AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez | 
 

 This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 10


MessageSujet: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Sam 15 Oct - 19:41

The apocalypse ..
"Quand les éléments se déchainent .."

C’était une journée ensoleillée. Une de ces journées qui font rêver quiconque dans le monde sauf .. Vous. Oui, vous, wynwoodiens et wynwodiennes. Pourquoi ? À cause de l’habitude ? À cause de la routine ? C’est surement ça. Vous, le soleil, vous le connaissez bien. Il vous caresse le visage été comme hiver. Il vous dore la peau. Il vous la crame parfois. Mais vous souffrez quand il disparait, plus que quand il vous assaille. C’est juste une question d’habitude. Il est là. Et ça vous arrange bien. Aujourd’hui encore, il est là, perché au dessus de vos têtes alors que vous vous rendez à ce que tout le monde appelle la « foire du campus ». Concept tout bête, un peu banal, mais chaque année, vous renouvelez l’expérience. Chaque année vous vous y pointez histoire d’y passer une après midi, de passer le temps surtout. Vous cherchez de quoi vous occuper. Vous savez que vous allez y trouver des bricoles, des babioles, des trucs totalement inutiles qui finiront par prendre la poussière dans les recoins sombres de votre appartement, mais vous vous entêtez. Après tout, acheter à des étudiants, c’est toujours une bonne action, vous vous sentez satisfaits, on le sait. Vous vous sentez moins inutiles, plus intéressants. Vous êtes tout content d’avoir fait un heureux. C’est un peu d’une pierre, deux coups, qu’vous vous dites. Puis, au delà du marché géant, c’est aussi l’occasion de découvrir de jeunes talents. De la musique, des danseurs, des expositions de photos ou de peinture. C’est l’occasion de détendre vos oreilles, de faire plaisir à vos yeux. C’est aussi ça, que vous venez chercher chaque année. Vous l’attendez avec impatience pas vrai ? Vous n’avez qu’une hâte, ce matin là, c’est de vous préparer et de vous y rendre. Étudiants ou citoyens, vous êtes tous au rendez vous, comme si la ville s’organisait autour de la foire du campus.

Vous aviez opté pour du court. Les températures n’ont rien à voir avec celle d’un mois d’octobre. C’est toujours pareil. Vous ne pouviez pas prévoir. Personne n’avait senti le coup venir, à part les météorologistes, peut-être. À la réflexion, quand le vent vient fouetter votre visage et ébouriffer vos cheveux, vous vous souvenez que ce matin, pendant votre petit déjeuner, vous avez entendu vaguement un type à la radio, ou peut-être était-ce à la télé, prévoir une averse, ou un orage. Vous ne vous souvenez pas bien. Ça vous est passé au dessus, parce qu’au final, ont-ils souvent raison, ces gens là ? À part miner votre journée en prévoyant de la pluie, ils ne sont pas bons à grand chose alors une fois de plus vous laissez couler. Mais vous n’auriez pas du, parce qu’à l’approche des nuages, à l’approche d’un vent toujours plus fort, vous vous sentez fébriles. Froids. Glacés. C’est soudain et brutal. Vos poils s’hérissent. Vos dents claquent presque. Puis vous avez ce mauvais pressentiments. Ce noeud à l’estomac qui sait. Ce noeud qui est au courant de ce que ce changement radical implique. Vous regardez autour de vous. Certains tentent de partir, mais les camions de pompiers sont déjà déployés et tout le monde est orienté dans une seule et même direction: le gymnase. Impossible de quitter les lieux. Matthew, n’est plus très loin, et il s’apprête à frapper à n’importe quel moment. Vous le voyez titiller l’extérieur par les fenêtres. Vous le voyez faire plier les branches et voler les feuilles. Vous avez peur. Vous avez peur parce que vous savez que ça n’est pas bon. Que ça ne présage rien d’agréable. Et voir ce bonhomme en combinaison de soldat du feu se mettre à hurler dans un magnétophone, ça ne fait qu’ajouter à votre stress.

« Votre attention, s’il vous plait. La région et plus précisément la ville, est placé en alerte rouge tempète/ouragan. Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de rester ici, le temps que ça passe .. »

En espérant que ça passe.


Informations :h:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 167
Je fais partie des: : Eta Iota


MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Dim 16 Oct - 11:41

Comme probablement une grande partie des étudiants de Wynwood, je m’étais réveillée avec l’idée de me rendre à la foire du campus qui avait lieu aujourd’hui. C’est pas le truc le plus fou qu’on ait organisé, mais ça m’amusait toujours de voir ce qu’ils comptaient y présenter. Si je n’avais pas vraiment envie de dépenser mon argent dans tout ça, ça passait le temps. Ce matin là je ne m’étais pas éveillée dans un lit inconnu, mais dans le mien. Mieux encore, ce n’était même pas chez les Eta Iota, mais chez ma maman. Parfois j’aimais y retourner pour passer des soirées près d’elle lorsqu’elle ne travaillait pas. Je ne m’attendais pas à y croiser mes frères et sœurs, ou peut-être Meryl, mais ce n’était pas le plus important. Peut-être que j’avais simplement besoin de temps en temps de retourner près de me mère, comme ça, juste pour dire d’être dans un endroit serein. J’avais proposé à ma mère de venir avec moi à cette foire du campus, mais cette dernière m’avait rappelée qu’elle travaillait. Au moins elle ne me faisait pas espérer comme le faisait constamment monsieur Matthews et puis je savais pertinemment qu’avec elle, ce n’était que partie remise. Qu’un jour prochain on ferait un truc toutes les deux.

Habillée d’une robe encore estivale et d’escarpins blanc cassé à talons, j’avais aussitôt relever mes cheveux à l’aide d’une queue de cheval. Si cette journée s’avérait simple, j’avais voulu miser sur l’élégance. Le temps semblait au beau fixe malgré ce qu’avait prévu les météorologues. De temps en temps, un coup de vent venait se frotter sur mon visage et s’engouffrer dans mes cheveux, et puis aussitôt, la chaleur se faisait ressentir. Pas de quoi s’inquiéter, seuls ce que j’avais sous les yeux m’intéressait. Le stand devant lequel je me trouvais proposaient des sweats à l’effigie des confréries. Des stylos, des posters et de quoi décorer sa chambre d’étudiant. Tout ça, j’avais déjà reçu lorsque j’avais intégré les Eta Iota. Mais c’était marrant de voir qu’ils espéraient vendre encore, ou bien voir que des lycéennes encore plus jeunes espérant intégrer la confrérie dans laquelle je me trouvais vouait un culte à cette confrérie. Elles semblaient espérer qu’en récoltant le plus de décoration représentant les Eta Iota, que Zara les choisirait pour rejoindre ses rangs.

De temps en temps, je relevais la tête, regardai autour de moi à la recherche d’un visage connu et puis je continuais mon petit bonhomme de chemin. L’esprit ailleurs, j’espérais néanmoins ne pas rencontrer le diable en personne. Depuis que je savais que Yassin était dans le coin et non plus à New-York, je m’attendais à le voir à chaque coin de rue, ou simplement avec mon frère. Quoi de plus normal au fond ? Zen Malina, après tout, le passé c’est le passé. Non ? Je devais arrêter de vivre dans ce passé, ici j’étais à Miami, à Miami il était probablement différent, tout comme moi. Ouais, j’essayais vraiment de tourner cette page pesant environs deux tonnes. Je sors de mes pensées lorsqu’une bourrasque tente de soulever ma robe. En mode Marylin Monroe, je m’empresse de la maintenir vers le bas. Cette fois, les bourrasques se succèdent, le vent continue de souffler et le soleil disparaît. Il devient de plus en plus gris, plus sombre et si chacun essaie de prendre ses jambes à son cou, moi je reste là à regarder autour de moi ce qu’il se passe.  Plus loin, les organisateurs proposent de se réfugier dans le gymnase alors que les pompiers créent un mouvement de panique. A mon tour je me dirige vers ce gymnase où tout le monde y est engouffré. Impossible de s’y retrouver, je me faufile entre ces personnes à la recherche d’une tête connue alors que mon esprit me rappelle soudain cette histoire de tempête entendue à la radio. Alors c’était donc vrai ?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


   
Malina Alexiane Matthews
Got everyone watchin' us, so baby, let's keep it secret. A little bit scandalous, but baby, don’t let them see it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 433
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : Disponible
Je fais partie des: : Pi Sigma


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dortoir des Pi Sigme [url=http://wynwoodu.forumactif.com/f129-chambre-de-liam]ici[/url]
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Dim 16 Oct - 15:44

Samedi 15 Octobre 2016, 14 heures.
Ils avaient tiré au sort et Liam avait gagné. Enfin... avait été tiré au sort. Parce que décidément, on pouvait pas appeler ça gagner. Vraiment pas. Devoir être le bouffon de service pour vendre des tee shirt et des mains géantes aux effigies des CanonBalls c'était pas mais alors PAS DU TOUT le rêve. Il allait devoir faire ça pendant une heure. De 13 heures à 14 heures en plus. IL ALLAIT DEVOIR SE LEVER UN SAMEDI MATIN (OUI OUI, MATIN) POUR VENDRE DES TEE SHIRT BORDEL ! J'vous dit pas sa tête quand le coach lui a annoncé ça. Je vous dit pas non plus comment ça faisait une semaine qu'il ralait en pensant à ce truc. Du coup, il se préparait mentalement.

A quoi ? Déjà, à calculer combien il devrait rendre de monnaie sur 20$ si un clampin achetait un fanion a 3$. Il pouvait pas avoir de la monnaie ce con là ? Bon, faut dire que les Maths, c'était pas son truc à Liam, il en avait pas fait depuis le lycée et il voulait pas passer pour un teubé. Au pire, y'avait toujours son iPhone mais bon.. ça faisait tâche. Il avait supplié Enzo et Adam (bien sur, EUX, n'avaient pas été tirés aux sort) de venir avec lui mais ses propres potes lui avaient rit au nez. Bande d'enfoirés. Même Zara l'avait envoyé boulet en levant les yeux au ciel. Il serait donc seul au monde.

Il était là depuis 30 minutes et il n'en pouvait plus. Il n'en pouvait plus dire que les que tee shirt coutaient 15$, que les pulls coutaient 20$ et que oui il était joueur et que non ce type n'avait pas la carrure pour jouer. Il avait une tête de KO et il croyait qu'il allait rejoindre les CanonBalls lui. Patience au niveau 0. En plus le temps tournait, il commençait à y avoir du vent de ouf.. Finalement, quand son heure se termina, un autre CB vint prendre le relai et Liam allait s'en allait de cette foire à la con. MAIS NON MEME PAS ! Y'avait un autre crétin en tenue de pompier qui avec son mégaphone leur demander de rentrer dans le gymnase parce que y'avait une tempête. Bien sûr, il essaya de négocier :

- Scuzez, j'habite juste là, dans le bâtiment avec les lettres bleues là vous voyez. C'pas loin, je vais y aller et me mettre sagement à l'abri.
- Ce n'est pas possible Monsieur les ordres sont formels.


Liam ne chercha même pas plus loin parce qu'une tonne de jurons allaient pas tarder à sortir de sa bouche. En sortant son iPhone pour vérifier si tout ça c'était pas des conneries, il entama la route vers le gymnase qui se remplissait de ouf. Une tempête. Matthews. Rien que ça. Une fois dans le hall de sport il leva la tête et reconnu Malina. Le visage de la jeune fille apaisa la colère du jeune chef des PS. Il l'aborda tout de même contrarié en lui montrant son iPhone :

- Vous êtes tous relous chez les Matthews c'est pas possible ça, c'est de famille.

Il hésita un instant et finalement attrapa la taille de la jeune femme pour l'embrasser doucement.

Spoiler:
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



LIAM S. WESTCHESTER
BASTARD PS LEADER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 106


MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Dim 16 Oct - 18:07

Adam se fichait pas mal de cette brocante d'étudiants, mais d'un autre côté, il aurait donné n'importe quoi pour voir Liam à l'oeuvre. En effet, son pote avait été sélectionner pour représenter les Cannonballs une partie de l'après-midi. Il allait devoir jouer à la marchande et rien que l'imaginer, Adam en rigolait déjà. A la fin de l'entrainement, lorsque la nouvelle était tombée, Adam et Enzo avait passé une partie de la soirée à en rire. Ils lui avaient même proposé un déguisement de marchande avec des melons en guise de nichons juste pour lui donner bon genre. En gros, ils s'étaient bien amusés avec cette nouvelle tombée du ciel. Heureusement, Adam avait été épargné. Pour cette après-midi, Adam avait proposé à Yassin de l'accompagner. C'était une aprem un peu paisible, mais au moins ça lui permettrait de lui présenter quelques têtes. Comme ses potes par exemple. Chose importante pour le jeune homme. « -Tu verras, ils sont cools les gars que je vais te présenter.  Pas trop prise de tête » Entre Liam à qui il arrivait toujours des histoires à se tordre de rire et Enzo qui ne pouvait pas s'empêcher de faire le pitre, ils passaient des bons moments en soirée ou simplement des après-midi de glande à rien faire. A attendre leur prochaine heure de cours.

Le Pi Sigma s'attendait à croiser sa soeur, mais au fond de lui ne l'espérait pourtant pas. Elle était rentrée particulièrement énervée d'avoir été chercher Yassin à l'aéroport, puisqu'apparemment les deux jeunes avait fini au milieu de nulle part à la recherche d'un plan B pour pouvoir arriver à bon port. Avec ses airs de princesse, Adam savait pertinemment que le plus à plaindre dans l'histoire était surtout Yassin, puisqu'il savait que sa soeur pouvait être insupportable quand elle l'avait décrété. Arrivé au stand des Cannonballs, Adam fut étonné de ne pas y trouver Liam. Il interrogea le gars lui notifiant qu'il venait tout juste de partir pour laisser sa place. Au moment où Adam dégaina son portable, un pompier vint les interpeller pour les inviter à rentrer. En effet, le temps commençait à se gâter et un avis de tempête était annoncé. D'un coup d'oeil rapide, Adam chercha après Malina, espérant qu'elle se soit mise à l'abris alors qu'il ne savait même pas si Meryl avait trouvé bon de venir elle aussi à la foire. « -Si jamais tu vois Malina, tu l'attrapes ? ». Entrainé à l'intérieur d'un gymnase, Adam tenta de faire sonner le portable de sa soeur quand son regard finit par trouver les deux personnes qu'il cherchait. Il fut rassuré de voir que sa soeur était belle et bien à l'abris, peut-être même un peu trop, dans les bras de son pote. Ouais, c'était un truc comme ça. « -Putain, c'est une blague ou quoi ? » Il finit par s'approcher du couple et à l'attention de Yassin, il lâcha d'un ton amer « - Tu vois, un des gars cool que je voulais te présenter, c'est celui qui est en train de galocher ma soeur... Liam, Yassin, un ami d'enfance de New-York ». Et puis sans plus attendre, il reprit « - On m'explique ou je devine ? C'est quoi le délire ? »

- Adam se rend à la foire avec @Yassin Bahi
- Il cherche Liam et Enzo près du stand des Cannonballs
- Quand le pompier leur dit de rentrer il s'exécute et tombe sur Liam en train d'embrasser sa soeur :roll:

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Back where we left off, watch you take your dress off. I've been by myself remembering you. Our body hurts me, Loopin' 'round like CCTV in all this bitterness you stay so sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 11


MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Dim 16 Oct - 18:37

"Quand les éléments se déchainent .."


Yassin avait pour projet de passer l’après-midi avec son ami d’enfance ; Adam. C’était une occasion en or pour rattraper le bon vieux temps. Puis cela serait une bonne occasion pour le basané de rencontrer de nouvelles personnes, de faire la connaissance des amis d’Adam et voir le reste du campus. Car pour l’instant, excepté la famille Matthews, le musulman connaissait peu de personne. Un rictus s’empara des lèvres du métis quand Adam lui confia que ses amis n’étaient pas prise de tête, heureusement, car c’est ce qu’il recherchait. « Vu comment tu parles d’eux, on est sûrs de bien s’entendre. » Du moins, c’est ce qu’il pensait. C’était avant de savoir la relation que Liam entretenait avec son ancienne petite amie. Il ne savait pas encore ô combien une jalousie féroce allait s’emparer de lui en apprenant ce qu’il se passait. Yassin suivit son ami jusqu’au stand des Cannonballs, regardant autour de lui pour se familiariser avec les lieux. Glissant une main dans sa poche, il vagabonda avec Adam, avant qu’un pompier ne vienne les interpeller. L’après-midi semblait être compromise par une tempête d’alerte rouge. Génial, pensait-il. A peine était-il arrivé qu’il ne pouvait pas profiter de Miami. Yassin, de nature intrépide, suivit tout de même Adam pour se mettre dans un lieu sûr. Quand il mentionna sa sœur, le visage sévère du basané regarda le brun, hochant son visage. Malgré leur retrouvaille, Yassin espérait au fond de lui qu’elle soit là, à l’abri. Il aurait dû se taire et ne jamais penser à ça.

Le métis s’arrêta dans sa marche, en même temps qu’Adam. Dans un premier temps il ne comprit pas pourquoi. Mais c’est alors que ses yeux brillants se posèrent sur Malina. Mais elle n’était pas seule.. Lèvres contre lèvres avec un autre homme. Un autre homme que lui. Soudain, une colère monta dans les tripes de Yassin. Il ne saurait dire pourquoi il réagissait ainsi, mais il ferma ses poings, n’ayant qu’une seule envie ; celle de frapper cet homme. Non. Il devait se calmer. Malina ne lui appartenait pas, elle ne lui appartenait plus. Il essayait de prendre sur lui, respirant. Il ne devait laisser rien apparaitre, il ne voulait pas donner ce plaisir à Malina. Il détendit ses poings, venant plutôt plonger ses mains dans ses poches pour éviter tout accident.  Yassin suivit alors Adam, qui semblait tout aussi surpris que lui. « Et tu laisses tes amis galocher ta petite sœur ? » Yassin n’était pas un sain, il avait fait beaucoup pire avec Malina. Mais ça, Adam n’en n’avait pas la connaissance.


code by lizzou × gifs by tumblr

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


ω Our greatest glory is not in never falling, but in rising every time we fall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 74
Mes disponibilités pour RP: : Voui <3
Je fais partie des: : Membre du personnel


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Appartement à Coral Gables
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Dim 16 Oct - 23:14

This day seems to be the day of the end of the world


Tout le monde






La foire du campus. A vrai dire, Jeremy ne savait pas trop ce qu'il y faisait. Disons plutôt qu'il vadrouillait ici et là pour faire acte de présence en tant que professeur, histoire de s'assurer que tout aller bien, des choses de ce genre là. Comme bien souvent dans cette région, le soleil brillait, éternel, dans un ciel d'azur sans nuage pour lui faire défaut. Jeremy se trouvait là avant tout pour occuper son après-midi et, qui sait, voir s'il n'allait pas tomber sur quelques têtes familières. Il y avait beaucoup de monde à vrai dire et il ne s'y sentait pas très à l'aise. Mais les stands ne l'intéressaient guère. Ce n'était pas pour ça qu'il était là. Il venait en banal touriste, en âme errante sans but précis. De temps en temps, l'homme s'arrêtait devant des musiciens et autres jeunes venus exprès montrer leur talent à tous. Ca mettait beaucoup d'animation. Même les gens extérieur à l'université venaient découvrir de quoi la jeune génération était capable.

La journée aurait pu se poursuivre ainsi jusqu'au soir. Mais très vite, le vent se leva, anormal. Dans le fond, il n'y avait pas forcément de quoi s'alarmer. Jeremy n'avait pas penser à regarder quel temps il allait faire aujourd'hui puisqu'en général, il était comme tous les autres jours : chaud et ensoleillé. Au départ plutôt agréable, la brise se transforma en rafale plus forte. Jeremy se demandait alors s'il ne valait pas mieux abrégé l'après-midi à la foire. Ce qui serait un peu dommage, certes. Jetant un oeil vers le ciel, le jeune professeur aperçu alors les nuages sombres qui recouvraient peu à peu le ciel jusqu'à bloquer pour de bon la lumière si bienveillante du soleil, poussé par un vent de plus en plus fort. Cela ne présageait rien de bon et la décision fut immédiate : il fallait rentrer ! Bousculé par les bourrasques de vent de plus en plus violentes, Jeremy eut la chair de poule au contact du froid nouveau qui emplissait l'atmosphère. Soudain, au loin, il aperçu les pompiers s'imposer dans la foire. Mais que se passait-il ?

Les étudiants s'affolaient de plus en plus, pour la plupart, certains râlaient juste parce que leur après-midi était gâché mais les pompiers commençaient à rabattre tout le monde comme un troupeau de mouton vers le gymnase. Les voyant faire, Jeremy compris rapidement leur idée. Il n'y avait plus de choix possible, un typhon peut-être se levait dangereusement sur eux. La sécurité de tous avant tout. L'homme décida de suivre le mouvement et d'y aider en engageant les élèves dans la bonne direction. Heureusement qu'il y avait de la place dans ce gymnase car il y avait foule ! C'est alors qu'un pompier prit la parole :

« Votre attention, s’il vous plait. La région et plus précisément la ville, est placé en alerte rouge tempète/ouragan. Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de rester ici, le temps que ça passe .. »

Alerte rouge ? Eh bien il fallait espérer que tout se passe bien et que le bâtiment tienne le choc. Jeremy se dirigea du côté des fenêtres pour observer l'étendu des dégâts qui, pour le moment, se caractérisait par des vents violents qui agitaient fortement les arbres et étaient sur le point de faire décoller tout ce qui restait de la foire. Bien qu'il espérait grandement que le gymnase tienne bon, Jeremy avait néanmoins cette boule au ventre alors qu'il songeait à son propre appartement et surtout et avant tout, à son chien qui s'y trouvait. Il fixait ainsi l'extérieur avec cette lueur de crainte et guettait l'évolution de l'ouragan avec un intérêt certain.

Code by Joy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *




Vidéo de Jeremy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 502
Mes disponibilités pour RP: : Disponible !
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Dans la confrérie
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Lun 17 Oct - 17:04

@Liam S. Westchester @Jeremy McKetley @Enzo G. Federicci @Yassin Bahi @Adam E. Matthews @Malina A. Matthews

Zara se fichait éperdument de cette foire aux étudiants, mais comme tout le monde y allait, pourquoi pas elle ? De plus, et une chose pas des moindre, Enzo lui avait appris que Liam allait devoir jouer les vendeurs. Elle ne voulait pas louper ça, tout ce qu'elle espérait c'était de le voir dans un déguisement ridicule, un peu comme on voit aux coins des sandwicheries. Vous savez, ses hot dog vivants. Cette technique de street marketing qui fait fureur. Et bien Zara s'attendait à retrouver Liam déguisé en ballon de foot US. Ou de choper le déguisement de la mascotte, pourquoi pas. L'italienne avait demandé à son frère de l'attendre pour qu'ils puissent s'y rendre à deux, puisque de toute façon, ils allaient à la même direction. Malina lui avait dit qu'elle serait surement avec son frère et Liam, une info qui dans un premier temps ne m'avait pas paru étonnante.

« T'es sûr qu'il est encore là ? Il y restait toute la journée ou bien il se faisait remplacer à un moment ? »


Avec Enzo, ils cherchaient Liam. Oui, ils voulaient tous les deux le voir à l'oeuvre. Zara était même prête à dégainer son iphone pour le prendre en photo.Apparemment au stand pour les Cannonballs, Liam avait déjà cédé sa place, dommage. Zara qui s'était habillée d'une jupette, d'un top estival et de louboutins à ses pieds ne s'attendait pas à ressentir une quelconque brise. Celle ci était loin d'être légère. Pire, c'était carrément des bourrasques. Ce n'était pas le temps qu'il était annoncé, du moins pas celui qu'elle avait voulu entendre. Elle avait vaguement entendu parlé de tempête, c'est vrai, mais ces gens se trompent 9 fois sur 10 alors pourquoi s'en inquiéter ? Finalement, la météo c'est un peu comme les signes astrologiques : on accepte d'y croire que si c'est un bon horoscope. Sans ça, on n'y croit pas. La météo c'était un peu ça. Si on annonçait des éclaircies, un soleil radieux et des températures frôlant les 35 degrés, alors on acceptait d'écouter monsieur météo jusqu'au bout ; Sans ça, on zappe !

Un pompier les invita à se mettre à l’abri, chose qu'elle trouvait ridicule puisqu'elle ne comptait pas passer la journée ici. Elle avait d'ailleurs un rendez-vous important avec sa mère, il était donc hors de question de rester enfermée dans une salle de sport en attendant qu'une pseudo tempête vienne tout ravager. Malgré tout, elle suivit son frère dans cette salle où déjà pas mal de monde se trouvait. Elle tomba dans un premier temps, nez à nez avec son ancien prof de science qu'elle aimait charmer à chaque fois qu'elle le voyait

« Bonjour monsieur McKetley ! Ca va comme vous voulez ? Il me semble qu'on se croise souvent dans les moments de crise non ? »

En voyant que son frère s'était éloigné, Zara abandonna le professeur et tenta de rétrécir la distance qui la séparait d'Enzo, lui même se dirigeant droit vers leur petit groupe habituel. En arrivant, Zara se stoppa nette en voyant que son meilleur ami était déguisé... En Liam finalement. Rien de plus anormal. Elle, elle s'était déjà fait tout un film et en fait, pas du tout.

« Ben t'as mis où ton déguisement ? Tu devais pas être déguisé en mascotte ou un truc du style ? »

Zara attira Liam près d'elle pour lui faire un bisous sur la joue et se retourna vers son frère, à la recherche d'explication. Oui oui, elle voulait vraiment voir Liam déguisé. « Oh mais c'est nul, t'aurais été tellement sexy avec plein de poils partout. Là t'es pas très convainquant » Et puis en faisant le tour du groupe, je remarquai une tête nouvelle à côté d'Adam qui tirait une tête de six pieds de longs. « Ben alors Adam tu présentes pas ton pote ? Je suis Zara, chef des Eta Iota ! Tu nous viens d'où comme ça ? » Plutôt mignon comme gars, mine de rien. Zara ne fit pas vraiment attention à la tension qui planait ou du moins, se fichait pas mal puisqu'elle était loin de s'imaginer la véritable raison de toute cette tension. Elle s'approcha de Malina « Et quoi les Matthews, les éléments se déchainent en votre nom ! » et puis lorsqu'elle souligna enfin l'humeur massacrante d'Adam elle reprit « Enfin, Adam même sans tempête on aurait pu le deviner ! Ca va c'est qu'un coup de vent, on s'en fout. Ca va pas t’empêcher d'aller trouver des jolies jupes à soulever » Complètement à côté de la plaque la Zara !

Résumé:
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Zara V. Federicci
« Oh. You're a princess ? Okay, But I'm the qeen »
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 77
Mes disponibilités pour RP: : Dispo !
Je fais partie des: : Alpha psi


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les Alpha Psi
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Lun 17 Oct - 21:36







Intrigue 2
Feat groupe





Comme aime me dire ma mère, je passe bien trop de temps enfermer, ou alors a faire ce que j’ai l’habitude de faire c’est a dire de la musique ou bien l’athlétisme, même si dernièrement ce dernier est bien plus compliqué avec mon nouveau partenaire ... Mais d’après ce que j’ai compris, je n’ai guère le choix. Toujours est-il que du coup j’ai décidé de sortir un peu à la foire histoire de faire un petit truc de ma journée. Même si cette idée n’a pas l’air de réjouir Arko, il est plutôt agité alors qu’il a l’habitude de sortir dans des endroits fréquenter, je sais que cela lui demande beaucoup de concentration ... Du coup je décide de prendre aussi ma canne histoire de soulager un peu Arko, en espérant qu’il soit moins nerveux.

D’après mon agenda magique, je sais qu’il fait beau, mais je ne suis pas non plus du genre à sortir trop découvert, j’ai du mal à mettre autre chose qu’un jean, car c’est une valeur sure pour moi, j’ai pas besoin de me casser la tête à savoir de quelle couleur, car ils sont normalement tous noirs, c’est la même chose pour les t-shirts, j’évite tout ceux ou il y a trop de logo et autre, car mon lecteur les lit, mais c’est très vite casse-tête quand on est pressé, c’est donc avec un débardeur blanc simple, je prends tout ce dont je peux avoir besoin dans mon sac et équipe Arko pour rejoindre la foire.

Arrivé j’entends qu’il y a du monde, il y a beaucoup de monde et Arko a du mal à rester tranquille, je me liasse guider par mes oreilles pour essayer de rejoindre le stand ou se trouverait des gens de ma confrérie, on m’avait proposé de participer, mais j’ai refusé, passé la journée dans le bruit ambiant qui reine ici j’aurais finit rapidement avec la migraine avec tous mes sens en alerte ...

En parlant d’alerte ... Je n’ai pas le temps de m’attarder que Arko se met à aboyer et s’agite comme jamais, le vent s’est levé d’un coup et il est violent ... Un message d’alerte se fait alors entendre. Et nous devons nous diriger vers le gymnase, je demande à Arko de faire un effort et de suivre le monde, je me retrouve alors dans le Gymnase et j’ai bien du mal à me sentir à l’aise face à ce remue-ménage bruyant... Mon compagnon à 4 pattes n’est guère plus calme et me tire alors pour aller je ne sais où, je le suis alors et l’entends aboyer après quelqu’un, une tête connue apparemment.

« Arko ? »

Je lui laisse un peu de mu sur le laisse et va au pied de Liam, même s’il ne l’apprécie pas trop c’est une odeur rassurant pour lui. Et une personne que je commence à connaitre un peu ...

« Arko qui est-ce ? »

Il aller guère me répondre, mais j’avais espoir que la personne me réponde ...

Spoiler:
 

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 32
Je suis âgé(e) de: : 22
Mes disponibilités pour RP: : En recherche active de RPs
Je fais partie des: : Eta Iota


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Chambre chez les Eta Iota
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Ven 21 Oct - 14:39

Charlott n'avait pas voulu créer un stand pour les Cheerleaders. Déjà, il était hors de question que d'autres filles que les siennes puisse avoir le sweat de l'équipe ou n'importe quel autre gadget. Non mais y'avait vraiment que les CanonBalls pour accepter ce genre de truc. Charlott serait folle si elle voyait une Sigma Mu avec la moitié du crâne rasé les percings et la tenue des Cheers. Non non non, ça c'était même pas en rêve. Quant à recruter... N'y pensez même pas. Vous recruteriez l'équipe Olympique de natation sur un marché aux fraises vous ? Bah y'avait pas de raison que Charlott recrute des cheerleaders sur la foire du campus. C'était vraiment ouvrir les portes à n'importe qui et elle passerait son temps en auditions à dire gentillement et avec un sourire purement hypocrite "désolée, mais ce n'est pas suffisant, n'hésite pas à travailler davantage et à tenter ta chance l'année prochaine". En pensant réellement "Dans tes rêves sale boudin, t'auras jamais le niveau".

Donc Charlott avait décidé de venir faire un tour à la foire dans le seul but de profiter du soleil, de l'agitation et pourquoi pas de faire des nouvelles rencontres. Après tout le mec qui allait acheter une crêpe là bas était vraiment canon. Elle avait une combinaison bleue clair et des talons compensés beiges qui suivaient avec sa pochette. Une fois n'était pas coutume, elle avait laissé ses cheveux détachés. Elle n'avait pas fait 10 pas qu'un mégaphone plus loin lui imposait de rentrer dans le gymnase. Une tempête ? Bon y'avait du vent mais fallait pas abuser sur la prévention là il faisait vachement beau.

Il y avait du monde dans le gymnase et pas de tête connue à l'horizon. Elle avait envie d'appeler Duncan, savoir s'il était bien à l'abri mais elle se retint. Il était assez grand pour se gérer tout seul non ? Bref. Elle vit au loin Jeremy McKetley et eut un petit sourire. Elle l'avait croisé avec son chien il y a quelques jours et il n'avait pas vu qu'elle était une élève de la faculté. Voyons si elle pouvait un peu poursuivre l'idée.

- Bonjour Jeremy. Je ne pensais pas vous croiser ici. Vous allez bien ? Vous avez l'air anxieux ?

Pour sa part, Charlott n'était vraiment pas stressée. Elle n'y croyait même pas à cet ouragan. Ils n'arrêtaient pas de prévoir une tempête depuis des semaines et la chaleur n'avait cessé d'être au rendez vous, écrasante, comme souvent à Miami. Alors à un moment fallait arrêter de paniquer pour rien et surtout de faire paniquer les gens pour rien. Elle ne travaillait pas ce week end mais si effectivement, il y avait eut une tempête de prévu le cabinet l'aurait appelé pour qu'elle se charge de la relation presse non ? Pour qu'elle organise une conférence avec les journalistes. Elle vérifia son téléphone. Rien. Tout irait bien.

Spoiler:
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



CHARLOTT E. WALDORF
CHEERS PERFECT CAPTAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Masculin
Nombre de rumeurs: : 10


MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Mer 26 Oct - 23:23

The apocalypse ..
"Quand les éléments se déchainent .."

Vous ressemblez à des animaux en cages. Vous ressemblez à ces pauvres bêtes qu'on mène à l'abattoir par dizaines. Vous êtes entassés, collés les uns aux autres. Vous pouvez sentir les tremblements de certains, la sueur d'autres. L'agacement, le stress, la peur. Parce que oui, dehors, les choses se gâtent. Les vents se déchainent. Les vagues se lèvent petit à petit, tandis que vous ne pouvez pas voir plus loin que le bout de votre nez par la fenêtre. C'est brumeux, voilé. Votre vision est gêné par un rideau de pluie. Presque un rideau de fer. C'est inquiétant. Des couvertures de survie circulent dans la salle. Des pompiers vous demande si tout va bien. Vous vous voyez même proposer des boissons chaudes. C'est tout ce qu'ils peuvent faire pour l'instant. Personne n'a vraiment d'information sur la situation. Vous n'avez pour vous tenir au courant que vos yeux et encore .. Les tensions s'élèvent entre certains d'entre vous, pendant que d'autres se rapprochent. Vous espériez peut-être passer le reste de la tempête au calme, à l'abri, mais c'est sans compter sur le bruit, le fracas, les éclats de verres. Dans un coin de la salle, c'est la panique. Des cris. Des départs précipités. Des collisions. Ça n'est pas une branche qui vient de se frayer un passage dans le gymnase mais bel et bien un presque tronc. Heureusement, plus de peur que de mal. Le tout ne touche pas le sol. Le tout est retenu car trop gros pour passer dans sa totalité. Heureusement. Heureusement pour ceux qui se trouvaient en dessous. Mais la catastrophe grandi. De même que votre peur. De même que votre angoisse. Les bourrasques s'infiltrent, balayent vos cheveux, refroidis vos membres.

"Votre attention, s'il vous plait ! Nous vous demandons tous de bien vouloir vous rendre vers le fond de la salle ! Restez groupés ! Et attendez les prochaines instructions !"

Et puis, ils s'évertuent à reboucher le trou, comme ils peuvent.

"On a besoin de bras supplémentaires pour les sacs de sables ! Vous là ! Les garçons ! Bougez vous et allez aider nos collègues !"


Informations :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Je suis: : Féminin
Nombre de rumeurs: : 74
Mes disponibilités pour RP: : Voui <3
Je fais partie des: : Membre du personnel


Tell more , but not too much .
L'endroit où je vis: Appartement à Coral Gables
Un peu plus sur moi:
Mon entourage:

MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   Mer 26 Oct - 23:45

This day seems to be the day of the end of the world


Tout le monde






Interaction : Zara / Charlott



Le temps n'avait pas l'air de s'arranger. Le ciel devenait de plus en plus sombre et les feuilles détachées des arbres s'étaient lancés dans un violent ballet aérien inquiétant. Les élèves et autres personnes désormais coincés dans le gymnase perdaient patience et peu semblaient prendre en considération la menace de l'ouragan qui venait. Les jeunes en particulier. Ces dernier ne semblait voir qu'une arnaque de la part des pompiers qui exagéraient la venue d'une bourrasque un peu forte et leur en voulait de gâcher leur sortie à la foire. Il était vrai que cette tempête en approche avait mal choisit son jour pour se montrer. Mais après tant de jours de pleine chaleur en fin d'année, c'était sûr et certain que ça allait explosé un jour ou l'autre. Quand on habitait non loin de la mer, dans ce genre de région sujette à un été éternel, il fallait de toute façon s'attendre à ce genre de prévision et de caprice de Mère-Nature qui empêchait toute personne de croire qu'ici était le Paradis sur Terre. Il fallait le rappeler de temps en temps.

En entrant dans le gymnase, Jeremy n'avait pas vraiment fait attention à qui se trouvait dan le coin. Il y avait tellement de monde ! Mais une fois l'avait néanmoins interpellé durant le rassemblement parmi cette foule majoritairement composé d'étudiant :

« Bonjour monsieur McKetley ! Ca va comme vous voulez ?

L'homme se retourna et baissa le regard vers le visage familier de Zara, ancienne étudiante à lui.

- Ah bonjour Zara, répondit le jeune professeur, je dirais que, compte tenu des circonstances, ça va plutôt bien. J'ai l'impression que cela est ton cas aussi.

Plutôt radieuse, la jeune fille ne semblait effectivement pas prendre en compte la tempête à venir.

Il me semble qu'on se croise souvent dans les moments de crise non ? » poursuivit-elle.

- Euh...Pas particulièrement, répondit Jeremy après un court temps de réflexion.

C'est sûr qu'il tombait sur elle dans des moments loin d'être appréciable, comme le bug informatique qui avait fait venir la demoiselle à Wynwood pour son inscription ou celui qui avait mélangé les emploi du temps de tout le monde, mais pour lui, cela ne restait que dieu hasard seul responsable. Zara s'éclipsa finalement pour rejoindre peut-être des amis à elle. Jeremy ne s'attarda pas sur la question et se dirigea vers les grandes fenêtres du hall pour avoir un point de vue sur l'extérieur. Une fois à son poste, contemplant les pompiers à l'extérieur qui ramenaient les dernières personnes et le temps qui empirait de plus en plus à vue d'oeil, le jeune homme croisa les bras, inquiet, mais pas forcément pour ceux qui se trouvaient ici. Le bâtiment était solide, même un ouragan de cette envergure ne devrait pouvoir en venir à bout. A part peut-être faire sortir quelques tuiles du toit, tout le monde était en sécurité ici. L'homme s'inquiétait surtout pour son fidèle compagnon à quatre patte rester à son appartement. Ce chien était tout pour lui, son unique ami depuis longtemps et il ne se pardonnerait jamais qu'il lui arrive malheur.

- Bonjour Jeremy. Je ne pensais pas vous croiser ici.

L'homme eut un petit sursaut de surprise, n'ayant pas remarqué la venue de la jeune fille. Il tourna son regard vers elle et reconnu immédiatement Charlott, qu'il avait vu il y a pas si longtemps que ça dans un parc. Il esquissa un petit sourire.

- Oh Charlott, répondit-il, bonjour.

Vous allez bien ? Vous avez l'air anxieux ?

- Non, si, enfin...Ce n'est rien, je pensais à des choses et d'autres...Hm, et vous, ça a l'air d'aller. Vous faisiez la foire aussi je suppose.


C'est alors qu'un énorme tronc d'arbre fracassa la vitre juste à côté du jeune professeur. Ce dernier, surtout par le réflexe face au danger, s'écarta d'un bond tout en entraînant la jeune fille avec qui il parlait. Des bouts de verres se logèrent dans un de ses avants-bras mais son esprit occupé par cette soudaine montée d'adrénaline l'empêcha d'en ressentir les effets douloureux. Fort heureusement, il n'y rien de plus grave comme incident puisque l'arbre ne parvint pas à entrer totalement dans le gymnase, bloqué par sa taille. Les autres personnes, apeurées, s'écartèrent également des baies vitrées devenu subitement trop dangereuse. Le vent en profite pour venir souffler sa hargne sur la race humaine.

"Votre attention, s'il vous plait ! Nous vous demandons tous de bien vouloir vous rendre vers le fond de la salle ! Restez groupés ! Et attendez les prochaines instructions !" annonça les pompiers.

C'était déjà fait pour ainsi dire. Personne n'avait envie de se prendre un arbre ou une brique à travers les vitres qui restaient. Se tournant vers Charlott, Jeremy lui demanda :

- Aucun mal ?

Il la toisa rapidement du regard pour s'en assurer par lui-même malgré tout, juste avant de remarquer les éclats de verres qui avaient pénétré sa chair. Enfin seulement vint la douleur. Ainsi que quelques gouttes de sang qui tentèrent une sortie à travers les débris entremêlés dans l'épiderme. Jeremy n'était pas le plus résistant à la douleur, néanmoins il ne prononça pas un gémissement ni même un mot sur le fait qu'il avait mal. Il se retint également de grimacer et s'empressa de retirer les morceaux transparent de sa peau avant de colmater les brèches avec un mouchoir en espérant que ça s'arrête rapidement de saigner. Par chance, ce n'était pas enfoncé très profondément. Au bout d'un moment, une voix des pompiers se fit entendre.

"On a besoin de bras supplémentaires pour les sacs de sables ! Vous là ! Les garçons ! Bougez vous et allez aider nos collègues !"

Qu'importe pour son bras. S'il fallait aider, il le ferait. Il y avait beaucoup d'élève et il fallait bien qu'il fasse quelque chose en tant qu'adulte, même si ce n'était pas le plus costaud de tous. Il n'avait jamais été très débrouillard pour user de ses muscles. Néanmoins, le jeune homme rejoignit les rangs pour aider à porter les sacs de sable. Ca pesait lourd ! Il avait un peu de mal mais il tint bon.



Code by Joy


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *




Vidéo de Jeremy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
This day seems to be the day of the end of the world.. (Intrigue 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier du Mek Rukza
» Manga | Personnages pris
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Jade - The little flower is lost in this big world
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Wynwood University :: » Les annexes :: » Le Hall de sport-
Sauter vers: