus agréables. D’ailleurs, la rousse lui annonça qu’elle était heureuse de la voir, selon elle, elle était prête à intoxiquer sa collègue à coups de dissolvant. Elle ne manqua pas de mentionner dans sa phrase sa fameuse expression « casser les ovaires » que Maeko répétait à tout va depuis qu‘elle l‘entendait de la bouche de Ginger. Et puis elle lui donna le planning de la soirée : elles avaient une petite chose à faire avant de passer une soirée à boire.

« Boire… Je suis pas certaine que ce sois une super idée, je fais que des conneries quand je bois. Mais soit, je suis d‘accord pour le reste ! »

Bref, elles montaient dans la voiture de Ginger, abandonnant là celle de Maeko qui viendrait la rechercher plus tard et elles partirent vers une destination tenue secrète. En fait, la chinoise ne mit pas très longtemps à reconnaitre la route puisque c’était celle de l’aéroport et qu’elle l’avait fait une semaine auparavant pour son voyage en Chine avec Marissa, sa meilleure amie. Bref, l’idée qu’elles allaient donc chercher les amis de Ginger et en particulier Min yeon avec qui elle avait un peu parlé sur twiter et qu’elle appréciait déjà.

Elles étaient à peine arrivée dans l’aéroport qu’elles furent littéralement agressées par une asiatique reprochant à Gin’ ses quatre minutes de retard… C’était donc pour ça que son amie lui avait demandé d’être à l’heure, dommage que Marko ne le soit jamais. L’asiatique en question sauta d’ailleurs dans les bras de Ginger, plaçant sa tête dans la poitrine de celle-ci sous les yeux de Maeko et d’un autre asiatique qu’elle connaissait pour l’avoir vu en photo sur twitter : Min yeon. Puis l’asiatique qui serrait Gin’ dans ses bras quelques seconde auparavant s’avança va Maeko pour la saluer à son tour. Le chinoise lui fit une sourire alors que son regard se tournait vers une voix qui venait de s’élever.

« - Hum, hum,… Bonjour Maeko. Tu excuseras l’impolitesse de ma chère demi-sœur, elle réalise pas toujours à quel point ça peut-être embarrassant … Pour elle, je veux dire.
- Rabat-joie, va. »

Et ce fut au tour de Min Yeon de venir saluer la chinoise puis Gin’. Et enfin, la rousse fit les présentations, la première étant bel et bien Min Yeon et la seconde, « la bombasse » comme l’appelait Gin’, s’appelait Nicole, elle avait été lycéenne à Wynwood dans le passé et elle était la demi-sœur de la première…. Ok, Maeko tenterait de retenir tout cela.

« - Ouais, vite fait, tu peux m‘appeler Nini.
- Nini, ça marche !
- Ah, t’es lycéenne, Maeko. Mais vous vous êtes connues par Eden ?
- Euh… Minnie, tu parles d’Eden…. La demi-sœur de Gin’ ou… ?
- Oui, Sumi-chan, je parle pas de l’autre là. »

Maeko observa Ginger qui avait l’air au bord du fou rire, d’un air dubitatif. Trop de noms inconnus dans une même conversation.

« Je ne connais pas d’autre Eden que la sœur de Gin’ donc…
- Eh ! Mae’ chérie, tu as oublié ça à la maison ! » La coupa une voix masculine à l’arrière.

Comment était-ce possible ? Il la suivait ou quoi ? Wang, dans toute sa splendeur se trouvait là, à quelques pas d’eux, un grand sourire de con sur le visage et les téléphone de Maeko dans la main. Un soupire et la chinoise s’approchait pour récupérer son bien.

« - Qu’Est-ce que tu fais là bordel ? Tu me suis ou bien... ?
- J’ai rien d’autre à faire que de te pourrir l’existence, j’aime ça, que veux-tu. »

Enervée, Maeko se retourna vers les filles qu’elle avait abandonnées pour récupérer son appareil électronique.

« - Vous venez les filles ? On ne va pas rester dans cet aéroport toute la soirée quand même !
- Tu ne me présentes pas à tes amies ?
- Non, vraiment, là, ça ne me dit rien ! »

Et elle rejoignit Ginger, en espérant qu’aucune des filles n’auraient l’idée de demander qui était ce type, sans se rendre compte qu’en fait, elles n’auraient pas besoin de demander puisque le garçon l’avait suivit. Et c’est en passant un bras autour des épaules de Maeko qu’il lança :

« - Salut les filles, moi c’est Wang, je suis un ami à Mae’, je peux me joindre à vous ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Empty
MessageSujet: Re: Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]   Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Icon_minitimeMer 15 Aoû - 4:43

SOIS BONNE ET FERME TA GUEULE !


...maeko !

ma sauveuse retardataire !

- Salut Gin’, salut Jennifer, désolée, je suis en retard ! On devrait y aller tout de suite si on veut être à l’heure, tu viens ? Désolée de partir comme ça Jennifer mais nous sommes pressées à bientôt !
- T'entends ça Jenny ? L'heure, c'est l'heure ! Ciao !

bon débarras surtout ! c'est évidemment sans broncher que je laissais mon amie me traîner hors de ce magasin empestant mille et un différents parfums - sans compter ceux dont les pouffiasses (clientes et vendeuses) portaient déjà (à outrance) sur elles - et me faire un câlin puis la bise en guise de salutations plus dignes de ce nom que l'entrée au rayon crèmes anti-âge.

- Alors ça va ? Tu as prévu un truc ? Qu’est-ce qu’on fait ? J‘espère que ça va me changer les idées en tous les cas, aujourd‘hui, j‘en ai besoin.
- Ah Mae', heureuse de te voir, tu peux pas imaginer ! Cette pétasse, je lui aurais fait avaler du dissolvant si je voulais pas garder mon taf'. Elle m'a tellement cassé les ovaires... Donc oui, on a une petite chose à faire avant de boire de quoi se remonter le moral à bloc. Suis moi.

on prenait ma bagnole et quelques minutes plus tard, arrivées à l'aéroport. elle devait s'imaginer qu'on partirait loin ou même simplement à vegas. que nenni, jeune fille ! je jetais un œil à ma montre, 18h18, on avait réussi à avoir quatre minutes de retard. et bah bravo !

- et bah bravo, les meufs ! quatre minutes de retard, gin', je retiens, toi qui te disais super ponctuelle et tout !

nicole, cette salope ! elle m'avait manqué, tiens. ni une, ni deux, elle me sauta dans les bras sans oublier d'en profiter pour placer sa tête dans ma poitrine. ah la la, être plus petite que moi, la bonne excuse !

- Mais tu te feras pardonner tout à l'heure, j'y compte bien.

cette phrase, c'est au creux de l'oreille qu'elle me l'avait chuchotée. mais, ensuite, elle n'attendit pas longtemps pour se redresser et faire face à Maeko dans une posture plus convenable. il valait mieux connaissant la belle chinoise, celle-ci se trouverait vite gênée. sans compter min yeon qui même à force de côtoyer nini, n'était pas forcément très fan des démonstrations physiques dont sa demi-sœur raffolait qu'importe le public.

- Hum, hum... bonjour maeko. tu excuseras l'impolitesse de ma chère demi-sœur, elle réalise pas toujours à quel point ça peut être embarrassant... pour elle, je veux dire.
- rabat-joie, va.

c'est en se retenant de rire que min yeon s'avança vers maeko pour la saluer puis se tourna vers moi et faire de même.

- ça va gin ?
- si on oublie là où j'étais il y a une heure, ouais, ouais. sinon pas nécessaire de vous présenter maeko apparemment. comme quoi, twitter sert à quelque chose, finalement. maeko, tu connais déjà un peu min yeon sur internet mais je te présente quand même un peu la bombasse qui lui sert de demi-sœur. nicole sumire, elle a été lycéenne à wynwood, elle aussi.
- ouais, vite fait, vite fait. tu peux m'appeler nini.
- ah, t'es lycéenne, maeko. mais vous vous êtes connues par eden ?
- euh... minnie, tu parles d'eden... la sœur de gin ou... ?
- oui, sumi-chan, je parle pas de l'autre là.

C'était à mon tour de retenir un rire à la con. ces deux-là alors, insortables, haha !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Empty
MessageSujet: Re: Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]   Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Icon_minitimeVen 10 Aoû - 2:02

Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Tumblr_lqpcfkbyIl1qaay43o1_r1_500


Un jeudi de vacance comme les autres. Elle se réveilla, la tête dans un grand brouillard, à quatorze heures trente, aidée par les cris du bébé qui l’ont déjà réveillé plusieurs fois pendant la nuit. Euh… Attendez deux secondes ? Les cris de quel bébé ? Elle ouvrit brusquement les yeux, ses pupilles se dilatèrent face à l’agression de la lumière et elle plissa les yeux, prise d’un soudain mal de crane. Sa main vint machinalement se placer sur son front alors qu’elle clignait plusieurs fois des yeux pour s’habituer à la clarté ambiante. Soupir. Cette chambre… Ce n’est pas la sienne, en tout cas, pas celle dans le bâtiment des Nu Zêtas. Perdue, elle posa un pied, puis l’autre à terre et se leva brusquement… Trop brusquement. Prise de vertiges, elle fût obligée de se rassoir sur le lit aux draps rouges pour attendre que sa tête arrête de tourner. Son cœur tambourinait dans ses tempes, son téléphone sonna, les pas de quelqu’un résonnaient dans le couleur et comble de l’horreur, les cris de bébé continuaient. Enervée, elle se mit à hurler.

« MAM’S, PAP’S, VOUS ALLEZ FAIRE TAIRE CE MÔME, BORDEL !? »

Oui, car elle venait de se souvenir de l’endroit où elle se trouvait, la maison secondaire de ses parents à Miami, celle qu’elle n’avait pas voulu habiter seule mais dans laquelle elle venait lorsqu’ils étaient de passage dans la ville. Le bébé qui pleurait été donc le petit chinois qu’ils avaient récemment adopté. Plus qu’à se souvenir de la journée de la veille et tout serait…

« Wèishéme nǐ de zuǐ zhèyàng ma? Rènzhēn xiéhuì'nǐ cuòle! *»

Hein ? Quoi ? Comment ça une voix masculine qui parle en chinois dans son dos ? Elle baissa les yeux pour s’apercevoir qu’elle était nue… Mauvais signe. Un flash de la soirée passée l’informa du nom d’un bar, son manque de souvenir témoignait du fait qu’elle n’avait pas bu avec modération. Elle se retourna, inquiète, à présent, elle priait juste pour que ce ne soit pas…

« Wang !? Bù, bù, bù, zhè shì bù kěnéng de! Nǐ de fángjiān shì wèilái de jìnǚ! Nǐ zài zuò shénme chìluǒluǒ de zài wǒ de chuángshàng?**

- Nǐ yào wǒ zuò yīgè huìtú ?***

- Connard ! »

Elle se leva en vitesse, ramassa ses affaires et se dirigea le plus vite possible vers la salle de bain. Elle y prit une très longue douche froide avant d’en ressortir et de se souvenir qu’elle avait reçu un texto. C’était Ginger. « Mae’, RDV c’soir au mag’ 17 heures. M’fais pas faux bond, il nous faut une virée entre meufs. Bisouilles, Gin’. » Maeko releva un instant les yeux sur son reflet dans le miroir, on aurait dit un mort vivant, il était un peu plus de quinze heures, restait moins de deux heures. Elle soupira, rester à la maison et voir Wang toute la soirée ou sortir avec Gin’ ? « Je serais là ! A tout à l’heure. Bisous ». Une chose de faite, les deux heures restantes serviraient à tenter de se rendre un visage à peu près humain, si possible.

◭◭◭◭◭

Maeko gara la voiture non loin du magasin, elle était en retard, pour changer. Ses yeux piquaient encore et avaient refusé de quitter la teinte rouge qu’ils avaient adopté le matin même, si bien quelle gardait ses lunettes de soleil sur le nez. Son mal de tête s’était quasiment envolé grâce à la prise excessive d’aspirine et la quantité d’eau avalée. Bref, elle se sentait un peu mieux et mis à part ses yeux qui la trahissaient, elle n’avait plus -trop- de trace de la soirée passée. Elle entra dans le magasin et lança un magnifique sourire à son amie Ginger dès qu’elle l’aperçut. Celle-ci affichait pourtant une mine peu propice aux sourires, mais apparemment, cette tête était réservée à sa collègue…Euh Jennifer si ses souvenirs étaient bons. Gin’ disait souvent que c’était un peu de vache et la chinoise voulait bien la croire.

« Salut Gin’, salut Jennifer, désolée, je suis en retard ! On devrait y aller tout de suite si on veut être à l’heure, tu viens ? Désolée de partir comme ça Jennifer mais nous sommes pressées à bientôt ! »

Et elle attrapa Ginger par la main et l’entraina dehors, si sa collègue était une conne, elle n’avait aucune envie de passer du temps avec elle, des cons, elle en avait vu assez pour aujourd’hui. Dans la rue, elle fit un câlin à Ginger et l’embrassa sur la joue pour lui la saluer pour de vrai et elle s’empressa de remettre ses lunettes de soleil.

«  Alors ça va ? Tu as prévu un truc ? Qu’est-ce qu’on fait ? J‘espère que ça va me changer les idées en tous les cas, aujourd‘hui, j‘en ai besoin. »




* Pourquoi tu gueules comme ça ? Sérieux Mae' t'abuses !

** Wang !? Non, non non, c'est pas possible ! Ta chambre c'est à côté putain ! Qu'est-ce que tu fous à poil dans mon lit ?

*** Tu veux que je te fasse un dessin ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Empty
MessageSujet: Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]   Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Icon_minitimeJeu 9 Aoû - 21:39


SOIS BONNE ET FERME TA GUEULE !


PUTAIN DE JEUDI SOIR !
FERMETURE DE MAGASIN. OU PRESQUE. CETTE FOIS, J'AI RÉUSSI À LA REFILER À JENNIFER. EN MÊME TEMPS, PAS LE CHOIX, PAS DE REFUS POSSIBLE, PAS DE NÉGOCIATION ENVISAGEABLE.

J'AI QUELQU'UN À RÉCUPÉRER À L'AEROPORT À 18H14 PRÉCISES.

ELLE S'APPELLE MIN YEON, ELLE A 23 ANS, ELLE A DU TALENT POUR LA DANSE ET ELLE, ELLE EST SUPERBE, ELLE, C'ÉTAIT MON PREMIER MODÈLE À MON ARRIVÉE À MIAMI. ELLE ÉTAIT RETOURNÉE EN CORÉE DU SUD, SANS UN MOT AVEC SA DEMI-SŒUR QUE JE CONNAIS AUSSI. NICOLE SUMIRE NAKAJIMA, UNE BOMBASSE. PLUS TARD, ELLE M'A DIT QUE NINI AVAIT EU DES PROBLÈMES À OUBLIER, D'AUTRES À RÉGLER ET QU'ELLE L'AVAIT SUIVI POUR L'ÉPAULER APRÈS UNE ANNÉE ENTIÈRE À JOUER AU CHAT ET À LA SOURIS AVEC ELLE. ELLES EN AVAIENT CHIER POUR SE RETROUVER MAIS ENCORE PLUS POUR SE RAPPROCHER ET APPRENDRE À SE CONSIDÉRER COMME DES SŒURS. BIEN SÛR, TOUT CELA NE ME REGARDAIT ABSOLUMENT PAS ET JE NE CHERCHAIS SURTOUT PAS À COMPRENDRE NI À EN SAVOIR DAVANTAGE.

enfin, je parle de min yeon mais Nicole sera là aussi. seulement, c'est minnie qui m'a contactée le plus dernièrement, à se demander si nini a perdu sa langue...

EN ATTENDANT, IL ÉTAIT 17H03, JE RESTAIS À JAUGER LES CLIENTS AU RAYON PARFUMERIE GUETTANT D'UN ŒIL DISCRET L'ARRIVÉE DE MAEKO À QUI J'AVAIS DEMANDÉ DE ME REJOINDRE AU MAGASIN QUELQUES MINUTES AVANT DE FINIR. ELLE NE SAVAIT PAS POURQUOI ELLE DEVAIT PASSER, CE QU'ON ALLAIT FAIRE EN SORTANT, JE L'AVAIS SIMPLEMENT TEXTOTÉ CECI :

«Mae', rdv c'soir au mag' 17 heures.
M'fais pas faux bond, il nous faut une virée entre meufs.
Bisouilles, Gin'.»

elle avait dit oui mais elle était en retard. comme d'habitude, certes mais, je voulais pas partir plus tard que prévu cette fois. surtout qu'au boulot, elles commençaient sérieusement à me taper sur les nerfs en ce jeudi lourd et peut-être orageux... pourvu qu'il ne pleuve pas cette nuit. si j'avais insisté pour que Maeko passe la soirée avec nous, ce n'était certainement pas pour qu'on se retrouve à squatter l'appartement derrière des fenêtres embuées et mouillées par la pluie et à râler une tasse de chocolat chaud/café/tisane à la main.

- ginger !

oh bordel ! cette conne n'allait pas me laisser en paix tant que je serai là. elle m'en faisait baver à la moindre occasion et ne se gênait pas pour rappeler que je lui en devais une si j'avais le malheur d'ouvrir ma bouche. oh, je ne regrettais pas de lui avoir imposé un changement d'horaires, je savais qu'une fois partie, je profiterai pleinement de l'air pur loin de sa présence nocive mais, bon dieu que je me retenais de la claquer contre un mur !

- Oui, Jennifer ?

je mimais un sourire par fausse politesse et faire bien devant les clientes mais là, je l'aurais bien mordue à la hanche droite.

- file ranger le rayon crèmes anti-rides avant qu'une cliente ne voie le bordel que c'est.
- oui, je fais ça de suite, Jennifer.
- reste pas plantée là.

putain, sale grognasse mal baisée quoi. comme si je... enfin bref, j'allais ranger ce foutu rayon, persuadée que c'était elle qui l'avait mis sans dessus dessous lorsque la porte s'ouvrit enfin sur...



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Empty
MessageSujet: Re: Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]   Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]
» Quelques uns résistent
» Bonne Année
» Coup de gueule
» Bonne fête monsieur le président!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: