AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mer 20 Oct - 18:23

C'était une journée plutôt chaude. Il était midi et Calypso avait fini ses cours de la journée. Elle en était bien contente et en profita donc pour aller se rafraîchir. Elle avait mis son maillot, au cas où elle voudrait prendre l'eau un peu. Mais pour l'heure, elle avait besoin d'une bonne petite glace toute fraîche.

Elle était donc sortie de son dernier cours la dernière, pour changer. Elle avait vraiment une attitude de flemmarde aujourd'hui. C'était peut-être les cours qu'il lui donnait cette attitude... ou autre chose. Elle en avait peut-être marre des cours, elle voudrait tellement commencer son boulot, mais elle ne le pouvait pas encore malheureusement. Mais elle ferait preuve de grande patience, comme elle l'a toujours fait. Ce n'était pas une bonne journée pour elle. Alors autant se rendre à la plage pour prendre une bonne glace, peut-être rencontrer des personnes et passer un plus agréable moment.

Elle passa d'abord dans sa chambre pour enfiler son maillot et se changer. Elle opta pour une tenue légère et pratique. Un débardeur bleu et un short rose. On aurait pu croire qu'elle allait faire du sport. Et bien non, elle allait prendre des calories. Qui l'aurait cru, pour une Rho Kappa, cela se faisait que très rarement. Mais aujourd'hui elle s'en fichait, elle avait besoin d'un bon petit remontant en sucre.

En traversant l'école pour se rendre à la plage, elle croisa quelques visages qu'elle connaissait déjà bien. Cela ne faisait pas beaucoup de temps qu'elle était à Wynwood que déjà elle s'était fait plusieurs connaissances, voire même déjà des amis et elle s'en réjouissait vraiment. Son intégration avait d'une aise incroyable. Elle avait vraiment eu de la chance, car ce n'est vraiment pas donné à tout le monde. Bien qu'elle n'avait toujours pas réglé son léger problème avec les garçons. Si elle voulait s'en faire comme ami et voire plus, il lui faudrait surmonter ce petit désagrément. Mais pour l'instant, elle avait un certain mal à y arriver. Mais un jour, elle y arrivera, elle en est persuadée.

Arrivée à la plage, elle se dirigea vers le marchant de glaces. Elle hésitait à prendre plusieurs parfums ou un seul. Elle se décida alors pour un parfum fraise vanille. Basique me direz-vous, mais c'est ce qu'il lui convenait le mieux aujourd'hui. Elle commença à se dirigeait vers des marches où elle pourrait manger sa glace tranquillement, quand elle s'aperçut qu'elle n'avait pas pris de serviette. Un peu indispensable si elle voulait se baigner. Mais bon tant pis, elle sècherai avec la chaleur si elle devait aller se mouiller.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mer 20 Oct - 19:26

Il y a des journées comme ça, où la fatigue accumulée ne vous donne envie de rien faire. C’était la plupart du temps comme ça pour Paige, en fin de journée ses paroles étaient de plus en plus maladroites, moins réfléchit. Pourtant aujourd’hui elle était pleine d’énergie, presque capable de courir un marathon (enfin peut être pas, ce n’est pas non plus une grande sportive, mais vous voyez sûrement c que je veux dire… On aurait pu dire « déplacer des montagne » mais tout de suite on se rend compte que c’est impossible.). Selon elle ça devait être la cause d’une première nuit sans cauchemar et d’une bonne dizaine de tasses de café. Les cours prenaient un rythme effrayant, et sa peur d’échouer l’avait poussée à se plonger à fond dans ses leçons. Après une bonne heure de révisions enfermée dans sa chambre, elle avait finit par craquer, tout fermer et partir dehors.
Le temps était plutôt clément ici, très peu de nuage et un soleil bien chaud…
Elle traversa le parc, se laissant happer par la sérénité du lieu et le calme. Au fur et à mesure que ses pas l’embarquer entre les arbres, elle entendait le bruit de vague. Peut être y aurait il encore des joueurs de volley, ou bien simplement un nouvel ami à qui parler.

Elle enleva ses chaussures et marcha pieds nus sur le sable encore chaud. Elle regrettait de ne pas avoir prit de maillot de bain, car elle aurait pu faire un petit plongeon, histoire de se rafraîchir les idées. Elle se dirigea vers un marchant de glace, elle n’avait pas spécialement envie d’en manger une mais elle avait soif. Paige demanda donc une canette de soda et se retourna vers la mer.

C’est à ce moment la quelque vu la charmante demoiselle avec qui elle avait commencé une dispute en plein milieu du couloir du premier étage l’avant-veille. Tout ça pour une malheureuse bousculade. La jeune étudiante rentrée de la cafétéria, elle était encore dans ses pensées, lisait un papier, et en plus de cela elle était vraiment fatiguée (un peu comme tous les soirs, pas la peine de le repréciser). Cette autre jeune fille était sortie de sa chambre, pour une raison inconnue, et Paige lui rentra dedans. D’abord confuse elle tenta de demander pardon mais sa camarade commença à lui faire des reproches, alors la blondinette avec garder ses excuses et avait renchérit en disant que rien ne servait de s’énervé, et pourtant elle n’en fit rien bien au contraire...
Il semblait qu’il y avait quelque chose en plus dans cette histoire car une simple bousculade ne fait pas de dégâts dans la relation de deux inconnues. Non, dans cette histoire chacune des actrices principales devaient avoir leurs petits problèmes et l’accumulation de tout cela fit qu’elles avaient craquées en même temps l’une sur l’autre. Un peu comme le bouc émissaire a qui elles reprochèrent le moindre fait.
Dans le cas de Paige, elle avait d’abord eu un rendez-vous obligatoire chez un psychologue qui avait tenté de la faire parler. A quoi bon ? Cette jeune fille renfermée tout, le plus petit problème était caché sous une énorme carapace. Ce fut pour ça que son professeur de maths lui avait demandé de venir le voir à la fin de l’heure. Dix minutes passées avec quelqu’un qui essaye de comprendre ce qu’il ne peu imaginer. Après cela elle avait eu un contrôle surprise en anglais. Un repas froid mangé au self, un mec qui s’était foutu d’elle après qu’elle ait dit un mot pour répondre à une question en histoire… Bref une mauvaise journée !
Ça la démangeait de savoir ce qui était arrivait à l’autre fille.

Elle la regarda un instant, il était tout de suite évident qu’elle était sportive. Elle lui sourit et lança sur le ton de la plaisanterie pour essayer de détendre l’atmosphère :

« T’approches pas trop, je pourrais renverser mon soda sur ton joli débardeur ! »
Paige attendit que la jeune fille se retourne et comprenne pour savoir ce qui lui attendait.
Une nouvelle dispute ? Ce qui confirmerait qu’elles n’étaient pas faites pour s’entendre. Ou bien elle rétorquerait sur le même ton que Paige et pourraient enfin avoir une vraie conversation…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Jeu 21 Oct - 9:39

Calypso était plongée dans ses pensées quand on l'en extirpa. Et cette personne qui le fit, fut la jeune fille qui lui était rentrée dedans, il y a quelques temps de cela. Alors qu'elle sortait de sa chambre, elle l'avait bousculée, et cela n'avait pas été très agréable pour la jeune Calypso car elle avait passé une mauvaise journée. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait été si désagréable, car ce n'est pas vraiment son genre en général. Car si elle avait passé une bonne journée, elle lui aurait sûrement dit que ce n'était rien. Malheureusement, ce n'était pas ce qui était arrivé. Et pour cause, Calypso avait appris qu'elle ne pourrait pas aller voir son frère de cœur en France et cela l'avait énervé au plus haut point et toute la journée elle avait été des plus odieuse. Les autres n'y étaient pour rien, mais elle avait besoin de laisser échapper sa colère. Car elle était complètement folle de son frère de cœur, elle l'adorait, et de savoir qu'elle ne pourrait pas passer ses prochaines vacances avec lui, la renfrognait au plus haut point. Mais c'était la vie, et Calypso s'était fait une raison... En plus de cela, ils s'était engueulés. Il fallait vraiment qu'elle arrange les choses. Elle ne supportait pas de lui faire la tête, ça la déprimer encore plus.

C'était pourquoi, lorsque la jeune blonde lui était rentré dedans, elle ne put s'empêcher d'être désagréable, surtout que le caractère de Calypso n'est pas toujours facile à vivre... Mais bon, aujourd'hui, elle était plutôt en mode déprime et non en colère, ce qui arrangeait déjà quelque chose. C'était parfait car la jeune fille en question, qui l'avait bousculé par mégarde, venait de lui adresser la parole, et de façon plutôt comique, ce qui fit que Calypso laissa échapper un sourire de ses lèvres. Elle avait très sympathique et Calypso n'avait pas eu le temps de lui laisser sa chance, pour pouvoir mieux la connaître, car elles s'étaient prise la tête et s'étaient crier dessus. Depuis ce jour, Calypso avait eu un mauvais préjugé sur elle. Mais elle n'aimait pas du tout cela, alors voilà pourquoi elle fut ravi de voir qu'elle s'était trompée. Après tout, elles allaient peut-être devenir de bonnes amies. C'est fou, il était presque impossible pour Calypso de se faire des ennemies dans cette école. Un très bon point.


"Tant que je suis assise, je suppose que je ne risque rien"


Dit-elle avec un joli sourire à nouveau; qui s'effacer presque de suite après, parce qu'elle se rappela de ce moment où elles s'étaient rencontrées et ne put s'empêcher de s'en vouloir:

"Je suis désolée pour la dernière, j'étais vraiment pas de bonne humeur..."


Elle le pensait vraiment. Même si la demoiselle avait sa part d'erreur, Calypso y était sûrement plus pour quelque chose et c'était à elle de s'excuser, elle l'assumer complètement, elle sait que des fois son caractère ferait mieux de rester à l'intérieur, caché en elle. Mais il n'en fait qu'à sa tête, et Calypso en a marre de cela. Mais bon, un jour elle y arrivera, un jour, elle arrivera à le maîtriser, à le dompter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Ven 22 Oct - 20:52

« J’étais moi aussi dans un très mauvais jour, et je suis la personne la plus maladroite du monde ! »
Paige sourit à son tour à sa camarade. Comment avait elle pu lui vouloir du mal ? La jeune fille blonde était quelqu’un de très sensible et après cette dispute elle avait souhaité que l’autre fille tombe dans les escaliers ou quelque chose dans le genre. Elle regrettait, car elle avait l’air plus sympa.
« Je suis aussi désolé, d’habitude je reste calme en toutes circonstance… »
En disant cela elle fit un geste de la main mimant sa respiration.
Elle était plutôt d’humeur joyeuse aujourd’hui et avait envie de plaisanter. Si on connaissait bien Paige, on aurait su qu’avant tout c’était son caractère d’être souriante, amusante, de faire la folle, bien qu’elle ne montrait pas vraiment ce visage à ses camarades de classe préférant la jeune fille attentive.


« On a pas eu le temps de se présenter… Je m’appelle Paige ! »
La demoiselle sourit avant de boire une gorgée de son soda à l’orange.
Le monde allait et venait sur la plage, autour du marchand de glace et du petit bar les personnes s’agglutinaient pour avoir un rafraîchissement ou bien quelque chose à se mettre sous la dent. Il y avait parmi ces encas des beignets au chocolat suintant la graisse. Le genre de chose qui faisait saliver et dégoûtait la jeune fille en même temps. Comme des personnes pouvaient manger autant de sucres et de graisses dans une seule bouchée ? Et la réponse était tout trouvait en ce qui concernait son cas : le chocolat.

Elle passa rapidement sa langue sur ses lèvres avant de reporter son attention sur la jeune fille. Elle entreprit alors une vague analyse de celle-ci. Elle ne semblait pas spécialement plus vielle, elle semblait légèrement plus petite que Paige, et pourtant elle avait l’air plus musclée. En un clin d’œil cette fille vous montrer qu’elle pratiquait du sport, lequel on ne pouvait le deviner. Paige entreprit de le deviner, une de ses grandes occupations, surtout qu’elle avait souvent tort. Volley, basket, pompom girl, danse, gymnastique… Elle laissa rapidement n’ayant au final pas la moindre idée. Elle le demanderait plus tard, peut être, si elles finissent par bien s’entendre, ou pour simplement combler un silence pesant.
Elle continua d’observer sa camarade, une tenue plutôt simple, il semblait qu’elle avait prévu de partir se baigner. Après une petite glace ? Quel parfum… Du rose, du jaune… Vanille fraise ? Si Paige faisait des études de psychologie elle vous aurait dit que ce choix révélé le caractère encore enfantin et féminin de cette jeune femme. Mais à vrai dire elle n’y connaissait rien du tout !
Elle secoua rapidement la tête, même cette glace lui donnait envie, et pourtant elle n’avait pas si faim. Cette foutue gourmandise la tuerait un jour ! Et puis il fallait qu’elle tienne son pari de perdre deux trois kilo et ce n’était pas en pensant nourriture qu’elle y arriverait.
Elle ajouta quand même un :
« Bon appétit ! » Avec un clin do’eil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Sam 23 Oct - 22:05

"Merci"

Répondit Calypso avec son plus petit et joli sourire. Elle avait l'air en effet bien sympa et surtout être dans un meilleur jour. Elles étaient vraiment tombées l'une sur l'autre au mauvais endroit au mauvais moment. Mais heureusement, leur mésentente ne semblait pas vouloir durer beaucoup plus longtemps. Calypso en était bien évidemment que plus heureuse. Elle allait sûrement se faire une amie de plus. Le monde était tellement impitoyable en ce moment, qu'un ami de plus faisait toujours du bien. Surtout dans les moments où l'on va moins bien.

En pensant à cela, Calypso effaça doucement son sourire de ses lèvres et replongea son nez dans sa glace. Elle pensait atrocement à ses parents depuis quelques temps. C'était quelque peu normal, vu que ça allait bientôt faire 3 ans qu'ils étaient partis... Une épreuve terrible, certes, pour elle, mais elle avait réussi à le surmonter... enfin presque. Elle savait bien qu'elle ne les oublierait jamais - et n'en avait absolument pas envie, c'était ce qui alimentait sa rage - et qu'elle ne s'en sortirait jamais réellement de ce mauvais, très mauvais pas. Mais elle apprenait avec le temps à vivre avec. Elle n'avait pas le choix après tout.


Mais pour éviter que Paige ne soit trop gênée par l'état du moral de Calypso, elle enchaîna en relevant la tête:

"Assieds-toi!"

C'était d'ailleurs plus un ordre qu'une proposition, mais avec le ton de sa voix, c'était plutôt agréable. Elle n'était pas d'une nature violente, du moins quand c'est pour la sociabilité. Elle a horreur d'être désagréable. C'était pourtant ce qui était arrivé avec Paige, et elle le regrettait toujours, bien qu'elle sentait que c'était déjà presque bien loin derrière elles.

"Moi c'est Calypso, 16 ans, célibataire, aucun mec en vue, du moins pour l'instant, dans la classe Junior Year A, et je suis chez les Rho Kappa."

Elle voulait changé un peu de la banalité et opta pour une présentation succincte, mais descriptive, et pour le moins inattendu. Elle espérait donc que sa camarade en fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Dim 24 Oct - 12:14

« Assieds-toi »
Cette phrase avait presque réussit à ne pas sonner comme un ordre dans la bouche de la demoiselle. Paige laissa passer, car elle avait envie de lui parler, elle semblait ne pas être bien. Et c’était l’une des choses auxquelles Paige ne pouvait résister. Elle détestait voir quelqu’un de mal, car il lui rappelait ses propres problèmes. Parfois les gens en font beaucoup pour de petites histoires, mais quand bien même la jeune fille était d’une nature généreuse, et elle ne pouvait laisser quelqu’un mal. Elle se sentait obligée de distribuer un peu de bonheur, avec des sourires, des blagues…
C’était son côté naïf, elle se faisait parfois avoir par certaines personnes mal attentionnées qui voulaient profiter de cette naïveté, de cette fragilité, qui faisait d’elle une fille généreuse. Mais tant pis, elle ne retenait pas cette leçon, elle allait toujours vers les autres.
Elle s’assit donc à côté de son interlocutrice.

La façon dont elle se présenta juste après amusa beaucoup l’étudiante. C’était un moyen de changer de la routine continuelle. C’est vrai quand ce début d’année on pouvait rencontrer de nouveaux visages à chaque minute, et les phrases sortaient des bouches naturellement comme un refrain incessant « Salut moi c’est… Et toi ? Tu viens d’où ? Dans quelle confrérie ? Oh super, tu aimes bien être ici ? Blablabla »
C’était vraiment lassant !


« Bonjour Calypso… Moi comme j’ai pu le dire c’est Paige, célibataire, quasiment désespérée, qui compte bien changer de routine, Sophomore year, 15 ans, Alpha Psi, Danseuse, guitariste, photographe, Anglaise et fière de l’être, a passé une bonne journée : le prof d’espagnol était absent !»

Elle sourit, elle avait une folle envie de faire des choses folles aujourd’hui, comme si cette journée lui avait donné des ailes, et qu’elle était capable de sourire naturellement en oubliant tout. Elle se sentait prête à aller voir n’importe qu’elle garçon pour se changer les idées, oublié qu’elle est célibataire pendant quelques minutes voir même heure, ou bien oublier son age, son origine, faire comme si son passé n’existait pas, courir sur la plage en criant, chanter sur le mini bar de la plage, ou toutes sortes de choses plus folle les unes que les autres. Comme n’importe quelle personne de son âge, âge auquel on fait les expériences les plus folles, délirantes, tarées, immatures, et inimaginables…

D’ailleurs c’était ce qu’elle faisait, peu à peu elle réussissait à vivre une vie d’étudiante normale. Mais tout cela allait changer aux prochaines vacances. Elle devrait retourner à Londres. Rien que dit penser la jeune fille perdit son sourire, ses épaule s’affaissèrent, elle frissonna, et sentit ses mains commençaient à tremblait. Elle respira à fond, ferma les yeux et chantant mentalement une berceuse que sa mère lui chantait le soir pour qu’elle s’endorme. Une fois calmée, elle fit comme si de rien n’était, et puis la jeune femme en face d’elle n’avait sûrement rien remarqué, cette crise n’avait durée que très peu de temps et Paige était devenue maître dans l’art de cacher ses émotions.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mer 27 Oct - 23:25

Calypso espérait que la compagnie de Paige lui changerait les idées. Son envie allait sûrement se réaliser vu les sourires qu'elle lui lançaient, Calypso sentait bien qu'elle allait réussir à lui remonter le morale. Après tout, il suffisait de peu de choses pour le faire. Suffisait simplement de lui changer les idées ou de la faire rire en éclat ou de la faire parler de choses qu'elle appréciait ou de tout simplement écouter la vie des autres. Car elle avait bien remarqué que la vie des gens étaient beaucoup plus intéressante que la sienne. Peut-être était du au fait qu'elle racontait sa vie un peu trop souvent, en même temps elle ne changeait pas beaucoup. Alors que celle des personnes qu'elle rencontraient, leur vie était toute différente - non sans blague - et c'était du coup beaucoup plus captivant d'écouter une histoire différente à chaque fois, au lieu d'entendre la même sans arrêt.

Voilà pourquoi elle n'aimait pas raconter sa vie. Elle ne voulait pas se faire plaindre, du moins pas dès la première rencontre, elle l'évitait. Mais si l'occasion venait avec une amie, elle arrivait parfois à se lâcher mais toujours difficilement et en évitant les détails. Elle avait surmonter cette étape de sa vie qu'était sa jeunesse et en reparler lui faisait toujours du mal.

Elle remarqua donc que son interlocutrice était à peine plus jeune qu'elle - ce qui ne se voyait pas du tout - qu'elle était également célibataire, venait d'Angleterre, comme beaucoup d'élèves à Wynwood, et qu'elle n'aimait pas la routine. Bienvenue au club! Car Calypso en avait bien horreur aussi. Voilà aussi pourquoi elle trouvait toujours des choses original à faire, comme la plus grande et préférée de ses occupations, c'est-à-dire les défis. Rien de tel pour vous faire monter l'adrénaline et pour avoir sa bonne dose de rire.

"Hum, une autre anglaise... Je crois que je suis l'une des seules américaines! Ironie du sort, nous sommes en Amérique!!"

Calypso rigola de sa bêtise. Elle en avait marre de ne pas être bien. Elle préférait dire des conneries plutôt que de se terrer dans son trou. Voilà aussi un des autres moyens que Calypso avait pour se remonter le moral, mais bien sûr en compagnie d'une personne charmante, ce qui avait l'air de bien être le cas.

"Alors comme ça, si j'ai bien compris tu fais de la guitare et tu fais de la photo?! Je vois pourquoi tu es chez les Alpha Psi!!"

Elle voulait la laisser répondre, bien qu'il n'y avait pas grand chose à répondre, à part peut-être confirmé et en rajouter un petit peu. Mais Calypso aurait bien voulu se dégourdir les jambes au bord de l'eau, maintenant qu'elle avait fini sa glace.

"Ca te dirais d'aller marcher un peu sur la plage? On croisera peut-être des beaux mecs..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Jeu 28 Oct - 17:52

Paige n’avait pas fait attention, mais c’est vrai qu’il y avait de nombreux anglais ici. C’était plutôt étrange et elle ne comprenait pas ce besoin de s’éloigner du continent. Bon bien sur elle ce n’était pas pareil. Elle avait de vraies et de bonnes raisons. Un vrai départ. Le genre de départ qui vous fait plus mal que jamais mais qui s’impose comme une évidence… A bien y réfléchir ils devaient tous penser pareil après tout ils n’étaient pas parti aussi loin pour rien.

Elle savait que beaucoup d’américains idéalisés l’Europe, au fond elle ne comprenait pas. Elle se sentait tellement plus légère depuis qu’elle était ici comme si elle avait retrouvé sa liberté.

Paige se laissa entraîner et accompagna finalement sa camarade dans un petit rire à l’unisson même si ses pensées sur son pays avaient assombries son visage.


"Alors comme ça, si j'ai bien compris tu fais de la guitare et tu fais de la photo?! Je vois pourquoi tu es chez les Alpha Psi!!"
Paige acquiesça d’un signe de la tête. En fait elle se sentait artiste. Enfin c’était au plus profond d’elle-même, ce besoin constant de partager et d’aimer l’art, en tout genre elle ne reculer devant rien, enfin presque devant rien. Quand elle endossait son rôle de danseuse ou même de guitariste ou photographe, elle se sentait bien comme apaisée. C’était peut être de là que naissait son sentiment de liberté et pas du continent où elle vivait…
Elle était loin d’être une grande sportive prête à courir le marathon, mais plutôt celle à s’émerveiller devant un balais d’opéra et à commenter les moindres mouvements. Elle n’était pas non plus l’une de ces bimbos magnifiquement habillées et coiffées en toutes circonstances mais celle qui aimait avoir un appareil autour du cou, celle à qui une tache de peinture au bout du nez ne faisait pas peur. Et elle était encore plus loin de ceux qui se disaient rebelles ! Non elle était réellement une Alpha Psi et comptait représenter au mieux sa confrérie !
Après y avoir réfléchit elle voulait répondre quand sa camarade lui proposa d’aller marcher au bord de l’eau.

« Je ne vais pas dire non ! Surtout en prenant compte du "On croisera peut-être des beaux mecs..." ! C’est le genre de choses qu’on ne refuse pas ! »
Elle reporta son attention sur Calypso, elle n’avait pas l’air d’aller bien. Paige ne la connaissait pas après tout, mais quand elle avait rit ça sentait limite faux. Et puis il y a avait quelque chose dans sa présence qui était assez bizarre, enfin elle faisait presque déprimée. La jeune étudiante ne fit aucunes remarques, elle se faisait sûrement des idées et puis si c’était vrai, elle ne pensait pas que Calypso veuille parler de ses problèmes à l’inconnue qui l’avait bousculée dans les couloirs. Elle lui avait dit qu’elle fait parti des Rho Kappa, alors pourquoi ne pas lui poser la question qu’elle s’était faite intérieurement quand elle l’avait appris.
« Tu pratiques quoi comme sport ? »
En disant cette phrase elle se leva doucement en affichant un sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mer 3 Nov - 20:13

Son interlocutrice lui avait demandé quel sport elle pratiquait pendant qu'elles étaient en train de se lever.
Le sport. Oui voilà une des passions de la jeune fille. Elle aimait tellement se dépenser, à en perdre haleine, à en crever, à se donner des courbatures qui resteront pendant une bonne semaine.Elle buvait tout de même assez pour éviter ces méchantes courbatures qui vous empêche presque de marcher. Elle en avait une assez bonne expérience. Combien de fois il lui était arrivé d'avoir oublié sa bouteille d'eau pendant les cours et d'oublier ensuite de se déshydrater. A cause de cela, les courbatures qu'elle avait le lendemain était d'une atrocité incontestable, car Calypso se donnait toujours à 200 pour cent. Donc à causes de ses courbatures, il lui avait presque été impossible de marcher. Elle se forçait du mieux qu'elle pouvait mais marchait en canard. Pas très charmante comme démarche, mais dans ces moments-là elle s'en fichait, elle avait vraiment trop mal.


"Du basket! J'adore ce sport, je pourrais en faire toute la journée si je pouvais, et ce depuis déjà presque cinq ans. Il m'a quand même fallu un certain temps avant de trouver mon sport totem. Les sports pour les filles comme la danse ne me convenait pas assez - pas assez de mecs, donc pas intéressant!"

Elle avait souri de nouveau à Paige. Elle avait remarqué qu'elle aussi s'intéressait à ces énergumènes, donc c'était toujours agréable d'en parler de temps en temps. Il était vrai aussi qu'avant de trouver le basket, Calypso était passé par presque tous les sports, mais n'avait jamais réussi à en trouver un. Ce n'était donc qu'il y a cinq ans qu'elle avait réussi à se stabiliser, après avoir donc essayer la danse, le ping-pong, l'athlétisme, le foot, le rugby, et pleins d'autres. Bien sûr, elle n'avait pas encore dit la plus grande puissance à sa nouvelle connaissance. Elle avait envie de lui en parler et sûrement qu'après Calypso penserait qu'elle avait encore parler trop d'elle-même et qu'elle demanderait ensuite plus ample informations sur Paige.

"En fait je fais un autre sport, mais juste pour le plaisir parce que j'ai déjà atteint le plus haut niveau. Je pratique donc aussi le karaté. Et je m'entraîne tous les jours à peu près, quand j'ai un peu de temps à tuer."

Voilà l'autre sport totem de Calypso. Et rien que de penser à tout cela lui remonter le moral. Elle se sentait à présent un peu mieux et put sourire un peu plus normalement à Paige:

"Et sinon, ça fait combien de temps que tu es une artiste?"

Pendant qu'elle avait posé cette question, elles étaient arrivés enfin au bord de l'eau. Elle n'était pas si loin que cela, mais elle avait marché très très lentement. C'est ce qui arrivé toujours à Calypso quand elle se mettait à parler en marchant. Sûrement que Page avait suivi sa démarche ou peut-être était-elle comme elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Jeu 4 Nov - 18:21

Elle écouta sa camarade en marchant à la même allure pour ne pas paraître pressée ou quoi que se soit d’autre.
Elle sourit en l’entendant parler de la danse. Un sport de fille ? Tout dépend quel genre on pratique. Paige avait dansé des tangos et était particulièrement contente d’être tombée avec un homme !
Mais c’était vrai que pour apprécier d’être avec des garçons, la danse n’était pas le sport idéal. Mais à vrai dire la plupart du temps les sports d’équipes ne sont pas spécialement mixtes… Alors le mieux était d’entrer dans les cheerleaders, beaucoup de filles le faisaient dans les lycées… Elle ne les comprenait pas, et les trouvait souvent ridicules avec leur mini jupe qu’elle adorait exhiber, les chorégraphies loin d’être sophistiquées et leurs régimes pour avoir toujours cette ligne parfaite. On est bien comme on est, pourquoi faire ça pour passer du temps sur les terrains de sport à agiter des pompons. C’est vrai, qu’elles au moins n’étaient pas célibataires, et beaucoup plus populaires que la blondinette, mais à vrai dire elle était loin de s’y intéresser.

La jeune étudiante pratiquait donc le basket, un sport assez physique, Paige avait déjà fait quelques séances en cours de sport et n’était pas particulièrement douée, mais sa taille l’avait aidée à mettre des paniers. Heureusement, ça lui avait fait au moins un avantage, et une note un peu meilleure !
Calypso lui sourit avant de reprendre, elle l’informa qu’elle pratiquait également du karaté, sport plutôt violent non ? La jeune blonde n’en savait rien, à vrai dire elle n’avait jamais essayé, mais ne se sentait pas vraiment attirée par les arts martiaux.

« Et sinon, ça fait combien de temps que tu es une artiste? »

« Je pense que artiste est un bien grand…très grand mot ! Je sais juste que je ne me serais pas senti bien dans les autres confréries… En fait je … danse justement ! Depuis que je suis toute petite je savais danser avant marcher ou pas loin en tout cas, elle sourit avant de reprendre, un peu comme toi en karaté je suppose, j’ai atteint le stade où je n’apprend plus grand-chose, mais je ne pourrais pas passer ne serais-ce qu’une semaine sans danser. Tu vois c’est un peu mon moyen d’évacuer la pression ! Sinon je joue de la guitare depuis presque 3 ans, et je commence à chanter, enfin c’est un bien grand mot aussi mais bon ça me plait d’écrire mes compositions et de les mettre en pratique. Et pour finir… Je m’improvise photographe pendant mes heures perdues, et sois dit en passant elles sont nombreuses ! »
Elle avait accompagné sa dernière phrase d’un sourire. Comme à son habitude elle avait parlé d'une traite, un peu trop d'un coup, elle se demanda si son accent londonnien gênerait Calypso. On lui avait souvent fait la réflexion, et elle avait fait en sorte de ne jamais le perdre. Elle soupira, il allait vraiment falloir qu'elle calme ses récits, elle risquait de faire une gaffe à chaque fois qu'elle ne réfléchissait pas avant de parler.

En ce moment même elle aurait pu être avec son appareil à marcher dans les rues de Miami pour prendre quelques photos, mais elle avait préféré venir ici. Le bruit de la mer était relaxant et puis ils y avait toujours des étudiants torse nu alors c’était l’endroit idéal pour des heures perdues !
Paige regarda ses chaussures qu’elle avait encore à la main, sa canette qu’elle avait finit par vider. Elle avant près de l’eau et laissa les vague lui mouiller les pieds. L’eau était froide, mais c’était toujours plus chaud que les plages d’Angleterre. Paige n’y était allé qu’une ou deux fois étant petite mais le souvenir était resté figé dans sa tête. Un plage de sable assez fins, des cabines colorées, un vent qui vous glace, la mer et le ciel se mêlant à l’horizon dans un bleu gris. Le bon vieux temps ! Ici le ciel était découvert de ces éternels petits nuages, et encore mieux, le vent était doux.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Lun 8 Nov - 14:22

Calypso avait répondu d'un sourie à chaque fois que Paige lui en faisait un. Sa camarade avait bien raison que artiste était un bien grand mot, mais c'était histoire qu'elle parle un peu de ses activités. Mais lorsqu'elle le fit, Calypso pensa que le mot artiste n'était pas si bien grand que cela. Pour elle, danser, chanter, jouer d'un instrument et surtout composer était beaucoup plus qu'un artiste, mais un artiste polyvalent, bien plus méritant que les autres qui se spécialisent. C'est pour cela qu'elle répondit de suite, sans même faire attention à l'accent de l'anglaise:

"Tu veux rire?!! Tu es bien plus artiste que ceux qui se prétendent l'être et qui passent à la télé!!"

Combien de fois des personnes avait prétendu savoir chanter, danser ou jouer de la musique alors qu'ils étaient complètement bidons?! Alors si Paige savait ne serait-ce un minimum faire tout cela, elle était largement une artiste. Et puis ce mot n'est si grandiose que l'on pourrait le croire. C'est comme le mot sportif, Calypso n'en fait pas son métier - pas encore - mais elle se sent déjà une sportive. Après tout, si aussi Paige faisait autant de danse, on pouvait aussi la mettre dans la catégorie des sportives, vu que ce sport peut être bien des fois très crevant et très développeur de muscles.

C'était la troisième Alpha Psi que rencontrait Calypso. La première était Emma avec qui elle était déjà amie. Et il y avait aussi sa colocataire, Kim. Sûrement qu'elles se connaissaient déjà. Elles devaient sûrement bien s'entendre, vu que Calypso avait bien remarqué les ressembles, surtout entre Paige et Emma. D'un coup, Calypso songea à un petit duo des deux filles qui pourraient être certainement intéressant à voir. Bien sûr Emma était beaucoup trop timide pour cela, mais peut-être moins Paige...

Calypso et Paige marchaient donc au bord de l'eau et Calypso sentait à peine l'eau arrivée à ses pieds, vu que c'était Paige qu en était le plus proche. Cela ne la dérangeait aucunement bien sûr. En définitive sûrement qu'elle n'irait pas se baigner aujourd'hui. N'empêche que la plage était assez déserte. Seulement Calypso aperçut au loin des personnes bougeaient au loin. Elle espérait que cela soit de beaux volleyeurs. Elle avait soudain eu une envie d'y jouer, bien qu'elle n'apprécie pas forcément cela. Mais dans ces circonstances, c'est-à-dire sur le sables, sous le soleil à côté de l'eau et avec des beaux mecs, le volleyball était devenu tout à coup beaucoup plus intéressant.


"Ça te dirais une petite partie de volley ball??"

Lui avait-elle demandé avec un sourire qui voulait tout dire, complice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Lun 8 Nov - 21:46

La phrase que Calypso avait dite, résonnait dans la tête de Paige. C’était vrai que de nombreuses personnes se prenaient pour ce qu’elles n’étaient pas,allant même jusqu’à dire qu’ils étaient de grands artistes. Paige n’avait jamais compris pourquoi juste parce qu’une personne portait un nom reconnut, alors le moindre point qu’il faisait sur une toile blanche soit vendu des milliards de dollars. Elle trouvait ça injuste face aux petites personnes qui font des choses remarquable et qui n’intéressent même pas une petite galerie d’Art car ils peuvent soit disant pas tout miser sur un artiste non reconnut. Heureusement certaines personnes passent à travers les mailles du filet et arrivent à se faire connaître, à force de persévérance.

Jamais la jeune fille ne se serait considérée comme telle. D’abord sa timidité l’enfermait dans une modestie et puis elle trouvait ses créations trop banales… Mais peut être qu’après tout elle devait commencer à penser qu’elle était capable d’être une artiste.

Elle arrêta sa réflexion en laissant ses yeux tombés sur l’eau froide qui allait et venait au rythme des vagues. Le bruit l’apaisait, si elle se serait couchée, elle aurait pu s’endormir au rythme de cette berceuse.
Elle n’avait jamais réellement habité au bord de la mer, et ça lui convenait. Un mode de vie calme, au bord d’une mer où de temps à autre une tempête révèle sa puissance, un air pure et légèrement salé… Elle se dit que si un jour elle devrait choisir une destination pour y vivre définitivement elle choisirait un bord de mer isolé. Elle pourrait y trouver toute l’inspiration nécessaire. Elle se voyait déjà adulte donnant des cours de danse quelques soirs par semaine, faisant parfois quelques spectacles. Allant tous les jeudis soir, pourquoi ce jour elle n’en savait rien, dans un bar où elle chanterait quelques chansons avec sa guitare, elle se lancerait dans la peinture en peignant de nu ! Oui tiens, des nus d’hommes, elle ne perdait pas l’objectif de profiter de sa vie sentimentale, sans toute fois s’attacher à tout ce qui l’entour. Elle s’y était habituée et était sûre que ça continuerait…
Elle se voyait également prendre des photos mais pas souvent juste comme ça pour le plaisir, pour gagner un peu d’argent. Vivre avec le strict minimum mais avec tout ce qui lui plait… C’était son nouvel objectif, elle se l’était fixé à partir de cet instant les pieds dans l’eau.
Peut être qu’il changerait en cour de route, peut être qu’elle ne pourrait jamais trouvé de place abandonnée, peut être qu’elle ne trouverait jamais le repos qu’elle cherche, mais tant pis… C’était maintenant son moyen d’évasion, s’inventer se futur, sans savoir si un jour il deviendra vrai.

En fait au fond la mer semblait le reflet de la jeune femme, calme en apparence, avec des tas de trésor enfouit au plus profond, une violence qui peut arrivé à tout moment… Ce côté lisse et parfait avec tant de recoins sombres… Finalement en y réfléchissant bien ce n’était pas la vision qu’elle se faisait d’elle-même mais plutôt du monde, de toute la population qui l’entourait…

Son ancienne « ennemie », si l’on peut dire ça après leur dispute de la veille lui demanda si elle voulait faire une partie de volley. Il y avait un terrain pas loin, et quelques joueurs. Sûrement de beaux garçons torses nus. A moins que ce soit des filles et là ça deviendrait tout de suite moins intéressant !

« Je te préviens je suis vraiment, mais alors vraiment nulle en volley ball, du moment que j’ai pas la balle c’est bon ! »
Elle s’arrêta en souriant devant le regard entendu de Calypso.
« Mais… Je peux toujours faire un effort, et puis sinon je ferais comme si je mettait blessée et alors là j’aurais peut être un sauveteur… On ne sait jamais ! Espérons… Quoi que de nos jours, je peux toujours courir ! »
Elle lui fit le même petit sourire légèrement carnassier, prête à croquer la première personne. Et s’avança légèrement plus vite que quand elles parlaient vers le terrai.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mar 9 Nov - 21:42

Calypso avait vu juste quand elle pensait que sa camarade ne dirait pas non pour une partie de volley ball pour y rencontrer de beaux mecs. A trop se connaître soit-même sur ce point-là, il était facile de deviner les autres, surtout les filles. Elle fut donc contente qu'elle accepte même si elle ne se débrouillait pas tellement bien apparemment. Mais cela Calypso s'en contre fichait, elle voulait s'amuser voilà tout.

"Oh t'inquiète pas, c'est juste pour s'amuser et pour draguer... Et ta technique est sûrement l'une des plus idéale!"

Calypso lui fit un clin d'œil et la suivit de son pas un peu plus rapide vers le terrain de volley ball. Heureusement pour elles, c'était bien des joueurs masculins qui jouaient. Mais restait à savoir s'ils voudraient bien d'elle... Car les garçons pouvaient être parfois un peu ... idiots sur ce point-là, trop machos, pensant à toujours gagner, même si c'est pour s'amuser. C'était souvent pathétique, mais bon, c'était les garçons, et on ne les aimerait pas autant s'ils étaient trop comme nous et trop accessibles.

"Espérons juste qu'ils nous accepte dans leur partie... Mais bon, deux blondes, ça devrait passer nickel, tu crois pas ?!"

C'était bien vrai que les blondes avaient toujours plus de succès auprès des mecs, peut-être à cause de leur soit-disant débilité et à leur soit-disant incapacité à réfléchir... Toujours autant pathétique ceux-là! Enfin bref, ils étaient torse nu, plutôt bien musclé pour la plupart et assez bronzé. Elles pouvaient faire une exception pour ceux qui jouaient devant leurs yeux. Et puis Calypso n'avait pas froid aux yeux et si elle se sentait agressée ou même insultée, elle n'hésitait pas à le faire savoir et à se défendre. Elle se débrouillait plutôt bien, en trouvant toujours la phrase cassante adéquate, qui clou sec le bec du mec qui l'embête.

Ce fut donc Calypso qui demanda aux garçons si elles pouvaient se joindre à eux, avec une vivacité de feu, en leur jetant un regard pour dire qu'ils n'avaient pas intérêt à refuser. Elle ne savait pas trop s'ils étaient réellement enthousiaste quand ils ont accepté, ou plutôt s'ils se sentaient réellement obligés. Mais peu importait, ils avaient accepté et c'était le principal. Elles allèrent donc chacune dans une équipe, comme le leur avait indiqué certains garçons et avant de commencer, Calypso ajouta:


"Par contre, on est pas très douée, donc soyez gentils!"

Elle avait dit cette phrase avec son plus beau sourire charmeur. Ce que ceux qui la regardait à ce moment lui rendirent. Ils pouvaient donc commencer. Les garçons donnèrent l'honneur à Calypso de faire le service. Heureusement pour elle, elle l'avait réussi. Et puis après tout, elle n'avait pas totalement dit la vérité. Elle savait très bien jouer au volley ball, mais elle ferait semblant de ne pas trop y arriver pour ne pas laisser sa nouvelle amie sur le banc de touche.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mer 10 Nov - 19:27

« Je ne m’inquiète pas, mais ne jamais sous estimer à quel point Paige peut être dangereuse quand elle se trouve en présence d’une balle ! »
Elle rigola doucement.
Soit la balle n’allait pas dans la bonne direction et elle assommait un de ses coéquipiers, soit Paige avec ses gestes un peu trop brusques tapait ou renversait quelqu’un, et finalement la jeune fille finissait par éviter la balle faisant perdre son équipe. Elle aimait cette esprit d’équipe, mais ne le prenait jamais assez à cœur pour réussir une compétition. Elle se disait que si elle voulait arriver à croire en elle et à réussir de dans ses activités solitaire, il fallait qu’elle arrive à se reposer sur les autres. C’était s’en doute une chose qu’elle apprendrait à faire en grandissant, non ? Elle l’espérait, et puis sinon tant pis elle resterait éternellement cette ado qui ne fait confiance à personne et qui préférait assumer ses actes plutôt que ceux d’une communauté.
Elle mit fin à cette réflexion en secouant la tête, elle commençait à avoir des idées vraiment bizarres, puis elle se demanda si d’autres personnes avaient des esprits qui leur posaient des problèmes comme ceux auxquels elle se confrontait. Encore une question étrange et inutile !

Elle arrivèrent au petit terrain sableux, Paige se remémora au plus vite toutes les règles dont elle se souvenait sur ceux sport. Car en Angleterre et à New York s’était toujours difficile de faire de beach-volley ! Et, bien sur Paige avait tendance à ne pas fréquenter régulièrement ses cours de sport, à quand remontait la dernière fois qu’elle en avait fait, même en salle ?

Ses doutes furent envolés : il s’agissait bien d’étudiants, et ils étaient plutôt mignons ! Pas de crêpage de chignon avec des filles criant dans tout le terrain pour qu’on leur passe le ballon… Elle soupira de soulagement.


« Oui, et puis entre nos shorts, ton débardeur, ma petite chemise, nos yeux bleus on va forcément être acceptées… A moins qu’ils préfèrent rester entre mecs ! »
L’étudiante avait prit un accent légèrement plus grave en disant la fin de sa phrase et en accentuant sur le dernier mot.

Elle fut soulagée quant Calypso prit la parole quand les garçons se retournèrent pour les regarder arriver. Elle s’était montrée assez persuasive mais ils n’avaient pas semblait avoir envie pour autant de dire non.
A ce moment là Paige déposa ses chaussures dans un coin du terrain, rebroussa ses manches et alla dans une des deux équipes. Elle se présenta rapidement pour savoir à qui elle avait à faire et pour commencer une discussion entre eux.

Calypso eut l’honneur de faire le premier service, Paige en profita pour regarder sa technique, elle l’avait d’ailleurs réussit, elle fut encore une fois soulagée qu’on ne lui ait pas demandé de le faire, elle se serait ridiculisée !

Un des ses coéquipiers relança la balle et ainsi de suite. Les garçons étaient sympas, ils étaient pour la plupart drôles et s’amusaient à se charrier entre eux sans mettre les filles dans les mauvais coups pour ne pas les blesser, enfin ils ne voulaient sûrement pas faire des blagues sur des demoiselles qui connaissaient à peine…
Paige riait bien, elle ne comptait pas les minutes et même si elle fit souvent faire perdre des points à son équipe, elle réussit à toucher plusieurs fois le ballon sans que celui-ci atterrisse dans le filer ! Ce qui était pour elle un exploit !

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Dim 14 Nov - 20:55

Calypso ne s'épuisait pas, elle s'amusait. Jouer avec des garçons sans que ceux-ci ne fiche d'elle c'était miraculeux, elle adorait. Peut-être qu'elle arriverait à les apprécier maintenant. Peut-être aussi qu'en fait, ils aimaient la charrier, mais ça elle n'arrivait pas le comprendre, elle était peut-être un peu trop susceptible après tout. Mais depuis quelque temps, elle se sentait devenir une toute nouvelle personne, une meilleure jeune fille, qui se comporte beaucoup mieux avec les jeunes gens du sexe opposé. Et ses relations s'étaient améliorées avec tout le monde, même avec les filles. Car même si elles étaient parties du mauvais pied, Paige et Calypso étaient bien lancées pour devenir amies. Et Calypso appréciait ce fait là. Elle n'aimait pas avoir des ennemis, c'était toujours compliqué à gérer, alors autant n'avoir que des amis. Bien sûr c'était une tâche difficile, surtout pour cette demoiselle. Mais là, il semblait que cela allait mieux, que ça s'arrangeait de jour en jour.

C'est pour cela que Calypso était en pleine forme et qu'elle marquait pas mal de point, même si ses adversaires étaient plutôt doués. Et plutôt mignons aussi. Elle souriait tout le temps. Elle allait vraiment beaucoup mieux comparé à tout à l'heure. Elle était heureuse, même en compagnie de la gente masculine. Quel exploit! Elle évoluait vraiment bien.

Les deux jeunes filles avaient du jouer pendant au moins une heure, du moins c'est l'impression qu'avait Calypso. Elle n'était pas fatiguée et elle n'avait pas cours cette après-midi là, mais peut-être que Paige oui, et qu'il fallait qu'elle aille en cours, car il était presque l'heure. Quand Calypso regarda son portable pour voir l'heure qu'il était, elle avait en effet raison, cela faisait plus d'une heure que les deux jeunes blondes jouaient au volleyball.


"Dis Paige, t'as cours cette aprem?"

Avait-elle réussi à dire à travers les quelques mètres qui les séparaient. Elle aurait bien aimé que sa nouvelle amie n'est pas cours pour, pourquoi pas, qu'elle puisse passer le reste de la journée ensemble. Il se trouvait aussi que Calypso avait plutôt chaud et serait bien allé faire un petit plongeon dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Lun 15 Nov - 19:58

    Le temps passait plus vite sur ce terrain avec ces garçons et puis Calypso, que de le passait seule. Au final Paige était heureuse de l’avoir bousculée la veille, sinon elle ne serait jamais venu faire elle et n’aurait jamais passé un aussi bon moment !
    La jeune fille ne pouvait effacé son sourire de satisfaction sur son visage.

    Quand sa camarade alla regarder l’heure Paige en profita pour en faire de même. Au fond elle n’était pas étonnée, le temps paraissait cours, mais la fatigue commençait à se faire sentir dans son organisme. D’ailleurs elle avait remarqué que l’autre jeune fille avait bien caché son jeu. Elle avait beau faire quelques fautes, elle était vraiment douée au volley. Au fond c’était assez normal elle était Rho Kappa… Elle avait sans doute dit « on » pour ne pas blesser Paige ou pour ne pas la laisser de côté. Elle ne lui en voulait pas, et puis finalement elle s’en était bien tiré, elle n’avait même pas eu besoin de faire comme si elle s’était tordue la cheville !

    Paige s’approcha d’elle et lui répondit d’un ton las en se mordant la lèvre.

    « J’ai dans un environ une heure un cour extrêmement long, que l’on appelle habituellement histoire, et puis pendant deux heures… »
    Elle réfléchit un instant avant d’ajouter en haussant les épaules.
    « Ça ne sera pas une grande perte… Mais bon… »
    Son professeur d’histoire était assez intéressant, mais pour que cette matière passionne Paige il fallait mettre le paquet. Surtout que cette heure en plein mercredi était mal placée. Elle avait en plus des heures de trous après le déjeuner puis reprenait jusqu’à tard dans la soirée.
    La jeune demoiselle ne comprenait pas pourquoi leur emploi du temps n’étaient pas aménagé convenablement, certes ils restaient dans l’établissement ou dans les alentours toutes la journée mais au moins ils n’auraient pas eu besoin de faire tout le temps attention à l’heure.
    Tant pis, elle ne pourrait rien y faire ! C’était comme cela désormais, et se plaindre au proviseur ne changerait sûrement pas grand-chose. Elle haussa les épaules avant de dire.

    « On a encore du temps ! »
    Elle ne voyait pas souvent le côté positif, mais elle tentait de faire un effort car Calypso avait l’air d’avoir vraiment envie de passer le reste de la journée avec elle.
    Paige avait de plus en plus envie de resté sur cette plage, quitte à devoir subir l’interrogatoire des surveillants et personnels de l’établissement demain, voir même ce soir…

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Ven 19 Nov - 16:21

Apparemment Paige avait cours. Mais comme elle lui avait dit, elles avaient encore du temps. C'était déjà mieux que rien. Et puis elles auraient toute l'année pour se revoir et passer du temps ensemble et passer des autres bonnes après-midi et pourquoi pas même des soirées. Mais pour l'instant, Calypso avait vraiment trop chaud. Et puis une idée lui traversa l'esprit. Elle espérait juste que sa nouvelle amie est chaud elle aussi. Qu'elle ait un maillot en dessous de ses vêtements ou pas, tant pis.

Calypso attrapa donc la main de son amie et l'attira vers le bord de l'eau en rigolant déjà:


"Viens!"


Une fois arrivées, elle lâcha l'emprise qu'elle avait sur son amie et entreprit de l'arroser en lui envoyant le plus d'eau possible. Rien de plus amusant, de plus drôle qu'une bataille d'eau sur la plage, par un beau temps ensoleillé. Fallait dire aussi que Calypso avait besoin de décompresser et avait donc été bien contente de passer un bout de son après-midi de libre avec quelqu'un qui aimait s'amuser aussi. En espérant qu'elle ne rechigne pas une fois mouillée. Mais elle sentait bien que Paige était comme elle, toujours prête à faire des conneries, à faire la folle et à s'éclater.

D'ailleurs Calypso continuait de l'arroser jusqu'à ce que celle-ci ne commence elle aussi à l'arroser. C'était vraiment l'une des activités préférées de Calypso. Dès qu'une occasion se présentait, elle en profitait toujours pour entraîner un minimum de personnes à faire une bataille d'eau. La dernière en date remontait à celle qu'elle avait faite avec ses amis d'Atlanta. Cela remontait déjà à plusieurs mois et cela lui avait beaucoup manqué. Bien qu'elle ait quand même 16 ans, il arrive parfois que Calypso adore s'amuser telle une gamine. Et le meilleur dans tout ça, c'est qu'elle arrivait toujours à trouver des amis aussi gamin et fou qu'elle.

Son aventure à Wynwood s'annonçait des plus agréable et des plus sympathiques, puisque la plupart de ses nouveaux amis étaient presque comme elle. Bien que la plupart ne vienne pas des USA. Finalement tous les jeunes, qu'ils viennent du même pays ou non, se ressemblent plus qu'ils ne le pensent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Ven 19 Nov - 19:34

    « Que…Qu’est que tu fous ? »
    Sur le moment Paige ne comprit pas ce qui se passait. Que voulait donc faire Calypso ? Elle la suivait docilement, tenue par la main. Elles approchaient dangereusement de l’eau. La jeune fille n’avait pas prit de maillot de bain, à l’origine elle comptait juste se promener tranquillement et pas se baigner.

    Elle regarda Calypso entrer dans l’eau, mais ne la suivit pas. Elle comprit enfin où voulait en venir la jeune quand elle reçu les premières gouttes d’eau. D’abord sous l’effet de surprise Paige resta immobile en clignant des paupières. Puis d’un seul coup elle courut dans l’eau et envoya tout ce qu’elle pu sur sa nouvelle amie.
    Elle ne pouvait s’empêcher de rigoler et recevait de temps à autre de l’eau dans la bouche la faisant tousser, ce qui avait don d’amuser son amie.

    L’étudiante n’avait jamais fait ça auparavant, allé dans l’eau ou bien même faire une bataille d’eau… A Londres son enfance avait été plutôt bien encadrée et il pleuvait assez souvent pour vous faire passer l’envie de joué avec de l’eau… Ensuite à New York… Ça s’était une toute autre histoire.
    Bref elle mit ses pensées de côté pour arroser au maximum son adversaire. Elle s’amusait à imaginer l’état de la professeur d’histoire quand elle la verrait rentré trempée et en retard dans la salle. Quelle excuse pourrait elle bien inventer ? « J’ai été retenu en otage dans un bidon géant d’eau ? », « il y a eu un orage, vous avez pas vu ? », « J’ai voulu prendre ma douche et j’avais oublié mes vêtements, malheureusement j’avais également que j’avais votre cours et je n’ai pas eu le temps de me changer ! » ou tout simplement « Bonjour, ‘cusez pour le retard ! ».
    Oui elle allait sûrement opter pour la dernière, ça laisser un peu de mystère et puis ses camarades seraient amusés et ne voudront peut être plus approcher la jeune fille ou peut être le contraire. Qui sait ?
    Elle esquiva une grande rafale d’eau, et poussa Calypso assez fort pour qu’elle tombe dans l’eau salée de l’océan qui n’était pas très profonde car elles étaient restées au bord.
    Elle réussit à moitié car au finalement, Paige se retrouva dans l’eau, les pieds en l’air et l’envie folle d’éclater de rire.

    Elle ne s’était vraiment pas lâchée depuis tellement de temps, qu’elle se sentait bien. Elle se sentait même extrêmement bien, merveilleusement bien ! Comme si l’espace d’un instant tout ses problèmes s’étaient envolés, comme si elle était à nouveau une petite fille innocente qui se contente de s’amuser avec une amie.
    Entre les rires elle réussit à dire :

    « J’ai l’impression qu’on est légèrement, mais juste légèrement, TREMPÉES ! »
    Puis elle ajouta une fois calmée et plus sérieusement :
    « Merci ! Ca fait du bien ! »
    Elle espérait que Calypso comprendrait que ce n’était que dans le sens de la fraîcheur, mais plutôt au niveau du moral….
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Dim 21 Nov - 17:05

Quelle joie se fut pour Calypso quand son amie bougea enfin pour riposter et pour lui envoyer de l'eau à son tour. Elle n'arrêtait pas de se rendre la pareil, de s'envoyer des tonnes d'eau dessus, sur leurs vêtements. Heureusement d'ailleurs que son amie n'avait rien de blanc sur elle, parce que sinon bonjour les dégâts. Par contre Calypso avait un débardeur tellement léger, que l'on voyait son maillot à travers.

Calypso ne voyait plus trop à la fin comment réagissait Paige, car elle recevait tellement d'eau de cette dernière, qu'elle ne voyait plus que la forme de son corps. Elle entendait simplement ses rires, ce qui la poussait à en envoyer davantage. Elle aussi d'ailleurs riait aux éclats. Sauf que sa garde baissa rapidement à cause de ce manque de visibilité et sentit son amie approcher et la faire tomber à la renverse. Celle-ci avait oublié de se concentrer sur son équilibre et se laissa littéralement tomber dans l'eau. Mais avant de s'effondrer elle tira légèrement Paige par le poignet, qui tomba par la suite, avec elle.

Elles riaient comme des truies, puis une fois calmées Paige lui fit la remarque du siècle mais totalement drôle. En effet elles étaient totalement trempées. Et en guise de réponse Calypso lui répondit simplement par un nouvel éclat de rire. De nouveau calmées Paige la remercia. Calypso ne comprit pas trop de suite ce qu'elle voulait dire, car c'était normal de s'amuser entre amies. Mais au regard de Paige, elle comprit que c'était autre chose, quelque chose qui ressemblait plus à un changement de moral. Elle avait sûrement du la remercier de lui avoir fait passé un bon moment. Après la bousculade de la veille, c'était bien normal!


"Mais je t'en pris!"

Lui avait-elle répondu avec un large sourire. Mais ce sourire se changea en regard perplexe.


"Shit! J'avais pas pensé que t'avais peut-être cours juste après..."

Et puis elle changea à nouveau son regard par son sourire:


"Ca risque d'être drôle si c'est le cas!"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Dim 21 Nov - 18:18

    Elle ne put s’empêcher de sourire en entendant le commentaire de Calypso. Elle n’y avait donc pas pensé, et pourtant elle lui avait précisé qu’elle avait cours juste avant que celle-ci ne l’embarque dans l’eau. A parement elle ne l’avait pas écouté, et devait déjà être en train de penser à l’eau fraîche et revigorante de la mer.
    Mais au final ce n’était pas une si mauvaise idée, car entre arrivé transpirante en classe ou bien trempée. Elle préférée la deuxième solution ! Même si elle ne faisait pas parti des Eta Iota Paige aimait contrôler son apparence et surtout en publique.

    « Oui, j’ai histoire… Je pourrais toujours dire que j’ai été kidnappée, qu’une fois sur un bateau lancé à pleine vitesse j’ai sauté dans l’eau. Après j’ai nagé jusqu’à la plage la plus proche. Par chance c’était celle du lycée. Quand regardant ma montre, qui est waterproof d’ailleurs, j’ai vu que j’avais un retard de deux minutes sur ce merveilleux cours qui m’intéresse tant… J’ai alors courut le plus vite possible à travers le parc. Et c’est pourquoi j’arriverais en retard et trempé dans la salle ! »
    Paige avait mimé toute la scène, en exagérant les gestes. Au passage de la montre waterproof elle regarda son poignet nu en rigolant.
    Ça si ce n’était pas un scénario qui était totalement vraisemblable !
    Si la prof ne la croirait pas Paige n’aurait pas de mal à trouver d’autre argument.


    « Ou bien… Je suis une sirène…Ouai mais ça ne colle pas avec l’histoire des fringues mouillés… Hmm… Une idée pour mon excuse ? »
    Elle lui sourit plus franchement et se redressa. Elle était littéralement trempée, de la tête aux pieds. Elle marcha difficilement vers la plage et essora ses vêtements, puis secoua ses cheveux dans tous les sens. Elle se fit la réflexion qu’elle devait ressembler à un chien mouillé avec ses mèches blondes collées sur le front, mais au final elle s’en fichait, et gardait un sourire sur son visage.

    Elle finit par reporter son attention sur les garçons toujours sur le terrain de volley. Ils avaient dû regarder cette scène du coin de l’œil !

    « Tu penses que ça leur à plus cette petite bataille d’eau, au limite du concours de t-shirt mouillée ? »
    Elle explosa de rire et retourna chercher Calypso toujours dans l’eau. Elle imita le geste que celle-ci avait fait précédemment, lui attrapa le poignet et la sortit de l’océan en courant.

    La sable lui collait aux pieds mais ça aussi elle s’en fichait. Elle ne devrait pas tarder à quitter sa nouvelle amie. Elle s’arrêta brusquement en chemin, se retourna et lui dit :

    « Heureusement qu’on a eut cette collision finalement ! Et je te raconterais dans les moindres détails mon arrivée dans ma classe ! »
    Elle lui fit un clin d’œil et reprit son chemin vers le terrain pour récupérer ses chaussure et son portable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mar 23 Nov - 13:33

Calypso se sentit idiote. Paige lui avait en effet dit qu'elle avait bientôt cours, mais il lui arrivé d'avoir des petites absences, des petits manques de concentrations, et même si elle les évitait en présence de ses amis, il lui arrivait de ne pas trop les contrôler parfois. Bien sûr en cours, cela lui arrivait tout le temps. Peut-être tellement trop, que cela se répercutait sur son caractère et avec ses amis. Pas très pratique certaines fois!

Et puis elle ne bougea plus. Elle fixait Paige comme si elle regardait un film, un James Bond pour être précis. On aurait dit le scénario d'un de ces films. Elle ne put donc se retenir d'exploser de rire à la fin de son récit et imaginait bien la réaction du prof, si jamais elle racontait cette sublime excuse. Puis son amie lui demanda conseil. Que pouvait-elle bien trouver comme excuse? Fallait bien avouer que Calypso n'était pas du tout douée dans ce domaine. Non pas qu'elle ne mentait jamais et qu'elle était la fille la plus sincère du monde, mais elle ne se décarcassait jamais pour trouver une excuse viable, elle s'en contrefiché, elle se contentait de s'excuser et de ne rien expliquer sur la raison de son retard. Après tout cela ne les regardait pas! Voilà la réflexion de cette charmante blonde!

Elle regarda son amie sortir et essayait de s'essorait tant bien que mal. Puis elle lui répondit:


"Je suis désolée! Et j'irais m'asseoir, voilà ce que moi je dirais! Mais bon, je suppose que tu préfère trouver une excuse! Et dans ce cas-là, je vais avoir du mal à t'aider, je n'ai pas l'habitude de m'excuser!"

Calypso rigola à sa réflexion. Cela faisait vraiment étrange dit comme cela, comme si elle n'était pas du tout respectueuse envers les autres. Non elle l'était, mais comme cela est dit plus haut, notre vie ne regarde personne, pas plus que la raison de l'humidité des deux jeunes filles. Elles avaient eu envie de s'amuser et pas grand monde ne comprenait cela. A part peut-être les gars qui jouaient au volley, comme l'avait fait remarqué Paige:

"J'en suis persuadée! Quel mec, digne de ce nom, n'aime pas regarder ce genre d'activité?!"

Elle explosa de rire avec son amie et accepta avec joie l'aide de celle-ci pour la faire sortir de l'eau. D'ailleurs, elle le fit de la même manière que celle qu'avait fait Calypso pour la faire tomber dans l'eau.
Une fois debout, elles se dirigèrent vers le terrain de volley pour récupérer leurs affaires.


"J'espère bien oui!"

Puis elle remarqua que tous les yeux des gars étaient fixés sur les deux jeunes filles complètement mouillées de la tête aux pieds et ria. D'ailleurs elle était en train de songer comment elle sécher et occuper le reste de son après-midi. Puis elle regarda les joueurs de volley. Pourquoi pas après tout, cela la ferait sécher, passer un peu de temps avec la gente masculine et faire du sport. 3 en 1. Parfait!

"T'as encore un peu de temps ou tu va devoir y aller?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   Mar 23 Nov - 14:02

Elles arrivaient au terrain, telles deux vieilles amies. Ou peut être comme deux petites filles de primaire à qui il faut un clin d’œil pour se détester puis le même temps pour devenir amies et partager de bons moments. C’est vrai qu’il est rare quand l’on devient plus vieux d’avoir ce genre de relation. Habituellement elles mettent du temps à se construire et à se défaire. Et pourtant loin d’être immatures elles avaient réussit à mettre leurs problèmes de côté. Ce qui s’annonçait être une mauvaise journée, ennuyante voir déprimante c’était transformée en une journée remplie de rires et une nouvelle amitié formée. Que demander de mieux ?
Le bonus était la rencontre des jeunes hommes évidemment !

Paige regardait la scène comme un tableau, tirant ses propres conclusions. Elle avait envie de revoir Calypso, elle en était sûre. Sa camarade semblait remplie d’une joie de vivre, et elle avait réussit à faire revenir Paige dans le monde de l’enfance.
Elle aurait bien lancé un « Cap ou pas cap » mais le temps passait, un peu trop rapidement d’ailleurs. Mais que dit on déjà ? Si on ne voit pas le temps passer c’est que l’on ne s’ennuie pas ? Ça semblait vrai…

Elle secoua ses cheveux dans tous les sens, interrompant sa rêverie et envoyant des gouttes d’eau un peu partout, tout en gardant son sourire intact.
Elle alla faire une bise à chaque garçon, en leur faisant des petites blagues. Enfin en essayant… Elle n’était pas très douée dans ce domaine, mais elle avait essayé de reprendre les quelques pics qu’ils s’étaient envoyés et de le tourner d’une autre manière.
Elle alla finalement prendre Calypso dans ses bras.


« Oui… Je vais vraiment devoir y aller maintenant…Mais tu sais quoi on va être obligée de se revoir ! Enfin sinon je demande à mes copains de te kidnapper en même temps que moi comme ça… »
Elle lui fit un clin d’œil et rajouta aussitôt en sautillant et d’une voix moins élevée :

« Et puis le soda que j’ai bu tout à l’heure commence à me faire souffrir ! Si je ne veux pas mourir pendant cette magnifique heure d’histoire, il va falloir que je fasse un détour par les toilettes. Ce qui ne raccourcit pas mon chemin ! »
Elle fit une petite grimace. Enleva le sable qui s’était collé sur ses pieds et mit ses chaussures.
Au bout de quelques mètres sur la plage, elle les enleva aussitôt.


« Finalement j’avais oublié que c’était plus simple pied nu ! Bye ! »
Elle partit en sautillant.


The END

[Je pense que c’est finit !]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: