AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Break It Down [Swann Neige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeMar 8 Nov - 10:40

La fête battait son plein. Nous flirtions avec nos trois jouets lorsque Swann avait besoin d'un coup de fouet (sens figuré) et m'invitait à la rejoindre aux toilettes pour un p'tit rail.
Je la suivais sans hésiter, nous nous mettions en condition pour prendre notre envol.
Les heures passaient, elle s'envolaient bien plus vite que nous...
Nous ne voyions rien passer jusqu'à ce que nos trois petits jouets décident qu'il était pour eux l'heure de se coucher.

Voilà, un truc qui va m'énerver.
Sérieusement ? Il est seulement trois heures du matin !
J'attrape l'homme tandis que sa femme et l'autre homme s'éclipsent.
"elle te trompera avec lui, de toute façon, alors pourquoi partir ?"

J'avais bien quelques verres de trop dans la tronche, très certainement, et je devais être un peu moins attirante que plus tôt dans la soirée.
Comme quoi, ces conneries qui disent que l'alcool et la drogue c'est pas bon pour le teint...
Pourtant, je me servirai bien de sa coke pour fond de teint. Blanche comme une geisha. Classe, non ?
Ou pas.

On va quand même s'éclater, ma belle, n'est-ce pas ?




Un peu plus d'un an plus tôt...

"Qu'est-ce que tu croyais ? Tu pensais vraiment que t'étais unique ? La plus belle et intelligente des nanas que j'avais rencontré ?"

Je le regardais, les yeux mouillés par tous ces mois de souffrance qu'il m'avait fait enduré. Jusque là, je n'avais pas bronché, j'avais fermé les yeux, espérant que cela s'arrange et redevienne comme aux premiers jours. Pourtant, des salauds, j'en avais connu avant lui. J'aurais du retenir la leçon. Cela ne l'a pas empêché de me rendre la vie bien plus infernale que quiconque n'aurait osé le faire.

"Le problème avec toi Sumire, c'est que tu es tellement franche que tu crois naïvement que nous le sommes tous, que c'est naturel. Tu veux de la franchise ? Je ne t'aime pas. Je ne t'ai jamais aimée. Pourtant, tu étais marrante au début, on s'amusait bien quand t'écartais les cuisses sans me murmurer tous ces mots d'amour. Ce foutu sentimentalisme me donne la nausée, j'en ai marre de toi. Même après tous ces mois où j'ai essayé de te le faire comprendre, tu t'acharnes à rester. Je veux juste que tu dégages, maintenant, est-ce bien clair ?"

"STOOOOOP ! FERME-LA !"

Je ne voulais plus entendre toutes ces paroles blessantes, je me sentais mourir à petit feu. J'étais totalement effondrée, impuissante, je ne voulais pas croire que tout ce que nous avions vécu n'était qu'un mensonge.Ce qu'il disait, là, à présent, ce n'étaient que des mensonges. Oui voilà, c'étaient ça les mensonges, pas notre passé.

"Oh, mais calme toi, Sumi-chan. Tu sais bien que si t'as besoin de chaleur humaine, je serai toujours dispo pour te fourrer un peu."

"Ne dis plus toutes ces choses, tu n'as pas le droit de me faire ça, tu sais que je t'aime et toi aussi, tu m'aimes. Pourquoi tu... pourquoi tu me fais cette mauvaise blague ? Pourquoi t-t-t-t..."


"T-t-t-t-t... Ahah, t'en es vraiment réduite à ça ?"

Il m'avait fallu quelques semaines de solitude avant de me jurer de lui faire payer...




Je faisais signe à ma camarade de se charger du jouet restant, amuses-toi ma grande, c'est pas tous les jours que je me sens d'humeur généreuse.
Moi je retournais sur scène, mettre toujours plus d'ambiance.

Vers cinq heures du matin, notre jouet tombait de fatigue, la tête sur le comptoir, j'espérais alors que ma partenaire de jeu ait pu en profiter et je réveillais ce sale con d'une claque sur la joue mais il était bien trop crevé pour avoir une quelconque réaction...



HRP : Désolée pour le retard et le meublage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeJeu 27 Oct - 22:08



Swann Neige se laissa embrasser et eut un sourire devant la réaction évidente du barman. Peut-être les deux filles réussiraient-elles à le dévergonder. Ou peut-être pas, songea l'américaine en voyant son teint rouge piment. Ma foi ! Tant pis.
Il y avait d'autres choses plus amusantes. Comme les shooters surprises sur le comptoir. Sa camarade les avala cul-sec les uns après les autres. La jeune fille sourit de nouveau. Puis regarda ceux qui étaient devant elle. Avant de les boire un par un, sans hésitation. Couleurs étonnantes, sensations variantes. Springbok. Cucaracha. Kiss Cool. Red, white and blue. Rien que de l'agréable. Quatre shots qui lui donnaient envie de rire, de faire la fête dignement. Et sa camarade semblait du même avis car elle l'entraîna à sa suite sur la piste, attrapant au passage deux jeunes hommes et une jeune femme. La compagne d'un des gars s'étant disputée et ayant pris la clé des champs. Une vraie rabat-joie que celle-ci. Que croyait-elle donc quand tous les quatre s'étaient retrouvés ici ? Que c'était juste pour boire un verre et rester assise sur son tabouret ? Pour faire ça, elle pouvait aussi bien le faire chez elle. Fort heureusement l'américaine et l'asiatique s'étaient trouvées là pour illuminer la nuit, faire briller les étoiles. Toujours plus haut, plus fort. Le groupe des cinq se collait, les uns contre les autres. Toujours plus près, toujours plus joueurs. Oui, Swann Neige était dans son élément. Les fêtes, briser des couples, des vies, danser, sniffer, boire, faire souffrir, attiser. Chacun avait un but. Celui de Swann était d'oublier et de détruire. Deux mots. Deux verbes. Qu'elle s'appliquait à mettre en action en embrassant le gars face à elle. En caressant la fille, à côté d'elle. Oui, elle voulait s'amuser. Défier, gagner.
Attrapant rudement le serveur qui passait à son côté, elle s'empara d'un cocktail et le vida d'un trait, avant de reposer le verre sur son plateau, souriant nonchalamment.
Puis, de nouveau à ses préoccupations, elle passa sa main sur les fesses de l'asiatique et lui emprunta le gars qu'elle gardait pour elle avec un sourire. Embrassant sa camarade avant qu'elle ne se plaigne du vol. Entraînant le gars, qui lui prononça son nom à l'oreille. Qu'en avait-elle à foutre de son nom, elle ? Croyait-il sincèrement qu'il l'intéressait ce Dean ? Swann Neige ne s'intéressait pas aux mecs qu'elle rencontrait. Elle voulait juste qu'ils l'aident à oublier. Pour un temps au moins.
Et ils faisaient parfaitement leur travail. Celui-ci ni échapperait pas, sa copine étant la dinde qui s'était enfuie. Eh oui ! Il ne fallait pas laisser un mec sans surveillance. Tromper c'était vite fait, même si Swann Neige ne l'avait jamais été. Enfin, la dernière fois qu'elle avait eu une relation sérieuse elle avait 15 ans. Ça remontait loin. Et ça ne l'intéressait pas.
Pour un moment, elle dansa, sensuelle, attirant les regards. Avant d'attraper le bras de l'asiatique et de lui murmurer qu'elle allait se faire un shoot dans les toilettes. Si elle voulait venir.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeMar 25 Oct - 0:17

20h32
Ma partenaire de jeu n'était pas du genre bavarde et ce n'était pas un problème pour moi, bien au contraire, je dois dire. Après m'avoir suivie dans le cul sec de shot L'alcool, cette drogue douce, lente et délicieuse, qui ne suffit jamais... Cette demoiselle le pensait aussi. Elle ouvrit un pendentif, trempa son doigt à l'intérieur de ce que je savais être de la coke. Sa bouche glissa sensuellement sur son doigt prenant soin de ne pas laisser le moindre grain de poudre s'envoler, et dans l'instant qui suivit, elle le retrempa pour me proposer ma part de plaisir. J'acceptais sans plus attendre, je n'étais pas du genre à me faire désirer. Je suis de celles qui agissent même si cela m'a déjà coûté. Je n'ai pas peur des copines jalouses, ou des copains jaloux. Je sais comment ils réagissent aux tromperies, j'ai moi-même été comme eux... Même pire.
La drogue, l'alcool m'effraient encore moins.
Je ne parle même pas de ma propre mort...
Je sauverai même la peau de cette jeune femme avant la mienne.
Ne me demandez pas pourquoi, personne n'a besoin de raisons.
La raison n'a jamais raison avec moi.
Encore moins ce soir, je suis là uniquement pour me laisser aller.
Tous les soirs sont faits pour ça !

Hmm... délicieuse, elle m'embrasse, elle m'attise. J'aime ! Ça change de toutes les personnes que j'ai désespérément essayé de dévergonder. Bien sûr, j'y suis souvent parvenue mais, quel plaisir d'être celle qui reçoit. Elle commande deux shots. La nuit sera couleur arc-en-ciel. Nous y verrons peut-être des éléphants roses. Ça fait longtemps que je n'en ai pas vu. Avec des ailes ! Oui, de préférence avec des ailes. Moi aussi je veux m'envoler. Je crois qu'elle est digne de m'y suivre, là haut, pour voler. Mais, j'irai bien plus haut qu'elle.

Vodka. Absinthe. Citron. Sucre. Cannelle.
Kalachnikov !
Je me sens joyeuse. Je me sens d'humeur à voler très haut et ne jamais redescendre.
Fais moi planer miss, la soirée ne doit pas finir au comptoir, il est tôt, la soirée ne doit pas finir du tout.

Je lui prend le menton, le sourire aux lèvres, coquine comme toujours, et l'embrasse tandis que le barman qui était revenu vers nous, nous regarde. Je suis sûre qu'il bande, j'ai bien envie de vérifier. Je termine mon baiser, fais un clin d'œil à ma camarade, me mets à genoux sur mon tabouret, les bras posés à plat sur le comptoir, je me penche un peu, laissant au passage entrevoir une vue plongeante de mon décolleté et je jette un œil derrière le bar. Bien ce que je pensais. Le barman a le visage rouge, il a compris que je n'inspectais pas les bouteilles.
Je me sens d'humeur joueuse.
Je me remets assise comme il le faut et je commande 8 shots de plus. Et à peine fut-il retourné que je lui piqua son chiffon pour lui donner un coup aux fesses comme on le ferait avec un fouet.

Deux minutes plus tard, il arrive avec nos shots surprises.
Je propose alors à ma belle complice d'enchaîner 4 shots chacune pour commencer.

Pour ma part, Bloody Brain, Crève Cœur, Tsunami et Quick Fuck.

21h26
Une fois nos shots finis, j'entraîne la jeune femme avec moi, on parcourt les tables et je choisis deux jeunes hommes qui étaient assis avec des femmes, elles, bien sûr, je les laisse à leurs places que ça leur plaise ou non, et nous quatre allons sur l'estrade. Les deux hommes ont plutôt l'air ravi, même si l'un semble un peu plus timide et déconcerté. L'une des deux femmes commençait à se lever lorsque je lui murmure un "je le connais, on se voit souvent lorsque vous êtes occupée", elle gueule un coup, et je la calme d'une claque. Voyant que son supposé mari ne réagit pas pour la défendre, elle sort du bar, énervée. J'éclate d'un rire satisfait. L'autre femme est intriguée par ce qu'il se passe. Pourtant, elle ne bouge pas. Ma curiosité est réveillée, je lui tends la main, elle ne comprend pas où je veux en venir. Je m'assis sur ses genoux et lui dépose un baiser dans le cou puis lui murmure à l'oreille «viens t'amuser avec nous, ton copain est d'accord pour cette nuit». Alors, tous les cinq allons jusqu'à l'estrade où les musiciens ont repris de plus belle. Je reprends le micro, chantant une chanson de mon invention, cela parle de sexe, de fête et de s'enivrer sans fin. Nos corps ne cessent de se frôler les uns aux autres au rythme de la musique. Je finis par laisser tomber le micro, préférant me centrer sur la danse, une main taquinant le torse de l'homme de celle qui est restée avec nous, une autre sur les courbes de sa femme.

Et si on finissait cette nuit à cinq ? Je n'ai rien contre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeLun 24 Oct - 22:36



Swann Neige avait fait quelques pas vers la jeune fille. S'était accordée à son rythme, avait accompagnée son corps. Elles avaient dansés ensemble. Cela leur plaisaient visiblement autant à l'une qu'à l'autre. Ouais, Swann Neige aimait sentir un corps contre elle, peu importait qu'il soit féminin ou masculin. Cela ne la gênait pas. Ouais, elle l'assumait. Le revendiquait sans jamais se cacher. Pourquoi faire ? Tout le monde la connaissait. Tout le monde savait qu'elle était continuellement déchirée et en train de planer. A quoi s'attendraient-ils d'autre ? Le monde des Bisounours ? Sûrement pas.

La brune l'entraîna vers le bar ou elle commanda deux shots. Un pour chacune d'elle. L'un était bleu, l'autre orange.
Le premier s'appelait « cocaïne liquide », Swann Neige l'aimait particulièrement, et à ce qu'elle voyait, le second était sans doute le « brown kilt ». L'avalant d'un trait, la jeune fille reposa le shot. C'était bien ce qu'elle pensait. Liqueur de chocolat blanc, de mandarine et whisky. Cela lui plaisait.
Prête à tout, et surtout à s'en mettre plein la tête, Swann Neige commanda deux nouveaux cocktails. N'importe lesquels. Il fallait faire dans la nouveauté, toujours se renouveler et tester, pour être mieux déchiré. Ouvrant sans scrupule le pendentif qu'elle avait au cou, elle trempa son doigt dans la poudre blanche, volatile, et la suça avec plaisir, proposant d'un regard coquin, la même chose à sa partenaire.

Allez viens, joue avec moi. Suis-moi, emmène moi. Toujours plus haut, plus vite, plus fort. Jusqu'à ce que nous nous perdions dans le noir de nos consciences, de la mort, de l'oubli. Accompagne moi, boire un verre, ou bien sur la piste. Aide moi à enflammer les hommes, à provoquer les femmes. Aide moi à séduire, tromper et jouer. Aide moi à détruire. Les autres. Et ma vie.

Sans un mot, S.N. embrassa sur la bouche sa compagne. c'était une invitation au jeu. A la cruauté. A la dépravation. Encore un peu plus. Sans jamais s'arrêter.

Nouveaux shots. Nouvelles couleurs. Nouveaux goûts.
Transparent. Le shot de Swann Neige ne semblait rien avoir de réellement spécial, elle s'en saisit et l'avala de nouveau cul-sec.
Gin. Vodka vanille. Rhum blanc. Curry.
Une nouveauté faite dans très peu de bars. Des shooters comme elle aimait. Celui-ci s'appelait « cristalline indienne ». Le curry était tout dans ce shooter. Sans lui, ce serait fade, inutile. Comme la vie sans la drogue et les fêtes. Qu'elles autres raisons de vivre ? Surtout en sachant que la mort est au bout ...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeLun 17 Oct - 1:54

20h09
Break It Down [Swann Neige] Kodakumieternity2
Les musiciens avaient fini par se laisser guider par ma voix et mes gestes, sensuels, presque professionnels.
La scène m'a toujours fait vibrer.
Faire une carrière en tant que chanteuse ? Ouais, ça a vaguement traversé mon esprit.
Mais là, pour l'instant, je m'éclate et y'a que ça qui compte !
En parlant de prendre du bon temps... Voilà qu'une jolie brune me rejoint sur scène.
Hmm... appétissante la demoiselle.
Son visage m'est familier. J'ai du la croiser à Wynwood.
Peu importe, Wynwood et tout le reste.
Elle, je veux bien qu'elle me tienne compagnie ce soir, cette nuit...

Alors qu'elle s'approche de moi, je l'entraîne dans la danse tout en continuant à chanter.
Une main sur ses hanches, l'autre tenant mon micro.
Ce soir, je me l'étais dit, il était hors de question que je laisse ce bar dans la morosité dans laquelle il était plongé à mon arrivée.
Ce soir, le bar allait connaître Nicole Sumire Nakajima.
Et les rues de Miami, le lycée de Wynwood... On connaîtrait mon nom.
En bien ou en mal, je m'en foutais.
Que l'on connaisse mon nom, je m'en foutais aussi clairement mais,
je savais que l'on me retiendrait pour la simple et bonne raison que j'ai horreur de l'ennui.
Je suis donc prête à tout pour y mettre fin partout où je suis.
Chanter dans un bar qui ne m'a rien demandé par exemple.

Par contre, cette nana, qu'elle connaisse mon nom ou non,
je sentais que j'allais bien m'amuser avec elle.
Une sorte d'aura, son regard et ses lèvres dans lesquels je pouvais lire le vice.
Tout ça suffisait à le confirmer.
Pas le genre avec qui je m'emmerderai, ça, c'est certain !
Mais jusqu'où était-elle prête à aller ?

À la fin de la chanson, je fis signe aux musicos de faire une pause histoire de pouvoir faire un peu plus connaissance avec la belle brune.
Je la conduisis jusqu'au bar où je commandai deux shots au serveur.
De quel alcool ?
Celui que vous voulez, monsieur, laissez aller votre inspiration, faites fonctionner votre shaker !
Je n'ai pas peur de l'inconnu, seulement de la monotonie.


«J'espère que boire sans savoir quelle boisson est-ce ne t'effraie pas.»

Je levais mon verre à mon interlocutrice, comme pour un toast à cette soirée car pour moi,
chaque nuit doit être une fête et celle-ci ne ferait pas exception.
Si ma camarade ne saisissait pas cela alors,
elle n'avait pas sa place à mon tabouret voisin et avait le droit de regagner son dortoir.


«Santé !»

Cul sec ! Ah, ça fait du bien par où ça passe, dis donc !
Hmm... je reconnais ces goûts-là.
Vodka. Tequila.
Et cette couleur bleue, c'était évidemment du
Curaçaõ.
Cocaïne liquide.
Voilà donc le nom de ce cocktail.
Il a différents dérivés portant ce nom mais c'est celui-ci que je préfère.
Merci Barman d'avoir contribué à cette putain de bonne soirée !
Je le rappelle et une fois arrivé près du comptoir, je lui chope le cou et l'embrasse goulûment.
Il repart vers d'autres clients, les joues rouges et la tête sûrement pleine... que dis-je, les bourses pleines !
Je me tourne vers la belle qui est assise à mes côtés, me demandant ce que le barman a mis dans son shooter.
Et surtout, si elle est digne de me suivre toute la nuit...
Montre moi qui tu es, miss.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeSam 15 Oct - 16:32

15 h 36




Swann Neige émergea difficilement de son sommeil. Ces derniers temps, la vie avait été compliqué. La fête sur la plage qui avait donné à réfléchir, puis l'accident de scooter, puis l'accident de voiture, puis la rencontre avec James à l'infirmerie. Peu de temps s'était écoulé entre toutes ces péripéties. Et la vie devenait sérieusement compliquée. Ce qui ne plaisait pas franchement à la jeune fille. Elle aurait voulu en parler à quelqu'un. Trouver à qui se confier. Bien sûr, il y avait Samantha. Celle qu'elle avait d'abord nommée Blondie. Mais même si elle se rapprochait le plus d'une amie, comment lui accorder sa confiance ? Comment lui dire ce qui pesait sur sa vie ? D'autant que la blonde lui cachait également quelque chose. Et que comme elle, il faudrait des années peut-être pour qu'elle décide de se confier. Et puis Swann Neige, était-elle réellement capable de supporter les confidences de quelqu'un d'autre, de s'y intéresser ? Avait-elle encore en elle, cette empathie qui l'avait caractérisée durant ces jeunes années ? Mystère. L'état second dans lequel elle était continuellement plongée, ne lui laissait pas le savoir.
Lassée de ses pensées qui tournoyaient sans fin dans sa tête, elle se leva de son lit pour prendre sa douche. La salle de bain baignait dans le soleil distribué par les deux grandes fenêtres à barreaux. C'était beau. Combien de temps qu'elle n'avait pas apprécié cette simplicité ? Comme elle aurait aimé que simplicité soit le mot de sa vie. Peut-être que ses parents auraient dû la nommer ainsi. Se glissant, sans plus réfléchir sous le douche, elle alluma les jets et se laissa aller, la tête en arrière, l'eau lui ruisselant dessus, plaquant ses longs cheveux contre son corps mince. Noir contre blanc. Éclat élégant. Reflet intrigant.

Une fois lavée, l'adolescente se rendit dans son dressing. Cherchant des vêtements qui la représenteraient. Choisissant un bustier noir à nœuds blanc et une jupe blanche à fleurs colorées. Classe et gaie. C'était ce qu'elle avait un jour été.
Enfilant ses fringues, elle songea à son maquillage. Un dégradé de couleurs joyeuses sur les paupières, du crayon et du mascara noir. Et un gloss rosé sur ses lèvres soulignées.

Qu'allait-elle bien pouvoir faire si tôt dans la journée ?

A peine, se l'était-elle demandée, que son natel se mit à vibrer. Message d'un chauffeur de taxi rencontré quelques jours plutôt. Qui voulait la voir. Proposait de venir la chercher. Parfait.


19 h 44



De retour chez elle, après avoir vu le chauffeur, Maxime, et avoir traîné des heures dans Miami. Elle se sentait sale. Ecoeurée de ce qui s'était passé dans les toilettes de ce restaurant ou il l'avait emmené. Ecoeurée de s'être laissée aller dans ces bras. D'avoir acceptée tout ça. Elle n'avait pas été forcée, elle n'avait plus de respect. Une fois que ça avait été terminé, elle avait sniffée deux rails de coke, et le jeune homme avait essayé de comprendre, de la consoler. Mais ne comprenait-il pas ? Personne ne pouvait la réconforter, elle était seule enfouie dans son malheur, sans chance de s'en sortir.

Sous la douche, elle frotta fort, s'écorchant la peau pour enlever cette souillure. Mais rien ne pouvait la faire partir. Rien ne pouvait la soulager.
Puis de nouveau, se vêtir, se maquiller. Une petite robe bustier, boule en bas, d'un rose vif, signée Dolce & Gabana. Des escarpins Dior assortis. Une pochette rose perlée. Un maquillage de soirée. De la coke dans un pendentif en forme de cœur. Des bracelets qui tintent et scintillent. Son natel dans sa pochette.

Un taxi. Un tour en ville. L'enseigne d'un bar. Un billet de cent dollars au chauffeur. Traverser le trottoir. Pousser la porte du pub. Commander un cocktail. Le vider et en recommander un. A nouveau le vider. Se diriger vers l'estrade. Rejoindre une inconnue pas si inconnue. S'amuser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitimeSam 15 Oct - 0:45

Break It Down
I just wanna break it down


11h16
Break It Down [Swann Neige] F2q15d
J'ai raté toute ma première matinée de cours parce que je...
dormais !
Ouais, je roupillais. Pas envie d'aller en cours de toute façon.
Je m'étire de tout mon long, ne cherchant à me presser, pourquoi faire d'ailleurs ?
Je n'ai pas la moindre idée de ce que je vais faire ici.

À New York, j'étais tantôt serveuse, barmaid, j'ai fait une séance de mannequin pour le fun aussi.
À Los Angeles, je chantais près de la plage, ça me rapportait quelques sous et je m'éclatais comme une folle.
À Tōkyō ? J'étais lycéenne. Je m'emmerdais comme un rat mort même si j'arrivais à trouver de quoi m'occuper parfois, au karaoke avec quelques pestes de la classe. Lorsque j'étais casée... je tuais le temps, autrement.

Que vais-je faire à Wynwood ? Sécher les cours, ça c'est sûr, les salles de classe ne me verront pas beaucoup.
Les cours m'ont toujours horriblement ennuyée.
Les professeurs sont presque aussi débiles que les élèves.

J'ai un peu faim.

Je prends une douche, enfile ma plus belle robe... Nan, en fait, c'est pas vrai, y'a pas de «plus belle robe», elles sont toutes d'enfer ! Donc je mets une de mes robes, une longue, classe, fine un peu déstructurée en bas parce que j'ai des belles jambes alors autant pouvoir les montrer. Je me prépare, make up et tout le tralala, j'entre mes pieds dans des talons assortis à ma tenue, je prends un sac avec le minimum syndical nécessaire à tout moment, tout endroit : capotes, pilules, baume à lèvres, papiers, CB...

12h05
Break It Down [Swann Neige] 6pm5qs
Je sors alors de la chambre, passe à la cafétéria pour y prendre un café accompagné d'une pomme et d'une prune. Cela suffit à me rassasier. Comme un petit déjeuner, on va dire.

Je décide de prendre l'air, marcher en passant devant la plage.

Ah, la plage ! Elle fut témoin de ma belle arrivée cette nuit.
Et sûrement de beaucoup d'autres choses plus ou moins sympathiques.
Des gens qui se déchirent entre eux ou avec l'alcool, des danseurs, des baiseurs, des pleurnicheurs...
C'était une belle fête. Mais, pas autant que je l'aurais voulu. Ça manquait carrément d'action. Les gens sont tous mous comme ça à Miami ou quoi ? Je ne l'espère pas.
Et puis, franchement... Arrêter la fête si tôt ?

J'enlevais mes talons pour marcher un peu sur le sable, près du bord de mer.
Les plages d'Okinawa me manquaient parfois. Mal du pays, probablement.
Ça me prend de temps en temps. C'est très con. Je m'en moque, tss...

Après deux heures à me mouiller et me dorer au soleil, sur la plage, je passe vite fait à ma chambre, prend une douche, choisis une autre robe, me rhabille et repart aussitôt...


19h56
Break It Down [Swann Neige] 3518ow7
La nuit est tombée. La journée est passée vite.
Mais pas assez.
J'ai passé les trois dernières heures à traîner dans les rues de Miami.
Un peu comme une touriste je dois dire.
Mais la soirée commence !
Cette fois, je veux de l'ambiance !

J'entre dans le premier bar que je vois...
Ah bah merde, c'est quoi ce délire ?
On a des musiciens au fond et tout le monde boit son verre comme si on avait juste mis une musique d'ascenseur. Putain, je déteste voir ça !

Je m'installe au comptoir, histoire de bien m'imprégner de l'endroit et de son ambiance mortuaire.


«Garçon, un mojito !»

Je sirote ma délicieuse boisson, au moins ça de positif, c'est pas de la merde qu'on nous sert à boire ici.
J'observe les pauvres musiciens. Non pas que je les plains, ce n'est pas ça mais... à quoi servent leurs instruments ici ? Au bout de cinq minutes, mon verre est vide, je me lève sans plus attendre du tabouret, m'apprêtant à dégager de ce taudis quand je stoppais soudain mon élan en soupirant...


«Oh... et puis, merde...»

Je tournais les talons, m'éloignais de la porte d'entrée et m'avançais vers ce qui devaient être des chauffeurs d'ambiance. Un pianiste, un guitariste, un bassiste...

«Bon les mecs, je veux pas vous faire de peine mais on dirait des figurants, là !»

Ils jetaient un rapide coup d'œil vers moi, l'air de penser que j'étais qu'une emmerdeuse de première mais rien à foutre, je peux pas passer la soirée dans un endroit sans vie. J'étais persuadée qu'ailleurs ce serait le même topo alors autant foutre le bordel ici. Je grimpais sur l'estrade ou ce qui était censé être leur scène et je me mis à chanter quelque chose qui n'avait rien à voir avec leur musique.
Ils finiraient par suivre s'ils avaient un minimum de volonté.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Break It Down [Swann Neige] Empty
MessageSujet: Re: Break It Down [Swann Neige]   Break It Down [Swann Neige] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Break It Down [Swann Neige]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Break It Down [Swann Neige]
» neige et eau
» Neige, espionne [Fiche PNJ]
» Amie ou ennemie ? (PV Tempète de Neige)
» UNE DECOUVERTE | [ Priorité Patte de Neige ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: