AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]   Ven 13 Mai - 14:24

    Aujourd'hui est un jour comme les autres. Faire semblant. Aller en cours et faire semblant de suivre. Faire semblant. Déjeuner au milieu d'une bande de potes et faire semblant d'aller bien. Faire semblant. Encore et toujours. Depuis cette foutue journée où Elsa m'a trainé dans la salle de musique pour me jouer un morceau de piano. Ce même piano où Sacha était assis des semaines plus tôt. Et il chantait une chanson qui me hante. Il me hante. Et, vous le devinez, je fais semblant. Avec Aliénore. Elle ne remarque rien, sans doute. Mais je lui laisse croire que je veux attendre le bon moment. Je lui laisse croire que mes sentiments pour elle sont inébranlables. Dieu, comme ils l'auraient été sans l'existence de Sacha ! Comme je l'aurais aimée, cette fille ! A en perdre la raison. Après tout, peut-être n'est-ce pas plus mal... Warren m'a dit qu'elle se droguait. Je n'en crois pas un mot, Aliénore ne ferait jamais une chose pareille. Et pourtant, mon pote affirme que c'est la stricte vérité. Je pense savoir comment régler cette histoire, mais mieux vaut ne pas y penser pour le moment.

    Et, tandis que je me perd dans mes sombres pensées, du moins pour un lycéen normal, je tourne à l'angle d'un couloir. C'est alors que quelque chose me fonce dessus. Ou peut-être est-ce moi qui ai poussé cette pauvre personne ? On ne saurait le dire. La fille - puisque c'en est une - est déstabilisée et tombe sur le sol carrelé du couloir du hall sous mes yeux effarés. Rapidement, je lui tends la main pour l'aider à se relever. Une paire d'yeux gris clairs absolument époustouflants se pose alors sur moi, et je reste un instant interloqué devant un regard pareil. Ses yeux couleurs acier me fixent, un court laps de temps.

    - Salut, désolée. Moi c'est Kate.

    Ses joues sont rosies, ce qui lui donne un air de poupée. Ses longs cheveux noirs soyeux tombent en cascade dans son dos. Certes, ses vêtements sont hors du commun, mais je pourrais aisément la qualifier de jolie fille. Pas mon style, mais jolie. Je la vois baisser les yeux vers sa main écorchée, qui saigne abondamment. Comment a-t-elle réussi à se blesser en tombant simplement ? Va savoir. Un peu paumé, j'essaye de répondre à son salut sans lâcher sa main des yeux.

    - Ah, t'excuse pas Kate, c'est moi... Euh, tu ne veux pas que je t'emmène à l'infirmerie, pour soigner ça ? Ça ne m'a pas l'air profond, mais on ne sait jamais... Ah, au fait, moi c'est Chase.

    Elle était bien assez grande pour s'y rendre toute seule, mais la politesse voulait que, l'ayant faite tomber, je l'accompagne pour m'assurer qu'elle allait bien. Non ? Enfin, sauf si elle m'envoyait chier. Cette fille n'avait pas l'air commode, me dis-je, tout en observant le regard effrayé qu'une fille de Freshman Year lui lança.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]   Mar 10 Mai - 20:42

musique:ici
fleurs noires


    Un Cœur écorché,purulent de désir n'est qu'une poupée délavée, triste et solitaire, morceau de tissus cousus et raccordé. j'hante une existence sans plaisir. Bienvenue dans mon monde léthargique empreint de Folie nécrophagique. J'ai agoniser lentement sous leur yeux lubrique damnée par leurs folies oniriques. Le temps n'est-il pas venu de me libérer de mes souvenirs, d'abandonner cette mort interne, d'allumer la lumière. Je ne veux plus être une machine dépressive au relent de suicide. Je veux être Kate, une femme libre et vengée. Hélas, je n'ai pas le courage. Je suis bien là où je suis. Il est simple de souffrir, plus dur de s'enfuir. petit cœur écartelé qui ne sais plus ni qui ni quoi croire et qui chemine sur le chemin de la croix enlacé par la mort qui est son seul but, la seule chose inaliénable de son existence elle est amante et mère à la foi Tu pensais qu'ils avaient tord mais ils ont toujours raison ces fantôme retord. tu n'est qu'une Enfants de la mort. je sais tous ça car tu es moi. Car tu es Kate. Car tu es moi. Petit enfant perdu oublier dans l'ombre, tu n'est qu'un fantôme né dans un hécatombe sais-tu de quoi est fait demain? tu a été vomis et craché comme la cyprine d'une putain né de la haine sauvage d'un monde de paraffine. Tu te vengeras et tu les boufferas. Seul le sang peut venger le sang, seul la mort peut venger la mort. Il t'ont écorché, leur langues râpant ta peau. Tu n'a pas crier, même quand ils te cassaient. Les mots font si mal. Ils rongent comme l'acide Ils creusent le cœur et font de l'âme un désert. Et tu tiens là, pâle sous la nue ou la lumière pleurs. Inondé des larmes de la reine de la nuit. Vainqueur vaincus de ce combat que tu as fuis. Tu attend la mort et laisse tombée. En toi a poussé un marais de fleurs noires. Tu la sens cette eau pleine de ténèbres qui te remplis comme un jarre. Tu les sens ces immondices saturées de sentiments. Déborder par tes yeux. Briser ton masque de fer. Tu sens la mort venir, et un océan au bord des cils tu penses au passé. Tu ce que tu as raté. Tout ce que tu as oublier. Au fond tu ne veux pas mourir,tu voulais juste dormir. Mais ces trop tard car ton corps vomis les eaux vermeilles de ta peine. Meurt en silence, car tu fut traitre à la vie. Pantin désarticulé .Ta fin est vide, comme tu fut vide, tu es pleine de vide Tu es vide et resteras vide. Que dis-je mourir? Tu es déjà morte et enterrée! Le sang, c'est celui que tu as déjà rejeté! Entends-tu les pas, de celui qui viens te hanter?Entends-tu la mort régurgiter tes peines? Les arbres fouetté par les tristes vents de ta haine. Lamentations d'un monde qui attend la mort. Les fruits noirs pendus à folie dans ton crâne. L'amour crucifié à la lune de ton cœur. Enterres toi dans tes souvenirs... Tes douleurs grouillent comme de la vermine. Que tu étale telle un douceur nécrophilique. Exhibant comme un bijoux tes tristes inepties. Et ton corps couché dedans l'eau comme sous une couverture Ces petites roses de sang qui éclosent dans l'eau rosâtre de ton bain Font entré la mort par tes plaies ouvertes qui vomissent encore une marée de peines. La douceur de ta catalepsie embaume ton âme comme dans un rêve. Les douceurs éthérées de tes cauchemars t'embrume, tu ne sais plus si tu es en vie. Tu es Kate, tu es moi. Kate la mort vivante... Kate celle qui as fait l'impensable. Une de celle qui traine un secret si lourd qu'il hante chacune de tes pensée, chacun de tes rêves.

    ***

    Et c'est dans un jardin de rose
    que se traine les triste fantôme
    De ceux qui ont fuis en ayant peur de la vie.
    La roserais sonne comme un hécatombe
    quand tonne le bruit de ton cœur comme un bombe
    pour te dire adieu, je cueille et porte tes lèvres
    un petite rose rouge et sa jumelle noire.


    ***

    Se réveiller, marcher et avancer. Quoi de plus simples pour les gens normaux. Normaux, Un mot qui colle un étiquette un mot qui veut rien dire. Qu'est-ce qu'être normale sinon être différent? Suis-je différente? Et donc suis-je normale? Bah, je vais pas me faire chier avec ça... Les heures passent et l'ennuie s'enfile et enfle. Je n'ai plus envie d'être seule dans ma chambre à ressasser le horreurs et les erreurs du passé. Et si j'essayais un peu de m'ouvrir au monde. Sortir marcher, penser. Oups! Tomber. Pour être original je heurte mister monde. Il a des yeux ce mec. Il semble doux et tendre, une vraie femme dans le corps d'un homme. Plutôt que de le haïr tout de suite, si j'essayais de le connaître.

    _ Salut, désolée. Moi c'est Kate.

    La timbre mal à l'aise et la peau écarlate. A quoi je ressemble moi!

    Oups je saigne. Me suis bien arrangée moi...

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]
» Un bourgeon sur le point d'éclore... Cerisier du Crépuscule.
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: