AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Histoire de robe... [Janane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mar 5 Juil - 18:29

    C'est en chuchotant que ma complice me demanda d'enfiler la robe, ce que je fis sans discuter. Heureusement, je ne sortais jamais avec des sous-vêtements dépareillés. Simple détail qui peut faire toute la différence. Aujourd'hui, c'était ensemble blanc en dentelle, simple mais efficace. Bref, ma chère rivale n'eut pas le loisir de l'admirer, vu que je passai immédiatement la robe déchirée... qui me saillait à merveille, évidemment. En temps normal, je le lui aurais fait remarquer, mais je me retins parce que ce n'était absolument pas le moment. L'hispanique lança quelque chose à l'attention de la vendeuse, tout en sortant de son sac un nécessaire de couture.

    - Dis donc, t'es équipée..., chuchotai-je.

    Rapidement, elle plaça quelques épingles pour que les lambeaux tiennent en place. Je ne bougeais pas, habituée à ce genre d'exercice.

    - C'est bon, tu peux le retirer, j'ai plus que les points à faire, y'en aura pour 10 minutes. Je ne vais pas faire trop de dentelles. Ça te laissera le temps de t'extasier un petit peu dessus, ça ira ?

    - Parfait..., répondis-je sur le même ton.

    Je l'enlevai donc souplement en prenant garde de ne pas abimer le travail de la brune, avant de la lui tendre. Elle se mit immédiatement au travail, rapide et efficace. Je me rhabillait soigneusement, replaçai mes cheveux, tout en lançant tout haut pour la vendeuse.

    - Allez, retire la ! A moi ! Au fait, je m'appelle Janane., poursuivis-je tout bas. Et toi ?

    Autant lui faire la conversation, non ? Et au moins, je pourrais associer un nom à son visage. On ne sait jamais, quand j'ai une rivale pareille, la perdre bêtement ne me convient absolument pas ! Au moins, avec son prénom, si elle n'était pas dans le même lycée que moi, j'aurais plus de chance de la retrouver par la suite. A moins bien sûr qu'elle ne porte un prénom criant de banalité, ce qui serait effectivement plus compliqué à gérer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mer 22 Juin - 15:21

*Et oui, ce n'est pas parce que l'on n'avait pas d'argent pour s'en acheter que l'on ignorait la beauté des escarpins Louboutin. Et là dessus, Kaya était aussi incollable que n'importe quelle fille de la haute société. Comme elle s'y attendait, sa rivale préféra la suivre dans la cabine plutôt que de s'enfuir en courant. Après tout, les Louboutin étaient presque autant des oeuvres d'art que des chaussures et courir avec comportait de grands risques. Kaya avait vu des filles courir en escarpins mais certainement pas avec des escarpins d'une telle qualité. Cela ne se faisait pas.

Elle laissa bien volontiers la belle orientale congédier la dame de la cabine, elle jouait bien la comédie elle aussi décidément. Pendant ce temps, elle observait l'endroit. Cela conviendrait très bien, rien ne serait visible de l'extérieur de la cabine. Elle sortit son aiguille et son fil blanc ainsi que quelques épingles. Comment allait-elle s'y prendre, c'était une bonne question. Pour que les coutures ne se voient pas, il fallait qu'elle couse à l'envers mais pour la précision, il valait quand même mieux que sa chère rivale l'essaye. Tant pis pour la concurrence. On en n'était plus là.*


Oui s'il te plaît, enfile-la. Ça sera mieux pour qu'elle garde une belle forme.

*Bien qu'elle ne l'aurait jamais avoué même sous la torture, Kaya savait que la robe irait parfaitement à sa parfaite rivale et que pour la rafistoler, cela serait également idéal. Elle attendit qu'elle l'enfile et constata qu'effectivement, s'il n'y avait pas eu les trucs qui pendaient sur les côtés, elle aurait été magnifique. Elle lança alors à voix haute, à l'intention des vendeuses qui ne devaient pas être bien loin. *

Tu vois ? Y'a rien à redire, elle me va sublimement bien. Je ne vois pas comment elle pourrait t'aller mieux !

*Pendant ce temps, elle s'était approchée de la demoiselle pour voir comment raccommoder la robe. Elle piqua quelques épingles pour reconstruire la robe. Elle n'était fendue que sur une quinzaine de centimètre, ça ne mettrait pas trop de temps. Kaya était sûre que la riche jeune fille s'était déjà faite faire une robe sur mesure. Elle devait être habitué et tant mieux parce que coudre une robe sur un modèle qui bouge, c'était impossible. Quand elle eut planté les épingles, elle fit un pas en arrière. C'était parfait. Y'avait rien à dire.*

C'est bon, tu peux le retirer, j'ai plus que les points à faire, y'en aura pour 10 minutes. Je ne vais pas faire trop de dentelles. Ça te laissera le temps de t'extasier un petit peu dessus, ça ira ? *Lui demanda-t-elle en chuchotant*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mar 21 Juin - 1:22

    C'est également à voix basse que ma future rivale - du moins la considérais-je comme telle - me répondit.

    - Tu sais courir avec tes escarpins Louboutin ? Parce que si on repose la robe et qu'on se barre, on va se faire capter tout de suite. On a qu'à faire comme prévu, on va dans la cabine, sans le vendeur. Je te rafistole la robe vite fait puis on se décide pour aller voir ailleurs après. Le temps qu'ils s'aperçoivent de quelque chose...

    Je ne manquai pas de noter qu'elle avait de bonnes références et qu'elle avait reconnu la marque de mes escarpins noirs à leur semelle rouge chatoyante. Bien entendu, pas question de courir pour moi. Je reconnu donc qu'elle avait une bonne idée, même si je ne voyais pas bien comment elle comptait me rafistoler la robe. Je chuchotai donc pour approuver.

    - Okay, allons-y. Bonne idée.

    L'hispanique lança un coup d’œil au vendeur, qui avait l'air méfiant. Je l'imitai et sursautai presque quand elle reprit une voix normale et claire pour me répondre. Elle était plutôt bonne actrice, la bougre !

    - Ecoute, pas la peine de prendre un jury. On est assez grandes pour juger nous même à qui la robe ira le mieux. Et je ne doute pas qu'elle m'ira mille fois mieux.

    Elle ajouta ensuite à voix basse de la suivre, ce que je fis sans rechigner, tandis qu'elle cachait habillement la couture déchirée. Heureusement, l'endroit était à l'écart et il n'y avait qu'une dame pour aider les clientes à se décider. Je lui expliquai vaguement qu'on allait toutes les deux essayer cette robe, et la congédiai d'un air autoritaire. Perchée sur mes Louboutin et vêtue de marques des pieds à la tête, j'étais crédible dans mon rôle de garce autoritaire. La vendeuse n'insista pas. J'entrainai ma compagne d'infortune dans une cabine et criai presque.

    - Tu commences !

    Je voulais être sûre que les vendeurs m'entendent. Puis, je continuai en chuchotant le plus discrètement possible.

    - Bon, on y est... Est-ce que tu as besoin que je l'enfile, pour la réparer ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mer 8 Juin - 21:12

*Kaya ne se sentait pas souvent honteuse. Jamais en fait. Mais là, elle devait avouer qu'elle avait fait fort et que s'enterrer sous terre ne serait peut-être qu'un moindre mal. Un peu de sang froid que diable ! Elle ne fit même pas attention aux moqueries de la brunette. Elle jeta un oeil à la robe avant que sa rivale ne la lui prenne des mains. La couture, ce n'était pas irréparable et c'était un peu sa spécialité. Elle avait toujours un nécessaire sur elle, au cas où sauf que là, ça allait être délicat.

Kaya suivit les observations de la jeune fille. A la voir, c'était évident que ses seules connaissances en matière de couture, c'était le nom des marques qu'elle portait et des magasins qu'elle fréquentait. Une fille de son genre n'allait pas risquer d'abimer ses jolis doigts avec le piquant d'une aiguille. De toute façon, elle n'avait pas besoin d'apprendre, elle avait une horde de domestique pour repriser ses bas et un tas d'argent pour remplacer une robe au moindre accroc. Kaya apprit le prix en même temps qu'elle. Pour 499€, la jeune fille n'achetait pas une robe sur laquelle elle avait encore du travail à faire.*

Je pense qu'elle est foutue. Personnellement, je ne mettrai pas 499$ dans une robe déchirée. Qu'est-ce qu'on fait ?

*Au moins, elles seraient d'accord sur quelque chose une fois dans leur vie. Kaya réfléchit un instant puis répondit également à voix basse.*

- Tu sais courir avec tes escarpins Louboutin ? Parce que si on repose la robe et qu'on se barre, on va se faire capter tout de suite. On a qu'à faire comme prévu, on va dans la cabine, sans le vendeur. Je te rafistole la robe vite fait puis on se décide pour aller voir ailleurs après. Le temps qu'ils s'aperçoivent de quelque chose...


*Ce plan était complètement dingue. Kaya en avait conscience. Surtout qu'elle était peut-être douée pour faire des robes qui ressemblaient à leurs modèles mais de là à dire qu'elle faisait de la haute couture... Mais dans l'état actuel des choses, c'était évident qu'elles ne pouvaient pas reposer la robe comme ça, après en avoir fait tout un tintouin et même une compétition. Elle jeta un oeil au vendeur. Il les regardait toujours de loin. Ce silence devait sans doute lui paraître louche. Les jeunes filles n'avaient guère été discrètes. C'est pourquoi elle lança à voix haute.*

- Ecoute, pas la peine de prendre un jury. On est assez grande pour juger nous même à qui la robe ira le mieux. Et je ne doute pas qu'elle m'ira mille fois mieux. (Puis chuchotant). Allez, suis-moi.

*Elle prit la direction des cabines, la robe, déchirure habilement masqué, entre ses mains*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mar 7 Juin - 22:22

    La brune hispanique tourna la tête vers le vendeur que je lui désignais, tout en l'observant attentivement d'un air suspicieux. Apparemment, elle pensait que je le connaissais, ou je ne sais trop quoi, parce qu'elle refusa qu'il soit le seul juge. Le gars en parut soulagé, puisqu'il souffla légèrement en s'éloignant discrètement.

    - Même pas peur, faisons comme ça. Mais prenons un deuxième jury, une passante dans la rue...

    Et, sans attendre mon consentement, elle tira la robe vers elle en se dirigeant déjà vers l'extérieur. Sauf qu'elle tira tellement fort sur celle-ci que nous entendîmes un bruit de déchirure très net. Net pour elle et moi, en tout cas. J'ouvris de grands yeux, totalement surprise par la situation. C'était tellement... cocasse ! J'éclatai de rire au nez de la brune, tout en lâchant la robe.

    - Hahahaha, ma pauvre ! C'est vraiment trop drôle, comme situation !

    Je riais tellement fort que le vendeur se retourna sur nous, suspicieux. Pour ne pas qu'il nous remarque plus et ne constate que nous avions déchiré la robe, je me calmai et approchai de ma nouvelle rivale, qui tenait toujours la robé abimée. Je la pris en main et observai la déchirure. Elle se trouvait le long d'une couture, et quiconque d'un peu doué en couture aurait pu réparer ça. Bien sûr, elle en garderait une marque, cette pauvre robe, mais étant donné que c'était sur le "flan", ça ne se verrait pas trop. Or, je ne savais rien faire de mes dix doigts, si ce n'est me maquiller. Je jetai un œil au prix, juste pour avoir une idée de l'étendue des dégâts. 499$ pour une robe déchirée. Laisse tomber, même une Valentino ne valait pas le coup. Je relevai les yeux vers l'autre fille, tout en lâchant le morceau de tissu.

    - Je pense qu'elle est foutue. Personnellement, je ne mettrai pas 499$ dans une robe déchirée. Qu'est-ce qu'on fait ?

    J'avais chuchoté ces paroles à son intention, désireuse de tromper l'attention du vendeur et de ne pas nous faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Mar 7 Juin - 17:28

*Au moins, elles avaient toutes les deux le sens du drame, on ne pouvait pas leur retirer cela. On aurait presque pu écrire un conte sur la personnalité des deux demoiselles en confrontation. Quelque chose comme la Princesse Orientale et la Queen des bas quartiers. La différence de milieu entre les deux était manifeste, Kaya ne se le cachait pas. Toutes les deux imbattables dans leurs catégories mais impossible qu'elles finissent par s'entendre. Les différences étaient trop grandes entre elles. Si semblables et à la fois si différentes. Un vrai roman !

Quoiqu'il en soit, Kaya ne lâchait pas la robe. Pas question, elle en faisait une affaire personnelle. Ignorant la première réflexion de « Mademoiselle Je-vaux-bien-mieux-que-toi », elle secoua la tête en levant les yeux au ciel. Elle aurait très bien pu aller voir dans un autre magasin, choisir une autre robe, puisqu'elle n'avait fait son choix que très spontanément. Seulement, quand il y avait compétition, la demoiselle n'abandonnait jamais et n'envisageait qu'une seule issue : la victoire. Et même le sourire carnassier de la jeune fille n'allait pas la faire changer d'avis.*


Oh si, j'en pleurerais. Tu sais quoi ? Il n'y a qu'un seul moyen de déterminer la propriétaire de cette petite merveille ! On a qu'à l'essayer et voir à qui elle va le mieux, même si la réponse me parait évidente. Tiens, ce vendeur sera notre arbitre. Prête à prendre une raclée de style, chérie ?

*Elle écouta attentivement sa proposition et jeta un coup d'oeil au vendeur désigné. Il n'avait pas tout entendu, mais conscient d'être le centre de leur attention, le beau jeune homme n'avait pas l'air spécialement ravi d'être pris à parti. Kaya le comprenait bien, la compétition allait être rude. Pour une fois qu'elle avait quelqu'un à sa hauteur. Il serait un peu le Pâris désignant la plus jolie de déesse entre Venus, Athéna et Junon. Et vu ce qui était arrivé à Pâris ensuite, il n'était vraiment pas bon d'être à sa place.

Kaya hésita. Qu'est-ce qui lui disait que la jeune fille n'avait pas déjà le jeune homme dans sa poche, vu qu'elle était, de toute évidence, une habitué de ce magasin ? Quoiqu'en fait il avait un peu l'air gay. Bon. Et puis pas question de perdre la face.*


- Même pas peur, faisons comme ça. Mais prenons un deuxième jury, une passante dans la rue...

*Voulant aller chercher la deuxième personne dans la rue, sans lâcher la robe pour ne pas tenter la perfidie de sa rivale, elle tira encore une fois sur la robe. Une fois de trop. Crac. Le bruit n'était audible que d'elles deux. Aïe. Les choses allaient être plus compliquées désormais.*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Lun 6 Juin - 22:45

    Trop absorbée elle aussi par la contemplation de la robe, la brune ne m'avait pas encore vraiment regardée, ce qu'elle ne tarda pas à faire en même temps que moi. Nos regards se jaugèrent l'une l'autre, tigresses prêtes à attaquer, aux aguets de la moindre imperfection. Elle n'en trouverait pas chez moi, malheureusement pour elle. La perfection était un mot qui me collait à la peau depuis que j'étais toute gamine, même si j'essayais de m'en défaire depuis que je sortais avec Dash. Quand elle observa ma robe, je vis dans ses yeux une très légère lueur d'approbation, apparemment celle-ci lui plaisait. Normal, note. Mais elle ne céda pas plus que moi, tirant la robe blanche à elle.

    - C'est marrant, ton avis ne m'intéresse pas du tout mais je te promets d'y réfléchir...

    Hm, elle avait de la répartie. Et j'aimais ça.

    - Tu devrais faire plus que ça et t'en aller.

    Et hop, je la tirai à nouveau à moi. Pauvre petite chose, heureusement, nous la tenions par le cintre chacune de notre côté. Il eut été trop bête de la gâcher pour une engueulade entre métisses canons. Parce qu'il fallait bien se l'avouer, on était toutes les deux des bombes en puissance. Elle, vulgaire, mais bombe quand même. Le pouvoir du métissage !

    - Je ne lâcherai pas cette robe. Tu vas devoir te faire à l'idée qu'une Bitch va porter ta robe chérie... Pas trop dur ?

    A nouveau, la robe s'enfuit vers ma nouvelle rivale préférée. L'ancienne, Corey Wade de son petit nom, venait de moins en moins souvent à l'école. Encore une preuve de ma supériorité. Un rire cristallin s'échappa de ses lèvres maquillées, tandis qu'un sourire carnassier éclairait mon visage d'ange. Décidément, j'aimais vraiment la répartie de cette fille !

    - Oh si, j'en pleurerais. Tu sais quoi ? Il n'y a qu'un seul moyen de déterminer la propriétaire de cette petite merveille ! On a qu'à l'essayer et voir à qui elle va le mieux, même si la réponse me parait évidente. Tiens, ce vendeur sera notre arbitre. Prête à prendre une raclée de style, chérie ?

    Et, pour la forme, je tirai à nouveau sur la robe. Histoire de bien lui prouver que non, je ne faiblissais pas, mais que oui, ça allait m'amuser de rivaliser avec son corps d'hispanique sexy.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Sam 4 Juin - 21:46

- Hm... Je ne crois pas que ça va être possible. Tu ne t'es pas trompée de magasin, chérie ? Valentino ne fait pas dans les tenues de bitch, si tu veux mon avis. Donne moi cette robe.

*Kaya daigna lever les yeux sur sa rivale. Pfff ! Une gosse de riche comme les autres. Fringuée comme un mannequin de défilé. Avec goût, Kaya ne pouvait pas lui retirer cela, elle aurait adoré sa robe motif léopard si elle avait eu les moyens de se la payer mais elle ne l'avouerait même pas sous la pire des tortures. En tous les cas, c'était typiquement le genre de fille qu'elle ne pouvait pas supporter. Ça se croit supérieur avec ses escarpins et son sac Louboutin ! Hin, laissez-la rire. Une fille comme ça ne sait même pas ce que c'est la privation. Non pas que l'hispanique ait manqué de quelque chose dans la vie. Ses parents avaient toujours été aux petits soins avec elle étant leur petite fille chérie et adorée, vrai cadeau après toutes les procédures pour l'adoption. Seulement, elle, elle n'avait pas de dressing, ni des dizaines d'escarpins de grandes marques.

Par ailleurs, elle n'avait aucune honte de ce qu'elle portait. Surtout qu'à force de n'avoir jamais de quoi acheter ce qu'elle voulait, elle avait fini par faire elle-même ses vêtements et elle commençait à pas mal se débrouiller. Même ses amies lui demandaient maintenant de reproduire les vêtements qu'elles voyaient dans les magazines. Tout ça pour dire qu'elle économisait depuis 6 mois pour s'offrir un vêtement de grande classe et qu'elle n'allait certainement pas laisser cette pouffiasse de la haute la priver de ce sur quoi elle avait jeté son dévolu. Quand Kaya voulait quelque chose, elle l'avait. Elle ne cilla même pas lorsque l'autre brune tira sur la robe*


- C'est marrant, ton avis ne m'intéresse pas du tout mais je te promets d'y réfléchir...

*La jeune fille prend une moue de réflexion tout en continuant de tenir l'objet de ses désirs fermement dans sa main. Peut-être il y en avait-il une autre, effectivement, exactement la même et de la même taille. Peut-être, mais cela ne la concernait pas. Pas plus que Janane elle n'avait l'intention de céder, pour elle ce mot ne faisait pas plus partie de son vocabulaire. Et la dernière fois, qu'elle avait céder à quelqu'un, c'était il y a... Pfiou, sans doute à l'un de ses parents quand elle avait dû choisir entre plusieurs vêtements. Bref, elle cédait seulement aux personnes qu'elle aimait et cette fille ne ferait jamais partie de ces personnes*

- Je ne lâcherai pas cette robe. Tu vas devoir te faire à l'idée qu'une Bitch va porter ta robe chérie... Pas trop dur ?

*Elle laissa échapper un rire et tira à son tour sur la robe. Si cette fille voulait la traîner dans la boue, elle allait jouer son jeu et ce n'était pas elle, Kaya, qui allait le regretter. Des prétentieuses, elle en avait déjà battue des plus coriaces*
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   Sam 4 Juin - 18:05

    Je ne sais pas qui est le petit génie qui a inventé le shopping, mais chaque jour que Allah fait, je l'en remercie un peu plus. Sans compter que c'est un excellent remède contre la déprime. Moi, déprimer ? Oh, ne rêvez pas ! Mais toutes les excuses sont bonnes pour s'offrir le plaisir de déambuler dans les rues marchandes de Miami, perchée sur mes escarpins noirs Louboutin. Aujourd'hui, donc, l'excuse serait la déprime parce que je ne vois pas assez à mon goût mon petit copain. Ou parce que je le vois trop, et que je m'attache à lui, peut-être ? Que sais-je ? Bref, pas besoin de savoir ça pour vous décrire ma tenue, non ? Ce matin, j'avais choisi une robe au hasard dans ma penderie : de toute façon, elles étaient toutes splendides alors pourquoi se prendre la tête ? Elle était bleue turquoise à motifs léopard noirs, bustier et courte. J'avais tiré mes cheveux en arrière, avant de les attacher avec une pince de la même couleur que ma robe. Et pour agrémenter le tout, j'avais choisi un mini sac noir Louboutin, accordé à mes escarpins à la semelle rouge. Par-fait. Une petite touche de maquillage et j'étais parée pour une après-midi de folie. Direction : Chanel, Dior et tous leurs amis.

    Spoiler:
     

    Au détour d'une vitrine, tandis que je chaloupais dans la rue sous le regard admiratif des hommes que je croisais, un peu plus haineux de leur copine, j'aperçus dans le magasin une robe blanche, bustier et avec de gros motifs floraux. Juste magnifique, et tout à fait digne de rejoindre ma penderie. Je levai les yeux sur l'enseigne du magasin. Valentino ? J'a-do-re ! ♥ Je poussai la porte et me dirigeai d'un pas assuré vers la robe. Une autre fille était devant le présentoir, mais je ne la regardai même pas, trop concentrée que j'étais sur mon objectif. Je trouvai rapidement la taille qu'il me fallait, avant de tirer le cintre vers moi, et avec lui cette petite merveille. Sauf qu'elle se montra récalcitrante, cette robe...

    - Héhéhé... Pas touche !

    La fille que je n'avais même pas regardé tout à l'heure avait non seulement les même goûts que moi, mais en plus la même taille. Sans lâcher la robe des mains, j'englobai sa silhouette d'un œil critique. Elle était exactement taillée comme moi, elle... Grande, hanches un peu voluptueuses, bronzée, cheveux longs et noir, grands yeux foncés... Hm, tiens donc. Mon sosie sur cette planète ? Ah l'exception près que j'avais l'air beaucoup plus "gentille" qu'elle. On voyait sur son visage qu'elle était une garce, cette fille. Moi, j'avais la chance d'avoir hérité d'un visage d'ange absolument trompeur. Par contre, sa tenue estivale laissait à désirer, selon moi. Un short en jeans, ce n'est pas très classe. Mais ce n'était rien à côté de son décolleté plongeant absolument vulgaire. Jamais je ne me serais habillée de la sorte, ça faisait... "pute des bas quartiers", comme dirait le meilleur ami de Steve (mon boyfriend).

    - Hm... Je ne crois pas que ça va être possible. Tu ne t'es pas trompée de magasin, chérie ? Valentino ne fait pas dans les tenues de bitch, si tu veux mon avis. Donne moi cette robe.

    Je tirai un peu dessus pour qu'elle cède, et pour bien lui faire comprendre que je ne la lâcherais pas. Aucune de nous deux n'avait encore regardé s'il existait une seconde robe de la même taille. Mais personnellement, je ne le ferais pas. Je ne me voyais absolument pas déboucher sur amitié quelconque avec cette fille. Céder n'était pas dans mon vocabulaire, qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Histoire de robe... [Janane]   Sam 4 Juin - 17:19

*Magazine en main, le feuillette tranquillement en marchant dans les rues. Kaya s'imprègne nonchalamment des dernières tendances. En bonne, Êta Iota ηι, Kaya soigne son look avec beaucoup d'attention. Aujourd'hui, elle balance ses jolies petites fesses dans un short en jean moulant accompagné par un haut noir décolleté jusqu'au nombril. Sûr qu'elle attire les regards du haut de ses hauts talons rouges. Comment tient-elle dessus ? On dirait qu'elle survole les pavés. Soudainement, elle s'arrête. Pile devant la boutique désirée. Parfait.

Kaya sourit, finissant de siroter à la paille sa canette d'ice tea sans sucre (faire attention à sa ligne était primordiale et ne pas abimer son rouge à lèvre également). C'était chouette cette après-midi de week-end tranquille. Un peu de shopping c'était une façon tout à fait agréable de passer le temps. Pour cette activité, la jeune fille n'avait pas besoin d'être accompagnée. Choisir ses affaires selon la dernière mode n'était pas le genre de chose qu'elle avait forcément envie de faire avec des amies. De toute façon, elle en avait peu des amies, donc il fallait bien qu'elle se débrouille comme elle pouvait. Cela ne la tracassait pas plus que ça quoiqu'il en soit, il est évident que quand on a pour activité favorite de piquer les petits-amis, on ne peut pas se faire beaucoup d'amies. Kaya en était consciente et s'en accommodait tout à fait.

En bonne fille bien éduquée, elle daigne jeter sa canette dans une poubelle plutôt que de la jeter par terre. Puis, fourrant son magazine dans son sac home-made, elle poussa la porte avec détermination. Tout de suite, ses yeux tombèrent sur la robe qu'elle voulait. Une magnifique robe bustier, très courte, blanche avec des imprimés floraux. Tac, tac, tac, elle saisit la robe de sa taille... En même temps qu'une autre fille...*


- Héhéhé... Pas touche !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Histoire de robe... [Janane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de robe... [Janane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de robe... [Janane]
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: