AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]   Dim 24 Oct - 17:55

Il y a des moments dans la vie qui semble tellement parfait que l’on aimerait ne jamais en sortir, on se dit qu’on aimerais qu’ils durent une éternité, que le temps s’arrête rien que pour nous, égoïste que nous sommes. Mais cette phrase "j’aimerais que le temps s’arrête" n’est finalement là que pour rompre le charme, dés qu’on l’a pensé ou même pire formulé le moment magique est terminé, les dernières minutes que l’on vient de passé nous semblait pourtant avoir duré des heures mais il n’en est rien et voila que notre cerveau nous a trahit et on l’a finalement pensé ; cette phrase maudite. Le temps recommence à s’égrenait à un rythme normal et ce moment si précieux qu’on aurait voulut prolonger est sur le point de se terminer.
Pour Esteban le moment venait juste de finir, les derniers accords retentissaient dans la petite pièce de musique. Il n’avait jamais aussi bien joué ce morceau de sa vie et c’était bien la première fois qu’il réussissait à jouer un duo sans le moindre entrainement ! James aurait vraiment était fier de lui. Ce moment lui semblait tellement intense qu’il était partagé entre l’envie d’exploser de rire et de fondre en larme. Un sourire extatique étira ses lèvres, il devait avoir l’air un peu idiot comme ça ; les yeux dans le vague et le sourire aux lèvres.

Se rappelant finalement la présence de la jeune fille, il se retourna vers elle. Elle tenait toujours son violon dans une main et le fixais. Hum, peut être qu’il faudrait qu’il réfléchisse un peu la prochaine fois avant de s’inviter comme un touriste dans une salle de musique pour se mettre à jouer sans invitation. Après coup il se sentait un peu con, là dans cette salle, seul avec une jeune fille inconnue. Il fallait qu’il fasse quelque chose ; qu’il parle, qu’il s’explique, qu’importe tant qu’il rompait cet épais silence qui était entrain de se mettre en place entre eux. Que faire ? S’enfuir, rester ? Merde un peu de courage quand même, il ne pouvait quand même pas se lever, fermer le piano et partir sans un mot ! Un peu trop théâtral pour lui et puis s’il recroisait la jeune fille dans l’internat, ce qui ne manquerait pas d’arriver, il aurait l’air vachement malin ! Non, il fallait qu’il reste et qu’il s’explique un minimum.

- Hum, je … nan-hum-euh … Salut !

Parfaitement spirituelle dis donc, peut être faudrait il qu’il pense la prochaine fois que le courage ça avait beau être super, l’intelligence c’était pas mal aussi ! C’est dans ce genre de moment qu’Esteban comprenait parfaitement la sagesse du proverbe « tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler ». Elle allait le prendre pour un crétin s’était vraiment par-fait ! Bon, s’apitoyé sur soi-même pendant trois heures ça n’avait jamais était productif, en plus il fallait qu’il rattrape le coup. Finalement il commençait à se demander s’il n’aurait pas mieux fait de se casser sans rien dire. S’éclaircissant la gorge nerveusement, il se lança pour un deuxième round.

- Désolé pour l’interruption, la porte était pas fermé et je t’ai entendu jouer … J’adore cette chanson donc euh … je suis entré.

Bon c’était guère mieux qu’avant mais y’avais quand même du progrès ! Esteban referma le piano délicatement, ces doigts le picotaient doucement, il fit jouait ses poignets en soupirant, il manquait d’exercice, il était temps qu’il se remette au piano sérieusement ! Il fut tenté de demander à la jeune violoniste si ça lui dirait de s’entrainer avec lui régulièrement mais c’était quand même un peu soudain comme demande, en plus il ne connaissait même pas son nom !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]   Jeu 7 Oct - 20:29

- Song from a secret garden.

C'est ce que qu'entendit Lila. Une voix masculine qui provenait de la porte d'entrée. Elle tourna lentement la tête vers cette voix, elle avait encore la douce mélodie dans sa tête. La personne qu'elle vit était un beau jeune homme. Il devait être dans sa tranche d'âge. Mignon, cheveux court et brun, des yeux clairs, grand, habillé tendance.

C'etait donc vrai que la Californie gardé, rien que pour elle, de beaux garçons. C'était different de là où elle provenait. Où les beaux garçons ne courent pas les rues et encore moins ceux avec de bonnes intentions. Mais c'est fini maintenant. C'était avant ça. Lila est venu ici pour changer, de comportement comme d'atmosphere... Mais c'est comme si vous avez les yeux bandés tout en marchant dans le vide.. Imaginez cette scene juste une minute. N'est ce pas troublant ? Peut-être n'est ce rien pour certain, mais les autres .. Oui les autres.. Ces personnes qui ont tout n'y pense jamais, jamais de ce qu'ils peuvent ressentir de cette insouciance, ce desarroi.. Comment s'en sortir ? Comment changer ? Comment arriver au but ? Comment ... Toutes ces questions sans réponse possible ... La vie n'est pas livrée avec un mode d'emploi. C'est vrai aussi, il faut savoir être independant de sa personne, ne pas toujours attendre que l'autre fasse pour nous.

Encore cette certaine philosophie de la part de la jeune fille. Obliger que tout est en rapport avec .. Ou analyser chaque mot, chaque phrase, chaque conversations.. C'est instinctif. " Les comportement humains", comment reagissent les Hommes à une situation, tout ce genre de choses la passionne énormement. Et plus précisement les personnes " dérangées " dans les asiles. Ils sont si intriguants. Un potentiel encore plus développé que l'Homme en sa généralité. Unique... En faire un métier ? Peut-être mais ce n'est pas dans ces projets du moment. Plus tard.. Peut-être.. Qui sait..

Un moment d'absence, comme toujours. C'est fou comme quoi, quand on pense ou reflechit à une chose particulieres; Le temps s'arrete tout en avançant rapidement. Bref le jeune homme '' sans nom '' avait atteint le piano à côté de Lila en quelques enjambées. Il continua la mélodie qu'avait jouée précédemment Lila. Comment expliqué.. Il jouait avec perfection. Comme s'il avait passé sa vie entiere dessus ou encore que son maître n'était autre que Mozart. Il n'y a aucune éxageration. Il suffit d'écouter juste une partie que l'on veut immediatement le reste du morceau. Est ce que la jeune fille produisait cette impression-là ? Il faudrait avoir des avis.

Les yeux de la jeune montrait l'étonnement et observait chaque geste du jeune homme qui continuait sa mélodie avec douceur et simplicité. Magnifique.. Mais... Que devait-elle faire ? Si elle reste debout comme une grande perche, cela donnera une assez mauvaise impression de sa petite personne et elle aimerait bien finir ce formidable morceau .. Que cela donnerait si ils jouaient en duo ? Sans répétion.. Et si .. Si elle essayait. Oui ! Pourquoi pas ! Wynwoodhs est là pour changer les choses.. Oui essayons.

Elle reposa le violon sur son épaule, l'archet de nouveau à sa place, ferma les yeux, écouta et attendit que le prochain refrain se fisse entendre pour qu'elle complete la fin de la mélodie avec Lui.
Elle y arrivera. Oui c'est possible..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]   Jeu 16 Sep - 23:51

Deux jours s’était écoulés depuis qu’Esteban avait franchi pour la première fois le grand portail de fer forgé du pensionnat de Wynwood High School. Deux jours, c’est tellement peu, pourtant, il lui semblait que cela faisait déjà une bonne semaine alors qu’il n’en était rien. Plongé dans ses pensées, le jeune homme arpentait les couloirs déserts de l’établissement sifflotant gaiement. Même s’il n’avait pas franchement le sens de l’orientation, il commençait petit à petit à bien se repérer dans les bâtiments, la découverte de plans situés aux endroits stratégiques y était, à vraie dire, pour beaucoup ! Marchant d’un pas décontracté, il observait les salles qui l’entouraient, furetant par ci par là, regardant si par hasard, il ne trouvait pas la classe dans laquelle il aurait son premier cours de français le lendemain.
En parlant du cours de français, il lui semblait avoir lu quelque part, surement dans son emploi du temps, que comme c’était un cours purement optionnel, les classes étaient réparties par deux niveaux. Peut être que Paige avait prit ce cours ou même Taylor, il faudrait qu’il lui pose la question quand il l’a croiserait dans leurs chambre. Pour Paige, ça serait la surprise, en effet malgré l’affection qu’il ressentait pour la jeune fille, certainement dû à ses origines anglaises, il ne connaissait d’elle que le stricte minimum. Ils s’étaient rencontrés sur la plage du lycée le jour d’avant et avaient un peu papoté avant de se séparer sans échanger guère plus que leurs noms. Taylor, c’était une autre histoire, elle était quand même sa colocataire, et puis surtout la première personne qu’il rencontrait au pensionnat. Il avait l’impression d’avoir une relation particulière avec la jeune fille, mais bon c’était seulement son avis, pour lui elle représentait le symbole de sa liberté nouvellement gagné mais dieu seul sait ce que Taylor pouvait bien penser de lui !

S’arrêtant soudainement de marcher et de siffloter, Esteban tendit l’oreille, il lui semblait entendre une mélodie, mais il n’était pas vraiment sûr, elle semblait venir d’un peu plus loin. Reprenant sa marche, mais cette fois silencieusement, le jeune homme entreprit de découvrir d’où venait la musique car il était maintenant persuader de ne pas avoir rêvé, de plus cette mélodie lui semblait familière sans qu’il arrive à mettre un titre dessus ni même un compositeur. Après quelques minutes de marche supplémentaire, il finit par s’arrêter devant une salle. La porte, sur laquelle on pouvait lire " Salle de musique numéro 3 ", était légèrement entrouverte et l’espace était juste suffisant pour qu’il puisse entre apercevoir une jeune fille jouant du violon. Poussant la porte, le son se fit plus fort, les yeux du jeune homme s’agrandirent sous la surprise, comment n’avait il pas reconnu le morceau ! C’était si évident pourtant, cette musique lui rappelait tellement de souvenirs, des souvenirs assurément douloureux. Un sourire amer fleurit sur son visage, il murmura le nom du morceau sans même sans rendre compte.

- Song from a secret garden.

Si jusqu’a là, la jeune fille n’avait surement pas remarqué sa présence, c’était maintenant assurément chose faite. Mais Esteban, pendant deux secondes, fut trop perdu dans ses pensées pour penser, même une secondes, à s’excuser de son intervention inopportune. Cette chanson lui rappelait tellement ces années qu’il avait passé à se tourmenter l’esprit, sa dépression. À cette époque, il cherchait continuellement des réponses, cherchant ce qu’il avait fait de mal, cherchant aussi un peu d’affection, de la reconnaissance mais jamais elle n’avait fait un geste vers lui. Sa mère ne faisait pas attention à lui, c’était un fait. Il s’y était fait avec le temps, mais à ce moment là il n’avait que 14 ans, et cette indifférence le tuait à petit feu. Il avait eu sa phase rebelle pendant laquelle il était sortis avec une punk qui s’appelait Tina, ensemble ils avaient fait les quatre cent coups, il n’avait cessé de provoquer sa mère, mais jamais elle ne l’avait regardé, avec ennuie tout au plus. Il avait fait tellement de bêtises ! Certaines dont il était encore fier aujourd’hui et d’autres qu’il aurait préféré oublier. Tina et lui ça n’avait pas marché longtemps, et puis leur relation se rapprochait plus de l’amitié que de l’amour.
Puis il y avait eu la dépression … Certainement la période la plus horrible de sa vie, ça avait duré des mois, et puis un jour il avait croisé James. Il s’était rencontré dans un bar, James était musicien, pianiste plus précisément, un génie dans son art. S’était un garçon toujours enjoué qui savait profiter de la vie, il lui avait appris à jouer du piano mais plus important il lui avait appris à vivre sa vie. « Song from a secret garden » était son morceau préféré, Esteban ne l’avait plus écouté depuis longtemps. Depuis la mort de James plus précisément, cancer en phase terminal, les médecins ne pouvait plus rien pour lui. Sa mort avait faillit le replonger dans sa dépression, mais il avait surmonté tout ça, il avait fait un gros travail sur lui pour en arriver là, et même si n’en parlais jamais il était vraiment fier de ce qu’il avait réussit à devenir.

Revenant au présent, le jeune homme secoua légèrement la tête pour chasser ses sombres pensées, et entreprit d’étudier plus en détail la jeune fille qui se trouvait sous ses yeux, grande blonde, son visage parfait ne reflétait presque rien, mais ses yeux bleus brillaient férocement. Du reste elle tenait un violon dans sa main, celui là même avec lequel elle jouait avant qu’il l’interrompe. Sans un mot et avec un sourire, Esteban se dirigea vers le piano et commença à jouer. Même s’il n’atteindrait surement jamais le niveau de virtuose de James, il était un pianiste tout à fait honorable, même plutôt doué.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]   Sam 11 Sep - 19:23

L'intercation avec une certaine Taylor qui - lui a coûté un spray et une gaz - n'était pas si désagréable puisqu'elle put beneficier d'une aide pour monter ses inombrables valises ( qui possede dans l'une d'elle un certain trésor pour Lila ) jusqu'en haut du hall d'entrée. C'est vrai Taylor l'a beaucoup aidé et dans son fort interieur Lila la remercia ( il faut savoir garder sa fierté coûte que coûte quoique on dirait que ce lycée va bien changer des choses on dirait.. ). Bref après être monté jusqu'au Hall, Taylor lui montra le chemin jusqu'au secretariat où Lila devait se presenter avant d'être vraiment inscrite dans cet incroyable batîment. Quand Lila rentra dans le bureau du secretaire, Taylor s'en alla en lançant un bref au revoir. Lila imposa sa présence dans le bureau où elle se pressa de s'assoir sur la chaise libre devant le bureau. Le secretaire lui pria de remplir une multitude de formulaire. Elle les signa sans lire. A quoi cela servirait ? C'est toujours le même topo .. Reglement. Obligation. Etc etc..

Apres avoir passé une vingt minutes dans ce bureau étouffant. Elle passa dans sa chambre pour y deposer ses valises en esperant de ne pas rencontrer sa colocataire. Elle avait envie de voir personne.
Elle glissa la clé dans la serrure de son appartement et ouvrit la porte. Ouf ! Personne aux environs. RAS ! Sa colocataire devait être aux alentours du lycée car elle trouva des affaires qui ne lui appartenait pas. Bon il lui restait le lit pres du mur gauche. Lila deposa les valises sur son lit et les defit. Tout devait être rangé, bien soigné et à sa place avant de partir manger. Apres une heure de rangement interminable, elle decida de s'accordait une pause. Mais où ? Elle passa en revue tous les endroits où elle pourrait être seule, tranquille et à son aise... Où trouvait ce merveilleux endroit ? ...

Mais oui bien sûr, le toit !! Normalement personne y va. Logique. Personne aime la solitude !
Elle alla donc aux ascenseur pour se diriger sur le toit. Et elle put enfin se reposer du voyage en regardant le ciel sans nuage avec une brise de vent agreable. Enfin tranquille ! Mais il y a toujours quelque chose pour deranger votre bonheur ... Une brune ouvrit violemment la porte en fer pour se diriger vers les murets.. Allait - elle se suicider ??!!! Mon dieu ... La jeune fille élancée coura coura mais s'arreta pile devant les murets pour pleurer. Pleurer ? Et comme attiré par un aimant, Lila se dirigea vers cette jeune fille épleurée. Pourquoi ? Elle ne sait pas. Elle lui proposa même son aide. Non ça ce n'était pas Lila. Quel était ce retournement de situation ? Mais la jeune fille déclina son aide .. Evidemment.. Pff .. Elle ne comprit pas pourquoi elle la declina .. Lila parti. pourquoi restée si elle ne servirait à rien à part voir une brunette pleurer.. Non cela n'avancerai à rien.

Lila arriva dans la cage d'escalier pour se monter de nouveau la question . Où allait-elle enfin trouver l'endroit parfait sans que personne vient la deranger ? Il faut aussi trouver quelque chose pour la calmer. La jeune brune lui a rappelé de mauvais souvenir, il faut oublier tout ça.
Il n'y a qu'un moyen pour ça. Elle descendit les marches à la vitesse de l'éclair puis prit l'ascenseur jusqu'à ses appartement. Arrivée elle coura jusqu'à sa porte. Vite. Vite !! Elle bouscula une personne. Qui était - elle ? Elle ne le sait pas mais pas le temps de s'excuser ( comme si Lila allait s'excuser pour quelque chose de si futile bref .. ). La porte s'ouvrit. La colocatrice ou colocataire n'était toujours pas là. Quel chance ! Lila prit une petite mallette sous le lit. Puis quand la mallette fut en sa possession. Elle partit. Elle partit chercher une salle. Une salle speciale. Mais ce lycée est tellement grand. Pff, il va falloir aller au secretariat demander où était cette certaine salle. Vite. vite, plus vite !!

Deuxieme ascenseur. Quand elle descendit de l'ascenseur elle arriva à la porte du secretariat. Elle l'ouvrit. Et bien sur une pensionnaire avait pris place à la chaise libre de tout à l'heure. tant pis elle demanda quand même sa salle. Interrompu le secretaire fut interloquée de la presence de Lila si impromptu. Lila insista. Il fallait faire vite ! Voyant que Lila ne lacherait pas e morceau et vu son anxiété, le secretaire lui donna un plan puis lui pria de sortir du bureau. Pas besoin de lui repeter deux fois. Lila sorta et lu le plan. Au rez de chaussée. Parfait Tout au fond. Deniere porte à droite.
Elle courra vers la direction dîtes. Toujours au pas pressant ! Il fallait faire vite ! Il lui fallait ce son ! Ce soulagement ! Cette absence ! Vite !

La porte ! Enfin arrivé ! Esperons que personne est pris possession des lieux.. Elle ouvrit la porte doucement et ... Personne ! Oui ! La salle de musique était vide. Un piano fut à disposition mais Lila n'en eut pas l'utilité. Elle posa la mallette sur la petite table à côté du mur. L'ouvrit et sorti son magnifique violon. Quelle merveille ! Enfin, le plaisir de rejouer son morceau favori et ne plus penser à rien à part écouter cette douce mélodie.
Elle mit en place le violon entre son epaule droite et son visage. Prit l'archet et joua son morceau : Song from a secret garden ...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» J'avais juste une envie pressante moi! (pv heikki)
» [X]Juste pour un soir oublier mes capacités et passer une bonne nuit... [X]Pv Jiao
» Nikaggie ♦ J'boude pas, j'ai juste pas envie de sourire
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: