AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Petit coup de déprime [Jeremy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Mar 21 Fév - 2:11

Après avoir fini de raconter vite fait ce qui la tracassé à Jeremy, elle se rendit compte qu'il n'allait rien comprendre le pauvre, mais cela ne semblait pas le déranger, puisqu'il lui répondit. Et il avait raison et elle le savait, mais c'était plus compliqué que cela. Elle-même ne s'avouait pas la vérité, ce qu'elle ressentait vraiment, alors comment le dire à une personne qu'elle ne connaissait qu'à peine ?!

- Tu as totalement raison ... Le pire là-dedans, c'est que c'est pas mon genre de réagir de la sorte à cause des amis. Je suis sûre qu'ils vont se remettre ensemble et ... c'est pas le problème,c'est juste que j'en ai eu marre de toutes leurs histoires, et toutes mes douleurs sont remontées à la surface, une sorte de goutte qui a fait débordé le vase je dirais ...

Rien que le fait qu'elle ait dit ça, qu'il lui ai dit ce qu'elle avait besoin d'entendre, lui fit essuyer ses larmes pour de bon. Elle souffla un bon coup et afficha un sourire, déjà beaucoup plus sincère que tout à l'heure. Et sa voix commençait à reprendre un peu plus de son naturel, c'est-à-dire, plus joyeuse :

- Pfiou, mine de rien, je vais mieux, merci beaucoup !

Il allait certainement croire qu'il n'avait pas fait grand chose, mais le fait de l'avoir emmené dans cet endroit, de lui avoir porté de l'intérêt, de l'avoir écouté, et de lui avoir dit qu'il ne fallait pas qu'elle se prenne la tête pour les autres, c'était ce qu'il lui fallait.
Caly' continua son cappuccino qu'elle put enfin déguster, car il était quand même très bon.

- Et si tu me parlais de toi un peu ?! Ca fait longtemps que tu es sûr Miami ? Et ta fille ? Elle s'appelle comment déjà ? Elle a quel âge ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Ven 10 Fév - 1:47


Après avoir déposé Oprah chez la nounou, ils partirent en direction d’un petit café que Jeremy connaissait bien. Tout le long du chemin, le garçon lança des sourires à la jeune femme triste qui y répondait sans grande conviction. Le trajet se fit en silence, Jeremy pensait encore à sa fille, fraichement « abandonnée » chez une femme ayant le diplôme approprié mais qu’il connaissait à peine dans le fond… Il avait toujours cette angoisse, il ne laissait jamais Oprah facilement à personne, même avec ses propres parents il avait encore du mal alors une nounou inconnue… Mais il y était bien obligé puisque sinon il ne pouvait pas aller en cours !

Mais son attention dériva bien vite sur la jeune femme, elle n’avait vraiment pas l’air dans son assiette. Elle commanda un cappuccino d’un air absent. Et sa position démontrait toute sa lassitude et sa tristesse à elle seule. Elle s’était laissé tomber sur la chaise, avant de poser ses coudes sur la table afin de pouvoir soutenir son menton à l’aide de ses mains. Son regard ne voyait pas vraiment Jeremy, il était perdu dans la vague, triste à l’extrême et son expression donna encore plus envie de l’aider à Jeremy. Il avait toujours eu horreur de voir les gens effondrés, alors il se convainquit de ne pas lâcher Calypso tant qu’elle n’irait pas mieux, qu’elle soit d’accord ou pas.

Finalement, après quelques secondes d’un silence un peu trop lourd au gout du jeune homme, elle répondit. Elle commença par dire qu’elle ne savait pas, qu’elle avait peur de se remettre à pleurer et qu’elle n’aimait pas ça. Sa voix était triste, fragile et encore secouée de quelques sanglots qui ne demandaient qu’à sortir. Tous ce que Jeremy trouva, c’est de sourire et de poser sa main sur l’épaule de la jeune femme, essayant d’être réconfortant. Puis, elle rouvrit la bouche d’une voix un peu plus assurée, bien que toujours faible. Il écouta son histoire attentivement, sans tout comprendre, mais le principal était qu’elle se confie, le fait qu’il comprenne ou non comptait peu en fin de compte.

« - Oh… Tu es dans cet état à cause de tes deux meilleurs amis ? Je…Euh… Je ne veux pas avoir l’air de me mêler de ce qui ne me regarde pas mais enfin… C’est génial que tu essayes de les aider mais quand même, il ne faut pas se mettre dans des états pareils ! C’est peut-être un peu égoïste, mais après tout, se sont leurs problèmes à eux alors, si ces problèmes ont un impact pareil sur toi, tu devrais peut-être les laisser les régler entres eux, tu ne crois pas ? »

Il avait parlé sans vraiment réfléchir et avait donc dit ce qu’il pensait, mais en terminant, il se mordit la lèvre inférieure, embêté. Peut-être s’était-il un peu mêlé de ce qui ne le regardait pas après tout ? Elle pouvait très bien mal réagir à ses propos et ce n’était en aucun cas ce qu’il voulait, bien au contraire. Il voulait juste l’aider, parce qu’elle était mignonne, qu’elle était sa première vrai rencontre à Wynwood et surtout, parce qu’aider les autres lorsqu’ils en avaient besoin, c’était dans son caractère, qu’il le veuille ou non.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Dim 15 Jan - 17:01

Calypso attendit qu'il soit sorti pour se rendre à son petit vestiaire, en sortir avec fatigue ses affaires et s'habiller. Elle n'arrivait pas à aller plus vite. Comme si c'était une corvée de s'habiller. Elle n'avait envie de plus rien en même temps. C'était dur, tout était dur, alors comment aller plus vite ?! Elle finit tout de même par être complètement habillée et chaussée. Elle enfila son blouson, laissant ses affaires de douches dans son casier et rejoignit les deux jeunes gens à l'extérieur.

Ils partirent chez la nounou de la petite demoiselle qui était vraiment adorable. Elle lui rappelait Wyatt. Ils devaient certainement avoir presque le même âge d'ailleurs. Mais ce bout de chou lui rappelait Isy, qui lui rappelait Alecto, qui lui rappelait pourquoi elle avait craqué misérablement dans les douches. Elle essayait tant bien que mal de se remonter le moral, elle essayait même de répondre aux sourires de Jeremy de façon plus franche, mais cela lui était impossible. Elle n'y arrivait pas.

Caly' resta muette tout le trajet, jusqu'au café où les deux lycéens se rendirent. Même si la petite fille n'avait pas arrêté de parler, la sportive elle, était restée plongée dans ses pensées, éloignée du reste du monde. Elle refit tout de même un peu plus surface quand elle du commander quelque chose. Oui ça lui ferait du bien. Heureusement, il n'y avait pas grand monde, et même si elle avait chuchoté qu'elle voulait un cappuccino, on l'avait entendu. Elle ne fit même pas attention à ce que son camarade avait commandé.

Ils s'étaient ensuite assis à une table, enfin, Caly' s'y était effondrée plutôt. Elle posa ses coudes sur la table, posa son menton dans le creux de ses mains, et resta le regard dans le vague, triste, jusqu'à ce que le brun coupe le silence.

- Je sais pas trop ... Mine de rien, le sourire du jeune homme lui faisait chaud au cœur et l'aidait à ne plus avoir envie de pleurer. J'ai peur de me remettre à pleurer et ... et j'aime pas ça ...

Sa voix était toujours aussi fragile, mais elle devait en parler, encore plus avec quelqu'un d'extérieur à tous ses problèmes.

- C'est con mais ... c'est à cause de deux de meilleurs amis, qui sont en couple, enfin, qui l'étaient, enfin je sais pas trop, j'en ai marre de leurs histoires, je me retrouve toujours au milieu, comme si la première n'avait pas suffi ...

Il n'avait certainement pas tout compris, vu qu'elle avait tout déballé sans vraiment s'arrêter et sans parler très fort.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Lun 2 Jan - 22:26


Apparemment surprise par la proposition de Jeremy, elle releva la tête et s’était arrêtée de pleurer, laissant juste quelques larmes rebelles continuer de couler. Elle tenta d’esquisser un sourire avant d’enfin lui donner son prénom. Elle s’appelait Calypso, c’était un joli prénom, un peu étrange mais joli.

« - Je vais ... juste m'habiller ... »

Le rire espiègle d’Oprah résonna dans la pièce alors que Jeremy piquait un fard, avec cette histoire, il n’avait même pas remarqué que la jeune femme n’était pas habillée, elle portait juste une serviette afin de cacher sa nudité. Le garçon se leva un peu gêné et tendit la main à la jolie blonde pour l’aider à se relever.

« Heu... Oui, désolé, je... On t’attend dehors ! »

Il entraina sa fille hors de la salle et patienta tranquillement en jouant avec cette dernière. Lorsqu’enfin la jeune femme sortit, il se leva et attrapa à nouveau la main d’Oprah près à partir. Ils se rendirent jusqu’à la résidence de la nourrice de la petite dans un quasi silence puisque la petite ne pouvait s’empêcher de poser tout un tas de questions et Jeremy y déposa sa fille non sans lui avoir longuement dit au revoir auparavant. Puis il retourna vers la dénommée Calypso.

« Allez, c’est parti ! » Annonça-t-il en lui offrant un nouveau sourire.

Rapidement, ils arrivèrent à un petit café non loin de Wynwood, Jeremy laissa Calypso commander pour ensuite prendre un café au lait et un cheesecake au citron. Puis ils s’assirent à une table, l’un en face de l’autre. Jeremy décida de commencer la conversation en attendant qu’ils soient servis.

« Alors, tu veux en parler avec moi ? Ou tu préfères parler d’autre chose ? » Demanda-t-il en souriant toujours.

Il ne savait pas trop par quoi commencer, après tout, il était là depuis trois jours et cette fille était sa première rencontre de Wynwood. Et il fallait bien avouer qu’il avait perdu l’habitude de parler aux gens depuis l’année précédente.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Sam 10 Déc - 19:25

Quand la jeune sportive avait eu fini de parler, elle était repartie dans ses genoux, se laissant aller à ses larmes couler. Elle n'arrivait pas à les retenir, elle n'en avait même pas envie, même si elle n'était désormais plus toute seule. D'ailleurs elle s'attendait à ce que le jeune homme prenne la mouche et la laisse en plan, pleurer toute seule. C'était peut-être ce dont elle avait envie aussi. Mais quelque part, elle avait aussi besoin d'attention. C'était apparemment ce que voulait penser le brun. Puisqu'il lui proposa quelque chose qui surprit la jeune femme. Tellement qu'elle releva de nouveau la tête et s'était arrêtée de pleurer à flots. Il y avait toujours quelques larmes rebelles, mais il l'avait faite arrêté de pleurer sans le vouloir.

Alors avant de répondre, elle s'essuya les yeux à l'aide de sa serviette, essaya d'esquisser un sourire, sans grande réussite, et répondit enfin :

- Caly... Calypso ! Merci ..

Elle qui d'habitude débitait tant de paroles, voilà qu'elle n'arrivait à en dire que deux. Elle regarda ensuite le fameux Jeremy et vit qu'il était sacrément mignon, surtout avec sa petite fille. Elle aurait pu craquer pour lui si elle l'avait connu avant de sortir avec Cedric. En plus il était attentionné.
Elle se leva avec difficulté, et dit au jeune homme :

- Je vais ... juste m'habiller ...

Ça voulait tout dire, elle n'arrivait plus à parler, elle ne faisait que parler extrêmement bas, et on sentait son envie de pleurer dans sa voix. Si un jour il la voyait dans son état normal, il serait certainement très surpris de l'avoir rencontré dans cet état là. D'ailleurs il était le seul à l'avoir jamais vu comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Mer 7 Déc - 22:52


Lorsqu’il posa sa première question, elle replongea sa tête dans ses genoux, pleurant de plus belle. Mais elle répondit tout de même, entre ses larmes.

« - C'est gentil ... Mais ... Tu ne peux rien faire ... Malheureusement ... Mais merci ... Ça va passer ... Il me faut juste un peu de temps ... »

Oprah commença alors à gigoter et à vouloir quitter la pièce. Jeremy la retint par la main, mais il savait très bien qu’il ne la tiendrait pas longtemps comme cela. Il hésita un instant, regardant la fille éplorée puis Oprah, ne sachant que faire. Puis, il prit une décision. Il se releva, retint sa fille pour quelques minutes encore et tendit une main à la jeune fille.

«  Ecoute, je veux juste t’aider, je vois bien que tu en as besoin même si tu ne veux pas l’avouer. Alors voilà ce que je te propose, il reste environs une heure et demi avant le début des cours, en admettant que tu commences à 8 heures, là je dois conduire ma fille chez la nounou, si tu me fais l’honneur de m’accompagner, je t’offre un café, un chocolat, ou tout ce que tu veux d’autre dans un café pas loin, c’est d’accord ? »

Il n’était pas bien certain que cela fonctionnerait, mais il voulait vraiment aider cette fille. Elle lui faisait penser à Abby, à pleurer dans un coin, cachée du monde entier. Lorsqu’elle releva la tête il lui sourit espérant lui donner envie de l’accompagner. Attrapant sa main, il ajouta tout de même.

« Je m’appelle Jeremy, Est-ce que je peux connaitre ton nom ? »

Après tout, la faire parler un peu ne pouvait pas lui faire de mal, si ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Lun 5 Déc - 21:44

Quand ça commençait, elle n'arrivait vraiment plus à s'arrêter. Les larmes coulaient, coulaient et coulaient à flots, impossible de se stopper. Et pourtant elle n'aimait pas ça pleurer. Heureusement qu'elle n'écoutait pas de la musique triste, sinon cela serait sérieusement pire. Mais au moins, elle pouvait libérer tout ce qu'elle avait au fond, tout ce qu'elle avait gardé et contrôlé. Cela lui faisait tellement mal quand elle pleurait, quand elle pensait à ses parents, et à tout ce qu'elle avait perdu sentimentalement parlant. Dans ses moments là, elle était si pessimiste, si triste, si faible. Ils étaient si rares que lorsqu'ils apparaissaient, ils étaient assez violent.

Elle avait la tête engouffrée dans ses genoux, collés contre sa poitrine, essayant tant bien que mal de se calmer. Elle entendit du bruit, mais ne réagit que lorsqu'on lui parla. C'était un garçon, un brun, un frère ? Un père ? Tout était possible dans ce lycée, c'était un truc de dingue. Mais elle s'en fichait. Alors qu'il lui demandait si ça allait, elle replongea sa tête dans ses genoux sans lui répondre. Il enchaîna en lui demandant cette fois-ci s'il pouvait faire quelque chose. Que pouvait-il bien faire ? Il ne savait certainement pas ramener les morts à la vie. Alors, entre tous ses sanglots, elle réussit à lui répondre :

- C'est gentil ... Mais ... Tu ne peux rien faire ... Malheureusement ... Mais merci ... Ça va passer ... Il me faut juste un peu de temps ...

Elle n'avait même pas réussit à faire un seul sourire, elle qui d'habitude souriait tout le temps, surtout avec des personnes autant attentionnées. Les gens pouvaient être vraiment nombrilistes ces temps-ci, et des personnes comme ce jeune homme faisait un bien fou en général à la jeune sportive. Mais là, elle était vraiment ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   Dim 4 Déc - 22:14


04/12/2011

Tous les matins, c’était la guerre. Il se réveillait le plus tôt possible pour aller prendre sa douche et surtout emmener Oprah, sa fille, chez la nourrice sans que personne ne la voit histoire de passer inaperçu. C’était sa première semaine à Wynwood et il n’avait pas vraiment envie que tout le monde sache qu’il avait déjà une fille de trois ans, sans compter qu’il préférait éviter de présenter trop de monde à sa fille. Sauf qu’à trois ans, Oprah, avait déjà un sacré caractère et elle refusait systématiquement de se lever le matin. Évidemment, ce matin là ne fut pas une exception. Il fut content de tout de même réussir à la faire se lever assez tôt pour qu’il n’y ait personne - ou presque - de réveillé.

En sortant de la chambre, il attrapa deux sacs, l’un avec ses affaires, l’autre avec les jouets d’Oprah et prit celle-ci dans ses bras. Puis, il se dirigea vers les douches. En arrivant, il installa comme tous les jours la petite couverture d’Oprah dans un coin, il y disposa ses jouets et laissa la petite là, en priant pour que personne ne la voie. Puis, il entra dans un des cabines de douche pour en ressortir une dizaines de minutes plus tard. Il fut soulagé de voir que la petite n’avait pas bougé. Jeremy rangea les affaires dans le sac, puis reprit sa fille à bras, bien décidé à la mener chez sa nounou.

Seulement, en passant devant la porte menant aux douches des filles, il entendit du bruit, comme si quelqu’un pleurer. Il hésita quelques secondes avant d’ouvrir la porte et d’entrer. Il y avait là une fille brune, recroquevillée dans un coin contre le mur. Il ne put s’empêcher d’approcher et de s’accroupir près d’elle.

« Est-ce que ça va ? »

Question idiote, elle était en train de pleurer toute seule dans la salle des douche tôt le matin, alors il était plutôt évident que ça n’allait pas. Du fait, il essaya de se reprendre.

« Je peux faire quelque chose pour t’aider ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Petit coup de déprime [Jeremy]   Dim 4 Déc - 18:40

La semaine n'avait pas vraiment bien commencé, surtout qu'en ce moment ce n'était pas trop la joie avec les amis de la jeune sportive, Alecto et Isy qui déprimait tous les deux pour l'un et l'autre. Se retrouver au milieu ce n'était pas toujours la joie. Bien qu'elle n'avait pas vraiment eu de nouvelles d'Isy. Par contre avec Alecto cela se voyait qu'il s'était réconcilié, parce qu'ils avaient passé pas mal de temps ensemble, et au téléphone aussi. Et elle avait supporter ses humeurs chiantes. Même si c'était son ami, quand il était dans ces états-là, ce qui était tellement rare, c'était à la limite de l'insupportable. Mais bon, elle savait toujours faire la part des choses et réconforter.
Sauf qu'aujourd'hui, elle était au bout. Elle n'avait pas répondu au téléphone, alors que le blond avait essayé de l'appeler, sûrement pour lui raconter comment ça s'était passé avec Isy la veille. Elle avait préféré l'éviter, et se concentrer sur sa petite personne un peu.

C'était le matin, et elle venait de se réveiller. Il était assez tôt et tout le monde dormait encore. C'était l'excellent moment pour aller se doucher. Elle prit sa serviette, son gel douche et son shampoing. Elle n'était déjà pas très bien réveillée, mais elle sentait la grosse déprime arriver.
Arrivée dans la douche, elle fait couler l'eau, se douche sans réel problème, mais au moment de se rincer, le tuyau se pète et l'eau gicle partout. Elle s'énerve donc, mais des larmes commence à couler sur ses joues, mais elle ne les sent pas. Ce n'est que lorsqu'elle se sèche, qu'elle remarque que la pression était trop montée. Elle n'en pouvait plus c'était sûr. Elle s'écroula à terre, contre un mur, assise, et pleurait toujours, juste quelques larmes. Mais bien trop vite, elle se mit vraiment à pleurer. Tous ses malheurs, ses douleurs refaisaient surface. Mais elle pleurait en silence, tout seule dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petit coup de déprime [Jeremy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit coup de déprime [Jeremy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit coup de déprime [Jeremy]
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» Un petit coup de pouce pour la promo d'un livre ^^
» Allez, viens boire un ptit coup a la maison /paf [Pv Makoto]
» Petit coup de gueule....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: