AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Oliver Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Oliver Green   Mer 3 Nov - 21:10


    • feat JUDE LAW
    Carte d'Identité


      Nom : GREEN
      Prénom : Oliver, James
      Âge/Date de naissance : 37 ans / 20 janvier 1973
      Groupe : Personnel
      Poste : Professeur de Littérature
      Riche, Classe moyenne, ou carrément fauché ? Un peu des deux selon les stades de ma vie !

    Description du Physique
    150 mots minimum


      « A me regarder dans un miroir, je verrais surtout mes défauts, comme la plupart des gens, il faut le dire... Et je ne déroge pas à cette règle perpétuelle, mal de notre société actuelle !

      Bon… Je ne suis pas spécialement grand, ni petit d’ailleurs, disons que j’entre dans le moule, chose qui m’horripile vraiment, mais passons. Ma silhouette est celle d’un homme de mon âge.. J’ai gardé la carrure musclée de l’athlète que j’était il fût un temps, l’embonpoint en plus.. Je ne dis pas que je suis plein de bourrelets, mais je n’ai plus vingt ans quoi… Mon hyperactivité professionnelle aide sans doute à me garder en bonne forme physique, et puis, je fréquente encore les salles de muscu’ de temps à autre lorsque je n’ai pas l’occasion de faire mon footing quotidien… Je pense que ma silhouette peu encore attirer l’œil de la gente féminine, du moins, je l’espère !

      Si je m’approchais du miroir ? J’y verrais :
      - Un visage anguleux de forme plus ronde qu’allongée.
      - Une chevelure châtain, souvent en bataille, signe que je ne fais que très peu cas de ma coiffure.
      - Un regard sévère et dur, accentué par des sourcils épais et broussailleux. Mais un regard perçant et attentif. Mes iris sont bleus, même si j’aurais préféré qu’ils soient sombres.. Etrangement, le côté strict de mes yeux s’envole lorsque je souris, chose utile pour ne faire peur à personne…
      - Un nez que je trouve trop gros, trop proéminent au milieu de ce visage, il gâche un peu tout… Mais en même temps, avez-vous déjà vu un appendice nasal vraiment beau ? Personne ne se décrira en disant ‘’j’ai un beau nez’’, ce serait absurde !
      - Une bouche qui donne l’impression constante que je suis boudeur, allez savoir pourquoi, elle tire vers le bas… Heureusement que mon sourire illumine un peu le tout, dirons-nous !
      - Un menton agrémenté d’une fossette, seule détail que je trouve intéressant dans cette figure…

      Ecartons nous de ce miroir, par pitié et finissons-en par ma vêture…
      De part ma profession, je favorise les costumes-cravates, même s’il m’arrive de porter de simples jeans avec des pulls ou des T-shirt… Je n’ai pas de tenue extravagante, je reste simple de ce côté là et j’ai peu à en dire somme toute… »





    Description du Caractère
    150 mots minimum


      « Le premier mot qui me viendrait à l’esprit pour me décrire serait : « Têtu » ! Oh oui, je le suis ! Lorsque j’ai une idée dans le crâne, je ne l’ai pas ailleurs et il est difficile de m’en faire changer. Ambitieux et persévérant, je refuse bien souvent de baisser les bras… Et plus la difficulté est grande, plus le défi me passionne… Qualité…ou défaut hérité de ma mère sans doute. Passionné et entier, je suis d’ailleurs capable de me lancer à corps perdu dans n’importe quel projet qui me tient à cœur… Cela me pousse parfois à abattre bien des murs et à outrepasser les limites, mais que voulez-vous, on ne se refait pas !

      A part çà… On peut dire que je suis du genre indépendant et solitaire... Ouais ! Célibataire endurci, je n’ai jamais vraiment songé à avoir une quelconque attache.. J’aime voyager, être libre de mes mouvements et n’avoir aucune contrainte sentimentale. Alors oui, parfois, il m’arrive de vouloir poser un moment mes valises, mais ce sentiment me quitte assez rapidement en général.

      Sinon… Je pense être quelqu’un de plutôt ouvert, à l’écoute des avis de chacun.. Après tout, on à tous nos opinions et nos choix, je respecte cela, je suis pour le libre arbitre… J’ai la conviction que le destin n’est pas une fatalité, il se prend en main ! Malgré cela, on m’a déjà souvent accusé de me montrer trop sérieux, trop sévère vis-à-vis de certaines choses, mais personnellement je perçois la chose différemment. S’il m’arrive de paraître obtus ou intransigeant, c’est bien souvent pour obliger mon interlocuteur à sortir des sentiers battus, à se surpasser. Après, interprétez comme vous voudrez…

      Résumons-nous : Têtu, Persévérant, Ambitieux, Passionné, Entier, Indépendant, Solitaire, Ouvert, A l’écoute, Sévère, Intransigeant… Qu’ai-je oublié ?

      Peut-être un peu réfractaire à tout… Je suis sans cesse en train de contredire, chercher la faille, contrecarrer les plans de chacun… Cela m’amuse, je crois, que de pousser les gens à affirmer leurs choix, à débattre et à défendre leurs arguments. En fait, je déteste les individus trop lisses qui entrent dans le moule, ceux qui suivent des voies toutes tracées, qui sont beaucoup trop prévisibles… J’aime les personnages, ceux qui ont des choses à raconter, les hommes et les femmes qui ont un caractère bien trempé et peut-être même un peu rebelle…

      Je pense en avoir assez dis sur moi, non ? D’accord… Alors j’ajoute encore que je n’ai honte de rien, ou presque, que la pudeur ne fait pas partie de mon langage et que je suis capable de tout, quasiment… »



    Histoire
    220 mots minimum


      « Ma vie, mon histoire ? Mes parents diront sans doute que je l’ai gâché, que j’ai déshonoré leur nom… Certains diront que je l’ai sublimé, que je me suis démarqué… D’autres encore diront que j’aurai pu mieux l’employer, m’améliorer… Et moi je dis que j’ai simplement tracé ma route, sans me soucier du « qu’en dira-t-on », j’ai fais de ma vie ce que j’ai voulu… Elle n’est ni toute blanche, ni toute noire et je ne prétends pas avoir réussi, mais je suis fier de dire que mes parents ne m’ont en rien influencé, que j’ai suivi mon chemin au lieu de suivre le leur…

      Je suis né un matin froid d’hiver, le 20 janvier de l’an de grâce 1973, à Détroit dans le Michigan… Il neigeait cette nuit là et mes parents manquèrent de peu de faire un accident avant d’arriver à la maternité. L’accouchement fut long et difficile, ma mère dû souffrir une nuit entière avant de me mettre au monde, mais j’étais en bonne santé, c’était l’essentiel. Deux bras, deux jambes, pas de défaut notoire, tout allait bien dans le meilleur des mondes ! Mon père, Phinéas Green, avait bâti un empire dans la recherche pharmaceutique, il déposa de nombreux brevets au cours de sa carrière… L’idée d’avoir un fils l’émerveillait dans la mesure où il y voyait un successeur certain.. Hélas, il ignorait que je le décevrais bien plus tard… Ma mère, Elvira MacAdams, n’était autre que la fille prodigue du Sénateur de notre Etat. Née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle s’était passionnée pour les causes perdues. Etudiant le droit dans une université réputée, elle s’était mise à défendre les cas désespérés ; autant les criminels indéfendables que les associations humanitaires ou environnementales victimes d’abus… Plus la cause était difficile à plaider, plus elle s’y attelait à corps perdu et ne manquait pas, par la même occasion, de se faire mousser auprès de tous ses soit disant amis !

      Bref ! Je grandis dans le luxe et avec l’idée fixe que je devais rendre mes parents fiers de moi. Soumis, docile, je suivis les cours particuliers prodigués par mes précepteurs. On m’apprit les mathématiques, le droit, la littérature et la musique jusqu’à mes treize ans, âge où je fus envoyé dans un collège privé, très réputé. Jusque là, tout ce passa comme l’avait prévu mes géniteurs, j’étudiais, j’assimilais, je retenais, tout ceci sans faire d’histoire… Bien sûr, comme tous les adolescent de mon âge, je fis quelques petits écarts de conduite, mais rien de bien méchant.. Se cacher pour fumer des cigarettes où boire son premier verre d’alcool, tout les jeunes le faisaient, pourquoi pas moi ? Lorsque je soufflai mes quinze bougies, mes parents décidèrent de m’envoyer à Wynwood High School, école très en vogue dans le milieu aristocratique… Je triomphai de mes quatre années d’études, un diplôme en poche… Evidemment, mes parents avaient bien des ambitions pour moi et voulurent m’inscrire dans maintes universités, me laissant un soi-disant choix. C’est à cette époque que je décidai de me ‘’rebeller’’ si l’on peut dire… La seule matière qui m’avais passionnée ces dernières années était la littérature, je dévorais livre sur livre sans être rassasié et je voulais en faire mon métier… Mais Phinéas et Elvira voyait en moi le digne successeur des laboratoires pharmaceutiques Green et refusèrent de me laisser le choix. Je dus me soumettre encore à leurs exigences pendant près de trois ans pour enfin atteindre ma majorité !

      Vingt et un ans, je quittai du jour au lendemain l’université dans laquelle j’étudiais jusque là, direction New York. J’avais réussi à sauver quelques dollars avant que mes géniteurs ne me coupent lâchement les vivres. Je venais de leur faire le pire affront, vous comprenez ?! Décidé à travailler dans le milieu du Livre, je réussi à m’inscrire dans une autre université, payant les frais de scolarité à grand coup de petits jobs en tout genre… Mes journées, chronométrées à la minute près se déroulaient invariablement de la même façon pendant près de trois années… Je livrais les journaux de 6h à 7h30, je déchargeais un camion de marchandises dans une épicerie de 7h45 à 9h30, je suivais mes cours de littérature et d’édition de 10h00 à 12h00, je faisais le service de midi dans un fast food de 12h30 à 14h30, je reprenais les cours de 15h à 18h et je finissais par le service du soir dans un petit restaurant non loin de mon minuscule appartement… Ce petit manège dura le temps que j’obtienne mon diplôme.

      Ma carrière professionnelle, je la débutai alors par un poste de vendeur dans une librairie de quartier… Evidemment, je ne gagnais pas énormément d’argent, mais j’étais près des livres et çà me convenait. J’ai travaillé là pendant deux années, multipliant les ventes et améliorant considérablement la clientèle de la petite librairie. Le propriétaire m’en fût reconnaissant et je le quittai avec une lettre de recommandation. Je pu ainsi entrer au service d’un journal local… Je gravis les échelons rapidement et obtins le poste de rédacteur. Mais le journalisme m’intéressait bien moins que les livres. Après trois ans de bons et loyaux services, je réussis à décrocher un poste de critique littéraire au New York Times, ma carrière décollait enfin et dans la bonne direction ! Je me fis un nom dans le milieu plutôt fermé des érudits du livre. On me conviait aux galas qui suivaient pompeusement les dernières éditions de tels ou tels auteurs célèbres, on me demandait parfois de faire parti de certains jurys, on me léchait même parfois les bottes juste histoire d’avoir un bon article dans le journal. C’était le bon temps.. Mes parents m’avaient laissé de côté, quasiment renié, mais j’avais réussi à gravir l’échelle sociale sans eux et leur argent, je n’en étais pas peu fier, il faut l’avouer… Evidemment, je n’avais pas hésité à utiliser mon nom et les relations forgées par mes géniteurs également… Mais lorsqu’on a des outils à porté de main, pourquoi cracher dessus ?

      Bref ! A 35 ans, las des mondanités, je quittais mon poste au grand damne de mon supérieur qui tenta tout pour me retenir… Mais que voulez-vous, lorsque j’ai une idée en tête, je ne l’ai pas ailleurs... Direction Atlanta, j’acceptai un emploi d’éditeur dans une grande société, le couronnement de ma carrière ! Mais quelques deux années plus tard, j’appris totalement par hasard que mon ancien Lycée : Wynwood High School, cherchait un professeur de littérature… Touche à tout, je ne résistai pas longtemps à la tentation de transmettre ma passion à de jeunes gens… Le destin nous joue parfois des tours… Moi qui voulais à tout prix m’écarter du chemin tout tracé qu’avaient dessiné mes parents, voilà que je retournais aux sources et regagnais l’aristocratie américaine ! Mais je ne pu tout de même me résoudre à quitter totalement ma fonction d’éditeur… Alors je jongle aujourd’hui d’une ville à une autre, toujours dans les airs entre Miami et Atlanta… »



    Un peu plus ...


      Code : Ok-ok, code bon.
      Comment avez vous connu le forum ? Top Site Obsession
      Une remarque ? Mise à part le fait que mes disponibilités pour poster seront sans doute très variables selon les périodes, non…
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 26


MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 21:58

    B
    inevenue ! Tout es parfait monsieur le professeur :D (mon seul moment de supériorité, c'est beau /pan/). Je te valide donc, tu peux commencer à Rp, faire une demande de rang et de logement, en ville ou carrément sur le campus selon tes désirs. Je crois que c'est tout, encore bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:06

Bienvenue... Va falloir une discution toi et moi : c'est criminel d'être aussi sexy!!! XD Monsieur le professeur de littérature j'espère que vous n'avez rien contre le fait de coucher avec vos élèves XD
Jude <3 ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:07

    Bienvenu o/
Revenir en haut Aller en bas

I see you

avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 1996
Je suis âgé(e) de: : 26


MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:16

(C'est mon imagination ou Hayden veut se taper tous les profs ? /pan je me tais/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:20

Euh, si c'est ton imagination, j'ai exactement la même impression, lol. (s'enfuit en courant)

Welcome at Wynwood High School, mister professor.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:25

Nan pour Nico c'est juste un délire sur un de mes profs qui le presque sosie de Dr House et de Hugh Laurie (moralement = 10/10; physiquement = 7/10)...

Que là je veux vraiment me le taper =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 22:31

Merci à tous chers futurs élèves !^^

Hayden >> Disons que je suis célibataire, mais ce ne serait pas très politiquement correct, voyez-vous... (après... bien caché à l'extérieur du campus... *sifflote*)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 23:01

Oulah, Hayden, nous allons rivaliser, je le veux aussi ce professeur. Je le veux au dessert, avec de la crème fouettée. :). J'espère que vous n'y voyais pas d'inconvénients monsieur le professeur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Mer 3 Nov - 23:29

Violette si tu veux Alex veut bien être manger avec de la crème fouettée =)

EN MODE Hayden ON : Oh oui bien caché à l'extérieur du lycée... *.*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Jeu 4 Nov - 19:13

AAAAAH JUDE ! WELCOME <3
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Ven 5 Nov - 20:41

Violette... Nous verrons si je vous fais encore envie lorsque vous aurez connu mes cours !^^

Hayden... En ville par exemple !^^

Lili... Merci !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Ven 5 Nov - 20:43

bienvenue =) (je sens que je vais trouver de bons surnoms avec ton perso... ;) )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Ven 5 Nov - 20:44

hmmmm... Merci... Quels surnoms ??
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Oliver Green   Ven 5 Nov - 20:45

on verra, je cherche ^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Oliver Green   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oliver Green
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oliver Green
» Maggie Green [Validée]
» green stuff liquide
» Présentation de Dog Green
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Gestion des personnages :: Vieilles présentations-
Sauter vers: