AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 James Stanford || 29 mai 1992 ▬ 29 janvier 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: James Stanford || 29 mai 1992 ▬ 29 janvier 2012   Lun 6 Fév - 0:52

" Chaque souffle nous rapproche de la mort. "

Alors qu'il commençait tout juste à remonter la pente, en croire à quelque chose de meilleur. D'une vie susceptible d'être vécu et ce même avec la maladie. La maladie l'a arracher à cette vie qu'il commençait tout juste à apprécier. James est mort et il ne reviendra plus. Il a apprit à marcher la tête haute, à être fort alors qu'il allait mal. Sourire alors qu'il voulait pleurer. Mais par dessus tout il pensait avec son nouveau traitement aller au delà de ce qu'il prévoyait à savoir une mort précoce. Mais la mort en a décidé autrement ainsi que la maladie. La mort nous prends les êtres chers quand on s'y attend le moins. Une chose était sûr James avait décidé de ne plus baisser les bras, d'avancer, de vivre le peu de temps qu'il lui restait à vivre. S'il avait sû qu'il mourrait aussi rapidement il en aurait profité pour dire au revoir à ses amis. Aux personnes qu'il aimait. De remercier toutes ces personnes qui l'ont aidé à surmonter sa maladie. Jusqu'à la mort hein? L'amitié et l'amour sont des choses belles et bien étranges. Adieu James!

« Jusqu’à la mort nous espérons toujours. »



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: James Stanford || 29 mai 1992 ▬ 29 janvier 2012   Dim 4 Mar - 22:58

    Je me lève, je n'en ai aucune envie, ma nouvelle chambre me donne beaucoup moins envie de rentrer qu'avant, James me manque plus que tout, un gros vide dans mon coeur, je l'aime, il me manque. Je ferme les yeux essayant de l'oublier comme tous les jours, il me manque, je le revois, toujours aussi beau. Je me lève de mon lit, je prends ma douche, en mode zombie, j'y reste pendant plus de trente minutes. Je ferme les yeux, me détendant, j'ai bientôt cours donc je sors de ma douche, je me sèche et je m'habille, je met une robe noire, je met des collants noirs aussi et je met des escarpins noirs aussi. Je me maquille et je sors de ma chambre, avec mon sac à mains et je descends, puis je monte dans ma voiture, je sors du campus et me dirige en ville.

    Je m'arrête devant un fleuriste, j'achète une composition de fleurs, je les met dans la voiture et je remonte dedans. Je démarre de nouveau la voiture et me retrouve devant le cimetière, je respire fort, je ferme les yeux et me calme. Je sors de la voiture et rentre dans ce cet endroit où la paix règne, où personne n'est là pour m'aider. Je me dirige entre les tombes, je me retrouve devant une tombe où il n'y a aucune fleurs, sur cette tombe est noté le nom d'un être disparu « James Stanford ». Je pose le bouquet après avoir nettoyé la tombe puis je m'agenouille devant, quelques larmes coulent le long de mes joues, je ne sais pas quoi faire, au moins ici, personne ne viens m'importuner, personne ne vient me voir quand je pleure, quand je ne me sens pas bien. Je regarde le nom qui orne la tombe, je ne peux m'empêcher de le regarder, ce n'est pas vrai, c'est impossible pas lui aussi, je ne peux pas me dire que c'est vrai.

    De longs sillons noirs coulent le long de mes joues, je n'aurais pas du me maquiller, je n'aurais pas du venir, je devrais être en couple comme tous les gens normaux. Mais il me manque tellement que je ne pouvais pas m'empêcher de venir, c'est ce que je devais faire, je ne pouvais rester dans une salle de cours alors que règne ici une des personnes les importantes de ma vie, une des personne que je ne pourrais oublier que je pourrais supprimer. Il ne peut pas être mort, il devrait encore là, je n'étais pas là dans ses derniers instants, je ne pouvais pas lui dire à quel point je l'aimais, à quel point il comptait pour moi, je m'en veux. Je l'aime.


Dans ce cimetière morbide, seule, entourée de tombes, je pleure.
Revenir en haut Aller en bas
 
James Stanford || 29 mai 1992 ▬ 29 janvier 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Stanford || 29 mai 1992 ▬ 29 janvier 2012
» LUNDI 23 JANVIER 2012
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Twilight Imperium samedi 14 janvier
» Discours à la nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: » Le cimetière-
Sauter vers: