AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Tori J. Patterson // 1995 - 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Mer 13 Juin - 1:50


Ô Tori ! Tu manqueras à beaucoup de gens.
Tu créera beaucoup de pleure mais je sais.
Je sais que tu nous attendra et tu nous accueillera
à bras ouvert. On ne t'oublira jamais.




----------------------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Mer 13 Juin - 16:09


Vendredi 15 juin 2012

► L’ouragan avait ravagé Miami depuis plus d’une semaine à présent. Tout était redevenu presque normal. Les élèves décédés dans la catastrophe avaient été enterrés. Une cérémonie d’hommage avait eu lieu en leur honneur. Les blessés s’étaient presque tous remis. Tre’ aussi. Il ne sentait plus son épaule. Mais il devait encore se passer de sport durant 2 semaines au moins, pour ne pas faire de rechute et mettre sa bourse en péril. De toute façon, là, c’était les examens. Ce matin-là, Tre’ en avait eu un de mathématiques. La galère totale. En rendant sa copie, il avait commencé à comparer cette matière à toutes les choses qu’il n’aimait pas. Les salsifis. Les homosexuels. L’herbe brûlée par le soleil. Les gens qui jettent leurs papiers au sol. Les écolos. Les moralisateurs. Et c’est là, à cet instant précis, qu’il s’était rendu compte qu’il n’avait plus vu Desideria depuis l’ouragan. Il ne l’avait pas croisée en cours, ni dans les couloirs. Il n’avait plus entendu parler d’elle, ne l’avait même pas remarquée lors des entrainements des cheers et des footballeurs, qui avaient lieu généralement en même temps. Une panique vraiment étrange, au vu de sa relation avec la jeune femme, s’était emparée de lui. Du coup, ça l’avait énervé. Les minutes s’étaient écoulées lentement, et toujours cette question revenait ; Desi allait-elle bien ? S’était-elle sortie saine et sauve de la catastrophe naturelle qui avait tout détruit dans leur ville ? Comme il ne trouvait pas la réponse, et qu’elle ne tombait pas non plus du Ciel, le brun décida d’agir. Sinon, il aurait passé sa journée à péter des plombs, et ça, il ne voulait pas. Pas question.
En fin de journée, le brun avait parcouru toute l’école à la recherche de la blonde, en vain. L’horrible vérité lui brouillait à présent le cerveau : Desi était morte, elle aussi. Tels Jordan, Ethan ou Olivia, elle avait péri dans la catastrophe. Un sentiment de tristesse l’envahit à cette pensée. Qui allait le faire chier, à présent ? Qui allait l’engueuler quand il se moquerait des homos ? Qui essayerait de le changer en Jésus des temps modernes, si Desi n’était plus de ce monde ? Il décida alors d’aller lui rendre un dernier hommage sur sa tombe, persuadé qu’il était qu’elle avait trépassé. Il passa chez une fleuriste, acheta un lys blanc, que la vendeuse lui avait vendu comme étant un symbole de pureté, et se rendit au Cimetière.
La première et la deuxième allée étaient presque toutes consacrées aux victimes de l’ouragan. Le brun ne savait pas où était enterrée Desi, mais il entreprit de la retrouver. Enfin… sa tombe, plutôt. Cet endroit était atrocement triste, et il sentait sa gorge se serrer de plus en plus. Il commença par le fond. Les noms ne lui disaient pour la plupart rien, jusqu’à ce qu’il croise la tombe d’Olivia Stass, une ancienne de sa Confrérie qui avait péri dans l’Ouragan, alors qu’elle s’entrainait. Une larme roula sur sa joue, mais il ne s’arrêta pas. Devant la tombe de Tori, une autre fille de Wynwood, plutôt célèbre pour ses frasques en tous genres, le brun sentit qu’il n’allait pas supporter de voir celle de Desi’. Au fond, il l’appréciait, cette idiote. Quelle idée stupide elle avait eue de mourir ! Il s’agenouilla un instant devant la tombe de Tori, pour reprendre son souffle. Il lui restait une allée à parcourir, un peu près. Il finirait bien par la trouver. Mais d’abord, se calmer, et sécher les quelques larmes qui glissaient sur ses joues pâles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Mer 13 Juin - 17:40

HRP:
 

L'ouragan ... Desi' ai bien cru qu'elle allait y passer ... Même si elle avait bien été entourée ce jour-là, qu'elle n'avait pas été seule. Mais la peur et la panique avait failli l'achever. Heureusement, elle n'avait rien eu et était bel et bien saine et sauve. Finalement, être bloquée dans la bibliothèque avait été une bonne chose, cela l'avait protégée. Seulement elle ne pouvait pas en dire autant de ses quelques camarades. Elle n'avait perdu aucun de ses meilleurs amis, et pour le reste, elle ne savait pas trop. Elle ne savait pas si Nathan ou même Trevor était encore en vie ... Connaître des gens comme ça, et se dire que finalement elle ne les reverrai plus, avait quelque chose d'effroyable.
C'est pourquoi elle décida de faire un saut du côté du cimetière, histoire de se recueillir sur les tombes de ses camarades, même si elle ne les connaissait pas. Juste par respect. Elle s'était mis un jolie robe simple et noir, attaché les cheveux en chignon bien plaqué, avec des ballerines de même couleur. Depuis son accident avec Trevor, elle ne pouvait pas encore remettre de talons. Les séances de kiné lui faisait extrêmement du bien, mais sa cheville lui faisait toujours un peu mal. Elle avait eu le malheur de réessayer de se mettre en talon, mais cela lui avait fait encore plus mal. Du coup elle les avait abandonné pendant encore un mois, pour son plus grand malheur. Ce n'était pas qu'elle voulait paraître plus grande ou qu'elle se sentait trop petite, mais elle aimait tellement les talons, qu'elle avait du mal à vivre sans.

Une fois arrivé au cimetière de Miami juste à côté de leur lycée, elle n'y trouva personne. Elle se déplaça à travers les allants, doucement, le temps de lire toutes les tombes et d'avoir des pensées positives pour ces âmes disparues et aux proches qui les avaient perdu. Et puis au moment où elle tourna sur une autre allée, elle vit une personne agenouillée devant une tombe, qui semblait pleurer. Elle s'en approcha, doucement, inquiète et intriguée. Elle se figea sur place quand elle remarqua que c'était Trevor. Il était donc en vie. Une sorte de soulagement vint à elle. Mais son coeur se fendit légèrement parce qu'il pleurait, et même si elle ne l'aimait pas, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir de la peine pour lui. « Trevor ?! Tu connaissais cette ... Tori ?! »
Desideria la connaissait de nom. Caly' lui avait confié que c'était une de ses cousines éloignées, avec qui elle ne s'entendait pas vraiment. Elle devait être quand même un peu triste d'apprendre qu'un autre membre de sa famille avait rejoint les cieux ... Peut-être l'ignorait-elle ... Peut-être devrait-elle lui en parler.
La blonde était tout de même contente, au fond d'elle, de voir que Trevor était sain et sauf. Au moins, elle avait encore le temps d'essayer de le changer un peu avant qu'il ne soit réellement destiné à l'enfer (a).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Jeu 14 Juin - 17:22

► Une voix féminine le tira de sa rêverie, le faisant sursauter et tomber à la renverse, direct sur les fesses, au passage. Quelle idée de s’approcher de lui en mode sournois, comme ça ?! Non mais, c’était quoi ces manières ? Dans un cimetière en plus, le truc bien flippant par excellence ! Bon, c’était la journée, d’accord, mais ce n’était pas une raison. Grr. « Trevor ?! Tu connaissais cette ... Tori ?! ». Le brun, assis sur les fesses, passa une main rapide sur son visage, afin d’effacer toute trace de larmes et leva ensuite les yeux vers celle qui semblait le connaître, puisqu’elle connaissait son prénom. « Ça va pas de faire peur aux gens comm… » commença-t-il, avant de croiser le regard de Desideria. Desi, qu’il pensait morte… L’espace d’un instant, son esprit eut un bug, et il en vint à se demander si c’était un fantôme qui lui faisait la causette. D’un bond, il se redressa, bouche ouverte en un magnifique « o » de surprise. Une fois face à elle, sur l’impulsion du moment, et peut-être de soulagement aussi, il se jeta sur elle et l’attrapa dans ses bras. Deux secondes, pas plus. Parce qu’après, il se rendit compte que c’était Desi, aka Mère Thérésa, aka la fille qui le faisait le plus chier sur Terre en temps normal. Du coup, il la repoussa avec force, l’envoyant sautiller un peu plus loin. « Putain ! » s’exclama-t-il, vraiment sur le cul. « Nom de Dieu, j’pensais que… que… » hésita-t-il, avant de se rendre compte que c’était ridicule. Alors, il préféra ne pas terminer sa phrase. Plutôt crever que de lui avouer ça. « Non, rien. Laisse tomber. Comment va ta cheville ? » tenta-t-il pour faire diversion. Minablement, certes, mais au moins tentait-il quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Ven 15 Juin - 19:02

Il pleurait bien. Sûrement pour cette Tori. Desi' venait de lui faire peur apparemment vu qu'il tomba sur les fesses, se passant la main sur le visage avant de commencer sa phrase. « Ça va pas de faire peur aux gens comm… » Mais à peine eut-il vu la blonde qu'il se stoppa net. « Bah quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?! » Demanda-t-elle toute penaude, ne comprenant pas du tout ce qui arriva à Trevor. Mais sa perplexité ne fit que s'accentuer quand il se leva brusquement et vint la prendre dans ses bras. Elle en eut le souffle coupé et resta sans voix. Mais que lui arrivait-il ?! Un arbre lui était-il tombé sur la tête lors de l'ouragan et il avait oublié qu'ils se détestaient ?! La mémoire sembla lui refaire surface puisqu'il se dégagea au bout de quelques petites secondes, pour lui dire « Putain ! Nom de Dieu, j’pensais que… que… » Elle le regardait comme s'il venait d'une autre planète. Il croyait qu'elle avait péri dans la tempête ou elle rêvait ?! Il s'était inquiété pour elle ?! Elle était contente au fond d'elle de voir un comportement pareil de la part de cet imbécile. Qui essaya de se rattraper d'ailleurs.

« Non, rien. Laisse tomber. Comment va ta cheville ?
- Elle va bien, enfin bof ... Merci ... T'es sûr que ça va ?! Non parce que le temps d'une seconde j'ai vraiment cru que tu t'étais inquiété pour moi ... » Elle voulait savoir si c'était vraiment ça. En même temps, qu'est-ce que cela aurait-il bien pu être à part ça ?! ... Pas grand chose. Mais elle était sûr qu'il allait lui donner une excuse bidon, qu'elle n'allait pas croire, et qu'ils continueraient à s'arracher les cheveux et à se disputer comme au bon vieux temps. Il n'avait pas répondu à sa première question, du à la surprise qu'elle lui avait fait, et cela la démangeait de curiosité de savoir ce qu'il faisait au cimetière et s'il connaissait bel et bien la jeune fille qui était parti bien trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Ven 15 Juin - 19:55

► Desideria semblait complètement perplexe face à l’attitude extrêmement étrange du brun. Et il y avait de quoi. Il la prenait dans ses bras, alors qu’ils se détestaient, puis la rejetait aussi sèchement… Mais bon, il ne pouvait pas non plus lui avouer qu’il avait eu peur pour elle, hein. Foutu ouragan ! Il en était presque à vouloir frapper cette saloperie, alors que ce n’était jamais que du vent. « Elle va bien, enfin bof... Merci... T'es sûr que ça va ?! Non parce que le temps d'une seconde j'ai vraiment cru que tu t'étais inquiété pour moi... » demanda alors cette idiote de blonde. Tre’ sentit ses joues chauffer. Merde, il rougissait ! Il voulut porter sa main à sa joue, mais au lieu de ça, il se frappa lui-même avec quelque chose : le lys blanc ! Bien entendu, il l’avait toujours en main. « Euuuh… C’est-à-dire que pas du tout ! J’ai juste… J’ai… OH ET MERDE, CA NE TE REGARDE PAS ! » se frustra-t-il tout seul dans son coin. Rouge de honte et d’énervement, il voulut s’éloigner. Le Rho Kappa tourna le dos à sa super-giga-ennemie (puisque je te le dis !) et fit trois pas, avant de se rendre compte qu’il avait toujours cette idiote de fleur en main. Alors, il fit volte-face et revint près d’elle. Il se planta face à la jolie Eta Iota et lui tendit la fleur, le regard fuyant. « Tiens. Je cherchais ta tombe, mais puisque t’es en vie, j’te la donne directement. » avoua-t-il. Est-ce que, ce faisant, il avouait à Desi qu’il avait été triste de la penser morte… ? Non, sûrement pas. Enfin… Je crois. « Et ne viens pas imaginer n’importe quoi, hein. » se sentit-il obligé d’ajouter. Juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Mar 19 Juin - 3:20

C'était vraiment bizarre. La situation était étrange. Elle avait l'impression d'halluciner. Mais maintenant qu'elle y réfléchissait, à elle aussi cela lui aurait fait chier d'avoir perdu son ennemi préféré. Non pas seulement parce qu'elle n'aurait pas eu l'occasion de le rendre meilleur, mais parce que quelque part, elle aimait bien se "battre" avec lui. C'était étrange ça aussi, un peu frustrant même. C'est d'ailleurs ce qui arriva à l'homophobe. « Euuuh… C’est-à-dire que pas du tout ! J’ai juste… J’ai… OH ET MERDE, CA NE TE REGARDE PAS ! » avait-il dit juste après s'être caché le visage avec le lys qu'il tenait dans sa main. Si cela n'avait pas été lui, elle aurait trouvé ça mignon. Au lieu de ça, elle se mit à sourire, et même presque à rire. Elle ne savait pas quoi lui dire, vu qu'il se donnait raison à lui-même et que sa réaction la faisait bien rire. Si elle ne le connaissait pas, elle le trouverait presque mignon aussi comme ça. Mais ... non.
Il s'était éloigné de quelques pas, voulant caché sa gêne et sa colère, mais il revint vers elle et lui dit tout en lui donnant la fleur :

« Tiens. Je cherchais ta tombe, mais puisque t’es en vie, j’te la donne directement. Et ne viens pas imaginer n’importe quoi, hein.
- Trop tard ... » lui répondit-elle avec un demi sourire. Elle prit la fleur, toujours aussi perplexe. jamais elle n'aurait pensé recevoir un lys de la part de Trevor. Trevor quoi ! Pas sûr qu'on parle du même Trevor, pas sûr que ce soit le même que d'habitude. Remarque vu ses réactions, peut-être. Elle regardait le lys, toujours aussi intriguée. Il lui avait acheter cette fleur, parce qu'il la croyait décédée. Mais il la lui donnait en main propre. Il n'aurait pas pu simplement la jeter et faire comme si elle ne lui était pas destiné ?! Non, il la lui avait donné. C'était bizarre.
« Merci Trevor ... Enfin pas de m'avoir cru morte, mais de m'avoir tout de même donné cette rose. J'a... j'apprécie. » Oui ça lui écorchait la gorge. Pourquoi fallait-il qu'il soit ... lui ?! Elle n'aimait pas détester une personne qui peut être autant adorable. Pourquoi fallait-il qu'il soit aussi odieux ?! A chaque fois qu'elle essayait de le pardonner et d'être agréable avec lui, fallait toujours que ses mauvais côtés ressortent et qu'elle le déteste de nouveau. « Dommage que tu sois... ce que tu es ... J'aurais pu t'apprécier toi aussi. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Ven 29 Juin - 17:55

► « Merci Trevor... Enfin pas de m'avoir cru morte, mais de m'avoir tout de même donné cette rose. J'a... j'apprécie. » fit-elle, dans un demi-sourire. « Hm… » se contenta-t-il de répondre, bougon. « Dommage que tu sois... ce que tu es ... J'aurais pu t'apprécier toi aussi. » fit-elle, en sous-entendant qu’il soit dommage qu’il était un vrai trou du cul. Le brun s’apprêtait à protester quand il croisa du regard la tombe de… Tori. Il soupira. Ce n’était ni l’endroit, ni le moment de se battre. Du coup, il baissa d’un ton par rapport à celui qu’il avait souhaité employé et s’adressa donc à Desi calmement. « J’aimerais beaucoup te gueuler dessus pour ce que tu insinues, mais j’suis pas si con qu’ça, et je sais que les morts méritent le repos. Du coup… est-ce que ça te dirait d’aller boire un café dans un endroit bruyant, histoire qu’on puisse se fighter gentiment ? Je te laisse choisir : gays, handicapés, étrangers, vieux,... je suis po-ly-va-lent ! » proposa-t-il, avant de rire. Il n’était pas mauvais bougre, au fond, mais faire chier la demoiselle lui plaisait tout particulièrement. « En fait, j’aime bien me disputer avec toi, Desi. Tu devrais être honorée, peu de gens ont ce privilège. » conclut-il, avant de gratter le sol du bout de sa chaussure. Il attendait que la jeune femme blonde aux allures de poupée Barbie lui réponde, et au fond, il espérait qu’elle soit d’accord. D’habitude, ce n’était pas aussi drôle de se prendre le chou avec quelqu’un, alors… En plus, il était vraiment content de voir qu’elle était encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Ven 6 Juil - 18:58

A chaque fois. A chaque fois elle se faisait avoir, c'était hallucinant. Même avec le pire mec de Miami, elle arrivait à croire en lui, au fait qu'il était possible de le rendre meilleur. C'était quoi la solution à ce problème ? Ou bien le remède à cette maladie ? Franchement elle n'en pouvait plus. Et puis le pire, c'est qu'il fallait tout le temps qu'ils se croisent. Elle n'avait pas la solution du "je ne le vois jamais et c'est tant mieux", non, parce qu'elle le voyait tout le temps et c'était bien ça le soucis.
Au moment où il lui proposa d'aller boire un café, elle ouvrit grand les yeux, genre choquée. Mais lorsqu'il rajouta que c'était pour mieux se disputer, elle arbora un regard perplexe. Et lorsqu'il continua en précisant qu'il lui laissait le choix, elle souffla de désespoir. Ne pas s'énerver. Ne pas s'énerver. Non. Il fallait respecter les défunts. Alors oui, autant lui remonter les bretelles dans un endroit où elle pouvait le faire en paix. Mais pourquoi ne pas se séparer et ne plus jamais se revoir ?! Elle y songeait bien sûr, mais quand il rajouta qu'il aimait bien se disputer avec elle, quelque chose se réveilla en elle. Elle aussi elle aimait ça. Oui cela défoulait, et puis malgré le fait qu'elle s'était foulée la cheville, elle avait bien ri l'après-midi où cela lui était arrivé.

« Quel privilège ! Tu crois qu'on va réussir à ne pas s'entretuer jusqu'au prochain café ? Parce que tu es désespérant tu sais ! Encore plus quand tu te la joue tout calme et serein. Ça m'énerve encore plus ! » Elle tourna les talons et se dirigea vers la sortie, légèrement énervée. Elle se contrôlait, mais rien ne garantissait qu'elle resterait aussi calme jusqu'à leur destination. Et puis c'était étrange quand même. Qui allait prendre un café ensemble pour se disputer et s'en prendre plein la gueule ?! Personne à sa connaissance. Mais eux, si. « Bon, tu viens oui ?! »Elle marchait considérablement vite, et n'avait pas attendu que Tre' lui réponde pour partir vers la sortie. Elle était pressée de sortir de là pour lui en balancer encore plein.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Lun 9 Juil - 0:11

► « Quel privilège ! Tu crois qu'on va réussir à ne pas s'entretuer jusqu'au prochain café ? Parce que tu es désespérant tu sais ! Encore plus quand tu te la joues tout calme et serein. Ça m'énerve encore plus ! » s’exclama-t-elle, avant de tourner les talons, accompagnée par le rire joyeux du jeune homme. Décidément, c’est qu’il s’éclatait avec cette nana ! Et plus elle s’énervait, plus il trouvait ça très drôle, évidemment. C’était invariablement le même scénario, sauf si elle s’énervait trop et lui cassait les couilles, genre en lui balançant de la flotte à la gueule, ou en lui écrasant de la glace à la figure, entre autres. Mais bon, ça, c’était les moments les plus extrêmes. Il était rare qu’elle agisse, la plupart du temps elle se contentait de protester avec des paroles. « Je suis toujours calme et serein ! » plaisanta-t-il, de loin. Desi filait vers la sortie, elle se retourna tout de même pour lancer à Tre’ un « Bon, tu viens oui ?! » agacé, sans faire attention à sa réplique. Il s’élança à sa suite en courant, après un dernier regard à la tombe de Tori. Pauvre fille, une des nombreuses victimes de l’ouragan, sans aucun doute. Une fois à la hauteur de la blonde, il lui lança un regard amusé. Elle avait vraiment l’air pressée d’arriver au café le plus proche, histoire de pouvoir gueuler sur son ennemi préféré. Bah, ça lui plaisait bien, c’était donc parfait. Pour bien l’emmerder, il passa alors son bras autour de ses épaules, comme si elle était une de ses super potes ou même sa copine. Il n’était pas certain que son bras en question reste là longtemps, mais ça le faisait rire d’avance, parce qu’il savait qu’elle risquait de péter un plomb. « Alors, poupée, ça va mieux la cheville, vu comme tu galopes ?! » s’exclama-t-il, en lui donnant un surnom dégueulasse et bien machiste exprès. En temps normal, jamais il n’aurait appelé une nana comme ça. Déjà, il trouvait ça ridicule, mais en plus, il aurait été bien trop gêné pour oser le faire. Mais là, c’était pas pareil. Il attendait sa réaction avec impatience. Et pour son plus grand plaisir, elle n’avait ni glace ni bouteille d’eau en main ; seulement une fleur ! Peut-être essayerait-elle de la lui faire bouffer, qui sait ?!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Mer 11 Juil - 20:01

Je bouclai ma valise. Je portai mon manteau et sortis de l'appartement. Je devais partir loin d'ici. Je savais que marcher toute seule dans la rue au milieu de la nuit n'était pas une bonne idée ; mais quitter l'école le jour ne l'était pas non plus. Depuis que le lycée s'était remis de l'ouragan, je ne suis plus du tout venu en cours. Aller étudier comme si de rien était... c'était complètement incensé pour moi. Après avoir accumulée plusieurs heures de rattrapage, je ne pouvais juste pas affronter la directrice et lui dire que je quittais l'école. Avant de partir, je voulais faire un truc que je n'avais pas eu le courage de faire avant. Qu'est-ce que je ferais après ça ? Aucune idée.

Je poussai lentement les grilles du cimetière et fit un pas à l'intérieur. Finalement, ce n'était pas une si bonne idée de venir dans un cimetière en plein milieu de la nuit. Qui sait ce qui peut arrivé ? J'aurai pu reculer et faire demi-tour mais si je le faisais, je ne ferai que fuir la réalité. J'avançai lentement dans le cimetière, à la recherche de la tombe de ma meilleure amie. Je la trouva rapidement. '' Tori J. Patterson. 1995 - 2012 '' Je lachai ma valise pour toucher la tombe, qui était froide. Un bouquet de fleur fraiche était déposée sur la tombe. C'était de ma faute si elle avait péri ce jour là. Elle m'avait convaincu d'aller au cinéma avec elle ce jour-là. Avec la tempête qui faisait rage dehors, Tori trouvait que c'était le jour idéal pour écouter un film d'horreur.

Dépêche-toi, Ivy ! On va manqué le début du film !

Mais il faut que je retrouve mon sac !

Bon. Je t'attends en bas, alors. Je te donne encore cinq minutes !

Merci d'avoir proposée ton aide.

Dès qu'elle fut partie, j'avais retrouvé mon sac. J'allais descendre pour la rejoindre mais on avait pas prévu ce qui allait arriver...

Elle était morte et moi j'avais survécu. Même si j'étais habituée à la mort, je n'étais pas insensible. La vie était injuste. Pourquoi les personnes que j'aime finissent toujours par s'en aller ? Pourtant, quand je suis arrivée à Miami, je m'étais promis de ne m'attacher à personne. Mais dès que j'ai rencontré Tori, je n'ai pas pu tenir ma promesse. Maintenant que je suis seule, tous mes espoirs se sont envolés. Je n'étais qu'un chat noir qui portait malheur à celui qui réussirai à l'apprivoiser.

Je me levai d'un pas nonchalant et essuya mes larmes du revers de ma manche. En silence, je pris ma valise et sortis du cimetière. Tout ce qui me restait à faire, c'était de suivre mon chemin. Vivre comme une solitaire. Dans ma tête, une seule question se posait : Existait-il un monde où la souffrance n'existait pas ? Si oui, je ferai tout pour trouver cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   Jeu 12 Juil - 18:41

SUITE ICI
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tori J. Patterson // 1995 - 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tori J. Patterson // 1995 - 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne sait jamais qu'est-ce qui se passe dans les classes de Wynwood (Tori J. Patterson)
» Tori DeVitto ☮ paradise.
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» ECW Double Tables 1995
» XHP saison 2011-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: » Le cimetière-
Sauter vers: