AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 La musique peut rendre les hommes libres {Hope}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La musique peut rendre les hommes libres {Hope}   Mer 29 Fév - 16:12

C’était la dernière heure de cours de la blondinette. Certains avaient eu la chance de finir plus tôt, d’autres auraient encore beaucoup de boulot à faire pendant les minutes, les heures suivantes. Pour Hope, c’était fini depuis le début de l’après-midi. A la fin du repas, elle avait vu son courage s’évanouir rapidement. Ou bien ça n’avait jamais commençait. Il est vrai qu’aujourd’hui, une immense flemme l’avait prise. C’était plutôt étrange. Elle avait dormi dans les bras de Warren. Elle adorait faire ça. C’était son amoureux, ils partageaient la même chambre et aucune rumeur ne venait perturber leur parfaite idylle. Bref, tout était parfait. Si parfait, qu’Hopy voulait le voir plus souvent, partageait chaque minute de bonheur avec lui. Évidemment le voir 24h/24 n’aurait pas été mieux. Trop de proximité tue tout. Mais voilà, elle avait besoin d’amour. Surtout depuis le braquage à la banque. Parfois sa blessure la tirait. Il y a quelque mois une balle avait traversé son épaule. C’était suivit quelques jours de repos à l’hôpital. Et malgré le temps et la cicatrisation, la douleur était toujours présente. Comme un souvenir gravé sur sa peau comme dans sa tête. Jamais elle ne pourrait oublier cet instant. Jamais elle ne pourrait effacer le visage de ces morts, la présence de ces armes, les cris, les larmes, le sang…
La sonnerie sonna tirant ainsi la demoiselle de sa rêverie. Hope regarda les gens se levaient autour d’elle. Ils rangeaient leurs affaires pendant que le professeur tentait de retrouver le calme pour annoncer les devoir du jour. Génial. Les étudiants râlèrent avant de s’asseoir et de prendre note. Ils discutaient entre eux, prévoyaient des plans pour la soirée, se donner rendez-vous et je ne sais quoi d’autre encore. Ils avaient tous une vie parfaitement organisée. On se lève, on mange, on va en cours, on mange, on va en cours, on fait le boulot demander, on va manger, on traîne, on dort. Et tout recommençait le lendemain. La demoiselle soupira. Elle se sentait lassais et savait qu’il n’y avait que deux solutions pour parer à sa déprime passagère : la danse ou la musique. Et les baisers de Warren… Mais pas aujourd’hui, non, elle voulait se retrouver avec elle-même.
La jeune femme marcha en direction du bureau de l’accueil. Elle connaissait bien la secrétaire et lui demanda si la salle de danse du gymnase était libre aujourd’hui. Malheureusement après une attente d’une dizaine de minutes, la réponse fut négative. Il ne restait donc plus qu’une seule possibilité !

Hope monta les escaliers pour pénétrer finalement dans sa chambre du premier étage. Elle récupéra sa guitare, son carnet de notes et quelques crayons. Elle nota tout de même sur un post-it qu’elle accrocha en face de la porte, l’endroit le plus visible quand on entre dans la chambre, le lieu où elle était. Oui, les portables existent. Mais c’est tout de même plus simple de l’écrire, non ? Et puis, si la blondinette se plongeait complètement dans sa musique, elle n’entendrait pas son portable sonner. Alors, voilà.
Elle descendit quatre à quatre les marches de l’escalier et se dirigea vers la porte de la caverne aux trésors. Cette salle était magique ! Réellement ! Il y avait tout ce que l’on pouvait désirer. Micros, murs insonorisés, petite scène, piano et même tous pleins d’autres instruments, un ordinateur avec des logiciels pour travailler les sons, une chaîne stéréo… Bref. Énormément de choses pour plaire aux artistes ! C’est dans ce genre de situation qu’on sait que c’est un internat cher qui s’offre une infrastructure grâce à l’argent de tous les parents des élèves. Mais bon… Hopy n’allait pas critiquer ce système vu qu’elle en bénéficiait amplement !

Quand la demoiselle entendit qu’il y avait du monde dans la pièce, elle hésita. C’était toujours gênant de pénétrer dans un lieu déjà occupé. On ne sait pas qui y est, ce qu’il ou elle fait, si il ou elle est seul, si ça le ou la dérange… Beaucoup de questions pour pas grand-chose au fond. Elle écouta donc plus attentivement et distingua une voix d’homme et la présence d’un guitariste ou bien d’une bande son… Prenant son courage à deux mains, la blondinette poussa la porte délicatement. Elle entra sans faire de bruit et observa un instant le jeune homme. Il jouait plutôt bien et chantait juste. Cependant il se concentrait tellement qu’il n’aperçu pas sa présence. C’est parfois un problème… Puisqu’il faut partager quelque chose avec la musique, il faut donc rester ouvert et laisser nos envies, nos émotions parcourir l’intégralité de l’environnement qui nous entoure. Mais même ça, Hope n’en était pas totalement capable.

Un sourire se dessina sur son visage. Elle avait déjà vu cet étudiant. Il était dans la même confrérie qu’elle. C’était le moment idéal pour l’inviter à rejoindre son club de musique. Après tous les départs, un nouveau membre ne serait pas de refus !
Hopy attendit donc qu’il finisse de jouer pour attirer son attention. Elle toussa doucement et finit par lancer :

« Désolée de te déranger. J’avais prévu de préparer quelques partitions… J’espère que ça ne te dérange pas… Tu peux faire comme si je n’étais pas là… Ou bien, je peux partir aussi… Je… Euh… J’ai bien aimé comment tu as joué Fluorescent Adolescent ! »

La lycéenne tenta de paraître cool et lui sourit timidement. Les inconnus se n’étaient définitivement pas son truc.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: La musique peut rendre les hommes libres {Hope}   Dim 26 Fév - 14:59

« Sans la musique, la vie serait une erreur. »
Friedrich Nietzsche


La sonnerie annonçant la fin des cours venait à peine de sonner et Jeff avait déjà franchit la porte de sa salle de classe et se dirigeait vers l'extérieur. La journée avait été difficile et les cours ennuyeux. A vrai dire, ce n'était pas les cours qui avaient été ennuyeux mais Jeff, qui avait la tête ailleurs, les avait trouvés incroyablement longs. Désormais, il n'avait qu'une seule envie : aller s'allonger dans le parc et profiter de la chaleur de Floride. Lorsque le jeune homme arriva dehors, il ne put que constater les fortes rafales de vent qui frappaient Miami, ainsi que les nuages qui menaçaient de pleuvoir sur lui. Il décida donc de faire demi-tour et se dirigea vers sa chambre, son sac en bandoulière. Jeff mit 10 minutes pour rejoindre sa chambre, à cause de la cohue qui régnait dans tout le lycée. La journée de cours étant finit, les étudiants avaient désormais du temps libre et ils peuplaient alors tous les endroits du lycée, exceptées les salles de classes.

Une fois arrivé à sa chambre, Jeff jeta son sac à coté de son lit et s’étendit sur ce dernier. Que pouvait-il bien faire ? Jeff ne connaissait pas grand monde ici, et donc s'ennuyait souvent, une fois les cours terminés. Mais même en cours, Jeff pensait à autre chose. En réalité, avoir rencontré Victoria l'avait perturbé. Il s'était rencontré d'une façon peu commune, et avaient finalement passer la journée (et la nuit) ensemble. Bien que cette journée et cette nuit avaient été magnifique aux yeux de Jeff, ce dernier ne pouvait s'empêcher de regretter ce qu'il avait fait.

En arrivant ici, à Wynwood, il s'était juré de ne plus se prendre la tête avec les filles et avec les relations amoureuses tout simplement parce qu'il n'y croyait plus. Jeff ne croyait plus en l'amour sincère et durable. L'histoire de ses parents et ses expériences lui avait montré qu'on était bien plus souvent déçu que comblé en amour, et il s'était en quelques sortes construit une carapace, pour échapper à cette déception de l'amour perdu. Carapace que Victoria avait brisé sans aucun soucis. Et c'était exactement ce qui inquiétait Jeff.

Ce dernier poussa un long et profond soupir. Se torturer l'esprit de cette façon ne servait à rien. Il devait prendre l'air. Mais comment, avec ce temps ?

Puis Jeff réfléchit. A New York non plus, il ne faisait pas toujours beau, alors comment trouvait-il le moyen de se détendre ? Soudainement, son regard se fixa sur la guitare qui se trouvait face à lui. Mais oui bien sur ! Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ... Jeffrey sauta alors de son lit, attrapa sa guitare ainsi que des feuilles de papiers et un stylo, mit le tout dans son étui de guitare et se dirigea vers les escaliers. Il y avait une salle de musique au rez-de-chaussée, mais Jeff ne l'avait jamais visité. Il savait seulement où elle se trouvait. Lorsqu'il fut enfin arrivé, il pénétra dans la pièce qui était vide de toute présence humaine. C'était parfait, pensa Jeff.

Ce dernier se dirigea vers le fond de la salle, et s'assit à une chaise. Il sortit alors sa guitare, des feuilles de papiers, un stylo et c'était parti. Dès qu'il eut sa guitare en main, ses doigts commencèrent à gratter les cordes. La chanson qu'il commençait à interpréter s’appelait Fluorescent Adolescent d'un groupe qui s'appelait les Arctic Monkeys et elle avait la particularité de mettre le cœur de Jeff en joie.

Concentré sur son jeu à la guitare et sur sa voix, Jeff ne remarqua pas qu'une personne venait de pénétrer dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
 
La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» Un simple reflet peut rendre fou. [PV : Pandora Elinwa]
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» Liqueur de Nutella
» L'ONA, la vache à lait des puissants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: