AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   Jeu 7 Juin - 20:26

"Et bien, tu te souviens quand, au début de l'année, je t'avais confié que je parlais avec quelqu'un sur internet ? Et bien quelques mois après, nous nous sommes rencontrés. Il s'appelle Drake et il est ici à Wynwood en Junior Year. Oh Dess, j'ai tout de suite su que c'était lui ! Celui qu'il me faut, celui qui me comprend... J'en suis folle ! "

Bien sûr qu’elle s’en souvenait. Casey et les garçons, c’était une grande histoire d’amour. En fait, Dess n’avait jamais compris comment elle faisait, elle avait dû avoir plusieurs petits copains alors qu’elle-même comptait du haut de ses seize ans, seize années de célibat. Bien sûr, elle ne s’en plaignait pas et lorsqu’elle entendait les histoires de son amie d’enfance, ça ne lui donnait pas forcément envie de tomber amoureuse à son tour. Après tout, ça finissait toujours mal ces histoires là et la Rho Kappa ne voulait pas avoir mal. C’était sûrement pour ça que sa vie était si régulière, chronométrée à la minute près, voire à la seconde pour qu’aucun imprévu ne vienne barrer son chemin. Elle aimait tout ce qui était programmé à l’avance, elle voulait pouvoir prévoir sa vie actuelle, son futur et celui de ses amis, elle aimait savoir que les personnes qu’elle aimait seraient toujours auprès d’elle. L’inconnu l’avait toujours effrayé et le ferait toujours, mais ensuite… Elle ne restait qu’un petit poisson dans un immense océan et elle n’était jamais à l’abri d’une grosse vague, tenter de s’en préserver à tout prix ne l’aiderait pas forcément à l’éviter. Mais pour le moment, elle devait se concentrer sur l’histoire de son amie. Celle-ci semblait incroyablement sérieuse et elle ne voulait pas avoir l’air de minimiser les choses puisque ce n’était absolument pas le cas.

« Ouais, tu es amoureuse… Tu sais, les histoires d’amour et moi ça fait deux… »

Elle n’eut pas vraiment le temps d’en dire beaucoup plus, son amie avait déjà repris la parole et lui expliquait l’étendue du problème. Dess la regarda sans rien dire, dans un premier, temps l’écoutant balancer tout ce qu’elle avait sur le cœur. Certes, ce moment-là ne resterait pas dans le top dix des moments agréables passés ensemble, mais c’était ce qu’il y avait de bien avec une amitié aussi solide que la leur, elles pouvaient tout partager, le bon comme le mauvais et même si en l’occurrence, c’était plutôt le mauvais qui l’emportait, elles feraient avec. Dess avait l’habitude de soutenir Casey, elle le faisait perpétuellement depuis qu’elles étaient toute petite et ce, à chaque fois que son amie semblait en avoir besoin. Evidemment, elle lui rendait la pareille, il n’y avait donc aucun complexe d’infériorité avoir et en aucun cas de la culpabilité. Certes, les deux amies étaient très différentes, pour ne pas dire de parfaites opposées, mais elles étaient soudées et c’était tout ce qui importait à la Rho Kappa, elle voulait prouver à celle qui connaissait tout de sa vie depuis toujours, qu’elle pouvait lui faire confiance et elle n’allait certainement pas manquer une si belle occasion de le faire.

" Nous nous entendions si bien que je lui ai avoué mes sentiments. Il a hésité et il ne m'a pas vraiment répondu, mais je sais qu'il ressent quelque chose pour moi... Je ne comprenais pas ! Et puis je l'ai vu avec Hope et j'ai tout de suite vu qu'elle était sa petite amie..."

Aoutch, ça lui rappelait des souvenirs ça. Enfin, pour le moment, elle ne savait pas si le garçon dont elle était éperdument amoureuse était en couple ou pas, mais un si beau garçon… Ca n’aurait rien de très étonnant en fin de compte. Seulement, Dess ne ferait rien pour pêcher cette information qu’elle n’était pas sûre d’avoir envie de connaitre et elle n’avait pas du tout l’intention de raconter son coup de cœur à Casey. Non pas qu’elle ne faisait pas confiance à son amie, ce n’était pas du tout le cas, mais elle avait peur qu’elle transforme cette petite faiblesse en montagne et lui donne tout un tas de conseils de dragues pour qu’enfin elle ose s’approcher un peu plus de Trevor et non pas lui témoigner une distance amitié doublée d’un malaise évident. En même temps, c’était peut-être un peu vache de ne pas vouloir l’impliquer là-dedans alors qu’elle-même était en train de lui exposer son chagrin. Après tout, si Dess était restée une vraie fille et non pas un garçon manqué comme la plupart des sportives, c’était parce que Casey avait été là en permanence, elle l’emmenait faire les boutiques, la forçait à se maquiller à se faire belle et il fallait bien reconnaitre que la Rho Kappa adorait ça. Enfin, c’était un dilemme qu’elle remettait à plus tard, pour l’instant, l’important était de rassurer son amie d’enfance, même si elle ne voyait pas trop ce qu’elle pouvait lui dire pour la réconforter.

« Oh, Casey ma Chérie… Tu es sûre que c’est sa petite amie ? Et tu lui as avoué tes sentiments de quelle manière ? T'es sûre qu'il a vraiment compris que tu le considérais comme plus qu'un ami ? Je comprends que ça te fasse mal au cœur, mais il faut vraiment que tu en sois certaine avant qu’on tente de trouver une solution. C’est qui Hope d’ailleurs ? Je ne la connais pas. »

Ce n’était pas les paroles les plus réconfortantes qu’elle ait pu trouver et elle le savait, elle n’avait jamais été très douée pour ça et voir Casey enfouir la tête dans ses bras pour se mettre à pleurer lui fendit le cœur. Elle se dépêcha de se lever pour déplacer sa chaise à côté de celle de son amie et pouvoir ainsi l’entourer de ses bras et la bercer comme un bébé. L’état de la jeune fille était véritablement inquiétant et Dess éprouvait beaucoup de peine pour elle, il fallait absolument qu’elles trouvent ensemble un moyen d’arranger tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   Jeu 7 Juin - 11:05

Dess était rayonnante. Comme à chaque fois qu'elles se voyaient d'ailleurs. La brune était toujours si enjouée et d'un positivisme à toutes épreuves. Quelque chose que Casey-Lee aimait beaucoup chez elle. Depuis toute petite déjà, Dess était une petite boule d'énergie alors que la blonde restait plus ou moins calme, sans pour autant ne pas s'amuser. Elles se complétaient en quelque sorte. Casey-Lee se souvenait très bien de tout ces après-midi passés ensemble : à la piscine quand Dess criait en courant tout autour alors que la blonde riait en nageant gentiment, quand elles jouaient à la poupée Dess faisait tout les bruitages et trouvait toujours des situations ridicules... La brune était une fille d'action... Encore aujourd'hui, il lui fallait courir tout les matins. Casey-Lee admirait son énergie et sa volonté. Qualités qui n'avaient pas fané avec le temps. Et heureusement ! La blonde n'aurait pas aimé retrouver quelqu'un de complètement différent. En seize ans, elle s'était habituée à sa Dess, elle ne voulait pas qu'on lui change !

"Je vais super bien, le jogging le matin, il y a rien de mieux pour se mettre en forme. Tu devrais m’accompagner, tu sais. Non pas que tu en aies besoin, tu es parfaite comme d’habitude, mais c’est amusant."

Casey-Lee lui sourit. D'un coté, son compliment lui faisait énormément plaisir et de l'autre, Dess savait pertinemment qu'hormis la danse, la blonde n'appréciait pas grandement le sport. Et encore moins le jogging ! La dernière fois qu'elle avait couru, elle n'arrivait plus à respirer et avait manqué de s'évanouir. Un très mauvais souvenir que de courir ! Elle en avait même parlé à Dess qui avait bien ri. Qu'aurait-elle pu faire d'autre que de réagir comme Dess le faisait toujours ? Alors que Casey se remémorait se souvenir comique, la brune reprit la parole, le visage grave.

"Alors dis-moi, pourquoi cette mauvaise nuit ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette, je vois bien que quelque chose te tracasse."

Perdu. La blonde pensait réellement que Dess n'y verrait que du feu. Mais il faut avouer que c'était bien cavalier de sa part de pense ça ! Elles se connaissaient par coeur ! Quand l'une n'allait pas bien, l'autre le voyait comme le nez au milieu de la figure. Casey se sentait idiote d'avoir pu penser un seul instant que son amie d'enfance ne verrait rien. Et d'une certaine manière, la blonde aurait été déçue si cela s'était avérer être le cas. Elle se décida donc de tout lui raconter, après tout Dess aurait continué de la harceler gentiment si elle n'avait rien dit.

"Et bien, tu te souviens quand, au début de l'année, je t'avais confié que je parlais avec quelqu'un sur internet ? Et bien quelques mois après, nous nous sommes rencontrés. Il s'appelle Drake et il est ici à Wynwood en Junior Year. Oh Dess, j'ai tout de suite su que c'était lui ! Celui qu'il me faut, celui qui me comprend... J'en suis folle ! Elle fit une pause et reprit plus doucement. Nous nous entendions si bien que je lui ai avoué mes sentiments. Il a hésité et il ne m'a pas vraiment répondu, mais je sais qu'il ressent quelque chose pour moi... Je ne comprenais pas ! Et puis je l'ai vu avec Hope et j'ai tout de suite vu qu'elle était sa petite amie..."

Sa voix dérailla légèrement en finissant son explication. Sentant que ses larmes allaient venir, elle mit la tête dans ses mains et sanglota silencieusement. Elle ne savait plus où elle en était. Elle s'en voulait de gâcher la bonne humeur de Dess, mais qui d'autre à part elle la comprendrait ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   Mar 5 Juin - 13:25

Tout à son bonheur de revoir son amie d’enfance une fois de plus. Dess n’avait absolument pas pensé à regarder l’expression de son visage pour essayer de savoir comment elle allait avant même de s’assoir à ses côtés. D’habitude, elle faisait un peu attention à ce genre de chose pour faire preuve d’un minimum de tact, mais pas cette fois-ci. Elle s’était assise tranquillement, et avait parlé sur un ton enjoué comme si tout était rose et que le monde dans lequel elle vivait approchait la perfection. Seulement, elle ne mit pas dix secondes à capter que quelque chose n’allait pas pour Casey-Lee, elle semblait absente, renfermée ou rêveuse, elle n’aurait trop su dire ce que c’était réellement. La jeune fille avait sursauté lorsqu’elle s’était assise alors que normalement elle aurait dû prendre un air faussement boudeur pour lui faire croire qu’elle n’excusait pas son retard avant de redevenir aussi souriante et joyeuse qu’elle pouvait être d’ordinaire. Avant même qu’elle ouvre la bouche pour lui répondre, Dess était donc convaincue qu’il y avait un couac quelque part, mais quoi ? Elle n’allait probablement pas tarder à le découvrir, il était absolument hors de question qu’elle laisse son amie taire ses soucis sans même chercher à la comprendre ou à lui venir en aide si toutefois c’était possible.

"Oh Dess... J'ai passé une si mauvaise nuit que j'avais complètement oublié qu'on mangeait ensemble... Mais tu as raison on doit faire ça plus souvent ! Et toi comment te sens-tu ? Ton jogging s'est bien passé ?"

Le sourire de la jeune fille diminua automatiquement d’intensité. Voir que son amie n’allait pas forcément très bien lui donnait comme une énorme boule dans le ventre et celle-ci ne disparaitrait vraiment que lorsque le problème aurait été résolu ou lorsqu’elle aurait au moins pris connaissance de sa nature. La Rho Kappa dévisagea Casey pendant quelques instants. En effet, elle avait l’air d’avoir passé une très mauvaise nuit, ses yeux étaient cernés malgré le maquillage qui était censé camoufler tout ça et elle ne semblait vraiment pas dans son état normal. Elle qui était si enjouée d’habitude ! Dess n’allait pas par quatre chemins lorsqu’elle voulait savoir quelque chose habituellement, mais là… Elle hésitait. Casey semblait avoir à cœur de détourner la conversation. Peut-être n’avait-elle pas envie de parler de ses problèmes ? Ou peut-être avait-elle simplement peur de gâcher leur moment à deux en se plaignant ? Mais non, c’était stupide, elle savait qu’elle pouvait tout lui dire, il n’y avait aucune raison pour qu’elle tente de dissimuler son malaise qui était pourtant plus que flagrant à ses yeux. La jeune fille essaya donc de reprendre la parole sur un ton enjoué, détournant légèrement la conversation sur quelque chose de plus banal et moins prise de tête. Après tout, Casey lui avait posé des questions, autant y répondre.

« Je vais super bien, le jogging le matin, il y a rien de mieux pour se mettre en forme. Tu devrais m’accompagner, tu sais. Non pas que tu en aies besoin, tu es parfaite comme d’habitude, mais c’est amusant. »

La jeune fille lui décrocha un large sourire, essayant de détendre l’atmosphère. Mais rien à faire, elle ne savait pas si c’était de la curiosité mal placée ou simplement l’envie d’apporter son soutien à sa meilleure amie, mais Dess n’arrivait pas à occulter ses premières impressions sur l’était de Casey-Lee. Après tout, si la jeune fille ne voulait pas parler de ce qui lui arrivait, elle serait probablement assez grande pour le lui dire, elle pouvait quand même essayer de la faire parler et vérifier par elle-même si ses craintes étaient fondées. Ensuite, libre à elle de garder son petit jardin secret, Dess ne lui en tiendrait pas rigueur. A dire vrai, il aurait été étrange qu’elle tente de lui dissimuler quelque chose. Les deux jeunes filles savaient tout l’une sur l’autre et elles n’avaient jamais essayé de se cacher volontairement une information qu’elle soit capitale ou non, il fallait espérer que ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencer.

« Alors dis-moi, pourquoi cette mauvaise nuit ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette, je vois bien que quelque chose te tracasse. »


En même temps, Casey-Lee aurait dû se douter qu’en la connaissant depuis seize ans, il était tout à fait impossible qu’elle parvienne à lui dissimuler ses sentiments et ses doutes, restait à savoir si elle avait envie de les exprimer à haute voix ou si elle allait se plonger dans un mutisme éloquent…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   Mar 5 Juin - 12:38

Une nuit affreuse. Voilà ce qu'avait vécu Casey-Lee. Elle avait tourné pendant plus d'une heure avant de trouver la bonne position. Ensuite elle avait fait tomber son oreiller et toutes ses couvertures à force de remuer. Enfin, complètement gelée, elle s'était retrouvée sur le sol, au milieu de ses draps. En se réveillant le lendemain matin au milieu de la pièce et prise d'innombrables courbatures, elle se demanda ce qui avait bien pu la mettre dans cet état. Elle n'eut pas à réfléchir bien longtemps avant d'en trouver la cause : Drake. Il n'y avait que lui pour l'empêcher de dormir. Elle pensait sans cesse à lui. Si bien qu'elle avait du en rêver. Dans chacun de ses rêves, Casey-Lee revivait sa déclaration, ses sentiments aussi forts qu'il pouvait l'être aujourd'hui. Elle le revoyait hésiter, lui et ses yeux rempli d'un sentiment indéchiffrable. Elle savait qu'il n'allait rien lui dire, elle savait qu'elle allait fuir ou se réveiller les larmes aux yeux. Mais elle ne pouvait refouler ce sentiment si fort qui l'habitait. Elle ne pouvait ignorer les papillons dans le ventre ou les jambes cotonneuses. Elle ne pouvait s'empêcher de ressentir le besoin de l'embrasser à chaque fois qu'elle le voyait. Elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer.

Elle se releva lentement, sans envie. Elle se dirigea vers son placard, choisit une petite robe noir, des sous-vêtements en dentelles violets et partit prendre sa douche. Elle y resta longtemps, réfléchissant à sa situation désespérée. L'eau chaude coulait le long de son corps au même titre que ses larmes le long de ses joues. Pourquoi était-elle si dépendante de Drake ? Pourquoi ne voulait-il pas d'elle à contre-coeur ? Elle n'avait pas les réponses à ces questions. Elle soupira et sortit s'enrouler dans une serviette. Elle sécha ses cheveux tout en les coiffant et se maquilla habillement. Elle enfila ses vêtements et sortit de la salle de bain. Elle dénicha de petites chaussures dorées et saisit son sac à la volée. Une fois son lit correctement fait, elle sortit de sa chambre et disparue au coin d'un couloir.

Casey-Lee se dirigea vers la cafétéria. La-bas, elle prit une salade de fruits, un verre d'eau et partit s'asseoir à une table vide. Elle était tellement encrée dans ses pensées moroses, qu'elle sursauta quand une jeune fille vint manger en face d'elle.

« Salut Casey ! Désolée pour le retard, j’étais allée courir. Comment vas-tu ? Il faut qu’on fasse ça plus souvent, maintenant qu’on peut se voir presque tous les jours, il faut qu’on en profite. »

Dess ! La jeune fille avait passé une si mauvaise nuit qu'elle ne se souvenait même plus qu'elle devait petit-déjeuner avec son amie d'enfance. La blonde se mordit la lèvre, honteuse. Comment avait-elle pu oublier ? Elle qui était tellement heureuse de retrouver Dess ! Se maudissant intérieurement, elle répondit à son amie, désolée de cet oubli.

"Oh Dess... J'ai passé une si mauvaise nuit que j'avais complètement oublié qu'on mangeait ensemble... Mais tu as raison on doit faire ça plus souvent ! Et toi comment te sens-tu ? Ton jogging s'est bien passé ?"

Casey-Lee faisait tout les efforts du monde pour ne pas montrer à Dess que ça n'allait pas, elle ne voulait surtout pas ternir la bonne humeur de la brune. Ainsi, la jeune fille lui parlait en remuant sa salade de fruits et en lui souriant du mieux qu'elle pouvait. Allait-elle être dupe ? Casey espérait que non : Dess n'avait pas que ça à faire que d'écouter les plaintes d'un coeur meurtri.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   Dim 3 Juin - 19:50

Petites foulées. Respirer lentement pour ne pas s’essouffler. Garder un rythme constant. C’était ce que se répétait en boucle Dess alors qu’elle entreprenait comme tous les matins son jogging sur la plage. Sa forme physique était excellente et elle tenait à la préserver. Après tout, tous les sportifs rêvaient d’avoir un corps de rêve et superbement bien entretenu. La course à pied lui permettait d’avoir l’endurance nécessaire pour tous ses entrainements sportifs de la journée. En définitive, elle n’en avait pas tant que ça, mais elle aimait s’entrainer en solo ou avec Brooke quand elle avait l’envie et le temps. En réalité, Dess fonctionnait à l’adrénaline et ce depuis toujours, elle aimait bouger, ça lui donnait l’impression d’être vivante et dans une forme olympique. Elle avait déjà le désavantage d’être petite, ce qui pour le volley, pouvait s’avérer être un sacré handicap, alors si en plus, elle se mettait à négliger son entrainement elle n’allait pas aller loin. La plage était sans doute le meilleur endroit où courir, ses anciens professeurs de sport et son professeur actuel avaient été unanimes pour dire que le sable était probablement le terrain idéal pour faire travailler les muscles des jambes et elle les avait pris au mot. Elle avait la chance d’être à Miami, d’avoir avec elle le soleil continuellement et de pouvoir en plus profiter de grands espaces et de la plage du lycée qui était presque vide à cette heure de la journée. Il lui arrivait tout de même de croiser d’autres élèves qui faisaient leur jogging matinal eux-aussi, mais elle pouvait les compter sur les doigts d’une main. La majorité des élèves préféraient sortir et faire la fête et devaient être actuellement en train d’aborder leur deuxième heure de sommeil sans se soucier le moins du monde d’avoir passé la nuit à l’extérieur alors qu’ils avaient probablement cours dans très peu de temps. En parlant de temps, elle n’en avait plus beaucoup non plus, elle avait promis à Casey-Lee de la retrouver à la cafétéria pour le petit-déjeuner et elle avait une douche à prendre avant de pouvoir s’y rendre. La jeune fille fit donc demi-tour sans pour autant s’arrêter de courir, elle rejoignit rapidement les bâtiments de Wynwood et fila sous la douche non sans s’être étirée pour éviter tout risque de blessure. Ce n’était pas le moment de se fouler ou de se casser quelque chose.

L’eau chaude lui fit un bien fou, mais elle n’eut pas l’occasion d’en profiter autant qu’elle l’aurait voulu. Dess détestait particulièrement être en retard et elle ne voulait pas faire attendre son amie d’enfance. Elle n’en revenait toujours pas de se retrouver à Wynwood avec celle qui avait toujours partagé sa vie et ses petits secrets. Bien entendu, ce n’était pas seulement un heureux hasard. Les deux jeunes filles en avaient eu assez d’être séparées tout le temps et elles avaient voulu choisir un lycée où elles pourraient se retrouver. Mais Dess avait trouvé bien d’autres avantages en la rejoignant à Wynwood et elle n’avait pour le moment aucune raison d’être malheureuse. Sauf que maintenant il fallait surtout qu’elle arrête de penser et qu’elle s’active un peu. Elle sortit de la douche en enroulant une serviette au-dessus de sa poitrine. Elle n’avait absolument pas le temps de se sécher les cheveux. Tant pis, elle serait féminine une autre fois. Elle voulut les attacher, mais il lui fut impossible de trouver un élastique. Dess se résolut à ouvrir son sac et trouva en un crayon à papier une parfaite alternative pour tenter de se faire une coiffure qui ressemblait à quelque chose. Il fallait espérer que ses cheveux sèchent d’eux-mêmes avant qu’elle arrive en cours, dans le cas contraire, elle n’osait même pas imaginer la tête que feraient ses professeurs. C’était un peu négligé comme tenue. Elle enfila rapidement un jean et T-shirt rose légèrement décolleté, avant de chausser une paire de ballerines de la même couleur. Elle attrapa le reste de ses affaires le plus rapidement possible et rangea le tout à la hâte avant de prendre le chemin de la cafétéria. Comme elle l’avait prévu, elle était désormais en retard, pas encore très en retard, mais ça suffisait largement à l’agacer. Elle aurait dû faire un effort, se lever plus tôt, prendre une douche plus courte, enfin qu’importe… Elle traversa le lycée au pas de course et pénétra dans la cafétéria, repérant immédiatement son amie qui devait déjà l’attendre depuis cinq bonne minutes. Elle attrapa une pomme et un jus d’orange avant d’aller la rejoindre, un sourire jusqu’aux oreilles étalé sur le visage. Elle aurait dû avoir l’air penaud et se sentir un peu coupable, mais la joie de revoir la jeune fille surpassait la colère qu’elle avait contre elle-même. En deux temps trois mouvements, elle se retrouva assise sur la chaise faisant face à la jeune fille.

« Salut Casey ! Désolée pour le retard, j’étais allée courir. Comment vas-tu ? Il faut qu’on fasse ça plus souvent, maintenant qu’on peut se voir presque tous les jours, il faut qu’on en profite. »


Sur ces bonnes paroles, la jeune fille croqua dans sa pomme. Elle était réellement affamée et elle avait absolument besoin d’avoir un peu de sucre dans le sens. Elle mâcha lentement sans cesser de dévisager son amie. Et dire qu’avec toutes ces années, elle avait l’impression qu’elle n’avait jamais changée…
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]
» Amber - On peut m'adoucir, mais jamais me dresser...
» L'amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une oportunité.
» Blaze, Layali-Joy ▬ Oui mais jamais sans moi !
» Alors... c'est bien toi ?... [PV Epine de Rosier]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: