AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Départ précipité d'Alfred McMathis Jr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Départ précipité d'Alfred McMathis Jr Empty
MessageSujet: Départ précipité d'Alfred McMathis Jr   Départ précipité d'Alfred McMathis Jr Icon_minitimeJeu 2 Fév - 18:28


Le jour s'était levé sur la ville de Miami. Aujourd'hui, c'était le grand jour. Tout était allé très vite à vrai dire. Sacha s'était pointé comme par magie avant hier et depuis, c'était l’effervescence. Mon ami m'apprit alors que son départ imprévu lui avait en réalité sauvé la vie. Ne pouvant plus vivre ici, entre les murs de son ancien amour avec Chase, il avait prit un avion pour New York, se chargeant des détails de façon plutôt rapide. Il avait quitté Miami sans prévenir personne et puis, le voilà. Il était arrivé il y a de cela moins de 48 heures et aujourd'hui, c'était à mon tour de prendre ce risque et cet envol. Que retenir de ma vie à Miami? Il fallait le dire, je n'avais pas passé que d'agréables moments... Alors que ma couille dormait dans MON lit, j'étais là, assis à ma table, la fenêtre ouverte alors que nous étions en cette fin de janvier. Le vent frais me faisait du bien, surtout après le nombre de pétard pas possible que nous nous étions fait à nous deux. J'étais embrumé, une bouteille à mes côtés, une feuille et un stylo, voilà alors ce que j'avais écris...

    Le 30 Janvier 2012

    "Chers Wynwoodiens,

    Une petite troupe d'entre vous lira ce petit mot, écrit dans la précipitation d'une dernière soirée à Miami. Une petite troupe s'y intéressera, alors que pour les autres, ce sera comme un mot de plus parmi cette multitude colorée qui se trouve accrochée ici. Dans l'Académie, vous êtes moins d'une dizaine à me connaître, certes, mais j'écris pour vous.

    Je suis arrivé à l'Académie il y a plus d'un an maintenant, pour tout vous dire, je sortais d'un camp de redressement où je commençais à y pourrir. Je suis venu ici, quittant mon Europe que j'aimais tant, dans l'espoir de reprendre ma vie là où je l'avais laissé. J'étais froid, réservé, presque méchant même. Pourtant, Dieu m'a montré que j'avais fait le bon choix, j'ai fais la connaissance de Paige Mccarthy. La plupart d'entre vous sait très bien ce qu'il s'est passé, nous avons été les victimes de The Voice. Mais une chose est sûr, entre Paige et moi, il y avait plus que de l'amour, c'était de la passion, presque animale. Une attraction très forte qui nous a conduit, comme toute passion, à notre destruction. Un soir, je me suis fait agressé, j'ai perdu connaissance et mes agresseurs, me croyant mort, m'ont jeté au large. J'ai été repêché par des Cubains et j'ai été hospitalisé pendant de longs mois. J'avais perdu la mémoire et je ne savais plus qui j'étais. Quand je suis enfin revenu à moi, après de longs mois, Paige ne m'avait pas attendu. Elle était déjà avec ce type... Warren. A ce moment là, j'ai cru que j'allais le tuer, les tuer. J'étais au plus mal, la drogue et l'alcool reprirent le sens de ma vie, alors que la cruauté me fit faire une première erreur. J'ai dénoncé Paige, j'ai avoué son secret à tout le monde.

    Après tout cela, j'ai retrouvé un souffle de vie dans l'être qui me suffisait. Hayden B. Alors elle, cet ange, cette petite pierre précieuse, elle est devenue très importante dans ma vie, sans perdre de temps. Se raccrochant l'un à l'autre, nous avons passé des soirées collées l'un à l'autre, à se rassurer mutuellement, à prendre soin l'un de l'autre, s'avouant alors nos plus noirs secrets. Parfois je devenais bien trop possessif et jaloux envers toi et je sais que ce départ va te faire beaucoup de mal, que tu penseras que je t'ai trahis, que je t'ai abandonné. Mais non, je ne pars pas, je te l'ai déjà dis, peu importe la distance entre nous, on sera toujours frère et soeur. Tu resteras pour toujours Hayden, ma petite soeur. Tu es bien l'une des rares que j'aime à ce point en ce bas monde, ne crache pas sur ça et compte sur moi pour revenir te voir de temps en temps. Tu seras toujours la bienvenue à NY et tu le sais.

    Alors que nous préparions des plans de vengeance toi et moi, j'ai rencontré Helinä & son fils Aaron. Là encore, j'y croyais, dur comme fer, je me donnais corps et âme, mais je sentais que ce n'était pas suffisant. On a beau aimer une personne, il ne faut pas que de l'amour pour qu'une histoire fonctionne. Nous sommes resté longtemps ensemble, tu as été là alors que je t'en faisais voir de toutes les couleurs: alcool, drogue, crises de colère, deals et problèmes en tout genre. Tu étais jalouse de ma soeur, tu voulais que j'arrête mes conneries, tu voulais que je me range. Je n'étais pas prêt pour la vie de famille que tu m'offrais. La première fois qu'on s'est quitté, c'était parce que tu voulais tuer notre enfant. L'enfant qui avait commencé à vivre dans ton ventre. J'en étais le plus heureux, c'était à mes yeux, le symbole d'une renaissance pour moi. Mais quelques temps plus tard, sans nouvelle de toi, alors que tu avais avorté pour moi, tu m'as appelé. Un appel à couper le souffle. Tu venais de perdre notre enfant. Tu l'avais donc gardé... malheureusement, il n'était plus. Nous avons renoué notre couple, nous sommes partis en Suisse, pensant qu'un peu d'air, de distance vis à vis de tout ça nous ressouderait. Ca a marché, quelques jours. Et puis tout est partit en fumée. D'un coup, en une heure, tout était finit.

    J'ai finis mon année en France, malgré les problèmes de famille, je commençais à retrouver une certaine stabilité. Et puis j'avais Sacha & Luke, mes couilles. Mes meilleurs amis, toujours fidèles au poste, prêt à tout pour me redonner le sourire ou le moral. Avec Luke, c'était de fil en anguille, peu à peu, on parlait de plus en plus, on s'est attaché l'un à l'autre de plus en plus... Pour Sacha, tout a commencé peu avant le décès de Chase. Mais cet évènement et la perte de mon enfant et de la femme que j'aimais nous ont rapproché plus qu'avec n'importe qui. Nos soirées bédos me sont marqué à jamais. Du mémorable. Et puis voilà où j'en suis à présent...

    Ah non, j'ai appris le décès de Paige, par hasard, alors que je marchais sans savoir où aller, je suis arrivé au Cimetière, là, j'ai rencontré Hope. Une jeune femme charmante avec qui le courant est tout de suite bien passé. On a passé une journée ensemble, ça m'a vraiment fait du bien, c'était comme revivre une période de ma vie passée. On s'était promis de se revoir, malheureusement, à moins de venir à NY, ça ne sera pas possible...

    Donc voilà, mon séjour à Miami aura été troublant, perturbé et loin d'être normal. Espérons que mon escale à New York se passe de façon plus saine, j'y travaillerai ! En tout cas, j'ai passé de bons moments avec vous, mes amis et je vous attends à NY, si un jour vous passez par là-bas ou même dans le Sud de la France, faîtes moi signe, on se retrouvera...

    Pour Hayden & Luke, je suis désolé de partir aussi vite, je vous aimes. J'ai hâte qu'on puisse se revoir, je tâcherai de passer bientôt. Prenez tous soin de vous surtout !

    Bon vent à Miami !

    Alfred McMathis Jr"
Revenir en haut Aller en bas
 
Départ précipité d'Alfred McMathis Jr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ précipité.
» Un départ précipité
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: