AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Lun 9 Avr - 12:41

Le jeune homme sourit à l'adolescente mais mit fin à leur baiser, la jeune femme était un peu trop précipitée et il avait un peu peur de ça. Il préférait que pour ce soir, leur soirée reste calme et détendue. Allongé sur le sable, Selim regarda l'heure par réflexe, il allait être vingt deux heures passées et l'adolescent commençait à se sentir fatigué. Après tout, les deux jeunes gens n'avaient pas arrêté de courir dans tous les sens aujourd'hui. Selim n'avait que trop peu dormi la veille, étant donné qu'il avait bossé une bonne partie de la nuit. Et demain, il se ferait le même programme, il aurait du travailler aujourd'hui, mais ne l'avait pas fait, il ne pouvait pas se permettre de rater son semestre. L'adolescent se redressa alors et posa ses coudes sur ses genoux écartés, avant de lancer à la jeune femme:

- Je commence à fatiguer un petit peu, je crois que je vais rentrer me coucher. Je te raccompagne à l'école?

L'adolescente acquiesa, quelque peu deçue, c'était certain. Selim lui sourit et l'aida à se relever, alors qu'ils avançaient vers la promenade afin de faire arrêter un taxi. Une fois sur la terre ferme, ils n'eurent pas de mal à faire arrêter une voiture, grimpant à l'intérieur, Selim lui indiqua l'école comme arrêt. Il se tourna alors vers Hayden et lui demanda d'une voix calme et reposante:

- Tu as passé une bonne soirée?

Taymullah avait hâte que la soirée se termine. Pourquoi? Pour qu'il sache au plus vite si Hayden allait continuer de le fréquenter, même sans le coup de l'agression. Pour ce qu'il était, pour ce qu'il lui apportait si c'était le cas, pour des probables sentiments l'un envers l'autre? Ce serait à elle de faire le premier pas et c'est tout. Il lui laisserait le temps qu'il faudrait. Il ne tarda donc pas à ajouter:

- Je te laisse mon numéro, si tu as envie de me revoir, tu me préviens. D'accord?

Le taxi ne tarda pas à arriver devant les grilles de l'école. Il paya la course et sortit le premier afin de tenir la portière de la jeune femme. Après quoi, il la raccompagna jusque vers les portes de l'école, sa chambre à lui étant situé à l'autre bout du campus. Il tenait la main de l'adolescente dans la sienne. Il lui sourit alors et caressa sa joue délicatement avant de déposer un baiser sur la joue de la jeune femme:

- Personnellement, j'ai passé une merveilleuse soirée avec toi Hayden. Dors bien, prends soin de toi et puis, à bientôt j'espère?

Là dessus il lui sourit une dernière fois avant de rebrousser chemin, les mains dans les proches, il avançait vers son bâtiment, afin de retrouver sa chambre d'étudiant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Lun 9 Avr - 11:49

Hayden regarda Selim se lever pour aller mettre leurs déchets à la poubelle. Il revint, s’allongea à côté de la jeune femme qui continuait à l’observer. Elle hésita quelques instants avant de se recoller à lui. Elle rougit légèrement lorsqu’il la surnomma « Ma Belle ». Elle écoutait attentivement le jeune homme. Bien sûr elle réagit dès qu’elle entendit le mot « tumeur » : elle se redressa sur un coude et fixa le tunisien. Elle souri tendrement lorsqu’il lui demanda si elle comprenait ce qu’il voulait dire concernant son départ. A peine eut-il fini sa tirade que leurs lèvres se rencontrèrent. La cheerleader lui rendait ses baisers se fichant bien des paroles qu’avait proféré Selim un peu plus tôt dans la soirée. Elle brisa le baiser pour lui parler.

-Je te comprends. Moi aussi je ressens ce besoin de partir de mon pays natal. Et sache une chose : je ne te vois ni comme un malade ni comme un monstre, pour moi tu es un homme comme un autre. Les vrais monstres se cachent sous de belles apparences et ça, je le sais très bien, murmura-t-elle contre les lèvres du Sigma Mu.

Hayden reposa presque immédiatement ses lèvres sur celles de Selim. L’une des mains de la sportive vint prendre appui sur la taille du jeune homme. Les lèvres de la brune étaient toujours plus avides, le baiser plus passionné que le précédent. La jeune femme se collait tout contre le corps du jeune arabe. Etrangement, elle sentait qu’avec Selim ce n’était pas comme avec les autres garçons, elle se sentait parfaitement bien. Néanmoins, elle se savait incapable de se mettre en couple. D’ailleurs pourquoi pensait-elle à se mettre en couple avec Selim ? Peut-être avait-il raison quand il lui avait dit qu’elle était attirée par lui uniquement parce qu’il l’avait sauvé ? Dans le doute, Hayden préférait profiter à fond de sa soirée avec Selim.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 8 Avr - 22:47

Selim secoua sa tête dans tous les sens afin de compléter ce qu'il allait dire:

- Ah désolé, on fera passer ça sous le coup de la fatigue ok? J'ai 20 ans.

Il marqua une pause puis termina rapidement son dessert avant de quitter le corps de la jeune femme pour porter les déchets à la poubelle la plus proche. Revenant auprès d'elle, il s'allongea sur le sable, passa une main derrière sa nuque. Il remonta un de ses genoux et ne tarda pas à accueillir l'adolescente contre lui. Le jeune homme se sentait réellement bien en cet instant. Il ne fallait pas plus, il ne fallait pas moins, c'était simplement parfait. Selim se sentait vraiment bien. Hayden voulait qu'il parle de lui... C'est vrai qu'il lui avait pratiquement rien avouer sur lui. Il soupira un petit peu et prit la parole:

- Que veux-tu savoir ma Belle?

Après quelques instants, Taymullah commença alors:

- Je suis donc Tunisien, mon père produit du pétrole et ma mère est l'héritière d'une chaîne luxueuse d'hôtels au Moyen-Orient. J'ai toujours vécu là-bas, malgré nos nombreux voyages: on a été en Europe, en Asie et aussi en Inde. Je suis fils unique et quand j'étais jeune, j'ai eu une tumeur au cerveau. Ils ont finit par m'enlever cette merde, maintenant je suis en bonne santé. Quand j'étais malade, je me suis découvert cette passion pour les Arts, plus particulièrement la peinture, ça m'a réellement aidé, comme une thérapie quoi. Et puis j'ai eu beaucoup de chance d'avoir mes parents et ma famille derrière moi. Puis je me suis fait tatouer sur 97% du corps et je suis venu faire mes études ici, j'avais envie de changer d'air. Enfin, comme je l'ai dis à mes parents, j'ai eu ma vie avant et après ma maladie, je vois tout différemment à présent et il fallait que je parte. J'adore ma famille et mon pays, mais c'était comme un besoin, tu vois ce que je veux dire? Comme si partir, allait m'apporter ce dont j'avais besoin. A Carthage, tout le monde me voyait toujours comme le petit malade. Alors qu'ici, on me voit peut être comme un monstre, mais je préfère ça à un malade.

Il tourna alors sa tête vers la jeune femme et déposa don index sous son menton afin de l'approcher du sien. Il déposa alors ses lèvres sur celles de la jeune femme. Il avait dit que ce n'était pas correct de s'embrasser sans être ensemble, mais c'était instinctif en fait, comme si peu importe aujourd'hui ou demain, il savait que c'était elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 8 Avr - 22:17

Hayden avait posé une question à Selim et il n’y avait pas répondu. Misère, il lui posait vraiment beaucoup de questions sur ce qu’elle voulait faire… N’était-ce pas clair ? Elle n’avait simplement aucune idée de ce qu’elle ferait ensuite. Elle irait probablement à la fac mais ce serait pour avoir les meilleures études possibles et surtout parce que ses parents avaient les moyens de lui payer des études à la fac.

-J’irais à la fac, c’est sûr. Mon père est un enfoiré mais il paiera pour mes études. Je n’aurais même pas besoin d’avoir une bourse, mon père a largement de quoi payer mes études sans avoir besoin que je décroche une bourse., répondit-elle calmement.

La jeune femme observa le sourire plutôt charmant de Selim. La cheerleader se déplaça légèrement afin de se blottir contre le tunisien. Elle adorait vraiment sentir la chaleur du corps du jeune homme contre elle. Puis arriva encore des questions de la part du Sigma Mu. Elle manqua d’éclater de rire.

-Franchement, je t’ai déjà dis ce que j’aimais dans la vie : le sport, la danse, les mecs… Tu veux vraiment savoir le truc le plus fou que j’ai fait dans ma vie ? J’ai couché avec une fille qui était folle amoureuse de moi et je ne ressentais rien pour elle si ce n’est de l’amitié et de la compassion. D’accord, c’est pas vraiment fou, c’est plutôt… Enfin, je n’ai jamais recommencé… Et tu sais qu’un secret doit rester secret, sinon ce n’est plus un secret…, expliqua-t-elle en souriant.

Elle souriait parce qu’elle ne voulait pas pleurer. Elle savait bel et bien que si elle parlait de son « rêve secret », elle pleurait comme une nunuche. Bizarrement, elle n’aimait pas trop parler d’elle et de ses sentiments. Elle n’aimait pas admettre qu’elle avait réellement besoin de la présence d’un homme stable avec elle. En effet son rêve était de trouver un garçon gentil avec elle et qui lui permettrait de se reconstruire et de remettre de l’ordre dans sa vie anarchique. Ne voulant pas penser plus à ses sentiments, Hayden décida d’embrayer sur sa question qui était restée sans réponse.

-Alors, tu ne m’as pas répondu : tu as quel âge ? Au fait, moi j’aimerais bien que tu me parles de toi…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Sam 7 Avr - 11:32

Spoiler:
 


Le jeune homme l'écouta parler attentivement. Vivre à Miami et n'aller que rarement à la plage, était-ce sincèrement possible? Il en doutait, mais il fallait l'admettre, cette femme le surprendrait toujours ! L'adolescent commença à savourer son dessert, tout en laissant la jeune femme se laisser aller. Il ne tarda cependant pas à lui répondre quand même:

- Tu voudrais aller à la Fac? Tu pourrai décrocher une bourse avec les Cheerleaders non? La Fac te permettra de te poser suffisamment de questions pour savoir qui tu es, ou alors ce que tu aimes le plus dans la vie et là, ça t'aidera à trouver ta voie.

Il lui sourit tendrement puis se perdit dans l'océan. Sa famille lui manquait en cet instant, surtout en compagnie d'Hayden, car techniquement, il aurait du demander à son propre papa, de demander au père d'Hayden la permission pour cette soirée et les autres qui suivraient. Le poids des traditions comme on dit, sauf que dans ce pays, les traditions de son pays font plus peur qu'autre chose aura t-il remarqué... Le jeune homme préféra alors ne rien dire et lança à l'adolescente:

- Parles moi de toi, de ce que tu aimes dans la vie, les trucs auquel tu rêves secrètement, le truc le plus fou que tu n'ai jamais fais dans ta vie etc.. ?

Il souriait alors de toutes ses dents, espérant que la soirée ne ferait que débuter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 28 Mar - 21:20

Hayden souri lorsque le jeune homme déclara qu’il ne la voyait pas comme une princesse à délivrer d’un donjon. La vision que Selim avait d’elle lui convenait tout à fait. Ils se pressèrent lorsque le jeune tunisien s’aperçut que les stands allaient fermer. La cheerleader commanda une simple crêpe au sucre. Elle haussa un sourcil lorsqu’il lui demanda si elle avait envie de quelque chose… C’était quoi cette question ? Elle avait peur de mal comprendre mais il n’y avait qu’une seule interprétation : si elle avait une idée pour la suite de leur soirée. La réponse était non mais Hayden n’arrivait pas à formuler sa réponse pourtant simple et courte. Dès qu’ils eurent pris leur commande, les deux jeunes se rendirent sur la plage. Au bout d’un moment, la sportive s’asseya puis fut imitée par Selim qui lui posa rapidement une autre question.

-J’ai 17 ans… Enfin 18 le 2 Juin. Et je ne sais pas encore ce que je ferais après mon diplôme. Je continuerais probablement le sport mais je n’ai pas d’idée précise…, répondit-elle d’une voix faible, puis elle lui demanda : Et toi, t’as quel âge ?

Les questions se faisaient de plus en plus banales mais elle était quand même curieuse de savoir quel âge pouvait avoir le jeune homme. Après un regard à son sauveur, Hayden commença à manger. Elle repensa à la question du jeune homme sur ce qu’elle avait envie de faire : elle avait envie de pas mal de chose mais il ne voudrait pas lui offrir ce soir alors autant se taire, non ? Elle termina rapidement sa crêpe et murmura :

-Je ne viens jamais ici, d’habitude… C’est bizarre pourtant j’ai toujours vécu dans cette ville et je ne vais presque pas à la plage. En fait j’y suis beaucoup allée depuis le divorce de mes parents. Avant, on y allait assez souvent

Elle ne savait même pas pourquoi elle lui disait ça, pourquoi elle lui racontait sa vie. Peut-être parce qu’elle en avait envie ou parce qu’elle en avait besoin ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 28 Mar - 13:35

- Je ne te vois pas comme une princesse à délivrer d'un donjon, tu avais avec toi les clefs pour t'en sortir et puis de toute façon, si quelqu'un t'avait un jour aidé, tu aurai été une assistée jusqu'à ta mort. On ne peut finalement que compter sur soi-même pour réellement s'en sortir, non?

Il s'était empressé de dire ça à la fin de l'étreinte avec la jeune femme, puis, il lui sourit et acquiesa sur le fait que oui, ils devaient profiter de cette soirée ensemble. Rapidement, ils se remirent en marche sur la promenade, afin de trouver un glacier ou un crêpier d'ouvert à cette heure, heureusement, oui. Selim pressa le pas en voyant qu'ils n'allaient pas tarder à fermer, puis passa sa commande: une gaufre au chocolat. Laissant la jeune femme demander ce qu'elle désirait également, il se tourna vers elle le temps d'être servis:

- Tu as envie de quelque chose?

Il voulait bien sûr, lui demander si elle avait une idée pour l'évolution de leur soirée à tous les deux. L'attente ne fut pas longue pour leur dessert et bientôt, les jeunes gens payèrent et s'éloignèrent du stand pour se rendre sur la plage en elle même. Selim laissa passer Hayden tout d'abord, puis la suivit et bientôt, ils marchèrent côte à côte sur le sable afin de se trouver un emplacement tranquille pour manger leurs desserts et poursuivre leur discussion. Une fois la chose faîte, il s'asseya sur le sable, imitant l'adolescente et commença à manger, il demanda alors à Hayden:

- Tu envisages de faire quoi après ton diplôme? Et au fait, je ne t'ai même pas demandé, mais tu as quel âge?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Lun 26 Mar - 18:41

Hayden patientait que le jeune homme lui réponde puis, brusquement, il s’arrêta. Allait-il lui répondre ou la laisser là et partir ? Le regard anxieux de la jeune femme pesa sur Selim. Oui, elle avait peur de ce qui allait se passer. Finalement arriva enfin une réponse. Cette réponse rassura grandement la jeune femme. Elle ne souriait pas, son visage restait grave. Cependant, elle comprenait tout à fait le raisonnement de son sauveur. Sans un regard pour le tunisien, la sportive allait répliquer quand il se remit à parler. Bon… Avec ses premières paroles, il s’enfonçait un peu mais il releva la barre puis se tut.

-Ne t’inquiète pas, je comprends… Moi aussi, j’ai peur que je te plaise aujourd’hui uniquement parce que tu me verrais comme une pauvre demoiselle en détresse… Au fait, tu n’aurais pas intérêt de me prendre pour une fille facile ! Je ne t’embêterai plus avec ce qu’il s’est passé cette après-midi, fit-elle sans trop oser le regarder à nouveau.

Cependant, elle prit son courage à deux mains, se hissa sur la pointe des pieds et l’embrassa délicatement sur la joue avant de lancer : « Passons une bonne fin de soirée et on verra ce qu’il se passera demain… ». Elle se blotti à nouveau contre le Sigma Mu avant de reprendre la marche. L’air commença à se rafraîchir et Hayden, n’étant pas vraiment tenté par autre chose que de se serrer contre Selim sans rien dire, sans rien faire d’autre. Elle regarda la plage. Elle y était venue tellement de fois avec ses parents et ses frères, cette plage était chargée de souvenirs pour elle. Certains souvenirs étaient plus joyeux que d’autres. Néanmoins, elle n’avait qu’une envie concernant ces souvenirs : s’en faire de nouveaux avec de nouvelles personnes avec lesquelles elle partageait de nombreux moments. Pour le moment, Selim était celui avec lequel elle avait envie de passer du temps et de se faire de nouveaux souvenirs. Mais peut-être avait-il raison, peut-être découvrirait-elle demain que rien n’est possible entre eux ? Mais qui peut dire ce qu’il se passera demain ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Lun 26 Mar - 15:01

Selim ne se doutait pas qu'elle insisterait autant pour qu'il lui réponde. Et merde. Que pouvait-il lui répondre? La vérité au risque de la blesser ou bien lui mentir pour ne pas heurter sa sensibilité? Non, elle était forte, Hayden était malgré tout, une femme forte et puis, il ne mentait jamais, préférant garder le silence plutôt que de mentir, il disait néanmoins toujours la vérité. Le jeune garçon finit alors par lui répondre, s'arrêtant dans leur marche à deux:

- Pour être honnête, ouais, j'ai peur que tout ça est lieu uniquement parce que j'ai t'ai sauver la mise tout à l'heure. C'est humain de penser ça, c'est normal, je n'ai pas envie qu'on se dispute si je me trompe, mais voilà. Peut-être que tu te laisses un peu trop aller parce que tu m'idéalise sous le feu de l'action? Tu ne t'en rends peut être pas compte hein, c'est pour ça que je veux qu'on prenne notre temps, car si jamais tu te rendais compte demain qu'au final, bah non, c'est pas possible du tout, j'ai pas envie que trop de choses se soient passées entre nous... Tu comprends?

Il espérait ne pas la froisser en étant aussi honnête, car de nos jours, on prône la sincérité et l'honnêteté, mais dès qu'on l'est, on se fait hurler dessus comme une merde. Alors quoi choisir? Selim avait fait son choix depuis bien longtemps, il dirait toujours la vérité. Mais au risque de perdre ceux qui ne comprenaient pas son raisonnement... Pour finir, il ajouta alors:

- Je ne te prends pas pour une fille facile, car une fille de ce genre se serait laissée violer sur le terrain tout à l'heure. Sinon, pour ce qui est de savoir pourquoi je suis comme ça avec toi, j'en sais rien je t'avouerai. Je n'comprends rien à cette journée, enfin, depuis qu'on s'est rencontré, j'trouve tout ça trop bizarre et justement. J'ai pas envie d'être accroché et de voir que pour toi, bah non, pas du tout. Tu vois?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 25 Mar - 22:35

Selim ne disait rien, il semblait perdu dans ses pensées. Il ne répondit pas aux questions d’Hayden. Ca ne lui plaisait pas qu’il dédaigne ses questions ainsi, ça ne lui plaisait pas non plus le sourire forcé du jeune homme. Cependant, elle ne laissa rien transparaître. Il lui fit une proposition : aller prendre quelque chose sur la plage en tant que dessert. La cheerleader accepta à la fois machinalement mais aussi parce qu’elle ne voulait pas quitter Selim pour le moment. Elle laissa le tunisien payer l’addition, elle était un peu sonnée, elle avait l’impression qu’il évitait volontairement de répondre à ses questions. Machinalement, elle suivi Selim. Tandis qu’ils traversaient pour aller sur la promenade, la jeune femme sentit le contact de la main chaude du Sigma Mu dans son dos. La brune sortit enfin de sa torpeur, elle attrapa la main dans son dos et vint la placer sur sa hanche afin de se coller contre le jeune homme. Elle était bien mieux ainsi.

-Alors ? Tu n’as pas répondu à mes questions… Tu sais, je veux juste te comprendre et apprendre à te connaître. Je suis sûre que tu es quelqu’un qui mérite d’être connu et compris alors s’il te plaît, fais-moi ce petit plaisir de me répondre…, le supplia-t-elle alors qu’elle gardait ses yeux rivés au sol.

Elle n’osait pas le regarder en face, elle ne voulait pas qu’il voit la déception et la souffrance qu’il lui infligeait lorsqu’il ne lui répondait pas. Elle savait que s’ils se regardaient dans les yeux, Selim verrait toutes les émotions de la jeune femme dans ses yeux. Elle était si transparente au bout d’un moment avec un garçon qui lui plaisait. Les deux jeunes marchaient tranquillement, Hayden ne semblait pas décidé à s’arrêter, ses interrogations sans réponses lui nouaient l’estomac. Peut-être qu’en fait Selim se fichait totalement d’Hayden et que c’était pour cela qu’il était aussi froid ? Non, c’était impossible, c’était totalement contradictoire avec son comportement tout au long de leur rendez-vous… En fait, Hayden ne le comprenait pas tout simplement, elle ne le connaissait pas assez pour le comprendre. Elle avait réellement envie que cela change.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Sam 24 Mar - 15:50

Elle avait vu juste, oui, Selim avait peur que toute cette effervescence ne soit que pour cette soirée, que telle Cendrillon, il perdrait de son charme, il perdrait Hayden et qu'il ne la retrouverait alors pas ou alors si, quand elle le verrait tel qu'il était: un monstre tatoué. Le jeune homme voulait se persuader que ça ne se passera pas ainsi, mais c'était franchement pas évident. Il ne regrettait pas ses tatouages, il ne regrettait rien, mais il regrettait seulement de l'avoir rencontré de cette façon car à présent, qu'allait-elle penser de lui? Ou cette histoire allait-elle les mener? A s'aimer jusqu'à la fin de l'année et puis quoi? Elle partirait et encore, ça, c'était si elle restait avec lui demain, car si elle partait ce soir... Il se posa alors la question de savoir s'il en souffrirait, en une seule journée, non, il ne le pourrait pas. Les relations se construisent sur du long terme et non en une journée. Il avait rencontré auparavant des personnes, avec qui ça n'avait jamais été aussi loin qu'une après-midi et il était toujours là. Après tout, avec ce qu'il avait vécu plus jeune, il pouvait tout endurer, non?

Le jeune homme essaya de changer de sujet, il ne voulait pas gâcher la soirée d'Hayden. Et si ça devait être leur dernière, il ne devait pas commencer avec les questionnements de ce genre, non. L'adolescent lui sourit alors, un brin forcé oui et finit par lui demander, après avoir frapé une de ses main contre l'autre:

- Ca te dirait qu'en dessert on aille se prendre quelque chose sur la plage? Une crêpe ou autre?

La jeune femme accepta et Selim fit signe au serveur de venir pour lui demander l'addition. Sortant son porte feuille, il lui tendit rapidement sa carte et composa son code afin de pouvoir retirer la somme désirée. Après quoi, il se leva et invita la jeune femme à faire de même histoire de quitter le restaurant. Il y avait pas mal de monde en bas, dans la rue, qui attendait de pouvoir dîner, c'était assez impressionnant. Il était pourtant 22 heures à présent, plus réellement l'heure de manger, mais bon.. L'adolescent passa sa main dans le dos de la jeune femme pendant qu'il traversait pour rejoindre le côté de la promenade où se trouvait la mer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Sam 24 Mar - 15:37

Hayden souriait de ce que lui disait Selim même s’ils parlaient d’un sujet grave. Elle avait toujours envie de sourire lorsqu’on lui disait quelque chose du même acabit que « Mais alors un viol sur toi, ça me met hors de moi ». C’était étonnant qu’il se soit aussi rapidement attaché à elle… Enfin, souvent les jolies filles en danger devenaient très attachantes mais la cheerleader ne comprenait toujours pas pourquoi le jeune homme s’était autant attaché à elle. Plus il parlait et plus la jeune femme avait envie d’être proche de lui. C’était certainement pour ça qu’elle s’était jetée sur ses lèvres avec plus de fougue qu’avant. Evidemment, ce fut Selim qui brisa le baiser. La jolie brune le regarda, le regard bourré de questions. Qu’est-ce que c’était que cette histoire de jeu ? Elle ne jouait pas, elle avait envie, elle avait besoin d’être proche –physiquement parlant- du jeune tunisien. Elle était une accro des câlins et des baisers, elle était comme ça, elle n’y pouvait pas grand-chose.

-Quel jeu ? Tu crois que j’essais de t’allumer pour t’avoir dans mon lit ce soir et te jeter demain matin ? Je ne joue pas à un jeu. Je ne t’allume même pas. Je… Je veux comprendre : pourquoi tu es comme ça avec moi ? J’ai l’impression que tu ne cesses de penser à l’agression que j’ai subit il y a quelques heures. Tu ne penserais tout de même pas que l’attirance que j’éprouve pour toi disparaîtra demain ou après-demain ?!, demanda-t-elle alors qu’elle ne croyait absolument pas en cette hypothèse qu’elle avait lancée pour tenter de faire parler le Sigma Mu.

Elle lui prit la main, la caressant délicatement comme si Selim n’était pas réel et s’évaporerait à au moindre geste trop brusque. Avant qu’il puisse lui donner une réponse, la sportive entraîna son sauveur vers la table qu’ils occupaient. Elle s’installa sur sa chaise et ne lâcha pas Selim de regard. Elle adorait l’observait et ça, elle était sûre que ça ne changerait pas de si tôt… En fait, elle était sûre que ce qu’elle ressentait, que tout ce qu’elle ressentait pour Selim ne partirait pas de si tôt. Ses sentiments, ses émotions concernant Selim était bien trop puissantes pour que ça s’évapore aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Jeu 22 Mar - 20:46

Au retour de la demoiselle, le jeune homme sourit quand elle posa sa main dans son dos, il ferma les yeux et profita des sensations qui s'offraient à lui. Peu après, elle tira sur sa cigarette presque finie et il ne tarda d'ailleurs pas à la jeter dans le vide. Elle alla s'écraser par terre, sur la promenade, au gré des passants. Après quoi, il lui répondit tout d'abord:

- C'est normal d'être retourné avec de tels aveux, je ne m'y attendais vraiment pas. Déjà que parler de viol me perturbe énormément, car pour moi, les femmes sont des joyaux, mais alors un viol sur toi, ça me met hors de moi et quand en plus, j'apprends que c'était par ton père. Ca me fout la rage, je me dis que si l'on s'était connu il y a plus longtemps, tu serai débarrassé de lui et de tout ça depuis bien plus longtemps que deux années. Tu mérites tellement mieux, toi comme toutes les autres femmes victimes de ce genre d'agression d'ailleurs. Et tu vois, il y a quelque chose qui me fait tenir dans une certaine forme de calme, c'est de voir ce que tu es devenue aujourd'hui. Tu es souriante, drôle, tu es pleine d'espoir, tu as des projets et tu créer des liens avec des gens et je trouve ça beau, tu n'es pas tombé dans la drogue (il se posa alors la question) ou un travers de ce genre, tu es restée humble et tu as retrouvé la dignité qu'il t'a arraché et c'est beau.

Après son monologue, il lui déposa un baiser sur son front, c'est à cet instant qu'elle l'embrassa. Pour la toute première fois, elle voulu que leur baiser soit un peu plus fougueux. Mais ils n'étaient pas ensemble, naturellement, ils s'embrassaient, comme si cela faisait déjà des années que leur couple était d'actualité et bien que Selim avait cette sensation, il ne pouvait pas jouer ce jeu là. Ils n'étaient pas en couple, ils devaient arrêter de s'embrasser comme ça, les choses n'étaient pas claires. Il s'attachait à elle, même en une journée et là, tout allait bien trop vite, il était mort de trouille quand au fait qu'elle soit sous l'effet de la peur, de son sauvetage et que tout parte demain. Alors il l'arrêta dans son baiser et lui lança:

- Nous ne devrions pas jouer à ce jeu-là Hayden...

Il ne voulait pas qu'elle le prenne mal, mais qu'allait-elle penser? Qu'elle le dégoûtait suite à ses aveux? N'espérons pas, ça le mettrait hors de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Jeu 22 Mar - 19:14

Le jeune homme lui broyait presque la main mais Hayden ne dit rien, elle l’écoutait. Elle avait envie de croire que Selim avait raison, qu’il la protégerait de son père. En fait, elle était sûre qu’il avait raison et qu’il empêcherait qu’elle subisse à nouveau un viol. Elle lui sourit encore, il l’embrassa. Leur baiser devenait de plus en plus passionnés, délicieux, addictifs. Puis alla aux toilettes et tenta de sécher son t-shirt à l’aide du sèche-main. Bon… Ca n’était pas très efficace mais c’était déjà mieux que rien : son t-shirt était encore humide mais il n’était plus trempé comme avant. Quelques minutes plus tard, elle sortait des toilettes et retrouva le tunisien, accoudé à la rambarde, il fumait une cigarette. La cheerleader lui arracha la cigarette des lèvres, tira une bouffée qu’elle recracha lentement et lui rendit sa cigarette. Elle lui caressa le dos, tendrement, tentant de le rassurer un peu.

-J’aurais pas dû te parler de mon père, t’as l’air totalement retourné. Tu sais, je vais bien depuis qu’il a arrêté et puis… Maintenant, tu es là. J’aimerais qu’on arrête de penser à mon enfoiré de père et qu’on termine la soirée en beauté, ce serait un meilleur programme, non ?

La jeune femme déposa une nouvelle fois ses lèvres sur celles de Selim. Peu à peu ses lèvres furent plus avides, ses lèvres goûtaient les lèvres du jeune arabe et finalement sa langue glissa sur les lèvres du Sigma Mu, tentant de s’insinuer entre elles. D’accord cet élan, cet assaut de la langue trop tentée d’explorer la bouche du jeune arabe serait peut-être –et même probablement- mal pris. Cependant, Hayden l’avait fait instinctivement, elle n’était tout à fait consciente de ce qu’elle faisait. Mieux valait qu’elle arrête de se demander comment il allait réagir car, à ce rythme-là, elle deviendra folle dans peu de temps. Les battements de son cœur s’accéléraient, il battait la chamade. En effet son cœur battait trop fort dans sa poitrine. La sportive tentait vainement de refreiner les battements saccadés, désordonnés de son cœur. Selim devait certainement sentir les battements chaotiques du cœur de sa compagne, c’était certainement un peu étrange de sentir le cœur de quelqu’un d’autre tambouriner ainsi contre son corps mais qu’importe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 21 Mar - 18:51

Hayden venait de lui avouer une chose absolument terrible et terrifiante. L'homme qui avait osé abuser d'elle était son père, son propre père. Selim sentit la rage l'envahir. Autant il détestait apprendre qu'une femme s'était faîte abuser, autant savoir qu'Elle s'était faîte abuser et par son père en plus de ça, ça réveillait quelque chose en lui qu'il n'aurait jamais soupçonné. Le jeune arabe saisit sa serviette posée sur ses genoux et la serra aussi fort qu'il le pouvait. Hayden essaya de le calmer avec la fin de sa phrase, la naissance d'un espoir véritable pour eux, mais le jeune garçon sentait la colère monter quand même. Il finit par s'approcher d'elle et vint lui murmurer, attrapant sa main dans la sienne pour la serrer fort:

- Je vais te dire une chose Hayden, il ne te touchera plus jamais. Plus jamais il ne s'approchera de toi, tu m'entends? Je serai là, je te protègerai et il ne te touchera plus. Tant que tu seras avec moi, il ne pourra rien t'arriver et je te rassure, entre un avocat et un homme d'affaire richissime arabe, il ne fera jamais le poids. Si jamais il tente quoi que ce soit comme technique de manipulation, il le payera. Je n'ai rien à me repprocher, il ne pourra jamais m'atteindre, mais s'il ose s'en prendre de nouveau à toi, je m'occuperai personnellement de lui. Il ne t'arrivera plus jamais rien.

Il ne voulait pas lui faire peur, seulement la rassurer, non, ce monstre ne la toucherait plus jamais et si jamais il osait, le gouvernement américain serait franchement très triste de perdre l'un de ses plus grands fournisseurs de pétrole. Entre un homme et un peuple aussi puissant que l'Amérique, le choix était clair non? Avec lui, elle ne risquait absolument rien. Après quoi, elle renversa son verre sur son tee-shirt, Selim lui tendit alors sa serviette afin qu'elle puisse s'essuyer. Il lui lança alors:

- Tu devrais aller aux toilettes histoire de te sécher un peu, je t'attends là.

Il lui souris et se leva en même temps qu'elle, posant sa main sur sa joue, il déposa un baiser sur les lèvres de la jeune femme, jouant avec ses lèvres, il la fit partir vers les toilettes, une fois hors de sa vue, il se dirigea vers la rambarde qui le séparait du vide et s'alluma une cigarette. Il avait besoin d'une bonne petite cloppe pour se calmer un peu là. Trop d'aveux pour ce soir sans doute. Trop d'émotions tout court...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 21 Mar - 18:08

Elle venait encore de faire une mégaboulette. Elle n’aura pas dû parler de son projet de quitter Miami. Elle le savait, elle le sentait. Ca décevait Selim et ça mettrait un frein à leur histoire. Elle prit une grande inspiration puis lui expliqua d’une voix faible et triste :

-Tu sais pourquoi je ne t’ai pas dit l’identité de mon violeur ? C’est tout simplement parce que cet enfoiré est mon père. Cette enflure est avocat à New York et dès qu’il le peut il me viole mais il n’en a pas eu l’occasion depuis près de deux ans. J’ai l’épée de Damoclès au dessus la tête, je vis dans la peur des agissements de mon père. Je veux juste disparaître, partir loin de lui et qu’il me croit encore à Miami. Voilà pourquoi je veux partir mais si jamais on avait une relation ensemble, je resterais ici, pour toi et uniquement pour toi.

Elle approcha sa main du visage du jeune homme et l’obligea à la regarder avant qu’elle ne dépose un nouveau baiser sur ses lèvres. Le baiser était passionné, peut-être un peu trop pour qu’il soit totalement innocent. Pour Hayden il était annonciateur d’une potentielle relation et d’un futur amour plus que probable. Les instants passés en sa compagnie la poussaient à penser que Selim était peut-être l’homme de sa vie. Elle n’avait jamais songé qu’elle puisse connaître un jour l’homme de sa vie mais, maintenant, elle pensait l’avoir trouvé et si elle ne se trompait pas, elle savait qu’elle serait heureuse. En se rasseyant, la jeune femme heurta son verre d’eau qui vint tremper le devant de son t-shirt. Elle devait vraiment avoir l’air fin. Heureusement, ce n’était que de l’eau. Elle tenta vainement d’éponger l’eau à l’aide de sa serviette mais ses efforts n’étaient pas très concluants. Elle regarda brièvement son ami d’un air de dire : « Mieux vaut en rire ! ». Bientôt la cheerleader cessa de s’escrimer sur son t-shirt et préféra attraper la main du tunisien afin de le réconforter et de le rassurer sur sa présence encore quelques temps –peut-être encore quelques années- à Miami. Elle ne le connaissait presque pas mais elle avait envie de le mettre en confiance et surtout de vivre une belle expérience avec lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 21 Mar - 17:23

Selim perdit son sourire quand elle lui avoua qu'elle désirait partir à la fin de l'année scolaire... Il ne leur restait donc que quelques mois seulement et ensuite quoi? Ils devraient se séparer comme ça? Pourrait-il seulement faire naître une relation et puis du jour au lendemain tout oublier pour passer à autre chose? Non, il en serait incapable. Le jeune homme tourna la tête pour ne pas qu'elle remarque son changement d'attitude, il ne fallait pas qu'elle voit ça. Il bu une petite gorgée de vin, histoire de faire passer ça en travers de la gorge. Il finit par murmurer:

- Tu pars donc d'ici quelques mois?... Mais tu envisages quand même une relation, bien que nous savons tout les deux à présent, qu'il y aura une fin prochaine?... Tu ne m'as pas dis pourquoi tu souhaitais partir exactement?

Il ne voulait pas se prendre la tête dès leur premier rendez-vous, c'était certain, seulement elle venait de mettre le point sur quelque chose de destabilisant et Selim ne pouvait pas faire comme s'il n'avait rien entendu. Il cherchait donc à la faire parler absolument, parce que si c'était le cas, si leur relation avait bel et bien une fin proche, ça voudrait dire aussi qu'ils allaient souffrir tout les deux et dans ce cas, il valait peut être mieux ne rien commencer. Non? En tout cas, ça paraissait bien plus logique que le reste. L'alcool commençait à lui monter un peu à la tête, il décida donc de s'arrêter là pour ce soir à ce niveau là. Il se servit un verre d'eau et le bu directement. Il fallait qu'il récupère un peu de ses esprits. Il devait rester calme. Il ne s'énervait jamais de toute façon, hormis en cas d'urgence, mais pour le coup, oui, il était déçu...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 21 Mar - 16:53

Hayden dégustait ses lasagnes. C’était pourtant un plat très simple, pas vraiment censé être de la grande cuisine pourtant c’était délicieux et mériterait d’avoir au moins 3 étoiles. D’ailleurs, la jeune femme en arrivait à la moitié de son plat lorsque Selim termina le sien. Elle leva les yeux lorsqu’il lui proposa du vin qu’elle refusa poliment. Si prenait encore de l’alcool, elle était finie : à peine rentrés, elle lui ferait un lab dance et ça elle n’y tenait vraiment pas, surtout que Selim risquerait de la prendre pour une fille facile et il refuserait de coucher avec elle. Bref, elle refusa. Elle retourna à son assiette et le tunisien lui posa une autre question : si elle était originaire de Miami.

-Je suis originaire de Miami même si je suis née à Orlando. Et avant je vivais avec ma mère et mes deux frères mais je vis à l’internat. J’ai pris cette décision l’année dernière à cause de mon… bourreau, murmura-t-elle.

La cheerleader n’avait pas osé dire le mot « père » comme si elle avait envie que Selim croit qu’elle avait un père normal. De toute façon, il comprendrait bien que l’homme qui avait violé Hayden était de sa famille et de l’entourage de sa famille. La sportive continuait de manger alors que le jeune homme lui parlait une chose importante. Bon… La chose n’était pas si importante étant donné qu’Hayden non plus ne comptait pas rester en Amérique.

-Je dois t’avouer une petite chose : je compte quitter Miami à la fin de l’année scolaire… Enfin, je compte surtout quitter les Etats-Unis. Peut-être que je resterais encore un peu pour mes études mais je ne compte pas rester ici très longtemps alors, ça ne me pose pas trop de problème si on sortait ensemble… Je ne sais même pas pourquoi j’envisage l’éventualité qu’on puisse sortir ensemble…, déclara-t-elle en souriant au jeune homme avant de finir ses lasagnes.

C’est vrai que maintenant l’idée de partir des USA était de plus en plus tentante et prenait une nouvelle signification. Elle en était sûre dorénavant : si elle tombait amoureuse de Selim, elle partirait avec lui quand il retournerait dans son pays ou partirait dans le pays de son choix. Peu importait le pays où elle irait tant que c’était suffisamment loin des USA et que son père ne la retrouve pas. La demoiselle but une gorgée d’eau et regarda le jeune homme en souriant. Plus elle le regardait et plus elle avait envie de sourire. Il était possible qu’elle puisse tomber amoureuse de lui et cette possibilité n’était pas si terrifiante, horrible que cela… En fait elle était plutôt tentante ! Dire qu’elle n’avait pas envisagé d’avoir une vraie relation de couple avec un homme depuis un bon bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mer 21 Mar - 10:19

Le speech de la jeune femme lui procura un léger sourire. Après quoi, les deux étudiants se mirent à réellement manger communément leurs deux plats. Selim termina bien avant la jeune femme étant donné le peu de nourriture qu'il y avait dans son assiette, comparé aux lasagnes fumantes d'Hayden. Il se saisit alors de la bouteille de rouge et en proposa à la jeune femme, avant de se servir également. Il le dégusta, le savoura et ne tarda pas à laisser échapper un "Mmh" de bien être. Il était parfait.

Selim se détendit un peu, regardant alors la jeune femme finir de manger, sans non plus trop l'observer de peur de la mettre mal à l'aise. Il finit alors par lui dire:

- Tu es originaire de Miami? Tu vis avec ta famille ou tu vis seule?

En effet, le jeune homme n'avait même pas posé cette question à l'adolescente. Si elle vivait avec sa famille ou alors loin d'elle. Car après tout, lui qui était très proche de sa famille, avait beaucoup de mal à vivre loin d'eux comme ça. Heureusement que ce n'était que pour trois ans (si tout se passait bien, cinq). Ilse posa alors la question de savoir, s'il devait en parler à la jeune femme ou non... Comment amener le sujet? Comment lui dire ça?... Car après tout, si jamais leur relation évoluerait, comment cela se passerait-il? Resterait-il à Miami pour elle? Voudrait-elle partir avec lui? Tant de questions qui se soulevaient alors qu'il était là, assis face à elle, perdu totalement dans ses pensées. Il finit alors par dire:

- Hayden... Je viens de penser à un truc important qu'il faut que je te dise... au cas où...

Il fit une pause, la regardant, puis continua, alors qu'il jouait avec le pied de son verre:

- Pour le moment, ce n'est pas prévu que je termine mes jours ici. Je ne suis là que pour la durée de mes études, c'est à dire trois ou cinq ans...

Allait-il tout gâcher avec cet aveu? Allait-elle partir suite à ça? Il ne l'espérait vraiment pas. Vraiment, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Mar 20 Mar - 21:43

Merde ! Elle n’aurait peut-être pas dû évoquer ses viols et pourtant, si on lui parlait de religion elle devait en parler. Elle avait tout de même diminué l’horreur de la chose puisqu’elle avait tu l’identité de son violeur qui n’était autre que son père. En effet, c’était à cause de tout cela qu’elle ne croyait plus en Dieu ou en une quelconque religion. Cependant, les paroles du jeune homme se firent rassurantes et tolérantes envers l’athéisme de la jeune femme. Visiblement la cheerleader arrivait toujours à choquer les gens : Selim avait manqué de s’étouffer avec un morceau d’œuf lorsqu’elle lui avait annoncé qu’elle le trouvait sexy. Elle souriait encore même si elle voyait bien que le tunisien fuyait délibérément son regard. La brune releva le menton de l’intriguant tatoué et prononça, tandis qu’elle plongeait une nouvelle fois son regard dans le sien :

-Les gens ont peur de la différence et je ne suis pas comme tout le monde. Je sais que parfois ce sont les gens les plus communs et inoffensifs qui sont les être les plus abjectes et dangereux et que parfois, ce sont les gens les plus bizarres qui sont les meilleures personnes qu’on puisse rencontrer. J’aime bien les gens différents et un peu bizarres et je trouve que la différence peut parfois être extrêmement sexy.

Elle lâcha enfin le jeune homme et se remit à manger. Elle lui jetait parfois quelques regards furtifs mais elle s’efforçait de ne pas trop s’attarder sur son visage ou sur son regard car elle n’arriverait pas à cesser de le regarder. Ce qui était le plus étrange dans cette relation naissante c’est que la jeune femme se sentait bien mieux avec le Sigma Mu qu’avec n’importe quelle personne qu’elle avait connu auparavant. Effectivement, elle ne se sentait pas aussi bien lorsqu’elle était avec Edgard mais c’était peut-être parce que Selim avait été là pour la sauver et que ce sentiment de bien-être et son attirance pour lui s’en irait pour de bon dans quelques temps. Néanmoins, elle devait avouer qu’elle n’avait aucune envie de voir ce sentiment s’évaporer. Peut-être que Selim serait cet homme qui pourra lui permettre de se reconstruire et de repartir sur des bases solides. Oui, elle entreverrait peut-être un rai de lumière dans les ténèbres de sa vie, elle se dirigerait alors vers cette lumière et pourrait enfin se sortir de ses années obscures et placées sous le signe de la perdition, de la fragilité et des échecs relationnels. Auprès de Selim, elle se sentait renaître et c’était tout ce qu’elle voulait. Elle voulait renaître de ses cendres et être une femme nouvelle et si possible forte contrairement à ce qu’elle est actuellement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Lun 19 Mar - 10:41

Selim senti sa gorge se nouer quand Hayden parla de son viol. Il tourna la tête en serrant les dents plutôt d'une façon forcée, ce qui dessinait sa machoire sur sa peau. Il paraissait crispé et garda alors le silence quelques temps, avant de finalement lui répondre:

- Oui je vois ce que tu veux dire, mais tu sais, beaucoup de personne, après un événement tragique, trouve justement une force dans la religion, trouves le courage, la volonté et surtout, une compagnie intransigeante. Une communauté fidèle et saine. Mais je t'avoue que je n'ai pas non plus trouvé tout ça dans la religion. Je suis croyant car j'ai été élevé dans la religion depuis tout petit, je ne pense même pas l'être au final mais sinon, tout ce que ma famille a trouvé dans la religion, je l'ai trouvé dans les Arts. Chacun son domaine, son exutoire.

Le jeune homme se saisit alors de ses deux couverts et ne tarda pas à les faire glisser dans son assiette afin de ramasser quelques morceaux d'oeufs brouillés et de bacon. Faisant ensuite venir sa fourchette à sa bouche, il pu en déguster toutes les saveurs. Qu'est-ce qu'il adorait ce plat, il l'avait réellement découvert en arrivant ici et aujourd'hui, il ne pouvait plus s'en passer. Il ne mangeait presque que ça, ce qui était un peu néfaste pour son foi d'ailleurs. Le jeune homme prit ensuite la bouteille d'eau et proposa à Hayden de lui en servir son verre, puis fit de même avec le sien. Il en bu quelques gorgée puis reprit l'attaque de son plat. Il avait très faim et il était tombé à pic.
Quand Hayden lui avoua le trouver sexy, il manqua de s'etouffer avec un bout d'oeuf et colla sa serviette à ses lèvres pour tousser de façon plus "classe". Prenant à nouveau un peu d'eau il essaya de faire glisser ce qui le chatouillait, reprenant alors un peu plus de tenue, il finit par lui répondre:

- Ce n'est pas la première fois qu'on me dit ça, mais les autres fois, il s'agissait de jeunes filles de treize ans habillée tout en noir. Alors ça me surprend assez, je suis plutôt habitué à d'autres commentaires, je dois bien te l'avouer.

Il lui sourit tendrement et s'arrêta quelques secondes afin de plonger ses yeux dans ceux d'Hayden, elle était tellement belle, tellement parfaite à ses yeux... Il fuya alors son regard et reprenant ses couverts, lança un faible:

- Merci quand même...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 18 Mar - 21:12

Hayden souriait alors que le jeune homme lui expliquait qu’il ne planifiait rien. Une fois de plus, elle le vit vider son verre nerveusement. C’était déroutant d’avoir en face de soi un mec qui descend un verre d’alcool à la vitesse de lumière quand il est nerveux. C’est sûr que s’il continuait à faire ça, il ne lui plairait pas beaucoup… Enfin, ce n’était pas vrai : il lui plairait certes mais elle n’aimerait pas ce trait de sa personnalité. Puis Selim lui répondit à sa deuxième question. La cheerleader devint écarlate. C’est vrai que les adjectifs qu’il employait étaient parfois étranges mais un compliment était un compliment et la jeune femme savait reconnaître quand quelqu’un lui plaisait un compliment. Elle resta muette car le serveur arriva et leur amener leurs plats tandis que le tunisien commandait du vin. Heureusement pour la sportive, il ne semblait pas du genre à obliger qui que ce soit à boire car, si elle suivait son rythme, elle serait bientôt sous la table, à cuver du mieux qu’elle le pouvait. Puis une nouvelle question arriva : la question de la religion. Elle préféra être directe comme d’habitude.

-Pour être franche, j’ai été croyante avant qu’on me viole… Dorénavant je suis athée. Je crois que c’est une réaction assez normale étant donné que mes parents m’ont élevée dans l’idée que Dieu était juste et bon et quand tu subis ce que je subis, tu te poses d’énormes questions sur la religion. Néanmoins, je vais pas m’engueuler avec quelqu’un à propos de la religion sauf si je suis en face de quelqu’un de sectaire…, expliqua-t-elle alors en espérant que Selim comprenne sa position vis-à-vis de la religion.

Elle entama ses lasagnes avant de se rappeler qu’elle avait oublié de le remercier pour son compliment. Elle avala ce qu’elle avait dans la bouche avant de lui parler.

-Au fait merci. Personnellement, je te trouve plutôt sexy….

Mais pourquoi avait-elle dit cela ? Peut-être parce qu’elle le pensait réellement… En fait c’était pour ça. Elle le regarda quelques instants avant de baisser les yeux vers son plat de lasagne et continua à manger en tentant vainement de contenir son rougissement qui devenait peu à peu chronique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 18 Mar - 16:46

Selim fut assez mal à l'aise quand l'adolescente lui répondit pour la question de tout à l'heure, quand à la fin de leur soirée, il ne tarda alors pas à reprendre, histoire de ne pas la blesser ou la laisser sur sa faim à ce niveau là:

- Pour ce soir, je ne suis pas du genre à planifier les choses, je suis d'instinct moi, on verra bien comment se passeront les choses, mais il est vrai que ça me fait peur, je ne te connais pas non plus hyper bien et c'est la même chose pour toi, après tout, on s'est rencontré il y a seulement quelques heures. Mais voilà, je me connais et je sais aussi que tu as une femme sublime et si on se retrouvait dans ce genre de situation, je ne sais pas comment je réagirai et j'aurai peur de déraper, car tu mérites mieux que ça et surtout, j'ai envie qu'on prenne le temps de se connaître car après tout, peut-être que tu m'apprécies ce soir, parce que j'étais là au bon moment et que je t'ai tiré de ce moment tout à l'heure et que demain, quand tu auras l'esprit posé, tu te rendras compte que... non, je ne te plais pas ou bien que c'était vraiment sous le coup de la soirée. Je suis quelqu'un qui vit au jour le jour donc je ne peux rien affirmer de définitif...

Il était vrai que Selim avait un peu peur que la jeune femme l'apprécie pour son sauvetage de tout à l'heure et non pour ce qu'il était véritablement. Il se saisit alors de sa coupe et la bu entièrement avant de reprendre la parole, quand à la question assez intuitive de la jeune femme. Il ne s'y attendait pas vraiment, il baffouilla alors:

- Hum, en effet, personnellement, je te trouves très belle, tu es vraiment magnifique, tu as une peau qui semble cristalline et fragile, tu as une chevelure parfaite et un regard qui doit en faire fondre plus d'un. Et même tu dégages quelque chose de fort mais en même temps de tremblant et je t'avoue que je trouve ça charmant.

Le jeune homme sourit et se dit alors "Mais à côté de moi, tu ne serais vraiment pas mise en valeur. Tu ne serai peut être même pas à ta place face à un Zombie Man..." Le jeune arabe finit alors par apercevoir qu'un des serveur s'approchait d'eux avec leurs plats choisis un peu plus tôt. Il les lui servit, leur demandant s'ils désiraient quelque chose, Selim lui demanda alors quels vins français ils possédaient et le serveur le renseigna. Le jeune arabe avait passé quelques jours en France et il avait eu un très bon souvenir des vins là-bas, les meilleurs même, il lui demanda donc une bouteille d'un des meilleurs rouges. Puis le serveur quitta la table et Selim, avant d'attaquer son plat, se réinstalla confortablement sur sa chaise pour dire:

- Je peux te poser une question indiscrète? Tu m'as demandé tout à l'heure quelque chose vis à vis de la religion, es-tu toi-même croyante?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 18 Mar - 16:07

D’accord… La question de la jeune femme ne demandait qu’une réponse brève mais Selim développa. Il était croyant mais pas pratiquant… Comment réagirait-il si Hayden lui disait qu’elle n’était absolument pas croyante ? Après tout, c’était assez normal de ne pas être croyant après ce qu’elle avait vécu. En fait les gens qui avaient subit les mêmes choses qu’elle étaient bien souvent très croyants ou au contraire totalement athées. Sa proposition fut quant à elle assez mal prise. En fait, le jeune homme avait très certainement compris autre chose que ce que voulait proposer Hayden. Elle lui sourit et lui dis :

-Je ne sais pas ce que tu as compris mais je ne te proposais pas de coucher avec moi ce soir. Je pensais plutôt à discuter ensemble mais soit… Ca ne me pose pas de problème qu’on fasse ce que tu proposes.

Presqu’immédiatement après, le serveur arriva avec une bouteille d’eau et des petits pains chauds. Hayden jeta un regard vers l’entrée du restaurant. Des gens étaient obligés de repartir car le restaurant était blindé. Timidement, son regard revint se poser sur Selim alors qu’elle triturait nerveusement l’une de ses longues mèches brunes. Elle devait avoir l’air d’une gamine mais bon, c’était l’un de ses tics, elle ne pouvait pas le contrôler. Finalement, une question qu’elle retenait depuis que le tunisien lui avait parlé de faire du mannequinat ou de poser pour des étudiants en art.

-Je saute du coq à l’âne mais je me pose la question depuis que tu m’as parlé du mannequinat et de poser pour des étudiants : tu me trouves vraiment jolie ?

Oui, elle se posait la question. En terme général, on ne lui disait pas souvent qu'elle était jolie et elle avait réellement envie de savoir ce que pensait Selim.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   Dim 18 Mar - 10:50

Le jeune garçon sourit à la question (qui n'est n'était pas une au final) de la jeune femme. Etait-il musulman? Il sourit faiblement et finit par lui dire :

- En fait, ma famille est assez populaire dans le pays, mes grands-parents sont très religieux et mes parents aussi, mais je n'ai pas trouvé ce qu'ils ont trouvé dans la religion, j'ai été élevé selon certains principes, mais ma mère a toujours désiré que je conserve la liberté de mes choix, totalement. Je n'ai pas trouvé de réelle force, de foi et de ce fait, je me suis tourné vers les Arts, qui en réalité m'apportent quelque chose qui je pense, se rapproche de la foi. Je crois en Dieu oui, mais je ne suis absolument pas pratiquant. Et ne t'en fais pas, tu as le droit de poser la question, je n'ai pas de réels secrets.

Là dessus il lui sourit tendrement et fût prit de cours quand la jeune femme lui proposa de finir la soirée dans l'une de leur chambre. Selim n'avait pas du tout pensé à ça. Pour lui, ils allaient dîner ensemble, aller sûrement se balader quelque part et puis, il la raccompagnerait alors chez elle. Après tout, ils se connaissaient depuis peu et même s'il adorait sa compagnie, il ne se voyait pas faire autre chose que ce programme. Et puis si tout arrive rapidement dans leur relation, ils ne savoureront pas les instants importants et cela deviendrait vite terne. Il annonça alors doucement:

- Je n'avais pas réellement pensé à ça et je t'avoue que je suis assez mitigé. Il serait favorable plutôt, que l'on se sépare à la suite de notre soirée, histoire de mieux se retrouver après, tu vois?

Il espérait ne pas la blesser, mais il savait pertinement que c'était déjà fait à moitié. Quelques instants plus tard, le serveur leur apporta une bouteille d'eau ainsi que des petits pains chauds, les plats qu'ils avaient alors choisis ne tarderaient pas à arriver. Une petite musique résonnait, sur le fond qu'offrait ce panorama. Il y avait pas mal de monde et le jeune arabe vit que l'on refusait l'entrée aux personnes désirant dîner à présent. Le restaurant était complet, une chance qu'ils soient arrivé tout à l'heure alors !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrêter de raconter la même histoire et en écrire une nouvelle (Hayden)
» tourner la page et écrire une nouvelle histoire (15/08)
» Une histoire de génération | Pv Patte de Feuille | - The End -
» Une histoire d'horreur ?
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: