AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeDim 11 Mar - 17:35

Alors qu'Alice s'était levée pour aller à la poubelle, je n'avais pas traîné à la rejoindre également, jetant mes ordures dans la boite en fer. Instinctivement, nous nous mîmes à marcher, en direction de l'école bien sûr. Je regarda l'heure sur mon téléphone, le temps était passé bien vite, j'avais encore des devoirs qui m'attendaient et je ne pouvais pas me permettre de prolonger la soirée, en tout cas ce soir. Je souris à la jeune femme et je lui annonça alors:

- Tu dors à l'école? Parce que je vais rentrer je pense, j'ai encore du boulot à terminer avant demain et je dois aussi me reposer, demain j'ai une grosse séance en atelier! Si tu es à l'école, on rentre ensemble? Sinon, je vais t'appeler un taxi.

Le jeune homme lui sourit alors et attendit sa réponse. Ils prirent donc le chemin de l'école, continuant leur marche sous les lumières nocturnes de Miami. Il y avait encore pas mal de monde de sortie, mais c'était assez fréquent en Amérique ou même dans les grandes villes du monde, les magasins fermaient tard et vu que l'heure de débauche suivait, les gens étaient encore debout à l'heure ou d'autre se couche. Selim ne tarda pas à ajouter alors, d'une voix douce, alors qu'ils allaient bientôt rejoindre les grilles de l'école:

- J'ai été content de faire ta rencontre, j'espère qu'on se reverra. Tu as un numéro de téléphone? Comme ça, si prochainement tu as envie d'une autre escapade nocturne, tu me préviendras?

Il lui sourit tendrement avant de sortir son téléphone de sa poche.

(Désolé pour l'attente, j'ai trouvé du boulot et je n'ai plus eu Internet pendant quelques jours, j'ai un peu de mal à Rp en ce moment, c'est pour ça que je lance la fin, tu pourras le cloturer avec ta dernière réponse ♥️ On s'en refera un nouveau quand j'aurai plus de temps si tu es d'accord ;) Bisous ma Belle ♥️)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeSam 25 Fév - 15:13

Après lui avoir demandé qu'elles étaient ses passions, il fit un sourir en coin. En voyant ce sourir je fis de même. Il finit par dire :

-"A la fin de ma maladie, j'ai découvert la peinture. Je me suis intéressé à d'autres pratiques artistiques mais je t'avoue que la peinture, c'est mon coup de coeur. Je m'y suis mis à fond, je me suis fais tatoué et puis ensuite, après des mois de pratique personnelle, j'ai fais la demande pour venir étudier cet art à l'Université de Miami. J'aurai pu rester en Tunisie, mais j'avais envie de partir. Après tout ça, j'avais besoin de partir le plus loin possible... et je ne le regrette pas, je ne suis pas là depuis longtemps et même si je me plains beaucoup des américains, je suis bien content d'être là. Ça me renforcera peut être encore plus avec ma Tunisie. "

La peinture, j'aime cet art. Qu'il soit abstrait ou concret. Je trouve que c'est comme la musique. Tu peux faire passer des messages sans que personne s'en rende compte. A part toi. Toi seul est le maître de tout ça. Il but un peu de sprite et finit de manger. Il mit ses mains dans ses poches avant d'ajouter :

-"Le truc qui me dérange le plus ici, c'est que j'ai la sensation qu'à chaque fois qu'on me regarde, on utilise mes tatouages comme prétexte pour m'en faire baver. Parce qu'au fond, ce qui dérange le plus, ce ne sont pas mes tatouages, mais le fait que je sois arabe. J'trouve ça dommage en fait. Tout de suite on me prend pour un terroriste ou quoi."

Je l'écoutais attentivement avant d'ajouter :

-"Oui je comprends tout à fait. Les gens pensent que le fait qu'on soit d'une religion ou d'une couleur différente fait que nous sommes différents. Mais pas du tout. Tous les hommes tels qu'ils soient sont égaux ..."

Je le comprenais. C'est comme tout à l'heure dans l'épicerie. Que quelqu'un refuse de servir un client parce qu'il n'est pas comme lui. C'est complètement fou tout ça. Je lui souriais à nouveau. Je finis de boire mon verre d'eau avant de me lever et d'aller le jeter à la poubelle.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeSam 25 Fév - 13:59

(Pas de soucis pour le retard, je ne suis pas à fond dans les Rp en ce moment ^^")

La jeune femme lui avait demandé s'il possédait des passions, le jeune homme sourit en coin et finit par lui répondre:

- A la fin de ma maladie, j'ai découvert la peinture. Je me suis intéressé à d'autres pratiques artistiques mais je t'avoue que la peinture, c'est mon coup de coeur. Je m'y suis mis à fond, je me suis fais tatoué et puis ensuite, après des mois de pratique personnelle, j'ai fais la demande pour venir étudier cet art à l'Université de Miami. J'aurai pu rester en Tunisie, mais j'avais envie de partir. Après tout ça, j'avais besoin de partir le plus loin possible... et je ne le regrette pas, je ne suis pas là depuis longtemps et même si je me plains beaucoup des américains, je suis bien content d'être là. Ca me renforcera peut être encore plus avec ma Tunisie.

Je bu un peu de mon sprite et termina de manger rapidement, glissant mes mains dans les poches de ma veste, je finis par ajouter:

- Le truc qui me dérange le plus ici, c'est que j'ai la sensation qu'à chaque fois qu'on me regarde, on utilise mes tatouages comme prétexte pour m'en faire baver. Parce qu'au fond, ce qui dérange le plus, ce ne sont pas mes tatouages, mais le fait que je sois arabe. J'trouve ça dommage en fait. Tout de suite on me prend pour un terroriste ou quoi.

Je me mis alors à sourire, attendant que ma compagne de dîner ne réagisse à ce que je venais de dire, mais après tout, n'en avait-on pas eu un bel exemple encore tout à l'heure?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeSam 25 Fév - 12:14

Spoiler:
 

Il avait finit de ma raconter son histoire. Je la trouvais fascinante, c'était une histoire qui sortait de l'ordinaire, une histoire unique. Si différente de la mienne. Moi je n'ai rien de vécu de spécial. Je suis née à New-York, j'ai grandie à New York. J'ai du déménager et je suis arrivée ici. Je n'ai pas grand chose à raconter à propos de moi. Que des choses vagues sans intêret qui ennuierait la personne à qui je raconetrais tout ça. Bref, il s'était levé pour prende un nouveau sprite car il était vide. Pendant ce temps je regardais autour de moi, voyant peu à peu les magasins fermer. Puis je regardais en l'air, je regardais les étoiles, en essayant d'imaginer des formes avec celles-ci. Sans résultat. Il revint et me dit :

- "Il n'y a rien de fascinant là dedans tu sais... Mais bon, assez parlé de moi, parles moi de toi. Que font tes parents dans la vie? Tu as des frères et soeurs? Des passions? Des rêves? "

Je souriais, c'est vrai que son histoire n'avait rien d'extraordinaire mais pour moi oui. Je n'avais pas grandis dans un environnement ou il y avait pleins d'histoires surnaturelles qui faisaient scandal. Je lui dis alors :

-"Pour toi c'est vrai qu'il n'y a rien d'exceptionnel mais pour moi ... C'est différent. Et bien mes parents sont tous les deux dans la finance, je suis flle unique et ma passion c'est... la musique, je trouveque c'est un moyen de s'évader de tout ce monde ... Et toi ? une passion ... ?"

Je souriais, je me sentais bête à out le temps sourir, j'arrêtais pour regarder mon portable à nouveau. Puis je regardais Selim. Je lui souriais doucement. Il avait l'air pensif et préocupé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 15 Fév - 16:47

Je m'installais de nouveau à ma table, en compagnie de la belle Alice. Elle venait tout juste de me dire, avant mon départ, que mon histoire était fascinante. Je ne le trouvais pas personnellement. C'était juste mon histoire, une parmi tant d'autres dans le monde. Une banale au final. Rien d'exceptionnel ni de fascinant... Je n'avais pas sauvé dix mille personnes des flammes, je n'avais pas empêché un attentat, je n'avais pas sauvé toutes ces races d'animaux en voie d'extinction et encore moins toutes les forêts du monde qui partaient en poussière. Je n'avais pas mis un terme à la violence, aux meurtres, aux viols et toute autre chose.

Je ne tarda d'ailleurs pas à le lui dire:

- Il n'y a rien de fascinant là dedans tu sais... Mais bon, assez parlé de moi, parles moi de toi. Que font tes parents dans la vie? Tu as des frères et soeurs? Des passions? Des rêves?

Selim lui sourit alors et bu dans sa boisson, tout en remuant les glaçons pour entendre le bruit que cela faisait. C'était un bruit chiant pour les autres, mais lui il adorait ça, surtout boire la boisson quand il y a plus d'eau froide que de sprite dedans, ça donnait un goût étrange, mais il adorait ça. Selim leva alors les yeux au ciel et contempla les étoiles. Elle brillait par centaine ce soir et c'était magnifique à voir. A chaque fois qu'il regardait le Ciel, ici, il était surprit, car ce n'était pas les mêmes étoiles qu'il avait connu auapravant, en Tunisie. Le ciel avait changé et c'était quelque chose d'étrange mais de merveilleux à vivre en fait. Se dire que le monde est tellement grand et beau... Selim se mit alor sà sourire, avant de se remettre à son diner. Le terminant presque, tandis que ses frittes refroidissaient il pensait à ses parents, il devait faire jour chez eux, il se demandait bien ce qu'ils pouvaient faire...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeSam 11 Fév - 1:37

Alice regardait toujours autour d'elle avec un regard qui avait l'air de dire "C'est bon, vous avez vus vous pouvez vous retourner maintenant ?!" Alice se posait quand même quelques questions concernant ses tatouages, pourquoi un squelette ? Mais elle le savait, l'apparence ne fait pas les choses, il faut voir au delà. Une chanson qui était familière à Alice fut diffusé, elle chantonnait tout doucement, et dit les paroles dans sa tête. Alice mangeait son sandwich jusqu'à arriver à un quart de la fin de celui-ci, et elle mangea ses frites.Elle souriait à Selim qui lui était en train de balancer sa tête comme sur un rythme. Alice se retourna pour voir le provenance de cette musique qu'elle connaissait. Après qu'Alice lui ai demandé l'origine de ses tatouages Selim lui répondit :

- "En fait c'est une histoire assez étrange. Je ne dirai pas triste, car il y a eu une fin heureuse et aussi que tout s'est bien passé, mais ça a été une épreuve."

Alice le regardait et l'écoutait avec attention. C'était un homme fascinant qui avait une histoire à raconter, une personne admirable. Il lui répondit :

- "Je suis tombé gravement malade étant plus jeune. J'ai connu des traitements médicaux assez lourds, les hôpitaux, les internements etc... heureusement, mon père étant un homme important en Tunisie, j'ai reçu les meilleurs soins, mais voilà, ces tatouages, tous ces tatouages même, représentent mon combat contre la maladie, contre la mort qui aurait du avoir raison de moi. Je ne sais pas pour quelle raison, je suis toujours en vie. Alors par provocation, par fierté d'avoir combattu et gagné sur cette Grande Dame, je l'ai gravé sur tout mon corps. Pour que tout le monde voit à quoi j'aurai du ressembler, pour qu'elle voit que d'une certaine façon, je lui rends hommage tout de même et surtout pour me rire d'elle malgré tout: pour avoir eu le choix de ressembler à ça. Car quand on tombe malade, on ne le choisit pas la plupart du temps, ça te tombe dessus et ton corps ne t'appartient plus réellement. Là, je redeviens maître de mon corps, de mon apparence et elle n'a rien à en dire."

C'était fascinant Alice fut stupéfaite, une telle histoire, un miracle, elle écoutait attentivement l'histoire, elle lui dit :

Ouah ... Ton histoire est vraiment fascinante. C'est vraiment stupéfiant que tu es survécu à tout ça ..."

Il souriait à Alice qui fit de même, il commença à boire quand il se rendit compte que son sprite était vide. Il se leva donc pour aller en chercher un nouveau, pendant ce temps Alice prit son portable pour envoyer un nouveau message à sa mère puis regarda l'homme s'asseoir à la table en souriant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeVen 10 Fév - 19:23

Alice avait parfois l'air d'être assez mal à l'aise avec les regards des autres, sur mon aspect physique. Personnellement, ça ne me dérangeait plus vraiment, c'était à la base, une provocation pour la maladie, la mort mais au fil du temps, ça devenait également une provocation contre les gens. Plus ça dérangeait et plus j'en étais satisfait en réalité. Je souris alors en balançant ma tête sur le rythme d'une chanson que j'adorais et qui me trottait dans la tête, avalant mes frittes par deux ou trois. Puis, la jeune femme se leva afin d'aller chercher du ketchup, à son retour, je me préparais à répondre à sa précédente question, sur l'origine de mes tatouages. Je bus un peu histoire de ma rincer la bouche et je finis alors par lui dire:

- En fait c'est une histoire assez étrange. Je ne dirai pas triste, car il y a eu une fin heureuse et aussi que tout s'est bien passé, mais ça a été une épreuve.

Je fis une petite pause, cherchant son regard du miens. J'avais la sensation de limite lui faire peur, comme à beaucoup de personne d'ailleurs, mais avec un mélange de fascination particulière. Comme si je venais d'un autre monde, d'une autre galaxie et que j'avais tout à lui faire découvrir. C'était une sensation assez particulière, il fallait bien l'avouer. Je ne prenais pas la grosse tête, car pour moi, j'étais comme tout le monde, bien qu'avec un aspect différent, mais après tout, qu'on soit noir, blanc, jaune, marron ou tatoué est-ce que cela avec une quelconque importance? Je bus alors de nouveau avant de reprendre:

- Je suis tombé gravement malade étant plus jeune. J'ai connu des traitements médicaux assez lourds, les hôpitaux, les internements etc... heureusement, mon père étant un homme important en Tunisie, j'ai reçu les meilleurs soins, mais voilà, ces tatouages, tous ces tatouages même, représentent mon combat contre la maladie, contre la mort qui aurait du avoir raison de moi. Je ne sais pas pour quelle raison, je suis toujours en vie. Alors par provocation, par fierté d'avoir combattu et gagné sur cette Grande Dame, je l'ai gravé sur tout mon corps. Pour que tout le monde voit à quoi j'aurai du ressembler, pour qu'elle voit que d'une certaine façon, je lui rends hommage tout de même et surtout pour me rire d'elle malgré tout: pour avoir eu le choix de ressembler à ça. Car quand on tombe malade, on ne le choisit pas la plupart du temps, ça te tombe dessus et ton corps ne t'appartient plus réellement. Là, je redeviens maître de mon corps, de mon apparence et elle n'a rien à en dire.

Après mon monologue, je lui souris tendrement, apportant ma paille à mes lèvres, je me rendis compte que mon sprite était vide, je me leva donc pour aller en chercher un nouveau, revenant ensuite à la table où la jeune femme m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeVen 10 Fév - 19:02

C'était une belle soirée éclairée par la lune et par quelques lampadaires, il faisait assez frais. Après avoir passer leur commande Alice et Selim se dirigèrent vers une table. Il s'y assirent et commencèrent à manger ce qu'ils avaient commandés. Alice regardait autour d'elle puis détourna la tête vers Selim qui buvait son sprite. Alice dévissa le bouchon de sa bouteille d'eau et commença à boire. Elle sortit ses frites puis son sandwich puis commença à le manger. Elle s'essuya les mains pour regarder son portable et envoyer un message à sa mère lui disant que tout allait bien. Selim lui dit :

- "Alors dis moi Alice, que fais-tu dans la vie dis moi? Tu es étudiante?"

Elle lui dit :

-"Oui je suis étudiante, et toi ?"

Il attendit qu'Alice réponde pour lui dire :

- "Tu es de Miami même où tu viens d'ailleurs?"

Elle sourit puis elle répondit tout aussi tôt :

-"Oui, je viens de Miami et toi tu viens d'où ?"

Elle entama ses frites et dit à Selim :

-"Je sais qu'on a dût te le demander pleins de fois mais, qu'elle est l'histoire de tes taouages ? ... Si tu ne veux pas me le dire je comprendrais !"

Alice sourit d’un air embarrassé de poser cette question mais elle se posait la question, curieuse comme elle est ... Elle regardait autour d'elle et vit certains regard se tourner vers Selim du fait de son apparence. Elle trouvait ça dérangeant, surtout pour Selim car subir ça constamment devait être assez gênant. Elle avait envie de se retourner et de leur crier un grand "QUOI ?!!!"mais elle savait au fond d'elle qu'elle serait incapable de le faire. Donc elle regardait les gens les dévisager avec stupeur. Et se leva et elle alla demander à l'homme qui tenait le stand ( qui lui aussi les dévisageait ) du ketchup, et elle retourna s’asseoir. Elle mit le ketchup dans son assiette et commença à manger ses frites.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 23:42

La réponse de la fameuse Alice le fit sourire. SOn prénom était "original" devait-il comprendre qu'elle le trouvait moche? Il sourit mais ne dit rien et laissa échapper un petit rire quand la jeune femme fit sa révérence. Ca annonçait être une bonne soirée, elle semblait plutôt sympa cette fille. Ils furent bientôt enfin servis et chacun paya sa part, emportant son petit sachet de nourriture. Il y avait des tables à disposition un peu plus haut, ils s'y installèrent, devant une magnifique vue sur Central Park au loin. Le jeune garçon déballa alors tout son petit sachet et se jeta en priorité sur sa sprite qu'il bu longuement avant de poser bruyament le gobelet sur la table, souriant à la jeune femme, un sourire niais (enfantin) sur son visage. Il commença alors par déguster quelques frittes alors qu'il lança une conversation:

- Alors dis moi Alice, que fais-tu dans la vie dis moi? Tu es étudiante?

Il attendit sa réponse puis enchaîna alors:

- Tu es de Miami même où tu viens d'ailleurs?

La jeune femme semblait assez ouverte quand à leur petite soirée improvisée. C'était assez étrange en fait, d'aller dîner avec une parfaite étrangère, encore plus pour une fille, elles devaient se méfier encore plus des inconnus et davantage en Amérique, il n'y avait que trop de tordus dans ce pays. Selim en avait bien fait l'expérience! Il sourit alors à l'adolescente, commençant par dévorer son hamburger. La sauce lui coulant bien evidemment sur ses doigts, c'était le principe du Hamburger, tout s'en va ailleurs que dans la bouche. Il sourit et ne tarda alors pas à essuyer ses lèvres, déposant son sandwich, il reprit un peu de frittes et bu surtout de nouveau un peu de sprite.

Ce goût qui lui brûlait la gorge était trop agréable. Il sourit à la jeune femme qui semblait avoir un grand appétit également. Il faisait un peu moins frais, un chauffage avait été placé près des tables pour réchauffer un peu les clients et fallait le dire: c'était un bon investissement !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 21:41

Il faisait assez froid dehors, il se frottait les mains pour se réchauffer tandis qu'Alice frissonnait un peu. Les gens étaient bien couverts. Alice elle, n'avait qu'un simple manteau. Il ajouta :

- "Bon bah ça m'empêchera pas d'aller me chercher à manger, tu m'accompagnes?"

Il ne laissa même pas le temps de répondre à Alice en ajoutant directement :

- "Je suis nouveau, je ne suis pas américain alors pour une fois que je rencontre quelqu'un qui n'a pas l'air de trop me juger, je fonce!"

Alice laissa échapper un petit rire, elle comprit de suite. Il ne voulait pas paraître dubitatif. C'était tout à fait normal. Ils commencèrent à marcher, elle regarda son portable pour vérifier si elle avait une message et pour regarder l'heure aussi ... dix-neuf heure vingt et un. Pas mal de restaurants et de supérette étaient ouverts. C'était un avantage. Ils marchaient donc et passèrent devant un stand. Le jeune homme dit avant de jeter sa cigarette à terre :

-" Ca te dit? "

Alice répondit avec un grand sourir et fit un signe positif de la tête. Ils avancèrent ensemble et Alice vit les regards se tourner vers le jeune homme. Elle les regardaient, un peu génée pour lui quand l'homme du stand dit au jeune homme :

- "Bah alors mon gars, c'est quoi tous ces tatoos?"

- "C'est une longue histoire! Vous aimez?"

- "C'est original c'est sûr..."

Alice regardait Le jeune homme puis l'homme du stand. Elle réfléchissa un peu et se dit qu'elle ne connaissait pas le prénom du jeune homme. Elle se rappela comment tout avait commencé, dans une supérette, alors qu'un pauvre vendeur sans vie sociale s'attaque à un jeune homme totalement innocent. Et la revoilà, devant un stand avec ce jeune homme. C'est vrais que c'est tellement mieux que de rester dans sa chambre à Lire ... Le jeune homme laissa Alice passer sa commande, elle commanda et en attendant d'être servit il lui dit :

- "Je ne t'ai même pas demandé ton prénom, moi c'est Selim."

Alice sourit en répondant :

-"Selim, c'est original ! Moi c'est Alice."

Selim lui fit un salut de la main tel un militaire et elle lui répondit en faisant une petite révérence en riant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 20:18

Elle était d'accord avec lui et sa façon de penser et cela le rassura un peu, il y avait au moins une personne comme lui dans ce pays! Il sourit alors et fit rejoindre ses mains devant lui pour les réchauffer avant de dire :

- Bon bah ça m'empêchera pas d'aller me chercher à manger, tu m'accompagnes?

Il savait que son attitude pouvait en laisser plus d'un un peu dubitatif, il ne tarda alors pas à ajouter:

- Je suis nouveau, je ne suis pas américain alors pour une fois que je rencontre quelqu'un qui n'a pas l'air de trop me juger, je fonce!

Il lui sourit chaleureusement et se mit alors en marche, dans l'espoir de trouver une nouvelle supérette ou bien un petit Stand de bouffe quelque part. Il allait être 19 heures 20, c'était encore possible, surtout à Miami. Voilà au moins un avantage ici, les magasins et les restaurants restaient ouverts jusqu'à très tard le soir, c'était franchement sympa.
Le jeune homme fuma sa cigarette tranquillement tout en marchant, dans l'espoir de trouver un petit quelque chose, bientôt, ils passèrent devant un Stand de nourriture rapide, comme une barraque à frittes en France quoi. Le jeune homme se tourna vers l'adolescente et lui lança alors, avant de jeter sa cigarette par terre:

- Ca te dit?

Après confirmation de sa part, ils s'approchèrent pour passer leur commande. Là encore, les regards furent étranges, mais ce n'était pas de la peur, plutôt de l'amusement. Le gars qui tenait le stand s'intéressait particulièrement à ses tatouages.

- Bah alors mon gars, c'est quoi tous ces tatoos?
- C'est une longue histoire! Vous aimez?
- C'est original c'est sûr...


Ca, c'était la façon de dire: je trouve ça moche, mais je l'accepte, tant que je ne vois pas ça tous les jours. Ca aussi il l'avait beaucoup entendu. Il lui sourit gentilement avant de laisser la jeune femme passer sa commande. Alors qu'ils attendaient d'être servis, il lui demanda:

- Je ne t'ai même pas demandé ton prénom, moi c'est Selim.

Il lui fit alors un signe de sa main, partant de sa tempe, comme un salut militaire, bercé d'un doux sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 20:06

Alice ne s'était toujours pas remise de cet évènement, le jeune homme semblait lui aussi dépassé par ça. Tant de haine, alors que nous somme tous égaux ici. "Tous les hommes naissent libres et égaux en droits." qui ne connait pas ça ? Le vendeur apparemment, normal qu'il ai finit dans une supérette ! Le vendeur semblait avoir honte, il y avait de quoi ! Pour une fois Alice avait prise les choses en mains, elle avait osée avouer son opignon, sans avoir peur d'être fixée ou dévisagée par les autres. Mais ce soir elle l'a fait, c'était pour défendre une bonne cause ! Elle ne pouvait pas laisser passer ça. Elle arrivait vers lui, il était tourné, la tête baissée et les mains dans les poches. Quand elle s'arêtta prêt de lui, il se retourna.

Elle le contemplait, il était tatoué, pas tatoué d'un simple dessin mais tatoué du visage entier. Ça représentait un squelette, pourquoi un squelette ? Voulait-il représenter la mort ? Surement pas, elle arrêta de le fixer un moment pour ne pas qu'il croive qu'elle était ahurie par son apparence, ce qu'elle n'était pas, elle était ... fascinée. Il lui dit :

-"Oh bah oui ça va, ce n'est pas la première fois et sûrement pas la dernière ! Mais bon, je peux comprendre, même si là, je suis surtout obligé de me taper une route pas possible pour m'acheter à bouffer quoi, c'est surtout ça qui me fait chier... "

Il ne lui laissa pas le temps de dire un mot en ajoutant directement :

- "Mais c'est vrai que c'est dommage, venant d'un pays dit "le plus libre" de voir encore à notre période, des réactions pareilles... A croire que tous les Arabes font partie d'Al-Quaïda et que tous les mecs tatoués sortent de taule.. toujours les mêmes clichés et étiquettes qui reviennent, c'est chiant quoi.."

Elle fut stupéfaite par sa façon de réagir, il resta calme, comme si il était habitué à entendre ça. Elle fut désolée pour lui. Elle compatissait. Elle lui répondit :

-"Je comprends tout à fait ! Les gens jugent sans connaitre les gens, ils jugent à l'apparence sans savoir ce que les gens sont au fond d'eux ! Je trouve ça stupide ..."

Il sourit, il avait un sourir pronfond. Il sortit un paquet de cigarette et en tendit une à Alice. Elle refusa poliment. et sourit à nouveau. [/color]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 18:58

Quand Selim avait prit la direction de la sortie du magasin, il avait entendu une voix féminine protestée pour prendre sa défense, mais c'était peine perdu ma petite. Ici, les jeux semblaient déjà être faits, mais ça ne l'empêcherait certainement pas d'aller s'acheter à manger, qu'il fasse même toutes les supérettes de la ville s'il le fallait, il y arriverait. Alors qu'il s'apprêtait à continuer son chemin afin d'en trouver une autre d'ouverte, il entendu qu'on l'appelait. Il se retourna, les mains dans les poches et tomba sur une jeune adolescente, sûrement celle qui l'avait défendue dans le magasin.

Sa tête, quand aux tatouages du jeune homme, le fit sourire. Il adorait CE moment précis, où il voyait dans le regard de son interlocuteur de la peur, de la curiosité, de l'inquiétude ou de la pitié mélangé à de la tendresse. Ca le faisait kiffer même! Il sourit alors en voyant les yeux de la jeune femme, elle avait peur oui, mais semblait fasciné et surtout: semblait tout faire pour que rien ne transparaisse. Il passa une main sur son crâne et lui répondit alors, avec son accent:

- Oh bah oui ça va, ce n'est pas la première fois et sûrement pas la dernière ! Mais bon, je peux comprendre, même si là, je suis surtout obligé de me taper une route pas possible pour m'acheter à bouffer quoi, c'est surtout ça qui me fait chier...

Il laissa sortir un léger rire et ne tarda pas à reprendre la parole:

- Mais c'est vrai que c'est dommage, venant d'un pays dit "le plus libre" de voir encore à notre période, des réactions pareilles... A croire que tous les Arabes font partie d'Al-Quaïda et que tous les mecs tatoués sortent de taule.. toujours les mêmes clichés et étiquettes qui reviennent, c'est chiant quoi..

Il sourit à la jeune femme mais se souvint rapidement que son sourire faisait plus peur qu'autre chose, il se força donc à arrêter et sortit une cigarette de son paquet, la glissant entre ses lèvres, il en tendit une à la jeune femme, par politesse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 18:45

Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Tumblr_lzk7j9pJ8o1qfkvk4o1_500_large

Selim & Alice.


Il était approximativement dix-huit heure quarante trois et Alice était en train de bouquiner depuis déjà une heure. Elle s'ennuyait un peu, même beaucoup. Elle décida de se lever pour aller regarder la lune, elle était pleine, elle était magnifique. L'espace, ce magnifique univers vaste et inconnu... Ce fut toujours un grand mystère pour Alice. Elle fut toujours fascinée par les étoiles, les planètes, tout ce qui touche l'astronomie. Il était maintenant dix-huit heure cinquante six et Alice était toujours dans sa chambre en train de regarder la lune. Sa vie n'était certes pas périlleuse mais pas statique non plus... Pourtant c'est ce qu'elle avait l'air d'être. Elle ne savait pas quoi faire à part tourner en rond dans sa chambre juste éclairée par la lumière de la lune. Elle alla vers son bureau et commença à écrire. Oui, écrire, écrire tout ce qui lui passait par la tête. Enfin dix minutes plus tard elle descendit et alla dans la rue, elle marchait se dirigeant la ou ses pieds la guidait.

Elle marchait la tête pleine de doutes... Elle passait à coté des passants, elle toussait entre deux passants sous l'odeur trop abusée et consommée de la cigarette et d'autre qui sentait déjà l'alcool et qui devait surement se diriger vers un bar. Sa mère lui avait toujours glissée une bombe au poivre au cas ou elle aurait des problèmes, elle ne s'en était jamais servie, mais elle la gardait toujours au cas ou ... Elle s’arrêta dans une supérette pour s'acheter quelque chose à manger. Elle n'avait pas mangée depuis cinq heure, son ventre criait famine. Elle alla dans le rayon des sandwichs puis se mit derrière un jeune homme pour faire attendre de passer à la caisse. Par surprise le jeune homme ne fut pas servis immédiatement, il y avait un problème, il dit :

-- "Y'a un soucis monsieur?"

Curieuse comme elle est elle pencha légèrement la tête pour voir ce qui se passait. Le vendeur répondit :

-- "Ouais, c'est toi le soucis. Sors de mon magasin tout de suite!"

Le jeune homme fut aussi surpris qu'elle.

-- "Pardon?"

--" Avec tous tes tatouages là et puis ta gueule d'arabe, tu ne me reviens pas! J'veux pas d'histoires dans mon magasin alors dégages!"

C'était incroyable une telle agressivité pour rien ! Elle fut tellement stupéfaite qu'elle ne put s'empêcher de réagir, mais que dire, que faire devant une personne raciste à ce point ! Elle finit par dire :

-"Non mais ça va pas ?! Vous vous prenez pour qui ?! Pourquoi vous réagissez comme ça ?! Je vous signal que ce jeune homme est aussi égal que vous, vous vous permettez de lui parler de manière agressive alors qu'il est comme nous tous ici ?! Et surtout comme vous ! Vous devriez avoir honte de vous. Parce que vous n'êtes rien ! Vous venez de perdre plein de clients à cause de vos enfantillages ! Prenez cela en compte."

Elle partit vers le jeune homme en lui demandant si ça allait, il avait le visage entierrement tatoué au début cela la choqua un peu mais elle finit par s'y habituer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitimeMer 8 Fév - 17:39

Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Tumblr_lz2xjuaXmK1qbx6boo1_500

Alice & Selim
Part 1


Selim était en train de bosser dans sa chambre depuis maintenant plus de deux heures. Il fallait qu'il comprenne bien ses cours, en anglais et devait donc bosser deux fois plus afin d'obtenir une traduction correcte. Ce même schéma se répétait tous les soirs, afin qu'il ne se laisse pas surprendre par l'ampleur de la tâche. A la lumière de sa lampe de bureau et celle de l'écran de son ordinateur, il se creusait le crâne afin de comprendre ses cours. Ce n'était pas toujours évident, mais il avait une volonté de fer. Vers 19 heures, alors qu'il venait tout juste de terminer, le jeune homme senti que son ventre lui réclamait quelque chose à se mettre sous la dent. Il éteignit alors les lumières, embarquant sa veste en cuir et enfilant ses boots, il prit ses cloppes et son porte feuilles pour s'éclipser du dortoir. Il traversa le campus et ne tarda pas à marcher dans le froid de ce mois de Février. Bien qu'il était à Miami, il ne faisait pas forcément 30 degré, surtout que la nuit était déjà tombée de moitié sur la ville.

Le jeune garçon avait repéré une petite supérette au coin de la rue là-bas, pas très loin, il irait pouvoir s'acheter un truc à bouffer et surtout à boire, car il avait une soif atroce. Le jeune garçon marchait donc tranquillement vers le petit magasin, une main dans la poche de son pantalon, tandis que l'autre tenait sa cigarette. Après quelques minutes, il arriva à destination, il écrasa sa cigarette par terre et fit frotter son pied dessus, avant de pousser la porte du petit magasin.

Le jeune garçon salua le caissier, qui ne lui répondit pas, sûrement appeuré par son apparence. Oui, il était étrange et beaucoup avait peur de lui à cause de ses tatouages, mais à présent il s'y était fait, bien que ça ne soit pas toujours agréable d'être regardé comme une créature hideuse et repoussante. Le jeune homme se dirigea alors vers le rayon des chip's et prit un gros paquet ainsi que 6 bouteilles de redbull. Il adorait le goût de cette boisson, alors même s'il ne dormirait pas tout de suite après en avoir bu, il s'en fichait, le goût était vraiment trop bon!

Après avoir fait un rapide petit tour, il s'avança vers la caisse, un client était en train de se faire encaisser, alors qu'une jeune fille vint attendre derrière lui. Il attendit quelques instants avant de pouvoir déposer ses achats sur le comptoir, sortant son porte feuilles pour régler la somme. Le vendeur le regardait vraiment d'une façon trop étrange, il ne semblait pas vouloir encaisser ses achats. Selim le regarda alors et finit par lui demander :

- Y'a un soucis monsieur?
- Ouais, c'est toi le soucis. Sors de mon magasin tout de suite!
- Pardon?
- Avec tous tes tatouages là et puis ta gueule d'arabe, tu ne me reviens pas! J'veux pas d'histoires dans mon magasin alors dégages!


Comment réagir dans ce genre de situation? Lui casser la gueule? Non, ça serait lui accorder raison. Selim baissa les yeux, outré par les paroles de cet homme, il n'en revenait pas... il savait que les américains n'aimaient pas beaucoup les arabes, mais à vrai dire, qui les aimait sincèrement? Tout le monde semblait avoir peur d'eux!

- Et on est dans le pays de la Liberté? Mon cul. Lâcha t-il tout bas avant de partir, énervé par le comportement de ce pauvre type.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Empty
MessageSujet: Re: Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)   Racisme ou déli de sale gueule?  (Alice) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Racisme ou déli de sale gueule? (Alice)
» T'as une sale gueule aujourd'hui # MARIO
» Racisme
» Coup de gueule
» Alice Cullen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: Rps terminés-
Sauter vers: